Le projet de fusion de Lockheed Martin

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65502
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Le projet de fusion de Lockheed Martin

Message par energy_isere » 27 mars 2018, 21:28

Lockheed Martin fait breveter une partie de son mini-réacteur à fusion (et se rapproche du Graal nucléaire)

Sylvain Arnulf Usine Nouvelle le 27/03/2018

Vidéo Lockheed Martin a breveté le design d'une partie de son mini-réacteur à fusion nucléaire. Preuve que le projet du géant américain, qui suscite autant la fascination que le scepticisme, avance.

L'annonce avait provoqué le scepticisme général en 2014 : le champion américain de défense et de sécurité Lockheed Martin disait travailler à la création d'un réacteur à fusion compact, une technologie potentiellement révolutionnaire. Il affirmait qu'un prototype serait mis au point d'ici cinq ans. Nous y sommes presque, et pour l'instant, le conglomérat américain tient promesse.

Il vient de faire breveter le design du système de confinement de son mini-réacteur, comme l'a repéré le site The Drive. C'est la preuve que le projet avance, mais ce n'est pas une garantie d'aboutissement. Les projets de développement de réacteurs à fusion nucléaire ont été nombreux depuis les années 1920, mais tous se sont avérés inefficaces et pas suffisament miniaturisés.

Lockheed Martin évoquait en 2014 un réacteur de la taille d'un conteneur, transportable sur un simple camion ... ou dans une navette en route pour Mars, puisque c'est l'un des débouchés possibles de la technologie. L'unité développée par l'Américain aurait le potentiel d'alimenter une ville de 80 000 habitants.

La fusion, le "graal" du nucléaire

Comme le rappelait L'Usine Nouvelle en 2014, la fusion est le graal de la production d’énergie. A partir de deutérium et de tritium, cette technologie permet de produire de l’énergie en quantité quasi illimitée à très bas coût et quasiment sans déchet. En France, un réacteur expérimental de 500 MW est en construction à Cadarache. Le projet de 15 milliards de dollars réunit les efforts de l’Union européenne, l’Inde, le Japon, la Chine, la Russie, la Corée du Sud, les États-Unis et la Suisse. Iter doit produire son premier plasma en 2025.
https://www.usinenouvelle.com/editorial ... re.N672249

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65502
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet de fusion de Lockheed Martin

Message par energy_isere » 21 juil. 2019, 17:19

Des nouvelles de Lockeed Martin et leur essais de réacteurs à fusion :
Exotic Fusion Reactor Program Moves Forward With Larger, More Powerful Design
This will be the company's fifth major design iteration as it pushes ahead toward building a potentially revolutionary practical prototype.


BY JOSEPH TREVITHICK JULY 19, 2019

Lockheed Martin's Skunk Works is building a new, more capable test reactor as it continues to move ahead with its ambitious Compact Fusion Reactor program, or CFR. Despite slower than expected progress, the company remains confident the project can produce practical results, which would completely transform how power gets generated for both military and civilian purposes.

Aviation Week was first to report the updates on the CFR program, including that Lockheed Martin is in the process of constructing its newest experimental reactor, known as the T5, on July 19, 2019. The company's legendary California-based Skunk Works advanced projects office is in charge of the effort and had already built four different test reactor designs, as well as a number of subvariants, since the program first became public knowledge in 2014. The War Zone has been following news of this potentially revolutionary program very closely in recent years.

"The work we have done today verifies our models and shows that the physics we are talking about – the basis of what we are trying to do – is sound," Jeff Babione, Skunk Works Vice President and General Manager, told Aviation Week. "This year we are constructing another reactor – T5 – which will be a significantly larger and more powerful reactor than our T4."

The T5's main job will be to further test whether Skunk Work's basic reactor design can handle the heat and pressure from the highly energized plasma inside, which is central to how the system works. In a nuclear fusion reaction, a gaseous fuel gets heated up to a point where the pressure is so intense that its very atomic structure gets disrupted and certain particles fuse together into a heavier nucleus. This process also involves the release of a massive amount of energy, which, in principle, could be used to run a traditional thermal power generator.

“We are currently scheduled to have that [the T5] go online towards the end of this year," Babione said. "So that will be another significant leap in capability and towards demonstrating that the physics underlining our concept works."
.........
https://www.thedrive.com/the-war-zone/2 ... ful-design

Bon, a mon avis ils vont encore travailler dessus 5 ans.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9938
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le projet de fusion de Lockheed Martin

Message par Remundo » 21 juil. 2019, 21:51

question naïve : quelle est la technique de confinement ?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65502
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet de fusion de Lockheed Martin

Message par energy_isere » 21 juil. 2019, 23:00

Remundo a écrit :
21 juil. 2019, 21:51
question naïve : quelle est la technique de confinement ?
Et bien je dirait confinement magnétique au vu de ceci

Image
A diagram showing the basic reactor configuration Lockheed Martin is using in its CFR program.

Ils disent
The CFR will avoid these issues by tackling plasma confinement in a radically different way. Instead of constraining the plasma within tubular rings, a series of superconducting coils will generate a new magnetic-field geometry in which the plasma is held within the broader confines of the entire reaction chamber. Superconducting magnets within the coils will generate a magnetic field around the outer border of the chamber. ‘So for us, instead of a bike tire expanding into air, we have something more like a tube that expands into an ever-stronger wall,’ McGuire says. The system is therefore regulated by a self-tuning feedback mechanism, whereby the farther out the plasma goes, the stronger the magnetic field pushes back to contain it. The CFR is expected to have a beta limit ratio of one. ‘We should be able to go to 100% or beyond,’ he adds.”
Mais je dois avouer que je n'y comprends pas grand chose.

Meme source.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9938
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le projet de fusion de Lockheed Martin

Message par Remundo » 22 juil. 2019, 08:42

merci Energy pour l'info,

j'ai lu les explications, qui sont assez vagues pour moi aussi.

ça semble se rapprocher d'une une bouteille magnétique (voir ici page 6)

chui pas convaincu que tout ça fonctionne bien... surtout quand je vois les supraconducteurs sans séparation nette du plasma... :roll:

un autre truc : pour atteindre le critère de Lawson, rien ne semble comprimer le plasma, donc ça risque de tomber dans les déboires du tokamak où ils passent leur temps à injecter des particules pour exciter le plasma, lequel se refroidit au fur et à mesure à cause de pertes diverses...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65502
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet de fusion de Lockheed Martin

Message par energy_isere » 19 sept. 2020, 14:26

energy_isere a écrit :
27 mars 2018, 21:28
Lockheed Martin fait breveter une partie de son mini-réacteur à fusion (et se rapproche du Graal nucléaire)

Sylvain Arnulf Usine Nouvelle le 27/03/2018

Vidéo Lockheed Martin a breveté le design d'une partie de son mini-réacteur à fusion nucléaire. Preuve que le projet du géant américain, qui suscite autant la fascination que le scepticisme, avance.
.........



J'ai trouvé facilement le brevet

https://patents.google.com/patent/US20180047462A1/en
Abstract
In one embodiment, a fusion reactor includes an enclosure, an open-field magnetic system comprising one or more internal magnetic coils suspended within the enclosure, and one or more encapsulating magnetic coils coaxial with the one or more internal magnetic coils of the open-field magnetic system. The one or more encapsulating magnetic coils form a magnetosphere around the open-field magnetic system. The open-field magnetic system and the one or more encapsulating magnetic coils, when supplied with electrical currents, form magnetic fields for confining plasma within the enclosure,

Pour moi c'est clair que c'est du bidonage.
L'essentiel du brevet porte sur la réalisation de champs pour confiner le plasma.

Pas sur qu'il y ait quelque chose de réellement exploitable dans la description.

La fin du brevet est une honte, c'est du remplissage et de ré use de ce qui existe déjà de partout en électronique et ordinateurs. (tout ce qui se rapporte à la dernière figure = figure 9). Ca me met le doute sur ce qui précède dans le brevet.

Je suis certain qu'ils auront pas de réacteur de fusion en 2024.

alga
Condensat
Condensat
Messages : 671
Inscription : 10 sept. 2010, 01:07

Re: Le projet de fusion de Lockheed Martin

Message par alga » 20 sept. 2020, 13:24

Il y a rien de nouveau sur leur site apparemment :(

https://lockheedmartin.com/en-us/produc ... usion.html

Répondre