Le Gaz de Qatar

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 06 févr. 2009, 21:15

Raminagrobis a écrit : [...
pfff quel charabia. Peuvent pas donner un chiffre en barrils/jours?
Voyons ce qu' ils disent a propos de cette affaire dans leblogenergie : ;-)
PEARL : un vaste projet de conversion de Gas to Liquid de Shell au Qatar

Par Raymond Bonnaterre le 6 février 2009

Je vous invite à regarder la toute nouvelle vidéo de Shell qui fait le point sur l'état d'avancement du projet Pearl, complexe de conversion du gaz naturel des North Fields en carburants liquides, situé au Qatar dans la Zone Industrielle de Ras Laffan. Vous verrez la taille d'une unité qui doit produire 140 mille barils par jour de carburant liquide par procédé Fischer-Tropsch et hydrocracking des cires de paraffine , mais aussi 300 mille barils par jour d'eau obtenus par réaction du gaz avec 28800 tonnes d'oxygène liquide produites quotidiennement. L'ensemble produira et utilisera 8000 tonnes de vapeur d'eau à l'heure. Ce document donne la dimension du projet et confirme que les biocarburants issus de quelques camions de bois pourront être difficilement produits un jour par un tel procédé.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 27 févr. 2009, 20:20

encore des nouvelles du gigantesque projet PEARL au Quatar :
Qatar : des nouvelles du projet GTL

27/02/2009 MoteurNature


Oui, Shell va produire des carburants liquides à partir de gaz naturel. Beaucoup.

Le projet de construction d'une usine GTL (gas-to-liquids) par Shell, au Qatar, fait parler de lui depuis plusieurs années. On commençait à s'interroger sur d'éventuels retards, mais ce serait méconnaitre la dimension exceptionnelle du projet, que Shell vient opportunément de rappeller. Le proverbe nous dit que Paris ne s'est pas fait en un jour, la surface de la future usine GTL de Shell est le double de celle de la ville de Paris . Son nom est Pearl GTL, elle sera alimentée par le plus grand gisement de gaz du monde, qui est sous-marin, à quelques 60 kilomètres de la côte. Un gazoduc se charge d'acheminer le gaz du puits à l'usine. Le premier travail de l'usine sera de purifier le gaz naturel, pour ne conserver que du méthane, c'est là que la conversion en carburant liquide va pouvoir commencer. Il faut pour cela de l'oxygène, Shell a donc construit la plus grande unité de production d'oxygène du monde. Avec 8 séparateurs de la taille d'un immeuble de 20 étages, sa capacité sera de 28 800 tonnes d'oxygène par jour. Partant de l'air ambiant, cette usine le comprimera, puis le refroidira à -180°, tepérature à laquelle l'oxygène se sépare de l'azote. Shell pourra ensuite mélanger cet oxygène au méthane dans un réacteur à 1300°, il y en a 24, et chacun pèse 1200 tonnes.


On appliquera ensuite au gaz obtenu le procédé Fischer-Tropsch avec des catalyseurs dont Shell a le secret, pour aboutir à différents produits, par exemple du gazole. Le premier avantage est que ce gazole a une combustion nettement plus propre que le gazole pétrolier courant. Le second est que l'immense gisement du Qatar est tout récent, Shell a plusieurs dizaines d'années d'exploitation devant lui. C'est pour cela qu'il n'hésite pas à investir des sommes colossalles. Il y a aujourd'hui plus de 40 000 personnes qui travaillent à ériger l'usine, brancher 12 200 km de câbles, tout devant être d'une qualité formidable. Nous pensons notamment aux aciers qui composeront les réacteurs devant supporter une température de 1300°. Les perspectives de rentabilité sur le long terme sont néanmoins bonnes. On sera content dans 40 ans de pouvoir acheter du gazole propre GTL du Qatar. Mais quel dommage que les sommes formidables qui permettent la construction de cette immense usine ne soient pas plutôt consacrées à développer les énergies renouvelables.
voir avec les photos dans l' article : http://www.moteurnature.com/actu/uneact ... s_id=23997

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 04 mai 2009, 21:32

Qatar : lancement d'un projet de centrale électrique pour 3,9 milliards USD

Le Qatar a annoncé lundi avoir lancé la construction d'une centrale électrique d'un coût estimé à 3,9 milliards de dollars, présentée comme la plus grande du Moyen-Orient.

Boursorama

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 13 juil. 2009, 13:28

La 6iéme ligne ("train") de liquéfaction debvGaz naturel va étre mise en fonctionnement d' ici quelques semaines. Capacité de 7.8 millions de tonnes par an.
Sont les plus grosses au monde (avec 4 autres du méme type dans la série)
Qatar's RasGas 6 to produce LNG within weeks
Mon Jul 13, 2009


DUBAI, July 13 (Reuters) -Qatar and Exxon Mobil (XOM.N) expect to begin producing liquefied natural gas (LNG) from a new facility in Qatar within weeks, a spokesperson at LNG producer RasGas said on Monday.

Qatar is already the world's largest LNG exporter, and expects to double annual capacity this year to 62 million tonnes through the start up of four huge new LNG production facilities. "We anticipate the first production of LNG to occur within the next few weeks," the spokesperson said in a statement e-mailed to Reuters. "The commissioning of train 6 is progressing normally."

LNG is gas super-chilled to liquid form for export in specially designed tankers. The gas is processed and chilled at facilities known as trains.

The new train is RasGas' sixth. The design capacity of the train is 7.8 million tonnes per year. The company expects to start train 7 in late 2009. Both trains six and seven were expected to export LNG to Asia and the United States.

State-run Qatar Petroleum owns 70 percent of RasGas train 6, while Exxon Mobil owns the remaining 30 percent.

Qatar has two LNG producers, RasGas and Qatargas. Both are majority owned by Qatar Petroleum.

Qatargas said last month it expected first LNG from its train 5, also with annual production capacity of 7.8 million tonnes, within weeks. [ID:nLT340733]

The company started its train 4 in April, again with capacity of 7.8 million tonnes. The trains are the largest in the world.
http://www.reuters.com/article/marketsN ... 8920090713

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 24 août 2009, 18:48

Le Qatar qui posséde la 3ieme reserve de Gaz du monde, aprés la Russie et l' Iran (source BPreport 2009, et le présent article) , affirme que son champs gigantesque du Nord va produire pendant encore 100 ans :
Qatari field to pump gas for next 100 years

August 24, 2009

Qatar's mammoth North Field that houses the world's largest gas reservoir will likely continue spewing gas and feed the country's coffers for more than 100 years despite a sharp rise in its LNG output, official data showed.

A rapid rise in liquefied natural gas production will combine with supplies to other Qatari projects and neighbouring UAE and Oman to boost the country's total gas output to a record 23 billion cubic feet per day in 2014 to become one of the largest natural gas producers in the world.

At that output, Qatar's annual production of natural gas will be 8.39 trillion cubic feet, all of which will come from the North Field.

Official estimates put the Field's proven gas resources at more than 900 trillion cubic feet at the start of 2009, which means that it could last for 107 years at present reserves and the 2014 production level.

Qatar is already the world's largest LNG exporter, pumping nearly 30 million tonnes in 2008. The level could surpass 50 million tonnes this year and swell to the targeted capacity of 77 million tonnes by 2012.

"Producing 77 million tonnes of LNG per year will need producing 6.13 billion cubic feet of natural gas per day," said Saad Al Kaabi, Director of Oil and Gas projects at the government-owned Qatar Petroleum (QP).

"If gas supplies to other projects in Qatar and to the Dolphin project, which supplies gas to the UAE and Oman, are added to the LNG projects, then Qatar's total production of natural gas will reach about 23 billion cubic feet per day by 2014, when all of its gas projects are completed."

Qatar launched LNG projects in early 1990s to tap its North Field, which straddles about 6,000 square kilometres of Qatari and Iranian water in the Gulf and is believed to be the world's largest single reservoir of non-associated gas, with estimated reserves of around 902 trillion cubic feet.

QP has approved a staggering QR222.7 billion (Dh224.6bn) for its oil and gas development scheme during 2008-2012 to bring to the total capital pumped into the North Field and other hydrocarbon projects to more than QR500bn.

Around QR104bn will be pumped into refining and gas-to-liquids (GTL) projects while the natural gas sector will receive QR63bn. Allocations included QR25bn for industries, QR19.7bn for crude oil and around QR11bn for petrochemicals.

The North Field was discovered in 1971. Its gas reserves are equivalent to nearly 162 billion barrels of oil, accounting for nearly 14 per cent of the world's total extractable crude resources. At that level, Qatar controls the world's largest proven gas wealth after Russia and Iran.

Industry sources said LNG exports fetched Qatar in excess of $10bn (Dh36.7bn) in 2008 and revenue could exceed $27bn in 2012.

http://www.business24-7.ae/Articles/200 ... b747e.aspx

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 10 sept. 2009, 20:00

TOTAL: Démarrage de la production de GNL du Train B de Qatargas 2

édité le 09/09/2009 Europétrole


Total annonce le démarrage de la production de gaz naturel liquéfié (GNL) du Train B de Qatargas 2, le 7 septembre 2009. Doté d’une capacité de production de 7,8 millions de tonnes par an (Mt/an), le Train B, dans lequel Total possède une participation de 16,7% aux côtés de la compagnie nationale Qatar Petroleum (65%) et d’ExxonMobil (18,3%), est l’un des deux trains composant le projet Qatargas 2.

Premier projet GNL intégré dans le monde, il comprend également le terminal de regazéification de South Hook, situé à Milford Haven au Pays de Galles (Royaume-Uni), dans lequel Total détient une participation de 8,35%. Opérationnel depuis le deuxième trimestre 2009, ce terminal est le plus grand d’Europe pour l’importation et la regazéification de GNL, avec une capacité de 15,6 Mt/an.

Le GNL issu du Train B de Qatargas 2 sera principalement destiné au Royaume-Uni, à la France et aux Etats-Unis.

« Capitalisant sur le succès du partenariat mis en place pour Qatargas 1, Total réaffirme son engagement dans le secteur du GNL au Qatar avec le démarrage du deuxième train de Qatargas 2 », a déclaré Yves-Louis Darricarrère, directeur général Exploration & Production. « Qatargas 2 est déjà considéré dans ce secteur comme l’un des projets les plus audacieux de par son ampleur, sa technologie et le fait qu’il intègre production, transport et regazéification. Avec ce deuxième train, la production totale de GNL de Qatargas s’établira à 25 Mt/an. »

Origine : Communiqué TOTAL
http://www.euro-petrole.com/ne_02_actua ... fcf63601a0

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 21 sept. 2009, 18:25

un point sur la situation des unités de liquéfaction de Gaz au Qatar :
http://www.gulf-times.com/site/topics/a ... rent_id=28

et à la fin : le Qatar à 16 milliards de $ de commande pour 54 gros méthaniers à construire auprés des 3 plus gros chantier naval de Corée du Sud.
Qatar set for huge leap in LNG output and export

................
Qatar is now the world’s largest exporter and trans-shipper of LNG. Currently, 10 LNG trains are in operation – five each at RasGas and Qatargas. They account for 45mn tonnes per year.

Qatargas customers are mainly Japan’s Chubu Electric and Spain’s Gas Natural. RasGas’ major customers are in South Korea and India among other countries.

Qatar is also making huge investments in LNG transportation to deliver its liquefied natural gas worldwide.

At the peak of activities, Qatar’s massive LNG fleet will consist of some 56 vessels, the largest of which is Q-Max, which can deliver up to 265,000 cubic metres of LNG.

Some 27 large LNG carriers comprising both Q-Max and Q-Flex are expected to be delivered to Qatar this year.

Q-Flex and the even larger Q-Max are a new generation of LNG mega ships with about 40% lower energy requirements and carbon emissions than conventional vessels due to the economies of scale created by their size and the efficiency of the engines.

South Korea’s three major shipbuilders – Hyundai, Samsung and Daewoo – have taken up the mammoth Qatari order worth $16bn to construct 54 ships for the country.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 25 sept. 2009, 13:15

Premiére concession d' exploration de Gaz et de pétrole du qatar accordé à des Asiatiques, en l' occurence des Chinois de China National Offshore Oil Corporation
Sept 2009
....
Earlier this month, Qatar Petroleum awarded a 25-year contract to China National Offshore Oil Corporation (CNOOC) to explore for oil and gas off the coast of Qatar, marking the first time the emirate had awarded a concession to an Asian firm.

CNOOC is planning to spend $100m to drill exploration wells in Qatari waters in the next five years.
....
http://www.thenational.ae/apps/pbcs.dll ... 49968/1005

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 20 oct. 2009, 19:47

Voies alternatives : La China National Offshore Oil Corporation reçoit sa première livraison de gaz naturel liquifié du Qatar

mardi 20 octobre

La China National Offshore Oil Corporation (CNOOC), le principal producteur de pétrole offshore chinois, a reçu sa première livraison de gaz naturel liquéfié (GNL) du Qatar, annonce mardi le quotidien anglophone China Daily.

Cette cargaison de 216 000 mètres cubes est arrivée dimanche au terminal de GNL de Dapeng à Shenzhen. Ce terminal est situé à 45 km au sud du centre de la ville, annonce le journal.

Cet accord d’approvisionnement à long terme a été signé au mois de juin 2009 entre la CNOOC et Qatargas. Aux termes de celui-ci, le Qatar doit fournir à la Chine, chaque année et pendant 25 ans, deux millions de tonnes de gaz naturel liquéfié.

Cette première livraison marque une étape importante dans la coopération énergétique entre la Chine et le Qatar, ajoute le China Daily, qui cite Fu Chengyu, le président du groupe pétrolier chinois.

Le gaz naturel liquéfié du Qatar sera également déchargé à d’autres terminaux de la CNOOC, l’un dans la province du Fujian et un autre qui sera bientôt mis en service à Shanghai, afin de desservir les économies en plein développement des provinces côtières de l’est et du sud de la Chine, a expliqué M. Fu Chengyu.

Le montant de l’accord avec le Qatar n’a pas encore été révélé, souligne le journal.

Sources Xinhua

geopolis
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 312
Inscription : 06 févr. 2010, 17:46

Re: Le Gaz de Qatar

Message par geopolis » 24 févr. 2010, 15:21

7e train de production de GNL à Ras Laffan mise en service, portant la production annuelle du qatar en GNL a 36 millions de tonnes.

QATAR'S RAS LAFFAN 3 ANNOUNCES STARTUP OF 7.8 MIL MT LNG TRAIN 7


Dubai (Platts)--24Feb2010

The Ras Laffan Liquefied Natural Gas Company Limited (RasGas), a joint venture between Qatar Petroleum and ExxonMobil, announced Wednesday the completion and start-up of the 7.8 million mt/year Train 7 at its Ras Laffan 3 LNG plant in Qatar.

"Initiating LNG production from Ras Laffan 3 Train 7 marks another major milestone in the unprecedented effort between Qatar Petroleum and ExxonMobil to design and effectively implement the largest liquefaction trains, LNG vessels and terminals in the world," a joint statement said.

Qatar Petroleum holds 70% in the joint venture and ExxonMobil 30%.

Train 7 is the fourth 7.8 million mt/year LNG train--the world's largest--to be brought online by Qatar Petroleum and ExxonMobil joint ventures within the past 12 months. It matches the capacity of Ras Laffan 3 Train 6, one of the largest operating LNG production facilities in the world, inaugurated in October 2009.

"These mega facilities have sufficient scale to competitively reach markets around the globe. Qatar's giant North Field, which is estimated to contain in excess of 900 trillion cubic feet of natural gas, will supply both trains," it said.

"The final key component of the value chain is the Golden Pass LNG terminal, under construction near Sabine Pass, Texas, capable of re-gasifying 15.6 million tons per year of LNG. The joint venture consists of affiliates of Qatar Petroleum (70%), ExxonMobil (17.6%) and ConocoPhillips (12.4%) and is expected to start up this year.

Before the inauguration of its latest mega-train, Qatar had said its current LNG production capacity from the RasGas and Qatargas LNG projects was 54 million mt/year. The OPEC oil producing state expects to raise its LNG production capacity to 77 million mt/year before the end of the year with the additional of two more LNG trains.

The emirate has imposed a moratorium on further development of its North Field and has said there would be no further grassroots projects until a reservoir is completed and its results assessed.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 15 avr. 2010, 13:03

Les ventes de Gaz naturel liquéfié du Quatar vont bondir de 24 milliards de $ en 2009 à 36 milliards de $ en 2010

source : millhttp://www.menafn.com/qn_news_story_s.asp?StoryId=1093321830

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 06 mai 2010, 12:50

Le plus important craqueur d'éthane au monde inauguré

Total annonce l'inauguration de la plus grande unité au monde de production d'oléfines par craquage d'éthane à Ras Laffan, au Qatar.
D'une capacité de 1,3 million de tonnes d'éthylène par an, le craqueur d'oléfines de Ras Laffan (Ras Laffan Olefin Cracker, RLOC) alimentera la nouvelle unité de polyéthylène de Qatofin inaugurée à Mesaieed en novembre 2009. À travers ses participations dans Qapco et Qatofin, joint-ventures créées avec Qatar Petroleum, Total Petrochemicals détient un intérêt de 22,2% dans RLOC, aux côtés de Qatar Petroleum et de Chevron Phillips Chemical Company.

L'éthane utilisé dans le craqueur de Ras Laffan provient du champ North Field, un gisement géant de gaz naturel situé dans l'offshore du Qatar et dans lequel Total détient des intérêts dans la production et le transport du gaz par le biais des projets Dolphin et Qatargas I et II. Le gaz naturel (méthane) destiné à l'export est traité dans des usines de liquéfaction également situées à Ras Laffan ; l'éthane associé produit par Dolphin sera valorisé au sein du craqueur de Ras Laffan comme matière première pour l'industrie pétrochimique.
.............
http://www.enerzine.com/12/9653+le-plus ... gure+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 06 mai 2010, 18:32

Au Qatar, Total parie sur un craqueur d’éthane géant

Le 06 mai 2010 Usine Nouvelle

Le pétrolier français a inauguré mardi le plus important craqueur d’éthane au monde à Ras Laffan, au Qatar. En apportant à l’émirat une technologie et un marché à l’export pour ses matières plastiques, Total lorgne les parts de l’immense gisement de gaz de Northfield, remis en jeu en 2014.

En plein désert du nord du Qatar, une installation pétrochimique est inaugurée en grande pompe ce mardi 4 mai. Sous la tente climatisée aux effluves de cardamome, Total est aux premières loges. L’enjeu est de taille pour le pétrolier. Aux côtés de Chevron et de Qatar Petroleum, il a investi à hauteur d'un cinquième de l’installation présentée comme le plus grand craqueur d’éthane au monde. Coût total estimé : 1,2 milliards de dollars. Stratégique pour ce pays grand comme la Corse, le craqueur devait être inauguré par l’émir en personne, remplacé au dernier moment par son fils, son altesse le dauphin. Une dérobade qui n’altère pas l’optimisme du directeur général Chimie de Total, François Cornélis, qui a fait le déplacement à Ras Laffan. « Tout ce que l’on construit ici est neuf et de taille maximale », se réjouit ce dernier.

L’éthylène produit sur place doit être transformé en granulés de polyéthylène dans les installations de Messaieed, au sud du Qatar. Les granulés sont ensuite livrés par bateau aux plasturgistes en Afrique et en Chine, qui en font des films alimentaires et autres produits plastiques finis. Pour Total, l'usine qatarie constitue une arme compétitive. En effet, le procédé basé sur l’éthane est moins coûteux que celui basé sur le naphta, utilisé comme matière première en Europe, à Anvers ou Gonfreville. Si la différence de prix de revient n’est pas donnée par les représentants de Total interrogés, elle est significative. A tel point que le groupe souhaite que l’éthane représente 50% de sa matière première pour fabriquer du polyéthylène d’ici à 2015, contre 30% à 40% aujourd’hui.

Un levier pour exploiter le gaz du Qatar

Au- delà des économies engendrées, la pétrochimie in situ constitue pour Total un levier permettant de gagner de futurs gisements de gaz. Le craqueur d’éthane passerait presque inaperçu à Ras Laffan, tant la cité industrielle multiplie les installations des majors. Shell, Exxon Mobil et ConocoPhillips qui y ont installé leurs quartiers aux côtés de Total, sur les rives du plus grand gisement de gaz de la planète. C'est que le réservoir de Northfield fait la richesse de l’émirat, et attire toutes les convoitises. Situé sous la mer du Golfe arabo-persique entre l’Iran et le Qatar, il propulse la presqu’ile au troisième rang de producteur gazier de la planète, derrière la Russie et l’Iran. « Facile à exploiter, à seulement 60 mètres de profondeur sous la mer, il peut fournir du méthane pendant encore une centaine d’années », souligne Philippe Guys, directeur de l’exploration production de Total au Qatar. Un eldorado, loin des difficultés techniques des gisements sous pression en grande profondeur, dans le Golfe du Mexique.

Reste qu’il faut séduire le propriétaire. « Tous ceux qui ont reçu des concessions ont apporté une technologie, une valeur ajoutée », indique François Cornélis. Le groupe français s’est pour l’instant vu attribuer trois tranches d'exploitation, toujours en binôme avec Qatar Petroleum, le bras armé de l’émirat. Mais un moratoire sur l’exploitation du gisement North field a été imposé jusqu’en 2014. D’ici là, Total fourbit ses armes à l'émirat en demande d'excellence : un centre de recherche ambitieux logé dans le quartier des matières grises à Doha, une antenne de la prestigieuse école HEC, qui devrait être l'un des premiers établissements étrangers à proposer un bac+5, une politique d’implantation de PME françaises de pointe, et enfin, de gros investissements pour industrialiser le pays sur toute la chaîne de valeur du gaz, au-delà de l’exploration-production. Le craqueur d'éthane géant, conçu par Technip au plus près des exigences possibles en termes d’efficacité énergétique, fait partie de cette stratégie.
http://www.usinenouvelle.com/article/au ... nt.N131307

geopolis
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 312
Inscription : 06 févr. 2010, 17:46

Re: Le Gaz de Qatar

Message par geopolis » 17 mai 2010, 10:16

Shell, le chinois CNPC et Qatar petroleum ont signé dimanche un contrat de 30 ans sur l'exploration et la production de gaz naturel au Qatar.
Shell, China's CNPC sign Qatar gas deal

DOHA, May 16 (Reuters) - Royal Dutch Shell , China National Petroleum Corp (CNPC) and Qatar Petroleum (QP) signed a 30-year deal on Sunday for gas exploration and production in Qatar, the holder of the world's third-largest gas reserves.
Officials signed the agreement under which Shell, as operator, will hold a 75 percent equity stake, with CNPC holding the remainder.

The 30-year deal, which includes a five-year exploration period, covers onshore and offshore exploration for natural gas and its production in Qatar Block D, which covers an area of more than 8,000 square kilometers close to the industrial city of Ras Laffan, a statement said.
Qatar has the world's third-largest gas reserves and aims to start producing around 5 million barrels of oil equivalent per day in 2014, up from current output of 2.7 million boepd.
Qatar's Oil Minister Abdullah al-Attiyah, speaking during Sunday's signing, said Qatar was in talks over the supply of 7 million tonnes of liquefied natural gas to China and four million tonnes of LNG to India, in addition to earlier agreements.

QP said on Thursday it agreed to supply UNIPEC, a wholly owned affiliate of China's Sinopec Corp , Qatar Marine Crude Oil (QMCO) and Al-Shaheen (ALS) for one year, starting in July.
Attiyah said the latter agreement was for the supply of 30,000 barrels per day of crude oil.
The supply agreement is an addition to an existing contract between the two parties for supplying Qatar Marine and Qatar Land crude oils, QP said.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Gaz de Qatar

Message par energy_isere » 02 sept. 2010, 17:35

La capacité de production de GNL du Quatar sera de 77 millions de tonnes / an en fin d' année avec l' inauguration prochaine des trains de liquéfaction n° 6 et 7.
Qatar to Celebrates Achieving 77 Million Tonnes of Liquefied Natural Gas / year

Qatar (Doha) - As Qatar's production capacity of the Liquefied Natural Gas (LNG) will soon reach 77 million tonnes per annum (mtpa), the Deputy Prime Minister and Minister of Energy and Industry and Chairman of Qatar Petroleum (QP) Abdullah bin Hamad Al Attiyah has announced the formation of a task team composed of a group of companies and departments to take on the task of highlighting this historic event as an achievement of the State of Qatar.

With the sixth and seventh production lines of Qatargas expected to begin production in the very near future, Qatar will prove that its LNG production capacity reaches 77 mtpa, Al Attiyah said, adding that this means achieving the vision of the Emir Sheikh Hamad bin Khalifa Al Thani.

This achievement also represents a landmark event for Qatar, where it will ensure its reputation of being the center of energy in the world and the largest producer of LNG in the world, he added. Thanks to the wise vision and the firm commitment by the Emir and through the continued support of Sheikh Tamim bin Hamad Al Thani, Qatar has become today at the forefront of the LNG industry at the global level, Al Attiyah stressed.

This unprecedented achievement would not have been possible without the joint efforts of a large number of experts and technicians, officials and staff who participated in every stage of the implementation of our ambitious projects in the field of liquefied natural gas industry, he added.

On this occasion, the Deputy Prime Minister issued a decision appointing Abdul Aziz bin Ahmed Al Malki, the director of his office, as president of the supreme committee that will oversee the plans for celebrating Qatar's LNG production reaching 77 mtpa. The celebration to be held on Monday, December 13, 2010 in Ras Laffan Industrial City in the presence of several delegations and media figures from around the world.

Image
http://www.english.globalarabnetwork.co ... l-gas.html

Répondre