[Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 09 mai 2015, 13:52

energy_isere a écrit :SHELL met au placard le projet tar sands de Pierre River (Nord Alberta) qui devait produire 200 000 b/j.......
et ca continue.

SHELL retarde de 2 ans le projet (de tar sands) Carmon Creek qui devait produire 80 000 b/j.
Shell pushes back Carmon Creek oil sands project to 2019

CALGARY — The Globe and Mail, May. 08 2015,

Royal Dutch Shell PLC has postponed the startup of a major oil sands project while it works to wring cost savings from suppliers, amplifying pressures faced by the sector after crude prices sank to multiyear lows.

Shell is tweaking the design of its steam-driven Carmon Creek project near Peace River, Alta., and has re-tendered some contracts as it seeks to lower the price tag for the development’s initial two phases.

The work means oil won’t start flowing until 2019, about two years later than initially planned, company officials say. The delay comes after Shell deferred investment in future phases of the development as part of a company-wide effort to chop $15-billion (U.S.) from its budget over three years.

A spokesman said the project remains a priority for Shell. “We are still early enough in the schedule to make adjustments to ensure the long-term competitiveness of a project that will ultimately have a lifespan of more than 30 years,” Cameron Yost said in an email.

“This revision should result in an improved cost structure and will likely push the full rampup of the project out by a couple of years.”

The move reflects a cost purge under way in northern Alberta, as major energy companies scramble to claw back expenses to cope with oil prices that remain subdued at around $60 a barrel.
................

Shell announced plans to move forward with Carmon Creek in October, 2013. It has not disclosed a capital cost, but similar developments have clocked up billions’ worth of expenditures in recent years. The project’s first two phases are designed to pump 80,000 barrels a day.
http://www.theglobeandmail.com/report-o ... e24346314/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 27 mai 2015, 13:32

Les nombreux feux de forêts qui sévissent dans l'ouest canadien ont nécessité, ce week-end, l'évacuation d'environ 7 000 résidents et employés de compagnies pétrolières.

27 Mai 2015

Dans la province de l'Alberta, à l'ouest du Canada, c'est au cours du week-end que les feux de forêts se sont multipliés, alimentés par les vents forts. Plus de 1 600 pompiers aidés d'avions bombardier d'eau et d'hélicoptères tentaient encore, ce mardi, de contenir 70 foyers différents, parmi lesquels 55 auraient été déclenchés par la foudre.

Déjà aidé par des pompiers et matériels de l'Ontario (centre) et du Québec (est), le gouvernement albertain envisage de faire appel à des renforts aux Etats-Unis et au Mexique pour tenter d'endiguer ces feux, dont 20 sont « hors de contrôle » et avancent à moins de 20 kilomètres de sites pétroliers ou de maisons, a expliqué Oneil Carlier, ministre provincial de la Forêt.

Une baisse de production de 233 000 barils de pétrole par jour

Alors ce lundi déjà, les compagnies pétrolières Canadian natural resources et Cenovus avaient fermé leurs sites d'exploitation des sables bitumineux dans la région de Cold Lake (300 km au nord-est d'Edmonton). Ces deux entreprises avaient procédé à l'évacuation de leurs personnels, principalement par voie aérienne, dont 1 800 pour la seule compagnie Cenovus, car les incendies menacent de couper la route d'accès aux champs pétrolifères.

Si aucun des deux sites ne sont directement menacés, en revanche la remise en marche des installations et le retour des employés ne sont pas envisagés à ce stade. Et au total, l'arrêt de l'exploitation provoque une baisse de production de 233 000 barils de pétrole par jour, soit 10% de la production des sables bitumineux de l'Alberta, avait indiqué lundi le gouvernement.

Image
http://www.ouest-france.fr/7-000-evacue ... le-3431722

http://www.20min.ch/ro/news/monde/story ... s-23102855

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 29 mai 2015, 12:05

Les feux encore actifs.
................
Si le feu de Wabasca est désormais maîtrisé, celui sévissant près de Cold Lake, à la frontière avec la Saskatchewan, continue de s'agrandir, selon l'agent de la faune Geoffrey Driscoll.

L'incendie aux alentours de Cold Lake s'étend maintenant sur 17 000 hectares, soit 7000 de plus que la veille.
Les installations énergétiques de la région ne font face à aucune menace, mais leur route d'accès est susceptible de l'être, a-t-il ajouté.
http://ici.radio-canada.ca/regions/albe ... asca.shtml

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 31 juil. 2015, 17:36

Athabasca Oil réduit ses investissements de 5% dans le contexte dre prix du pétrole peu élevé.
Canadian Oil Sands Producer Athabasca Oil Cuts Capex

by Reuters|Friday, July 31, 2015

Canada's Athabasca Oil Corp, which processes oil sands to produce crude, said it would cut its capital expenditure by nearly 5 percent as oil prices stay low.

The company said it would now spend C$291 million ($224 million) this year, down from its earlier estimate of C$305 million due to a reduction in planned thermal oil expenditure.

Weak prices have curbed growth in Canada's oil sands, cutting production and discouraging investment in the world's third-largest crude reserve.

..............
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... Cuts_Capex

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 04 sept. 2015, 16:22

Sables bitumineux au Canada : mise en production du projet surmont phase 2

04 Sept 2015 enerzine

Total a annoncé mardi la mise en production de la phase 2 du projet Surmont, situé dans la région des sables bitumineux de l'Athabasca, province de l'Alberta, à 63 kilomètres au sud-est de Fort McMurray.

Compte tenu de la technique de production utilisée, la production augmentera progressivement en 2016 et 2017, pour atteindre alors son plateau de 118.000 barils par jour. Cette deuxième phase permettra au projet Surmont (phases 1 et 2) d'atteindre une capacité de production totale de 150.000 barils par jour.

"Il s'agit du cinquième démarrage depuis le début de l'année 2015, et ce projet contribue à la croissance de la production de l'Amont", a souligné Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production. "Le projet Surmont met en valeur des réserves très importantes et présente l'avantage d'offrir un long plateau de production, qui générera des cash flows pendant de longues années."

L'extraction se fait grâce à la mise en œuvre de la technologie d'injection de vapeur d'eau recyclée (SAGD : Steam assisted gravity drainage), qui consiste à chauffer le réservoir à l'aide de vapeur d'eau, afin de rendre les hydrocarbures suffisamment liquides pour les récupérer avec une excellente efficacité énergétique.

Total est partenaire du projet à parts égales (50 %) avec ConocoPhillips, opérateur.
...................
http://www.enerzine.com/10/18645+sables ... se-2+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 28 sept. 2015, 13:34

Total réduit son exposition aux sables bitumineux canadiens

28 sept 2015 enerzine

Total a signé récemment un accord en vue de céder une participation de 10 % dans le projet minier d'extraction de sables bitumineux de Fort Hills à Suncor Energy, partenaire et opérateur de ce projet.
La contrepartie totale de la transaction est estimée à 310 millions de dollars canadiens à la date de l'annonce (environ 230 millions de dollars américains).


"A la suite d'une analyse comparative de notre portefeuille d'actifs dans un contexte de prix du baril plus faible, Total a décidé de réduire son exposition aux sables bitumineux canadiens. Après la suspension du projet Joslyn début 2015, la réduction de la participation dans le projet Fort Hills se traduira par une économie de 700 millions de dollars canadiens (environ 530 millions de dollars américains) sur les investissements nécessaires à la réalisation du projet d'ici à fin 2017, et contribuera aux objectifs que s'est fixés Total en matière de réduction de ses investissements", a souligné Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production.

A la clôture de cette transaction, attendue au quatrième trimestre 2015, Total détiendra une participation de 29,2 % dans Fort Hills, aux côtés de Suncor Energy (50,8 %, opérateur) et de Teck Resources (20 %). La transaction comprend également le transfert d'une participation de 10 % dans les infrastructures de logistique associée.

Le projet Fort Hills est situé dans la province de l'Alberta, à quelque 90 kilomètres au Nord de Fort McMurray. Sa capacité de production est estimée à 180 000 barils par jour. La construction des installations est aujourd'hui réalisée à 40 %. L'opérateur se donne pour objectif un démarrage fin 2017.

** Total est présent dans l'Exploration-Production au Canada depuis 1999. Outre Fort Hills, le Groupe détient une participation de 50 % dans le projet Surmont, dont la phase 2 a démarré en septembre 2015. La capacité de production totale de Surmont est de 150 000 barils par jour. En 2014, la production du Groupe s'est élevée à 12 000 barils par jour, tous produits par Surmont 1.
http://www.enerzine.com/10/18724+total- ... iens+.html

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5190
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par Raminagrobis » 01 oct. 2015, 14:46

lien La premier ministre de l'alberta déclare que l'avenir n'est pas aux combustibles fossiles et que la province s'affranchira de ceux ci... d'ici un siècle :ghost:
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 01 oct. 2015, 16:46

Usine Nouvelle du 1er Octobre 2015
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5190
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par Raminagrobis » 30 oct. 2015, 14:16

lien Un des projets Tar Sands passe à la trappe : celui de Carmon Creek. Il devait produire 80 000 b/j.

C'est évidemment l'effet du prix plancher du barril.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 30 oct. 2015, 14:55

Raminagrobis a écrit :lien Un des projets Tar Sands passe à la trappe : celui de Carmon Creek. Il devait produire 80 000 b/j.

.....l.
Il s' agit d' un projet de Shell (à 100%) , ça aparraissait dans le post de hier viewtopic.php?p=381703#p381703 à propos des pertes de Shell sur le 3iéme trimestre.

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1066
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par tita » 31 oct. 2015, 14:33

Un reportage radiophonique sur les sables bitumineux Canadiens, d'un point de vue très local (dans une petite ville, Fort McMurray) décrivant le fonctionnement quotidien de cette industrie. Ce qui frappe, c'est l'aspect ruée vers l'or noir, sans aucune régulation... Une sorte de Far West moderne qui voit s'ériger des villes d'ouvriers en recherche de travail bien payé.

Page du site
Reportage audio

Source: rts.ch

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 31 oct. 2015, 19:10

Image

Image

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 19 janv. 2016, 11:32

Suncor rachète Canadian Oil Sands, l'élan de consolidation se poursuit dans le secteur pétrolier

Par Astrid Gouzik - Usine Nouvelle le 18 janvier 2016

Après le mariage d'Haliburton et Baker Hughes, Schlumberger et Cameron, Maurel et Prom et MPI, Suncor a annoncé avoir racheté Canadian Oil Sands.

C'est finalement Suncor qui aura eu le dernier mot. Après plusieurs mois de bras de fer, l'énergéticien canadien a fini par avaler son compatriote Canadian Oil Sands (COS). L'entreprise détient une participation majoritaire dans le projet Syncrude, spécialisé dans l'exploitation des gisements des sables bitumneux.


Dans un communiqué diffusé ce lundi 18 janvier, les deux sociétés annoncent être parvenues à "une convention de soutien de l'offre de Suncor visant l'achat de toutes les actions de COS". Suncor a accepté de modifier sa proposition afin de bonifier l'offre initiale présentée aux actionnaires de COS, la portant à 0,28 centimes de dollars canadiens par action.

La valeur globale totale de l'opération s'élève à environ 6,6 milliards de dollars canadiens,, incluant la dette de COS estimée à 2,4 milliards. Cette offre révisée à la hausse a reçu le soutien des conseils d'administration des deux entreprises.

Chute des prix du pétrole

Ce rapprochement est la suite logique d'une consolidation du secteur pétrolier, amorcée en 2014. C'est Haliburton qui a ouvert la marche en novembre 2014. En rachetant le numéro 3 du secteur parapétrolier Baker Hughes, il a créé le plus grand groupe du secteur.

Il détrônait ainsi Schlumberger qui n'a pas tardé à lui emboiter le pas en s'emparant de l'américain Cameron, le 26 août dernier. A peine deux jours plus tard, c'est le français Maurel et Prom qui annonçait acquérir son ancienne filiale MPI.

Une conjugaison des forces pour mieux résister à une conjoncture de plus en plus difficile, dans un contexte de baisse des prix du pétrole. Ces rapprochements leur permettent par exemple de réduire les coûts dans l’exploration-production, après des années de dérives. Depuis fin 2014, les majors et les compagnies nationales coupent dans leurs budgets et repoussent des projets qui ne sont plus rentables.
http://www.usinenouvelle.com/article/su ... er.N374141

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 28 janv. 2016, 10:19

Suite au crash du prix du baril, l' Alberta pays du pétrole des Tar Sands voit des pertes d'emplois en 2015 pire que lors de la crise de 2009.
En fait les chiffres de l'emploi de 2015 sont les pires depuis 1982 !
Alberta Loses Most Jobs In 34 Years As Oil Crunch Cripples Labor Market

Submitted by Tyler Durden on 01/27/2016

The province is at the center of Canada’s dying oil patch and as crude extended its seemingly endless decline last year, Alberta saw oil and gas investment plunge by a third. That’s bad news for authorities who count on resources for 30% of provincial revenues.

“Statscan’s annual revisions of its national Labour Force Survey data ratcheted up Alberta’s net job losses last year to 19,600, from the 14,600 the statistical agency originally reported in its final 2015 survey released in early January,” The Globe And Mail reports, adding that the losses “exceed the 17,000 jobs Alberta shed in the Great Recession in 2009.”

Image

In fact, 2015 was the worst year for job losses in the province since 1982.

By the end of last year, Alberta’s unemployment rate had risen to 7.1% from just 4.8% at the end of 2014. As The Globe And Mail goes on to note, that’s the highest level in two decades. And it’s projected to get worse. Alberta could see unemployment rise to 7.5% in H1.

............
http://www.zerohedge.com/news/2016-01-2 ... bor-market

Philippe
Brut léger
Brut léger
Messages : 461
Inscription : 22 mars 2005, 23:15
Localisation : région parisienne

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par Philippe » 28 janv. 2016, 11:18

La question du personnel, dans l’industrie pétrolière (comme partout ailleurs probablement), est sans doute le plus grave défi pour le moyen terme. On a vu, avec l’expérience de 1986 – chute brutale du prix du baril, charrettes dans les compagnies pétrolières – que les personnes qui perdent leur emploi dans l’industrie pétrolière, et n’y reviennent plus. Chat échaudé craint l’eau froide.

SHLUMBERGER a perdu 26% de ses effectifs depuis novembre 2014, soit 34 000 personnes. C’est sur un autre fil. Ces gens licenciés ne reviendront pas si l‘acticité redémarre. Ce qui va poser de très gros problèmes. Les défis du futur resteront les mêmes : maintenir un outil de travail vieillissant et développer de nouvelles ressources dans des conditions toujours plus difficiles. Et il faudra faire tout ça avec 25% de personnel en moins. Encore plus grave. Il y aura, sans doute, une reprise des embauches, contrairement à l’après-1986, où les embauches n’ont repris qu’en 2001, mais qui va assurer la formation des nouvelles recrues ? La meilleure formation est le « compagnonnage ». Comment demander aux survivants des charrettes de 2015 d’assurer, outre le surcroît de boulot auquel ils vont devoir faire face, la formation des jeunes recrues ?

Ce genre de problèmes, on n’en prend conscience qu’après coup. Mais ça n’en enlève rien à la gravité.

Répondre