Offshore : l' aprés Deepwater Horizon

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Offshore : l' aprés Deepwater Horizon

Message par energy_isere » 19 oct. 2010, 11:19

En rapport avec ce post : viewtopic.php?p=276983#p276983
TECHNIP : contrat pour un système de confinement de puits aux USA

AOF le 19/10/2010

Technip a remporté un contrat auprès d'ExxonMobil, au nom de Marine Well Containment Company (MWCC) afin de concevoir un système de réponse d'urgence utilisable pour contenir une fuite de pétrole qui surviendrait dans le golfe du Mexique lors d'un accident sur un puits sous-marin en eaux profondes, indique le groupe dans un communiqué. Technip précise que le contrat comprend l'ingénierie d'avant-projet détaillé (FEED) des composants sous-marins (équipements, ombilicaux, risers et flowlines) d'un système de confinement de puits sous-marins (Marine Well Containment System).

Ce système sera conçu pour pouvoir être mobilisé dans les 24 heures suivant un accident et être entièrement déployé en quelques semaines.

Le centre opérationnel de Technip à Houston (Texas) réalisera ce contrat, qui devrait être achevé au premier trimestre 2011.

ExxonMobil est responsable de l'ingénierie, de la fourniture des équipements et de la construction du système pour le compte de ses partenaires Chevron, Shell et ConocoPhillips.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... df7974a7ee

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Offshore : l' aprés Deepwater Horizon

Message par energy_isere » 19 oct. 2010, 20:29

L’actualité a la réputation d’être éphémère… Quelles mesures va-t-on prendre, aux Etats-Unis et dans le monde, après la marée noire du golfe du Mexique, pour réglementer l’exploitation en haute mer ? Strictes ou modérées ? Partout ou dans certaines zones ? Les pétroliers s’en préoccupent...

Le rédacteur en chef de la revue European Energy Review, a suivi la réunion annuelle des grandes compagnies pétrolières à Londres (Oil and Money Conference) . Quatre sujets de préoccupation principaux ont été évoqués : l'Irak, l'essor des gaz non-conventionnels, la montée de l'Asie, et les suites de la fuite de la plateforme de BP. Voir son article complet sur EER..

La marée noire du golfe du Mexique alimente une crainte fondamentale chez les pétroliers: le seul domaine où l'industrie pétrolière a engrangé des succès indéniables - l'exploration et la production en mer profonde - risque-t-il d'être détruit par une interférence politique, à savoir l'introduction de mesures réglementaires limitant la liberté d'exploitation.

L'importance de l'exploitation en mer pour l'industrie pétrolière ne doit pas être sous-estimée. Ivan Sandrea, responsable de la stratégie chez Statoil, a souligné que la production en mer représente déjà 5 millions de barils par jour sur une production totale de 80 millions. Andrew Gould, président exécutif de la compagnie de services pétroliers Schlumberger, a indiqué qu'en 2030, un tiers de la production pétrolière mondiale sortira de la mer. Tout ce qui va imposer une régulation de la production offshore va avoir un impact fort sur l'industrie pétrolière.

Mesures strictes ou "raisonnables"?

Alors que les enquêtes sur l'accident de la plate-forme BP se poursuivent aux Etats-Unis, personne se sait quelles en seront les retombées. Cependant, les experts de la conférence Oil & Money sont tous d'accord pour penser que la régulation va être accentuée, même s'ils ont exprimé l'espoir qu'elle ne le sera pas trop, notamment parce que l'influence du parti républicain grandit de nouveau aux Etats-Unis.

David Williams, CEO de la société de forage en mer Noble Corporation, a indiqué qu'il y a des raisons de penser que les nouvelles régulations seront «plutôt raisonnables». Cependant, il a estimé que les coûts de production pourraient croître de 20 à 25 % et que le désastre du golfe du Mexique pourrait conduire à une baisse de 12% de la production dans cette région d'ici 2020. Cela signifierait à quelque 950 million de barils en moins produits par les compagnies dans le Golfe du Mexique - et ce n'est pas, pour Williams, le pire des scénarios.

Bernard Duroc-Danner, président exécutif de la compagnie de service Weatherford International, a confirmé que la fuite du golfe du Mexique conduira à "plus de régulations, plus de charges, plus de coûts, plus de délais". Il a également prédit de forts mouvements de concentration dans la mesure où les compagnies les plus petites ne pourront pas faire face aux coûts supplémentaires, et devront céder leurs opérations aux plus gros.

Et les projets de l'Arctique?

Les conséquences possibles de la marée noire pour le forage en mer profonde ailleurs que dans le golfe du Mexique sont encore moins prévisibles. La plupart des experts n'attendent pas de grands changements au large de la Norvège et du Brésil. Mais cela ne procure pas de vrai soulagement pour les "majors" du pétrole qui n'ont de toute façon pas une grande pénétration dans ces zones (face aux compagnies nationales).

Les effets de la catastrophe sur les perspectives de l'exploitation dans l'Arctique peuvent être beaucoup plus sensibles: car les défenseurs de l'environnement qui s'opposent à des forages dans cette région sensible seront sans aucun doute poussés à augmenter le niveau de leurs protestations.
http://energie.lexpansion.com/climat/et ... -5047.html

Avatar de l’utilisateur
SuperCarotte
Condensat
Condensat
Messages : 590
Inscription : 21 oct. 2006, 18:03
Localisation : Aquae Sextiae

Re: Offshore : l' aprés Deepwater Horizon

Message par SuperCarotte » 02 déc. 2010, 13:50

Forage en mer : les Etats-Unis interdisent les implantations en zone vierge jusqu’en 2017
Le gouvernement américain a annoncé hier sa décision de geler pour sept ans les permis pour des forages pétroliers ou gaziers aux endroits non encore exploités au large de ses côtes.
La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent. [Albert Einstein]

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Offshore : l' aprés Deepwater Horizon

Message par energy_isere » 11 janv. 2011, 18:52

Pétrole en mer USA : une agence autonome doit surveiller l'exploitation offshore

La Commission nationale chargée d'enquêter sur les causes de l'explosion de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique en avril 2010 a préconisé mardi la création d'une agence indépendante chargée de la sécurité de l'exploitation offshore.

Elle a aussi préconisé de rehausser les pénalités financières.

Cette commission composée de sept experts et créée par la Maison Blanche après la plus grave marée noire de l'histoire des Etats-Unis, provoquée par l'explosion de la plateforme de BP, a publié ses recommandations dans un rapport de plus de 300 pages.

"La catastrophe exige rien de moins qu'une refonte totale des pratiques de l'industrie pétrolière et de la supervision du gouvernement", affirme le rapport, qui avait déjà dénoncé des erreurs "systémiques", relevant de pratiques habituelles dans le secteur tout entier.

"Les causes sont systémiques et sans des réformes significatives à la fois des pratiques industrielles et des politiques gouvernementales, cela peut arriver à nouveau", assure le rapport.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... cb3d1aa368

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Offshore : l' aprés Deepwater Horizon

Message par energy_isere » 12 janv. 2011, 15:46

Les Mexicains s' inquiétent aussi à durcir les réglementations pour leur offshore dans le golfe du Mexique.
Mexico's oil and gas regulator unveiled new rules for deepwater drilling on Tuesday aimed at preventing a repeat of BP's Macondo Gulf oil spill but stopped short of halting drilling during the safety review.
lire ici http://www.reuters.com/article/idUSTRE70A6R320110111

ou il est rappelé dans l' article la catastrophe d'Ixtoc en 1979 (coté Mexicain du Golfe)
.......
Pemex already has experience with an offshore oil disaster. Its 1979 Ixtoc blowout in the shallow waters of the Gulf raged for months, eventually spewing nearly 3 million barrels of oil into the Gulf before it was capped.

But unlike BP it was never fined and asserted sovereign immunity as a state oil company in U.S. courts to avoid paying compensation to Americans who claimed to have been affected by the Ixtoc spill.

........

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Offshore : l' aprés Deepwater Horizon

Message par energy_isere » 01 mars 2011, 15:30

L' administration US autorise le premier forage dans le Golfe du Mexique depuis la catastrophe de BP. C' est Noble Energy qui va faire ce forage.

First deep-water drilling permit issued for gulf since BP oil spill

Reporting from Washington — March 1, 2011

The Obama administration issued the first new deep-water drilling permit for the Gulf of Mexico since the BP oil spill, stoking cautious optimism Monday among some industry executives and Gulf Coast politicians about local oil and gas exploration.

The federal Bureau of Ocean Energy Management, Regulation and Enforcement approved a permit for the Houston-based company Noble Energy to drill a so-called bypass well in 6,500 feet of water about 70 miles southeast of Venice, La.

.........
http://www.latimes.com/news/nationworld ... ?track=rss

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Offshore : l' aprés Deepwater Horizon

Message par energy_isere » 30 mars 2011, 21:33

Premier forage profond dans le Golfe du Mexique aprés le moratoire.

La société BHP y démarre un forage.
BHP First To Resume Drilling GOM Deep-Water Well

NEW ORLEANS (Dow Jones Newswires), March 30, 2011

BHP Billiton began late Monday drilling a deep-water well in the Gulf of Mexico, the first such work to take place since the U.S. government banned deep-water drilling in response to last year's oil spill, reported the head of the conglomerate's oil and gas business.

Speaking to investors during the Howard Weil Energy Conference here, J. Michael Yeager said that a rig had moved onto its Shenzi prospect and resumed drilling a well there.

"We're back there drilling and we're delighted to be doing that but we're a long way from the five rigs we had when the moratorium hit," Yeager said.

The U.S. government instituted a six-month ban on deep-water drilling after Transocean's Deepwater Horizon, which was being leased by BP, exploded, killing 11 and unleashing the largest offshore oil spill in U.S. history. Even after the government's official ban was lifted in October, no drilling permits were issued by regulators until Feb. 28

...............
http://www.rigzone.com/news/article.asp?a_id=105618

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5195
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

BP : marée noire en Louisiane

Message par Raminagrobis » 23 avr. 2011, 14:31

lien

Forte baisse (environ 20%) de la production annuelle en offshore profond dans le GoMex, à cause de l'interdiction temporaire de forer de nouveaux puits.
Celà nous permet d'avoir une idée du taux de déclin en l'absence nouveaux puits :-"
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Offshore : l' aprés Deepwater Horizon

Message par Alter Egaux » 29 mai 2011, 11:45

Quelqu'un a t il vu le documentaire "The Big Fix", sur la marée noire du golfe du Mexique ?

Premier retour sur le doc
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: BP : marée noire en Louisiane

Message par energy_isere » 07 juin 2011, 12:59

BHP Billiton : un puits en service dans le golfe du Mexique.

CercleFinance.com 07 Juin 2011

La branche Pétrole de BHP Billiton indique ce matin qu'elle a mis en production un nouveau forage sur le champ pétrolier Shenzi, situé en eau profonde dans le golfe du Mexique. Il s'agit d'une première du genre depuis le moratoire qui a suivi l'accident et la marée noire issue du puits Macondo de BP, en mai 2010.

Ce puits, dont la dénomination est SB-201 et situé à 200 km environ des côtes de Louisiane, a été foré par 25.000 pieds (7.650 mètres) de profondeur et produit actuellement 17.000 barils/jour. Il s'agit du 11ème puits du champ de Shenzi.

“C'est avec satisfaction que nous démontrons notre capacité à forer et à mettre en production des gisements en eau profonde de manière sûre et fiable”, a déclaré J. Michael Yeager, en charge du Pétrole chez le groupe minier et de matières premières australo-britannique.

Le groupe est l'opérateur du champ dont il possède 44% des parts, Hess et Repsol en détenant 28% chacun.

En outre, BHP Billiton a reçu les autorisations nécessaires et a commencé à forer un 2ème puits de production sur ce champ le 2 juin.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 01130622ba

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: BP : marée noire en Louisiane

Message par energy_isere » 19 août 2011, 22:18

Premières licences d'exploration dans le golfe du Mexique, un an après la marée noire :

Les autorités américaines ont annoncé vendredi qu'elles allaient accorder des licences d'exploration pour le forage en eau profonde dans la partie ouest du golfe du Mexique pour la première fois depuis la marée noire de 2010.

La mise aux enchères de ces licences se déroulera à la Nouvelle-Orléans le 14 décembre, a précisé le département de l'Intérieur dans un communiqué.

"Depuis Deepwater Horizon, nous avons renforcé la supervision à toutes les étapes du processus de développement du pétrole et du gaz", a commenté le secrétaire à l'Intérieur Ken Salazar, cité dans le communiqué.

Ces nouvelles licences concernent quelque 3.900 blocs répartis sur une surface d'environ 83.000 kilomètres carrés.

Selon le département de l'Intérieur, elles pourraient produire au total 222 à 423 millions de barils de pétrole et 42 à 75 milliards de mètres cubes de gaz naturel.

L'administration américaine avait délivré en février le premier permis de forer en eaux profondes dans la région à une entreprise qui possédait déjà une licence d'exploitation avant la marée noire.

Le 20 avril 2010, l'explosion d'une plateforme pétrolière de la firme britannique BP a causé la mort de 11 personnes et entraîné la fuite de quelque cinq millions de barils dans le Golfe, provoquant l'une des pires catastrophes environnementales jamais vécues aux Etats-Unis.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... cc3fcddefe

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: BP : marée noire en Louisiane

Message par energy_isere » 26 janv. 2012, 18:32

Les USA mettent aux enchéres un champ pétrolier du golfe du Mexique

26/01/2012 Usine Nouvelle

Pour satisfaire les objectifs d’indépendance énergétique du pays, la Maison Blanche a annoncé, jeudi 26 janvier, la prochaine mise aux enchères d'un vaste champ en vue de son exploitation.

C’est un champ de la taille de la Tunisie que les Etats-Unis prévoient de vendre aux enchères le 20 juin prochain. Soit deux ans après la marée noire qui a souillent les côtes sud du pays.

Suite à l’explosion d’une plateforme pétrolière dans le golfe du Mexique, l’administration Obama avait temporairement gelé les permis de forage en eaux profondes. Mais après avoir essuyé de nombreux reproches de la part du camp adverse, le gouvernement tient à assurer l’indépendance énergétique de son pays. Ce projet devrait "accroître la production nationale de pétrole de façon responsable et de réduire la dépendance envers le pétrole étranger", a indiqué la Maison Blanche dans son communiqué.

La partie centrale du golfe du Mexique abrite des réserves de pétrole évaluées à 117 millions de tonnes ainsi que des réserves de gaz estimées à près de 4 000 milliards de m3, selon les Etats-Unis.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... ue.N167464

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: BP : marée noire en Louisiane

Message par energy_isere » 25 févr. 2013, 17:57

(Europe) Activités d'hydrocabures en mer : responsabilité financière en vue

25 Fev 2013 enerzine

Un accord provisoire sur la proposition de loi sur la sécurité des activités pétrolières et gazières en mer a été conclu par les négociateurs du Parlement et du Conseil européen, jeudi dernier.
Avant que les entreprises de pétrole et de gaz puissent obtenir un permis de forage, elles seraient tenues, par la directive, de soumettre des rapports sur les dangers majeurs et des plans d'intervention d'urgence, ainsi que de prouver leur capacité de réparer tout dommage causé à l'environnement.

"L'Europe a tiré les leçons de la catastrophe de Deepwater Horizon et souhaite limiter au maximum les risques du forage pétrolier et gazier en mer. Nous avons besoin d'un cadre législatif efficace, en particulier actuellement, alors que plusieurs États membres de l'Union débutent de nouvelles opérations de forage. La dernière directive a près de 20 ans et ne garantit pas la sécurité des activités de forage en mer de manière adéquate", a déclaré Ivo Belet (PPE, BE), qui a mené les négociations.

"Cet accord garantit qu'un cadre juridique européen nous aidera à éviter des accidents offshore dans nos mers et à assurer une intervention rapide qui limitera les dégâts éventuels", a déclaré la présidente de la commission de l'énergie, Amalia Sartori (PPE, IT).

Responsabilité financière pour réparer les dégâts causés
Tous les opérateurs devraient garantir qu'ils ont des ressources physiques, humaines et financières suffisantes pour limiter et rectifier l'impact d'un grave accident. Un permis sera octroyé uniquement si le demandeur est en mesure de prouver qu'il dispose de moyens adéquats ou qu'il en disposera en vue d'endosser les éventuelles responsabilités qui découleraient de ses opérations pétrolières et gazières en mer.

Lors de l'évaluation des compétences techniques et financières d'un candidat, il faudra tenir compte, en particulier, de sa capacité à endosser les responsabilités, notamment la sécurité financière. Il s'agit notamment de la responsabilité pour d'éventuels dégâts économiques, dans le cas où le droit national prévoit une telle responsabilité.

Rapports et politique sur les dangers majeurs
.................
en entier http://www.enerzine.com/10/15352+activi ... -vue+.html

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1196
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Offshore : l' aprés Deepwater Horizon

Message par tita » 02 mars 2017, 09:33

Je regardais les stats de la production offshore dans le GOM, et j'ai été surpris de constater qu'en décembre, la production est revenue à ses niveaux de 2009. Depuis début 2014, cette production augmente suite à la réalisation de différents projets. On va probablement atteindre de nouveaux sommets en 2017.

https://www.eia.gov/dnav/pet/hist/LeafH ... fp3fm2&f=m

Répondre