[Production] Pétrole en mer du Nord

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59720
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 04 nov. 2010, 13:36

BP : obtient 7 licences d'exploration en Mer du Nord.

CercleFinance.com le 04/11/2010

BP a confirmé l'obtention de sept licences d'exploration sur des blocks offshore situés en Mer du Nord. Le groupe précise que jamais il n'en avait reçu autant dans cette région pétrolifère depuis plus d'une décennie.

La compagnie pétrolière britannique indique qu'elle sera l'opérateur de cinq de ces blocks.

Pour Trevor Garlick, responsable du groupe pour la Mer du Nord, ces licences ajouteront au dynamisme des activités de Merd du Nord. “Avec six projets majeurs déjà en cours au dans les eaux du Royaume-Uni et de Norvège, BP investit significativement en Mer du Nord”.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59720
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 30 nov. 2010, 12:49

Total : lance la 2e phase du développement de West Franklin.

(CercleFinance.com) - Total annonce le lancement de la deuxième phase de développement du champ de West Franklin, après avoir reçu l'approbation du département britannique de l'énergie et du changement climatique.

Le groupe pétrolier précise que ce champ de gaz et de condensats, découvert en 2003 et mis en production quatre ans plus tard, se situe sur les blocs 29/5b et 29/4d, en Mer du Nord britannique, à environ 240 kilomètres à l'est d'Aberdeen.

La deuxième phase de développement, qui comprend le forage de trois puits et la mise en place d'une plateforme reliée aux installations d'Elgin/Franklin, permettra de produire des réserves estimées à 85 millions de barils équivalent pétrole (bep).

Total estime le coût du développement à environ un milliard de dollars et envisage de démarrer la production à la fin de l'année 2013, pour atteindre 40.000 bep/jour.
Total opère les champs d'Elgin/Franklin et de West Franklin pour le compte d'Elgin Franklin Oil & Gas.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59720
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 01 déc. 2010, 14:24

pour developper le post précedent.
Le champ de West Franklin entre dans sa 2ème phase

Total a annoncé mardi le lancement de la deuxième phase du développement du champ de West Franklin, en Mer du Nord, après avoir reçu l'approbation du Département britannique de l’Énergie et du Changement Climatique (DECC).
Le champ de West Franklin est situé sur les blocs 29/5b et 29/4d à environ 240 kilomètres à l’est d’Aberdeen. Ce champ de gaz et de condensats a été découvert en 2003 et mis en production en 2007. En 2008, le forage d’un puits d’appréciation avait conduit à doubler les réserves, ouvrant la voie à une deuxième phase de développement.

Cette deuxième phase permettra de produire des réserves estimées à 85 millions de barils équivalent pétrole (bep). Elle comprend le forage de trois puits et la mise en place d’une plateforme reliée aux installations d’Elgin/Franklin. Le coût du développement est estimé à environ 1 milliard de dollars US. La production devrait démarrer fin 2013 et atteindre 40 000 bep/jour.

« La Phase 2 de West Franklin représente un nouveau développement significatif pour Total et renforce notre présence en Mer du Nord. Elle contribuera à maintenir notre niveau de production au Royaume-Uni et à prolonger la durée de vie du pôle de développement d’Elgin/Franklin. » a déclaré Patrice de Viviès, directeur Europe du Nord de Total Exploration & Production, suite à l’approbation du DECC.

Image

Total opère les champs d’Elgin/Franklin et de West Franklin pour le compte d’Elgin Franklin Oil & Gas (EFOG : Total E&P UK Ltd, 77,5% et GDF SUEZ, 22,5%). EFOG détient une participation de 46,2% aux cotés de Eni UK Limited, BG Group, E.ON Ruhrgas, Chevron, Esso Exploration & Production UK Limited, Dyas et Summit Petroleum Limited.

La production d’Elgin/Franklin représente environ 7% de la production de pétrole et de gaz du Royaume-Uni.

(src : Total)
http://www.enerzine.com/10/10891+le-cha ... hase+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59720
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 06 janv. 2011, 13:17

Total : découverte de gaz à condensats au Royaume-Uni.

(CercleFinance.com) - Total annonce que sa filiale Total E&P UK a fait une nouvelle découverte de gaz à condensats à l'ouest des îles Shetland, en mer du Nord britannique, à proximité des champs de Laggan et Tormore actuellement en cours de développement.

Le groupe pétrolier précise que le puits d'exploration d'Edradour a été foré par une profondeur d'eau de 300 mètres dans le bloc 206/4, à 75 kilomètres au nord-ouest des îles Shetland.

'Il a atteint une profondeur de plus de 3.500 mètres et mis en évidence du gaz et des condensats associés dans une formation du Crétacé présentant de bonnes caractéristiques pétro physiques', ajoute-t-il.

Une fois la phase d'appréciation de cette découverte achevée, des études seront lancées pour développer ces ressources en utilisant les infrastructures mises en place pour les champs de Laggan et Tormore.

Pour rappel, Total détient une participation de 75% dans la licence d'Edradour qu'il opère, aux côtés de son partenaire DONG E&P UK.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 735486ba09

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par Raminagrobis » 26 juil. 2011, 00:12

Le fameux rapport annuel sur le pétrole norvégien est disponible.

Ils tablent tjrs sur 7.5 milliards de barils restant à trouver.

En revanche, pour le gaz, ils ont revu à la basse de 570 milliards de m3 l'estimation du "restant à trouver", du coup l'estimation de la production ultime passe de 6083 à 5564 km3, dont 1547 déjà production (28%). Du coup la production de gaz pourrait décliner dès 2020 (figure 7.1) !
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59720
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 08 août 2011, 11:20

Pétrole : Statoil annonce une découverte significative en mer du Nord

Le groupe pétrolier norvégien Statoil a annoncé lundi avoir réalisé une découverte "significative" de pétrole dans les eaux norvégiennes de la mer du Nord.

Les réserves contenues dans le gisement Aldous Major South sont comprises entre 200 et 400 millions de barils équivalent-pétrole (mbep), selon les estimations préliminaires du groupe.
"Statoil table aussi sur un potentiel supplémentaire (d'hydrocarbures, ndlr) sur cette licence, au nord et au sud de la découverte", ajoute le groupe dans un communiqué.

Le gisement pourrait être développé conjointement avec le gisement voisin d'Avladsnes, précise la compagnie détenue à 67% par l'Etat norvégien.

Cette découverte est une bonne nouvelle pour le socle continental norvégien: sous l'effet de l'amenuisement des réserves et de l'absence de découvertes suffisantes pour remplacer les volumes extraits, la production d'or noir du pays scandinave n'a cessé de décliner depuis le pic atteint en 2001.

Elle est aujourd'hui sensiblement inférieure à 2 millions de barils par jour (mbj), contre 3 mbj il y a 10 ans.

Outre Statoil, qui en détient 40%, Aldous Major South est la propriété des norvégiens Petoro (30%) et Det norske oljeselskap (20%), et du suédois Lundin (10%).
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 501d2ad615

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13877
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par GillesH38 » 08 août 2011, 14:21

sur 10 ans, ça va quand même faire remonter la production de 0,1 Mb/jour. Super.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par Raminagrobis » 18 août 2011, 08:11

lien

Le nouveau gisement serait bien plus grand qu'initialement pensé, peut être un millird de barils, à confirmer. Dans ce cas là il serait dans le top 10 des gisements norvégiens, et le plus gros trouvé (gaz exclus) depuis 20 ans au moins.

Ce serait un peu le "buzzard" norvégien (les angais ont trouvé ce gisement "milliardaire" en l'an 2000, alors qu'on pensait que leurs eaux avairent déjà été trop bien explorés pour contenir encore des champes de cette taille).
Le champ Aldous Major South est le plus important mis au jour depuis les années 1980.

Le gisement Aldous Major South découvert début août en mer du Nord est plus ­important que prévu. Il pourrait être l'un des dix plus volumineux jamais détectés dans les eaux du pays scandinave, a déclaré mardi la compagnie pétrolière nor­végienne Statoil. Le 8 août, le groupe avait évalué les capacités de ce nouveau gisement entre 200 et 400 millions de barils équivalent pétrole (bep). Aujourd'hui, le géant de l'or noir confirme qu'Aldous Major South «communique» avec le gisement Avaldsnes. Ensemble, ils forment un réservoir susceptible de contenir entre 500 millions et 1,2 milliard de barils équivalent pétrole extractibles. «La Norvège n'a pas fait de découverte de ­pétrole similaire depuis le milieu des années 1980», estime Tim Dodson, un haut responsable de Statoil. De nouveaux forages vont maintenant avoir lieu pour déterminer si Aldous/Avaldsnes communique aussi avec le gisement Aldous Major North.

C'est une excellente nouvelle pour le socle continental norvégien. Sous l'effet de l'amenuisement des réserves et de l'absence de découvertes suffisantes pour remplacer les volumes extraits, la production pétrolière du pays scandinave n'a cessé de décliner depuis le pic atteint en 2001. Elle est aujourd'hui sensiblement inférieure à 2 millions de barils par jour (Mbj), contre 3 millions il y a dix ans.

Or, l'industrie pétrolière est la clé de voûte de l'économie norvégienne. L'exploitation pétrolière est un monopole d'État géré dans une optique de développement durable.
...........
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par mahiahi » 19 août 2011, 07:02

On ne peut pas parler d'armes de destruction massives norvégiennes? ça nous faciliterait la vie bien plus que l'Irak :smt077
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59720
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 07 sept. 2011, 20:00

BP : investissement dans un champ de Mer du Nord.

BP a annoncé hier soir un investissement conjoint allant jusqu'à 700 millions de livres (environ 800 millions d'euros) afin de développer le champ de Kinnoull, situé en Mer du Nord.

L'action BP prend plus de 3% ce matin à Londres et cote 383 pence environ. La major détient à 77,06% de ce projet aux côtés d'Eni (16,67%) et de Summit (6,27%).

Kinnoull, le plus grand des trois réservoirs du gisement d'Andrew Area, contient 45 millions de barils d'équivalent-pétrole. Il sera branché sur la plate-forme Andrew et sa production se poursuivra jusqu'en 2020, voire au-delà.

En pointe, la production devrait atteindre 45.000 barils/jour qui seront évacués par le pipeline Forties.

Le patron de la major britannique dans la région, Trevor Garlick, estime que ce projet devrait créer environ 1.000 emplois au Royaume-Uni.

La plateforme Andrew sera sensiblement modifiée en vue d'exploiter ce gisement. Un module de traitement de 750 tonnes lui sera ajouté. Le tout devrait entrer en production en 2013.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 001f2a43eb

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par Raminagrobis » 11 sept. 2011, 17:50

lien

* UK oil production falls to 984,000 bpd in June


La barre du milion de barrils/jours est franchie (vers le bas).

La production ne vaut que 35% de son pic de 1999.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59720
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 17 oct. 2011, 19:50

Découverte de gaz dans la zone de prospection de Tolmount (UK)


.ON annonce avoir découvert un gisement de gaz dans la zone de prospection de Tolmount, au Royaume-Uni, sur le bloc 42/28d au sud des eaux territoriales britanniques en mer du Nord, à l'ouest du gisement gazier de Babbage, également exploité par E.ON.
.............
http://www.enerzine.com/12/12800+decouv ... t-uk+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59720
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Fin de partie pour le Royaume-Uni?

Message par energy_isere » 23 oct. 2011, 12:34

des déclarations optimistes du ministre UK Fergus Ewing de l' energie en super contradiction avec ce graphe de 2009 dans ce meme fil : viewtopic.php?p=254241#p254241
Il dit qu' en mer du Nord la moitié des reserves de pétrole et Gaz on ete extraites.

En contradiction avec des études récentes qui affirment seulement 14 milliards de barils restants. (pour 30 milliards de barils déjà extraits)
Half of North Sea oil remaining, says energy minister

About half of North Sea oil and gas reserves have yet to be extracted, Energy Minister Fergus Ewing has claimed.

Mr Ewing said the amount left was beyond doubt, as he argued oil and gas would be a key element in the Scottish government's bid to "re-establish Scottish independence".

His remarks contrasted with a recent report by industry body Oil & Gas UK.

It suggested there could be as little as 14 billion barrels left.

This would mean Scotland has already exhausted almost three-quarters of its total reserves.

Mr Ewing told the SNP conference in Inverness: "You will have seen recently it has been confirmed beyond peradventure that the amount of oil and gas left for this country is about as much as has already been extracted.

"Except, unlike in the 80s when oil was barely more than $10 a barrel, it is now far more than that. And therefore, we have an asset which everybody knows in Scotland will drive us forward to independence."

He continued: "Of course, our opponents have always fancied themselves as amateur geologists, because in the 70s they said: 'It's running out in the 80s'. In the 80s they said: 'It's running out in the 90s'. In the 90s: 'It's running out in the noughties'.

"Well, have you heard them speak now? They can't, can they? Because they know that it is keeping 196,000 Scots in employment."

'Radical innovations'

The Oil & Gas UK report, which was released earlier this month, suggested there could be as little as 14 billion barrels left in the North Sea but it also presented a more optimistic figure which put the reserves at 24 billion - closer to the 30 billion already extracted.

However, the report stated it would require "radical" technical and commercial innovations to extract.

Last week, Prime Minister David Cameron called on the oil industry to "reset" academic predictions amid claims that universities believe oil and gas is already "four-fifths of the way through".

He was speaking during a visit to BP in Aberdeen, as the oil giant announced a new £4.5bn oil project west of the Shetland Islands.

However, BP chief executive Bob Dudley said UK production had declined since 2000 "faster than many of us predicted", and said the picture beyond 2030 was "hard to predict".

First Minister Alex Salmond also raised the issue at the SNP conference.

He said: "When he was making the BP announcement, David Cameron claimed his geography teacher at Eton had told him that all the oil would be gone by the turn of the century.

"The Prime Minister's memory is faulty. It wasn't his geography teacher - it was successive Labour and Tory governments.

"Now the cat is well and truly out of the bag and we know that oil and gas will be extracted from the waters around Scotland for at least the next 40 years."
http://www.bbc.co.uk/news/uk-scotland-s ... s-15415218

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par Raminagrobis » 23 oct. 2011, 12:53

Attention Fergus Ewing est le ministre de l'énergie du gouvernement écossais, pas britannique ;)
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59720
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 24 oct. 2011, 10:07

Raminagrobis a écrit :Attention Fergus Ewing est le ministre de l'énergie du gouvernement écossais, pas britannique ;)
Ah, en effet, c'est Chris Huhne pour l' Angleterre.
Christopher Murray Paul-Huhne, dit Chris Huhne[1], né le 2 juillet 1954 à Londres, est un homme politique britannique membre des Libéraux démocrates (LibDems). Depuis le 12 mai 2010, il est ministre de l'Énergie et du Changement climatique du gouvernement de David Cameron.

Répondre