[Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Modérateurs : Rod, Modérateurs

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par sceptique » 01 févr. 2016, 23:38

@Philippe
Il y a quand même un point intéressant dans cette débâcle. Les techniques se sont améliorées progressivement et les couts ont diminués. As tu une idée de l'évolution du coût d'extraction des pétroles non conventionnels au cours de ces 10 dernières années.?
Par exemple, les Anglais et Norvégiens ont commencé à extraire le pétrole de la Mer du Nord dans les années 70 quand le baril a commencé à bien monter (il me semble). Du coup, quand le pétrole a rebaissé (contre choc pétrolier des années 80) le cout d'extraction avait bien baissé et l'exploitation continuait à être rentable. Alors que si le pétrole était resté à un cours très bas jamais Anglais et Norvégiens ne se seraient lancés.

Par exemple, on continue de lire ici ou là que les sables bitumeux nécessitent un cours de 70$ le baril. C'était peut-être vrai il y a 10 ans mais maintenant le coût doit être très inférieur. Mais de combien ?
Et cela doit être la même chose pour les autres hydrocarbures non conventionnels (gaz et pétrole de schistes par exemple).

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7727
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par phyvette » 02 févr. 2016, 00:37

sceptique a écrit :Par exemple, on continue de lire ici ou là que les sables bitumeux nécessitent un cours de 70$ le baril. C'était peut-être vrai il y a 10 ans mais maintenant le coût doit être très inférieur. Mais de combien ?
Et cela doit être la même chose pour les autres hydrocarbures non conventionnels (gaz et pétrole de schistes par exemple).
Image

https://ourfiniteworld.com/2016/01/19/w ... r-problem/
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par sceptique » 02 févr. 2016, 16:39

C'est justement ce genre de graphique ci-dessus que je trouve très contestable.
Par exemple, le pétrole de la Mer Du Nord coûterait 80$ le baril. Complétement irréaliste quand on sait qu'il a été vendu aux alentours de 20$ le baril (et souvent moins) en gros de 1980 à 2000. Et ce en dégageant de la marge.
De même les Sables bitumineux du Canada à 120$ le baril ! Jamais les compagnies ne se seraient lancées dans l'aventure à ce prix.
Il me semble que Philippe indiquait un ordre de grandeur de 2 à 4. Par exemple, si on parie que le pétrole va rester stable (combien de temps ?) autour de 60$ le baril un pétrolier va se lancer dans la production d'un champ dont le coût de revient sera disons de 15-30$ le baril. A plus il ne bouge pas.
Et encore dans ce prix il y a une grosse part pour l'amortissement (sur qq années) et une faible part pour le cout de production marginal.
Ce qui serait intéressant c'est d'avoir les chiffres 'bruts' en cout d'investissement.
Un exemple, probablement farfelu : 2 M$ pour l'infrastructure permettant d'extraire 100 b/j. Soit 36000 b/an. En affectant 18$ par baril à l'amortissement, cela donne un amortissement, hors intérêt, sur 3 ans. A ces 18$ il faut évidemment ajouter les intérêts et le coût marginal d'extraction. Une fois amorti, l'exploitation peut résister à une très forte baisse du cours.

La situation est aussi très différente selon que l'on puise dans un champ bien connu ou bien si on part à l'aventure. Dans ce dernier cas on peut investir beaucoup pour zéro retour. Qu'il faut amortir sur d'autres projets.

je suppose donc que les 120$ indiqué pour les sables bitumineux sont le seuil en dessous duquel un pétrolier ne va pas se lancer dans un tout nouveau projet. Et que, à ce prix, il dégage une importante marge brute.

Par contre pour une simple extension d'un projet existant le seuil est beaucoup plus bas.

Philippe
Brut léger
Brut léger
Messages : 461
Inscription : 22 mars 2005, 23:15
Localisation : région parisienne

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par Philippe » 09 févr. 2016, 20:41

Je n'ai pas d'expérience des sables bitumineux canadiens, et je ne peux donc pas répondre. On trouvera tout de même des éléments de réponse au lien http://www.ogj.com/articles/2016/02/woo ... id=1305699.

WoodMcKenzie est une boîte de scouting de bonne réputation, comme IHS. Les chiffres paraissent fiables. Dans tous les cas, c'est le mieux de ce qui peut se faire avec les données disponibles, et avec celles que veulent bien dévoiler les exploitants.

Ce qui empêche de fermer les extractions de sables bitumineux (à l'air libre), c'est que c'est sans doute encore plus coûteux d'arrêter : entretenir le matériel stocké et garder un minimum de personnel jusqu'à un éventuel redémarrage. Mais il ne faut pas oublier qu'un redémarrage après un arrêt prolongé est aussi très coûteux : remplacement du personnel qualifié parti ailleurs, par des gens peu ou pas encore formés, nécessité de racheter du matériel pour remplacer celui qui ne redémarrera pas. Enfin, s'il y a, en plus, des échéances bancaires à honorer, la décision d'arrêter est encore plus difficile à prendre.

La situation est différente dans les huiles lourdes (que l'on exploite par des puits). L'extraction nécessite moins de monde et moins de matériel. C'est beaucoup plus facile à arrêter et à redémarrer. Les puits, c'est beaucoup plus simple à exploiter que les carrières...

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par Raminagrobis » 09 févr. 2016, 23:20

Ils appellent ça "prix de breakeaven", c'est à dire c'est le prix à partir duquel la production est rentable... Ce qui n'est pas la même chose que le cout de production. Il y a notamment les redevances à payer au pays "hôte".
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 13 févr. 2016, 20:11

Interview : les sables bitumineux au Canada

le 12 févr. 2016

Si le Canada est le 5e producteur mondial de pétrole (derrière les États-Unis, l’Arabie saoudite, la Russie et la Chine), il le doit à ses gisements de sables bitumineux qui le placent au 3e rang en matière de réserves prouvées (derrière le Venezuela et l’Arabie saoudite). Face à la chute des cours du brut, l'Alberta est toutefois en difficultés et le Premier ministre canadien Justin Trudeau a récemment annoncé une aide financière pour relancer l'économie de cette province pétrolière. Les sables bitumineux sont d’autre part montrés du doigt en raison de leur impact environnemental. Quel sera l’avenir de ces ressources ?

Nous avons interrogé sur ce sujet Peter Budgell et Natalia Lis qui sont respectivement analyste de l’approvisionnement pétrolier et analyste de marché au sein de l’Office national de l’énergie du Canada(1).

Image
Peter Budgell est analyste sur l'approvisionnement pétrolier au sein de l’Office national de l’énergie du Canada. (©Suncor)

.............
.............
lire ici : http://www.connaissancedesenergies.org/ ... ada-160212
En 2015, la production canadienne provenant des sables bitumineux a atteint 2,37 millions de barils par jour (Mb/j)

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par Raminagrobis » 03 avr. 2016, 19:52

Depuis l'an 2000, la production des oil sands a augmenté chaque année, avec la mise en service d'un ou plusieurs projets, tantôt d'extraction minière, tantôt de production in situ.

Et ben... C'est bientôt fini. Bloomberg nous donne en effet ce graphique de la production incrémentale annuelle des oil sands :

lien

De nombreux projets ont été abandonnés ou laissés en souffrance. C'est le cas par exemple du projet Joslyn North que portait Total (lien), de l'extension du projet Peace River de Shell, etc. Liste complète ici

Il en reste quelques uns qui doivent entrer en service en 2016 pour un total de 150 000 b/j, et surtout en 2017 pour près de 300 000 b/j. Mais pour 2018 et les années suivantes, rien, que dalle, nada. Du moins rien qui soit déjà approuvé par le régulateur.

Evidemment on peut imaginer que des projets seront relancés une fois que le prix du pétrole aura remonté. Mais je n'attend pas de remonté franche pour cette année. Et même quand ce sera le cas, il faudra relancer des projets face à une opinion canadienne de plus en plus hostile, ca mettra des années.

Tout celà me renforce dans mon opinion : le pic non-opec est déjà passé.
Toujours moins.

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1236
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par tita » 08 avr. 2016, 17:22

Canada: chute des investissements pétroliers et gaziers

Montréal - Les investissements dans les secteurs pétrolier et gazier au Canada vont chuter de 62% cette année par rapport au pic atteint en 2014, conséquence de la chute des prix, a prévu jeudi l'association représentant l'industrie.

Les investissements dans le secteur ne devraient pas dépasser 31 milliards de dollars canadiens (21 mds d'euros) en 2016, soit 50 milliards de dollars de moins qu'il y a deux ans, selon les projections de l'Association canadienne des producteurs de pétrole.

Cette chute des investissements est la plus importante enregistrée depuis que des statistiques ont commencé à être compilées en 1947, a indiqué l'association dans un communiqué.

Le nombre total de puits forés dans l'Ouest canadien, principale région productrice du pays, devrait chuter à 3.500 cette année, une baisse de 66% par rapport aux 10.400 puits en 2014.

Le ralentissement qui frappe le secteur de plein fouet depuis plus d'un an a entraîné la perte de plus de 110.000 emplois directs et indirects, a estimé l'organisme sectoriel.

Les investissements ont chuté dans le sillage de la chute des cours depuis l'été 2014 et de grandes compagnies pétrolières ont réduit leur personnel ou mis en sommeil leur dévelopement dans les pétroles des sables bitumineux.

Le Canada est généralement considéré comme étant le cinquième producteur de pétrole au monde.
source: http://www.romandie.com/news/Canada-chu ... 692767.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 05 mai 2016, 13:24

Un incendie au Canada pousse (un peu) le pétrole à la hausse

Par latribune.fr | 04/05/2016,

Alors qu'un incendie risquait de réduire la production de pétrole de la province canadienne de l'Alberta, les marchés ont ouvert en hausse ce mercredi. Mais la publication des résultats hebdomadaires des stocks américains de pétrole brut ont douché les espoirs d'une baisse de la production.

Le marché du pétrole a ouvert en légèrehausse mercredi à New York, les investisseurs cherchant à rééquilibrer leur prise de risque après trois séances de baisse alors qu'un incendie en Alberta risquait de réduire encore la production canadienne.

Vers 13H10 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin gagnait 80 cents à 44,45 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), les investisseurs restant néanmoins prudents avant les chiffres officiels sur les stocks américains de brut et de produits pétroliers.

"On dirait que de grands groupes comme Suncor arrêtent leur production, faute de personnel et par mesure de précaution, donc on devrait voir un déclin de la production canadienne pour plusieurs jours et cela apporte un soutien", a déclaré John Kilduff, chez Again Capital.
Pendant ce temps, des dizaines de milliers d'habitants ont fui Fort McMurray, ville canadienne rongée par les incendies de forêts et de broussailles au cœur de la région de production de sables bitumineux en Alberta (ouest du Canada), et les pompiers luttaient toujours mercredi pour freiner l'avancée des flammes.
.................
.................

Image
Un immense incendie de forêt près de Fort McMurray, dans le nord de l'Alberta (Canada), a détruit 80 % des maisons dans un quartier et causé de lourds dégâts dans plusieurs autres. (Crédits : Reuters)
http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... 69271.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 06 mai 2016, 23:22

Canada: production de pétrole fortement réduite en raison des feux à Fort McMurray

Économie Par AFP le 06/05/2016

Montréal - La baisse de la production de pétrole canadienne en raison des feux de forêts qui ravagent la région de Fort McMurray, capitale des sables bitumineux dans le nord de l'Alberta, pourrait atteindre un million de barils par jour, selon des analystes.

"On estime maintenant à un million de barils par jour le volume de production qui a été retiré du marché", a indiqué vendredi Matt Smith de ClipperData. Il a rappelé que le Canada produit 4 millions de barils par jour dont 80% dans l'Alberta (ouest du Canada) dont 3 millions sont exportés vers les Etats-Unis, principalement par oléoducs.

D'autres estimations de la baisse de production imputable aux incendies varient entre 600.000 et 800.000 barils.

Avec les familles de plusieurs de leurs employés parmi les 100.000 personnes évacuées de Fort McMurray, des compagnies ont décidé de suspendre ou de réduire considérablement leur production, comme les grands groupes canadiens Suncor ou Syncrude ou encore la filiale canadienne de Shell.

Suncor, qui produit plus de 400.000 barils de pétrole par jour (bj) dans la région, a ainsi stoppé son principal site de production au nord de Fort McMurray.

Shell Canada a également suspendu sa production sur le site Albian, à 95 km au nord de Fort McMurray, qui produit environ 255.000 bj, a indiqué la compagnie jeudi.

Le consortium Syncrude, qui exploite le plus grand gisement de sables bitumineux dans la région, a aussi réduit sa production, sans donner de chiffres.


Les installations de ces compagnies, situées dans un rayon de 25 à 100 km au nord de Fort McMurray, ont été épargnées jusqu'à maintenant par les feux qui font rage plus au sud. Mais les entreprises ont renvoyé un grand nombre de leurs employés pour qu'ils puissent retrouver leurs familles réfugiées dans des grandes villes plus au sud de l'Alberta.

L'essentiel de la baisse de la production est dû au fait que les employés ont été contraints de quitter les installations.

Les infrastructures pétrolières n'étant pas détruites, "l'industrie sera en bonne position pour reprendre sa production une fois que le feu sera maîtrisé", avait expliqué jeudi la Première ministre de l'Alberta Rachel Notley.

Ces feux au sud-est de Fort McMurray ont forcé jeudi la filiale canadienne de ConocoPhillips à suspendre sa production et évacuer son site de Surmont, qui produit quelques dizaines de milliers de barils de pétrole par jour.

Les incendies n'ont pas jusqu'ici affecté la production d'autres grands groupes, comme Imperial Oil, filiale canadienne du groupe américain ExxonMobil, ou Canadian Natural Resources.

Cette catastrophe naturelle se produit alors que Fort McMurray subissait déjà de plein fouet depuis deux ans les contrecoups de la chute des prix du pétrole, avec la perte de plus de 40.000 emplois directs en Alberta, conséquence d'un chute de production dans la troisième réserve d'or noir de la planète.
http://lexpansion.lexpress.fr/actualite ... 89810.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 10 mai 2016, 14:47

A Fort McMurray au Canada, l'incendie dévastateur ralentit sa course folle

le 09/05/2016

Vidéo Les autorités canadiennes estiment que plus de 1600 km2 de fôrets sont partis en fumée. Les compagnies pétrolières ont évacué leurs salariés et leurs familles.

.............

La production pétrolière touchée

De nombreuses compagnies pétrolières sont présentes dans cette région, où se trouvent de nombreuses mines de sables pétrolifères. Ce dimanche, le feu semblait s'être éloigné du site de Nexen, qui appartient au groupe chinois CNOOC, avec "seulement des dégâts mineurs", ont indiqué les autorités sans plus de précisions.

Les autres sites semblent également hors de danger, comme ceux de Suncor, à l'arrêt depuis samedi, à Syncrude, Husky, Shell ou ConocoPhillips. Le premier groupe pétrolier canadien a indiqué avoir évacué environ 10 000 personnes de la région et que Les précautions nécessaires ont été prises aux abords des sites "pour protéger les employés et les actifs" en dégageant de larges bandes de forêts et de broussailles. Suncore a ajouté qu'il préparait la mise en oeuvre de son plan de reprise des activités" dès que la sécurité sera assurée et en fonction de la réouverture des oléoducs appartenant aux opérateurs.

Au total, les experts estiment que la chute de la production sera d'envrion 1 et 1,5 million de barils par jour, soit environ un quart de toute la production canadienne.


........................
http://www.usinenouvelle.com/article/a- ... le.N390152

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 15 mai 2016, 12:02

Au 9 Mai il était question de 9 milliards de $ de dégâts à Fort Mc Murray.
.... Les milliers d’évacués devraient recevoir les premières aides du gouvernement provincial avant mercredi. Elles ont été fixées à 1 250 dollars canadiens (850 euros) par adulte et 500 dollars par personne à charge. Les compagnies d’assurance ont également débloqué des fonds. Les premières estimations évoquent une facture de 9 milliards de dollars, à laquelle des financements publics contribueront, selon Ralph Goodale.
.......
http://www.lemonde.fr/incendie-de-fort- ... 15262.html


Image
Quartier Beacon Hill à Fort McMurray, Alberta. 9 mai 2016. Photo : PC / JONATHAN HAYWARD

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 15 mai 2016, 12:58

Japan Petroleum Exploration va suspendre temporairement son activité de 5000 b/j d'oils sands de Hangingstone à cause des prix trop bas du baril.
Japex To Keep Canada Oil Sands Ops Idle After Fire Due To Low Prices

by Reuters May 12, 2016

Japan Petroleum Exploration (Japex) will not restart production at its Hangingstone oil sands concession in Alberta, Canada, for the foreseeable future due to low prices, even after devastating fires in the area were brought under control.

Japex, which shut down its 5,000 barrels per day (bpd) Hangingstone plant last week, said the plant was not damaged in the fires that broke out in Fort McMurray, about 60 km (36 miles) to the north. The company will move staff to an area nearby that it calls the Hangingstone expansion project, where Japex is aiming to start production of up to 20,000 bpd of bitumen from 2017.

The shutdown of Japex's Hangingstone production is a fraction of the roughly 1 million bpd that closed down because of the fire, half of Canada's daily output.
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... Low_Prices

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 17 mai 2016, 14:02

Alberta : nouvelles évacuations de sites pétroliers menacés

Mai 17, 2016

Un incendie important, menaçant un site d'exploitation de sable bitumineux dans le secteur de Fort McMurray, dans l'Alberta, progressait rapidement vers le nord lundi soir, contraignant les pompiers à protéger les installations d'exploitation au nord de la ville, ont rapporté les autorités canadiennes.

Un incendie important, menaçant un site d'exploitation de sable bitumineux dans le secteur de Fort McMurray, dans l'Alberta, progressait rapidement vers le nord lundi soir, contraignant les pompiers à protéger les installations d'exploitation au nord de la ville, ont rapporté les autorités canadiennes.

Le brusque changement de direction des vents et des flammes a entraîné l'évacuation de 4.000 personnes présentes dans les camps d'ouvriers aux environs de Fort McMurray, et l'interruption de toute circulation automobile au nord de la ville.

Suncor Energy et Syncrude Canada ont confirmé avoir évacué les ouvriers de la zone touchée. Les flammes sont à 15-20 kilomètres de leurs grandes installations. Une dizaine de camps établis au sud des chantiers d'exploitation de ces sociétés ont reçu des avis d'évacuation.

La totalité de la population de Fort McMurray, soit dans les 90.000 habitants, a dû fuir la ville voici près de deux semaines, les feux incontrôlés dévastant certains quartiers et ayant détruit, à ce jour, 15% environ des constructions.

Les incendies ont continué de sévir lundi et couvrent désormais dans les 285.000 hectares, indiquent les autorités. Les pompiers auront fort à faire dans les 48 heures à venir en raison du temps chaud et sec prévu. Lundi soir, les flammes gagnaient 30 à 40 mètres par minute et ont réussi à franchir un mur anti-incendie et à progresser vers les zones d'exploitation du sable bitumineux.

Les pompiers ont réussi à sauver la majeure partie de Fort McMurray mais les habitants n'ont toujours pas été autorisés à regagner leurs maisons, en partie à cause de "milliers" de points sensibles dans le secteur, a déclaré Chad Morrison, responsable de la prévention des incendies dans l'Alberta.

La Première ministre de l'Alberta, Rachel Notley, a dit qu'aucune date n'avait été fixée pour le moment en ce qui concerne un retour des habitants.

Image
https://www.zamanfrance.fr/article/albe ... 21566.html

https://www.zamanfrance.fr/article/albe ... 21566.html

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4135
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par nemo » 17 mai 2016, 15:26

Mon Dieu ça fait 15 jours que ça dure c'est tout bonnement hallucinant.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Répondre