South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7646
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par phyvette » 05 avr. 2015, 16:01

Turkish Stream qui va remplacer South Stream, abandonné par Gazprom. On n'a sans doute pas fini d'entendre parler de Turkish Stream qui pourrait passer par la Grèce pour ralier l'Europe en 2016

Image
http://www.leblogfinance.com/2015/04/la ... s-lue.html

Image

Des esprits chagrins y verrez un Cygne Noir. Le 8 avril Alexis Tsipras rencontrera Poutine, ce serait l'amorce d'un renversement d'alliance, la Grèce quittant l'Europe qui la laisse tomber, pour se rapprocher de la Russie et de la Chine, le début d'un bouleversement économique et géopolitique majeur.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/20 ... outine.php
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3845
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par nemo » 05 avr. 2015, 18:25

phyvette a écrit :
Des esprits chagrins y verrez un Cygne Noir. Le 8 avril Alexis Tsipras rencontrera Poutine, ce serait l'amorce d'un renversement d'alliance, la Grèce quittant l'Europe qui la laisse tomber, pour se rapprocher de la Russie et de la Chine, le début d'un bouleversement économique et géopolitique majeur.
Beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions de ce genre. Je rappelle que la Grèce est dans l'OTAN et qu'aux dernières nouvelles son gouvernement ne parle pas de sortir de l'Euro encore moins de l'UE. Alors "l'alliance stratégique" avec la Russie et la Chine... on en est fort loin.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8387
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par Remundo » 05 avr. 2015, 18:39

pour ma part, je ne comprends pas les avantages de passer par la Turquie et la Grèce, à moins de vouloir y livrer du gaz aussi.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par energy_isere » 20 avr. 2015, 14:02

Gaz russe: Athènes obtiendrait jusqu'à 5 milliards de dollars d'avances de fonds

18 Avril 2015

Selon le journal allemand Der Spiegel, la Grèce et la Russie pourraient signer cette semaine un accord qui permettrait à Athènes d'obtenir jusqu'à 5 milliards de dollars d'avances de fonds pour la construction du gazoduc Turkish Stream.

La Russie et la Grèce se font toujours des yeux doux. Selon le quotidien allemand "Der Spiegel", Moscou et Athènes vont signer cette semaine un accord financier qui permettrait à la Grèce d'obtenir jusqu'à 5 milliards de dollars d'avance pour la construction du gazoduc Turkish Stream, écrit ce samedi le journal allemand Spiegel .

Selon le quotidien qui cite un haut responsable du parti de gauche Syriza, au pouvoir en Grèce, l'accord est quasiment bouclé et devrait être signé mardi 21 avril Selon "Der Spiegel", les détails de cet accord ont été examinés lors de la récente visite du premier ministre grec Alexis Tsipras à Moscou.

Lors de cette rencontre, le Premier ministre grec Alexis Tsipras avait exprimé son intérêt dans le projet, qui doit dans un premier temps acheminer le gaz russe vers la Turquie via la mer Noire,

Le texte de l'accord prévoit qu'Athènes reçoive entre 3 et 5 milliards de dollars de prépaiements pour le transit de gaz en provenance de la Russie vers les pays de l'Union européenne via le territoire grec. Le gazoduc devant être en service en 2019, c'est à partir de cette date que les prépaiements versés seraient déduits de revenus qu'Athènes tirera de celui-ci.

Athènes espère aussi diminuer sa facture énergétique et obtenir une ristourne de 10% sur ses approvisionnements en gaz russe.

L'extension du Turkish Steam a été décidée après la décision de Moscou d'abandonner le projet de gazoduc South Stream qui devait alimenter l'Europe en contournant l'Ukraine et fournir jusqu'à 63 milliards de mètres cubes de gaz par an.

Moscou qui jugeait "non constructive" la position de l'Union européenne dans la crise ukrainienne a alors décidé d'arêter le chantier et annoncé son intention de construire un deuxième gazoduc russo-turc sous la mer Noire.
http://www.lesechos.fr/industrie-servic ... 112471.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par energy_isere » 20 avr. 2015, 14:12

.......
Le texte de l'accord prévoit qu'Athènes reçoive entre 3 et 5 milliards de dollars de prépaiements pour le transit de gaz en provenance de la Russie vers les pays de l'Union européenne via le territoire grec. Le gazoduc devant être en service en 2019, c'est à partir de cette date que les prépaiements versés seraient déduits de revenus qu'Athènes tirera de celui-ci.

et pour aller ou après la Turquie ?

Probablement dans le Sud de l' Italie, la Serbie, Macédoine et autres pays de l' ex Yougoslavie ?

ci dessous la carte du défunt projet South Stream.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par energy_isere » 08 mai 2015, 21:01

Aux termes des ententes intervenues jeudi entre le groupe russe Gazprom et le ministère turc de l'Energie, le gazoduc Turkish Stream doit entrer en service à la fin de 2016.

07 Mai 2015

Le PDG de Gazprom Alexeï Miller et le ministre turc de l'Energie Taner Yildiz ont convenu jeudi de lancer les livraisons de gaz par le nouveau gazoduc Turkish Stream en décembre 2016, a annoncé la société russe dans un communiqué.

"Des négociations importantes et très constructives ont eu lieu aujourd'hui. Il a été convenu de mettre le gazoduc Turkish Stream en service en décembre 2016. Ce délai sera mis à la base du calendrier des travaux relatifs au projet Turkish Stream", a déclaré M. Miller cité dans le communiqué.
Gazprom et le conglomérat turc Botas ont signé le 1er décembre un mémorandum d'entente sur la construction d'un pipeline d'une capacité de 63 milliards de mètres cubes de gaz par an qui reliera la Russie à la Turquie par le fond de la mer Noire. Long d'environ 1.100 kilomètres, il acheminera jusqu'à 47 milliards de mètres cubes de gaz vers un hub situé à la frontière entre la Turquie et la Grèce.

Gazprom et Botas ont déjà défini l'itinéraire du tronçon sous-marin du nouveau gazoduc: il suivra, sur une distance de 660 kilomètres, l'itinéraire prévu pour le gazoduc South Stream avant de changer de direction pour parcourir 250 kilomètres vers la partie européenne de la Turquie.

En février 2015, les deux sociétés ont également arrêté l'itinéraire du tronçon terrestre. Le gazoduc sortira de la mer à proximité du village de Kiyikoy pour aboutir à la frontière turco-grecque près de la ville d'Ipsala. La partie terrestre du gazoduc sera longue de 180 kilomètres.
La Turquie constitue pour Gazprom le marché d'écoulement le plus important après l'Allemagne. En 2014, le groupe russe a exporté vers la Turquie 27,4 milliards de mètres cubes de gaz. Les livraisons sont effectuées via le gazoduc sous-marin Blue Stream et le gazoduc Trans-Balkans passant par le territoire ukrainien.
http://fr.sputniknews.com/economie/2015 ... 95005.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par energy_isere » 31 mai 2015, 13:50

Un accord pour l' extension de Turkish Stream à travers la Gréce peut étre signé en Juin à St Petersbourg.
Deal on Turkish Stream Greek Extension May Be Inked in St. Petersburg in June

An agreement on the construction of the Greek extension of a proposed pipeline to pump Russian natural gas through Turkey to consumers in southern Europe could be signed at the St. Petersburg Economic Forum on June 18-20, Greek Energy Minister Panagiotis Lafazanis told Sputnik on Friday.

......
http://sputniknews.com/business/2015052 ... 27025.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par energy_isere » 01 juin 2015, 09:39

Athènes a discuté à Moscou du gazoduc vers l'Europe

le 31 mai 2015, ATHÈNES (Reuters)

Le ministre grec de l'Energie a eu des discussions à Moscou pour la construction d'un gazoduc qui acheminerait du gaz russe vers l'Europe via la Grèce.

Panagiotis Lafazanis s'est rendu à Moscou vendredi pour discuter avec son homologue russe, Alexander Novak, le vice-ministre des Finances, Sergueï Stortchak, et le patron du géant russe Gazprom, Alexeï Miller.

La Grèce, à court de liquidités, cherche à se rapprocher de la Russie depuis l'arrivée au pouvoir en janvier de la formation de gauche anti-austérité d'Alexis Tsipras. Athènes dit que Moscou envisage de payer à l'avance pour le gazoduc "Turkish Stream" après avoir abandonné le projet "South Stream" l'an dernier.

Panagiotis Lafazanis et Sergueï Stortchak ont discuté du financement du gazoduc qui sera construit par un consortium de sociétés russes et européennes, dont une entreprise publique grecque, a annoncé le ministre de l'Energie grec dans un communiqué, ajoutant que les banques russes ont exprimé leur intérêt à financer le projet.

Après avoir abandonné le projet de 40 milliards de dollars (36,39 milliards d'euros) "South Stream", la Russie a l'intention de construire le "Turkish Stream" vers la Turquie, puis la Grèce, via la mer Noire, dans le cadre d'un projet visant à arrêter d'exporter son gaz via l'Ukraine d'ici 2019.
http://www.usinenouvelle.com/article/at ... pe.N332489

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par energy_isere » 19 juin 2015, 17:45

La Russie et la Grèce font bande à part sur le gaz

Le Monde | 19.06.2015

Après des mois de discussion, Athènes et Moscou officialisent leurs vœux. Le ministre de l’énergie grec, Panagiotis Lafazanis, et son homologue russe, Alexandre Novak, ont signé vendredi 19 juin un accord qui prévoit la construction d’un gazoduc russe en Grèce entre 2016 et 2019.

Ce gazoduc « nous permet de continuer nos projets de constructions d’infrastructures dans le cadre du gazoduc passant par la mer Noire, la Turquie et la construction d’un hub [point d’échange] en Turquie », s’est félicité le ministre russe.

Le document, encore au stade du protocole d’entente, prévoit aussi la création d’une coentreprise, South European Gas Pipeline, détenue à parts égales grecques et russes et à financement russe. Le coût total de la construction du gazoduc s’élève à 2 milliards d’euros, avec une capacité de livraison de 47 milliards de mètres cubes de gaz à ses clients européens.
http://www.lemonde.fr/energies/article/ ... 53054.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par energy_isere » 05 août 2015, 13:35

La Russie rompt son contrat avec l’italien Saipem sur Turkish Stream, la Grèce dans la bataille ?

Elisabeth Studer – 13 juillet 2015 – http://www.leblogfinance.com

Gazprom vient en effet d’annoncer a rupture de contrat avec le groupe italien Saipem concernant la construction du gazoduc Turkish Stream. Projet auquel la Grèce participe soit dit en passant … la bataille contre l’Eurogroupe pourrait également se tenir dans l’ombre, avec de fortes odeurs de gaz et de pétrole … L’Italie de Mario Draghi, ancien vice-président pour l’Europe de Goldman Sachs, actuel président de la Banque centrale européenne (BCE) pouvant peser de tout son poids dans la bataille.

En tout état de cause, une filiale de Gazprom, South Stream Transport BV, a informé l’italien Saipem de la rupture du contrat relative à la construction de la première branche du gazoduc Turkish Stream.

Une décision qui peut surprendre, et ce d’autant plus qu’un navire de la société spécialisée dans la recherche et les forages pétroliers avait jeté l’ancre le 6 juillet près d’Anapa, en mer Noire, en vue de débuter les travaux.

South Stream Transport BV motive pour sa part sa décision par la nécessité « d’arriver à un accord sur les questions pratiques et commerciales en ce qui concerne la réalisation du projet de Turkish Stream ». Les négociations avec la Turquie traînent en effet en longueur, freinant le lancement des travaux.

Rappelons que Gazprom avait signé un contrat sur les services de deux navires de forages de la compagnie italienne, Saipem — Castoro 6 et Saipem 7000 — pour la construction de la partie sous-marine de gazoduc South Stream, projet qui a été abandonné début décembre 2014 et remplacé par le projet de Turkish Stream.

Le 8 mai dernier, Saipem a annoncé le renouvellement de son contrat avec South Stream Transport portant sur la construction de la partie sous-marine du gazoduc Turkish Stream.

En raison de la rupture de contrat, Gazprom devra payer à Saipem 300 millions de dollars pour la durée d’immobilisation de six mois, période écoulée depuis la suspension de South Stream. Si l’on en croit les experts, le groupe russe pourrait négocier le prix des compensations.

Le ministre turc de l’Energie, Taner Yildiz, espère quant à lui que le contrat sera signé le plus vite possible. Si Moscou et Ankara sont arrivés à un accord préalable sur Turkish Stream le 13 juin à Bakou, (Azerbaïdjan), le ministre concède certes ne pas pouvoir affirmer « que toutes les obstacles sont surmontés » mais demeure confiant quant à une issue positive.
Sources : sputniknews.com
http://www.leblogfinance.com/2015/07/la ... aille.html

http://fr.sputniknews.com/russie/201507 ... 24418.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par energy_isere » 05 août 2015, 13:42

Les Turcs durs en affaires :
Gaz russe: la Turquie espère un milliard de dollars de rabais

03.08.2015 fr.sputniknews.com

Pour donner son feu vert au projet Turkish Stream, Ankara réclame un rabais de 10,25% sur le gaz russe.

Ankara espère que le rabais accordé par Moscou sur le gaz russe permettra à la Turquie d'économiser un milliard de dollars par an, a annoncé lundi le ministre turc de l'Energie et des Ressources naturelles Taner Yildiz, rapporte l'agence Bloomberg.

La Turquie espère également que la Russie ne tardera pas à signer un accord sur la réduction du prix de son gaz dans le cadre des négociations sur la construction du gazoduc Turkish Stream.
Selon le ministre, Ankara ne voit pas d'obstacles à l'idée de construire une seule conduite de ce pipeline.

"En ce qui concerne la première conduite du gazoduc Turkish Stream, il n'y a pas de problème, sa construction peut débuter. La Russie nous a demandé d'autoriser la construction de quatre conduites. J'espère que Moscou ne fera pas traîner en longueur la signature d'un accord prévoyant 10,25% de réduction sur le gaz", a déclaré M. Yildiz lors d'une conférence d'Ankara consacrée aux problèmes énergétiques.

Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak a antérieurement indiqué que le consortium russe Gazprom et le groupe turc Botas s'étaient mis d'accord sur l'octroi d'un rabais à la Turquie dans le cadre du projet Turkish Stream.

Selon le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, Moscou attend que la formation du gouvernement turc soit achevée, sans quoi il est impossible de lancer la construction du gazoduc. D'après M. Peskov, le projet Turkish Stream sera évoqué lors d'une réunion du Conseil de coopération de haut niveau qui se tiendra cet automne avec la participation des présidents Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan. Lors de leur dernière conversation téléphonique, les chefs des deux Etats ont convenu de définir le lieu et la date de cette réunion.

Selon une information diffusée le 30 juillet, Moscou et Ankara ont suspendu les négociations sur la construction du gazoduc. Deux facteurs en sont la cause: l'absence d'accord sur la réduction du prix du gaz pour la Turquie et le désir de Moscou de construire quatre conduites de transport gazier d'une capacité totale de 63 milliards de mètres cubes par an. Ankara n'a pour le moment accepté qu'une conduite destinée à subvenir aux seuls besoins de la Turquie.

Long d'environ 1.100 kilomètres, le gazoduc Turkish Stream doit comprendre quatre conduites censées acheminer du gaz russe vers les pays du sud-est européen, dont la Grèce. Il est également prévu de construire un hub gazier à la frontière turco-grecque, afin que les Etats de l'UE puissent s'y approvisionner en gaz après avoir mis en place les infrastructures nécessaires à cet effet.
http://fr.sputniknews.com/economie/2015 ... 54130.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par energy_isere » 26 sept. 2015, 11:36

Le nouveau partenariat énergétique russo-turc fait du surplace

Le Monde 18 Sept 2015

Incapables de s’entendre sur le projet de gazoduc Turkish Stream, la Turquie et la Russie ont gelé leurs pourparlers en vue de sa construction. « L’installation du tube n’ayant pas eu lieu dans les temps, nous ne pouvons plus envisager sa mise en service en décembre 2016 », a prévenu Alexandre Medvedev, directeur général de la société Gazprom Export, lors d’une conférence de presse à Moscou, lundi 14 septembre.

Annoncé en grande pompe par Vladimir Poutine lors de sa visite à Ankara le 1er décembre 2014, le projet de gazoduc Turkish Stream devait compenser l’abandon du tracé South Stream, soit la branche méridionale de l’approvisionnement gazier russe vers l’Europe, en complément du Nord Stream qui traverse la mer Baltique.
Chère à Gazprom, la construction de cette « tenaille gazière » visait à alimenter l’Europe en gaz russe tout en contournant l’Ukraine, de manière à éviter les conflits autour du transit gazier comme ceux qui opposèrent Moscou et Kiev en 2006 et en 2009.

http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par energy_isere » 08 oct. 2015, 08:59

TurkStream repoussé d' un an.
Russia's Gazprom May Delay Launch of TurkStream 1st Line until End-2017

ST PETERSBURG, Russia, Oct 7 (Reuters)

Russian energy giant Gazprom may delay the launch of the first line of its TurkStream gas pipeline project until the end of 2017, Alexander Medvedev, the company's deputy CEO, told reporters on Wednesday. The first line of TurkStream, which should replace Russian gas transit via Ukraine, was previously planned to be launched at the end of 2016. "This time frame is being postponed now. It depends on how quickly the intergovernmental agreement will be signed. Nothing terrible would happen if it is postponed by one year," Medvedev said in St Petersburg.
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... il_End2017

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par energy_isere » 03 déc. 2015, 19:17

Moscou et Ankara suspendent le projet de gazoduc Turkish Stream

Par Sarah Belhadi La Tribune 03/12/2015,

Moscou et Ankara en crise diplomatique depuis la destruction d'un chasseur-bombardier russe par l'armée turque, ont annoncé la suspension des négociations pour le projet de gazoduc Turkish Stream. Le rêve de la Turquie de devenir un hub énergétique de premier plan est-il en train de s'évaporer ?
.......................
http://www.latribune.fr/economie/intern ... 32837.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream est mort ! Vive Turkish Stream.

Message par energy_isere » 16 juil. 2016, 13:40

Energie: Turkish Stream pourrait être relancé
Le rapprochement entre Ankara et Moscou pourrait remettre à l'ordre du jour le projet de gazoduc russe Turkish Stream, selon des experts en énergie


05.07.2016 ~ 16.07.2016

Pour David Livingston, expert en énergie au sein de l’institut Carnegie de Bruxelles, le rapprochement diplomatique entre la Turquie, Israël et la Russie, aura forcément des répercussions économiques importantes, notamment dans le domaine de l’énergie et concernant le projet de gazoduc Turkish Stream.

Livingston a analysé pour le compte de l’Agence Anadolu, les développements récents entre la Turquie, Israël et la Russie.

«Le rapprochement entre Ankara et Moscou a été une surprise pour Washington, a-t-il estimé. Pourtant, au regard des intérêts communs des deux pays en matière d’énergie, de diplomatie et d’économie, les Etats-Unis ne devraient pas être surpris.»

Selon lui, cette nouvelle donne devrait relancer le projet de gazoduc russe, Turkish Stream.

«Des sources russes proches du Kremlin donnent des signaux clairs quant à la reprise du projet. Je pense que nous verrons très prochainement des avancées sur cette question. Pour la Russie, ce serait une manière de montrer aux opposants au projet de gazoduc North Stream 2 que cet autre projet n’est pas indispensable pour elle. La Russie a de nombreuses ressources en gaz naturel qu’elle pourra utiliser grâce à Turkish Stream», a-t-il expliqué.

D’après Livingston, le rapprochement entre Ankara et Tel Aviv se concrétise en parallèle au rapprochement Turquie-Russie.

Ces trois pays ont des intérêts communs en matière énergétique, affirme-t-il.

Selon, Ben McPherson, expert au Forum Géopolitique Européen à Bruxelles, la normalisation des relations entre la Turquie et la Russie est une bonne chose pour la stabilité de la région et la sécurité énergétique.

Après 7 mois de crise diplomatique entre Moscou et Ankara, survenues après qu’un avion russe ait été abattu pour avoir violé l’espace aérien turc, la lettre adressée par le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, au Président russe Vladimir Poutine, a permis d’enclencher une reprise du dialogue entre les deux pays.

Le 29 juin dernier, Erdogan et Poutine se sont entretenus au téléphone et les deux pays ont lancé le processus de normalisation.

Avec ce rapprochement, le projet de gazoduc Turkish Stream, qui permettra d’acheminer le gaz russe vers l’Europe, a retrouvé toutes ses chances d’être mis en œuvre, alors que North Stream 2, un autre gazoduc que Moscou veut construire dans le nord de l’Europe, fait face à de nombreuses oppositions parmi les pays européens.
http://www.trt.net.tr/francais/economie ... nce-524217

Répondre