La compagnie ENI

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 13 mars 2015, 19:25

Eni réduit dividende et dépenses pour stimuler la croissanceP

le 13 mars 2015, MILAN (Reuters)

Le groupe pétrolier et gazier italien Eni a réduit son dividende et suspendu un programme de rachat d'actions vendredi dans le cadre d'initiatives visant à compenser la chute des prix pétroliers et à raviver la croissance dans son coeur de métier.

Le premier groupe coté italien va verser cette année un dividende de 0,80 euro par action, contre 1,12 euro en 2014, a dit son administrateur délégué, Claudio Descalzi.

Eni va parallèlement réduire ses investissements de 17% sur la période 2015-2018, à environ 48 milliards d'euros, et céder des actifs pour un montant de huit milliards.

A la Bourse de Milan, l'action décroche de 4,23% à 15,64 euros à environ une heure de la clôture.

La chute du cours de l'or noir depuis son pic de juin a mis à rude épreuve la génération de trésorerie des entreprises du secteur, poussant bon nombre d'entre elles à réduire leurs coûts et leurs investissements.

Plusieurs grandes compagnies ont annoncé des coupes de 10 à 15% dans leurs dépenses et d'autres ont gelé leurs programmes de rachats d'actions ou opté pour un paiement du dividende en titre et non plus en numéraire.

Eni, qui met de plus en plus l'accent sur ses activités d'exploration et de production, a dit viser désormais une croissance de la production de 3,5% par an, contre 3% dans ses prévisions pour le plan 2014-2017.
http://www.usinenouvelle.com/article/en ... ce.N319124

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 21 mars 2015, 13:55

Egypte: Eni s’engage pour quatre ans et 5 milliards $ dans le pétrole et le gaz
post du jour ici : viewtopic.php?p=374155#p374155

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 11 juil. 2015, 12:45

Le groupe Eni injectera 4,5 milliards $ dans ses activités pétrolières en Angola

Agence Ecofin 09 juillet 2015

Eni, le major pétro-gazier italien, s’apprête à investir 4,5 milliards de dollars complémentaires dans ses activités sur le pétrole en Angola, les deux prochaines années, apprend-on du site Macauhub.com, qui a repris une dépêche de l’agence italienne de presse AGI.

Claudio Descalzi, le directeur général du groupe, a dévoilé l’apport de ce nouvel investissement qui interviendra dans les activités d’exploration sur le bloc 15-06, situé dans l’offshore de l’Angola, à près de 350 km au nord-ouest de Luanda.

Le sujet a meublé son entretien mardi à Rome avec le chef de l’Etat angolais José Eduardo dos Santos, apprend-on. Selon M. Descalzi, le groupe Eni passerait à un niveau de production de 100 000 barils de pétrole par jour vers la fin de l’année 2015 et au double dans les trois et quatre prochaines années sur ce bloc.

Le groupe a démarré en avril la production sur le champ pétrolier Cinguvu dans le projet West Hub Development sur le bloc 15/06 où il a un statut d’opérateur avec une participation de 35%.

La production au niveau des deux champs en activité, Sangos et Cinguvu, se situait à environ 60 000 barils de pétrole par jour et devrait être accélérée pour atteindre 100 000 barils de pétrole par jour au dernier trimestre de l’année 2015.

Les partenaires du groupe italien Eni sur le bloc sont Sonangol Pesquisa e Produção qui y détient 35% d’intérêt, SSI Fifteen Ltd avec 25% d’intérêt et Falcon Oil Holding Angola SA avec 5% d’intérêt.
http://www.agenceecofin.com/petrole/090 ... -en-angola

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 29 juil. 2015, 19:28

Saipem (groupe Eni) réduit ses prévisions et annonce 8.800 suppressions d'emplois

Rome AFP / 28 juillet 2015

La société italienne de services pétroliers Saipem, filiale du géant pétrolier Eni, a annoncé mardi avoir réduit ses prévisions à la baisse pour 2015, ainsi que la suppression de 8.800 emplois sur trois ans.

Dans un communiqué annonçant ses résultats au premier semestre 2015, Saipem, qui a vu début juillet son contrat en vue de la construction du gazoduc South Stream être rompu, a enregistré une perte nette de 920 millions d'euros.

Elle envisage désormais des prévisions 2015 plus mauvaises que prévu, avec une perte nette de 800 millions d'euros, ainsi qu'une perte d'exploitation de 450 millions d'euros.

Le directeur général de Saipem, Stefano Cao, a affirmé dans le communiqué que ces résultats reflétaient un marché qui s'est énormément dégradé.

La société a donc l'intention de procéder à un profond processus de transformation, qui prévoit la rationalisation des sites de production et la révision de tous les procédés, ce qui devrait entraîner une économie cumulée de 1,3 milliard d'euros entre 2015 et 2017.

Ces économies se feront notamment par le biais de la suppression de 8.800 emplois, selon les médias italiens.
http://www.romandie.com/news/Saipem-gro ... 616155.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 31 oct. 2015, 13:47

Netanyahou rencontre le géant italien Eni sur le développement du gaz

29 Octobre 2015

La région pourrait fournir une contribution importante à la sécurité énergétique européenne (Eni)
.............
http://www.i24news.tv/fr/actu/economie/ ... ent-du-gaz

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 15 avr. 2016, 20:48

Eni investira 22,52 milliards $ en Afrique pendant les quatre prochaines années

Agence Ecofin 15 Avril 2016

« Au cours des quatre prochaines années, nous allons investir environ 20 milliards d'euros en Afrique, ce qui représentera 60% de nos investissements ». C’est la substance de l’intervention de Claudio Descalzi (photo), le directeur général du pétro-gazier italien Eni, à l’agence internationale de l’énergie à Paris.

Ces investissements serviront majoritairement au développement des réserves gazières découvertes récemment par le major. Eni a, en effet, fait d'importantes découvertes de gaz en particulier au Mozambique et récemment en Egypte, portant à plus de 12 milliards de barils ses découvertes au cours des 7 dernières années. «À long terme, nous allons investir encore plus pour développer les champs gaziers géants que nous avons trouvé », a annoncé le responsable.

Eni, qui est impliqué dans des dizaines de projets dans 15 pays à travers le continent, veut également stimuler et diversifier le mix énergétique du continent. Selon Descalzi, malgré ces découvertes et dans le contexte de la forte croissance économique et démographique des économies africaines, l'accès à l'énergie sur le continent est resté médiocre. «L'Afrique a une demande en énergie en plein essor mais un mix énergétique non durable », a-t-il expliqué, ajoutant que les pays du continent ont besoin de diversifier leurs sources d’énergie en faveur des énergies renouvelables et plus propres.

Et de conclure : «La priorité absolue devrait être de construire un modèle d'énergie qui peut soutenir la croissance démographique. Ce sont les principaux points dont nous discutons avec les différents gouvernements africains ».
http://www.agenceecofin.com/investissem ... nes-annees

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 30 avr. 2016, 13:52

Eni dans le rouge à cause des cours du pétrole

Par Le Figaro.fr avec AFP le 29/04/2016

Le géant italien de l'énergie Eni a annoncé vendredi avoir enregistré au premier trimestre une perte nette de 792 millions d'euros, contre un bénéfice net de 832 millions un an plus tôt, alors qu'il est durement affecté par la faiblesse des cours du brut.

Cette perte est largement supérieure aux attentes, puisque selon le consensus Factset, les analystes tablaient sur une perte nette de 89 millions d'euros. Du côté du résultat net ajusté, indicateur très suivi par le marché qui exclut des éléments volatils comme l'effet stock, Eni a enregistré une perte de 77 millions d'euros, contre un bénéfice de 701 millions d'euros au premier trimestre 2015.

Le groupe italien a précisé que sa production d'hydrocarbures avait progressé de 3,4% sur le trimestre par rapport à l'année passée, à 1,75 million de barils par jour. Au quatrième trimestre 2015, elle avait atteint 1,88 million de b/j, le niveau le plus élevé enregistré depuis cinq ans.

Eni a confirmé vendredi sa décision de réduire ses dépenses d'investissement en 2016 de 20% sur un an à taux de change constants, "en reformulant et en reprogrammant des projets, en étant de plus en plus sélectif concernant l'exploration et en renégociant des contrats" de fourniture à long terme, en raison de la situation sur le marché du pétrole.

"Le contexte macroéconomique mondial en 2016 est assombri par un certain nombre de risques et d'incertitudes, principalement en raison du ralentissement continu de la croissance en Chine, de la prudence dans la zone euro et dans les pays exportateurs de matières premières", a détaillé le groupe.

"Après avoir atteint début 2016 son niveau le plus bas en 13 ans, en dessous de 30 dollars le baril, le prix du pétrole brut a retrouvé son niveau de 40 dollars grâce à une certaine résorption de l'excès d'offre" mais "les fondamentaux (du marché) restent faibles", a souligné Eni.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/0 ... etrole.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 12 mai 2016, 21:50

Energies renouvelables : ENI va investir un milliard d'euros en trois ans

Par latribune.fr | 12/05/2016,

Le géant pétrolier italien a annoncé jeudi sa décision d'investir un milliard d'euros en trois ans dans les énergies renouvelables. Des projets doivent être lancés en Italie, en Egypte et au Pakistan.

L'italien Eni poursuit sa stratégie de diversification. Lors de l'assemblée générale des actionnaires du groupe ce jeudi, Claudio Descalzi, le directeur général a indiqué que "dans les trois prochaines années, les investissements (NDLR : en énergies renouvelables) s'élèveront à 500 millions d'euros dans les activités et le développement de projets et 500 millions d'autres dans la recherche, soit un total d'un milliard d'euros". Il a également rappelé que "environ 500 millions d'euros ces trois dernières années" avaient été investis en particulier dans le solaire.

Les premiers projets du groupe pétrolier seront réalisés en Italie, au Pakistan et en Egypte, près d'infrastructures du groupe déjà existantes afin "d'avoir le plus de synergies industrielles, logistiques, contractuelles et commerciales avec (les) activités traditionnelles", indique le groupe. "Ces projets permettront aussi à des zones industrielles abandonnées de revivre", insiste la direction.

Vaste chantier en Italie


En Italie, le projet sera mené dans six régions (Ligurie, Sardaigne, Sicile, Calabre, Pouilles et Basilicate), pour une capacité de quelque 220 mégawatts d'ici 2022, via essentiellement l'énergie solaire. L'investissement est évalué entre 200 et 250 millions d'euros. Les centrales à gaz existantes d'Eni seront utilisées parallèlement pour faire face aux fluctuations dans la production d'énergie solaire.

Au Pakistan, Eni ouvrira d'ici fin 2017 une centrale solaire de 50 mégawatts près du champ gazier de Kadanwari, tandis qu'en Egypte il en lancera une près du champ de Belaiym, avec une capacité pouvant aller jusqu'à 150 mégawatts.

Enel, l'autre groupe italien, a déjà confirmé son virage vert

Eni a expliqué que ces projets s'inscrivaient dans le cadre de son engagement à participer à la lutte contre le changement climatique. Lors de l'AG, M. Descalzi a tenu à préciser qu'il s'agissait d'"un business model complètement différent de celui d'Enel", l'autre géant italien.

Depuis 2014, le géant italien de l'énergie Enel s'est lancé dans une nouvelle stratégie axée sur les énergies renouvelables. Le groupe, qui s'est engagé à être neutre en CO2 d'ici 2050, a ainsi intégré en son sein sa filiale active dans le domaine de l'énergie éolienne, solaire, hydroélectrique et décidé de fermer peu à peu ses centrales à énergie fossile.
http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... 71035.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 26 nov. 2016, 13:25

En route vers sa décarbonisation, Eni s’associe à General Electric sur les énergies renouvelables

Agence Ecofin 22 Nov 2016

- L’énergéticien italien Eni s’est associé à General Electric (GE) afin de renforcer son positionnement sur les énergies renouvelables. Dans ce cadre, il collaborera avec l’entreprise américaine sur un large éventail de projets énergétiques bas carbone tels que le solaire, l’éolien, des centrales électriques mixtes fonctionnant au gaz et aux ressources renouvelables ainsi que sur des projets de production d’électricité, à partir de déchets.

« A travers ce partenariat, Eni désire améliorer sa capacité à mettre en place des projets dans le domaine des énergies renouvelables. Pour cela, elle s’appuiera sur les solides relations bâties avec la GE, lors de la conception et de la construction de centrales électriques à fuel et à gaz, et sur le portfolio diversifié de ce partenaire qui propose également des solutions énergétiques basées sur les ressources renouvelables.», a affirmé la compagnie dans un communiqué de presse.

Eni qui est l’une des principales sociétés italiennes d’hydrocarbures, s’intéresse aux énergies renouvelables, depuis 1980. Elle a constitué, depuis 2015, un département consacré à ce type d’énergies. Son partenariat avec la GE entre donc dans sa stratégie de décarbonisation progressive.
http://www.agenceecofin.com/energies-re ... ouvelables

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 01 mars 2017, 12:48

Eni accuse encore une perte annuelle de 1,46 milliard d'euros

AFP le 01/03/2017

Le géant italien de l'énergie Eni, affecté par la faiblesse des cours du brut, a enregistré en 2016 une perte nette de 1,46 milliard d'euros, en net recul par rapport à l'année précédente, mais néanmoins supérieure aux attentes.

Les analystes tablaient sur une perte de 467 millions d'euros selon le consensus Factset Estimates. En 2015, la perte s'était élevée à 8,77 milliards.

Sur le seul quatrième trimestre, le groupe a enregistré un bénéfice net de 340 millions d'euros.

Du côté du résultat net ajusté, indicateur très suivi par le marché qui exclut des éléments volatils comme l'effet stock, Eni a publié une perte annuelle de 340 millions d'euros.

Comme prévu par le groupe, la production d'hydrocarbures a atteint 1,76 million de barils par jour l'an passé, soit l'équivalent de 2015. Et ceci malgré l'arrêt pendant un temps de la production d'un important site italien, celui de Val d'Agri, en raison de la mise sous séquestre d'infrastructures dans le cadre d'une enquête sur le non-respect de règles environnementales pour la gestion des déchets -- accusations contestées par le groupe italien.

Sur le seul quatrième trimestre, la production s'élève à 1,86 million b/j, en recul de 1,5%.

Le groupe doit présenter un peu plus tard dans la journée son plan stratégique 2017-2020.

En décembre, Eni a indiqué qu'il tablait sur une production record en 2017, à 1,84 million de barils par jour.

La rentabilité du groupe a été nettement affectée par la dégringolade spectaculaire des prix du pétrole depuis 2014. Un baril s'échangeait mardi autour de 53 dollars. L'industrie est aussi touchée par la baisse de la consommation de gaz et de pétrole en Europe, et celle des marges de raffinage.

Le groupe italien entend concentrer de plus en plus son "business model" sur l'exploration et la découverte de nouveaux gisements.

En mars, Eni avait dit prévoir des cessions d'actifs pour sept milliards d'euros d'ici 2019, "essentiellement par le biais de la dilution de participations dans des découvertes récentes importantes".

Fin 2016, il a annoncé la cession de 30% de l'immense gisement de gaz offshore de Shorouk, en Egypte, au russe Rosneft pour 1,125 milliard de dollars. Il avait déjà cédé en novembre au britannique BP 10% de Shorouk, qui abrite le gisement de gaz offshore de Zohr.

Le groupe doit aussi vendre des parts de son champ gazier du Mozambique et dans des gisements pétroliers au Congo.

La publication de ces résultats intervient alors que le patron d'Eni, Claudio Descalzi, semble quelque peu fragilisé, le procureur de Milan ayant demandé récemment son renvoi devant la justice pour des faits de corruption présumés en 2011 au Nigeria dans le cadre de l'attribution d'un bloc pétrolier offshore.

Au total, le parquet de Milan a requis le renvoi de 11 personnes de même que des entreprises Eni et Shell. Eni et Royal Dutch Shell ont nié toute responsabilité dans ce dossier.
http://www.boursorama.com/actualites/en ... 042674fbd3

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 29 juil. 2017, 14:04

Eni: un bénéfice net de 18 millions d'euros au 2e trimestre, inférieur aux attentes

AFP parue le 28 juill. 2017

Le géant italien de l'énergie Eni a enregistré au deuxième trimestre un bénéfice net de 18 millions d'euros, contre une perte de 446 millions un an plus tôt, un résultat néanmoins très inférieur aux attentes. Selon le consensus Factset Estimates, les analystes tablaient sur 327 millions d'euros.

Sur le semestre, le bénéfice net s'élève à 983 millions d'euros, contre une perte de 829 millions au premier semestre 2016. Le bénéfice net ajusté, indicateur très suivi par le marché qui exclut des éléments volatils comme l'effet stock, atteint lui sur le trimestre 463 millions d'euros, contre une perte de 317 millions sur la même période de 2016.

La production d'hydrocarbures s'est élevée à 1,771 million de barils par jour sur le trimestre, en hausse de 3,3% sur un an, malgré la fermeture un temps d'un important site italien, Val d'Agri, suite à une décision de la Région Basilicate prise pour des raisons environnementales, du fait d'un problème de fuite de pétrole. Fort de ces résultats, Eni a confirmé ses objectifs pour 2017, dont une hausse de la production de 5% par rapport à 2016, à 1,84 million de barils par jour.

"Au premier trimestre, nous avons obtenu des résultats excellents qui confirment la validité de notre stratégie. Nous avons lancé dans des temps record la production de trois grands projets offshore au Ghana, en Angola et en Indonesie, démontrant notre excellence également dans les phases de développement. Nous avons aussi poursuivi nos succès dans l'exploration, en découvrant au premier semestre 500 millions de barils de nouvelles ressources", a affirmé son patron, Claudio Descalzi, cité dans le communiqué.

"Au premier semestre, nous avons ainsi obtenu quelque 200 000 b/j de nouvelle production, soit une croissance de 6%, poursuivant la tendance engagée les mois précédents", a-t-il noté. "A cela s'ajoutera le lancement de la production du champ (égyptien) de Zohr d'ici la fin de l'année". "Ces résultats ont été réalisés en maintenant une structure de dépenses extrêmement efficace, grâce à laquelle nous réduirons le Capex (dépenses d'investissements) d'environ 18% par rapport à 2016, conformément à notre plan", a-t-il souligné.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... tes-170728

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 23 déc. 2017, 14:40

ENI atteint un record de production historique

AFP parue le 21 déc. 2017

La compagnie italienne ENI a annoncé avoir atteint jeudi un record historique de production d'hydrocarbures, à 1,920 million de barils par jour.

ENI a lancé en 2017, en avance sur les prévisions, la production des champs d'East Hub en Angola, OCTP au Ghana, Jangkrik en Indonésie et "dans un temps record pour l'industrie", le champ égyptien de Zohr, le plus grand gisement de gaz en Méditerranée.

"Je suis orgueilleux des résultats que nous avons obtenus en 2017, qui confirment la validité du modèle opérationnel d'ENI. Notre leadership désormais bien reconnu dans l'exploration s'accompagne maintenant d'une capacité d'exécution au premier plan dans l'industrie pétrolière", s'est félicité son patron, Claudio Descalzi, cité dans le communiqué.

"En moins de trois ans, nous avons mis en production sept champs géants, anticipant les délais prévus et réduisant les coûts, dans un contexte de prix extrêmement difficiles et alors que l'industrie pétrolière était concentrée uniquement à retarder toute initiative de développement", a-t-il ajouté.

ENI a annoncé fin octobre avoir revu à la baisse son objectif annuel de production, avec une moyenne de 1,815 million de barils par jour, contre 1,84 million précédemment. ENI a placé l'exploration et la découverte de nouveaux gisements au coeur de sa stratégie, qui s'accompagne de la cession d'actifs, prioritairement via la dilution de participations dans des découvertes récentes importantes.

La justice italienne a annoncé mercredi le renvoi devant le tribunal de Milan d'ENI et de Shell à partir du 5 mars, pour des soupçons de corruption lors de l'attribution d'un contrat concernant un bloc offshore au Nigeria.
https://www.connaissancedesenergies.org ... que-171221

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 17 févr. 2018, 12:24

Eni renoue avec les bénéfices porté par les cours du brut et une production record

AFP parue le 16 févr. 2018

Le géant italien de l'énergie Eni a renoué avec les bénéfices de manière spectaculaire en 2017, grâce au rebond des cours du brut et à une production record, qu'il s'attend à voir encore progresser cette année.

Ces annonces étaient saluées par les investisseurs à la Bourse de Milan: peu après l'ouverture, le titre gagnait 1,60% à 13,72 euros, dans un marché en hausse de 0,73%.

Alors qu'il avait enregistré une perte nette de 1,46 milliard en 2016, Eni a engrangé l'an passé un bénéfice de 3,43 milliards d'euros. Un chiffre très largement supérieur aux attentes: selon le consensus Factset Estimates, les analystes tablaient sur 1,98 milliard.

Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net s'est envolé, atteignant 2,1 milliards d'euros, soit six fois plus que l'an passé et ce alors que les analystes s'attendaient à 604 millions.

Son bénéfice net ajusté - un indicateur scruté de près, qui exclut des éléments volatils et exceptionnels - a atteint sur l'année 2,4 milliards d'euros contre une perte de 340 millions un an plus tôt.

"Nous terminons 2017 avec d'excellents résultats qui montrent comment le processus de profond changement engagé en 2014 a transformé Eni en une société capable de croître et de créer de la valeur même dans des conditions de marché difficiles", s'est félicité son patron, Claudio Descalzi, cité dans un communiqué.

- Nouveaux champs en production -

Le chiffre d'affaires a progressé de 20%, à 66,92 milliards d'euros, là aussi au-dessus des attentes (65,69 milliards).

Ces bons résultats ont été favorisés par le rebond des cours du pétrole. L'an dernier, ils se sont établis à 54 dollars le baril en moyenne contre 44 dollars en 2016.

Eni a parallèlement accru sa production. Sur l'année, celle-ci a atteint 1,82 million de barils par jour, le niveau le plus haut de son histoire.

Ce chiffre, qui représente une hausse de 3,2% par rapport à 2016, est en ligne avec ses prévisions. Fin octobre, le groupe avait revu à la baisse son objectif, tablant sur 1,815 million de barils par jour, contre 1,84 million précédemment.

Eni, qui présentera le 16 mars son nouveau plan stratégique 2018-2021, a d'ores et déjà annoncé vendredi viser une hausse de sa production de 3% cette année.

Cette augmentation sera tirée par la montée en puissance de champs entrés en opération en 2017, principalement en Egypte, en Angola et en Indonésie.

L'an passé, Eni a lancé la production de Zohr en Egypte, le plus grand champ gazier de Méditerranée, dans un délai record, puisqu'il avait été découvert seulement deux ans et demi plus tôt.

Le géant italien a placé l'exploration et la découverte de nouveaux gisements au coeur de sa stratégie, qui s'accompagne parallèlement de la cession d'actifs, prioritairement via la dilution de participations dans des découvertes récentes importantes, comme dans celui de Zohr.
........................
https://www.connaissancedesenergies.org ... ord-180216

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 16 mars 2018, 18:36

Eni augmente son dividende et ses objectifs de production

Publié le 16/03/2018 Infos Reuters LONDRES/MILAN

Le groupe pétrolier Eni a annoncé vendredi qu'il augmenterait son dividende en 2018 et a indiqué qu'un rachat d'actions était toujours possible, après avoir relevé ses objectifs de production et de flux de trésorerie.

Dans son plan stratégique 2018-2021, l'entreprise publique italienne précise qu'elle versera un dividende de 0,83 euro par action cette année, contre 0,80 euro pour l'exercice précédent.

Elle a ajouté qu'elle pourrait recourir à un rachat d'actions pour distribuer un excédent de trésorerie.

"La hausse du dividende annoncée aujourd'hui reflète notre engagement en matière de politique de rémunération progressive", a déclaré l'administrateur délégué Claudio Descalzi.

Eni a été la première grande compagnie pétrolière à réduire son dividende il y a trois ans, dans le sillage de l'effondrement des cours du pétrole.

Avec la reprise des prix du brut, les compagnies pétrolières cherchent à séduire les investisseurs, leur promettant croissance et primes plus élevées.

En février, le français Total a relevé son dividende et annoncé des rachats d'actions, tandis que le britannique BP a dit reprendre les siens.

Eni a par ailleurs indiqué qu'il investirait environ 32 milliards d'euros sur la période 2018-2021.

Il a dit viser une hausse de sa production de 3,5% par an, contre un objectif de 3% dans son plan stratégique précédent.

Le flux de trésorerie disponible devrait atteindre 22 milliards d'euros sur la période.

Le groupe entend également développer ses activités dans le stockage et transports d'hydrocarbures et en aval.

Le titre prenait 1,3% à 14 euros vers 13h30 GMT en Bourse de Milan, signant l'une des plus fortes hausses de l'indice des valeurs européennes Stoxx 50, qui avançait de 0,23% à ce stade.
https://www.usinenouvelle.com/article/e ... on.N667679

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 10 avr. 2018, 18:52

Eni vise 2 millions de clients en France d'ici 2021

Publié le 10/04/2018 Infos Reuters PARIS

L'italien Eni a dit mardi viser deux millions de clients en France en 2021.


Présent en France depuis 2012 et entré il y a un an sur le marché français de l'électricité pour les particuliers, Eni a atteint son objectif initial d'un million de clients dans le pays, dont 300.000 pour l'électricité, pour 1,8 milliard d'euros facturés.

Le groupe italien vise 1,3 million de clients en France cette année et une croissance annuelle de 15% à partir de l'an prochain pour atteindre les deux millions d'ici quatre ans.

Eni est l'un des fournisseurs alternatifs de gaz et d'électricité qui ont émergé sur le marché français depuis que le secteur a été ouvert à la concurrence en 2007, face aux anciens monopoles EDF et Engie.

La major pétrolière Total, le groupe de distribution Casino ou encore Direct Energie figurent parmi les autres fournisseurs alternatifs d'énergie.

Mais la progression de la part de marché des fournisseurs alternatifs a été lente en raison de la régulation des prix du gaz et de l'électricité, a déclaré à la presse Daniel Fava, directeur général d'Eni Gas & Power France.

"Si les autorités souhaitent que la fin des tarifs réglementés du gaz et de l'électricité pour les particuliers soit une réussite au bénéfice des consommateurs, il faudra que le délai de la phase de transition visant à la suppression des TRV (tarifs réglementés de vente) se fasse dans un délai rapide, moins de trois ans", a-t-il plaidé.

Selon des données de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), qui fixe les tarifs régulés d'EDF et Engie sur la base des propositions du gouvernement, les fournisseurs alternatifs avaient fin 2017 environ 18% du marché de l'électricité pour les ménages et 26% de celui du gaz.
https://www.usinenouvelle.com/article/e ... 21.N678229

Répondre