South Stream VS Nabucco

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5181
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: South Stream VS Nabucco

Message par Raminagrobis » 24 août 2008, 20:31

franck1968 a écrit :Donc est ce que la Russie et le GNL peuvent fournir 300 Gm3 en 2020 ?
la Russie a fournit en 2007 124 Gm3
Le GNL moins de 50 Gm3.
Donc il manque 125 Gm3 OK ?
Donc il y a un gros problème , non ?
Lol je comprenais pas la différence entre nos chiffres, c'est simplement que moi je comptais la norvège comme importations. :)

Effectement, pour 1 ou 2% de croissance annuelle, l'Europe (dans ses frontières actuelles, bien sur d'ici 2020 la liste des pays membres peut changer) devrait importer 450 à 520 km3 en 2020. Pas de grosse surprise à attendre coté production européenne, comme je l'ai déjà dit mon scénario est même plutôt optimiste.

En gros on aurait :
Norvège 120 Si on en croit le NPD (page 50) et si ils ne décident pas de plafonner leur production à un niveau inférieur, ce qui serait sage de leur point de vue)
Moyen Orient et Caspienne par Nabucco 30 si tout va bien
Nigéria 25 par le Transsahara (nom non officiel) si tout va bien
Algérie 40 (les 32 actuels + le contrat de 8 km3 qui vient d'être signé)
Lybie 9 ? Ca peut augmenter, y'a des grosses réserves.
+ du gaz kazakh et Turkmène passant par la russie?
+ du gaz d'autres pays d'afrique profitant du transahara??
Donc au total 225 à 250 par pipeline russie exclue. Exclus aussi d'éventuels pipelines supplémentaires venant des pays du Golfe (qatar?), puisque à ma connaissance rien de tel n'est prévu (et si on veut faire ça pour 2020, faudrait avoir déjà commencé le projet).

Donc 200 à 300 depuis la Russie et par GNL.

C'est ce qui est prévu, une hausse des approvisonnement russes et un triplement du GNL (qui passerait de 40 à plus de 120 km3). plein plein de terminaux GNL sont en chantier ou en projets. Rien qu'en France, celui de Fos va être agrandi et deux nouveaux sont prévis (un à Dunkerque et un du coté de Bordeaux).

Mais ça soulève beaucoup de questions.
Celles pour la Russie je les ai déjà évoquées :-)

Pour le GNL y'en a d'autres. On l'attend surtout d'Afrique et du Moyen orient, mais un peu de Russie (Chtokman)

Les pays du golfes sont en train de se transformer en une sorte d'immense Las Vegas (vie de luxe dans le désert), ce qui demande une consommation d'énergie énorme. Le dessalement d'eau et la production d'électricité ne vont-ils pas absorber une grande partie de leur gaz? La pénurie de gaz que connaissent actuellement Koweit et les Emirats, les obligeants à envisager d'importer du gaz de Qatar alors qu'ils sont supposés avoir d'immenses réserves n'est elle pas un mauvais augure? L'Iran voudra-t-il exporter du gaz vers l'Europe? Les pays du Golfe ne seraient ils pas sages de considérer que comme ils ont déjà tous les $$ dont ils besoin avec le pétrole, il peuvent garder le gaz pour eux et leurs enfants (choix que l'arabie saoudite semble avoir déjà fait) ? L'Inde et le Pakistan ne vont-ils pas absorber une grande partie de ce que le MO pourra/voudra exporter? D'autre part, l'extrême orient (Japon, Tw, Corée et maintenant Chine) importe de plus en plus de GNL, et les fournisseurs locaux (Brunei, Indonésie, Malaisie) sont en plateau ou en déclin. L'Australie ne pouvant pas tout faire, combien l'extrême orient va "tirer" sur le GNL du golfe ? A quel prix faudra t il l'acheter, si on est en concurrence ?

L'Egypte, avec son économie émergent, aura t elle encore beaucoup de gaz à exporter? Si oui, combien sera absorbé par Israël, la Syrie, la Jordanie, la Turquie?

Quand à l'Afrique, peut on compter sur la stabilité politique du Nigéria, de Cabinda et de la Guinée équatoriale (les trois seuls fournisseurs "surs" pour le moment)? A contrario, si la stabilité politique vient, le développement économique devrait venir aussi, quel sera le besoin en énergie de 150 millions de Nigérians? La Mauritanie trouvera-t-elle des réserves de gaz suffisantes pour exporter du GNL ? Peut on compter sur du GNL du Congo? Et si oui, y aura-t-il assez pour alimenter l'Europe et le marché nord-américain, sachant que la production du Canada est en déclin, et que celle du Mexique pourrait suivre?


Enfin tjrs des questions. Mais même si "tout va bien" et qu'on arrive à importer assez de gaz, le doublement des importations (plus une hausse des prix) pèsera lourd sur la balance commerciale.
Toujours moins.

faloup
Goudron
Goudron
Messages : 160
Inscription : 09 mai 2008, 22:51

Re: South Stream VS Nabucco

Message par faloup » 24 août 2008, 20:35

chapo l'analyse

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Re: South Stream VS Nabucco

Message par franck1968 » 24 août 2008, 22:59

Raminagrobis a écrit :Donc 200 à 300 depuis la Russie et par GNL.

C'est ce qui est prévu, une hausse des approvisonnements russes et un triplement du GNL (qui passerait de 40 à plus de 120 km3). plein plein de terminaux GNL sont en chantier ou en projets. Rien qu'en France, celui de Fos va être agrandi et deux nouveaux sont prévis (un à Dunkerque et un du coté de Bordeaux).
On est d'accord disons 250 (c'est juste pour avoir un ordre de grandeur).
la Russie arrive dans le meilleur des cas à maintenir ses expotations (124) elle est tenue par des contrats à long terme qui on étaient signés au delà de 2020.
Reste 126 pour le GNL ce qui correspond à la quasi totalité de la production mondiale actuelle (162 en 2005).
Connais tu ce rapport ?

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5181
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: South Stream VS Nabucco

Message par Raminagrobis » 24 août 2008, 23:32

franck1968 a écrit : On est d'accord disons 250 (c'est juste pour avoir un ordre de grandeur).
la Russie arrive dans le meilleur des cas à maintenir ses expotations (124) elle est tenue par des contrats à long terme qui on étaient signés au delà de 2020.
Reste 126 pour le GNL ce qui correspond à la quasi totalité de la production mondiale actuelle (162 en 2005).
Connais tu ce rapport ?
Non je connaissais pas en effet c'est intéressant.

Bon la conclusion qu'on peut tirer de tous ça c'est qu'on aura pas assez de gaz naturel... oups ! Que les économies d'énergie, le protocole de Kyoto, la hausse des prix et les énergies renouvelable font que l'Europe va très peu augmenter sa consommation :-D
Toujours moins.

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Re: South Stream VS Nabucco

Message par franck1968 » 24 août 2008, 23:38

Raminagrobis a écrit :l'Europe va très peu augmenter sa consommation
t'ai optimiste, elle aura beaucoup de mal en 2020 à consommer autant de gaz qu'aujourd'hui voir le pic de consommation est déjà passé ou pas loin.

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Re: South Stream VS Nabucco

Message par franck1968 » 02 sept. 2008, 22:29

ATHENES, 2 septembre - RIA Novosti.Le parlement grec a approuvé mardi par 264 voix sur 300 la ratification de l'accord gréco-russe sur la construction du gazoduc South Stream.

Le projet de loi sur la ratification de l'accord a été approuvé par le parti au pouvoir Néa Dimokratía (Nouvelle Démocratie, conservateur), le mouvement socialiste d'opposition PASOK et le parti d'extrême droite Alarme orthodoxe populaire (LAOS). Le Parti communiste grec et le parti radical de gauche Syriza se sont abstenus.

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Re: South Stream VS Nabucco

Message par franck1968 » 03 sept. 2008, 23:51

La Russie et l'Ouzbékistan sont parvenus à un accord pour la construction d'un nouveau gazoduc sur le territoire ouzbek, destiné aux exportations de gaz turkmène et ouzbek.
http://www.leblogfinance.com/2008/09/ru ... zoduc.html

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5181
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: South Stream VS Nabucco

Message par Raminagrobis » 14 juil. 2009, 16:20

Gros rebondissement : l'Iraq est intéressé pour fournir Nabucco, ca on le savait, mais maintenant ils disent pouvoir l'alimenter à hauteur de 15 km3 par an :shock: C'est la moitié de la capacité du pipe. Jusqu'ici on parlait seulement de 5 km3/an venant du champs "Ekkas".

Celà ferait de l'Iraq le 4e fournisseur de gaz de l'UE, après la Russie, la Norvège et l'Algérie. MOL et OMV, actionnaires de Nabucco, ont investi dans le gaz du Kurdistan Iraquien, tout se tient. Nabucco après bien des rebondissements pourrait être une victoire géopolitique marquante de l'UE.

Actuellement, l'Iraq brûle en torchère par mal de gaz associé des gisements de pétrole. Néanmoins les apports iraquiens restent fragile : il faudra que le gouvernement de Baghdad et les autorités Kurdes se mettent d'acccord.
Et il ne faut pas non plus exagérer l'importance de Nabucco : 31 km3/an c'est 6% de la demande de l'UE...

lien
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: South Stream VS Nabucco

Message par Alturiak » 14 juil. 2009, 18:04

(Je mets ce message ici plutôt que sur le fil "Russie", dont j'ai donc effacé le dernier post.)

Nabucco... et les autres (tubes), il en est question dans ce volet du Dessous des Cartes. Instructif. Ca ressemble à un pêle-mêle de tubes terrestres et sous-marins, avec une impression qu'il y en a plus qu'il n'en faut.
Edit : finalement peut-être pas, au vu de ce que vient de dire Sir Ramina !

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5181
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: South Stream VS Nabucco

Message par Raminagrobis » 18 juil. 2009, 10:41

Ce que les médias, c'est que même si nabucco nous apporte effectivement 31 km3 de gaz par an dès 2015,
1- c'est que 6% de la consommation de l'UE (actuelle)
2- ca ne veut pas direqu'on aura besoin de moins de gaz russe qu'actuellement, vu que la production européenne s'effondre, d'ici 2015 elle aura perdu plus que 31 km3


Pareil d'ailleurs quand ils ont parlé des crises du gaz avec l'Ukraine, etc. Ils ont jamais cité la vraie source du problème, c'est à dire l'effondrement de la production européenne.
Toujours moins.

Saxars
Kérogène
Kérogène
Messages : 1
Inscription : 03 août 2009, 16:37

C’est de la folie, quoi !

Message par Saxars » 03 août 2009, 16:44

C’est de la folie, quoi !

Nabucco - c’est un projet sans perspective ! Les pays-participants généraux de ce projet ne connaissent que leurs intérêts ( http://www.wall-street.ro/articol/engli ... ement.html ). Si l’Europe ne veut pas se faire miser que les autorités européens n’investent pas dans la pierre du projet Nabucco ! Ce gazoduc fait le contourment pas seulement les territoires de la Russie, il fait le contourment des intérêts de l’Europe. De plus, il ne faut pas canaliser les rayons où les conflits sont bien possible. C’est de la folie, quoi !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: C’est de la folie, quoi !

Message par energy_isere » 06 août 2009, 17:43

La Turquie et la Russie signent un accord sur la construction d'un gazoduc :

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan ont signé jeudi à Ankara un accord sur la construction d'une partie du gazoduc South Stream à travers les eaux territoriales turques, en Mer noire.

Par cet accord, la Russie espère conserver son influence prédominante dans l'approvisionnement en gaz des pays de l'Union européenne, malgré les efforts engagés par l'UE pour diversifier ses sources énergétiques.

Lors d'une conférence de presse, Vladimir Poutine a déclaré que ce projet était une alternative au projet de gazoduc Nabucco, soutenu par l'Union européenne, mais qu'il ne devait pas être considéré comme concurrent.

Une fois construit, le gazoduc South Stream doit relier la Russie à la Bulgarie, avant d'approvisionner en gaz les consommateurs dans l'Union européenne. L'accord avec la Turquie donnera à la Russie un accès facile à la Bulgarie, tout en évitant les eaux ukrainiennes. Certains partisans du projet craignaient en effet que l'Ukraine refuse à la Russie le passage du gazoduc par ses eaux territoriales.

AP

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: C’est de la folie, quoi !

Message par energy_isere » 17 sept. 2009, 14:47

EDF prét à prendre 10% des parts dans SouthStream ?
France Eyes Stake in Gazprom Pipeline

15 September 2009

French energy giant EDF could take a 10% stake in Gazprom's South Stream pipeline, giving France a role in both new Russian gas links to Europe, according to Russian news reports.

Moscow's Kommersant newspaper cited industry sources as saying that Gazprom and EDF would soon sign a memorandum of understanding.

Russian Prime Minister Vladimir Putin discussed the project with French leader Francois Fillon when they met on Monday.

South Stream will be built under the Black Sea and is seen as the main competitor to the EU and US-backed Nabucco pipeline.

The pipeline aims to reduce Europe's energy dependence on Russia by securing gas from the Caspian region.

French company GDF Suez is also planning to take a 9% stake in Russia's Nord Stream, a pipeline that will go to Germany via the Baltic Sea.

Gazprom and EDF have not commented on the Kommersant report.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: C’est de la folie, quoi !

Message par energy_isere » 14 oct. 2009, 13:18

RWE : favorable à l'entrée d'un groupe français dans Nabucco
(CercleFinance.com)

Le producteur d'électricien allemand RWE et la compagnie pétrolière autrichienne OMV se sont félicités hier de l'intention du gouvernement français de voir entrer un opérateur énergétique hexagonal dans le projet de gazoduc Nabucco.

'Nous accueillons le voeu de la présidence française de rejoindre le projet Nabucco' a déclaré Stefan Judisch, patron de la filiale Trading de RWE. Werner Auli, membre du conseil d'OMV, a ajouté : 'Nabucco est un projet européen qui contribuera considérablement à la sécurité des approvisionnements. Ainsi, la participation potentielle d'une société française ne peut qu'être saluée.'

Aucun nom n'a été cité, mais l'Etat détient 35,70% de GDF Suez, même si Gaz de France s'était avant la fusion avec Suez retiré du projet en 2008.

Rappelons que Nabucco vise à relier par gazoduc la mer Caspienne à l'Europe via les Balkans. Le consortium rassemble RWE, OMV, le groupe turc Botas, le bulgare Energy Holding, le roumain Transgaz et le hongrois MOL. 50% de la capacité du pipe-line, dont le coût est actuellement estimé à 'environ 8 milliards d'euros', serait réservée aux actionnaires, le solde étant destiné aux tiers. La décision définitive sur le montant qui sera effectivement investi est attendue l'année prochaine.

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3845
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: South Stream VS Nabucco

Message par nemo » 22 oct. 2009, 11:37

http://fr.rian.ru/business/20091019/123577251.html
South Stream: Ankara donne le "feu vert" à la prospection en mer Noire
Premier pas concret pour sa réalisation.

Je ne sais pas si l'information t'as échappé energy (tu vas sans doute me dire bientôt qu'elle a déjà été posté il y a quelque jours dans un des trous du forum) mais au cas ou cela vaux le doublon :-" :

édit : un certain nombre de nouvelle concernant south stream sont tombés quasiment en même temps : étude du tronçon Serbe annoncés comme achevés pour 2010, rencontre Poutine, Berlusconi, Erdogan à son sujet...
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Répondre