[Production] petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par Tiennel » 17 mai 2008, 13:40

Un post qui mérite le wiki !

=D>

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par Raminagrobis » 17 mai 2008, 13:58

Tiennel a écrit :Un post qui mérite le wiki !

=D>
Mzerci mais pas en l'état quand même, il faudrait recouper plus de sources. Pour berri par exemple, on sait qu'il avait initialement dans les 15Gb, on sait qu'il est fortement en déclin par rapport à son pic de production, mais pourtant il n'apparait dans la liste des gisements qui ont une grande contribution dans la production passée !

http://sepwww.stanford.edu/sep/jon/simmons1.jpg
Cette carte est pas mal, elle fait apparaitre le groupe "Hawtah" (les découvertes "récentes", enfin celles qui ont moins de 40 ans ;) ). notamment Nuayyim, le bébé qui doit être bientôt mis en service pour 100 000 barrils/jour.

On y voit aussi quelques petits gisements qui ne sont pas dans les autres cartes comme autour de ghawar. Yerbin, Tinat, Jafin, tout ça. Qui sait si certaines d'entre eux sont pas déjà exploités et comptés avec la production de Ghawar pour en masquer le déclin? Mais bon c'est de la pure spéculation. Le problème est qu'on a tellement peu de données qu'on peut pas faire gd chose d'autre que spéculer :(
Toujours moins.

GlobalWarmingFR
Goudron
Goudron
Messages : 178
Inscription : 13 mai 2008, 20:18

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par GlobalWarmingFR » 17 mai 2008, 22:31

En gros dans les années à venir, on peut s'attendre à quelle augmentation de production avec les "nouvelles" exploitations de gisements ?

2.5 mb/j en plus d'içi 2011 ? :-k

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par Raminagrobis » 18 mai 2008, 11:23

GlobalWarmingFR a écrit :En gros dans les années à venir, on peut s'attendre à quelle augmentation de production avec les "nouvelles" exploitations de gisements ?

2.5 mb/j en plus d'içi 2011 ? :-k
Oui c'est ce qu'ils annoncent : 12.5 mb/j en 2010, puis après une longue "pause" (hihi) dans l'accroissement de leur capacité de production.
Toujours moins.

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par sceptique » 18 mai 2008, 19:05

L'augmentation prévue tient-elle compte du déclin des champs existants ?
Car si Ghawar diminue de 10-20% cela va amputer sérieusement la hausse prévue.

Cela me rappelle un économiste sur France Info (je cite de mémoire) :
25 Mb/j de nouvelles capacités vont arriver sur le marché dans les 10 ans, avec les 85 Mb/j actuels on va donc arriver sans coup férir à 110 Mb/j.
Il a simplement oublié le déclin des puits existants qui est du même ordre de grandeur ...
Donc, dans 10 ans, on sera plutôt dans une fourchette 80-90 Mb/j.

Idem pour l'Arabie Saoudite : quel est le déclin actuel des productions existantes ?

luciferon
Goudron
Goudron
Messages : 129
Inscription : 02 mai 2008, 21:31

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par luciferon » 18 mai 2008, 20:44

bravo a Raminagrobis =D> pour son boulot ^^

n'oubliez jamais que les nappes petrolieres sont comme des eponges..

il y a pas longtemps j'ai vu un reportage sur les plates formes petrolieres j'ai eté fortement impressionné par les moyens que ils mettent Oo
par ex dans les forages verticales ils y a plein de ramifications au bout comme des racines d'arbre a ce moment la j'ai senti un malaise......

on suce les nappes jusque a la moille c'etait clair :shock:

le facteur, que je crains tres fortement sera le taux de depletion

si a Ghewar on est au stade d'injecter le l'eau de mer ou du gaz naturel donc on repousse le choc de qq annees mais je crains que ce sera largement pire que les exploitations off store du nord (depletion d'ordre de 12 %/an je crois) et n'oubliez jamais que la perte du boss des boss ,,le choc sera violent faudra pas rever........2 milliards par an de baril c'est monstrueux..... :-"


pour que la russie elle a deja passe le pic....... je ne crois pas
j'ai la carte du monde accroche au mur et la superficie de la russie elle est monstrueuse :mrgreen:
ils ont encore beaucoups de jokers ..... :mrgreen:

plus que je lis plus j'ai l'impression que on n'en sait rien sur les estimations relles.......(que de la speculation)
donc je resume:
- soit y a largement du petrole.................. :-({|=
- soit c'est trop tard ................ayant trop spéculé sur les gisements (les quotas)et leurs droits d'exploitation qui est une reaction mormale car je mentirais aussi a leur place tellement on est ds la merde :mrgreen:

conclusion : je crois au scénario ou y aura une depletion mondiale dans l'ordre + de 20% (en 5 ans c mort :-D )

Leyland
Kérogène
Kérogène
Messages : 57
Inscription : 18 mars 2008, 20:40

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par Leyland » 18 mai 2008, 20:49

luciferon a écrit : - soit c'est trop tard ................ayant trop spéculé sur les gisements (les quotas)et leurs droits d'exploitation qui est une reaction mormale car je mentirais aussi a leur place tellement on est ds la merde :mrgreen:
C'est la thèse d'Eric Laurent dans un de ses ouvrages.

EDIT

http://www.eric-laurent.com/pages/LA_FA ... 31453.html
L’Arabie Saoudite, premier producteur mondial sur lequel nous comptons pour assurer le maintien de nos approvisionnements, a ses gisements qui arrivent à terme. C’est le secret d’Etat le plus soigneusement gardé. Ce pays qui prétend avoir encore 30 ou 40 années de réserves n’en a plus en vérité que 3 ou 4.

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par sceptique » 18 mai 2008, 21:13

Leyland a écrit : http://www.eric-laurent.com/pages/LA_FA ... 31453.html
L’Arabie Saoudite, premier producteur mondial sur lequel nous comptons pour assurer le maintien de nos approvisionnements, a ses gisements qui arrivent à terme. C’est le secret d’Etat le plus soigneusement gardé. Ce pays qui prétend avoir encore 30 ou 40 années de réserves n’en a plus en vérité que 3 ou 4.
On en a déjà parlé ailleurs : c'est une exagération énorme. En effet, bien avant d'avoir aussi peu de réserves la production a bien diminuée. A contrario, la production de l'Arabie Saoudite étant à peu près constante, il est impossible qu'il ne reste que 3 ou 4 ans. C'est, à mon avis, se ridiculiser que de prétendre cela.
Tous les pétroliers le disent : quand un puits (ou champ, ou région) décline c'est qu'il en est grosso modo à la moitié. La production ne peut pas être constante et s'arrêter brutalement.

luciferon
Goudron
Goudron
Messages : 129
Inscription : 02 mai 2008, 21:31

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par luciferon » 18 mai 2008, 21:27

vi mais as tu oublié un detail....

ok la moitié prise, la production decline :mrgreen:

donc dans un gisement qui est sous pression y a pas de peak oil ,c'est produire + de 90% du gisement et violemment tomber a 0% (c'est comme crever un pneu) d'apres la logique des choses

ok juste la.... mais la pratique de production sous pression (injection du gaz, et l'eau de mer :shock: ils en sont la......) elle est generalisee mondialement donc........ logiquement ca craint non ???

si ma pensée elle est correcte on subira un big bang vers le bas.... d'ici peu ](*,)
ce serai vraiment le pire scénario :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par Raminagrobis » 18 mai 2008, 22:23

luciferon a écrit :vi mais as tu oublié un detail....

ok la moitié prise, la production decline :mrgreen:
Tu as raison de pointer la question du rythme de production, car elle est vraiment très importante. Le pic pétrolier résulte de la combinaison de ces deux facteurs : la limitation de la quantité totale de pétrole qu'on pourra produire au final, et , tout aussi important, la limitation de la vitesse à laquelle on peut le trouver et l'extraire. Le premier facteur ne donne que la surface totale sous la courbe, le deuxième détermine la forme de la courbe.

Depuis le temps que je cherche des données sur des gisements de pétrole, je pense qu'on n'a vraiment pas de règle générale. Y'a des exemples qui font peur, genre Yibal en Oman : Il produisait tranquillement 250 kb/j en 1997, tout le monde pensait (à commencer par Shell qui l'exploitait) qu'il avait encore un très bel avenir devant lui, et là la production s'est effondrée à un rythme vertiginaux, tombant d'un facteur 4 en 5 ans, les puits ne donnant plus que de l'eau. Ensuite ils ont réussi à ralentir un peu le déclin, maintenant la production diminue plus doucement. Les techniques d'extractions employées à Yibal étaient les mêmes qu'à Ghawar :roll:

Bien sur, tous les gisements ne connaissent pas ce genre de chute violentes. Et de toute façon, ça ne peux pas arriver pour tous les gisements en même temps, ce qui lisse la courbe globale.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par Raminagrobis » 18 mai 2008, 22:38

sceptique a écrit : Idem pour l'Arabie Saoudite : quel est le déclin actuel des productions existantes ?
Selon l'EIA, source peu suspecte de piquisme latent (c'est le moins qu'on puisse dire) :
One challenge for the Saudis in achieving their strategic vision to add production capacity is that their existing fields sustain, on average, 6 to 8 percent annual "decline rates” (as reported by PlattsOilgram) in existing fields, meaning that the country needs around 700,000 bbl/d in additional capacity each year just to compensate for natural decline.
Mais ils forent chaque année des centaines de nouveaux puits dans les gisements existants, pour accéder au pétrole non encore atteind entre les puits existants (ça s'apelle l'infill drilling).

Faut il comprendre que les gisements existants déclinent de 6-8% même avec tout l'infill drilling, donc que si ils arrêtaient de forer des nouveaux puits lesdits gisements déclineraient bcp plus vite que ça ? :shock:

Celà dit, l'objectif de 12.5 Mb/j semble bien tenir compte du déclin des gisements existants. D'ailleurs pour après 2010 ils ont bien dit qu'ils y aura une "longue pause" (mwarf) dans l'augmentation de la capacité de production, mais en même temps ils ont aussi annoncé de grands investissements tout au long de la prochaine decennie, donc ils reconnaissent implicitement qu'il faudra de nouvelle capacité pour compenser le déclin de ce qui existe.

Allez, hop, mes spéculations pour l'Arabie saoudite :
Production qui grimpe jusque 12.5 Mb/j (4.5 Gb/a) en 2010 = 8 Gb d'ici 2010
Production stable jusque 2025 à 2030 = 68-90 Gb en 15 ans (Avec environ 1Mb/j de capacite en plus chaque année pour compenser le déclin)
Puis déclin de 5% par an = 90 Gb jusque "l'infini".

Soit 166 à 188 milliards barrils de production future.
Toujours moins.

epe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1467
Inscription : 22 juin 2005, 16:33
Localisation : 15' de Lille, de l'autre côté de la frontière

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par epe » 18 mai 2008, 22:45

luciferon a écrit :donc dans un gisement qui est sous pression y a pas de peak oil ,c'est produire + de 90% du gisement et violemment tomber a 0% (c'est comme crever un pneu) d'apres la logique des choses
Ben non, l'injection sert à maintenir la pression et à "rincer" les "pores" de la roche dans laquelle se trouve le pétrole. Quand on injecte par exemple de l'eau, on récupère en sortie du pétrole mélangé à l'eau, avec une proportion d'eau de plus en plus importante au fur et à mesure du "rinçage" Si je me souviens d'un vieux post de Philippe je crois, on peut continuer à exploiter un puits même avec 95% d'eau en sortie. C'est dans les gisements de gaz qu'on peut avoir des chutes de production très brutales. Pour le pétrole c'est toujours progressif, même si les gisements dont on a forcé pendant longtemps une production "en plateau" connaissent un déclin plus rapide. Mais ce n'est jamais 100% puis 0%
-Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
Les Shadoks

luciferon
Goudron
Goudron
Messages : 129
Inscription : 02 mai 2008, 21:31

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par luciferon » 18 mai 2008, 23:06

tu as raison mais as tu pensé au poids des gisements super geants dans la production mondiale....... comme la on parle de Ghavar
ils se taillent un gros part du gateau dans la production mondiale...........
si eux se depletent meme avec une part de 1 % on le sentira passer non ?? (du genre 500 000 baril en moins en 1 an) c'est beaucoup sans mentir........

luciferon
Goudron
Goudron
Messages : 129
Inscription : 02 mai 2008, 21:31

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par luciferon » 18 mai 2008, 23:08

500 000 baril par mois je voulais dire :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: petit tour d'horizon des gisements saoudiens.

Message par Raminagrobis » 03 juin 2008, 00:18

Des chiffres légèrement différents ici :

http://anz.theoildrum.com/node/4033

221 Gb de productible ultime pour la somme des gisements. Encore une fois, il semble bien qu'ils incluent la production passée dans les réserves. Ces 221 Gb sont basés sur des estimations anciennes (tirées d'un bouquin de 84 reprenanty lui même des sources antérieures), en ajoutant quelques petites découvertes faites depuis (Hawtah n'est pas dans la liste) et quelques réévaluations normales des gismeents (meilleur taux de récupération, taille du réservoir revue à la hausse, estimation initiale frileuse), arriver au chiffre actuel de 261 Gb est tout à fait réaliste.

Mais ils ont déjà produit 100 à 110 Gb :-({|=
Toujours moins.

Répondre