Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par energy_isere » 17 mai 2013, 18:51

Encore un autre gisement de Gaz offshore pour Israel ?
Le site Karish montre des signes interessants.

Israel Appears to Have More Natural Gas
The Karish field, off Israel's northern coast, contains "significant signs of natural gas," according to a statement from Delek Group Ltd., whose subsidiaries also control the large Tamar and Leviathan fields along with U.S.-based Noble Energy Inc.
...........

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par energy_isere » 06 juin 2013, 18:11

Le developpement du champs gazier offshore de Leviathan pour Israel pourrait couter dans les 4.5 milliards de $, sans compter les infrastructures pour l' exportation de ce gaz.
Israel's Leviathan gas field to cost at least $4.5 bln

June 5, 2013 Reuters

The U.S.-Israeli consortium developing Israel's Leviathan natural gas field estimates it will cost $4.5 billion to develop the offshore well, not including infrastructure for exports, an official familiar with the project said on Wednesday.

The cost forecast was part of a development plan the consortium recently presented the government, the official said, speaking on condition of anonymity.

The group has said export options include building a liquefied natural gas (LNG) terminal, a pipeline to a neighbouring country, or even bringing in a new technology known as a floating LNG vessel, which alone would cost $3 billion to $4 billion to construct.

Leviathan, discovered in 2010 with an estimated 19 trillion cubic feet (tcf) of natural gas, was the world's largest offshore discovery of the past decade.

A spokeswoman at Israel's Energy Ministry confirmed a development plan had been received, but provided no details. The Leviathan partners declined to comment.

The forecast came as Israel, long reliant on energy imports, struggles to find the balance between how much gas to keep and how much to export.

At a fiery debate in parliament on Wednesday, exploration companies presented their case to set a high export quota, while a number of lawmakers and environmental groups demanded a large majority of Israel's reserves be kept for domestic use.

Texas-based Noble Energy, which leads the Leviathan group, has said that because Israel is such a small market, it could not commit to developing the field unless a significant amount of gas was allowed to be sold abroad.

A government committee recommended last year that Israel should keep enough gas to satisfy its own needs for 25 years, which comes out to a bit less than half of Israel's total reserves, currently estimated at 33.5 tcf.

But no final decision has been made.

Noble has a 39.66 percent stake in Leviathan. Israel's Avner Oil Exploration and Delek Drilling each have a 22.67 percent stake, and Ratio Oil Exploration holds the remaining 15 percent.

Australia's Woodside has agreed to purchase a 30 percent stake in the project, but officials say the deal can only be finalised after Israel determines its export policy.
http://www.reuters.com/article/2013/06/ ... 2920130605

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par energy_isere » 24 juin 2013, 20:30

Le gouvernement Israelien autorise l' exportation de son gaz de la Méditéranée à hauteur de 40% de la production.
Israel approves export of 40 percent of its gas

Jerusalem Associated Press Jun 23, 2013

The Israeli Cabinet on Sunday approved exporting 40 percent of Israel's newfound natural gas reserves, keeping a larger amount for local consumption than originally expected.

Prime Minister Benjamin Netanyahu told his Cabinet the decision struck a balance between domestic needs and the concerns of the exploration companies that will drill for gas underneath the Mediterranean Sea.

"It ensures the needs of the citizens of the state of Israel, both by filling the state coffers with considerable funds from exports and by supplying the local market with cheap energy," Netanyahu said.

Last year, an advisory panel proposed exporting just over half of the country's gas, sparking protests by Israelis who said the country should keep most of its reserves to reduce energy prices at home.

Israel began pumping gas from the large Tamar field off its coast earlier this year. It is expected to begin exporting when a second, larger field goes online in 2016.

The consortium that has developed the fields, led by U.S. company Noble Energy, did not immediately comment on Sunday's decision. In the past, it has said it would have preferred the larger export levels.

Hebrew University professor Eytan Sheshinski, an expert on energy policy, said that despite the export numbers, he expected the energy companies to be satisfied with Sunday's decision.

"When the dust settles, they can live with this decision, and I think it didn't cross their red line," said Sheshinski, who headed a committee that gave policy recommendations to the Israeli government in 2010 on taxing natural gas exports.

Sunday's decision reserved 540 billion cubic meters of natural gas for the domestic market. Netanyahu said that amount would supply Israelis with natural gas for at least 25 years, a figure that Sheshinski said was largely accurate.

Earlier in the month, Environment Minister Amir Peretz said he wanted at least 600 billion cubic meters set aside for local use.

Last week, Netanyahu said that Israel seeks to earn $60 billion over the next two decades from the exports.
http://news.yahoo.com/israel-approves-e ... 22171.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par energy_isere » 06 juil. 2013, 13:19

Carte intéressante avec la zone maritime disputée entre Israel et le Liban.

Image

source : Will Israel’s Gas Hopes Come True? Accused of Stealing Gas from the Gaza Strip (July 04 2013)

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par Raminagrobis » 06 juil. 2013, 15:28

Vu la situation d'Israêl, qui a un coté "forteresse assiégée", c'est un peu étonnant qu'ils veulent exporter leur gaz.

Il serait plus logique de viser en priorité l'autonomie. Utiliser le gaz offshore en remplacement de celui importé d'Egypte, et comme substitut au pétrole, par l'utilisation de véhicules GNC, de gas-to-liquids et des liquides associés au gaz (condensats, butane, propane).
Toujours moins.

Philippe
Brut léger
Brut léger
Messages : 461
Inscription : 22 mars 2005, 23:15
Localisation : région parisienne

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par Philippe » 06 juil. 2013, 18:16

Le problème est contractuel. Israël a octroyé des permis de recherches à des sociétés étrangères. Dans chaque contrat, il y a une clause pour la commercialisation du gaz. Dans la mesure où la demande domestique israélienne est insuffisante pour assurer la rentabilité des projets, le contracteur (la société étrangère) demande la possibilité d'exporter son gaz. C'est négocié en amont des travaux de forage. S'il n'y avait pas été trouvé de gaz, il n'y aurait pas eu de problème. Là, il y a des découvertes de gaz, et des grosses. Le contracteur fait appliquer le contrat et négocie avec l'Etat les volumes qu'il sera autorisé à exporter.

Si l'Etat n'accorde pas l'autorisation contractuelle d'exporter le gaz, les sociétés étrangères arrêteront instantément l'exploration, et iront demander en justice internationale réparation pour le préjudice subi. Ca peut chiffrer très gros.

C'est valable pour n'importe quel Etat qui contracte avec des sociétés étrangères. C'est juste plus compliqué par la situation géographique d'Israël.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par energy_isere » 19 juil. 2013, 18:37

Dilemne pour Israel : ou vendre le Gaz offshore reservé à l'export recemment mis en exploitation ?

option 1 : une usine de liquéfaction à Eilat (c' est sur la mer Rouge) qui permet d' éviter le canal de Suez (on peut toujours se facher avec son voisin....) pour expédier en Asie, de préference en Chine au risque d'irriter les USA,

ou

option 2 : faire un Gazoduc sous marin vers la Turquie. Plus simple et vite rentabilisé.
Mais ca irriterait les Russes qui vendent énormémement de Gaz à la Turquie.
The gas pipeline to Turkey, on the other hand, is a relatively simple project and could be completed within two years to Turkey, the gateway to Europe's growing gas market. Israelis say the payback period for investors would be just two years.

.........
But the downside is this would irk Moscow, which doesn't want Israel horning in on its lucrative European sales, and automatically opposes anything Washington supports.
Ca a la faveur des USA. :-D


Israel's dilemma: Where to sell the east Med gas

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par energy_isere » 20 juil. 2013, 13:51

Sous le gaz, le pétrole: Israël a t-il touché le super-jackpot avec Leviathan ?

Par Dan Birenbaum – JSSNews 19 Juillet 2013

«Le puits de pétrole le plus profond foré en 65 ans d’histoire d’Israël et peut être le plus important », écrit le site économique américain « Bloomberg » dans un article sur le nouveau forage de Léviathan, qui ciblera les couches pétrolifères situées à 6.500 mètres sous le fond marin méditerranéen. Ces couches peuvent avoir jusqu’à 1,5 milliards de barils de pétrole brut, correspondant à environ 15 années d’utilisation de ce pétrole par Israël. Les couches pétrolifères sont sous les strates de gaz, où 17 milliards de mètres cubes de gaz ont été découverts.

« Alors que les explorateurs ont trouvé suffisamment de gaz naturel au cours des cinq dernières années pour transformer Israël en un pays exportateur, une découverte importante de pétrole va augmenter les richesses israéliennes. La troisième plus grande économie du Moyen-Orient dépense environ 10 milliards de dollars par an pour importer plus de 98% du pétrole qu’elle utilise. Ainsi, utiliser ce pétrole de manière domestique augmenterait les recettes fiscales, stimulerait la balance commerciale et réduira la vulnérabilité aux perturbations de l’approvisionnement », note » Bloomberg.

« L’impact économique sur Israël serait beaucoup plus élevé que celui du gaz naturel, » explique le grand quotidien économique. « Trouver du pétrole rapporterait bien plus d’argent pour Israël et pour le gouvernement. »

Leviathan est détenu par Noble Energy Inc, Delek Group Ltd. et Ratio Oil Exploration. Woodside Petroleum Ltd devrait acquérir 30% du Léviathan. Noble Energy va commencer le forage du puits aux couches de pétrole dès la fin de 2013, quand un nouveau navire de forage sera délivré par la Corée du Sud. La société évalue ses chances de succès à 25%. «Nous croyons qu’il y a un potentiel pour trouver des ressources pétrolières significatives dans ce bassin», a déclaré Noble Energy.

Bloomberg ajoute que « la clé pour trouver des gisements énergétiques extracôtières d’Israël a été la technologie – développée dans des endroits comme la côte américaine du golfe du Mexique et au Brésil. Grâce aux progrès de la technologie de forage, des sociétés israéliennes et leurs partenaires internationaux peuvent désormais atteindre de plus grandes profondeurs qui permettront l’exploration pétrolière à des niveaux géologiques plus bas que jamais auparavant. »
c'est donc du pétrole au conditionnel.
A suivre.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par energy_isere » 08 août 2013, 14:45

Discussions commerciales pour la construction de Gazoduc pour exporter le Gaz offshore Israelien.

Israeli gas group in talks on pipelines to Turkey, Jordan, Egypt
................
A spokesman for Delek Group, the parent company for Avner and for Delek Drilling, said the group - led by Noble Energy - was already in advanced talks with companies in Turkey, Jordan, Egypt and the Palestinian Authority about buying Israeli gas and building pipelines.

The talks show that the gas project is moving ahead, with prospects of eventually boosting Israel's export revenue and economic growth. They also indicate reduced tensions between Israel and Turkey. A pipeline could improve relations between the two countries, which have been poor since 2010.
...............

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par energy_isere » 15 sept. 2013, 14:43

[url)]Chypre : la Russie assouplit le crédit … pour le gaz de Tamar et Leviathan ? (LeBlogFinance)[/url]

Conséquence de l’arrivée de DSK au sein de la branche financière du géant gazier russe Rosneft ? Qui sait …
En tout état de cause, Chypre et la Russie viennent de signer jeudi l’assouplissement du crédit de 2,5 milliards d’euros accordé en 2011 par Moscou au gouvernement chypriote.
L’enjeu final du dossier ? Les licences accordées par Nicosi au majors pétrolières en vue d’explorer et d’exploiter les immenses champs gaziers off-shore de Tamar et de Leviathan, au demeurant fort prometteurs.
.................

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par energy_isere » 20 sept. 2013, 19:44

Découverte d’un énorme gisement pétrolier en mer

le 19/09/2013 Correspondant à Jérusalem,

Un très important gisement pétrolier et un moindre champ gazier viennent d’être mis au jour au large du littoral israélien. Le site, baptisé Yam 3, pourrait faire d’Israël une puissance énergétique dominante.

À 16 kilomètres du port d’Ash-dod, dans le sud d’Israël, en Méditerranée orientale, une plate-forme de forage a extrait du pétrole de haute qualité. Selon les experts, ce gisement contiendrait 128 millions de barils de pétrole pour une valeur totale de 11 milliards de dollars. Il y aurait aussi, couplé à ce gisement pétrolier, un champ gazier plus petit de 18 millions de barils. C’est la première fois que la quantité de pétrole surclasse le gaz naturel dans ce genre de découvertes au large du littoral israélien.

Cette première a mis en appétit les pétroliers internationaux et locaux, qui s’attèlent à faire d’Israël une puissance énergétique dominante au Moyen-Orient.

Une manne financière considérable

Les retombées économiques d’une telle découverte seront en effet beaucoup plus importantes que l’exploitation des gisements gaziers. Surnommé Yam 3, propriété des compagnies israéliennes Shemen Oil et Gaz resources Ltd, ce gisement pétrolier, même situé à une grande profondeur, se trouve néanmoins à quelques kilomètres seulement de la terre ferme,mais aussi à proximité de la bande de Gaza. La valeur des actions en Bourse de Shemen Oil a bondi de 15 % d’un seul coup dès la diffusion de la nouvelle. Shement Oil est dirigé par l’ex-chef d’état-major de l’armée israélienne, Gaby Ashkenazi.

Noble Energy Inc et Delek Group Ltd, qui se partagent l’immense champ gazier Leviathan, situé dans le nord d’Israël, ont fait venir de Corée du Sud une plate-forme pétrolière qui entamera des recherches à la fin de l’année. Les pétroliers texans de Noble Energy sont persuadés que Leviathan renfermerait jusqu’à un milliard et demi de mètres cubes de pétrole brut. Les couches de pétrole se situeraient sous les strates de gaz estimés, quant à eux, à 17 milliards de mètres cubes. Les nouvelles techniques de forage permettent d’atteindre ces gisements offshore avec une relative facilité.

Vers une indépendance énergétique ?
Israël est-il en passe de connaître une deuxième révolution énergétique ? Après le gaz, maintenant le pétrole… C’est la question qui revient comme un leitmotiv sur les lèvres des spécialistes. L’État d’Israël importe jusqu’à 98 % de ses besoins en pétrole pour une somme annuelle de 10 milliards de dollars. L’indépendance souhaitée en matière énergétique libérera des sommes consi-dérables, qui prendront sans doute le chemin de l’éducation ou, par ricochet, des classes sociales défavorisées.

Le président Shimon Peres œuvre déjà en faveur de la mise en place d’un fonds souverain, comme en Norvège.

Quoi qu’il en soit, les répercussions quasi immédiates de telles découvertes pétrolières seront susceptibles de transformer encore l’économie israélienne, d’en faire une des plus performantes et d’inciter également les Israéliens à faire fructifier cette manne venue de la mer.
http://www.lalsace.fr/actualite/2013/09 ... ier-en-mer

La news dans un média economique israelien est nettement plus mesurée ! :lol:
Shemen Oil and Gas says that the oil at the Yam 3 well off the coast at Palmachim is of high quality.

8 September

Shemen Oil and Gas Resources Ltd. has discovered oil at the Yam 3 well. The company announced today that, on Saturday, signs of oil were found at a depth of 5,175 meters below sea level, and that the quality of the oil was high. The net thickness of the target strata is 68 meters.

Shemen Oil added that the well operator, Caspian Drilling Company Ltd., carried out logging while drilling and chromatograph mud logging tests and that when the well reached a depth of 5,700 meters, it carried out open-hole wireline logging. The tests include examination of the characteristics of the reservoir's rocks.

Caspian Drilling Company notified its partners in the license that it carried out these tests, the results of which indicated the possibility of finding oil in the strata. The well operator provided the licensees the results and their analysis about the presence of significant signs of oil at the well.

Shemen Oil said that the data obtained from Caspian Drilling Company were examined by logging analysts and a geologist experienced in oil and gas exploration whom the licensees hired as a consultant for the project.
http://www.globes.co.il/serveen/globes/ ... 9&fid=1725

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par energy_isere » 17 oct. 2013, 19:25

suite du post ci dessus, et qui vient le contredire ! :-"

La prospect de Yam3 en offshore est finalement vide malgré des relevés sismiques favorables.

Un forage de 175 millions de $ montre que c' est sec.

120 millions de barils espérés disparaissent des écrans radars. :-D
No oil found in promising Mediterranean coastal wellDespite favorable seismic reports and a $175m. investment, the Yam 3 well comes up dry

October 14, 2013, The time of Israel

Israeli oil drilling company Shemen Oil and Gas Resources Inc. said late Sunday that a promising offshore well in the Mediterranean Sea does not contain any oil. After drilling to 18,700 feet under the sea, at a total cost of about $175 million, it found after extensive production tests that the Yam 3 well was dry.

In late August, the company, whose chairman is former IDF chief of staff Gabi Ashkenazi, said that preliminary tests of the well — located about 10 miles off the coast of Ashdod — showed it could contain up to 120 million barrels’ worth of oil.

The production test will only be finalized once all the equipment is removed from the well, Globes reported, leaving a “a small chance” that a technical failure was responsible for the data indicating a lack of oil or natural gas.

An independent seismic study had found that there was “a best estimate of 120 million barrels of oil in the license prospect, and a 36% chance of finding 1.8 trillion cubic feet of natural gas” at Yam 3, the report said.

Israel has made several large natural gas discoveries on the Mediterranean coast in recent years, which are typically invested in by a combination of private Israeli companies, the government, and foreign interests.

According to Globes, the Yam 3 well is majority-owned by Shemen Oil (78 percent), along with Caspian Drilling Company of Azerbaijan (10%), Zerah Oil and Gas Explorations of Israel (7%) and Zmiha Investment House (5%), also Israeli.
http://www.timesofisrael.com/no-oil-fou ... stal-well/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par energy_isere » 24 nov. 2013, 20:21

Gaz: Chypre négocie avec le consortium ENI-KOGAS l'exploration de deux blocs (médias)

21 nov. 2013

Chypre a entamé jeudi des négociations avec un consortium composé de l'Italien ENI et du Sud-Coréen KOGAS pour l'octroi d'une licence d'exploration pour deux blocs de ses gisements gaziers offshore, rapportent les médias.
Selon la presse, le gouvernement a donné son feu vert pour des négociations sur les blocs 5 et 6 avec une date-butoir le 2 décembre, mais pouvant être reportée.

Le porte-parole du gouvernement Victoras Papadopoulos a confirmé que le cabinet avait discuté de ce dossier mais indiqué qu'il n'y avait "rien à annoncer publiquement".

En début d'année, ENI-KOGAS s'était déjà vu attribuer des licences pour explorer les blocs 2, 3 et 9.

Le consortium projette de commencer l'exploration au troisième trimestre de 2014, alors que le géant français de l'énergie Total débutera l'exploitation des blocs 10 et 11 en 2015. En plus du gaz naturel, Total recherche aussi du pétrole.

En octobre, les réserves probables de gaz au large de l'île avaient été revues à la baisse, et divisées par trois. Mais même à ce niveau, elles restent importantes.
Les Chypriotes comptent sur leurs réserves en hydrocarbures pour se sortir d'une crise qui les a obligés à recourir au printemps à un plan de sauvetage financier de 10 milliards d'euros assorti de conditions draconiennes, mais la commercialisation du gaz chypriote ne devrait pas intervenir avant 2020.
http://www.techniques-ingenieur.fr/actu ... cle_86496/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par energy_isere » 08 janv. 2014, 13:22

Le premier client international de Israël pour le Gaz offshore de Leviathan va être ........ la Palestine.

Ça va être utilisé par une compagnie électrique de Palestine ( Palestine Power Generation Company ) qui va construire sous 30 mois une centrale thermique de 200 MW à Gaz pour 300 millions de $, prés de Jenin.
Palestinians become first customer of Israel's Leviathan gas field

Jan. 6, 2014 Haaretz

West Bank utility agrees to buy $1.2 billion worth of natural gas for a power plant to go up near Jenin.

he first customer to sign up to buy gas from Israel’s giant Leviathan field is the Palestine Power Generation Company, which is developing an electric power plant near Jenin.

The three Israeli partners in Leviathan – Avner, Delek Drilling and Ratio -- told the Tel Aviv Stock Exchange on Sunday that PPGC had agreed to buy $1.2 billion worth of gas over a 20-year period that will begin when the field begins producing.

The 4.75 billion cubic meters of gas the Palestinian utility is buying is relatively small compared to the contracts a host of Israeli gas consumers have signed for gas from the Tamar field. Nevertheless, it marks the first-ever contract for Leviathan gas.

“I believe a strong and stable economy shared by the two sides will bring peace and stability to the entire region, so that everyone will enjoy prosperity and economic growth,” said Yitzhak Tshuva, whose Delek Group controls two of the Leviathan partners.

Leviathan has an estimated 538 billion cubic meters of reserves and it may have petroleum as well. PPGC has the right under the contract to reduce the amount of gas it buys.

.......

The biggest of the Leviathan partners, Noble Energy, is based in Texas and trades on Wall Street.

PPGC is constructing a $300 million, 200-megawatt power plant that will take 30 months to complete. It is controlled by the Palestine Electric Company but counts other shareholders as well.
.......................
http://www.haaretz.com/business/1.567216

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Le Gaz au large de Israel / Liban / Chypre

Message par Raminagrobis » 17 janv. 2014, 20:12

energy_isere a écrit :
Sous le gaz, le pétrole: Israël a t-il touché le super-jackpot avec Leviathan ?

Par Dan Birenbaum – JSSNews 19 Juillet 2013

«Le puits de pétrole le plus profond foré en 65 ans d’histoire d’Israël et peut être le plus important », écrit le site économique américain « Bloomberg » dans un article sur le nouveau forage de Léviathan, qui ciblera les couches pétrolifères situées à 6.500 mètres sous le fond marin méditerranéen. Ces couches peuvent avoir jusqu’à 1,5 milliards de barils de pétrole brut, correspondant à environ 15 années d’utilisation de ce pétrole par Israël. Les couches pétrolifères sont sous les strates de gaz, où 17 milliards de mètres cubes de gaz ont été découverts.
C'est assez étonnant. Normalement le gaz est sous le pétrole :-k car Il se forme à des températures supérieures.
Toujours moins.

Répondre