Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan - Arctic LNG 2

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan - Arctic LNG 2

Message par energy_isere » 23 août 2017, 19:35

Total prêt à se lancer sur un nouveau megaprojet en Russie

Benjamin Quenelle Les Ecjos le 22/08

Le groupe étudie de près un projet de 10 milliards de dollars, Arctique-2, lancé par son partenaire russe Novatek.

C'était une des notes glissées à Emmanuel Macron pour préparer sa rencontre avec Vladimir Poutine, au château de Versailles en mai dernier. Total veut participer à Arctique-2, le nouveau mégaprojet de gaz naturel liquéfié (GNL), dans le grand nord russe lancé par Novatek, le groupe gazier proche du Kremlin. Les deux présidents n'ont pas publiquement abordé ce dossier. Mais Total a depuis affiché sa volonté d'entrer dans le consortium. Cette ambition, clairement exprimée par son PDG, Patrick Pouyanné, dans un entretien avec la presse russe, marque la volonté de Total d'accroître son portefeuille de GNL et de renforcer sa position de trader.


Un projet plus important que Yamal

Le pétrolier français est déjà associé à Novatek, dont il détient 19%, dans l'immense usine de liquéfaction sur la péninsule de Yamal, dont le gaz contribuera pour 20-25% du portefeuille GNL du groupe français. La mise en exploitation de ce site est prévue pour la fin de l'année, avec à terme une production annuelle de 16,5 millions de tonnes. L'accord prévoit 4 millions de tonnes pour Total, actionnaire à 20% aux côtés de Novatek (50,1%) et des Chinois CNPC (20%) et du fonds Silk Road (9,9%). Arctique-2, situé sur la péninsule de Gydan dans la mer de Kara, sera plus grand (avec une production de 18 millions de tonnes par an) mais moins cher à construire. Le coût du projet est pour l'instant évalué à environ 10 milliards de dollars contre 27 milliards pour Yamal.

Un calendrier hypothétique

Novatek table sur une baisse des coûts de 30%, grâce notamment à l'assemblage des lignes de production, non pas à terre comme pour Yamal, mais dans un chantier naval de Mourmansk. Elles seraient transportées sur des barges flottantes et ensuite connectées sur place. La construction d'Arctique-2 pourrait être lancé en 2019 et la mise en exploitation commencer en 2023. A cette date, espère Total, la période de saturation du marché en GNL toucherait à sa fin et la situation de la demande redeviendrait favorable. Ce calendrier est toutefois encore hypothétique, dans l'attente d'une décision d'investissement fin 2018 - début 2019. Pour le moment, le projet reste à l'état des études préliminaires auxquelles participe TechnipFMC, déjà présent à Yamal. Dans le passé, certains projets n'ont jamais démarré, comme celui de Shotkman, dans l'Articque russe.

Un problème financier

Novatek assure qu'Arctique-2 sera construit avec des technologies russes et ne sera donc pas touché par les sanctions occidentales contre Moscou ciblant les projets d'exploitation dans l'Arctique. A priori, il est aussi en dehors du champ des mesures prises cet été sur les gazoducs par Washington. Mais cela ne résout pas le problème financier. Les sanctions financières avaient considérablement compliqué le financement de Yamal, empêchant les banques françaises d'y participer malgré une garantie de la Coface. Pour Arctique-2, Novatek aurait posé une condition à la participation de Total : la France devra s'impliquer directement dans le financement. Un point crucial qui, sans doute, dominait la note de Total transmise à l'Elysée...
https://www.lesechos.fr/industrie-servi ... 108952.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan

Message par energy_isere » 23 août 2017, 19:39

Ce projet est en face de Yamal :

Image

Image

et voila ce qu'en dit Novatek sur son site :
Gydan Peninsula License Areas

Licenses for the Geofizicheskoye and Salmanovskoye (Utrenneye) fields on the Gydan Peninsula were acquired in September 2011 and are valid through 2031.

The Salmanovskoye (Utrenneye) field, located in the northern part of the Gydan peninsula on the shores of the Gulf of Ob in close proximity to the South-Tambeyskoye field, was discovered in 1980. It is the largest field by recoverable reserves that has been found to date on the Gydan Peninsula. The field contains 34 hydrocarbon deposits, including 16 gas deposits, 15 gas condensate deposits, two oil and gas condensate deposits and one crude oil deposit. Proved reserves to SEC standards amounted to 259.8 bcm of natural gas and 9.6 mmt of liquid hydrocarbons as of 31 December 2014.

The Geofizicheskoye oil and gas condensate field, located in the middle part of the Gydan peninsula on the shores of the Gulf of Ob, was discovered in 1975 and contains 35 hydrocarbon deposits, including 19 gas deposits, 12 gas condensate deposits, three crude oil deposits and one crude oil and gas condensate deposit. Proved reserves to SEC standards amounted to 125.6 bcm of natural gas and 0.4 mmt of liquid hydrocarbons as of 31 December 2014.

In December 2014 “Arctic LNG 1” (the Company’s subsidiary) won an auction for exploration and production at the Trekhbugorniy license area located on the Gydan Peninsula and bordering the Company’s Geofizicheskiy license area. Estimated natural gas reserves of the Trekhbugorniy license area under the Russian C1+C2 reserve classification amount to 5.9 bcm, while the field’s broader recoverable resources classification exceed one (1) tcm of natural gas and 90 mln tons of liquid hydrocarbons.

In 2016, we continued full-scale exploration works at our license areas located on the Gydan Peninsula to properly assess the resource potential of this strategically important region. In total we have drilled five exploration wells at the Utrenneye field in 2014 to 2016, and the well testing results allowed us to increase the appraised reserves volumes and confirm higher well flows at the field.
http://www.novatek.ru/en/business/persp ... ive-gydan/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan

Message par energy_isere » 23 août 2017, 19:42

En Mars 2017 on pouvait déjà lire :
Novatek Looks to Build Second Arctic LNG Plant

By MarEx 2017-03-29

Russian gas firm Novatek is building a massive LNG plant on the Yamal Peninsula, in Siberia's Arctic north. The plant is expected to come online in late 2017, and it will eventually export 16 million tons of liquified natural gas per year using the world's first icebreaking LNG tankers.

But this ambitious plan is not nearly enough for Novatek. The firm has announced that it intends to build a comparable plant on the Gydan Peninsula, across the Gulf of Ob from Yamal LNG. The second facility – called Arctic LNG-2 – would be completed by 2023, and would export gas from Novatek's Salmanovskoye and Geofizicheskoye fields.

"The Gydan and Yamal peninsulas have a vast resource base that allows the production of over 70 million tonnes [per annum]; it is comparable to LNG production in Qatar," said Novatek head Leonid Mikhelson at a recent conference.

Novatek says that building Arctic LNG-2 will require the construction of a $430 million module-building yard, which will be sited near Belokamenka, Murmansk. Mikhelson says that it could break ground as early as this year, leading to thousands of new jobs in the region.

Novatek is on a sanctions list that prohibits American entities from entering into debt or equity transactions with certain Russian petroleum firms, and the company has relied on the Russian government and Chinese backers to fund its Yamal project. It has also received $400 million from the Japan Bank for International Cooperation, with the possibility of additional financing for Arctic LNG-2 and for the Murmansk yard.

It is unclear whether Yamal LNG (and its successor) will be able to turn a profit in the near term. Aleksandr Kurdin of the Russian Federation's Analytical Center warned last year that the break-even for Russian LNG sales to Europe would be in the range of $300 per thousand cubic meters, a price attainable only if oil reaches $60 a barrel (gas prices are generally pegged to oil). In Asia, a glut of LNG has brought Tokyo spot rates down to roughly $7 per MMBtu, about half the average price in late 2014, when Yamal LNG’s partners gave the project the final go-ahead. Mikhelson insists that Yamal will be profitable even if oil trades in the range of $30 per barrel. "Production costs are very low and liquefaction costs are not bad. I think the [Yamal plant] will be competitive almost everywhere," he said in an interview last year.
http://www.maritime-executive.com/artic ... -lng-plant

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan

Message par energy_isere » 24 mai 2018, 22:02

Total va prendre 10% du projet gazier russe Arctic LNG-2

publié le 24/05/2018

Total a signé jeudi un accord avec Novatek en vue de prendre une prise de participation directe de 10% dans Arctic LNG 2, le nouveau projet géant de gaz naturel liquéfié promu par le groupe russe, situé sur la péninsule de Gydan dans le nord de la Sibérie.

Le groupe pétrolier français détenant environ 19% du capital de Novatek et ce dernier souhaitant conserver 60% du projet, la participation économique globale de Total dans Arctic LNG 2 s'élèvera à environ 21,5%.

Selon une source au fait de l'accord, Arctic LNG 2 devrait représenter un investissement de 25 milliards de dollars.

Au cas où Novatek déciderait d'abaisser sa participation en dessous de 60%, Total pourrait augmenter sa participation directe jusqu'à 15%, a indiqué le groupe français dans un communiqué.

D'une capacité de production de 19,8 millions de tonnes par an, soit 535.000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j), Arctic LNG 2 permettra de valoriser plus de 7 milliards de bep de ressources d'hydrocarbures.

Comme pour Yamal LNG, le transport de la production d'Arctic LNG 2 vers les marchés internationaux sera assuré par une flotte de méthaniers brise-glace qui pourra emprunter la route du Nord pour les cargaisons à destination de l'Asie.

Total aura en outre la possibilité d'acquérir une participation directe entre 10% et 15% dans tous les futurs projets GNL de Novatek, situés sur les péninsules de Yamal et de Gydan.

La décision finale d'investissement est prévue en 2019 et le démarrage du premier train est envisagé d'ici fin 2023.

La signature de l'accord entre Total et Novatek a eu lieu en présence de Vladimir Poutine et d'Emmanuel Macron à l'occasion d'une visite du président français en Russie.
https://www.boursier.com/actualites/reu ... 19950.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan

Message par energy_isere » 28 mai 2018, 18:53

Juste en face de Yamal

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan

Message par energy_isere » 03 nov. 2018, 23:35

Les Saoudiens intéressés pour investir peut être 5 milliards de dollars :
$5 Billion Saudi LNG Investment Plays Into Russia’s Hands

By Tim Daiss - Oct 29, 2018

.........
Now, that cooperation will extend to liquefied natural gas (LNG) markets. Saudi Energy Minister Khalid al-Falih told Ekhbariya TV on Thursday that Saudi Arabia wants to invest as much as 30 percent in Russia’s pivotal and capex intensive Arctic LNG project. He called it a “very ambitious project,” and the biggest example of cooperation between the Saudi private sector and Russian companies. The disclosure comes just two few days after the head of Russian Direct Investment Fund (RDIF), Kirill Dmitriev, said at the controversial Saudi Arabian investment forum that Riyadh is ready to invest $5 billion in LNG project in the Russian Arctic.

Pivotal LNG project

Arctic LNG 2 will be a massive project on the Gydan Peninsula in Northern Siberia with a production capacity of approximately 19.8 million tons per annum (mtpa), placing it as one of the larger LNG projects on a global scale. It is set to unlock over seven billion barrels of oil equivalent (boe) of hydrocarbon resources in Russia’s onshore Utrenneye gas and condensate field. A fleet of ice-class LNG carriers, which will be able to use Russia’s Northern Sea Route, will deliver LNG cargoes destined for Asian markets, which makes up more than 70 percent of global LNG demand with that amount to increase going forward amid insatiable Chinese gas demand.
........
https://oilprice.com/Energy/Natural-Gas ... Hands.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan

Message par energy_isere » 18 déc. 2018, 01:25

France Extends State Guarantee For Total-Participated Russian LNG Projects

By Tsvetana Paraskova - Dec 17, 2018

France is extending the state guarantees for the Russian liquefied natural gas (LNG) projects Yamal LNG and the Arctic LNG 2 projects, Russian media quoted France’s Economy Minister Bruno Le Maire as saying after a meeting with his Russian counterpart Maxim Oreshkin in Paris.

According to Le Maire, France will also provide longer terms for loan repayment for the two Russian LNG projects, in which French oil and gas major Total has stakes.

“I confirm that we made a decision to give longer terms for repayment of loans, as for the state guarantees - this is a guarantee of the French state to the Yamal (LNG) project. All participants in this project requested it,” Russia’s TASS news agency quoted Le Maire as saying on Monday.

“This is a success and an economic signal, but behind there is a political signal that we want to strengthen our cooperation in the energy sector based on the Yamal (LNG) project. The same goes to the Arctic LNG-2 project - it is very important for us that the largest number of French companies could take part in it.”

Total holds 20 percent in the Yamal LNG project led by Russia’s Novatek and also participated by Chinese CNPC and Silk Road Fund. Yamal LNG started operations at the end of last year. Operator Novatek said earlier this month that Yamal LNG had reached full capacity at the plant’s three LNG trains.

In May this year, Total expanded its partnership with Novatek with the proposed Arctic 2 LNG project. Total and Novatek signed an agreement under which Total would buy a direct working 10-percent stake in Arctic LNG 2 on the Gydan Peninsula in the north of Siberia.

“Arctic LNG 2 will contribute to our strategy of growth in LNG by developing competitive projects based on giant low costs resources,” Patrick Pouyanné, Chairman and CEO of Total, said at the time.

The final investment decision for Arctic LNG 2 is expected next year, with first train start up potentially in 2023.

By Tsvetana Paraskova for Oilprice.com
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... jects.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan

Message par energy_isere » 19 déc. 2018, 22:14

Arctic LNG 2 : contrat de 2,2 milliards d’euros pour Saipem et Renaissance

Publié le 19/12/2018

Une coentreprise associant à parité les parapétroliers italien Saipem et turc Renaissance a remporté un contrat d’un montant total de 2,2 milliards d’euros pour le projet Arctic LNG 2, prévu dans l’Arctique russe.

Image
https://www.lemarin.fr/secteurs-activit ... -saipem-et

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan

Message par energy_isere » 21 déc. 2018, 21:04

Plusieurs candidats en lice pour une part dans Arctic LNG 2

Publié le 21/12/2018 MOSCOU/DUBAI (Reuters)

Le japonais Mitsui, le fonds souverain russe RDIF et Saudi Aramco sont en pourparlers en vue d'une prise de participation dans Arctic LNG 2, le nouveau projet géant de gaz naturel liquéfié promu par le groupe russe Novatek, ont dit des sources proches du dossier à Reuters.

A ce stade, Novatek détient 90% de ce projet et le français Total 10%. Le groupe russe entend pour l'heure en conserver 60%, donc est prêt à en céder 30% à des tierces parties.

Cependant, selon certaines conditions, le groupe russe serait prêt à se délester d'une part plus grande sans passer sous les 50% nécessaires pour garder le contrôle.

Situé sur la péninsule de Gydan dans le nord de la Sibérie, le projet Arctic LNG 2 devrait commencer à entrer en production à partir de 2022-2023 après un investissement de 25,5 milliards de dollars (22,4 milliards d'euros).

D'une capacité de production de 19,8 millions de tonnes par an, soit 535.000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j), Arctic LNG 2 permettra de valoriser plus de sept milliards de bep de ressources d'hydrocarbures.


"Nous avons un intérêt général dans le projet et nous échangeons avec les parties impliquées", a déclaré un porte-parole de Mitsui au sujet d'Arctic LNG 2.

Saudi Aramco et Novatek n'ont pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire. RDIF a refusé de commenter l'information.

Arctic LNG 2 sera le deuxième site de production de Novatek après Yamal LNG, détenu à 50,1% par le groupe russe, à 20% chacun par Total et la compagnie pétrolière chinoise CNPC, et à 9,9% par le fonds souverain chinois Silk Road Fund.

Total, qui détient un peu plus de 16% de Novatek selon des données Refinitiv, peut augmenter sa part directe dans Arctic LNG 2 à 15% si le groupe russe passe sous les 60%, selon les termes de l'accord, conclu en mai, scellant l'entrée de Total dans le projet.

Total aura en outre la possibilité d'acquérir une participation directe entre 10% et 15% dans tous les futurs projets GNL de Novatek, situés sur les péninsules de Yamal et de Gydan.

S'agissant d'Arctic LNG 2, la décision finale d'investissement est prévue en 2019 et le démarrage du premier train est envisagé d'ici fin 2023.
https://www.usinenouvelle.com/article/p ... -2.N786694

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan

Message par energy_isere » 02 févr. 2019, 01:10

Russie: Siemens va participer au nouveau projet géant de Novatek dans l'Arctique

AFP le 01 févr. 2019

Le groupe allemand Siemens a signé un contrat de fourniture d'équipements pour le gigantesque projet de gaz naturel liquéfie (GNL) Artic LNG 2 du groupe russe Novatek, dans lequel Total compte prendre 10%, a annoncé Novatek vendredi.

"Arctic LNG 2 et Siemens ont signé un contrat portant sur des équipements de compression" pour trois lignes de liquéfaction, a annoncé Novatek dans un communiqué, précisant que l'accord prévoyait que les équipements pour la troisième ligne de production soient fabriqués en Russie.

Siemens a déjà participé au méga projet qui associe Total et Novatek, Yamal LNG, qui a démarré la production de gaz en décembre 2017 dans l'Arctique russe. "Notre prochain projet, Arctic LNG 2, utilisera de nouvelles solutions technologiques et fera appel à des fabricants nationaux. Le contrat prévoit de nouvelles perspectives pour la localisation de la fabrication d'équipements de compresseurs pour l'industrie du GNL", a déclaré dans ce communiqué Alexander Fridman, vice-président du conseil d'administration de Novatek.

Arctic LNG 2 est situé sur la péninsule de Gydan, dans le Nord de la Sibérie, à une trentaine de kilomètres de Yamal LNG. Il est prévu que le projet atteigne une capacité de production de 19,8 millions de tonnes par an, soit 535 000 barils équivalent pétrole par jour, en puisant dans plus de 7 milliards de barils équivalent pétrole de ressources d'hydrocarbures du gisement onshore de gaz à condensats d'Utrenneye.
https://www.connaissancedesenergies.org ... que-190201

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan

Message par energy_isere » 26 févr. 2019, 00:21

GNL: contre-temps inattendu pour Total et Novatek dans l'Arctique russe

AFP le 25 févr. 2019

Les autorités russes de la concurrence ont saisi le gouvernement du projet du français Total de participer à la nouvelle usine géante de gaz naturel liquéfie (GNL) du groupe russe Novatek dans l'Arctique, retardant ce projet majeur, a indiqué lundi le quotidien Kommersant.

Au lieu de l'approuver directement, le service fédéral antimonopole (FAS) a renvoyé devant le comité gouvernemental des investissements étrangers, le projet de Total de prendre 10% du projet Arctic 2. "Le problème sera examiné rapidement et avec bienveillance par une commission gouvernementale. Le gouvernement soutient fondamentalement cet accord", a assuré à Kommersant une porte-parole du FAS, Irina Kachounina. Selon le quotidien cependant, cet examen "peut retarder la finalisation de l'accord et créer de l'incertitude".

La loi russe exige l'approbation de cette commission si un investisseur étranger veut entrer dans un projet russe à hauteur de 25% ou plus dans un domaine considéré d'importance nationale. Bien que Total ne veuille entrer dans le projet Arctic LNG 2 qu'à hauteur de 10%, le groupe français détient également 19,4% de Novatek, ce qui donnerait à Total un contrôle indirect supérieur à 25% dans Arctic LNG 2, a expliqué cette porte-parole.

Si les deux entreprises doivent conclure l'accord d'ici le 1er avril, la question devrait être résolue cette semaine, selon Kommersant. Arctic LNG 2 est situé sur la péninsule de Gydan, dans le Nord de la Sibérie, à une trentaine de kilomètres de Yamal LNG.

Il est prévu que le projet atteigne une capacité de production de 19,8 millions de tonnes par an, soit 535 000 barils équivalent pétrole par jour, en puisant dans plus de 7 milliards de barils équivalent pétrole de ressources d'hydrocarbures du gisement onshore de gaz à condensats d'Utrenneye. Total a déjà été associé à un autre méga projet de GNL avec Novatek, Yamal LNG, qui a démarré la production de gaz en décembre 2017 dans l'Arctique russe.
https://www.connaissancedesenergies.org ... que-190225

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan

Message par energy_isere » 05 mars 2019, 12:31

Total va prendre 10% du projet de GNL russe Arctic LNG 2

le 05/03/2019

Le 5 mars, Total a annoncé la signature d'accords définitifs avec Novatek pour prendre une participation de 10% dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) Arctic LNG 2.

Total a annoncé mardi 5 mars avoir signé des accords définitifs pour prendre une participation de 10% dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) du russe Novatek dans la péninsule de Gydan en Russie.

"Des ressources géantes à bas coût"

"Arctic LNG 2 s'inscrit dans notre stratégie de développement du portefeuille de GNL grâce à des projets compétitifs, fondés sur des ressources géantes à bas coût de production, principalement destinés à des marchés asiatiques en forte croissance", déclare dans un communiqué Patrick Pouyanné, PDG de Total.

Selon l'entreprise, la capacité de production d'Arctic LNG 2 est de 19,8 millions de tonnes par an (Mt/a), soit 535 000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j). Dans le cadre du projet, trois plateformes gravitaires seront installées dans le golfe de l'Ob. Elles accueilleront trois trains de liquéfaction d’une capacité de 6,6 Mt/an chacun.

"Le transport de la production d’Arctic LNG 2 vers les marchés internationaux sera assuré par une flotte de méthaniers brise-glace qui pourront utiliser la route du Nord", fait savoir Total.

Total a un intérêt économique de 21% dans le projet

Avec une participation de 19,4% dans le capital de Novatek, Total a un intérêt économique global d'environ 21,6% dans le nouveau projet. La compagnie pétrolière européenne précise que les accords prévoient la possibilité de monter sa participation dans Artic LNG 2 à 15% si Novatek décide de réduire sa part sous les 60%.

Les deux partenaires ont également convenu que Total pourrait prendre une participation de 10% à 15% dans les futurs projets de GNL de Novatek dans les péninsules russes de Gydan et de Yamal.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... -2.N814170

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan

Message par energy_isere » 20 mars 2019, 19:25

Novatek et Saudi Aramco proches d’un accord sur Arctic LNG 2

Publié le 20/03/2019

La compagnie étatique saoudienne Saudi Aramco pourrait prendre une participation allant jusqu’à 30 % dans le projet de liquéfaction Arctic LNG 2, prévu en Sibérie.


Image
(Illustration : Novatek)
https://www.lemarin.fr/secteurs-activit ... ctic-lng-2

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan

Message par energy_isere » 26 avr. 2019, 00:18

Le géant public chinois CNPC prend une participation de 10% dans le projet Artic LNG 2

AFP parue le 25 avr. 2019

Le géant chinois public des hydrocarbures CNPC, via sa filiale China National Oil and Gas Development and Exploration Corporation (CNODC), va prendre une participation de 10% dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) du russe Novatek, a indiqué ce dernier jeudi.

CNODC a signé un "accord contraignant" qui "prévoit l'acquisition (...) d'une participation de 10% dans Arctic LNG 2", un projet géant estimé à plus de 20 milliards de dollars, a annoncé Novatek dans un communiqué. "Cet accord est une étape importante dans la réalisation de notre projet Arctic LNG 2 ainsi que la poursuite de notre coopération fructueuse avec CNPC", a déclaré le patron de Novatek, Leonid Mikhelson.

L'accord a été signé à Pékin dans le cadre du sommet sur les Nouvelles routes de la soie, en présence également du patron de CNPC, Wang Yilin. Le français Total est également partenaire à hauteur de 10% dans le projet Arctic LNG 2, situé sur la péninsule de Gydan, dans le nord de la Sibérie. Il se situe à une trentaine de kilomètres de Yamal LNG, méga-projet associant déjà Novatek, CNPC et Total, qui a démarré la production de gaz en décembre 2017.

Il est prévu qu'Arctic LNG 2 atteigne une capacité de production de 19,8 millions de tonnes par an, soit 535 000 barils équivalent pétrole par jour, en puisant dans plus de 7 milliards de barils équivalent pétrole de réserves d'hydrocarbures du gisement onshore de gaz à condensats d'Utrenneïé.
https://www.connaissancedesenergies.org ... sse-190425

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet gazier Russe de la péninsule de Gydan

Message par energy_isere » 21 mai 2019, 19:31

Arctic LNG 2 : TechnipFMC construira l’usine de liquéfaction

Publié le 21/05/2019 lemarin.fr

La joint-venture Arctic LNG 2, qui associe Novatek à Total, a signé un contrat EPCC (ingénierie, approvisionnement, construction, mise en service) avec TechnipFMC pour les installations de production de GNL de sa future usine de liquéfaction.

Image
Arctic LNG 2 sera la deuxième usine de liquéfaction de Novatek dans l’Arctique après celle, déjà en service, de Yamal LNG, pour laquelle TechnipFMC avait également été sollicité.
https://www.lemarin.fr/secteurs-activit ... quefaction

Répondre