Filiére nucléaire Francaise

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49923
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par energy_isere » 26 mai 2017, 15:15

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49923
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par energy_isere » 10 juin 2017, 13:40

Nucléaire: le redémarrage du réacteur 2 de Paluel à nouveau reporté

AFP parue le 08 juin 2017

Le redémarrage du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime), arrêté depuis plus de deux ans, a une nouvelle fois été reporté, de deux mois et demi jusqu'à mi-février 2018, a-t-on appris jeudi auprès d'EDF.

Prévue fin novembre 2017 selon la dernière prévision, la remise en service de l'installation de 1 300 mégawatts (MW) a été décalée pour la onzième fois, au 15 février 2018, a précisé un porte-parole du groupe énergétique. "Cet ajustement est lié à des expertises réalisées autour de la piscine du réacteur. Cela nous a permis d'affiner le programme de travaux nécessaires dans cette partie de l'installation", a-t-il poursuivi.

Le porte-parole a ajouté que la date de redémarrage était encore "susceptible d'évoluer". Le réacteur 2 de Paluel avait été arrêté en mai 2015 pour maintenance dans le cadre d'une visite décennale, sorte de réexamen de la sûreté de l'installation, menée par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Cet arrêt avait été prolongé après la chute d'un générateur de vapeur usé de quelque 500 tonnes en mars 2016, qui avait endommagé le béton du bâtiment du réacteur et des plateaux de protection de la piscine du bâtiment du réacteur.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... rte-170608

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7462
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par mobar » 10 juin 2017, 17:10

Paluel à plus de 30 ans de fonctionnement, il serait temps de penser à la mettre à la retraite avant quelle nous pète au nez
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49923
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par energy_isere » 20 juin 2017, 18:50

EDF alerte l'ASN sur huit centrales nucléaires, travaux en cours

Reuters le 20/06/2017

EDF a signalé mardi à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un "événement significatif de sûreté" lié à des risques en cas de séisme pour huit de ses centrales nucléaires françaises, pour lequel le groupe a d'ores et déjà réalisé ou entrepris des travaux.
..........
...........
http://www.boursorama.com/actualites/ed ... 78f78e52a3

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49923
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par energy_isere » 27 juin 2017, 20:01

CENTRALE NUCLEAIRE DU BUGEY
Près de 9 millions d’euros pour la maintenance


le 26/06/2017

L’unité de production n° 2 de la centrale nucléaire du Bugey a été découplée du réseau électrique samedi. Validé par l’Autorité de sûreté nucléaire, le programme de maintenance de cet arrêt représente un investissement de près de 9 millions d’euros. Premier arrêt de la campagne 2017, cet arrêt pour simple rechargement (ASR) de courte durée permettra de remplacer un tiers du combustible de l’unité de production n° 2, soit une cinquantaine d’assemblages présents dans le cœur du réacteur (le cœur contient au total 157 assemblages ou “éléments combustibles”). Des inspections et essais réglementaires seront également réalisés sur certains matériels. Les équipes de la centrale procéderont à un test à puissance maximale de la turbine à combustion de secours, en la couplant au réseau national d’électricité.
http://www.ledauphine.com/economie-et-f ... aintenance

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49923
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par energy_isere » 07 juil. 2017, 22:37

Redémarrage du réacteur n°1 de Flamanville

Par Le Figaro.fr avec AFP le 07/07/2017

Le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche), arrêté depuis le 9 février en raison d'un accident, a redémarré, a-t-on appris vendredi auprès du service de communication de la centrale EDF. "Le réacteur a redémarré mercredi. Il n'est pas à 100% de sa puissance, il remonte en puissance par palier pour des raisons de sécurité", a indiqué EDF. Le réacteur devrait retrouver sa pleine puissance dans les prochains jours, a précisé EDF.

Initialement, le redémarrage du réacteur 1 était prévu le 31 mars mais a été reporté à plusieurs reprises. Le réacteur avait été arrêté le 9 février à la suite d'une détonation et d'un départ de feu dans la salle des machines, une zone non nucléaire. L'incident a entraîné "des dégradations qui nécessitent des interventions qui sont quand même relativement conséquentes", avait admis en mars le directeur de la centrale nucléaire, Stéphane Brasseur. Le réacteur 2 est lui arrêté pour maintenance tandis qu'un troisième réacteur, de type EPR, est en construction à Flamanville.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/0 ... nville.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49923
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par energy_isere » 12 juil. 2017, 13:20

Nicolas Hulot veut fermer "jusqu'à 17 réacteurs" nucléaires, Edouard Philippe tempère

le 10/07/2017

Si le ministre de Transition écologique, Nicolas Hulot, affirme vouloir fermer jusqu'à 17 réacteurs nucléaire afin de respecter la loi sur la transition énergétique qui vise à ramener à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité à l'horizon 2025, le Premier ministre tempère. Ce dernier a précisé que le gouvernement attendra que l'Autorité de sûreté nucléaire se prononcer, fin 2018 début 2019, sur les renouvellements d'autorisation d'exploiter les centrales.
....................
http://www.usinenouvelle.com/article/ni ... re.N563602

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49923
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par energy_isere » 12 juil. 2017, 20:49

EDF défend son projet de prolongation du parc nucléaire français

Publié le 12/07/2017 Infos Reuters PARIS

Prolonger la durée de vie du parc nucléaire français constitue "la solution la plus économique", a déclaré mercredi un dirigeant d'EDF, en faisant valoir que les fermetures de centrales décidées en Allemagne ont entraîné un hausse des émissions de CO2 du pays.

EDF estime à 48 milliards d'euros (courants) le coût du "grand carénage", le programme d'investissement sur la période 2014-2025 destiné à rénover le parc nucléaire français, à augmenter le niveau de sûreté des réacteurs et à prolonger leur durée de fonctionnement au-delà de 40 ans.

"Il est clair que la prolongation de la durée de fonctionnement du parc existant est la solution la plus économique", a déclaré Dominique Minière, directeur exécutif en charge de la direction du parc nucléaire et thermique d'EDF, lors d'une conférence organisée par la revue Passages.

Le dirigeant a précisé que le coût 'cash' de production du parc nucléaire français s'établissait aujourd'hui à 32 euros par mégawatt/heure (MWh) en tenant compte du grand carénage et qu'il redescendrait progressivement à moins de 30 euros par MWh, ce qu'il a comparé avec des coûts de 60 à 100 euros et de 150 euros par MWh respectivement pour l'éolien terrestre et maritime.

"Il n'existe pas de moyen de production neuf moins cher en 'cash' que le nucléaire existant, même en intégrant l'ensemble des investissements nécessaires au grand carénage."

Dominique Minière a également déclaré que l'arrêt des réacteurs nucléaires en Allemagne, après l'accident de la centrale japonais de Fukushima survenu en 2011, avait entraîné un recours accru aux centrales au charbon, et donc des émissions de CO2 du pays, tandis que les particuliers allemands paient leur électricité "entre 80 et 100% plus cher que les Français".

Le directeur du parc nucléaire d'EDF, qui a aussi défendu l'idée d'une complémentarité entre le nucléaire et les renouvelables, a ensuite été interrompu par des militants antinucléaires rapidement évacués par la sécurité et la police.

Le gouvernement français attendra que l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) rende son avis sur la prolongation des réacteurs du parc français fin 2018 ou début 2019 pour se prononcer sur la fermeture de certains d'entre eux, a déclaré Edouard Philippe dans un entretien aux Echos publié mardi.

Dans cette interview, le chef du gouvernement a aussi tempéré les propos de son ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, qui avait évoqué lundi la possibilité de fermer "peut-être jusqu'à 17 réacteurs".

Pour Nicolas Hulot, ces fermetures doivent permettre de tenir l'objectif de réduire à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité d'ici à 2025 - un engagement pris par le gouvernement précédent et réaffirmé par Emmanuel Macron.
http://www.usinenouvelle.com/article/ed ... is.N565384

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49923
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par energy_isere » 15 juil. 2017, 13:23

Démandèlement nucléaire: l'ASN veut des détails sur les coûts

AFP parue le 12 juill. 2017

L'Autorité de sécurité nucléaire (ASN) a demandé mercredi des précisions à plusieurs exploitants nucléaires, dont EDF et Areva, pour pouvoir mieux évaluer les coûts de démantèlement de leurs installations, de la gestion des combustibles usés et des déchets radioactifs.


L'ASN, qui a examiné les évaluations de ces coûts remises par les principaux exploitants nucléaires, considère dans un avis rendu public mercredi que "le dossier d'EDF ne présente pas les informations suffisantes" pour prendre position. L'institution recommande à EDF d'évaluer les charges liées au démantèlement des réacteurs en cours d'exploitation en les détaillant installation par installation, au lieu de se baser sur le démantèlement d'un seul réacteur, à savoir celui de Dampierre (Loiret). Elle fait la même observation à Areva pour le site de La Hague.

L'ASN demande à EDF des précisions notamment sur "les hypothèses de surface à assainir", "les volumes de déchets", ou encore "les coûts de gestion considérés, la répartition entre déchets issus des travaux de démantèlement et déchets issus de l'assainissement". L'organisation préconise la réalisation d'audits externes, sur la gestion des combustibles usés d'EDF, la gestion de la reprise et du conditionnement des déchets anciens de l'usine d'Areva à La Hague ainsi que son démantèlement.

Elle note aussi que "peu d'exploitants prennent en compte le coût de l'assainissement des sols dans leur évaluation des charges" à l'issue d'une opération de démantèlement d'une installation nucléaire. Les exploitants d'installations nucléaires doivent transmettre, tous les 3 ans, un rapport décrivant l'évaluation de ces charges à l'ASN. Les prochains rapports sont attendus au plus tard fin juin 2019.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... uts-170712

plus de détail ici :
Démantèlement : l'Autorité de sûreté nucléaire refuse de valider l'estimation financière d'EDF
L'Autorité de sûreté nucléaire ne peut pas garantir l'exactitude de l'estimation financière des coûts de démantèlement réalisée par EDF. Elle n'a pas accès aux études de l'électricien et remet en cause certaines hypothèses trop optimistes.
Risques | 12 juillet 2017
https://www.actu-environnement.com/ae/n ... 29383.php4

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7462
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par mobar » 15 juil. 2017, 21:46

energy_isere a écrit :
Démandèlement nucléaire: l'ASN veut des détails sur les coûts

... L'organisation préconise la réalisation d'audits externes, sur la gestion des combustibles usés d'EDF, la gestion de la reprise et du conditionnement des déchets anciens de l'usine d'Areva à La Hague ainsi que son démantèlement.
[-X Là ça va pas le faire! :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49923
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par energy_isere » 24 juil. 2017, 14:43

Nucléaire: le réacteur Bugey 5 redémarre après presque deux ans d'arrêt

AFP parue le 24 juill. 2017

Le réacteur numéro 5 de la centrale nucléaire de Bugey (Ain) a redémarré dimanche, après presque deux ans d'arrêt pour réparer son enceinte de confinement, a-t-on appris lundi auprès d'EDF.

Cette tranche de la centrale, à l'arrêt depuis le 27 août 2015, "est reconnectée (au réseau) et elle produit", a indiqué un porte-parole du groupe à l'AFP, ajoutant que la remontée à pleine puissance sera "progressive et par palier".

Le réacteur fonctionne pour l'instant à une capacité réduite et sera porté en pleine puissance (880 MW) à partir du 30 juillet, selon des données fournies par EDF et publiées sur le site internet du gestionnaire du réseau électrique à haute tension RTE.

Lors d'une visite décennale réalisée en 2011, l'ASN avait relevé un taux de fuite élevé de l'enceinte de confinement du réacteur 5 de la centrale.

Elle avait ensuite prescrit, en décembre 2014, "la réalisation d'une nouvelle épreuve de l'enceinte" qui a mis en évidence, en août de l'année suivante, "une dégradation de l'étanchéité du revêtement métallique de l'enceinte", qui permet de confiner les substances radioactives en cas d'accident, rappelait-elle en avril dernier lorsqu'elle a finalement validé la méthode proposée par EDF pour réparer l'enceinte de confinement.

La centrale du Bugey compte 5 réacteurs, dont un en cours de démantèlement.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... ret-170724

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49923
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par energy_isere » 07 août 2017, 19:13

EDF investit 33 millions d'euros dans l'arrêt pour maintenance du réacteur n° 2 de Chooz (Ardennes)

Usine Nouvelle le 07/08/2017

Comme ce qui a été réalisé sur la tranche 1 ces derniers mois, l'unité de production numéro 2 du Centre nucléaire de production d'électricité de Chooz (Ardennes) a été découplée le 4 août dans le cadre d'un arrêt programmé pour d'importants et nombreux travaux de maintenance. EDF va engager 33 millions d'euros dans ce vaste chantier.

Cette Visite Partielle va permettre d'ici quelques mois de recharger une partie du combustible, de réaliser des opérations de contrôle sur des matériels situés dans les parties nucléaires et non nucléaires de l'installation ainsi que des modifications destinées à augmenter le niveau de sûreté.

Plus de 8300 activités de contrôle, de maintenance et d'exploitation sont ainsi prévues au cours de cette procédure qui s'étalera sur une durée de plus de deux mois.

Outre le rechargement d'un tiers du combustible, les principales opérations concerneront le contrôle par ultrasons des systèmes de guidage des grappes de commande du système de régulation de puissance du réacteur et la mise à jour du contrôle commande.
Seront aussi réalisés des tests hydrauliques pour vérifier la tenue sous-pression des systèmes hydrauliques de l'installation et l'inspection complète de la turbine du groupe turbo alternateur.

Ce chantier va mobiliser plus de 2300 intervenants encadrés par les 770[…payant]
http://www.usinenouvelle.com/article/ed ... es.N574448

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49923
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par energy_isere » 22 août 2017, 15:50

L'ASN réclame à EDF le passage en revue des composants du Creusot

le 16/08/2017 Infos Reuters PARIS

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé mercredi demander à EDF de passer en revue d'ici le 31 décembre 2018 l'ensemble des composants d'équipements nucléaires fabriqués par l'usine Creusot Forge (groupe Areva).

Dans un projet de décision publié sur son site internet, l'ASN ne précise pas si EDF devra arrêter ses réacteurs pour la revue, mais précise que les revues devront avoir lieu pendant que les réacteurs sont arrêtés pour être réapprovisionnés. L'ASN précise qu'EDF devra lui transmettre au plus tard le 31 octobre 2017 son programme de revue.

La production de l'usine Creusot Forge a été arrêtée l'année dernière à la suite de la découverte d'irrégularités de production ainsi que la falsification de documentations.
http://www.usinenouvelle.com/article/l- ... ot.N576943

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49923
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par energy_isere » 13 sept. 2017, 22:54

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher). L’ASN met le site sous surveillance renforcée.

le 13/09/2017 communiqué ASN

L’ASN a décidé de placer sous surveillance renforcée la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire dans le Cher (18), en raison de la dégradation du niveau de sûreté qu’elle constate depuis 2016 sur ce site, et de l’absence d’améliorations notables de la part d’EDF à ce jour.

Plusieurs raisons motivent cette décision :

en 2016, l’ASN a constaté une hausse du nombre d’événements significatifs (8 classés au niveau 1 de l’échelle INES), en particulier ceux ayant pour origine un défaut de surveillance dans la conduite des réacteurs. L’ASN a également relevé plusieurs défaillances de l’exploitant dans l’identification et l’analyse des conséquences des anomalies affectant certains équipements importants pour la sûreté (état apparent dégradé de certains matériels, ne permettant pas de garantir leur bon fonctionnement en l’absence d’analyse supplémentaire). Enfin, elle a noté une dégradation dans la qualité des réponses qui lui sont fournies, ainsi qu’une réactivité insuffisante de l’exploitant ;
en avril 2017, l’ASN a conduit, avec l’appui de l’IRSN, une inspection renforcée pendant
deux jours afin d’évaluer l’organisation de l’exploitant pour la détection et le traitement des anomalies pouvant affecter les matériels importants pour la sûreté. Cette inspection a révélé des carences dans la mise en œuvre de l’organisation définie par l’exploitant pour la surveillance et l’entretien de ses installations.

Le 7 septembre 2017, le directeur de la centrale de Belleville a été convoqué par le directeur général de l’ASN afin de lui présenter son plan d’action.

Les dispositions de mise sous surveillance renforcée décidées par l’ASN se traduiront notamment par des contrôles supplémentaires et par une attention particulière portée à la mise en œuvre des ajustements nécessaires en matière d’organisation. L’ASN contrôlera régulièrement l’efficacité du plan d’action déployé par EDF.

Une inspection de contrôle permettant de faire le bilan des dispositions spécifiquement prises par la centrale de Belleville à la suite de l’inspection d’avril 2017 sera menée en 2018.
https://www.asn.fr/Informer/Actualites/ ... -renforcee

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49923
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére nucléaire Francaise

Message par energy_isere » 20 sept. 2017, 15:06

EDF vise un EPR optimisé moins cher que les énergies fossiles

le 19/09/2017 À 14H49 Infos Reuters PARIS

EDF a fait savoir mardi qu'il visait pour la future version optimisée de l'EPR un coût de production inférieur à celui des centrales fonctionnant aux énergies fossiles, le groupe soulignant la forte baisse du coût des renouvelables auxquelles il comparait précédemment le réacteur nucléaire.

EDF avait indiqué en novembre 2016 qu'il souhaitait diviser par plus de deux la facture de l'EPR, pour la ramener à quelque cinq milliards d'euros, grâce à une version améliorée du réacteur qu'il envisage de mettre en service en France à partir des années 2030.

Xavier Ursat, directeur exécutif en charge de l'ingénierie et des projets "nouveau nucléaire" de l'électricien public, avait alors précisé que l'objectif était de rendre l'EPR "moins cher (...) que la moins chère des énergies renouvelables qui puisse être installée au même endroit".

"Au moment où j'ai prononcé cette phrase, la cible était moins chère que tout ce qui existait en matière de renouvelables à ce moment-là (...). Je ne positionne pas aujourd'hui les énergies renouvelables en concurrentes du nucléaire", a-t-il déclaré mardi lors d'un séminaire avec la presse.

"Les énergies renouvelables suivent une courbe de croissance de leurs coûts extrêmement significative (...). Notre but dans le nouveau nucléaire est surtout de montrer qu'il est significativement compétitif par rapport à toute alternative fossile", a-t-il ajouté.

EDF, qui doit prendre en fin d'année le contrôle de l'activité réacteurs d'Areva - constructeur de l'EPR -, travaille sur le design global d'un nouveau modèle du réacteur, une phase qui s'achèvera en 2019.

Xavier Ursat a également indiqué qu'EDF discutait avec de nombreux pays intéressés par l'EPR, parmi lesquels la Chine - où deux réacteurs de ce type sont déjà en construction -, l'Inde, l'Afrique du Sud et l'Arabie saoudite.
http://www.usinenouvelle.com/article/ed ... es.N589213

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités