Grande-Bretagne: le pétrole s'épuise

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande-Bretagne: le pétrole s'épuise

Message par energy_isere » 10 janv. 2017, 20:40

Deux contrats de démantèlement de plateformes pétrolières pour Veolia

Publié le 10/01/2017

Veolia a remporté deux contrats pour le démantèlement et le recyclage de plateformes pétrolières dans le cadre de sa coentreprise avec Peterson. De quoi créer de nouveaux emplois sur le site de Great Yarmouth (côte est de l’Angleterre).

Image

Les travaux devraient débuter au printemps sur le site de démantèlement de Great Yarmouth suite aux deux contrats remportés par Veolia et Peterson pour le recyclage de plateformes offshore. (Photo : Veolia)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ieres-pour

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande-Bretagne: le pétrole s'épuise

Message par energy_isere » 18 janv. 2017, 17:48

des détail au sujet du post au dessus.

Le travail de recyclage de 2 plateforme offshore va commencer au printemps, et l' objectif est de recycler 96 % des matériaux.
La co entreprise Veolia avec l' anglais Peterson a déjà recyclé 80 000 tonnes à ce jour pour des projets antérieurs.

Offshore Rigs to be Recycled by Veolia Partnership in Great Yarmouth
96% Recycling Rate Targeted



The Veolia and Peterson partnership has been awarded two platform decommissioning contracts for recycling at their facility in Great Yarmouth, including the onshore receipt and disposal of offshore materials and several assets for a major gas producer.

Image
The Great Yarmouth Decommissioning Facility.
Image © Veolia


The Veolia and Peterson partnership has been awarded two platform decommissioning contracts for recycling at their facility in Great Yarmouth, including the onshore receipt and disposal of offshore materials and several assets for a major gas producer.

Under the contracts there is an aim of reaching 96% recycling rates and the work to recycle materials and assets is expected to begin in Spring 2017 when the platforms arrive onshore.

Veolia-Peterson is a joint venture between Veolia and Peterson, a value added logistics provider to the energy industry, providing full service decommissioning including decontamination, deconstruction, waste management and environmental services together with associated logistics, marine and quayside operations.

The partnership has been providing onshore decommissioning services for over 10 years. Set up to cover the full decommissioning of platforms the services include decontamination, deconstruction, waste management and environmental services together with associated integrated logistics, marine and quayside services.

To date the joint venture has recovered over 80,000 tonnes of offshore materials and achieved ‘excellent’ environmental assessment ratings in the process.

The work will cover disposal options for a number of production complex and surrounding satellite platforms currently located around 40 miles off the coast of Great Yarmouth. Recycling is expected to start this year and will take around four years to complete.

Veolia said that recovering these platforms at the end of their operational life is essential. Now using the new facilities the materials that they contain can be carefully extracted and returned to industry for re-use, and where possible assets that have further operational life can be sold. This, in turn, helps boost the sustainability of the industry.
.........................
https://waste-management-world.com/a/of ... t-yarmouth

Voir aussi une vidéo de 3 mn sur un site de démentelement autre que great Yarmouth, sur un ilot pour traiter jusqu' à 4 plateforme simultanéments :
http://www.veolia.co.uk/our-services/ou ... n-services

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande-Bretagne: le pétrole s'épuise

Message par energy_isere » 23 mai 2017, 13:25

Le pétrole de la mer du Nord par encore mort :
Le FPSO « Glen Lyon » entre en service au large des Shetland

le 22/05/2017 lemarin.fr

BP a annoncé le 22 mai la mise en production de Quad 204, à l’ouest des îles Shetland. Ce projet a donné lieu à la construction de la plus grande barge de production, stockage et déchargement (FPSO) au monde pouvant fonctionner en conditions difficiles.

Image
Le FPSO « Glen Lyon » peut traiter 130 000 barils par jour de pétrole. (Photo : OMV)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... s-shetland

Je vais peut étre prendre ma retraite avant le pétrole de la mer du Nord alors.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande-Bretagne: le pétrole s'épuise

Message par energy_isere » 02 sept. 2017, 13:09

Mer du Nord: Total met en production deux champs

AFP parue le 30 août 2017

Le groupe français Total a annoncé mercredi avoir mis en production les champs de gaz et de condensats d'Edradour et Glenlivet en mer du Nord.
Ces champs situés à l'ouest des îles Shetland au Royaume-Uni ajouteront une capacité de production de 56.000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j), indique Total dans un communiqué.


Ils sont à proximité des importants champs de Laggan-Tormore, qui avaient déjà été mis en production par Total en février 2016 et auxquels ils sont raccordés.

Le nouveau projet "a pu être achevé en avance par rapport au calendrier initial et avec un budget réduit de 30%", a souligné Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production.

La mise en exploitation d'Edradour avait été suspendue en 2013 en raison d'importantes augmentations de coûts révélées lors de l'appel d'offres. Mais des négociations avec les sous-traitants avaient permis de lancer le développement un an plus tard.

Les partenaires d'Edradour et Glenlivet sont Total (60%, opérateur), le danois Dong (20%) et le britannique SSE (20%).

"Ce développement contribue à la croissance de notre production en mer du Nord", a commenté Arnaud Breuillac.

Total a renforcé sa présence dans la région en annonçant la semaine dernière qu'il allait débourser 7,45 milliards de dollars pour acheter la société d'exploration-production pétrolière Maersk Oil, dont l'activité se concentre à 80% en mer du Nord.
https://www.connaissancedesenergies.org ... mps-170830

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande-Bretagne: le pétrole s'épuise

Message par energy_isere » 02 avr. 2018, 13:16

La production de pétrole UK en mer du Nord va recommencer à décroître après 2019.
UK North Sea Oil Output To Resume Decline After Brief Respite

by Reuters|Ron Bousso March 26, 2018 LONDON,

The UK North Sea is set to resume a two-decade decline in oil production next year, snapping a brief period of growth since 2015, consultancy Bernstein said in a report on Monday.

Production in the North Sea, home to the Brent global crude benchmark, peaked in 1999 at 2.6 million barrels per day (bpd) and had steadily slipped until 2014, when it hit around 800,000 bpd. In the past four years, output has stabilised or even recovered.

The halt to the decline stemmed from the start-up of several new fields such as the BP-operated Quad 204 west of the Shetland Islands and Enquest's Kraken field east of them.

The revival was due also to improved output from existing fields as operators slowed the natural decline of reservoirs by accelerating drilling around wells, a process known as infill drilling, and ran platforms better, Bernstein said.

Decline rates improved from around 18 percent in 2012 to 8 percent in 2016 and 5 percent in 2017, the report said. Output from fields naturally decreases as they age and their resources dwindle.

"The stability and even growth from 2015 to 2018 will prove temporary in nature for this 1 million bpd basin," the report said.

Production from the UK North Sea, considered the world's first deepwater oil basin, is expected to grow by 4 percent, or roughly 40,000 bpd, in 2018 before declining from 2019 to 2021.

Infill drilling sharply accelerated following a drop in rig rates in the wake of the 2014 oil price downturn. In 2016, 54 wells were completed, more than double the number in 2012.

At the same time, the production efficiency of wells and platforms increased to 73 percent in 2016 from 60 percent in 2012, accounting for a 200,000-bpd gain in output over the period, according to Bernstein.

The decline in output has had a profound impact on North Sea producers.

Nimble, often privately owned companies such as Siccar Point, Neptune and Chrysaor that specialise in extending the life of ageing fields are gradually replacing large producers such as Royal Dutch Shell and BP, which were among the first to develop the basin but see less opportunity there today.
https://www.rigzone.com/news/wire/uk_no ... 6-article/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande-Bretagne: le pétrole s'épuise

Message par energy_isere » 14 mai 2018, 19:19

Le FSO « Ailsa » prêt à rejoindre le champ Culzean de Total

Publié le 14/05/2018 lemarin.fr

Sembcorp Marine a finalisé le FSO Ailsa, première unité au monde de stockage et déchargement dont la coque a été conçue pour avoir une durée de vie de 40 ans.

Image

Le FSO « Aisla » pourra recevoir 25 000 barils/jour de condensats et en stocker 430 000 barils. (Photo : Sembcorp Marine)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... n-de-total

Le champ Culzean c'est un champs gazier en mer du Nord coté UK.

Image
Culzean is a high-pressure / high-temperature (HP/HT) gas field located in Block 22/25a (License P111) of the UK continental shelf (UKCS), around 145 miles east of Aberdeen at a water depth of approximately 90m.

Maersk Oil acquired BP’s 66% interest in Block 22/25a in 2004, becoming the operator of the field while holding a 49.99% stake. The other development partners include JX Nippon (34.01%) and Britoil (16%). Eni had held a 16.95% share in the development, but its shares were acquired by JX Nippon in December 2010.

Culzean gas field is expected to have a peak production rate of 400 to 500 million standard cubic feet per day (MMSCFD), providing for around 5% of the UK’s total gas consumption by 2020/21.
https://www.offshore-technology.com/pro ... north-sea/

Maintenant c'est passé chez Total vu que Maersk s'est fait racheter par Total (recemment).

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande-Bretagne: le pétrole s'épuise

Message par energy_isere » 24 août 2018, 18:19

Offshore britannique : les effectifs ont encore baissé de 14 % en 2017

Publié le 24/08/2018

L’offshore pétrolier et gazier britannique a continué à détruire des emplois l’an dernier, indiquent les données de l’association du secteur, Oil & Gas UK.

Image
L'industrie offshore britannique semble désormais avoir stabilisé ses effectifs, qui sont même attendus en légère hausse sur l'ensemble de l'année 2018. (Photo : Cape)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... 14-en-2017

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande-Bretagne: le pétrole s'épuise

Message par energy_isere » 28 sept. 2018, 15:45

BP va lancer le développement d'un petit champs de 30 millions de barils en mer du Nord.
UK Approves BP’s Plan To Develop New North Sea Field

By Tsvetana Paraskova - Sep 27, 2018


BP has received the approval of the UK’s Oil and Gas Authority (OGA) to proceed with the development of the Vorlich field in the North Sea—a project that is expected to produce 20,000 barrels of oil equivalent a day (boed) at its peak.

The project is part of BP’s program to develop satellite fields through existing hubs, the UK supermajor said on Thursday.

The Vorlich development, which is looking at resources of 30 million barrels of oil equivalent, will cost US$263 million (200 million British pounds) to tap and is part of BP’s plan for North Sea subsea tie-back developments aimed at exploiting new production from fields close to established producing infrastructure.

Vorlich—expected to come online in 2020—will be a two-well development located 241 kilometers (150 miles) east of Aberdeen, and will be tied back to the Ithaca Energy-operated FPF-1 floating production facility at the centre of Greater Stella Area production hub.
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... Field.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande-Bretagne: le pétrole s'épuise

Message par energy_isere » 23 nov. 2018, 08:08

BP amplifie l'exploitation d'un champ pétrolier en mer du Nord britannique

AFP le 23 nov. 2018

La major pétrolière BP a annoncé vendredi le lancement d'une deuxième phase d'exploitation du champ Clair en mer du Nord britannique, avec une production visée de 120.000 barils par jour.

Le géant britannique est l'exploitant de ce champ dont la propriété est partagée entre BP (28,6%), son compatriote Shell (28%) et les américains ConocoPhillips (24%) et Chevron (19,4%). BP s'est entendue dernièrement avec ConocoPhillips pour acquérir une partie de ses actions et devrait prochainement posséder un peu plus de 45% de l'ensemble.

"Au nom de ses copropriétaires Shell, Chevron et ConocoPhillips, BP annonce le début de la production du projet Clair Ridge à l'ouest des îles Shetland", un archipel situé au large de l'Ecosse, a expliqué l'entreprise dans un communiqué.

Clair Ridge constitue la deuxième étape de développement du champ d'hydrocarbure Clair, découvert en 1977 et dont l'exploitation pétrolière n'a débuté qu'en 2005 du fait de la complexité d'extraction dans ce gisement offshore.

"Plus de 40 ans après la première découverte, la première goutte de pétrole va être extraite de Clair Ridge, qui représente un de nos principaux investissements au Royaume-Uni. Il s'agit d'une étape importante pour notre production et souligne notre engagement en mer du Nord", a expliqué Bernard Looney, directeur général de la production chez BP.

L'exploitation de ce champ au nord du Royaume-Uni est symbolique de la nouvelle dynamique de l'exploitation des ressources de la mer du Nord. Si ce bassin pétrolier est, dans l'ensemble, mature et vieillissant, les compagnies pétrolières y financent encore des investissements ciblés pour lancer de nouvelles phases d'extraction.

Quelque 4,5 milliards de livres (5,1 milliards d'euros) ont été investis dans les nouvelles installations nécessaires à l'exploitation de Clair Ridge et au transport des hydrocarbures, notamment des plates-formes pétrolières et des oléoducs. Prévue sur 40 années, l'extraction devrait atteindre un pic de production de 120.000 barils de pétrole par jour et permettre de récupérer un total de 640 millions de barils, a précisé BP.
https://www.connaissancedesenergies.org ... que-181123

tuefeli
Kérogène
Kérogène
Messages : 76
Inscription : 03 déc. 2007, 17:06

Re: Grande-Bretagne: le pétrole s'épuise

Message par tuefeli » 23 nov. 2018, 11:21

Ce qui représente un investissement de départ de 8€ par baril, sur 40 ans... A combien s'élèvent les coûts de production sur ce genre de plate-forme?

Répondre