Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9458
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par mobar » 25 juin 2017, 15:17

matthieu25 a écrit :Je croyais que les africains pensait que le pétrole était la merde du diable.
Tu dois donc aussi croire que les français pensent que Macron est la réincarnation de Jupiter!
Faut pas croire tout ce que tu entends!
Sur les 7,5 milliards d'humains qui peuplent la planète tu as 7,5 milliards de pensées différentes!

Ça te troue!
:wtf:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58219
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 30 juil. 2017, 13:17

Pays-Bas: incendie dans la plus grande raffinerie d'Europe

Par Le Figaro.fr avec AFP

Un incendie s'est déclaré dans la nuit de samedi à dimanche dans la raffinerie Shell de Rotterdam aux Pays-Bas, la plus importante d'Europe, entraînant l'arrêt d'une partie du site.
"Le feu a pris cette nuit dans une centrale électrique à haute tension de la raffinerie Shell Pernis de Rotterdam", a déclaré un porte-parole de Shell à l'AFP.

L'incendie a été maîtrisé par les pompiers au petit matin, peu avant 6h00 (heure locale), mais de gigantesques flammes étaient encore visibles de très loin au-dessus de la raffinerie.

"Plusieurs unités sont à l'arrêt et, pour des raisons de sécurité, nous brûlons à la torche les gaz restants à l'intérieur", a expliqué le porte-parole, ajoutant que ce processus était "totalement contrôlé" et que la société "essaie de limiter ce brûlage pour ne pas trop déranger les habitants des alentours."

Shell Pernis à Rotterdam est, avec environ 60 usines, la plus grande raffinerie d'Europe.
L'incendie pourrait être dû à un court-circuit selon des médias locaux. Une information non confirmée par Shell, qui "attend d'en savoir plus sur les circonstances de l'incident."

Selon le responsable de la sécurité régionale, il n'y a pas trace de dégagement de produits toxiques dans la fumée, mais il peut y avoir de la suie dans l'air.

"Chaque incident en est un de trop. Notre priorité est de sécuriser le site", a fait savoir le porte-parole de la société, conscient de l'inquiétude que suscite dans la région une grande boule de feu "impressionnante" au-dessus de la raffinerie.
Shell n'était pas encore en mesure de déterminer les dégâts dimanche, ni quand la raffinerie serait de nouveau pleinement en fonction.

"La mise à l'arrêt et la remise en marche des unités peut prendre plusieurs heures, voire même un jour pour certaines", a expliqué le porte-parole de la société. "Ce ne sont pas des cafetières que l'on allume ou que l'on éteint en un claquement de doigt."
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ ... europe.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58219
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 08 sept. 2017, 18:58

5 morts dans l' explosion à bord d' un tanker qui était en réparation en cale séche en Indonésie.
Five killed in onboard tanker explosion, forensic police investigate cause

The Jakarta Post
Batam, Riau Islands | Fri, September 8, 2017

Fatal incident: Firefighters are on standby after extinguishing the fire caused by Thursday's explosion onboard the "Gamkonora" in Tanjung Uncang, Batam, Riau Islands. The tanker, owned by state oil and gas company Pertamina, was undergoing repairs at a dry dock when the explosion occurred.

Image
.................

The onboard explosion occurred while the vessel was being repaired at a dry dock belonging to PT ASL Shipyard Indonesia in Tanjung Uncang, Batam, Riau Islands. Five workers were killed when the explosion occurred in the hold they were in. They are Faisal Koto, Maliki Majidi, Nimbrot Hutagalung, Onix Saputra and Rusli Tan, who all died of severe burns.
http://www.thejakartapost.com/news/2017 ... cause.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58219
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 18 sept. 2017, 21:27

Charente-Maritime : un camion rempli de gaz explose sur la RN10

Pouillac / le 18/09/2017

Image

Un camion transportant des bouteilles de gaz a pris feu ce lundi après-midi sur la nationale 10. La circulation a été interrompue

Un camion transportant des bouteilles de gaz de 13 et 23 kg a pris feu ce lundi en début d’après-midi sur la nationale 10, entre les communes de Pouillac et Chevanceaux, en Charente-Maritime (à la frontière avec la Charente). Des explosions ont été entendues à plusieurs kilomètres. Le chauffeur est indemne.

Image

Le 28 tonnes était totalement embrasé à l’arrivée des secours. Un périmètre de sécurité a été mis en place et quatre habitations ont été évacuées par la gendarmerie. Le feu s’est étendu à une zone boisée à proximité.

Image
http://www.sudouest.fr/2017/09/18/video ... 6-1691.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58219
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 12 déc. 2017, 10:32

Autriche: "explosion" dans un terminal gazier, "plusieurs blessés"

AFP le 12/12/2017

Une "explosion" s'est produite mardi matin au terminal gazier de Baumgarten, dans l'est de l'Autriche, faisant "plusieurs blessés", a-t-on appris auprès de la police de Basse-Autriche.


"Une explosion s'est produite à 08H45 (07H45 GMT), suivie d'un incendie. Les choses sont sous contrôle mais il y a plusieurs blessés selon les premiers rapports", a indiqué à l'AFP un porte-parole, Edmund Tragschitz.

Selon le quotidien Kronen Zeitung, le nombre de blessés s'élèverait à "60" personnes.

Le terminal de Baumgarten est le principal centre de distribution pour le gaz arrivant de Russie et de Norvège en Autriche.

D'une capacité annuelle de 40 milliards de mètres cubes, cette infrastructure inaugurée en 1959 est l'un des principaux "hub" gaziers en Europe centrale. Contrôlé à 51% par le groupe énergétique autrichien OMV, il dessert notamment le nord de l'Italie et le sud de l'Allemagne.
http://www.boursorama.com/actualites/au ... 23d6c0b560

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58219
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 12 déc. 2017, 13:23

Image
Baumgarten (Autriche), le 12 décembre 2017. L’explosion a été très violente. AFP/Tomas HULIK
L’explosion a eu lieu au terminal de Baumgarten, principal centre de distribution pour le gaz arrivant de Russie et de Norvège en Autriche.

Une personne est morte et plusieurs autres ont été blessées dans une explosion survenue mardi matin dans un terminal gazier en Autriche. L’incident a eu lieu dans l’est du pays, au terminal de Baumgarten qui est le principal centre de distribution pour le gaz arrivant de Russie et de Norvège en Autriche. Dix ambulances ont été envoyées sur place. La Croix-Rouge parle de 18 blessés.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/a ... 447725.php

Image

https://www.ouest-france.fr/europe/autr ... ce-5441369

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58219
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 12 déc. 2017, 19:07

Des conséquence en Italie :
Le ministère du Développement économique italien a déclaré mardi l'état d'urgence sur le gaz, après l'explosion survenue dans un terminal en Autriche, tout en précisant qu'elle compensait la baisse des importations par les stocks italiens.

"Ce matin, le flux de gaz provenant de la Russie a été interrompu en Autriche en raison d'un incendie survenu sur le réseau géré par l'opérateur Gas Connect. Par conséquent, le gazoduc qui relie, via l'Autriche, le noeud de Baumgarten à l'entrée du réseau national italien à Tarvisio a été suspendu", a indiqué le ministère dans un communiqué. "La fourniture de gaz aux consommateurs italiens est quoi qu'il en soit assurée (...) par une plus grande alimentation en gaz provenant des stocks nationaux en souterrain", a-t-il ajouté.
..................
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ ... rgence.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58219
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 07 janv. 2018, 13:27

Chine: un pétrolier iranien en feu après une collision, 32 disparus

Par AFP , publié le 07/01/2018
Pékin

Un tanker iranien était en flammes et son équipage de 32 personnes porté disparu, dimanche en mer de Chine orientale, après une collision avec un navire de fret chinois, selon les autorités chinoises qui s'efforçaient de contenir les fuites d'hydrocarbures.
Le pétrolier Sanchi, avec 136.000 tonnes d'hydrocarbures légers (condensats) à son bord, a "entièrement pris feu" suite à la collision, intervenue samedi vers 20h00 (12h00 GMT) à 300 km des côtes, a annoncé le ministère chinois des Transports dans un communiqué.


Vers 01h00 GMT dimanche, "le navire restait à flot et l'incendie continuait de faire rage, et l'on voyait des flaques de pétrole à la surface de l'eau", a précisé le ministère, sans livrer de détail sur l'ampleur des fuites d'hydrocarbures.

L'équipage du Sanchi, comptant 30 Iraniens et deux Bangladais, restait porté disparu dimanche en fin de journée, alors que s'intensifiaient les opérations de recherche.

Le second navire impliqué dans la collision n'a pas, pour sa part, subi d'avaries "mettant en péril sa sécurité" et son équipage de 21 personnes, toutes de nationalité chinoise, "a déjà été secouru", selon le ministère.

Sur des images diffusées par la télévision d'Etat CCTV, on voyait dimanche le tanker en proie à un intense brasier, dominé par d'épaisses volutes de fumée noire s'élevant dans le ciel.

L'accident est intervenu à environ 160 milles nautiques (300 kilomètres) au large de la région de Shanghai, dans l'est du pays.

- Opérations de nettoyage -

Parallèlement aux opérations de recherche des marins disparus, Pékin s'efforçait de contenir l'impact environnemental: sur les huit navires dépêchés sur place par les autorités chinoises, selon l'agence officielle Chine nouvelle, plusieurs étaient spécialisés dans les opérations de nettoyage.

L'objectif est "d'éviter tout désastre secondaire" résultant de la collision, a précisé Geng Shuang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, dans un communiqué. De son côté, Séoul a envoyé sur les lieux un navire de garde-côtes et un avion, à la demande du gouvernement chinois.

Enfin, "l'enquête se poursuit pour (déterminer) les cause de la collision", survenue en pleine mer, a ajouté M. Geng.

Le Sanchi, un pétrolier sous pavillon panaméen et long de 274 mètres, faisait route vers la Corée du Sud pour y livrer sa cargaison d'hydrocarbures iraniens, selon le gouvernement chinois.

Le tanker appartient à la National Iranian Tanker Company (NITC), l'opérateur administrant la flotte de navires pétroliers de l'Iran, a détaillé le porte-parole du ministère iranien du Pétrole, Kasra Nouri.

Selon lui, la cargaison était constituée de produits de condensat commercialisés par la société pétrolière nationale iranienne NIOC et destinés à la firme sud-coréenne Hanwha Total (coentreprise entre le français Total et le conglomérat sud-coréen Hanwha).

Le navire de fret chinois naviguait quant à lui sous pavillon hong-kongais et transportait 64.000 tonnes de céréales américaines à destination de la Chine, selon le ministère chinois des Transports.

Il s'agit, en l'espace de quelques années, de la deuxième collision impliquant un navire de la NTIC: un supertanker appartenant à l'opérateur iranien avait ainsi heurté à l'été 2016 un porte-conteneur dans le détroit de Singapour, mais sans faire de victime ni causer de pollution.

L'étroit détroit de Singapour est une route maritime extrêmement fréquentée, ce qui accroît le risque d'accrochage -- à l'instar de la collision meurtrière intervenue en août dernier entre un pétrolier et le destroyer américain USS John McCain. Mais les collisions en pleine mer restent plus rares.
https://www.lexpress.fr/actualites/1/mo ... 74007.html

Image

Image


http://www.20minutes.fr/monde/2197263-2 ... avire-fret

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58219
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 08 janv. 2018, 09:53

mise à jour :
Chine. Un pétrolier iranien en flammes, son équipage porté disparu

Modifié le 08/01/2018 à 08:39

Image

Les équipes de secours éprouvaient des difficultés lundi à contrôler le feu qui fait toujours rage sur le pétrolier transportant du brut iranien entré dans la nuit de samedi à dimanche en collision avec un navire céréalier chinois en mer de Chine orientale.

Le corps d'un des membres de l'équipage a été retrouvé à bord du pétrolier, a déclaré lundi Mohammad Rastad, directeur de l'organisation portuaire et maritime iranienne, cité par l'agence de presse iranienne Isna.Les trente-et-un autres marins sont toujours portés disparus.

L’ampleur de la marée noire n’est pas encore connue mais elle pourrait potentiellement être la pire depuis 1991, quand 260 000 tonnes de brut se sont déversées en mer au large des côtes angolaises.

Le navire était parti d’Iran pour se rendre en Corée du Sud, avec à son bord 136 000 tonnes de condensat, un brut ultra léger. Cela représente un peu moins d’un million de barils valant environ 60 millions de dollars (50 millions d’euros) sur la base des cours de brut actuels.

L'équipage porté disparu

La marine américaine a envoyé un bateau pour participer aux recherches, qui couvrent une zone de quelque 3 600 miles carrés (12 350 kilomètres carrés), mais, dans un communiqué, elle précise n’avoir à ce stade localisé aucun des membres d’équipage du pétrolier.

Le pétrolier Sanchi, enregistré au Panama et exploité par la National Iranian Tanker Co (NITC), le premier opérateur iranien du transport pétrolier maritime, a heurté le CF Crystal samedi, à quelque 160 miles nautiques au large des côtes près de Shanghaï, avait dit dimanche le ministère chinois des Transports.

Les 21 Chinois membres de l’équipage du CF Crystal ont été sauvés.

Quatre navires de sauvetage et trois bateaux de nettoyage ont été dépêchés sur place par la Chine. La Corée du Sud a aussi envoyé un navire et un hélicoptère.
https://www.ouest-france.fr/monde/chine ... ru-5488557

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58219
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 08 janv. 2018, 18:48

mise à jour :
...............
Le Sanchi, pétrolier suezmax sous pavillon panaméen de l’armateur pétrolier iranien NITC, était toujours en flammes au large de Shanghai dans la soirée du 8 janvier avec à bord 136 000 tonnes d'hydrocarbures légers (des condensats). Il « risque d'exploser ou de sombrer », avertissent les autorités chinoises, citées par l’AFP.

Le navire avait pris feu samedi soir après une collision, à 300 km au large de Shanghai, avec un céréalier hongkongais.

Le ministère chinois des transports a indiqué le 8 janvier que les secouristes avaient été repoussés à cause de nuages toxiques, provoqués par la combustion des produits pétroliers. Tout cela dans un contexte où les conditions météorologiques sont peu propices aux opérations de sauvetage.

Une cargaison pour Hanwha Total

Le drame a fait 31 disparus, l’équipage du navire composé de 30 Iraniens et 2 Bangladais. Un corps, qui n'a pas été identifié, a été repêché le 8 janvier dans les environs de l'accident.

Le gouvernement chinois tente de limiter l'ampleur du désastre écologique, car des fuites d'hydrocarbures ont déjà été observées. Et si le pétrolier sombrait, « il est très probable que cela détruirait toute vie marine dans une vaste zone », a indiqué Wei Xianghua, spécialiste de l'environnement à l'université Tsinghua à Pékin, à l'AFP.

Même si les condensats peuvent se disperser plus facilement que le fuel lourd de l’Erika ou du Prestige, le Sanchi pourrait, malgré sa double coque, provoquer l'une des plus importantes marées noires de ces dernières décennies.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -du-sanchi

Image
Capture d'écran de la chaîne chinoise CCTV montrant l'incendie à bord du pétrolier Sanchi. CCTV via AP Video/AP

http://www.lefigaro.fr/sciences/2018/01 ... -noire.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58219
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 09 janv. 2018, 18:08

derniéres nouvelles
Pétrolier en feu: la Chine tente d'éviter une marée noire

Par AFP le 09.01.2018

La Chine tentait toujours mardi de limiter les fuites d'hydrocarbures d'un pétrolier iranien en feu au large de ses côtes, à l'heure où les craintes d'une explosion et d'une marée noire persistent.
....................
Le ministère chinois des Transports a indiqué mardi à la mi-journée que le navire était toujours en proie aux flammes.

"Avec le bateau en feu, la plupart de ces condensats devraient se consumer et non se répandre dans l'eau", a estimé l'association de défense de l'environnement Greenpeace dans un communiqué envoyé à l'AFP.

"Toutefois, si le navire coule avant la combustion totale des hydrocarbures, les opérations de nettoyage seront extrêmement compliquées."

Le ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué lundi soir que des bateaux de nettoyage avaient été dépêchés sur le lieu de l'accident afin d'éviter "toute autre désastre" lié aux fuites d'hydrocarbures.

L'équipage du tanker comptait 30 Iraniens et deux Bangladais, tous portés disparus.
.........................
Le pétrolier présente cependant "un risque d'explosion ou de naufrage, et les émanations toxiques (...) sont nocives pour le personnel de secours présent sur les lieux", a souligné le ministère des Transports.
.........................
https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... ire_119691

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58219
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 12 janv. 2018, 18:54

c'est pas fini : :wtf:
Pétrolier iranien en feu: une nouvelle explosion retarde les secours


Par LEXPRESS.fr avec AFP , publié le 12/01/2018

Image

L'Iran a annoncé vendredi qu'une nouvelle explosion à bord d'un pétrolier iranien incendié depuis plusieurs jours compliquait les opérations de secours. "S'il n'y avait pas eu l'explosion de ce matin, peut-être que le feu aurait été éteint désormais", a assuré le directeur-adjoint des affaires maritimes au sein de l'Organisation des ports iraniens, Hadi Haghshenas, à la radio-télévision d'État Irib.

Selon Hadi Haghshenas, 12 membres de l'équipe d'élite de secours ont été envoyés en renfort d'Iran. Mais ils attendent toujours à Shanghai que les conditions leur permettent de se rendre sur le pétrolier. "Le tanker dérive du lieu de l'accident [...] vers les eaux japonaises et se trouve actuellement à environ 135 miles (environ 217 km) de l'île d'Okinawa", a-t-il indiqué.

L'Iran regrette le "manque de coopération" de la Chine

Le Japon a annoncé avoir mis à disposition un navire de patrouille car le pétrolier, qui a dérivé, se trouve désormais dans sa zone économique exclusive. L'Iran lui, réclame des hélicoptères et des avions pour l'aider à éteindre l'incendie.

"Nous avons offert notre soutien [...] mais la partie chinoise a indiqué qu'ils géraient l'affaire par eux-mêmes", a affirmé un porte-parole des gardes-frontières japonais.

Des responsables iraniens ont critiqué le "manque de coopération" des autorités chinoises alors que le ministère des Transports chinois a soutenu jeudi que la météo "exécrable" et les gaz toxiques émanant des hydrocarbures en feu ralentissaient les opérations.

Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a affirmé vendredi que son gouvernement avait déployé "un effort particulier dans les opérations de secours".
https://www.lexpress.fr/actualite/monde ... 75635.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58219
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 13 janv. 2018, 19:36

Pétrolier en feu en Chine : deux corps et une boite noire retrouvés

Paris Match| Publié le 13/01/2018 La Rédaction avec AFP

Image

La Chine a récupéré samedi la boîte noire et deux corps de marins à bord d'un pétrolier iranien en feu depuis une semaine au large de ses côtes, a indiqué le ministère des Transports. Le tanker Sanchi, avec 136.000 tonnes d'hydrocarbures légers (condensats) à son bord, a pris feu le 6 janvier suitee la ville chinoise de Shanghai. Il comptait à son bord 32 membres d'équipage -- 30 Iraniens et deux Bangladais. Un total de trois corps, avec ceux récupérés samedi, ont été retrouvés jusqu'à présent. Le reste des marins est porté disparu.

La Chine a récupéré samedi la boîte noire et deux corps de marins à bord d'un pétrolier iranien en feu depuis une semaine au large de ses côtes, a indiqué le ministère des Transports. Le tanker Sanchi, avec 136.000 tonnes d'hydrocarbures légers (condensats) à son bord, a pris feu le 6 janvier suitee la ville chinoise de Shanghai. Il comptait à son bord 32 membres d'équipage -- 30 Iraniens et deux Bangladais. Un total de trois corps, avec ceux récupérés samedi, ont été retrouvés jusqu'à présent. Le reste des marins est porté disparu.

"A 08H37 (00H37 GMT), quatre secouristes équipés de masques et de bouteilles d'oxygène ont été déposés à l'arrière du Sanchi à l'aide d'une nacelle", a indiqué samedi le ministère chinois des Transports. "Ils ont découvert deux corps de marins dans un canot de sauvetage." Une vidéo diffusée par le ministère montre des sauveteurs en tenue orange et coiffés de casques blancs marcher sur le pétrolier, dont la structure métallique désormais à nu semble avoir été dévastée par le feu. "Après avoir récupéré la boîte noire, les secouristes ont tenté de rejoindre les parties communes au rez-de-chaussée du bateau (...) Mais la température y atteignait les 89 degrés Celcius et ils n'ont pas pu entrer", indique le communiqué du ministère.

Des gaz toxiques ralentissent les opérations de secours

Au total, 13 navires participent actuellement aux opérations de secours, de récupération des hydrocarbures, et de lutte anti-incendie, selon la même source. Parmi eux, 10 sont chinois, un sud-coréen et deux japonais. Un groupement de marins iraniens a critiqué cette semaine le "manque de coopération" de la Chine. Le ministère chinois des Transports a indiqué que la météo "exécrable" et les gaz toxiques émanant des hydrocarbures en feu ralentissaient les opérations.

"L'équipe de recherche iranienne va bientôt atteindre le pétrolier", a annoncé samedi à l'agence Ilna le directeur-adjoint des affaires maritimes au sein de l'Organisation des ports iraniens, Hadi Haghshenas. La veille, il avait indiqué que 12 membres de cette équipe d'élite attendaient toujours à Shanghai que les conditions leur permettent de se rendre sur le navire.
http://www.parismatch.com/Actu/Internat ... es-1437875

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58219
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 14 janv. 2018, 13:33

Chine: le pétrolier iranien en flammes a coulé

Par Le Figaro.fr avec AFP le 14/01/2018

Le pétrolier iranien qui était en feu depuis sa collision il y a huit jours avec un navire chinois au large de la Chine a été totalement dévoré par les flammes aujourd'hui avant de sombrer, d'après les médias chinois. Un responsable iranien a déclaré qu'il n'y avait plus d'espoir de retrouver de survivants parmi les 32 membres d'équipage -- 30 Iraniens et deux Bangladais.Trois corps ont été retrouvés jusqu'à présent.

Le tanker Sanchi, qui transportait 136.000 tonnes d'hydrocarbures légers (condensats), avait pris feu suite à sa collision le 6 janvier avec un navire de fret chinois. Les autorités chinoises minimisaient cependant les risques de catastrophe environnementale majeure après cet accident qui s'est produit à environ 300 kilomètres à l'est de la ville chinoise de Shanghai.

A la mi-journée aujourd'hui, le navire "s'est subitement embrasé" et la totalité du bâtiment s'est retrouvé la proie des flammes, avec un panache de fumée s'élevant jusqu'à 1.000 mètres dans les airs, a expliqué le ministère chinois du Transport. Le ministère a publié des photographies dramatiques montrant le pétrolier entièrement masqué par des volutes d'épaisse fumée noire.

Le navire a ensuite fait naufrage. "D'après les dernières nouvelles de l'Administration publique océanique, le Sanchi a coulé entièrement", selon l'agence officielle Chine Nouvelle. Le porte-parole de l'équipe de secours mise en place par l'Iran a déclaré à la télévision d'Etat iranienne qu'il n'y avait plus d'espoir de retrouver des survivants.

Marée noire ou pas ?

"Les membres d'équipage du navire ont été tués au cours de la première heure après l'accident à cause de la puissance de l'explosion et des émanations de gaz", a dit Mohammad Rastad. "Malgré nos efforts pour éteindre le pétrolier et transférer les corps et la présence des équipes de secours, cela n'a pas été possible à cause des explosions répétées et les émanations de gaz", a-t-il poursuivi. "Il n'y a aucun espoir de retrouver des survivants".

Les secouristes chinois ont retrouvé samedi "la boîte noire" du pétrolier, qui se rendait en Corée du Sud. Un journaliste de la télévision chinoise d'Etat CCTV, présent à bord d'un avion de l'Administration publique océanique, a expliqué qu'il avait vu les débris du Sanchi et du pétrole en feu, ainsi que des hydrocarbures répandus sur une zone de 10 kilomètres carrés. "La marée noire est très grave", a déclaré le journaliste cité par CCTV.

"L'impact pour l'homme devrait être minime"

Mais la télévision a également cité un ingénieur de l'Administration océanique, Zhang Yong, qui minimise les craintes quant aux risques écologiques. "Il s'agit de brut léger, et ce type de marée noire a des conséquences bien moindres, comparé aux autres marées noires, car ce genre de pétrole est spécialement volatil. La majeure partie est partie dans l'atmosphère, alors il y a moins de conséquences pour l'océan", a déclaré M. Zhang. "Nous sommes en pleine mer, très loin d'endroits habités, alors l'impact pour l'homme devrait être minime".

Les efforts des secours s'étaient révélés particulièrement difficiles à cause des températures élevées (89 degrés Celsius) à bord du navire iranien, selon He Wanb, spécialiste de la société pétrolière chinoise Huade Petrochemical, cité par CCTV.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/ ... -coule.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58219
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 14 janv. 2018, 20:08


Répondre