Le champs gazier Russe de YAMAL

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par energy_isere » 23 août 2017, 19:48

Plusieurs banques européennes rejoindront le projet gazier russe Yamal LNG

10.08.2017 Sputnik

Des banques européennes se pressent pour investir dans le projet russe de production de gaz naturel liquéfié Yamal LNG. La Russie a déjà dû inviter les investisseurs actuels du projet à réduire leur quota de financement pour laisser des parts à d’autres banques.

Plusieurs banques européennes rejoindront ces prochains mois le projet gazier russe Yamal LNG, a annoncé jeudi Léonid Mikhelson, président du conseil d'administration du groupe Novatek, l'un des plus grands producteurs de gaz en Russie.

«Nous avons signé un accord établissant la limite de financement du projet par les banques au niveau de 19 milliards de dollars. Cette limite a été atteinte. Mais nous demandons déjà à certaines institutions financières de réduire leur quotas, parce qu'il y a d'autres établissements souhaitant rentrer dans le groupe des investisseurs, qui nous rejoindront d'ici un ou deux mois. Plusieurs banques européennes, des pays qui font partie du projet, participeront au financement», a indiqué M.Mikhelson lors d'une rencontre avec le Premier ministre russe Dmitri Medvedev.

La deuxième unité de production du projet Yamal LNG sera mise en exploitation trois mois plus tôt et la troisième de six à neuf mois plus tôt qu'initialement prévu (en 2019).

Yamal SPG (Yamal LNG) implique la construction d'une usine à capacité de production de 16,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an sur la base du gisement de Tambeï du Sud, dans le nord de la Sibérie occidentale. À titre de comparaison, cette quantité est consommée annuellement par la Pologne, l'Autriche, l'Estonie et la Suède réunies. Les réserves prouvées et probables du gisement de Tambeï du Sud sont évaluées à 907 milliards de m3. Le montant de l'investissement pour réaliser le projet est estimé à 27 milliards de dollars.

Les actionnaires du projet sont Novatek (50,1%), le groupe pétrogazier français Total (20%), le groupe chinois CNPC (20%) et le Fonds de la Route de la soie chinois (9,9%).

La réalisation du projet suppose également la création d'infrastructures de transport, y compris d'un port et d'un aéroport à proximité du village de Sabetta, ainsi que la construction d'une base de transbordement dans le port belge de Zeebruges pour la livraison de gaz aux pays de la zone Asie-Pacifique pendant la période de gel du Passage du Nord-Est (Voie maritime du Nord).
https://fr.sputniknews.com/economie/201 ... al-europe/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par energy_isere » 29 nov. 2017, 21:14

Russie: feu vert du gouvernement au lancement du mégaprojet gazier Yamal

AFP
Publié le 29/11/2017

Le gouvernement russe a donné son feu vert au lancement de la première ligne de production du mégaprojet de gaz naturel liquéfié (GNL) Yamal, construit dans l'Arctique russe par une alliance comprenant le français Total, a annoncé le consortium mercredi.

"Yamal LNG a reçu la permission de l'Etat pour mettre en service les principales installations technologiques de la première étape de l'usine, dont la ligne de liquéfaction, 58 puits de gaz et l'infrastructure correspondante", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Le lancement officiel de ce projet de 27 milliards de dollars est prévu d'ici à la fin de l'année. La première ligne doit permettre la production de 5,5 millions de tonnes de GNL par an, selon le consortium, qui prévoit les premières livraisons avant fin 2017.

Le chantier vise à construire en trois étapes une usine de liquéfaction du gaz sur la péninsule de Yamal, disposant de ressources considérables mais située au nord du cercle arctique, à 2.500 kilomètres de Moscou, posant des difficultés techniques considérables liées au climat et à l'isolement.

Le projet est mené par Novatek avec le français Total et les chinois CNPC et Silk Road Fund. Il représente un investissement de 27 milliards de dollars et ce financement a été compliqué par les sanctions imposées contre Novatek par les Etats-Unis à cause de la crise ukrainienne.

"Avoir obtenu la permission de mettre en service la première ligne de production de GNL est le résultat cumulé de nombreux mois de travail acharné et du dévouement de milliers d'ouvriers et d'ingénieurs", a déclaré le directeur général du projet, Evguéni Kot, cité dans le communiqué.

"Nous maintenons non seulement un calendrier strict pour le projet, mais nous prévoyons également de lancer la deuxième et troisième ligne de production en avance", a-t-il ajouté.

Yamal doit permettre de produire à terme 16,5 millions de tonnes à partir de 2019.

Après Yamal, Novatek prévoit de développer un nouveau projet dans le Grand Nord, Arctique-2. Ce projet géant sur la péninsule de Gydan, dans la mer de Kara, dont la fin de la première phase de construction est prévue en 2022-2023, doit à terme produire autant que Yamal.

"Nous allons définitivement prendre part au projet. Nous détenons presque 19 % du capital de Novatek et la réponse est pour moi évidente", avait indiqué en juillet le PDG de Total Patrick Pouyanné au quotidien russe Vedomosti.
http://www.lepoint.fr/economie/russie-f ... 101_28.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par energy_isere » 07 déc. 2017, 18:29

Le titre de l' article ci dessus était pas trés clair.

Il fallait comprendre que le 1er train de liquéfaction de Yamal entrait en service.
La production de Yamal LNG est lancée

Publié le 06/12/2017 lemarin.fr

Le premier train de liquéfaction du projet Yamal LNG, projet associant Total dans le grand nord russe, est entré en service, a annoncé Novatek.

Image
Photo : Yamal LNG)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... est-lancee

L’usine de gaz liquéfié Yamal LNG lance sa production

déc. 06, 2017 Erwann Pensec

Dans le Nord de la Russie, le titanesque chantier de l’usine de production de gaz naturel liquéfié Yamal LNG avance à grands pas. La compagnie russe Novatek, actionnaire majoritaire du projet, a annoncé aujourd’hui le lancement de la production et a tenu à remercier ses partenaires, dont le français Total, disposant de 20% des parts de l’usine.

Novatek, géant de l’industrie gazière russe, a annoncé la mise en service de la première chaîne de production de gaz naturel liquéfié au sein de l’usine Yamal LNG, rapporte le quotidien économique Vedomosti. Se situant sur le territoire du district autonome de Iamalo-Nénétsie, dans le Nord du pays, ce projet est détenu à 50,1% par Novatek, viennent ensuite Total et la compagnie pétrolière chinoise CNPC avec 20% chacun, suivis par le Fonds chinois de la Route de la soie (9,9%). Le coût de construction du site, qui devrait s’achever début 2019, est évalué à environ 22,8 milliards d’euros.

« Une multitude d’entreprises en Russie et à l’étranger ont travaillé sur ce chantier, et un important soutien nous a été apporté par l’État. Nous sommes reconnaissants envers tous nos partenaires, prestataires et actionnaires pour ce travail collectif en vue du lancement réussi du projet, conformément aux budget et délais prévus », a ainsi déclaré Léonid Mikhelson, directeur général de Novatek.

Par ailleurs, le premier chargement devrait quitter ce vendredi 8 décembre le port local de Sabetta à bord du navire-citerne Christophe de Margerie, baptisé en l’honneur de l’ancien président de la compagnie pétrolière française Total, décédé à Moscou dans un accident aérien en octobre 2014.

Ce méthanier brise-glace est le premier des 15 navires de classe Arc7 qui seront construits spécialement pour l’exportation de la production de cette usine. Il est notamment capable de fonctionner à une température allant jusqu’à -52° et de s’affranchir de blocs de glace de 2,1 mètres d’épaisseur.

Yamal LNG est la première usine de production de gaz liquéfié de Novatek. Le projet prévoit la mise en service de 3 chaînes de production d’une capacité individuelle de 5,5 millions de tonnes par an. Près de 96% de la production a d’ores et déjà trouvé preneur, notamment auprès des pays de l’Asie du Sud-Est. Ce projet devrait également permettre d’accroître considérablement la fréquentation de la Route maritime du Nord, sur laquelle mise fortement la Russie.
https://fr.rbth.com/economie/79632-yamal-lng

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par energy_isere » 08 déc. 2017, 17:45

Poutine inaugure le mégaprojet gazier Yamal dans l'Arctique russe

AFP 08/12/2017

Le président russe Vladimir Poutine a inauguré vendredi en Sibérie arctique le mégaprojet gazier Yamal, mis en œuvre dans des conditions climatiques et géologiques extrêmes avec la participation du groupe français Total et de la Chine.

"C'est un grand jour pour nous", a déclaré M. Poutine lors d'une cérémonie officielle dans le port arctique de Sabetta, évoquant "un projet géant pour la Russie".
"Je vous félicite tous pour la première expédition d'un méthanier, qui porte le nom de notre ami Christophe de Margerie", a poursuivi le président russe, évoquant l'ancien PDG de Total, mort en 2014 dans le crash de son avion qui avait heurté un chasse-neige au décollage à Moscou, et qui était "l'un des pionniers" de ce projet, selon Vladimir Poutine.

Le groupe privé russe Novatek, à la tête du consortium international qui mène ce projet à 27 milliards de dollars, a prévu de faire partir vendredi le méthanier brise-glace qui transportera sa première cargaison vers l'Asie.
"Nous sommes confrontés à d'énormes défis pour la mise en valeur de l'Arctique et de la route maritime du Nord-Est", a poursuivi le président russe, qui s'exprimait depuis une salle de conférence alors que la température extérieure était de -28°C.
"Au début de ce projet, les gens m'avaient dit qu'il ne fallait pas le faire. Ceux qui ont commencé ce projet ont pris des risques mais ils ont obtenu un résultat", a-t-il ajouté, remerciant les partenaires étrangers de Novatek.
"Sans leur participation, sans leur confiance en leurs amis russes, ce projet n'aurait pas existé", a-t-il ajouté.

Le projet Yamal, d'une valeur de 27 milliards de dollars, est un des plus vastes et ambitieux du monde dans le secteur. Il vise à construire en trois étapes une usine de liquéfaction de gaz permettant de produire à terme 16,5 millions de tonnes par an.
https://www.lorientlejour.com/article/1 ... russe.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par energy_isere » 29 déc. 2017, 20:27

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par energy_isere » 02 janv. 2018, 18:03

La première cargaison de GNL issu de Yamal déchargée au Royaume-Uni



Publié le 02/01/2018 lemarin.fr

Le méthanier brise-glace Christophe de Margerie vient de décharger au Royaume-Uni la première cargaison de de gaz naturel liquéfié (GNL) issu de Yamal, le mégaprojet gazier de l’Arctique russe. Sa destination finale devrait être un marché asiatique.

Image
Le méthanier « Christophe de Margerie » a effectué au Royaume-Uni le premier déchargement de GNL issu de Yamal. (Photo : archives Fleetmoon/basjaka)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... royaume-un

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par energy_isere » 11 janv. 2018, 18:27

Yamal LNG : Montoir-de-Bretagne reçoit son premier méthanier brise-glace

Publié le 11/01/2018 lemarin.fr

Le port de Nantes-Saint-Nazaire vient de recevoir son premier chargement de gaz naturel liquéfié (GNL) issu de l'usine Yamal LNG, dans l'Arctique russe.

Image
Le méthanier brise-glace « Fedor Litke » à son arrivée au terminal Elengy de Montoir-de-Bretagne. (Photo : DR)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... nier-brise

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7734
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par phyvette » 23 févr. 2018, 02:18

Le gaz GNL de Yamal continue d’arriver à Montoir à un bon rythme, on en est déjà en un mois au cinquième méthaniers brise-glace en provenance de Yamal LNG qui a rejoint le terminal de transbordement de Montoir vers des méthaniers conventionnels en partance pour le reste du monde.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par energy_isere » 09 août 2018, 20:24

Total en avance sur le planning pour le 2e train de GNL à Yamal

Publié le 09/08/2018 PARIS Reuters

Total a annoncé jeudi le démarrage des exportations de gaz à partir du deuxième train de liquéfaction du projet Yamal LNG, dans le nord de la Russie

"A la suite du démarrage réussi de Yamal LNG en décembre dernier, la première expédition du deuxième train en avance sur le planning initial est une nouvelle étape importante de ce projet de GNL de classe mondiale", souligne le PDG du groupe Patrick Pouyanné dans un communiqué.

Cette deuxième chaîne de traitement et de liquéfaction de gaz naturel ajoute une capacité supplémentaire de 5,5 millions de tonnes de GNL par an à l’usine Yamal LNG, dont la capacité de production atteint ainsi 11 millions de tonnes par an.

À pleine capacité, l’usine et ses trois trains de liquéfaction fourniront 16,5 millions de tonnes de GNL par an aux marchés asiatique et européen, précise Total.

Le troisième train devrait démarrer début 2019.

Le groupe français détient 20% de Yamal LNG, l'un des plus grands projets de gaz naturel liquéfié du monde. Le producteur de gaz russe Novatek en a 50,1%, la compagnie pétrolière chinoise CNPC 20% et le fonds souverain chinois Silk Road Fund 9,9%.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... al.N729644

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par energy_isere » 15 nov. 2018, 21:26

Yamal LNG livre sa 1ère cargaison au géant chinois CNOOC

Publié le 14/11/2018 lemarin.fr

Novatek a livré une 1ère cargaison de GNL de Yamal LNG à la compagnie étatique chinoise CNOOC, a-t-il annoncé.

Image
Le méthanier « Rudolf Samoylovich » a acheminé en 20 jours au terminal chinois Fujian LNG une cargaison de GNL issue du terminal de liquéfaction russe Yamal LNG. (Photo : Teekay)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... nois-cnooc

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par energy_isere » 22 nov. 2018, 23:51

GNL: une troisième unité démarre à Yamal, dans l'Arctique russe

AFP le 22 nov. 2018

Une troisième unité a commencé en avance à produire du gaz naturel liquéfié (GNL) à Yamal dans l'Arctique russe, a annoncé jeudi le russe Novatek, actionnaire principal de ce projet géant, confirmant son intention de monter une quatrième ligne de production.

Ce troisième "train" (une ligne de traitement et de liquéfaction du gaz) a commencé à produire du GNL, a indiqué dans un communiqué Novatek, actionnaire à 50,1% du projet Yamal LNG, dont le français Total détient 20%.

"Nous n'avons pas seulement lancé les trois trains technologiques en respectant le budget, mais avons lancé le troisième train de GNL plus d'un an avant ce qui était prévu à l'origine", indique Novatek. "La capacité totale des trois trains de GNL est de 16,5 millions de tonnes par an, soit 5,5 millions de tonnes par an par train", précise le groupe.

Dans le communiqué, Novatek a également confirme le projet, récemment annoncé, d'un "quatrième train de GNL innovant", en plus des trois prévus au départ.

Le projet Yamal LNG, qui compte également des actionnaires chinois (CNPC pour 20% et Silk Road Fund pour 9,9%), avait été inauguré en grande pompe par le président russe Vladimir Poutine en décembre dernier. Il a pour particularité de fonctionner dans des conditions climatiques et géologiques extrêmes.

À une trentaine de kilomètres de là, Novatek doit lancer un deuxième projet baptisé Arctic LNG 2, dans lequel Total compte prendre 10%.
https://www.connaissancedesenergies.org ... sse-181122

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par energy_isere » 27 nov. 2018, 23:08

Yamal LNG : premier transfert de GNL de navire à navire
Publié le 27/11/2018

Le gaz naturel liquéfié (GNL) produit au terminal russe Yamal LNG a donné lieu à un premier transfert de navire à navire, au large du port norvégien de Honningsvåg.

Image

Le 24 novembre, 170 000 m3 de GNL produit au terminal Yamal LNG ont été transférés au large de la Norvège entre le « Vladimir Rusanov » et le « Pskov ». (Photo : Sovcomflot)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ire-navire

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par energy_isere » 03 déc. 2018, 19:22

Evidemment les tazus veulent foutre la merde :
Yamal LNG : empoignade russo-américaine sur les transferts en Norvège

Publié le 03/12/2018 lemarin.fr

Les États-Unis ne voient pas d’un bon œil les transferts de GNL de navire à navire qui viennent de débuter dans les eaux norvégiennes pour alimenter l’Europe en gaz de Yamal LNG.

Image

Entre 150 et 160 transferts ship-to-ship de GNL issu de Yamal pourraient avoir lieu d’ici à la mi-2019 dans le port norvégien de Honningsvåg. (Photo : Sovcomflot)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... en-norvege

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8961
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par Remundo » 03 déc. 2018, 19:31

je n'ai pas compris l'astuce ; quel intérêt à réaliser ce transvasement ?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le champs gazier Russe de YAMAL

Message par energy_isere » 03 déc. 2018, 19:50

Remundo a écrit :
03 déc. 2018, 19:31
je n'ai pas compris l'astuce ; quel intérêt à réaliser ce transvasement ?
L' explication est dans un article de oilprice.com que j'ai pas eu le temps de mettre ici.

En gros pour sortir le GNL de Yamal il faut des méthanier brise glace.
La flotte de des méthanier brise glace est pour le moment trés limitée. Alors plutot que de mobiliser ces methaniers sur de longues distances (par exemple Zeebruges, Montoir ou plus loin encore) ils font du transvasement en Norvége ce qui permet de renvoyer ces methaniers à Yamal rapidement en rotation courte. :idea:

Répondre