[France] Pétrole au large de la guyane

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Produire quelques gouttes de pétrole en France

Message par Raminagrobis » 27 sept. 2009, 22:39

lien

Tullow fait des relevés sismiques au large de la guyane. Ils comptent forer d'ici un an... Potentiellement des découvertes substantielles.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Produire quelques gouttes de pétrole en France

Message par energy_isere » 07 sept. 2010, 20:21

A propos de quelques gouttes de pétrole en outre mer :

Un britannique cherche du pétrole en France (Guyane)

Le 07 septembre Usine Nouvelle

Les pouvoirs publics vont autoriser le pétrolier britannique Tullow à forer un puits d’exploration offshore au large des côtes guyanaises. Début 2011, on saura si l’offshore profond a un avenir dans ce département français d’Amérique.

La Guyane verra-t-elle surgir au large de ses côtes des plates-formes pétrolières ? Peut être... Alors que l’exploitation de l’or empoisonne le climat social dans ce département français, à cause notamment de l’orpaillage clandestin, le sous-sol guyanais pourrait contenir une autre richesse : l’or noir. Mi-février 2011, un forage pétrolier offshore profond le vérifiera. « La campagne sismique 3D du pétrolier britannique Tullow a identifié des prospects. Une décision de forage a été prise sur l’un d’eux. Nous travaillons avec les pétroliers pour initier la procédure », précise Carole Mercier, chef du bureau d’exploration production des hydrocarbures (BEPH), au ministère de l’Ecologie.

Depuis 2001, Hardman Petroleum France, filiale du pétrolier britannique Tullow, détient un permis d’exploration dans la zone économique exclusive française au large de la Guyane. Fin 2009, Tullow a réussi à attirer dans le programme deux majors : Shell et Total. Les soupçons de présence hydrocarbures se sont concentrés sur une zone de 2 500 km² à 150 kilomètres au large de Cayenne, sous des profondeurs de 2 000 à 3 000 mètres d’eau. Cet intérêt s’explique en traversant l’Atlantique. Le Ghana a découvert de grandes quantités d’hydrocarbures en offshore profond. La marche guyanaise rappelle le profil du Golfe de Guinée, une gémellité héritée de la Pangée, le supercontinent originel fragmenté par la dérive des continents.


Pour autant, difficile d’estimer les réserves. Des chiffres de 500 millions à 1 milliard de barils ont déjà été avancés. « Ces estimations reposent sur beaucoup d’hypothèses », explique Roland Viailly, géologue à l’Institut Français du Pétrole. « Il ne s’agit pas de champs géants mais ils pourraient présenter un réel intérêt commercial », précise Joachim Vogt, le représentant de Hardman en Guyane.

Ce forage ne sera pas le premier. Dans les années 1970, Elf avait creusé deux puits à 850 mètres dans des eaux peu profondes, sans succès. Une opération motivée par la découverte, au début du siècle dernier, de quelques petits puits au Surinam. Aujourd’hui, la technologie permet de mieux prospecter. De plus, si Shell et Total sont prêts à investir quelques dizaines de millions, c’est parce que « les zones d’exploration libres ne sont plus très nombreuses et que la France est un pays stable » explique Roland Viailly.

Quelques millions de barils récupérables seraient une goutte d’eau dans la production mondiale (85 millions de barils par jours). L’auto-alimentation de la France (1% actuellement) n’en serait pas modifiée en profondeur. Le pétrole guyanais alimenterait plutôt les marchés voisins. Mais, ce serait quand même rentable. Les 7 millions de barils produits par an en France représente 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires et génère des taxes sur les produits pétroliers. Par ailleurs, la France cherche à faire l’inventaire de ses réserves en Guyane mais aussi à Saint-Pierre et Miquelon, en Martinique et dans le canal du Mozambique, où elle possède les îles Eparses. C’est un inventaire gratuit puisque les pétroliers financent les puits.

En Guyane, l’explosion de la plate-forme pétrolière de BP dans le Golfe du Mexique a marqué les esprits. « Ici, les populations devront être rassurées par les services de l’Etat lorsque le forage sera rendu public. Il faudra que les pétroliers nous aident pour l’information », plaide la préfecture de Guyane. Sur place, Tullow, Shell, Total, la DRIRE et la préfecture multiplient déjà les réunions...
http://www.usinenouvelle.com/article/un ... ce.N137797

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

[France] Pétrole au large de la guyane

Message par Raminagrobis » 27 déc. 2010, 18:18

Lien

On en parle pas beaucoup, mais Tullow et Shell prévoient de forer au cours du premier trimestre 2011 un puits d'exploration en offshore profond au large de la Guyane Française, dans le prospect Zaedyus. C'est un prospect de grosse taille mais les chances de succès sont minces.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Produire quelques gouttes de pétrole en France

Message par energy_isere » 07 mars 2011, 13:17

suite de ce post : viewtopic.php?p=278730#p278730
Feu vert pour un forage pétrolier offshore en Guyane

La Guyane a obtenu jeudi dernier, par arrêté préfectoral, l'autorisation de réaliser le forage pétrolier (en offshore) le plus profond jamais réalisé sur notre territoire.
Situé au large de Cayenne, le forage sera réalisé par la compagnie britannique Tullow Oil à une profondeur record de 6000 mètres (2000 m de colonne d'eau et 4000 m de sous-sol océanique).


Cette opération qui doit durer entre 2 et 3 mois, nécessitera entre 100 et 150 millions d'euros d'investissements, dont Shell France et Total en sont les principaux contributeurs (respectivement 45% et 25%, le solde revenant au britannique, Northern Petroleum). Grâce à la plate-forme ENSCO 8503, Tullow Oil espère ainsi extraire du puits entre 40 millions et 1 milliard de barils.

Les écologistes et les défenseurs de l'environnement sont montés plusieurs fois au créneau, car selon Greenpeace, "les eaux guyanaises sont l'un des dix macros écosystèmes marins les plus productifs au monde (en biomasse par an)." Ils demandent à cet effet, "la suspension immédiate de l’autorisation d’ouverture des travaux."

Le préfet a indiqué de son côté que suite aux nombreuses réunions avec les représentants de la société Tullow Oil, concernant tant les aspects de la sécurité de la population que sur les mesures relatives à la protection de l'environnement, il a été décidé que "des discussions avec les élus guyanais s'engageraient, dès juillet prochain en cas de sondage positif susceptible d'exploitation, au sujet des retombées financières de cette opération pour le département."

Rappelons qu'au niveau européen, la Commission a engagé les Etats membres, le 12 octobre dernier, à user du principe de précaution sur les forages profonds, dans l’attente d’un renforcement du cadre juridique européen.

L'arrêté guyanais précise qu'à la fin des travaux, "le forage sera bouché conformément au programme présenté dans le dossier de déclaration d'ouverture de travaux".
http://www.enerzine.com/10/11518+feu-ve ... yane+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Produire quelques gouttes de pétrole en France

Message par energy_isere » 24 mars 2011, 17:43

suite de ce post : http://forums.oleocene.org/phpBB3/viewt ... 40#p288840
En Guyane.

Image

Source Usine Nouvelle du 17 Mars

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Produire quelques gouttes de pétrole en France

Message par Raminagrobis » 09 juil. 2011, 14:32

lien

Le puits "Zaedyus" au large de la guyane, qui a pris du retard, sera terminé normalement le mois prochain.

C'est le premier puits offshore profond dans les eaux française. Potentiellement un gros gisement, mais rien de sur.

Curieux de voir le résultat. Si jamais il y a une belle découverte de pétrole, ça fera le tour des médias généralistes, dans le cas où le puits est sec, on n'en parlera que sur oléocène :-)
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Produire quelques gouttes de pétrole en France

Message par Raminagrobis » 09 sept. 2011, 12:19

http://www.europe1.fr/France/Guyane-du- ... er-709733/

Résultat positif du puits Zaeduys. Il y a donc bien du pétrole en offshore profond, au large de la guyane française!
La france va donc entrer dans le club des pays qui produisent des hydrocarbures en offshore à grande profondeur. A coté des USA, d'une demi-douzaine de pays africains, du Brésil, de l'Inde, de l'Australie, la Malaisie...

De quoi sauver le AAA? Ca m'étonnerais.

En tout cas, le plateau des guyanes devient une nouvelle région pétrolière. L'offsghore de cette zone (guyane française, surinam, guyana, pointe nord du brésil) est encore peu explorée.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Produire quelques gouttes de pétrole en France

Message par energy_isere » 09 sept. 2011, 12:24

d' autres elements :
Nous sommes satisfaits des résultats préliminaires du premier forage exploratoire jamais entrepris au large de la Guyane française", a affirmé un responsable du département exploration de Shell, David Lawrence.

La "major" anglo-néerlandaise, qui détient la principale part (45%) du projet, a indiqué qu'il était trop tôt à ce stade pour évaluer les réserves, mais que les premiers résultats étaient "encourageants".

Un porte-parole de Total, qui détient 25% des parts, a confirmé à l'AFP qu'il s'agissait de la première découverte de pétrole au large du département français. La Guyane, région et département d'outre-mer français dont le revenu par habitant est un des plus faibles de France, n'a jamais produit de pétrole. La perspective de trouver du pétrole au large avait été renforcée par de récentes importantes découvertes au nord-est des côtes du Brésil.

..........

"Après une campagne de mesures intermédiaires, le forage du puits GM-ES-1 reprendra prochainement pour atteindre sa profondeur finale prévue. Le potentiel de production et l'étendue des ressources devront ensuite être précisés", explique Total.
.........
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 257a684d5c

il faut donc encore patienter pour avoir une idée de la quantité de pétrole récupérable.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Produire quelques gouttes de pétrole en France

Message par Raminagrobis » 09 sept. 2011, 12:38

Exploiter ce pétrole ou non va devenir un sujet chaud de la campagne électorale. Mais évidemment, au final, il sera exploité, quelque soit le vainqueur des élections - même si c'est éva Joly. L'économie française est trop ravagée pour qu'on puisse refuser une nouvelle sources de rentrées fiscales.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Produire quelques gouttes de pétrole en France

Message par Alter Egaux » 09 sept. 2011, 12:46

Raminagrobis a écrit :Mais évidemment, au final, il sera exploité, quelque soit le vainqueur des élections - même si c'est éva Joly.
Ca tu peux toujours réver : élire une femme, qui en plus a une double nationalité ! :lol:
Au moins si c'était Eva, elle connait bien son sujet, avec l'affaire Elf... devenu Total (le géant ayant été bouffé par le nain).
Raminagrobis a écrit :L'économie française est trop ravagée pour qu'on puisse refuser une nouvelle sources de rentrées fiscales.
N'empêche, on tiendra bon avec le Gaz de schistes.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Produire quelques gouttes de pétrole en France

Message par Raminagrobis » 09 sept. 2011, 12:54

Je ne sais pas quelle est la solidité de l'opinion sur ce sujet. Une majorité des gfens s'oppoosent à des forages gaziers, mais dans le même tempes, une majorité s'oppose à toute hausse du prix du gaz.

Hors, s'opposer à la hausse du prix du gaz, c'est implicitement réclamer plus de production ! Mais bon la plupart des gens préfèreront que ça se fasse en afrique que dans leur jardin.

Pour ma part, je suis plutôt contre le gaz de schiste sur la base des techniques de production actuelle, trop dangereuse, et tant qu'on sait pas chiffrer son EROIE, et pour la hausse du prix du gaz.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Produire quelques gouttes de pétrole en France

Message par energy_isere » 10 sept. 2011, 11:11

mahiahi a écrit :le pétrole guyanais n'est pas encore estimé, alors attendez avant de tirer des plans sur la comète : à tous les coups, il n'y aura pas assez de pétrole pour remplir 2 briquets
Tsss !
Géologie analogue à celle du Golfe de Guinée auxquel il était rattaché avant la séparation Afrique Amérique du Sud.
Ca serait trés étonnant si on y trouvait moins de 100 millions de barils.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Produire quelques gouttes de pétrole en France

Message par Raminagrobis » 10 sept. 2011, 12:10

D'ailleurs on ne fore pas par 2000 mètres de profondeur pour des prospects de petite taille pour quelques Mb... Encore moins dans une "nouvelle" région. Les estimations avant forage, basées sur le volume, parlaient de 700 Mb récupérables... Et ce n'est que le premier prospect foré (mais sans doute le plus gros) d'un thème géologique du crétacé qui s'étend aussi , à tout le moins, au suriname.

Il y a de fortes chances (ou risques, comme on veut!) que ce soit une nouvelle province pétrolière de quelques milliards de barrils qui vienne de s'ouvrir, la 3e à être mise à jour par Tullow oil, après l'ouganda et le ghana.

Rien n'est sur évidemment, parfois il y a une belle découverte ou deux dans un bassin, puis après l'exploration ne donne plus rien, l'exemple de la mauritanie est encore dans toutes les mémoires.

Une première info sur la taille du gisement : la colonne de pétrole ('net oil pay') fait 72 mètres. A jubilee au Ghana, le premier puits a rencontré deux zones portant du pétrole, 95 +41 mètres.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8358
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Produire quelques gouttes de pétrole en France

Message par Remundo » 10 sept. 2011, 17:04

Salut Raminagrobis,
Qui saura... Qui saura...

Que ces découvertes chiffrant "milliards de baril" sont des broutilles notoires... qui ne font qu'aggraver le(s) problème(s), retarder l'inéluctable et aussi l'arrivée des solutions 8-[

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Produire quelques gouttes de pétrole en France

Message par energy_isere » 11 sept. 2011, 12:16

Le gouvernement salue la découverte de pétrole en Guyane

Le 09 septembre 2011 PARIS (Reuters)

La découverte d'hydrocarbures en Guyane pourrait représenter à terme un potentiel économique majeur, estime vendredi le gouvernement français dans un communiqué.

La société britannique Tullow Oil a découvert du pétrole au large du département français lors de forages, faisant naître l'espoir d'un réservoir exploitable.

Le gouvernement estime qu'il faut poursuivre le forage en cours avant de procéder à plusieurs autres forages d'exploration.

Si les forages sont positifs, la mise en place d'une exploitation pourra être envisagée mais cela ne pourra se faire avant plusieurs années, préviennent les ministères de l'Ecologie, de l'Energie et de l'Outre-mer dans un communiqué commun.

"Si une exploitation d'hydrocarbures s'avère possible, l'Etat veillera tout particulièrement à ce que les collectivités, les entreprises locales et plus généralement la population de la Guyane bénéficient des retombées économiques", dit le texte.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... ne.N158490

Répondre