Les nouvelles centrales électrique à Gaz en France /Europe

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les nouvelles centrales électrique à Gaz en France /Europe

Message par energy_isere » 29 juin 2010, 12:27

Ils sont vraiment fort ces Allemands !
Siemens lance sa nouvelle turbine à gaz 340 MW

Après 10 ans de développement, Siemens va passer à la phase de commercialisation de sa nouvelle génération de turbines à gaz, dite de classe H, avec un rendement supérieur à 60 %.

Le premier client est un fournisseur d'électricité exerçant sur le marché américain. A partir de 2013, six turbines entreront en exploitation en Floride, permettant ainsi de réduire d'un tiers la consommation de combustible fossile dans des centrales à cycle combiné. Avec la modernisation de ses centrales, Florida Power & Light, économisera en net sur l'ensemble du cycle de vie des turbines près d'un milliard de dollars.

« La classe H est un véritable chef d'œuvre d'ingénierie et un modèle de rendement énergétique. Nous sommes les premiers sur le marché. Avec ce produit de classe mondiale, nous permettons aux fournisseurs d'électricité d'ouvrir la voie à la nouvelle ère énergétique appelée de ses vœux par le président américain Barack Obama. Nous allons désormais également nous tourner vers d'autres marchés régionaux », a déclaré Peter Löscher, Président de Siemens.

Lors de sa visite sur le site Siemens de fabrication de pales de rotor pour éoliennes fin avril, Barack Obama avait plaidé en faveur d'un rôle accru des Etats-Unis dans les énergies renouvelables et d'une utilisation raisonnée des ressources naturelles dans le monde. La nouvelle génération de turbines à gaz de Siemens consomme un tiers de gaz en moins pour produire la même quantité d'électricité, tout en réduisant les émissions de CO2 dans les mêmes proportions, par rapport aux solutions mises en œuvre à ce jour dans les centrales à cycle combiné courantes.

La réduction des émissions de gaz carbonique est même de 75 % par rapport aux centrales thermiques au charbon. Par ailleurs, la turbine peut être redémarrée et monter en régime en seulement cinq minutes, et atteint sa pleine puissance en une quinzaine de minutes. La pleine puissance fournie par la turbine peut également être réduite de moitié en quelques minutes, la remontée en puissance étant tout aussi rapide. Cette flexibilité permet d'exploiter la turbine de manière ciblée et ainsi de compenser les fluctuations de production et d'alimentation sur le réseau électrique, inhérentes aux énergies renouvelables comme le solaire et l'éolien.

A moyen terme, Siemens prévoit de vendre au minimum dix turbines de classe H par an sur le marché mondial. Le coût de la turbine, de plusieurs millions d'euros, varie selon le modèle et l'équipement.

Actuellement, les centrales à cycle combiné aux Etats-Unis convertissent en moyenne moins de 40 % de l'énergie produite par la combustion du gaz en électricité. Si toutes les centrales à cycle combiné exploitées aux Etats-Unis étaient équipées de turbines Siemens de classe H, le surplus d'électricité produit annuellement permettrait de couvrir l'équivalent de la consommation de 25 millions de personnes, sans émission supplémentaire de CO2. La vente de cette production électrique supplémentaire permettrait de générer un produit pouvant atteindre 40 milliards de dollars.


Plus de 800 collaborateurs Siemens ont œuvré au développement de cette turbine. Des pièces de plusieurs tonnes aux minuscules composants, la turbine a fait l'objet d'un assemblage d'une précision d'horloger. Une turbine, avec ses quelque 7 000 composants, délivre une puissance équivalant à 1 200 voitures de sport équipés de moteurs hautes performances. Chacune des turbines à gaz de 60 Hz, qui seront exploitées dans des centrales de Floride, pèse 280 tonnes, soit un peu plus qu'un Airbus A340-300 à pleine charge, avec ses 300 passagers, le tout pour une longueur de seulement 11 mètres et un diamètre d'environ 5 mètres.

Le modèle le plus grand actuellement disponible, d'un poids de 444 tonnes, soit l'équivalent d'un Airbus A380 avec réservoirs remplis, est capable de fournir suffisamment d'électricité pour alimenter une ville de 2,2 millions d'habitants. A l'intérieur de la chambre de combustion, la température peut atteindre 1 500 °C, la distance entre les aubes et l'enveloppe étant de l'ordre de l'épaisseur d'une carte postale. Certaines parties des aubes tournent à plus de 1 700 km/h, au-delà de la vitesse du son.
http://www.enerzine.com/15/9956+siemens ... 0-mw+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les nouvelles centrales électrique à Gaz en France /Europe

Message par energy_isere » 09 juil. 2010, 18:38

Faut bien ca pour assurer l' alimentation electrique de toutes les télé de Marseille ce weekend de coupe du monde. :-D
GDF Suez : mise en service d'une centrale électrique à Fos.

(CercleFinance.com)

GDF Suez annonce la mise en service d'une nouvelle centrale électrique au gaz naturel de 424 mégawatts dans les Bouches du Rhône, à Fos-sur-Mer.

La centrale de Combigolfe utilise un cycle combiné au gaz naturel et vise une production électrique annuelle de près de 2,6 terawattheure, soit l'équivalent de la consommation annuelle de 520.000 foyers.

Les travaux avaient débuté en janvier 2008, en partenariat avec Alstom.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... b2a8648594

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les nouvelles centrales électrique à Gaz en France /Europe

Message par energy_isere » 12 juil. 2010, 11:44

D' autres info la dessus
Fos-sur-Mer : nouvelle centrale électrique au gaz

GDF Suez vient de mettre en service une nouvelle centrale électrique d'une puissance de 424 MW dans les Bouches du Rhône et utilisant un cycle combiné au gaz naturel.
Implantée à Fos-sur-Mer, la centrale de Combigolfe possédera une production électrique annuelle de près de 2,6 TWh, soit l'équivalent de la consommation annuelle de 520 000 foyers. Combigolfe devrait apporter un complément de production indispensable à la sécurité d'approvisionnement électrique de la région Provence-Alpes-Côte-D'Azur.

Le cycle combiné à gaz couple l'utilisation d'une turbine à gaz et d'une turbine à vapeur classique. Son rendement énergétique atteint près de 58%, et contribue de fait à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de CO2.

Les travaux de construction de Combigolfe ont été lancés en janvier 2008 avec Alstom. Le chantier a duré presque trois ans et a mobilisé, selon les périodes, entre 600 et 800 personnes.

.......
http://www.enerzine.com/12/10035+fos-su ... -gaz+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re:

Message par energy_isere » 23 juil. 2010, 11:44

Poweo réitére avec Siemens pour une nouvelle centrale à Gaz, à Toul .

On se souvient que fin 2007 Powéo avait déjà choisi Siemens pour la centrale à Gaz de Pont sur Sambre ( ce post : viewtopic.php?p=160861#p160861 )
Poweo attribue un contrat de centrale électrique à Siemens :

PARIS/MUNICH (Reuters) - Poweo a attribué à Siemens un contrat pour la construction clé en main d'une centrale à cycle combiné au gaz naturel à Toul (Meurthe-et-Moselle), sans en dévoiler le montant.

Une source proche du dossier a ensuite estimé la valeur de ce contrat à environ 500 millions d'euros.

Dans un communiqué, l'opérateur alternatif d'électricité que "l'approvisionnement de la centrale en gaz naturel est assuré sur une durée de 20 ans par un contrat" avec le norvégien Statoil.

Poweo ajoute que le chantier de construction de la centrale devrait durer 30 mois, ajoutant qu'elle devrait entrer en service au cours du premier semestre 2013.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... ce15383b4c

A ne pas confondre avec la centrale photovoltaique de 143 MW en projet à Toul également (EDF Energie Nouvelle), voir ce post : http://forums.oleocene.org/phpBB3/viewt ... 54#p267954

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 24 sept. 2010, 20:25

Ploufragan n' en voulait pas, c'est Rennes qui va s' y coller.
Bretagne: nouvelle centrale électrique

AFP 24/09/2010

La Bretagne va se doter d'une centrale électrique d'appoint au gaz de 450 MW dans l'agglomération de Brest pour conforter un réseau électrique régional "sollicité à ses limites", a indiqué aujourd'hui à Rennes le préfet de Bretagne, lors d'une conférence régionale sur l'énergie.

Un appel à projet sera lancé avant la fin de l'année pour une sélection des candidats à la fin de l'été 2011. L'unité de production devrait être mise en service en 2015-2016.
Le réseau de transport de l'électricité sera en outre renforcé par la création d'ici 2018 d'une liaison de 225.000 volts enterrée entre Lorient et Saint-Brieuc, soit un investissement de 255 millions d'euros.

La Bretagne ne produit que 8% de la consommation électrique qu'elle consomme, alors que la demande d'électricité continue à croître plus que la moyenne nationale du fait notamment de l'évolution démographique favorable (+25.000 h/an), a ajouté M. Le Drian. Après la mise en service de la nouvelle centrale, la production couvrira 34% des besoins.

Les équipements à venir visent à éviter un risque de coupures ciblées, notamment sur le quart nord-ouest de la Bretagne, ou un "écroulement de réseau généralisé".
Quatre turbines de production électrique au fuel de Dirinon et de Brennilis (4x85 Mgw) dans le Finistère devraient être mises à l'arrêt après 2016-2017. "L'enjeu pour la Bretagne est vital. Si on ne prend pas à bras-le-corps la question électrique, dans quelques années c'est le déclin de notre région", a souligné le président du conseil régional Jean-Yves Le Drian.

Une politique de maîtrise accrue de la demande d'énergie sera également mise en oeuvre avec, dès 2015, une économie électrique équivalente à la consommation de la ville de Rennes, soir 959 gigawatt (1.200 gwatt en 2020). M. Le Drian a précisé que l'effort breton serait symbolisé par un "triskel électrique", avec notamment une forte augmentation du nombre d'inscrits à Ecowatt (alertes mails et SMS incitant à réduire la consommation d'électricité lors des périodes critiques) qui passerait de 18.500 à 30.000.

En outre, la maîtrise passera par la généralisation des "boîtiers intelligents" qui permettent, lors des périodes de consommation de pointe, de suspendre temporairement la consommation électrique des foyers volontaires, un système débrayable, avec un objectif de 300.000 boîtiers installés contre 8.000 aujourd'hui.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/ ... trique.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 28 sept. 2010, 21:22

d'autres info qui complétent le post précedent.
Une centrale électrique de 450 MW dans le finistère

A l'occasion de la conférence bretonne de l'énergie qui s'est tenue vendredi dernier à Rennes, le préfet de Région Michel Cadot, a confirmé la construction d'une «unité de production d'appoint» dans la région de Brest.
La centrale à cycle combiné gaz d'une puissance de 450 MW devrait être implanté sur le site de Guipavas, mais rien n'a encore été approuvé officiellement. «Le choix n'est pas fait», a indiqué le préfet. "Un appel d'offres sera lancé d'ici quelques semaines" a t'il ajouté.

Par ailleurs, l'opérateur énergétique devrait être sélectionné à l'été 2011. La mise en service de l'unité de production est prévue pour 2015 ou 2016.

Afin de sécuriser la partie réseau de transport électrique, une ligne haute tension enterrée de 225.000 volts, entre Lorient et Saint-Brieuc, d'un coût de 250 millions d'euros, devrait aussi être opérationnelle en 2017.

D'après les chiffres de 2008, la Bretagne a produit 506 ktep d'énergies électrique et thermique, soit 7,1% de sa consommation finale.

La Bretagne s'approvisionne à 94% pour son énergie primaire des autres régions françaises. 92% de l'électricité finale consommée est apporté par le réseau électrique en provenance des autres régions françaises.
http://www.enerzine.com/15/10449+une-ce ... tere+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 21 oct. 2010, 12:35

General Electric : nouveau moteur à gaz d'une puissance de 9,51 MW


La division "moteurs" de General Electric (GE) a présenté hier, lors d'une cérémonie à l'usine GE de Jenbach, en Autriche, son plus puissant moteur à gaz de production d'électricité – le moteur J920.
Avec un rendement électrique de 48,7% et une puissance de 9,51 mégawatts (MW), le nouveau moteur J920 qui devient selon la firme américaine "le plus efficace de sa catégorie" fournit assez d'énergie pour alimenter 18 500 foyers européens moyens.

................
Le rendement électrique du J920 a été amélioré de plus de 2 points de pourcentage pour atteindre 48,7%. "Nos nouveaux moteurs à 20 cylindres atteignent ainsi le meilleur résultat au monde pour tous les moteurs commercialisés dans cette catégorie" a indiqué GE dans un communiqué.

.............
Image
http://www.enerzine.com/15/10628+ge---n ... 1-mw+.html


A ne pas confondre avec les turbines à Gaz qui sont beaucoup, beaucoup, plus puissantes et qui ont des records de rendement de 60%. Par exemple dans ce post plus haut : viewtopic.php?p=275859#p275859

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les nouvelles centrales électrique à Gaz en France /Europe

Message par energy_isere » 07 déc. 2010, 13:23

aprés la nouvelle centrale à Gaz aux Pays Bas de Vlissingen-Oost de EDF en début d' année ( ce post :
viewtopic.php?p=266438#p266438 ) encore une nouvelle centrale à Gaz aux Pays Bas par GDF :
GDF Suez : inauguration d'une centrale aux Pays-Bas.

(CercleFinance.com) - Electrabel, du groupe GDF Suez, fait part de l'inauguration de la nouvelle centrale Maxima à Lelystad, aux Pays-Bas.

Composée de deux unités TGV (Turbine Gaz Vapeur) d'une capacité de 440 MW chacune, cette nouvelle centrale produit annuellement une quantité d'électricité équivalente à la consommation d'environ 1,6 million de ménages.

Le montant de l'investissement pour la construction de cette centrale atteint quelque 500 millions d'euros.

Par ailleurs, Electrabel a entamé la construction d'une nouvelle centrale de 724 MW à Rotterdam, pour un investissement de quelque 1,2 milliard d'euros.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... a8ed400672

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les nouvelles centrales électrique à Gaz en France /Europe

Message par energy_isere » 23 déc. 2010, 20:35

Montoir : La nouvelle centrale à cycle combiné gaz opérationnelle

17/12/2010 meretmarine.com

Image
crédits : GDF SUEZ


GDF Suez vient de mettre en service sa nouvelle centrale à cycle combiné située à Montoir-de-Bretagne, près de Saint-Nazaire. Couplée au terminal méthanier, la nouvelle unité, d'une puissance de 435 MW, produira suffisamment d'électricité, soit 2.2 TW/h par an, pour alimenter 450.000 foyers (hors chauffage). Testée depuis le mois de mai et opérationnelle depuis décembre (mis en service industrielle), la centrale est alimentée par GRT Gaz, soit avec du gaz provenant du terminal méthanier tout proche, soit via gazoduc (par exemple avec le gaz provenant des stockages souterrains du groupe). Des synergies ont également été mises en place avec Elengy, la centrale fournissant au terminal méthanier l'eau chaude dont il a besoin pour ses échangeurs.
D'un coût de 300 millions d'euros, la centrale, exploitée par une équipe de 25 personnes, est gérée par la société de production électrique de Montoir (SPEM), filiale de GDF Suez. Sa construction a nécessité deux ans, soit 400 personnes en moyenne mobilisées pour le chantier.

Une combustion, deux productions d'énergie

La centrale est dite à cycle combiné car elle est dotée d'une turbine à gaz 9FB de GE Energy, réalisée à Belfort, et d'une turbine à vapeur de type A15 produite aux Etats-Unis. Ces deux turbines sont reliées sur le même axe, la combustion du gaz entrainant d'abord la TG, l'énergie produite réchauffant ensuite un circuit d'eau faisant tourner la turbine à vapeur. « Avec une même combustion, il y a deux productions d'énergie. Ce type de centrale présente un rendement très élevé, de l'ordre de 58%. Capable de monter en puissance rapidement, elle peut réponde de manière efficace aux variations de la demande », explique-t-on chez GDF Suez.
C'est en 2005 que le groupe français a inauguré sa première centrale à cycle combiné à Dunkerque (788 MW). Deux autres centrales ont ensuite été ouvertes à Fos, soit 424 MW et 486 MW de puissance. L'ensemble de la puissance générée par le parc de GDF Suez dans l'Hexagone atteint donc, désormais, 2133 MW. Le groupe exploité également des infrastructures de ce type en Belgique et en Italie.
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=114911

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les nouvelles centrales électrique à Gaz en France /Europe

Message par energy_isere » 06 janv. 2011, 17:29

Le réseau gazier menacé par la production d'électricité des centrales à GAZ

Plusieurs associations** font valoir que depuis 2006, plusieurs projets de centrales électriques au gaz naturel sont en cours d'étude, d'autorisation ou de construction sur l'ensemble du territoire national.
Elles ont demandé une audience auprès de Nathalie Kosciusko-Morizet, l'actuelle ministre de l'Écologie et du Développement durable afin d'exposer "les conséquences du développement trop important de centrales thermiques gaz dans le paysage énergétique français, et plus particulièrement de leur impact considérable sur les tarifs et conditions d'accès aux réseaux de transport de gaz naturel".

...............
lire ici : http://www.enerzine.com/12/11083+le-res ... cite+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les nouvelles centrales électrique à Gaz en France /Euro

Message par energy_isere » 18 mars 2011, 12:17

Suite de ce post du 23 Juillet 2010 : viewtopic.php?p=277032#p277032
De l'argent pour la centrale électrique à gaz de Toul

La Banque européenne d'investissement et Poweo Toul Production S.A.S, une filiale indirecte à 100 % de l'autrichien Verbund AG, ont annoncé la signature d'un contrat de financement de 165 millions d'euros pour la construction et l'exploitation à Toul, dans l'est de la France, d'une centrale de 413 MW équipée de turbines à gaz à cycle combiné.
Le projet, qui s'appuie sur le déploiement d'une "technologie avancée" dans le domaine des turbines à gaz à cycle combiné, permettra en particulier de produire de l'électricité de manière efficace, avec à la clé "un impact sur l'environnement inférieur à celui de tous les autres types de centrales thermiques conventionnelles".

La future centrale sera implantée dans la zone industrielle de Croix de Metz, dans la banlieue de Toul, et jouxtera la sous-station à haute tension, ce qui facilitera son raccordement au réseau de transport d'électricité.

« La BEI se réjouit de soutenir un nouvel acteur du secteur de la production d'électricité en France ainsi que des investissements garants de la sûreté de l'approvisionnement en électricité et de la diversification des sources d'énergie » a déclaré M. Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI.

« Nous sommes heureux de conclure cette opération en vue de financer l'implantation, à Toul, de la deuxième centrale à cycle combiné au gaz du secteur français de l'électricité. La construction de la centrale électrique renforce la position de producteur d'énergie indépendant de Poweo Production et accroît sensiblement la valeur ajoutée de la stratégie de croissance internationale mise en oeuvre par VERBUND » a indiqué pour sa part M. Andreas Wollein, directeur de Berbund AG.

** Ce prêt s'inscrit dans le cadre de l'action prioritaire que mène la BEI en faveur d'un approvisionnement énergétique durable, compétitif et sûr. En 2010, elle a accordé à ce titre 714 millions d'EUR de prêts en France et 18 milliards d'euros en Europe et dans les pays partenaires.
http://www.enerzine.com/12/11609+de-lar ... toul+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les nouvelles centrales électrique à Gaz en France /Euro

Message par energy_isere » 08 avr. 2011, 12:30

GDF Suez : inaugure une centrale en Loire-Atlantique.

(CercleFinance.com) 08 Avril 2011

GDF Suez fait part de l'inauguration d'une nouvelle centrale électrique au gaz naturel de 435 MW à Montoir-de-Bretagne, en Loire-Atlantique.

Première installation de ce type implantée dans l'Ouest de la France, la centrale SPEM apporte un complément de production d'électricité indispensable à la sécurité d'approvisionnement des Pays-de-la-Loire et de la Bretagne, selon le groupe.

Avec une production électrique annuelle de 2,2 TWh, soit l'équivalent de la consommation annuelle de près de 450.000 foyers, la centrale de Montoir-de-Bretagne représente un investissement de près de 300 millions d'euros.

Située à proximité du terminal méthanier de Montoir-de-Bretagne, la centrale utilise un cycle combiné au gaz naturel, procédé de production qui couple l'utilisation d'une turbine à gaz et d'une turbine à vapeur.

Les travaux de construction ont duré plus de deux ans et ont mobilisé en moyenne 400 personnes sur le site.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... bc416d49a7

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les nouvelles centrales électrique à Gaz en France /Euro

Message par energy_isere » 08 avr. 2011, 19:16

Voila de quoi compléter le post précedent de ce matin.

Me manquait le rendement de cette centrale. ;)
Pas de surprise, 58% comme dans des post précedent sur des centrales modernes à cycle combiné.
GDF Suez inaugure sa centrale Spem à Montoir

Le 08 avril 2011 Usine Nouvelle

GDF Suez a inauguré hier, en tant que propriétaire et exploitant, la centrale électrique à cycle combiné gaz de Montoir-de-Bretagne, en Loire-Atlantique.

Image
Centrale électrique de Montoir-de-Bretagne

Cette centrale produira 435 mégawatts (MW) d'électricité, pour une production annuelle de 2,2 térawatts (2,2 milliards de KW), soit la consommation annuelle de 450 000 foyers. Elle permet ainsi de fournir davantage d'électricité au sud de la Bretagne, notamment en périodes de pointe.

Cette unité est en fait pleinement opérationnelle depuis décembre 2010, au terme d'un chantier de deux ans et, au préalable, de trois ans d'études. Et a déjà contribué à l'alimentation du réseau électrique lors des pics hivernaux.

Cette centrale dispose d’un système de cycle combiné 109FB (qui inclut une turbine à gaz General Electric Frame 9FB), d'une turbine à vapeur et de générateurs associés mettant en œuvre la technologie de pointe à haute efficacité (High Efficiency Advanced Technology).

La turbine 9FB de ce projet (voir photo ci-dessous) a été fabriquée à Belfort (Territoire de Belfort) au siège européen de GE pour les turbines à gaz. En fonctionnement en cycle combiné, la 9FB assure un rendement énergétique supérieur à 58%. Pour répondre au besoin croissant d’énergies plus propres, la 9FB est équipée du système de combustion GE (Dry Low NOx), qui limite les émissions de NOx à 25 parties par million ou moins.

Image
Turbine 9FB de General Electric

L'investissement s'est élevé à 300 millions d'euros, mobilisant 400 personnes sur le site (6 hectares). L'unité emploiera 25 salariés permanents. Elle sera exploitée par la Spem (Société de production électrique de Montoir), filiale de GDF Suez.

Il s'agit de la quatrième centrale à cycle combiné gaz de GDF Suez, après celles de Dunkerque (Nord) et les centrales Sycofos et Combigolfe de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône). Le tout représente une puissance installée de 2 147 MW.
http://www.usinenouvelle.com/article/gd ... ir.N149671

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les nouvelles centrales électrique à Gaz en France /Euro

Message par energy_isere » 18 avr. 2011, 13:19

"Repowering" pour la Centrale thermique de Martigues

Deuxième plus gros investissement du groupe EDF en France, la modernisation de la centrale EDF de Martigues est un projet unique visant à sécuriser l'alimentation électrique de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Image

La transformation sous forme de « repowering » de la Centrale de Martigues en deux Cycles Combinés Gaz (CCG) - dont les mises en service sont prévues en 2011 et 2012 - va permettre de passer d'une production au fioul à une production au gaz naturel tout en augmentant la puissance disponible ainsi que les performances environnementales et techniques.

Représentant un investissement de 470 millions d'euros - soit le deuxième plus gros investissement du groupe EDF après l'EPR de Flamanville et le plus important chantier dans le Thermique à Flamme en France - cette transformation offrira une puissance installée de 930 mégawatts contre 750 MW au préalable, soit 20% supplémentaire,
à disposition du réseau électrique de Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ce projet clé s'inscrit dans le cadre du programme « Energie Efficace » lancé par EDF pour sécuriser l'alimentation électrique de la région - qui ne produit sur son territoire que 40% de l'électricité consommée - et faire face à des pics de consommation.

Environ 900 personnes et plus de 3 ans de travaux auront été nécessaires au repowering de la Centrale de Martigues (mise en service en 1971), qui a consisté à rénover une partie des installations existantes comme la turbine à vapeur (TAV), pour l'associer à un ensemble neuf composé d'une turbine à combustion (TAC) et d'une chaudière de récupération.

Par ailleurs, EDF précise que pour chaque mégawatheure produit :

- les émissions de dioxyde de carbone (CO2) seront réduites par 2
- les émissions d'oxydes d'azote (NOx) par 4
- les émissions de dioxyde de soufre (SO2) et de poussières seront, quant à elles, supprimées.

Des objectifs de préservation de l'environnement ont été fixés sur tout le cycle de vie des installations avec la réutilisation d'une partie de la centrale existante « repowering », le programme de valorisation des déchets sur le chantier ou la gestion de la déconstruction sur site.

Image

La nouvelle Centrale Thermique de Martigues s'intègre complètement dans le programme « Energie Efficace »* d'EDF lancé par EDF pour apporter une réponse innovante et responsable à la problématique de sécurisation énergétique de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Le thermique en flamme, en étant plus flexible et plus réactif, permet d'assurer en temps réel le nécessaire équilibre entre production et consommation d'électricité. En moins de 8 heures, actuellement une capacité totale de 250 MW peut être mise à disposition du réseau électrique pour répondre à la demande lors des pointes de consommation.

* Ce programme positionne la région PACA comme un véritable laboratoire d'innovations pour diversifier les sources de production, maîtriser la croissance de la demande d'électricité et améliorer la sécurité du système électrique.
http://www.enerzine.com/15/11823+repowe ... gues+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les nouvelles centrales électrique à Gaz en France /Euro

Message par energy_isere » 26 mai 2011, 11:27

Record d' efficacité pulvérisé !
GE lance une centrale électrique(a Gaz) flexible et efficace

GE, a annoncé hier le lancement d'une centrale électrique unique en son genre, conçue pour offrir à la fois une flexibilité et un rendement inégalés.
Selon le conglomérat américain, cette technologie permettra d'intégrer davantage de ressources renouvelables dans le réseau électrique, grâce à un ajustement rapide de puissance, en réponse aux fluctuations de des énergies éolienne et solaire.

GE a injecté plus de 500 millions de dollars d'investissement dans la recherche et le développement de cette centrale. La puissance de la centrale électrique à cycle combiné FlexEfficiency* 50 est de 510 mégawatts, avec un rendement énergétique supérieur à 61%.

Alors que les centrales électriques actuelles fournissent une flexibilité importante ou un rendement élevé, cette centrale fournira pour la première fois une combinaison des deux. Le terme ‘FlexEfficiency' indique l'intégration rentable des énergies renouvelables dans les réseaux électriques.

En s'appuyant dans le domaine des moteurs à réaction, GE a pu concevoir une centrale qui monte en puissance à un rythme de plus de 50 mégawatts par minute, soit deux fois le taux de référence actuel de l'industrie. D'après GE, grâce à cette flexibilité opérationnelle, "les sociétés d'électricité pourront adapter rapidement l'énergie électrique fournie à la demande. Cela permet d'équilibrer le réseau de manière rentable et de favoriser le déploiement accru de ressources énergétiques renouvelables comme l'énergie éolienne et solaire. Une centrale FlexEfficiency* 50 typique fournira une énergie suffisante pour alimenter plus de 600 000 foyers de l'UE."



« Nous travaillons depuis des années pour mettre au point une technologie capable à la fois de fournir un rendement révolutionnaire et de répondre directement au problème de la fluctuation du réseau causé par l'éolien et le solaire. Le besoin d'associer flexibilité et rendement est encore plus pressant aujourd'hui, car dans le monde entier les pays établissent de nouvelles normes pour le contrôle des émissions. » a déclaré Paul Browning, Vice Président du secteur ‘Thermal Products' chez GE.

La centrale FlexEfficiency 50 est conçue pour un fonctionnement flexible qui intègre : une Turbine à Gaz 9FB nouvelle génération fonctionnant à 50 Hz, la fréquence la plus utilisée dans le monde; une Turbine à Vapeur 109D-14, qui fonctionne à partir de la chaleur résiduelle produite par la turbine à gaz; le Générateur de pointe W28 de GE; un système de commande intégré Mark* VIe qui relie toutes les technologies; et un générateur à vapeur de récupération de chaleur.

« Étant donné que la demande mondiale d'énergie devrait doubler d'ici 2030 et que la production d'électricité représente 40% des émissions de gaz à effet de serre, les sociétés d'électricité et les organismes gouvernementaux se penchent très sérieusement sur la façon de produire de l'énergie plus efficacement », ajoute Ricardo Cordoba, Président de GE Energy Europe de l'Ouest et Afrique du Nord. « Cette innovation peut avoir un effet spectaculaire sur les émissions de CO2 et nous offre un moyen agile, efficace et rentable permettant d'aider les pays de l'UE à réaliser leurs objectifs '20-20-20' en matière d'énergie 2. »
http://www.enerzine.com/15/12096+ge-lan ... cace+.html

Répondre