BP Statistical Review of World Energy 2017

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

BP Statistical Review of World Energy 2017

Message par Raminagrobis » 10 juin 2017, 16:47

Il sort le mardi 13 juin.

lien

On l'attend comme d'autres attendent le dernier iphone, le disque de Britney Spears ou le beaujolais nouveau.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: BP Statistical Review of World Energy 2017

Message par Raminagrobis » 14 juin 2017, 08:41

Voilà il est sorti.
Les points les plus remarquables :

* La production de charbon est en baisse pour la 3e année consécutive. Et c'est pas une petite baisse : -6.5%.
* Les émissions de CO2 stagnent : +0.1%
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8952
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: BP Statistical Review of World Energy 2017

Message par Remundo » 14 juin 2017, 09:27

Merci Raminagrobis :ugeek:

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: BP Statistical Review of World Energy 2017

Message par Alturiak » 15 juin 2017, 12:41

Raminagrobis a écrit :Voilà il est sorti.
Les points les plus remarquables :

* La production de charbon est en baisse pour la 3e année consécutive. Et c'est pas une petite baisse : -6.5%.
* Les émissions de CO2 stagnent : +0.1%
Je croise les 2 infos : il y a donc eu une forte augmentation de la production d'autres sources de CO2 (pétrole, gaz, biomasse). Ou alors c'est une histoire de stocks, mais je ne crois pas que les stocks de pétrole aient diminué (au contraire), ni que le charbon ou le gaz se stockent en d'aussi grandes quantités.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: BP Statistical Review of World Energy 2017

Message par Raminagrobis » 15 juin 2017, 12:43

La consommation de charbon n'a baissé que de 1.7%, curieusement. Ca a du destocker en masse.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: BP Statistical Review of World Energy 2017

Message par Raminagrobis » 18 juin 2017, 21:06

Les deltas de production de pétrole entre 2015 et 2016.
varprod2016.png
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: BP Statistical Review of World Energy 2017

Message par Raminagrobis » 19 juin 2017, 22:49

figure_1.png
Le même graphe pour la demande. La conso mondiale augmente de 1.55 Mb/j. Sans surprise, les principaux acteurs de cette hausse sont le Chine et l'Inde. Par contre, les pays où la consommation diminue sont un peu étonnants.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Toujours moins.

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1249
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: BP Statistical Review of World Energy 2017

Message par tita » 04 juil. 2017, 09:39

Sympa... Intéressant de se rendre compte qu'en 2016, la demande a augmenté de 1.55mb/j tandis que la production n'a augmenté que de 0.5mb/j, réduisant l'écart production/consommation de 1mb/j sans toutefois revenir à l'équilibre. On réalise à quel point le marché était surapprovisionné.

Sinon, la demande augmente fortement... Elle n'augmentait que de 1mb/j par année dans la période 2010-2014, et là on est 50% plus élevé. Il faudra que la production suive si la consommation poursuit ce rythme. On a vu pas mal de production contrainte pour des raisons politiques (Iran, Irak, Nigeria, Lybie) revenir à niveau tout en ayant encore un peu de marge. La mer du nord a réussi à stabiliser sa production, et même légèrement l'augmenter. Y'a 1.2mb/j de production réduite par l'OPEP. Et y'a toujours la question du pétrole de schiste US.

Les prix ne devraient pas augmenter de sitôt, mais c'est tout à fait imaginable que la production peine à suivre. On ne sait pas quelles conséquences auront la chute des investissements de ces 2 dernières années, leur amplitude, ni quand elles auront lieu. Bien malin (chanceux?) celui qui sera capable de deviner l'évolution du marché dans les 3 prochaines années.

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4170
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: BP Statistical Review of World Energy 2017

Message par nemo » 04 juil. 2017, 18:11

La production a encore de la marge d'augmentation pour plusieurs années c'est sur (Libye, Iran et limitation volontaire de la production en Russie et Arabie+ pétrole de schiste). Combien exactement? Au rythme actuel d'augmentation de la demande sans doute pas plus de 3/4 ans. Ce qui nous amène en plus dans les eaux du trou (2020) capacitaire dû au ralentissement des investissements.
Évidemment tout ça est très spéculatif mais pour ma part si je devait parier je mettrais mes sous sur une augmentation des prix du pétrole pour le début des années 2020.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Répondre