Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200

Conférences et réunions en rapport avec le pic pétrolier et l'épuisement des ressources naturelles.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Remdo
Goudron
Goudron
Messages : 127
Inscription : 21 juin 2008, 15:30
Localisation : Paris
Contact :

Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200

Message par Remdo » 23 sept. 2009, 10:18

Dans le cadre des défis scientifiques du 21e siècle
L'academie des sciences organise une Conférence le 6 octobre 2009 de 15h15 à 17h
dont le thème sera Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200
Modérateur du forum http://vehiculeselectriques.fr

Avatar de l’utilisateur
appelezmoifritz
Goudron
Goudron
Messages : 147
Inscription : 19 sept. 2007, 17:44
Localisation : Cemenelum (cimiez) Nissa

Re: Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200

Message par appelezmoifritz » 23 sept. 2009, 11:53

On est incapable de faire une projection sérieuse sur le pic... on se gratte sur 2200 :-s
Tough Guys Don't Dance

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200

Message par energy_isere » 23 sept. 2009, 12:20

j' aimerais bien retrouver ce qui se disait à la fin du régne de Napoléon il y a 200 ans au sujet du début du 21iéme siecle, pour rire .....

Avatar de l’utilisateur
Alain75
Condensat
Condensat
Messages : 611
Inscription : 10 avr. 2006, 12:54

Re: Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200

Message par Alain75 » 23 sept. 2009, 12:25

Merci pour l'info, j'irai faire un tour je pense

Avatar de l’utilisateur
woland
Kérogène
Kérogène
Messages : 87
Inscription : 27 août 2009, 17:07

Re: Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200

Message par woland » 23 sept. 2009, 13:10

2200... bel horizon
réflléchir à long terme (et non à moyen) n'est pas une mauvaise idée. Il serait salutaire de regarder au-delà de l'illusion des énergies pseudo-renouvelables. Bien sûr, il peut se passer beaucoup de choses d'ici là (et il s'en passera !)
ceux qui peuvent y assister : une petite synthèse ?

Avatar de l’utilisateur
Alain75
Condensat
Condensat
Messages : 611
Inscription : 10 avr. 2006, 12:54

Re: Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200

Message par Alain75 » 23 sept. 2009, 13:28

woland a écrit :2200... bel horizon
réflléchir à long terme (et non à moyen) n'est pas une mauvaise idée. Il serait salutaire de regarder au-delà de l'illusion des énergies pseudo-renouvelables. Bien sûr, il peut se passer beaucoup de choses d'ici là (et il s'en passera !)
ceux qui peuvent y assister : une petite synthèse ?
Oui surtout que le texte de présentation mentionne une approche "résolument anthropique" :
En introduction, la présentation développe certains éléments concernant le contexte énergétique
global, examiné d’un point de vue résolument anthropique. Que dire des évolutions prévisibles de la
population mondiale ? Quels sont et seront les besoins, en premier lieu en matière d’énergie, de cette
population ? Sont également justifiés, sur le plan méthodologique, le choix d’échelles de temps
résolument importantes, comme celles d’indicateurs particuliers.
Oui si j'y vais je ferai un résumé

Avatar de l’utilisateur
Alain75
Condensat
Condensat
Messages : 611
Inscription : 10 avr. 2006, 12:54

Re: Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200

Message par Alain75 » 06 oct. 2009, 18:46

Bon j'y ai été, en résumé vraiment pas terrible (voir carrément très très moyen)

Rien appris, la projection 2200 consiste à passer (sur une base de 1,5 tep (il me semble) par habitant population 8 ou 9 milliard), les fossiles à 5%, et ensuite distribuer les pourcentages entre renouvelables et nucléaire plus ou moins au pifomètre.

Et sinon quelques généralités
(mais aucune vrais comparaisons d'empreintes anthropiques des différents renouvelables par ex)

Quelques questions et remarques plus intéressantes

Avatar de l’utilisateur
krolik
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2873
Inscription : 31 janv. 2009, 17:55
Localisation : Beaugency
Contact :

La transmutation à bas niveau d'énergie

Message par krolik » 18 oct. 2009, 14:37

Dans un premier temps cela semble très loin des problèmes énergétiques, mais c'est tout de même très lié, voir les dévelopements

Le mardi 17 novembre 2009 à 17 h 45 à l'Ecole Militaire (amphi Louis), l'Amicale de la Défense NBC et l'Association de l'Armement Terrestre vous convient à une conférence du Professeur Lochak, éminent chercheur dans le domaine de la physique mathématique, élève de Louis de Broglie et actuel Président de la Fondation Louis de Broglie à Paris, mais aussi un écrivain et un philosophe scientifique, qui sait se mettre à la portée de non spécialistes.

Dans la conférence qu'il a accepté de nous faire, il nous montrera comment, en matière de recherche scientifique, études théoriques et expérimentales se complètent, l'expérience précédent souvent la théorie, mais parfois aussi, la théorie apportant de nouvelles découvertes, suffisamment révolutionnaires pour que la confirmation pratique ne suivent qu'au bout de quelques années.

Le professeur Lochak a « inventé » une forme nouvelle de l'équation de Dirac , correspondant à une particule complémentaire de l'électron, et qui serait un « monopôle magnétique », particule de masse négligeable, sans charge électrique, mais possédant une « charge magnétique » et qui s'apparenterait plutôt à un neutrino dans un état excité.

Un flux de « monopôles » est capable de produire sur son passage pendant des temps très courts, des champs magnétiques extrêmement intenses, de telle sorte que des interactions à très faible énergie seraient possibles, non seulement sur les cortèges périphériques électroniques des atomes, mais également sur leurs noyaux, susceptible de créer des transmutations tout à fait insolites.

Malheureusement aucune vérification expérimentale n'a été faite pendant des années.

La confirmation de cette théorie est venue paradoxalement de chercheurs soviétiques, qui tentaient d'élucider certaines circonstances et constatations inexpliquées de l'accident de Tchernobyl et sont parvenus à trouver des explications inédites de ces phénomènes en s'appuyant sur la théorie du professeur Lochak.

Ces résultats étant insolites, ils ont alors essayé de produire des flux de mopôles et de confirmer par des expériences pratiques certaines de leurs hypothèses et ont découvert alors des phénomènes étonnants, bouleversant nos connaissances en matière de radioactivité et il semble qu'une ère nouvelle s'ouvre en matière de physique nucléaire pratique.

Monsieur Lochak avait également prévu que les champs magnétiques solaires doivent exciter une partie des neutrinos sous la forme de monopôles : seule une petite partie quittera le soleil et ceux d'entre eux qui font route vers la terre devraient se diriger vers les pôles magnétiques terrestres. Des observations faites par une expédition de Jean-Louis Etienne au Pôle Nord ont confirmé la présence de ces monopoles.

La conférence de monsieur Lochak devrait piquer notre curiosité scientifique, car dans une certaine mesure, le « rêve des alchimistes » devient presque réalité. !

Si vous avez accès à l'Ecole Militaire, vous pouvez vous rendre directement à la conférence.

Dans le cas contraire, si vous souhaitez assister à cette conférence, veuillez, je vous prie, téléphoner, au Secrétariat de l'AAT, ( téléphone 01 41 48 73 51) ou envoyer votre demande à jp.malardel@numericable.com par mail.

Je vous mets ici la photo de la trace faite par un monopôle sur un film , photo faite à Nantes. La trace fait environ 1mm de longueur pour que vous vous rendiez compte de l'échelle.
Si le concept "monopôle" ne vous sied pas en raison du "théorème du hérisson" ou de la "balle de tennis", libre à vous de proposer un autre modèle, il sera le bienvenu.
Image
@+

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13872
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200

Message par GillesH38 » 18 oct. 2009, 20:00

oui, bon, moi dans ce cas, je demande toujours à vérifier la facture d'électricité personnelle des "inventeurs" ... ;-).
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
krolik
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2873
Inscription : 31 janv. 2009, 17:55
Localisation : Beaugency
Contact :

Re: Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200

Message par krolik » 18 oct. 2009, 21:06

GillesH38 a écrit :oui, bon, moi dans ce cas, je demande toujours à vérifier la facture d'électricité personnelle des "inventeurs" ... ;-).
mais le butde la manip n'est pas de produire de l'énergie.
@+

spego
Brut léger
Brut léger
Messages : 454
Inscription : 18 avr. 2009, 18:50

Re: Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200

Message par spego » 18 oct. 2009, 22:02

energy_isere a écrit :j' aimerais bien retrouver ce qui se disait à la fin du régne de Napoléon il y a 200 ans au sujet du début du 21iéme siecle, pour rire .....
Louvois (je crois) avait fait planter des forêts de chênes (dont Tronçais) pour les marines futures. Ces chênes serviront à faire des traverses de chemin de fer.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13872
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200

Message par GillesH38 » 18 oct. 2009, 22:15

faut quand même reconnaitre que dans la plupart des époques , on se trompait pas beaucoup en disant que dans 200 ans on vivrait à peu près pareil qu'au moment où on parlait. C'est l'époque moderne qui a été abolument exceptionnelle avec une telle révolution en 200 ans, bien sur complétement liée au taux de croissance de quelques % /an (d'où un temps caractéristique de doublement de quelques décennies...)
Bon c'est sur aussi qu'avec le meme taux de décroissance, c'est tout autant difficile de prédire l'évolution dans les 200 ans qui viennent...
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8560
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200

Message par kercoz » 18 oct. 2009, 23:07

""L'art de la conjecture"" de B de Jouvenel A lire sur ce domaine , un tas de prédictions ratées de types célèbres sur leur avenir et dont nous pouvons constater les erreurs .
Sur la fin de l'ouvrage il y a des allusions a mendelbrot et a ce qui sera la theorie du chaos comme avenir de la conjecture.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

spego
Brut léger
Brut léger
Messages : 454
Inscription : 18 avr. 2009, 18:50

Re: Les populations et leurs consommations d’énergie en 2200

Message par spego » 19 oct. 2009, 08:10

J'ai eu en main différents ouvrages datnt de 1900. En 1900 il y eu un intéret pour l'an 2000. Une constante qui s'est avérée juste: la transmission d'image à distance avec le spectacle chez soi. une autre en général pour faire rire: les femmes émancipées qui fument et ont des métiers d'homme.
Une grosse erreur: on envisage la généralisation de l'aviation comme transport urbain et mode de déplacement individuel alors que pour les trajets longue distance on en reste au dirigeable perfectionné. Enfin on envisage la nourriture toute chimique et artificielle.
Pour ceux qui étaient déjà plus ou moins adultes il y a trente ans et plus essayez de vous remémorer ce que vous envisagiez
comme possible et probable dans votre futur proche d'une génération.
Un exemple simple: En 1977 formé au maniement du matériel de radio militaire je n'aurai alors pas imaginé avoir un téléphone individuel de quelques grammes dans ma poche comme 70 % de la population, ni devoir hésiter entre une Fiat turque et une Renault roumaine. Invité au USA quelque mois après je déclinais tant ce trajet en avion était cher alors....etc etc

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La transmutation à bas niveau d'énergie

Message par energy_isere » 19 oct. 2009, 12:47

krolik a écrit : ..... Monsieur Lochak avait également prévu que les champs magnétiques solaires doivent exciter une partie des neutrinos sous la forme de monopôles : seule une petite partie quittera le soleil et ceux d'entre eux qui font route vers la terre devraient se diriger vers les pôles magnétiques terrestres. Des observations faites par une expédition de Jean-Louis Etienne au Pôle Nord ont confirmé la présence de ces monopoles.....

krolik a écrit : .....Si le concept "monopôle" ne vous sied pas en raison du "théorème du hérisson" ou de la "balle de tennis", libre à vous de proposer un autre modèle, il sera le bienvenu.
....
@Krolik,

Pour quelle raison JL. Etienne se serait il encombré de matos pour s' occuper de monopoles magnétiques ? Pas vraiment son truc il me semble.

Qu' est ce que le "théorème du hérisson" ou de la "balle de tennis" ?
:?:

Répondre