Le shale gas (Gaz naturel de shistes)

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Le shale gas (Gaz naturel de shistes)

Message par energy_isere » 07 avr. 2008, 12:56

Canada: une manne gazière dans la vallée du fleuve Saint-Laurent

D'importantes réserves de gaz naturel viennent d'être découvertes dans la vallée du Saint-Laurent, au coeur de la zone la plus densément peuplée du Québec, représentant une manne potentielle de plusieurs dizaines de milliards de dollars.

La société américaine Forest Oil, basée à Denver, dans l'Etat du Colorado, a annoncé cette semaine les résultats de tests préliminaires sur un territoire de 1.100 kilomètres carrés entre Montréal et Québec, où elle détient des droits de prospection.

Le groupe évalue à 116 milliards de mètres cubes le potentiel de ce gisement, un pactole potentiel de 40 milliards de dollars au cours actuel du gaz naturel et qui pourrait n'être que la partie visible de l'iceberg.

Après cette annonce, la capitalisation des groupes gaziers québécois Gastem et Junex, qui détiennent des droits dans la vallée du Saint-Laurent et sont associés à Forest Oil, a doublé en moins d'une semaine.

"Nous détenons plus de 900.000 acres (3.600 kilomètres carrés) dans la vallée du St-Laurent... Si tout se confirme, comme Forest Oil l'anticipe, c'est certain que nos terres vont prendre de la valeur", jubile Dave Pépin, membre de la direction de Junex.

Les tests de Forest Oil ont été réalisés dans un bassin géologique formé de schistes argileux. "On connaît depuis de nombreuses années ces schistes gazeux. La nouveauté tient au fait que Forest Oil et ses partenaires ont documenté qu'il restait encore des quantités significatives de gaz naturel dans cette roche", explique André Lavoie, chercheur à la Commission géologique du Canada.

Dans un schiste argileux, le gaz n'est pas concentré dans une poche, comme dans les réserves conventionnelles, mais est présent de manière diffuse dans la roche, ce qui complique son extraction.

Aux Etats-Unis, notamment au Texas, des compagnies exploitent le gaz naturel de schistes argileux, grâce au développement de techniques leur permettant de fracturer la roche pour en libérer le gaz avant de l'agglomérer et de le pomper.

"Les annonces et la frénésie actuelles sont basées sur une nouvelle approche d'exploration pour les hydrocarbures au Canada. Ce nouveau type de réserves est exploité aux Etats-Unis depuis de nombreuses années", dit M. Lavoie, à la tête d'un vaste projet de recherche visant à évaluer "d'ici un an" l'ensemble des ressources en hydrocarbures de l'Est du Canada.

"La production de gaz des sols argileux est minime au Canada, tandis qu'aux Etats-Unis elle est mature. Aujourd'hui, les entreprises appliquent au Canada, là où elles le peuvent, les techniques développées aux Etats-Unis", explique Chris Theal, analyste chez Tristone Capital.

Le Canada est le troisième producteur mondial de gaz naturel, mais l'exploitation des ressources conventionnelles commence à décliner, d'où l'intérêt croissant pour ce nouveau filon.

"Forest Oil a mis en lumière le potentiel de cette ressource. Mais il y a encore du travail afin de comprendre les caractéristiques du réservoir, la façon de fracturer la roche... Ces éléments seront clefs pour assurer le développement économique de la ressource", estime M. Theal.

Celle-ci intéresse déjà le grand groupe pétrolier albertain Talisman, qui détient 3.200 kilomètres carrés dans la vallée du Saint-Laurent et qui, selon une porte-parole, prévoit de réaliser des forages cette année dans la région pour en évaluer le potentiel. Forest Oil souhaite quant à lui commencer la production dès 2009.


Boursoram^

samlowry71
Goudron
Goudron
Messages : 186
Inscription : 25 févr. 2008, 12:45

Re: Découvertes de nouveaux gisements de Gaz

Message par samlowry71 » 07 avr. 2008, 13:06

Cette découverte québécoise peut surprendre au vu de la quantité, car les roches présentes dans la vallée du Saint Laurent remontent à l'ère primaire et sont coincées entre le bouclier précambrien au nord et les Appalaches au sud. Effet d'annonce pour faire monter les cours en bourse?

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Découvertes de nouveaux gisements de Gaz

Message par sceptique » 07 avr. 2008, 15:27

Ce "gaz de schistes" est connu depuis longtemps. Jusqu'à maintenant il était délaissé car trop compliqué et trop cher à extraire. De plus, je soupçonne les débits d'extraction d'être faibles (un peu comme celui des schistes bitumeux par rapport au bon vieux pétrole conventionnel).
C'est une solution de recours ultime (désespéré ?) qui n'est viable qu'à une condition : que le le gaz reste durablement cher. C'est bien parti !
Sinon, un petit rappel :
116 milliards de mètres cubes = 116 Mtep = 1 milliard de barils (arrondi grossier).
Les USA consomment 7 milliards de barils par an ...

Cela va simplement atténuer légèrement la descente.
Par contre, au niveau finances c'est le jackpot : le gaz fluctuant autour de la moitiè du pétrole c'est une manne de dizaines de milliards de dollars (maxi 50G$). A condition de pouvoir l'extraire !
Il y a d'autres sources de "gaz non-conventionnel" comme le méthane présent dans le charbon (le fameux grisou). Un potentiel important en valeur absolue, mais faible en comparaison des débits des champs classiques. Son exploitation est cependant en cours.
Je me rappelle, il y a qq années certains prophètes annonçaient la fin imminente du gaz en Amérique du Nord. Ce gaz non-conventionnel ainsi que les importations massives de GNL semblent donc repousser l'échéance.
On commence à gratter les fonds de tiroirs ...

Philippe
Brut léger
Brut léger
Messages : 461
Inscription : 22 mars 2005, 23:15
Localisation : région parisienne

Shale gas

Message par Philippe » 08 avr. 2008, 18:42

Le gaz de schistes (shale gas pour les pétroliers) est un thème en plein développement aux USA, du fait que le gaz conventionnel a déjà été bien exploré. Le shale gas a été développé en premier lieu dans la région de Dallas, Texas, dans une formation géologique connue sous le nom de "Barnett Shales". D'après le mensuel World Oil, il va s'y forer plus de 2000 puits en 2008. On estime que le développement total de ces Barnett Shales nécessitera quelque 40000 puits. Plus récemment découverte, la formation des "Fayetteville Shales" dans l'Arkansas va recevoir 900 forages en 2008.

Les puits de shale gas produisent peu (typiquement 2 millions de pieds cubes par jour, soit 60000 mètres cubes/jour) et déclinent rapidement (30 à 50% la première année). Ils finissent avec des productions modestes (20% du débit initial) pendant de longues années.

Il est évident que le rendement énergétique de ces puits est moins bon que celui des puits de gaz conventionnels, mais il reste très largement supérieur à 1 grâce aux techniques mises au point pour limiter le nombre de forages secs (quasiment plus de forages négatifs, une fois que le bassin est bien délimité) et pour augmenter la productivité des puits grâce à la localisation des directions privilégiées de développement des fractures dans la roche.

A la suite du succès rencontré dans ces deux premiers bassins, les pétroliers recherchent maintenant toutes les possibilités de refaire le coup ailleurs. Toutes les roches-mères qui ont engendré le pétrole et le gaz que l'on rencontre dans les gisements dits conventionels sont candidats. Bien évidemment, tous ne connaîtront pas le succès. Même les roches-mères françaises commencent à intéresser les pétroliers, notamment les roches-mères du Carbonifère (dans les bassins charbonniers et leurs extensions souterraines lointaines). Il n'est donc pas étonnant que la vallée du Saint-Laurent au Québec soit étudiée elle aussi. Néanmoins, l'annonce doit être prise avec circonspection, puisqu'il y a loin de l'identification d'un bassin possible à la réussite industrielle.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Shale gas

Message par energy_isere » 08 avr. 2008, 19:18

Interessant, je connaissais pas du tout le gaz de schiste auparavant. :idea:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Shale gas

Message par energy_isere » 13 avr. 2008, 14:00

Encore du Gaz de schiste dans le continent Nord Américain.

Aprés le post sur du gaz de schiste dans la vallée du St Laurent, du gaz de schiste va étre exploité aux USA en Pensylvanie.
20 compagnies vont investir 700 millions de $ cette année pour sortir le Gaz des schistes de "Marcellus".
There’s Gas in Those Hills
......
A layer of rock here called the Marcellus Shale has been known for more than a century to contain gas, but it was generally not seen as economical to extract. Now, improved recovery technology, sharply higher natural gas prices and strong drilling results in a similar shale formation in north Texas are changing the calculus. A result is that a part of the country where energy supplies were long thought to be largely tapped out is suddenly ripe for gas prospecting.

Pennsylvania, where the Marcellus Shale appears to be thickest, is the heart of the action so far. Leasing agents from Texas and Oklahoma are knocking on doors, leaving voice mail messages and playing host at catered buffets to woo dairy farmers and retirees. They are rifling through stacks of dusty deeds in courthouse basements to see who has underground mineral rights to the deepest gas formations.

Thomas B. Murphy, a Pennsylvania State University educator who runs a program to instruct landowners on their rights, estimated that more than 20 oil and gas companies will invest $700 million this year developing the Marcellus Shale. Up to one half of that will be invested in Pennsylvania, he estimated.
......
source New York Times
http://www.nytimes.com/2008/04/08/busin ... =5087%250A

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Le shale gas aux états Unis (Gaz naturel de shistes)

Message par energy_isere » 20 août 2009, 13:00

Devant le prix croissant du Gaz conventionel (parce qu' il s' épuise) aux USA, le gaz non conventionel de schiste est en forte croissance.

Le seul "gisement" de Barnett Shale au Texas produit 6% du Gaz des US.

Probléme : ce Gaz est plus compliqué à extraire puisque la roche réservoir est trop peu perméable, et il faut fracturer la roche avec des moyens hydrauliques sous pression.

A lire (en Anglais) : http://en.wikipedia.org/wiki/Shale_gas

Image

Beaucoup de ressources aux USA et au CANADA.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le shale gas aux états Unis (Gaz naturel de shistes)

Message par energy_isere » 20 août 2009, 13:08

Evidemment il y a quelques inconvénients pour l' environnement, "l'eau" qui doit étre injectée n' est pas de l' eau banale, et des additifs doivent étres ajoutés.

cet article parle de "cocktail chimique" injecté dans les profondeurs.
Natural gas, not so sustainable
http://www.examiner.com/x-2903-Energy-E ... ustainable

avec tous les risques futurs de pollution de nappes phréatiques.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le shale gas aux états Unis (Gaz naturel de shistes)

Message par energy_isere » 20 août 2009, 13:17

un excellent document .pdf pour commencer à s ' interesser au sujet (sur USA + Canada) :
http://www.necanews.org/dev/documents/0 ... evin_1.pdf

Tiens, on va partir en weekend et chercher un peu de Gas shale, voici ce dont j' ai besoin :

ooooouuuuupppss !

Image

Philippe
Brut léger
Brut léger
Messages : 461
Inscription : 22 mars 2005, 23:15
Localisation : région parisienne

Re: Le shale gas aux états Unis (Gaz naturel de shistes)

Message par Philippe » 20 août 2009, 23:15

J'étais à Dallas en avril dernier. Dallas est en plein coeur de la zone d'exploitation des Barnett Shales, qui couvre à peu près 1000 miles carrés. J'ai eu l'occasion de discuter avec des pétroliers texans, et ils m'ont confirmé que le développement des Barnett Shales exige un prix du gaz de l'ordre de 7 dollars par million de BTU (unité américaine d'énergie, puisqu'ils sont rebelles au kilowattheure). Soit encore approximativement par millier de pieds cubes (unité de volume cette fois). En ce moment, le gaz aux USA ne se vend même pas à la moitié de ce prix (3 dollars par million de BTU en ce moment).
Par voie de conséquence, tous les programmes de forage ont été arrêtés. Quasiment plus personne ne fore de puits neufs dans les Barnett Shales. Les exploitants se contentent d'exploiter les puits déjà réalisés, mais ceux-ci ont un profil de production très abrupt, avec un déclin de l'ordre de 70% pendant la première année. Les puits peuvent ensuite produire très longtemps à petit débit, mais ce n'est pas ça qui va assurer les "besoins" des USA.
Le déclin très important du débit de gaz lors de la première année aboutit à ce que les compagnies impliquées dans le shale gas ne prennent que des décisions de court terme : c'est le prix de vente du gaz sur les 6 à 12 premiers mois de la vie du puits qui compte, et non pas la projection de prix que l'on peut faire à 5 ou 10 ans. C'est une logique complètement opposée aux développements offshore, par exemple.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le shale gas aux états Unis (Gaz naturel de shistes)

Message par energy_isere » 21 août 2009, 15:27

Philippe a écrit : ...... En ce moment, le gaz aux USA ne se vend même pas à la moitié de ce prix (3 dollars par million de BTU en ce moment). ......

en effet le prix du Gaz aux US est en chute libre, à cause de la baisse de la demande suite à la recessiosn, un article du New York Times :
Natural Gas Prices Plummet to a Seven-Year Low

August 20, 2009

HOUSTON — Natural gas prices plunged on Thursday to levels last reached in 2002 after an Energy Department report showed that the amount of gas in storage had hit a record high for this time of year.

The sharp price decline of natural gas, to below $3 per thousand cubic feet from a peak of over $13 last summer, has been caused by a drop in demand from factories and homes because of the recession, coupled with a big expansion of domestic production over the last few years.

“It is tough times in the gas business, certainly,” said Thomas F. Darden, chief executive of Quicksilver Resources, a major natural gas producer, after the government stockpile report was released. “Prices today are below our costs to produce, so in our view this is not a sustainable scenario.”

Even as it reflects weakness in the economy, the declining price of natural gas will be good for many industries and consumers. It is gradually bringing down utility bills for the 60 percent of American homes that use natural gas to fuel stoves, water heaters, furnaces and other appliances. And since natural gas is an important fuel for utilities and factories and a prime feedstock for the chemical and fertilizer industries, the price collapse helps cut their costs.

...........
source : http://www.nytimes.com/2009/08/21/busin ... .html?_r=1

Avatar de l’utilisateur
SuperCarotte
Condensat
Condensat
Messages : 590
Inscription : 21 oct. 2006, 18:03
Localisation : Aquae Sextiae

Re: Le shale gas aux états Unis (Gaz naturel de shistes)

Message par SuperCarotte » 07 sept. 2009, 12:15

Une illustration sur la méthode utilisée pour récupérer les shale gas

Image


Et peut-être quelques débuts de problemes avec l'eau potablecontaminée par le procédé
Federal environment officials investigating drinking water contamination [1] near the ranching town of Pavillion, Wyo., have found that at least three water wells contain a chemical used in the natural gas drilling process of hydraulic fracturing. Scientists also found traces of other contaminants, including oil, gas or metals, in 11 of 39 wells tested there since March.
La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent. [Albert Einstein]

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le shale gas aux états Unis (Gaz naturel de shistes)

Message par energy_isere » 21 sept. 2009, 19:39

Un article dans Energy Bulletin sur les Shale Gas du Canada et des USA :
http://www.energybulletin.net/node/50174
Commentary: Mission Critical: Can Shale Gas Save the World?
L' auteur affirme que les USA, à condition d' y mettre le paquet, pourrait repasser au dessus de leur peak gaz d' il y a 35 ans.
Et ceci est essentiel afin de basculer une bonne partie de leur consommation de charbon pour centrale thermique en centrale à Gaz à haute efficacité, pour diminuer leur emission de Gaz à effet de serre.
....
For example, Aubrey McClendon, CEO of Chesapeake Energy, believes the Marcellus shale, which underlies Appalachia, holds as much gas-in-place as the U.S. has used in its entire history. Production from the Marcellus is still negligible, and not all of that gas is recoverable, but the belief that America’s gas future is much brighter than we thought a few years ago is beginning to take root.
...
If the goal was to displace half the coal now burned in the power sector, the U.S. would have to increase its annual gas consumption from roughly 20 trillion cubic feet to 28 trillion cubic feet. That’s a big lift, since U.S. gas production peaked 35 years ago at 21.7 trillion cubic feet, and is today 5 percent lower.
.....
Indeed, to displace half the coal we now use with gas, we’d need to complete 30,000 to 50,000 new wells a year for decades to come. If that’s our strategy for averting climate disaster, then we’ll need to put somebody like Sarah Palin in charge of drilling.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le shale gas aux états Unis (Gaz naturel de shistes)

Message par energy_isere » 21 sept. 2009, 19:58

pour completer le post précedent, il y a justement un développement pour mise en production à mi-2010 d' une nouvelle unité de traitement des Shale Gaz de Marcellus .
Ca consiste entre autre à récuperer (si j' ai bien compris) les condensats et les expédier par pipe line et separer le reste (le CH4).

http://www.ogj.com/index/article-displa ... ports.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le shale gas aux états Unis (Gaz naturel de shistes)

Message par energy_isere » 30 sept. 2009, 19:52

Image

Aux USA les méthodes de forage et d' exploitation champs de Shale Gas de Barnett (voir la carte ci dessus, au Texas) sont amenées à de disseminer dans le monde comme source de Gaz "non conventionel".

Du moins c' est ce que les exploitants et foreurs spécialisés affirment lors d' un congrés international sur la question à Fort Worth, Texas.

En tout cas, cette région de Barnett est maintenant devenu la premiere région productrice de Gaz aux USA.
Barnett Shale Seen as Model for Drillers Worldwide
lire ici (pour Anglicistes) : http://www.rigzone.com/news/article.asp?a_id=80882

Répondre