Du Gaz naturel de schistes en France ?

Modérateurs : Rod, Modérateurs

oleotax
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 903
Inscription : 11 janv. 2007, 15:22

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par oleotax » 23 févr. 2015, 21:32

mobar a écrit :
oleotax a écrit : Ah merde , je suis encore tombé sur un décroissant cynique , et qui crache dans la soupe en plus
Argument irréfutable du partisan éclairé de la croissance infinie qui lui, va à la soupe?

Image
Rétrograde et défaitiste en plus

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par Alturiak » 05 mai 2015, 14:25

Enerpresse a écrit :FRANCE : Gaz de schiste : un rapport explosif enterré

Un rapport sur le gaz de schiste en France, commandé aux services de Bercy par Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif, conclut à la faisabilité de son exploitation sans recourir à la fracturation hydraulique, mais a été enterré par le gouvernement, a annoncé Le Figaro le mardi 7 avril. Ce rapport a été commandé dès l’arrivée d’Arnaud Montebourg à Bercy en 2012 et a été finalisé début 2014. Ses conclusions valident la technologie de stimulation au fluoropropane et préconisent une 1re phase d’expérimentation par micro-forage en Ile-de-France et dans le Sud-Est. Cette technique est présentée comme « une réelle alternative permettant de répondre aux problèmes environnementaux posés par la fracturation hydraulique », selon le rapport qui liste ses avantages : plus facilement récupérable que l’eau donc réutilisable, pas d’additif et possibilité de l’utiliser dans des microforages.
Les auteurs du rapport estiment « dans un scénario présenté comme probable » que l’exploitation des gaz de schiste générera une rente potentielle de 294 milliards de dollars sur 30 ans et des créations d’emplois comprises entre 120 000 et 450 000.
Les réactions de l’exécutif qui ont suivi, indiquent que le débat sur l’exploitation des gaz de schiste, quelle que soit la technique utilisée, n’est pas près de se rouvrir en France. Interrogés par Le Figaro, les services du Premier ministre ont indiqué qu’il n’y aura pas « de suite au rapport, compte tenu des engagements du président de la République et des nombreuses inconnues autour de cette technologie américaine ». De son côté, Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, a déclaré le 6 avril au soir sur son compte Twitter que « les gaz de schiste ne sont plus d’actualité », et qu’elle « refuse toute demande d’autorisation de forage pour gaz de schiste malgré la pression de lobbies canadiens.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58157
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par energy_isere » 05 mai 2015, 20:12

Juppé favorable à l'exploration du gaz de schiste en France

Le Point - Publié le 29/04/2015 à 20:54 - Modifié le 30/04/2015

"Je pense que la France devrait accepter un pôle d'expérimentation pour voir exactement quels sont les enjeux", a déclaré l'ancien Premier ministre.
.............
http://www.lepoint.fr/politique/juppe-f ... 227_20.php

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par rico » 05 mai 2015, 20:26

Tôt ou tard on y aura droit. Si c'est pas sous un gouvernement de gauche ce sera sous un gouvernement de droite. Dès qu'il y a une connerie à faire il faut absolument sauter sur l'occasion. Bon question conneries la gauche est actuellement au maximum de ce qu'elle peut produire donc faut pas lui en vouloir si elle passe à côté des gaz de schistes.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5184
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par Raminagrobis » 05 mai 2015, 20:53

"on y aura droit"... Si il y a du gaz de schiste en france, ce qu'aucun forage n'a attesté pour le moment. Assez surréaliste ce débat pour ou contre l'exploitation d'une ressouce dont on ignore si elle existe!
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par rico » 05 mai 2015, 20:57

Ses conclusions valident la technologie de stimulation au fluoropropane et préconisent une 1re phase d’expérimentation par micro-forage en Ile-de-France et dans le Sud-Est.
Il te faut quoi de plus?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58157
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par energy_isere » 08 janv. 2016, 18:30

Total va-t-il récupérer son permis d’exploration de gaz de schiste ?

Par Ludovic Dupin - Usine Nouvelle le 08 janvier 2016

La rapporteur public du tribunal administratif de Cergy-Pontoise préconise de rendre à Total son permis d’exploration du gaz de schiste, abrogé en octobre 2011. La décision du tribunal est attendue pour fin janvier.

Total pourrait récupérer son permis d’exploration de gaz de schiste de Montélimar (Drôme), abrogé en 2011.

C’est une recommandation complétement inattendue qu’a formulée le rapporteur public du tribunal administratif de Cergy-Pontoise ce 8 janvier. La justice examinait la légalité de la décision du gouvernement d’abroger le permis accordé à Total en 2010 dans le sud de la France.


Pour cela, le gouvernement s’était appuyé sur la loi du 13 juillet 2011 qui interdit le recours à la fracturation hydraulique, seule technologie disponible pour réaliser des prospections avancées. Outre le permis de Total, le gouvernement avait également abrogé les deux permis de l’américain Schuepbach en Aveyron et en Ardèche.

Le rapporteur a pris sa décision en s’appuyant sur le mémoire technique de Total. Celui-ci indiquait que la société réaliserait ses recherches sans recourir à la fracturation hydraulique et emploierait des "techniques qui seront alors disponibles". Une formulation floue qui n’avait pas convenu au ministère de l’Environnement de Nathalie Kosciusko-Morizet.

Le gouvernement obligé de réagir

La décision finale du tribunal est attendue pour fin janvier. Rappelons toutefois qu’en décembre 2015, le même tribunal a confirmé l’abrogation en 2011 des deux permis d'exploration de gaz de schiste délivrés à Schuepbach. Il avait déjà à l’époque suivi l’avis du rapporteur public.

Si l’abrogation était jugée illégale, le gouvernement devra monter au créneau pour renouveler l’interdiction. Déjà que le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie bloque 112 demandes de permis d’exploration pour du pétrole conventionnel en France depuis 2012, il est inimaginable qu’il fasse une exception pour le gaz non conventionnel.

Paradoxalement, si la fracturation hydraulique est interdite en France, le gaz de schiste (qui est composé du même méthane que le gaz naturel) ne l’est pas. Or ce dernier est sur le point de rejoindre les gazoducs français alors que les premiers méthaniers américains s’apprêtent à larguer les amarres pour rejoindre les côtes ouest-européennes.
http://www.usinenouvelle.com/article/to ... te.N372629

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58157
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par energy_isere » 11 janv. 2016, 10:21

au sujet de la news au dessus
José bové : "le moratoire français contre le gaz de schiste serait ébranlé"
http://www.enerzine.com/12/18986+jose-b ... anle+.html

Si il n'y a pas fracturation hydraulique, allons y.
De toute façons du Gaz de schiste on va en importer des USA sous forme liquéfiée au tout nouveau terminal de Dunkerque !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58157
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par energy_isere » 28 janv. 2016, 18:51

Total récupère son permis d’exploration de gaz de schiste

Par Ludovic Dupin Usine Nouvelle le 28 janvier 2016

En 2011, le gouvernement avait abrogé le permis de Montélimar de Total en vue d’explorer les ressources en gaz de schiste du sous-sol. La justice vient d’annuler cette décision, mais le pétrolier assure qu’il ne passera pas en force sur le sujet.

Ce jeudi 28 janvier, le tribunal de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) a rendu son verdict concernant le permis de Montélimar (Drôme) de Total pour l’exploration de gaz de schiste. La justice a décidé de le rendre au pétrolier alors que la ministre de l’Environnement Nathalie Kosciusko-Morizet l’avait abrogé en 2011, au motif de la loi de juillet 2011 qui interdit l’utilisation de la fracturation hydraulique en France.

Le tribunal a décidé de suivre l’avis du rapporteur public, qui, le 8 janvier dernier, s’était appuyé sur le mémoire technique de Total. Celui-ci indiquait que la société réaliserait ses recherches sans recourir à la fracturation hydraulique et emploierait des "techniques alors disponibles".

Une faille dans l’interdiction

Cette décision est une petite faille dans la position française qui refuse toute exploration de son sous-sol à la recherche de gaz non conventionnel. Déjà, les opposants au gaz de schiste font entendre leur voix, en particulier ceux situés sur le territoire couvert par le permis de Total qui s’étend sur 4 000 km², à travers les départements de l'Hérault, du Gard, de l'Ardèche et de la Drôme. José Bové, opposant historique, demande "à l'Etat de faire appel de cette décision car l'interdiction d'extraire du gaz de schiste en France est ébranlée".

Dès mi-janvier, pourtant, le PDG de Total, Patrick Pouyanné, annonçait qu'il ne mettrait pas le feu aux poudres. Interrogé sur Europe 1, il assurait : "Je n'ai pas envie de passer en force. Si la collectivité nationale ne souhaite pas qu'on fasse d'exploration de gaz de schiste, nous ne le ferons pas". De toute manière, le permis, attribué pour cinq ans, demandera de nouvelles démarches administratives pour être renouvelé.

Or Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie respectera a assuré devant l’Assemblée nationale le 12 janvier dernier que la France n’accorderait plus aucun permis d’exploration, conventionnel ou non. Déjà 150 permis sont en attente sur le bureau de son ministère.

Du gaz de schiste en France

Selon des études géologiques américaines, la France posséderait les premières réserves de gaz de schistes en Europe de l’Ouest avec 3 900 milliards de mètres cubes, soit plusieurs dizaines d’années de consommation nationale. Reste que cette estimation est à prendre avec beaucoup de pincettes sans une étude géologique poussée et une étude économiques des conditions d’extraction.

Aujourd’hui, la France importe 99% de son gaz depuis la Norvège, la Russie, les Pays-Bas et l’Algérie. Bientôt, le pays recevra aussi des méthaniers des les Etats-Unis. Le pays vient tout juste de débuter ses exportations. Une large partie de ces cargaisons est issue de productions non conventionnelles. A défaut d’être produit en France, le gaz de schiste y sera bien consommé.
http://www.usinenouvelle.com/article/to ... te.N376316

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58157
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par energy_isere » 30 janv. 2016, 13:32

Gaz de schiste : pour Ségolène Royal, non, c'est non

le 30/01/2016

La justice a annulé l'interdiction de Total de faire des recherches sur le gaz de schiste dans la Drôme, mais l'État va faire appel pour empêcher toute exploration.

Quand c'est non, c'est non. La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a décidé de faire appel d'une décision de la justice, pour éviter tout projet d'exploitation du gaz de schiste en France. Une manière de réaffirmer la fermeté de l'État sur le sujet.


Quel est le contexte ?
En 2010, Total obtient un permis de recherches de gaz de schiste dans la région de Montélimar (Drôme).

Or, les problèmes environnementaux associés à l'extraction du gaz de schiste, notamment la pollution des réserves d'eau, l'augmentation des tremblements de terre et l'émission de gaz à effet de serre, crée autour de cette méthode de production d'énergie une vive polémique.

En 2011, une loi est votée pour interdire en France l'exploitation du gaz de schiste. Le permis de Total est donc abrogé.

Mais jeudi, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) a, à la demande de Total Gas Shale Europe et Total Exploration et Production France, annulé cette décision de 2011, redonnant à Total son permis de recherches.

Pas question de laisser passer
Pour Ségolène Royal, appuyée par les eurodéputés Michèle Rivasi et José Bové, pas question de faire marche arrière sur l'interdiction d'exploitation des gaz de schiste. La ministre a réaffirmé "sa détermination à faire respecter strictement l'interdiction de la fracturation hydraulique dans un objectif de protection de l'environnement et de la santé".

Dans ses préconisations, le rapporteur public du tribunal de Cergy-Pontoise avait estimé que Total pouvait reprendre ses recherches, le groupe s'étant engagé à ne pas recourir à la fracturation hydraulique.

Mi-janvier, le PDG de Total Patrick Pouyanné avait pour sa part affirmé que le groupe ne passerait pas en force contre la volonté du gouvernement.

"Je n'ai pas envie de passer en force sur ce sujet-là. Si la collectivité nationale ne souhaite pas qu'on fasse d'exploration de gaz de schiste, nous ne le ferons pas", avait-il expliqué sur Europe 1. "Je pense qu'il faut qu'il y ait un consensus sur un sujet pareil."
http://www.sudouest.fr/2016/01/30/gaz-d ... 48-706.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58157
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par energy_isere » 28 févr. 2016, 20:04

"No gazaran!": dans le Gard, des milliers de manifestants contre le gaz de schiste

28/02/2016

Barjac (France) - "No gazaran!", "Non au gaz de schiste!": des milliers de manifestants ont réclamé dimanche à Barjac (Gard) dans une ambiance festive et bon enfant une "loi claire" interdisant toute exploration et exploitation des hydrocarbures non conventionnels.
...................
http://www.lexpress.fr/actualites/1/soc ... 68490.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58157
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par energy_isere » 18 mars 2016, 15:22

Total renonce à chercher du gaz de schiste dans la région de Montélimar

par Rédaction de France Info mardi 15 mars 2016

Le PDG de Total, Patrick Pouyanné, a annoncé lundi que le groupe pétrolier renonçait à son permis de recherche de gaz de schiste dans les environs de Montélimar dans le Drôme.

"A 30 dollars le baril de pétrole, j'ai autre chose à faire que de chercher du gaz de schiste dans des endroits où l'on ne veut pas de nous" a déclaré le PDG de Total pendant une conférence d'entrepreneurs à Montpellier. D'autant plus même que selon Patrick Pouyanné, il n'est "pas sûr qu'il existe du gaz de schiste dans cette région."

Le permis dit "de Montélimar" a été réattribué à Total par la justice administrative fin janvier, puisque le groupe s'était engagé à ne pas recourir à la fracturation hydraulique, jugée nuisible pour l'environnement. Des milliers de personne avaient manifesté à Barjac, dans le Gard, le 28 février, pour protester contre cette exploitation (7.000 selon la préfecture, 15.000 d'après les organisateurs).
http://www.franceinfo.fr/fil-info/artic ... mar-774441

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58157
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par energy_isere » 19 mai 2016, 14:51

Une élection présidentielle dans un an, ça se prépare :
Total prêt à financer un puits d’exploration de gaz de schiste en France, si le gouvernement l’y autorise

Ludovic Dupin Usine Nouvelle le 18/05/2016

Total se dit prêt à financer un puits d’exploration de gaz de schiste sur son permis de Montélimar, éventuellement en s’associant à l’IFPEN et au BRGM. Par ailleurs, le pétrolier juge que l’interdiction des importations de gaz américain serait une erreur pour la compétitivité européenne.

Ce 18 mai, Patrick Pouyanné, le PDG de Total, était reçu par la commission des Affaires économiques du Sénat. Si le thème de l’audition était tourné globalement sur l’avenir de Total et son engagement dans les énergies nouvelles et l’électricité, notamment à travers le rachat du fabricant de batteries Saft, de nombreuses questions des élus ont porté sur le gaz de schiste. Total possède toujours un permis d’exploration, le permis de Montélimar (Drôme). D’abord abrogé par le gouvernement en 2011, la justice l’a rendu au pétrolier début 2016.

"Je ne sais pas s’il y a du gaz de schiste en France et ce n’est pas une posture de dire cela. (…) Ceci étant, je suis prêt à financer une exploration car ce débat repose sur de mauvaises bases", a affirmé le patron de Total. Aujourd’hui, la loi française interdit l’usage de la fracturation hydraulique, seule technologie permettant l’exploration et l’exploitation de ce gaz non conventionnel. Le PDG reconnaît que la prise d’un permis dans la zone très sensible de Montélimar a été mal gérée et que le groupe "a été pris par surprise" par l’opposition. Une fois que "c’est devenu une affaire d’Etat, il était compliqué de remettre de la raison", selon lui.

Associer les instituts publics

"J’ai presque regretté que la justice nous ait rendu le permis de Montélimar", s’amuse Patrick Pouyanné. Mais désormais, il souhaite apaiser ce sujet en rappelant que les puits forés en Pologne et celui foré au Pays-Bas n’ont pas donné les résultats escomptés. "Si un jour on me permet de forer un puits (en France), ce sera peut-être pour dire qu’il n’y a rien. Et s’il y en a (du gaz), nous pourrons alors discuter de ce que nous faisons", explique-t-il. "Je suis prêt à prendre en charge un puits et, puisque la France aime les instituts publics, à donner une part à l’IFPEN (Institut français du pétrole énergies nouvelles) et au BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières)".

Le grand patron écarte la question du danger de la technologie, qui s’est "beaucoup améliorée. Le côté cow-boy des débuts aux Etats-Unis a été rationalisé. Nous recyclons aujourd’hui 98 % de l’eau utilisée et on fracture des puits depuis trente ans. Nous pouvons donner des assurances techniques", juge-t-il. Selon lui, "la vraie question, c’est l’occupation de l’espace. (Pour exploiter le gaz de schiste), il faut beaucoup de puits. Et là, il y a un vrai débat".

Des importations à interdire ?

Mais il y a quelques années encore d‘ici à ce que Total tente d’extraire la moindre molécule de méthane issue d’un puits de gaz de schiste en France. Il y a un sujet plus immédiat : celui de l’importation, par les énergéticiens français dont Total, de gaz naturel liquéfié américain, qui contient une part de gaz non conventionnel. La ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, s‘en est émue et a annoncé son intention d’interdire les importations.

"Les molécules de gaz n’ont pas d’odeur ou de couleur (selon leur origine). Je ne sais pas comment empêcher le gaz américain de circuler alors que l’on parle de traité transatlantique", ironise le grand patron. Puis il juge que l’interdiction de l’importation serait "une erreur pour l’industrie européenne car le prix du gaz européen baisse grâce au gaz liquéfié américain".
http://www.usinenouvelle.com/article/to ... se.N392017

oleotax
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 903
Inscription : 11 janv. 2007, 15:22

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par oleotax » 19 mai 2016, 21:20

Mais il y a quelques années encore d‘ici à ce que Total tente d’extraire la moindre molécule de méthane issue d’un puits de gaz de schiste en France. Il y a un sujet plus immédiat : celui de l’importation, par les énergéticiens français dont Total, de gaz naturel liquéfié américain, qui contient une part de gaz non conventionnel. La ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, s‘en est émue et a annoncé son intention d’interdire les importations.
Je suis assez d'accord avec Pouyanné ; que le gaz ( et le pétrole) soit de schistes , de grès ou de calcaire , disons à Ségolène d'arrêter d'importer du GAZ, du pétrole , du charbon et arrêtons le nucléaire
Un fervent partisan du progrès

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par rico » 20 mai 2016, 08:01

disons à Ségolène d'arrêter d'importer du GAZ, du pétrole , du charbon et arrêtons le nucléaire
Chiche ? !

Répondre