Chantier du Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59621
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par energy_isere » 12 mars 2010, 18:51

les travaux du gazoduc sous marin commencent, et .......

Douze épaves découvertes dans la Baltique

AP | 09.03.2010

Douze épaves de navires datant de plusieurs siècles, dont certaines en excellent état, ont été découvertes en mer Baltique, par un consortium construisant un gazoduc entre la Russie et l'Allemagne.

L'épave la plus ancienne pourrait avoir 800 ans alors que les autres bateaux ont probablement été construits entre les 17e et 19e siècles, a expliqué mardi Peter Norman, du Conseil du patrimoine national suédois. Les épaves "pourraient être intéressantes, mais nous n'avons que des images de l'extérieur (des bateaux). Beaucoup sont jugées intactes. Elles semblent très bien conservées."

La découverte a été réalisée à l'est de l'île suédoise de Gotland lors d'une inspection des fonds marins menée par le consortium germano-russe Nord Stream, qui prépare la construction d'un gazoduc de 1.200 kilomètres dans la Baltique. Les épaves ont été trouvées dans un corridor de 50 kilomètres de long sur 1,2 kilomètre de large, a précisé Tora Leifland Holmstrom, porte-parole de Nord Stream.

Selon les experts en archéologie marine, elles pourraient avoir une grande valeur historique. "Leur contenu pourrait nous donner beaucoup d'informations sur la vie quotidienne à l'époque", précise M. Norman. Trois des épaves reposent à l'envers par 130 mètres de fond.

Le Conseil du patrimoine national suédois espère que des explorations pourront être menées par des plongeurs, malgré la profondeur qui devrait rendre ces missions complexes et coûteuses dans la plupart des cas.

Nord Stream, qui compte lancer la construction du gazoduc en avril, a promis de veiller à ce que ses activités ne causent pas de dommage aux épaves. Celles-ci se trouvent dans la zone économique de la Suède, mais pas sur l'itinéraire prévu du gazoduc, a précisé Mme Holmstrom.

Le projet Nord Stream, dans lequel le géant russe Gazprom détient une participation majoritaire, a déjà permis la découverte d'objets au fond de la Baltique, dont 80 mines marines et une machine à laver. L'an dernier, des morceaux d'un navire vieux de 300 ans ont été remontés à la surface dans la baie de Greifswald, en Allemagne, afin de dégager la voie pour le futur gazoduc.

A ce jour, des milliers d'épaves, datant de l'époque médiévale pour les plus anciennes, ont déjà été découvertes dans la Baltique. AP
http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches ... tique.html

geopolis
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 312
Inscription : 06 févr. 2010, 17:46

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par geopolis » 16 mars 2010, 14:38

le consortium a bouclé le financement de la 1ère phase.

AFP 16/03/2010

Le consortium Nord Stream, un gazoduc devant relier la Russie à l'Allemagne via la Baltique, a annoncé mardi avoir bouclé le financement de la construction de la première tranche du projet, d'un coût de 7,4 milliards d'euros, en signant un emprunt de 3,9 milliards avec 26 banques.
Le reste du coût de cette première phase (soit 30% des 7,4 milliards d'euros) sera assumé par les actionnaires du consortium, qui comprend pour le moment le géant public russe Gazprom (à 51%), les allemands BASF et EON (20% chacun), et le néerlandais Gasunie (9%).

Le financement de la première tranche va permettre d'en lancer la construction comme prévu en avril, et passer "du projet à la réalité", a affirmé lors d'une conférence de presse à Londres Matthias Warnig, le directeur opérationnel du consortium.
M. Warnig a ajouté que le groupe français GDF Suez, qui avait annoncé au début du mois avoir conclu un accord en vue d'acquérir une participation de 9% dans le gazoduc, n'était pas mentionné dans cet accord de financement, car "il ne fait pas encore légalement partie des actionnaires".
Il a précisé que GDF Suez allait acquérir ces 9% auprès de BASF et EON, qui lui céderont chacun 4,5% du consortium, comme l'avaient indiqué des sources proches du dossier à l'AFP au début du mois, confirmant ainsi que Gazprom en restera l'actionnaire majoritaire.
Cette transaction est en cours de finalisation, a-t-il précisé sans plus de détails.

Gazoduc d'une longueur de 1.198 km, Nord Stream doit à terme acheminer 55 milliards de mètres cubes de gaz naturel russe vers l'Europe de l'Ouest par an, en passant sous la mer Baltique.
La première tranche de Nord Stream, dont la construction démarrera en avril, doit être achevée en 2011, avec une capacité de 27,5 milliards de mètres cubes par an.

geopolis
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 312
Inscription : 06 févr. 2010, 17:46

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par geopolis » 18 mars 2010, 16:00

Technip remporte un contrat pour le projet Nord Stream en mer Baltique

DJ Bourse 18/03/2010

Technip a remporté auprès de Nord Stream AG un contrat cadre, d'une valeur d'environ 35 millions d'euros, pour le projet Nord Stream dans la mer Baltique.

Le centre opérationnel de Technip à Stavanger (Norvège) réalisera ce contrat.
Le contrat comprend les quatre raccordements de deux conduites sous-marines parallèles reliant Vyborg en Russie à Lubmin en Allemagne, à travers les eaux russes, finlandaises, suédoises, danoises et allemandes. Les conduites auront une longueur totale d'environ 1 220 kilomètres.
Les opérations de raccordements seront réalisées à l'aide du PRS* et du Skandi Arctic, un des navires de support de plongée de la flotte de Technip, et devraient avoir lieu mi-2011 pour la première conduite, mi-2012 pour la seconde.

* Pipeline Repair System (PRS) : ce système comprend de nombreux équipements, manuels ou télécommandés, pour la réparation de conduites, incluant des machines d'assemblage, des structures pour l'installation, ou des outils de récupération de conduites. Technip est responsable des services de maintenance et de modification du PRS, qui est opéré par Statoil.

Technip, un leader mondial du management de projets, de l'ingénierie et de la construction pour l'industrie du pétrole et du gaz, propose un portefeuille étendu de solutions et de technologies innovantes.
Avec 23 000 personnes dans le monde, des capacités intégrées et une expertise reconnue dans les infrastructures sous-marines (Subsea), les plates-formes en mer (Offshore) et les grandes unités de traitement à terre (Onshore), Technip est un acteur clé du développement de réponses durables aux défis du secteur de l'énergie au 21ème siècle.
Implanté dans 46 pays sur cinq continents, Technip dispose de centres opérationnels, d'installations industrielles (usines de fabrication, bases d'assemblage, chantier de construction) et d'une flotte de navires spécialisés dans l'installation de conduites et la construction sous-marine.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59621
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par energy_isere » 20 mars 2010, 11:59

on avait pas encore mis de carte du Gazoduc :
Nord Stream Taps Technip for Baltic Sea Pipeline Work

Technip|Thursday, March 18, 2010

Technip has been awarded by Nord Stream AG a frame contract, worth approximately €35 million, for the Nord Stream project in the Baltic Sea.

Image

Technip's operating center in Stavanger, Norway will execute this contract.

The contract covers four tie-ins on the two parallel pipelines that will run through the Baltic Sea, from Vyborg in Russia to Lubmin in Germany crossing Russian, Finnish, Swedish, Danish and German waters. The pipelines will have a total length of approximately 1,220 kilometers.

The subsea tie-in operations will be performed using the PRS and the Skandi Arctic, one of the diving support vessels from Technip's fleet, and are scheduled for mid-2011 for the first pipeline, and mid-2012 for the second one.

Pipeline Repair System (PRS): this system comprises a wide range of equipment for pipeline repair, both manned and remotely operated, including welding machines, installation structures or pipeline retrieval tools. Technip is responsible for maintenance and modification services for the PRS, which is operated by Statoil.
http://www.rigzone.com/news/article.asp?a_id=89641

geopolis
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 312
Inscription : 06 févr. 2010, 17:46

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par geopolis » 04 avr. 2010, 15:24

Début officiel de la construction le 9 avril avec une cérémonie a Saint-Pétersbourg.
Nord Stream gas pipeline construction to start April 9

The Russian Gazprom-led Nord Stream gas pipeline consortium is to officially launch the construction of the pipeline across the Baltic Sea on April 9, according to the consortium materials.The ceremony will take place near St Petersburg.
The construction is scheduled for completion in May 2011, with first gas via the route scheduled for September 2011.
The plan calls for the first of two parallel pipelines, with a capacity of some 27.5 billion cubic meters/year each, to be operational in 2011.
When the second line comes on stream in 2012, Nord Stream will be able to transport 55 Bcm/year of gas from Russia to Germany, where it will be connected to the European grid.
Gazprom has a 51% stake in Nord Stream, alongside Germany's E.ON Ruhrgas and Wintershall (20% each) and Dutch Gasunie (9%). E.ON and BASF are expected to reduce their stakes by 4.5% each in the next few weeks to 15.5% to provide a 9% stake for France's GDF Suez.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59621
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par energy_isere » 07 avr. 2010, 19:03

ca démarre !
La construction du gazoduc Nord Stream a commencé

Le 07 avril 2010 Usine Nouvelle

Le géant gazier russe Gazprom a entamé mercredi les travaux de construction du gazoduc Nord Stream qui doit relier la Russie à l'Union européenne en passant par la Mer Baltique, a annoncé l'agence RIA Novosti.

Le premier élément du gazoduc a été posé à Vyborg en Russie, précise l'agence, citant des responsables de Gazprom. La cérémonie officielle d'inauguration aura lieu vendredi en présence du président russe Dmitri Medvedev qui "a confirmé qu'il prendrait part aux festivités", soulignent les responsables de Gazprom. Le gazoduc, de 1.220 km de long, doit coûter au total 7,4 milliards d'euros investis par le géant russe Gazprom et ses partenaires allemands E.On Ruhrgas et BASF-Wintershall.

Il reliera la ville russe de Vyborg à la ville allemande de Greifswald en traversant les eaux territoriales de la Russie, de la Finlande, de la Suède, du Danemark et de l'Allemagne. Un quart du gaz consommé dans l'Union européenne vient de Russie.
http://www.usinenouvelle.com/article/la ... ce.N129277

geopolis
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 312
Inscription : 06 févr. 2010, 17:46

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par geopolis » 12 avr. 2010, 16:11

La pose du gazoduc Nord-Stream a démarré.
BOUKHTA PORTOVAIA ( région de Saint-Pétersbourg), 9 AVRIL, ITAR-TASS. La pose du tronçon maritime du gazoduc Nord Stream a démarré à Boukhta Portovaia (Baie de port) aux abords de Vyborg dans la région de Saint-Pétersbourg. Ce gazoduc reliera les réseaux gaziers russes et européens. Dmitri Medvedev qui assistait au démarrage des travaux, a pris une craie et écrit sur un tuyau « Bonne chance » et laissé sa signature.

Le Premier-ministre néerlandais Jan Peter Balkenende, la Secrétaire d’ Etat français pour le commerce extérieur Anne-Marie Idrac, le Commissaire européen à l’Energie, Günter Ettinger, le président du Comité des actionnaires de Nord Stream et ancien chancelier fédéral allemand, Gerhard Schöder, et le chef du consortium de construction du gazoduc, Matthias Warnig, son venus assister à la cérémonie de mise en chantier.

Prenant la parole à la cérémonie, le président de Russie a déclaré que Nord Stream fiabiliserait les livraisons de gaz en Europe et assurerait contre les problèmes de transit de gaz.

« Ce gazoduc approvisionnera sans à-coups en combustible les consommateurs européens et ce, à des prix raisonnables », a dit le président russe. « Nord Stream nous assurera contre certains problèmes résultant des de l’imperfection de la base législative, y compris concernant le transit », a souligné le chef de l’Etat russe.
Le président s'est arrêté sur les problèmes écologiques. La pose de Nord Stream n’est pas seulement un important projet commercial transnational, mais aussi une contribution dans la solution des problèmes écologiques et climatiques à l’échelle régionale et globale, a déclaré Dmitri Medvedev.

Angela Merkel s’est adressée à l’assistance depuis une salle de téléconférence en Allemagne. « Ce projet profite aux deux parties, a-t-elle dit. Pour l’Europe, il représente une contribution de taille à la sécurité énergétique et à la sûreté de l’approvisionnement en gaz, alors que la Russie s’assurera contre les aléas de la demande de gaz. Un objectif commun unit la Russie et l’Europe qui consiste à nouer une coopération énergétique sur un pied d’égalité à long terme ».
Le Commissaire européen à l’Energie, Günter Ettinger a pour sa part exprimé l’espoir que Nord Stream serait un trait d’union entre la Russie et l’Europe. De l’avis de Gerhard Schröder, il aura aussi une importance stratégique pour le développement des liens bilatéraux.

La pose des conduites sur le fond marin a démarré le mardi 6 avril. Une autorisation de cinq pays était nécessaire pour lancer la construction de Nord Stream, dont la Russie, le Danemark, l’Allemagne, la Finlande et la Suède. Tous ces pays, sauf la Finlande, ont délivré les permis d’ utilisation de leurs zones économiques exclusives.
En dépit des conséquences de la crise financière, Gazprom a déjà trouvé les clients pour une moitié de gaz fourni en Europe. Selon Matthias Warnig, des contrats ont été passés avec les consommateurs de gaz en Allemagne, en France, au Danemark et en Grande-Bretagne pour plus de 21 milliards de mètres cubes de gaz par an. Le financement du projet d’un coût de 7,4 milliards euros ne pose pas non plus de problèmes. Vingt – sept banques participent à la première phase du financement. Plus encore, Nord Stream a demandé au gouvernement allemand de lui accorder des garanties publiques aux crédits de 2,6 milliards euros.

Le tracé reliant Vyborg à Greifswald en Allemagne est long de 1.223 kilomètres et son débit futur serait de 55 milliards de mètres cubes par an. La mise en exploitation de la première tranche de Nord Stream est programmée pour 2011 et de la seconde, pour 2012.
Selon les experts, les importations de gaz russe dans les pays de l’UE seraient en hausse de 200 milliards de mètres cubes dans les 10 prochaines années. La jonction directe d’immenses ressources de gaz russes au système européen de transport de gaz permettra de satisfaire cette demande.
Nord Stream Ag est l’opératrice du projet, dont Gazprom détient 51 pour cent, Wintershall Holding AG et E. ON Ruhrgas, 20 pour cent chacune et le Néerlandais Gasunie, 9 pour cent.
Gazprom affirme que le coût du transit du gaz par Nord Stream sera meilleur marché que celui du transit par le système ukrainien de transport de gaz.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59621
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par energy_isere » 12 avr. 2010, 20:19

geopolis a écrit :La pose du gazoduc Nord-Stream a démarré.......
un article en Anglais dans Europétrole. avec quelques info techniques en plus

Il va y avoir 100000 sections de 12 métres, pesant chacun 25 tonnes.
Soit 2.5 millions de tonnes d' acier !
Avancée du chantier à raison de 2.5 km par jour.
.....The first of the pipeline’s 100,000 25-tonne 12 metre pipe sections were welded together and laid on the bed of the Baltic Sea some 30 kilometres off the Swedish island of Gotland and the pipe-lay vessel Castoro Sei is currently laying the pipeline at the rate of 2.5 kilometres a day moving towards Finnish waters. However the formal celebrations to launch the construction phase are taking place on land at Portovaya Bay near Vyborg, Russia, which will be the start of the pipeline.
...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59621
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par energy_isere » 19 avr. 2010, 12:41

Mise à l'eau du Gazoduc Nordstream, ca se passe comme ceci :

Image

source : article BBC : http://news.bbc.co.uk/2/hi/business/8607214.stm

geopolis
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 312
Inscription : 06 févr. 2010, 17:46

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par geopolis » 07 mai 2010, 16:57

Nord Stream: le gazoduc mis en service en 2011

RIA Novosti

Nord Stream AG, opérateur du gazoduc russo-européen en chantier du même nom, projette comme prévu de débuter l'acheminement de combustible vers l'Allemagne à la fin 2011, a annoncé jeudi le directeur technique de la société, Sergueï Serdioukov.

"Nous achèverons la pose de la première conduite à la mi-2011. Le transport de gaz russe vers l'Allemagne commencera donc à la fin de l'année prochaine", a-t-il indiqué dans un entretien au journal d'entreprise de Gazprom.
En 2011, Nord Stream AG mettra en chantier la deuxième conduite du gazoduc qui sera achevée à l'été 2012, selon lui.
"La deuxième conduite de Nord Stream sera prête à entrer en service en octobre 2012, tout juste un an après le lancement de la première", conformément au calendrier des travaux, a expliqué le responsable.

M.Serdioukov a démenti que Nord Stream AG étudie la possibilité de réaliser, parallèlement au gazoduc, d'autres projets, dont la pose de câbles à fibres optiques sous la mer Baltique.
"Le projet de gazoduc a fait l'objet d'une expertise internationale dans le cadre de la Convention Espo (évaluation environnementale du projet dans un contexte transfrontalier, ndlr), et a obtenu l'autorisation de cinq pays de la Baltique. Tout autre projet demanderait de nouvelles concertations au niveau international", a-t-il expliqué.

D'une capacité totale de 55 milliards de m3 de gaz par an, le système Nord Stream reliera la ville russe de Vyborg à la ville allemande de Greifswald sous la mer Baltique. Les actionnaires de l'opérateur du projet Nord Stream AG sont le russe Gazprom (51%), les allemands Wintershall Holding et E.ON Ruhrgas (20% chacun), et le néerlandais Gasunie (9%). Le français GDF Suez pourrait bientôt entrer dans le projet à hauteur de 9%.

geopolis
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 312
Inscription : 06 févr. 2010, 17:46

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par geopolis » 28 mai 2010, 20:25

Nord Stream: la Russie accepte le suivi proposé par la Finlande

RIA Novosti 27/05/2010

La Russie accepte la proposition de la Finlande de créer un système de suivi de la pose et de l'exploitation du gazoduc Nord Stream sur la Baltique, a annoncé jeudi le premier ministre russe Vladimir Poutine à l'issue d'un entretien avec son homologue finlandais Matti Vanhanen.
"Le premier ministre nous a proposé d'établir un suivi permanent de la construction et de l'exploitation du gazoduc. J'en ai chargé ministères et administrations intéressés. Nous acceptons cette idée et réfléchirons à sa mise en application", a déclaré le chef du gouvernement russe.

D'une capacité annuelle de 55 milliards de m3 de gaz, Nord Stream reliera par le fond de la mer Baltique les réseaux gaziers russe et européens en contournement des pays de transit traditionnels. Son itinéraire passera par les eaux territoriales et les zones économiques exclusives du Danemark, de la Suède, de la Finlande, de la Russie et de l'Allemagne.
Le gazoduc comptera deux conduites. La première, d'une longueur d'environ 1.220 km et d'une capacité de 27,5 milliards de m3 de gaz, doit entrer en service en 2011. L'achèvement de la deuxième tranche, d'une capacité de transport égale, est prévu pour fin 2012.
Le coup d'envoi du chantier a été donné début avril dernier.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59621
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par energy_isere » 16 juin 2010, 19:39

Pluie d'accords économiques franco-russes attendue à Pétersbourg :

..............

GDF-Suez signera le contrat final lui permettant d'entrer dans le projet de gazoduc North Stream avec le Russe Gazprom et deux partenaires allemands.

Ce contrat doit permettre au groupe français d'avoir accès à des quantités supplémentaires de gaz.

EDF signera un protocole d'accord en vue de sa prise de participation dans le projet de gazoduc South Stream.

...................
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 3fb34aa1f0

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59621
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par energy_isere » 06 juil. 2010, 14:09

Le chantier avance bien.

Premier pipe qui se connecte sur le sol germanique à Lubmin.
Dés l' automne 2011 le Gaz devrait y passer.
Nord Stream gas pipeline reaches European mainland

06 Jul 2010

RIA Novosti reported that the first pipe string of the Nord Stream Pipeline hit dry land in Germany coastal resort city of Lubmin.

Dr Georg Nowack Nord Stream AG project manager for Germany said the onshore connection was made on July 3 and was right on schedule. He said that "This construction phase was important and exciting for us, not just from a technological point of view. It also has a symbolic significance, as the Nord Stream Pipeline has now reached the European mainland for the first time and, moreover here in Lubmin, the point where WINGAS is planning and already building the natural gas transfer station and the OPAL and NEL onshore pipelines."

He added that the pipeline was growing at up to 24 meters per hour and the second string was scheduled to reach land in mid-July.

The company said "From fall 2011, natural gas from the Nord Stream Pipeline will flow into the transfer station which is currently being built."

Construction of the high-pressure systems in the station, which in the future will guarantee transport of up to 55 billion cubic meters of natural gas from the Nord Stream Pipeline is to begin in November.

It said of the 470 kilometer OPAL pipeline 260 kilometers have already been welded.

Nord Stream plans to pump gas to Western Europe, bypassing traditional transit countries such as Ukraine and Belarus blamed for previous disruptions in gas supplies to the region in the past.

Two pipelines, each with a capacity of 27.5 billion cubic meters a year, will run from the Russian city of Vyborg near the Finnish border to the German port of Greifswald.

(Sourced from RIA Novosti)
http://www.steelguru.com/russian_news/N ... 53923.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59621
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par energy_isere » 02 sept. 2010, 21:59

energy_isere a écrit :Le chantier avance bien.

Premier pipe qui se connecte sur le sol germanique à Lubmin.
Dés l' automne 2011 le Gaz devrait y passer.
Nord Stream gas pipeline reaches European mainland
....
Oui, mais que va t' il se passer à Lubmin une fois le Gaz Russe quittant le Gazoduc Northstream ?

Zont pensé à tout. ;-) Sont organisés ces teutons.

Ca entrera (entre autre) dans le North European Gas Pipeline (NEL) :idea:
Fluxys va acquérir une participation de 19% dans le projet NEL

Fluxys a l'intention d'acquérir une participation de 19 % dans le projet North European Gas Pipeline (NEL), a communiqué vendredi Fluxys. Fluxys et Wingas ont conclu à ce sujet un accord de principe.

Les détails financiers de l'opération n'ont pas été communiqués. La liaison NEL est une des deux canalisations prévues en Allemagne pour transporter en aval des flux de volumes de gaz naturel russe en Europe. Les investissements prévus dans le cadre de ce projet de canalisation sont estimés à environ 1 milliard d'euros. A la suite de l'accord entre Fluxys et Wingas, l'actionnariat de la canalisation NEL évoluera vers une structure où Wingas détiendra 51 %, Gasunie 20 %, Fluxys 19 % et E.ON Ruhrgas 10 %. La canalisation NEL sera posée sur plus de 440 kilomètres entre le point d'atterrage du Nord Stream à Lubmin et Rehden en Basse-Saxe. Elle raccordera le Nord Stream au réseau gazier européen, tout comme la canalisation de gaz naturel OPAL fera le lien entre le Nord Stream et la République tchèque. Le gaz naturel issu des grandes réserves de Russie pourra ainsi être transporté directement vers l'Allemagne et d'autres Etats membres de l'Union européenne, dont la Belgique. Les consultations publiques sur le projet de canalisations de gaz naturel ont déjà été lancées dans les Länder de Mecklembourg- Poméranie-Occidentale et de Basse-Saxe.
http://cash.rnews.be/fr/argent-et-bours ... 607668.htm


Et puis maintenant il y a une entrée dans le Wikipedia en Français : Nord Stream
mais ca manque d' info récente. Il y en a plus ici dans ce fil.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59621
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Projet de Gazoduc sous la Baltique : Nord Stream

Message par energy_isere » 14 sept. 2010, 18:13

La chantier avance normalement et un quart du Gazoduc est maintenant posé au fond de l' eau.
The Nord Stream Project Progresses on Schedule.

More Than a Quarter of the First Pipeline is Laid


Zug, 09 September 2010.

Pipelay vessels working on the Nord Stream project laid 345 kilometres of the first of the two 1,224 kilometre long pipelines through the Baltic Sea. “These first 28 percent show that the project is well on track, and that we are now really seeing the result of our complex preparatory work,” said Nord Stream Project Director Henning Kothe.

With the Solitaire joining the pipelay fleet in September, three laybarges are simultaneously working on Line 1. The Castoro Dieci is continuing to work in shallow waters of the Bay of Greifswald, Germany, the Castoro Sei is operating in the western part of the Finnish Exclusive Economic Zone (EEZ), and the Solitaire is working in Russian waters. On September 6, the three vessels together were able to lay more than 7 kilometres of the pipeline, which is a record for the Nord Stream project, and also a new benchmark for an offshore pipelay project with a 48-inch diameter pipeline. The fact that three vessels are working on the same pipeline at the same time is also unique for the offshore industry. The three vessels will continue working together on sections of Line 1 until the Castoro Dieci has completed pipe laying in German waters at the end of September. While the three vessels are operating simultaneously, production of Line 1 is at its peak, welding an average total of 500 pipe joints each day. Each pipe is 12 metres long, weighing about 23 tonnes.

Each of the three pipelay vessels is also supported by several other ships including pipe carrier and survey vessels. The Solitaire is using the marshalling yard in Kotka, Finland for pipe deliveries, the Castoro Sei is using Hanko, Finland, and the Castoro Dieci is using Mukran, Germany. During the period of deploying all three pipelay vessels, more pipes will be used than at any other time during the project.

In addition to the 345 kilometres of Line 1, 27 kilometres of Line 2 have also been laid under the more challenging conditions near the landfall areas. To mitigate environmental impacts, Nord Stream combined the construction for both pipelines in the coastal areas in Germany and in Russia.
source = News sur le site officiel Nord-Stream.com :
http://www.nord-stream.com/en/press0/pr ... 1d2098703a

Un des bateaux de pose :
Allseas’ Solitaire will lay the 342.5 kilometre Gulf of Finland section of the Nord Stream Pipeline :
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Répondre