[Production] Pétrole en mer du Nord

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Hakim
Kérogène
Kérogène
Messages : 86
Inscription : 05 mai 2011, 12:46
Contact :

Re: Le début de la fin

Message par Hakim » 19 janv. 2013, 13:19

energy_isere a écrit ::roll: Le pic pétrolier de la mer du Nord date de 2000.
Oui ça je sais, mais augmentation ne veut pas dire repassage au dessus du pic, et en réponse à une dépêche mentionnant une augmentation...

Mais enfin je vois que l'ambiance est toujours au mélange des fils rendant les choses incompréhensibles ici. ;)

Quand à "amaha on est au début de la descente", je parlais du pic global.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 15 mars 2013, 19:53

Echec pour LUNDIN en mer du Nord qui fore un puit ''sec''.

Lundin Reports Dry Well in North Sea

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le début de la fin

Message par energy_isere » 30 mars 2013, 12:10

BP allié avec d' autres partenaires veut lancer 5 forage d' exploration dans une zone à 75 km à l' Ouest des Shetlands. Pour un cout unitaire de 100 millions de $.
Dans une zone susceptible de renfermer 8 milliards de baril.
Ils pensent arriver à bien localiser grâce à la sismique moderne.
C 'est le projet ''Greater Clair''


Oil Giants Invest Heavily in Exploration Near Shetlands

March 28, 2013 The New York Times

BP and three other oil giants said Thursday that they would begin a new round of drilling in a remote area about 75 kilometers west of the Shetland Islands, an archipelago north of Scotland.

The partners plan to drill at least five new wells over two years at a cost of about $100 million each on a project they are calling Greater Clair. Depending on the results, another seven wells could be added, pushing the cost of what they are calling an “appraisal program” to more than $1 billion.

Trevor Garlick, BP’s regional president for the North Sea area, said that if successful, the operations could develop into another major investment. BP is shedding small fields off Britain and elsewhere in order to raise cash and free management to focus on major projects.

The companies and the British government hope that development off the Shetlands can help offset the rapid fall of production in the North Sea, where nearly all of Britain’s fields are located — or even lead to an increase in Britain’s output. BP and various partners are planning to invest more than $12 billion over the next few years in the area, which is environmentally sensitive and where oil installations have to be built to withstand waves of up to 20 meters, or more than 60 feet.

What is attracting the companies are larger fields than are generally available in other waters to the east and south in the North Sea. New technology, as well as high oil prices, are making it feasible to extract oil that was previously undiscovered or economically unfeasible.

The Clair field, for instance, is a vast area 40 kilometers, or nearly 25 miles, long that holds an estimated eight billion barrels — a very large amount of oil by any standard.

“This is one of the areas in this part of the world where there are still giant fields to develop,” Mr. Garlick, BP’s North Sea president, said. “There is probably a lot yet to find.”

BP and its partners, Shell, Chevron, and ConocoPhillips, are already producing oil from one platform and are building larger ones at a cost of $7 billion to tap more oil to the northwest at a location known as Clair Ridge, which is scheduled to begin production in 2016. These two sections hold about half of the Clair field’s oil, the company says, but it thinks it will only extract about a billion barrels from the sections at this stage.

BP thinks that it will be able to extract about 25 percent of the oil from the first two phases of Clair. If it can repeat this performance in a third phase, Greater Clair, the oil recovered could be worth about $100 billion at current prices.

Now the companies have decided to research whether it is worth trying to tap into a series of geologically tricky fields that hold another four billion barrels, or about half of Clair’s oil, and create another production center, Mr. Garlick says.

Advances in seismic technology, which is used to produce images of the oil beneath the sea bed, make the companies confident that they can find the hidden crude.

“The area is becoming more significant every year,” he said.

Analysts think the area west of the Shetlands is among the most promising sites in Britain.

“It is among the least drilled areas in the U.K. in terms of exploration,” says Lindsay Wexelstein, an analyst at the consultancy Wood Mackenzie in Edinburgh.

.................
http://www.nytimes.com/2013/03/29/busin ... d=tw-share

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le début de la fin

Message par energy_isere » 30 mars 2013, 12:24

autre news sur ce projet Greater Clair de BP.
BP commits to Clair field expansion

BP has won UK government approval for the $7-billion second-phase development of the Clair field west of Shetland. The Clair Ridge project will target 640 MMboe of reserves in an area north of the Clair Phase 1 facilities, which came onstream in February 2005. The field, discovered in 1977, is one of the UK's largest, but technology limitations caused development of the complex reservoirs to be postponed for more than two decades.

Clair Ridge calls for construction of two new bridge-linked platforms, both to be installed in 2015 with oil production starting the following year and peaking at 120,000 b/d. The new facilities are designed to extend production from the greater Clair area through 2050, and they will also serve as a hub for future expansion, depending on the results of appraisal drilling. There is potential, as a new well this year has confirmed an oil extension to the southwest of Clair.

Various new techniques will be applied for Clair Ridge, including what BP claims will be the world's first full-field deployment offshore of LoSal equipment designed to modify the salinity of water injected into the reservoir to increase oil recovery. And vapor recovery will be implemented to capture and recycle produced low-pressure gas for fuel or for exports to Scotland.
BP Group's chief executive said this and the company's other new UK projects, including the Schiehallion/Loyal field redevelopments west of Shetland and the Devenick, Kinnoul, and Andrew area schemes, should allow it to maintain production from the North Sea at 200,000 – 250,000 boe/d until 2030.

So, not all the majors are scaling back in the UK North Sea, although ExxonMobil has agreed to divest its interests in the giant Beryl complex and other fields to Apache, under a transaction valued at $1.75 billion. Apache will look to repeat the turnaround it achieved on the declining Forties field facilities which it acquired from BP in the previous decade. Here the company has drilled a further 100 development wells, produced 161 MMboe and added around 171 MMboe in fresh reserves.
http://www.offshore-mag.com/articles/pr ... nsion.html

Autre lien : Clair project
BP and Partners to Proceed with Greater Clair Appraisal

Mar. 2013
BP, Shell, ConocoPhillips and Chevron announced their decision to move forward with a two-year appraisal program designed to explore the possibility of developing the third phase of the Clair field west of the Shetland Islands. Five appraisal wells will be drilled initially. Depending upon the results from the five wells the program could be increased to between eight and twelve. The initial investment in the appraisal program will be more than $500 million.
Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 19 avr. 2013, 21:00

Le Norvégien Statoil annonce une découverte significative de pétrole en mer du Nord dans sa licence Gullfaks . Peut étre entre 40 et 150 millions de barils récupérables.
Statoil announces large oil find in North Sea

April 19, 2013

Norwegian oil group Statoil announced Friday the discovery of significant new oil resources in its Gullfaks licence in the Norwegian waters of the North Sea.

Preliminary estimates indicate additional reserves of between 40 and 150 million recoverable barrels of oil equivalent, but the estimates are uncertain and the figure could in fact be higher, Statoil said.

The Gullfaks licence hosts one of Norway's biggest oil fields, which has been in production since December 1986.

Statoil, which is partially state-owned, holds 70 percent of the Gullfaks licence while the wholly state-owned group Petoro holds 30 percent.
http://www.globalpost.com/dispatch/news ... -north-sea

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le début de la fin

Message par energy_isere » 27 avr. 2013, 12:18

Gros projet gazier vers les iles Shetland mené par TOTALn le projet laggan-tormore.
en cours de construction.

Image

voir ici http://www.laggan-tormore.com/goal
Located approximately 125km north-west of the Shetland Islands, the Laggan and Tormore fields represent the future of the UK oil and gas industry.
Rigzone dit :
A gray, metal-and-concrete skeleton slowly emerging from the peat bogs makes up the last leg of Laggan-Tormore, Total SA's GBP 3.3 billion ($5 billion) project to extract natural gas from the North Sea's wild western edge. For more than 25 years since its discovery, the field has lain trapped beneath a bed of hard rock and deep, stormy waters. But the French oil company says that by the summer of next year, the gas finally will be liberated, meeting 5% of the U.K.'s needs.
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... ck_To_Life

projet à 5 milliard de $ !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 29 avr. 2013, 19:25

Puit sec à Storbarden dans un forage d' exploration en mer du Nord coté Norvége.
Storbarden Exploration Well is Dry

Rigzone Staff| April 29, 2013

North Sea-focused Ithaca Energy reported Monday that the Storbarden exploration well on production license 506S in Norway did not find hydrocarbons.

The operator of the well, Rocksource ASA, used the Borgland Dolphin (DW semisub) rig to drill the main reservoir and the secondary target. Final data acquisition and analysis is currently ongoing, following which the well is to be plugged and abandoned.
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... ell_is_Dry

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le début de la fin

Message par energy_isere » 28 mai 2013, 18:29

Statoil annonce une découverte d' un petit gisement de 33 millions de bail en Mer du Nord prés du champs de Grane.
Statoil Makes Oil Discovery near North Sea's Grane Fieldby Rigzone

Rigzone May 28, 2013

Statoil reported Tuesday that it has made a new oil discovery of up to 33 million barrels near its Grane field in the North Sea.

Statoil said that its partners in exploration well 25/11-27 are now in the process of concluding drilling operations, after the Songa Trym (DW semisub) rig proved an oil column of some 65 feet in the Heimdal Formation. The estimated volume of the discovery is in the range of 18 to 33 million barrels of recoverable oil.

"We are pleased with having proven new very high value resources in the Grane area," Tore Løseth, Statoil's vice president for exploration in the North Sea, said.

"The oil discovery is located directly north of the Grane field and can be developed effectively."

Exploration well 25/11-27 is situated in the Grane Unit in the North Sea. Statoil is operator with an interest of 36.66 percent. The partners are Petoro (28.94 percent), ExxonMobil Exploration & Production Norway (28.22 percent) and ConocoPhillips Skandinavia (6.17 percent).
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... rane_Field

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par Alturiak » 18 juil. 2013, 13:37

Arte reportage (samedi dernier, visible sur leur site) intéressant sur l'Ecosse.

- Référendum prévu en septembre 2014 sur l'indépendance de l'Ecosse. Votent les résidents (dont 400 000 non écossais)
- Une majorité (d'après les interviews / le ton du reportage) a l'air pour
- Le gros argument : le pétrole et le gaz
- Ils causent aussi d'éoliennes et d'énergie marémotrice, mais on sait ici que c'est de suite plus trop le même ordre de grandeur. Ils annoncent tout de même élec 100% renouvelable en 2020 ! L'éolien aurait "un rendement de 40% en Ecosse, près du double de la moyenne européenne"...

PS : pas trop su où poster : pas trouvé de fil sur l'Ecosse uniquement (hormis celui ciblant l'offshore éolien). N'hésitez pas à déplacer si nécessaire :-)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le début de la fin

Message par energy_isere » 19 août 2013, 12:29

Statoil cède des actifs en mer du Nord à OMV

19 Aout 2013 Les Echos

Le groupe autrichien OMV a racheté au norvégien Statoil des participations dans plusieurs champs pétroliers majeurs en mer du Nord pour un montant total d'au moins 2,65 milliards de dollars, ce qui lui permet de renforcer sa position dans l'industrie pétrolière norvégienne en plein essor.

L'accord porte sur la vente de 19% des parts du champ pétrolier de Gullfaks, 24% de celui de Gudrun ainsi qu'une option pour une coopération dans 11 des licences d'exploration de Statoil en mer du Nord norvégienne, à l'ouest des îles Shetland et Féroé.

Le montant initial de 2,65 milliards de dollars pourrait croître de 500 millions de dollars supplémentaire pour couvrir des frais d'investissements.

"Avec cette transaction, Statoil récupère de la valeur provenant de la fructification de ses actifs et débloque du capital pour réaliser des investissements dans des projets à haute valeur ajoutée dans des secteurs clés", explique Helge Lund, directeur général de l'entreprise norvégienne.

Avec cette vente, Statoil risque toutefois d'avoir du mal à atteindre son objectif de porter sa production à 2,5 millions de barils équivalent pétrole en 2020, contre deux millions environ en 2012.

Du côté d'OMV, cette acquisition lui permettra d'augmenter ses réserves prouvées et supposées de 19%, soit environ 320 millions de barils équivalent pétrole supplémentaires, et dopera sa production d'environ 40.000 barils en 2014 et presque 60.000 barils d'ici 2016.

"Cet accord va fournir un nouvel élan à la stratégie d'OMV et sera un facteur clé pour la réalisation de nos objectifs 2016 (350.000 bep par jour)", a déclaré Gerhard Roiss, directeur général de l'entreprise autrichienne.
http://www.lesechos.fr/entreprises-sect ... 596139.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 21 août 2013, 17:16

Royaume-Uni: la production de pétrole en Mer du Nord va encore décliner en 2013

BFMTV le 21 Aout 2013

La production d'hydrocarbures dans les eaux britanniques de la Mer du Nord devrait baisser de 9% cette année, selon les chiffres de la fédération du secteur publiés mardi 21 août. En 2012, elle avait déjà atteint un plus bas depuis 1977.


Mauvaise nouvelle pour l'économie du Royaume-Uni. Selon les prévisions de la fédération Oil & Gas UK, publiées ce mercredi 21 août, la production d'hydrocarbures dans les eaux britanniques de la mer du Nord devrait finalement se situer entre 1,2 et 1,4 million de barils équivalent pétrole par jour (bep/j). Une précédente estimation faisait état de 1,45 à 1,5 million de bep/j.

Au minimum, la production baissera ainsi de 9% par rapport à 2012. Pénalisée par le vieillissement inéluctable des champs en mer du Nord, la production britannique d'hydrocarbures avait alors déjà reculé de 14,5% par rapport à 2011, à 1,54 million bep/j.

Un rebond espéré dans un avenir proche

La fédération du secteur espère pourtant un rebond de la production dans les prochaines années, notamment grâce à des investissements record en 2013.

"En se penchant sur le moyen-terme, la production devrait être similaire (à 2013) en 2014 avant de s'améliorer de nouveau, pour potentiellement atteindre 2 millions bep/j en 2017", détaille le rapport.

"De nouvelles et très nécessaires exemptions fiscales ont dopé les investissements dans la production de pétrole et de gaz de plus de 6 milliards de livres (7 milliards d'euros) en 2012 et 2013; l'investissement total devrait atteindre un record historique de 13,5 milliards de livres (15,8 milliards d'euros) cette année", a expliqué Malcolm Webb, directeur général de Oil & Gas UK, dans l'avant-propos du rapport.

De nouvelles exemptions fiscales pour une partie des revenus provenant des champs pétroliers les plus anciens en mer du Nord, dont les coûts d'exploitation sont plus élevés, ont en effet été adoptées en septembre 2012.
http://www.bfmtv.com/economie/royaume-u ... 85942.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 16 janv. 2015, 11:32

Découpage (pas trés visible) de la mer du Nord avec les frontiéres maritimes des pays voisins :

Image

source http://www.enerzine.com/10/18039+mise-e ... nord+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 17 janv. 2015, 21:28

Pétrole : la mer du Nord tente de s’adapter à la chute du baril

Les Echos 16 Janv 2015

BP supprime 300 emplois au Royaume-Uni. L’industrie pétrolière demande un allégement de la fiscalité.

Les compagnies pétrolières commencent à ajuster leur stratégie

S’il est une région particulièrement affectée par l’effondrement du prix du pétrole, c’est bien la mer du Nord. Dans cette zone de production que se partagent le Royaume-Uni et la Norvège, les compagnies pétrolières sont en train de réduire drastiquement la voilure.

Dernier exemple en date, BP a annoncé jeudi qu’il supprimerait 200 emplois en Ecosse, ainsi qu’une centaine de postes de sous-traitants. « Compte tenu des difficultés bien connues dans cette région mature et du durcissement des conditions de marché, nous prenons des mesures spécifiques pour nous assurer que notre activité reste compétitive et solide », a expliqué Trevor Garlick, responsable des opérations de la major britannique en mer du Nord. Cette mesure fait partie du plan de restructuration mondial annoncé le mois dernier, qui doit permettre à BP de réduire ses coûts d’un milliard de dollars.

Chute des investissements en mer du Nord

Ce n’est qu’un début. Le secteur pétrolier de la mer du Nord pourrait supprimer quelque 15.000 postes en Ecosse, sur un total de 375.000, pour faire face à la chute des cours, a estimé récemment Ian Wood, ancien patron d’une société de services pétroliers écossaise qui a remis un rapport au gouvernement sur l’avenir de la mer du Nord. « La production était déjà sous pression bien avant la chute des cours. Beaucoup de firmes avaient déjà réalisé que leurs coûts étaient trop élevés. L’effondrement du prix du pétrole accentue et accélère ce processus, de façon spectaculaire », analyse Philip Whittaker, du Boston Consulting Group.

Les investissements en mer du Nord chutent. Si l’on tient compte des projets qui peuvent être annulés, ils pourraient être divisés par deux d’ici à 2016, estime Wood Mackenzie. « Il y a un avenir pour la mer du Nord, mais les industriels passeront par des restructurations douloureuses, poursuit le consultant. Nous estimons que les coûts peuvent être réduits de 20 % sans remettre en cause leur modèle économique ».

En attendant, les industriels espèrent un allégement de la fiscalité. En décembre, le ministre des Finances a annoncé une légère réduction, de 32 % à 30 %, de la taxe spécifique sur les bénéfices des producteurs. Vu l’état des finances publiques britanniques - le déficit s’élève à 5 % du PIB - , il n’est pas certain que Downing Street aille plus loin.« Le gouvernement doit intervenir rapidement pour soutenir le secteur », a demandé hier le syndicat Unite
http://www.lesechos.fr/industrie-servic ... 083577.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 19 juin 2015, 17:25

Offshore : Engie, l’opérateur le plus actif en mer du Nord néerlandaise

le 17/06/2015 lemarin.fr

À fin mai, sur les six puits en cours de forage en mer aux Pays-Bas, trois l’étaient pour la filiale amont néerlandaise du français Engie (ex-GDF Suez). En 2014, GDF Suez E&P Nederland a été à l’origine de 17 des 42 puits forés. Aucune autre compagnie n’a fait mieux
.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... erlandaise

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Production] Pétrole en mer du Nord

Message par energy_isere » 15 nov. 2016, 19:56

Offshore : démantèlements en hausse au Royaume-Uni et en Norvège

Publié le 15/11/2016 lemarin.fr

Le démantèlement des installations pétrolières poursuit sa croissance dans les eaux britanniques et norvégiennes, note l’association Oil & Gas UK dans l’édition 2016 de son rapport sur le secteur.

Image
17,6 milliards de livres (environ 20,3 milliards d’euros) devraient être consacrés à des projets de démantèlement d’installations pétrolières dans l’offshore britannique et norvégien sur la période 2016-2025. (Photo : Allseas)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ume-uni-et

Répondre