Le transport du pétrole par pétroliers

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par energy_isere » 04 févr. 2013, 18:57

Golfe de Guinée: un pétrolier français détourné par des pirates

Un pétrolier français avec à son bord 19 membres d'équipage togolais a été détourné par des pirates dimanche au large de la Côte d'Ivoire, un pays qui découvre ce fléau en plein essor dans le Golfe de Guinée depuis plusieurs années.

Le tanker français Gascogne, battant pavillon luxembourgeois et appartenant au groupe français Sea-Tankers, naviguerait lundi au large du Ghana et ferait route vers l'Est, selon le gouvernement français. Paris a indiqué ne pas avoir reçu de revendication pour l'heure.

"Le bateau a été détourné dans les eaux internationales", a déclaré à l'AFP Alexis Guié, responsable de la communication du port d'Abidjan.

..............
http://www.boursorama.com/actualites/go ... a21d2257af

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par energy_isere » 08 févr. 2013, 18:38

Le chimiquier Gascogne libéré, l’équipage est sauf

07/02/2013

Le chimiquier Gascogne de l’armement SeaTankers, pris en otage dans la nuit du dimanche 3 février au large d’Abidjan, a été relâché tôt dans la matinée d'hier. Deux membres de l’équipage, qui compte 17 hommes, ont été pris en charge pour des blessures sans gravité. Comme cela était à prévoir, l’objet de l’attaque du Gascogne était le vol de sa cargaison. Les 3000 tonnes de gasoil contenues dans les cuves du navire-citerne ont été siphonnées. L’armement, soulagé de ce dénouement, n’a pas souhaité préciser le lieu où se trouvait le navire au moment de sa libération, « par mesure de sécurité ».
http://www.meretmarine.com/fr/content/l ... e-est-sauf

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par energy_isere » 30 avr. 2014, 19:00

Euronav vend ses pétroliers français « Olympia » et « Antarctica » à Total

le 28/04/2014 lemarin.fr

Euronav indique que l’option d’achat de deux de ses cinq pétroliers VLCC sous pavillon français Rif Olympia et Antarctica a été levée par l’acheteur avec qui l’armateur belge avait signé une promesse de vente en janvier 2011. Ce mystérieux acquéreur est Total qui, pour 178 millions de dollars, met la main sur deux navires de 316 000 tpl construits en 2008-2009. Ces navires seront transformés en stockage flottant offshore (FSO) pour être ensuite positionnés en Angola. Ils conserveront néanmoins une motorisation autonome.

L’Olympia sera livré en septembre 2014, l’Antarctica en janvier 2015. D’ici là, ils continuent à être affrétés à temps par Total pour transporter du brut. Ils devraient être remplacés chez Euronav par de nouveaux navires sous pavillon français. L’armateur belge vient d’acquérir 15 VLCC du groupe Maersk, dont les deux premiers ont été livrés au premier trimestre.

Grâce à la remontée des taux de fret, Euronav a publié au premier trimestre un résultat opérationnel positif de 13,9 millions de dollars après plusieurs années de pertes récurrentes.

Image
L’ « Olympia » sera livré à Total en septembre 2014, l’« Antarctica » en janvier 2015. (photo Eric Houri)
http://www.lemarin.fr/articles/detail/i ... total.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par energy_isere » 17 juin 2014, 20:37

Euronav place sous pavillon français un sixième pétrolier

le 16/06/2014 lemarin.fr

Image
Le nouveau pétrolier français « Sara » d’Euronav est l’ancien « Maersk Sara », racheté en début d’année. (Photo DR)

Euronav France gère désormais six gros transporteurs de brut (VLCC) sous pavillon français. Le Sara, navire de 323 000 tpl livré en juin 2011 par les chantiers coréens STX Offshore & Shipbuilding, a été francisé le 3 juin à Singapour. L’ex-Maersk Sara vient de rejoindre Euronav dans le cadre du rachat par le groupe belge de la flotte de 15 VLCC de Maersk Tankers.

Le Sara travaille pour l’instant sur le marché spot mais, selon Euronav France, cette situation pourrait évoluer. La flotte Euronav France est en effet destinée à changer avec la vente des Olympia et Antarctica à Total qui va les transformer en unités de production et de stockage offshore (FPSO) pour le champ angolais de Kaombo. Les Olympia et Antarctica, affrétés à temps par Total, partiront en conversion en septembre 2014 et janvier 2015 pour être livrés respectivement aux 1er et 2e trimestres 2017.

Euronav France gère trois autres navires, les Artois, Famenne et Flandre.
http://www.lemarin.fr/articles/detail/i ... olier.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par energy_isere » 02 oct. 2014, 19:10

Euronav et Frontline créent un pool géant dans les pétroliers VLCC

le 01/10/2014 lemarin.fr

Frontline, l’armement pétrolier du magnat chypriote d’origine norvégienne John Fredriksen, et le pool Tankers International (TI) ont décidé de s’associer dans la gestion commune de leurs grands navires pétroliers (ou VLCC, pour Very Large Crude Carriers).

A compter du 6 octobre, c’est une flotte d’une grosse soixantaine de navires, soit 10 % de la capacité mondiale de VLCC, qui sera gérée commercialement en commun depuis Londres (Tankers International) et Oslo (Frontline) sous le nom de VLCC Chartering Ltd. TI dispose actuellement de 38 navires, principalement fournis par l’armateur belge Euronav qui a racheté en janvier la flotte de VLCC de Maersk Tankers. Frontline en compte 28.

Ce rapprochement est destiné à faire face au marasme des taux de fret des VLCC depuis des années en permettant notamment d’optimiser le coût des combustibles. Le but des deux partenaires est d’éviter au maximum des voyages à vide et d’avoir suffisamment de navires pour qu’ils se trouvent au plus près des ports d’affrètement. Le pool est aussi une réponse à la montée en puissance des intérêts chinois dans les VLCC.

...........
http://www.lemarin.fr/articles/detail/i ... -vlcc.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par energy_isere » 08 oct. 2014, 21:02

Parti de Singapour, un pétrolier vietnamien porté disparu

07 oct 2014 lemarin.fr

Image
Le "Sunrise 689" avait à son bord 18 membres d'équipage et transportait 5 226 tonnes de produits raffinés quand il a disparu. (Photo : MarineTraffic)

Un pétrolier battant pavillon vietnamien, parti de Singapour le 2 octobre vers le port vietnamien de Quang Tri, a disparu, ont indiqué le mardi 7 les autorités maritimes en Malaisie, région d'Asie du Sud-Est qui connaît une recrudescence des actes de piraterie.

Le contact avec le Sunrise 689 a été perdu peu après son départ de Singapour, a précisé le centre régional de la piraterie du Bureau maritime international (BMI), basé à Kuala Lumpur.

"Le sort de l'équipage et du bateau sont inconnus", a ajouté le BMI, appelant les équipages des bateaux croisant dans les eaux de la région à signaler toute éventuelle information concernant le pétrolier disparu.

...................
http://www.lemarin.fr/articles/detail/i ... -asie.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par energy_isere » 13 oct. 2014, 21:43

Le tanker vietnamien piraté a été relâché, deux marins blessés

le 10/10/2014 lemarin.fr

Les pirates qui avaient capturé un tanker vietnamien la semaine dernière ont relâché le navire, a annoncé le propriétaire du Sunrise 689 le jeudi 9 octobre. Deux des dix-huit membres d'équipage ont été blessés et les pirates ont dérobé une partie des quelque 5 000 tonnes de gas-oil que transportait le navire, a indiqué Nguyen Vu Diep, un cadre de Haïphong Sea Product Shipbuilding Co.

Le Sunrise 689 a été repéré par les garde-côtes vietnamiens alors qu'il se trouvait au large de la province méridionale de Kien Giang, située dans le golfe de Thaïlande. Les pirates avaient quitté le navire. "L'un des marins a été battu et a la jambe cassée, a précisé Nguyen Vu Diep. L'équipage a été attaqué par plus de dix pirates armés."

Le Sunrise 689 avait disparu 40 minutes après avoir quitté Singapour le 2 octobre alors qu'il se dirigeait vers la province de Quang Tri, au centre du Vietnam. Le navire a été libéré tôt jeudi matin. Son équipement radio avait été détruit.

Une série d'actes de piraterie a eu lieu cette année dans les eaux de l'Asie du Sud-Est. Au moins onze navires ont été piratés dans le détroit de Malacca ou en mer de Chine méridionale selon le Bureau maritime international, basé à Kuala Lumpur, en Malaisie.
http://www.lemarin.fr/articles/detail/i ... esses.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par energy_isere » 16 déc. 2014, 19:50

Deux nouveaux pétroliers sous pavillon français chez V.Ships France

le 16/12/2014 lemarin.fr

V.Ships France a pris en management depuis le 11 décembre le pétrolier suezmax (157 800 tpl) Eagle San Pedro de l’armateur singapourien AET. Affrété à temps par Total, ce navire livré fin 2012 a été placé sous pavillon français Rif. C’est le premier suezmax français de Total, qui affrétait jusqu’alors des gros VLCC gérés par V.Ships et Euronav.

Total doit également affréter à temps (autour du 5 janvier) un autre navire qui sera géré par V.Ships France, le Samco Europe. Ce VLCC de 319 000 tpl sera également placé sous pavillon français Rif, précise Philippe Watteau, le patron de V.Ships France, basé à Nantes. Ce navire de 2007, actuellement sous pavillon Marshall, a déjà navigué sous pavillon français dans le passé.

Image

V.Ships France gère des navires pour le compte de différents armateurs et affréteurs, dont dix étaient déjà sous pavillon français (trois VLCC de Samco, six gaziers de Geogas et un chimiquier d’Eitzen).
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... stion-sous

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par energy_isere » 17 déc. 2014, 20:13

Les taux de fret de grands pétroliers s’envolent

le 17/12/2014

Du jamais vu depuis cinq ans. En quelques jours, les taux de fret de grands pétroliers dits VLCC (300 000 tpl en moyenne) se sont littéralement envolés pour s’approcher des 100 000 dollars par jour sur le marché spot.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -senvolent

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par Alturiak » 19 déc. 2014, 14:16

energy_isere a écrit :
Les taux de fret de grands pétroliers s’envolent

le 17/12/2014

Du jamais vu depuis cinq ans. En quelques jours, les taux de fret de grands pétroliers dits VLCC (300 000 tpl en moyenne) se sont littéralement envolés pour s’approcher des 100 000 dollars par jour sur le marché spot.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -senvolent
Des gens qui veulent stocker pour revendre lorsque le baril aura remonté ?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par energy_isere » 12 janv. 2015, 19:31

Les pétroliers géants de retour pour stocker du brut à bas prix

le 12/01/2015

La forte chute du cours du brut suscite l’appétit des traders qui ont booké plusieurs gros pétroliers ces derniers jours pour les utiliser comme stockage flottant. L’idée est d’acheter le brut à bas prix et de le revendre plus tard quand il aura remonté.

Image
Le « TI Oceania », géant de 441 000 tpl, reprend du service comme stockage flottant. (Photo : DR)

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... t-bas-prix

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par energy_isere » 06 févr. 2015, 23:57

Usine Nouvelle du 29 Janvier 2015

Au bonheur des armateurs
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par FOWLER » 07 févr. 2015, 10:52

Myrtille Delamarche ? La fille d'Olivier ?
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par energy_isere » 20 févr. 2015, 21:34

Le dernier grand pétrolier simple coque bon pour la casse

le 20/02/2015 lemarin.fr

Fin d’une époque. Selon le marché des courtiers, le dernier pétrolier de grande taille (VLCC, plus de 200 000 tpl) à simple coque va être démoli pour un prix de ferraille estimé à 10 millions de dollars. L’Alba (ex-Albatross), construit en 1989 par Hyundai, appartenait au groupe néerlandais SBM qui l’avait racheté en 2011 au grec Dynacom.

Image

Ce navire de 265 000 tpl était à l’ancre depuis trois et demi dans la rade malaisienne de Labuan, connue pour abriter de nombreux pétroliers désarmés. SBM Offshore l’avait racheté avec pour but de le transformer en FPSO (unité de stockage et de production offshore), sa spécialité, mais le projet n’a pas abouti.

Les pétroliers transformés en FPSO sont souvent désormais des navires plus récents, en témoigne par le contrat de transformation en cours des Olympia et Antarctica d’Euronav acquis par Total, des navires double coque de 15 ans.

Les pétroliers simple coque sont bannis définitivement depuis le 1er janvier dernier des eaux américaines, interdiction programmée par étape dès 1990 par l’Oil Pollution Act qui avait suivi la catastrophe, l’année précédente, de l’Exxon Valdez.

L’Europe, suite au naufrage de l’Erika, avait de son côté mis en place un calendrier de bannissement qui, en 2010 au plus tard pour les navires livrés en 1984 ou après, leur interdisait les eaux du Vieux Continent. La convention Marpol exige de son côté que tous les pétroliers d’un port en lourd égal ou supérieur à 600 tpl, livrés à partir de juillet 1996, soient construits avec une double coque ou une conception équivalente.

Pour les pétroliers à simple coque d’un port en lourd égal ou supérieur à 20 000 tpl, livrés avant le 6 juillet 1996, cette convention internationale exige qu’ils se conforment aux normes double coque au plus tard à l’âge de 25 ou 30 ans, selon qu’ils ont ou non des citernes à ballast séparé
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... r-la-casse

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport du pétrole par pétroliers

Message par energy_isere » 01 mars 2015, 21:02

Transport du pétrole
Par voie maritime


Le pétrole peut être transporté par des navires pétroliers, aussi appelés « tankers » ou « supertankers » pour les plus grands d’entre eux. Les navires pétroliers ont des appellations différentes selon le type de produits qu’ils transportent (pétrole brut ou produits raffinés) et selon leur capacité embarquée. La dimension des navires (et donc leur capacité de transport) est par ailleurs limitée selon les points de transit empruntés (plus ou moins larges).

Caractéristiques des navires pétroliers

La capacité de transport des navires pétroliers est exprimée en « tonnes de port en lourd » (tpl ou dwt en anglais). Cela correspond à leur chargement maximum.

Les tankers les plus répandus à l’heure actuelle sont :

les Panamax capables de transporter entre 50 000 et 79 999 tpl. Cette capacité correspond à la limite imposée aux pétroliers pour transiter par le canal de Panama ;

les Aframax entre 80 000 et 124 999 tpl (capacité maximale pour les navires ayant un système de jauge dit AFRA, pour « Average Freight Rate Assessment ») ;

les Suezmax de 125 000 à 199 999 tpl ;

les VLCC (pour « Very Large Crude Carriers ») à partir de 200 000 tpl et jusqu'à 349 999 tpl dans le cas des navires à double coque (jusqu'à 319 999 tpl dans le cas des navires à coque simple) ;

les ULCC (pour « Ultra Large Crude Carriers ») au-dessus de 320 000 tpl dans le cas des navires à coque simple et au-dessus de 350 000 tpl dans le cas de ceux à double coque.

Les plus grands navires pétroliers actuellement en activité ont une capacité de 441 560 tpl. La vitesse moyenne d’un navire transportant 250 000 tonnes de pétrole est d’environ 15 nœuds, soit près de 28 km/h. Notons que des barges peuvent être utilisées pour le transport fluvial. Elles sont très répandues aux États-Unis.

Image

Le pétrole a une place centrale dans le transport maritime : il constitue près de 30% du tonnage de la marine marchande mondiale en 2013(3).

Le transport du pétrole par voie maritime est très souple, les tracés des trajets pouvant être ajustés. Le transport par voie terrestre reste toutefois incontournable, en particulier pour accéder à des pays n’ayant pas d’accès direct à la mer.


Le plus gros pétrolier jamais construit, le Seawise Giant, mesurait 458 m de long et avait une capacité de 565 000 tonnes, ce qui représente près de deux jours et demi de consommation de pétrole en France (il a cessé de naviguer en 2009).
extrait d'un article plus général http://www.connaissancedesenergies.org/ ... du-petrole

Répondre