Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58154
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par energy_isere » 10 août 2017, 18:09

sherpa421 a écrit :Une bombe de la seconde guerre mondiale à Fukushima :
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/ar ... _3216.html

Petite péripétie de rien du tout. ;-)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58154
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par energy_isere » 22 août 2017, 19:12

Fukushima: le mur de glace souterrain de 1,5 km bientôt fini


Par AFP le 22.08.2017

L'opérateur de la centrale accidentée de Fukushima (nord-est du Japon) a commencé mardi de geler le dernier tronçon d'un mur de glace souterrain de 1,5 km destiné à empêcher la contamination radioactive des flux d'eau.

L'opération consiste à couler un réfrigérant sur une profondeur de 30 mètres, dans des tuyaux placés à la verticale autour de quatre des six réacteurs du site, les plus endommagés de la centrale mise en péril le 11 mars 2011 par un gigantesque tsunami.

Image

Il s'agit d'éviter que l'eau souterraine venant de la montagne et descendant vers la mer ne coule dans les sous-sols des réacteurs où elle est contaminée par les débris radioactifs.

D'après Tokyo Electric Power (Tepco), il reste 7 mètres non gelés.

Le chantier avait débuté en mars 2016 mais avait été suspendu, dans l'attente d'autres dispositions, afin de faire face à un éventuel afflux trop important d'eau (en cas de très fortes pluies par exemple) qui n'aurait pas eu d'échappatoire.

Les mesures ayant été prises, l'Autorité de régulation nucléaire a donné son accord pour achever les travaux.

Auparavant, jusqu'à 400 tonnes d'eau passaient chaque jour à travers les installations, une quantité réduite à 140 tonnes actuellement et qui devrait descendre sous 100 tonnes une fois les derniers mètres gelés, selon un porte-parole de Tepco.

Il faudra néanmoins des semaines pour que la terre autour du tronçon restant soit prise en glace.

Parce qu'une telle technique n'a jamais été utilisée sur une longueur aussi importante, des experts doutent de son efficacité à moyen terme.

Le problème de l'eau contaminée est un de ceux qui compliquent depuis le départ l'avancée des travaux en vue du démantèlement des six réacteurs du site, une tâche titanesque qui prendra au moins quatre décennies.

Des centaines de réservoirs (qui ont parfois fui) ont dû être installés pour contenir le liquide contaminé, des dispositifs ont été mis en place pour l'assainir en partie, mais il reste au moins un élément radioactif, le tritium, dans les centaines de milliers de tonnes d'eau conservées sur place.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), l'Autorité nucléaire japonaise et des experts estiment qu'à terme il n'y aura pas d'autre solution que de la rejeter dans l'océan Pacifique voisin, une option à laquelle s'opposent vivement les écologistes et pêcheurs de la région.
https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... ini_115671

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8340
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par kercoz » 22 août 2017, 22:44

C'est un procédé assez économe en énergie. Une fois le sol congelé, le maintien du niveau de froid est peu énergivore. Ca a été utilisé pour creuser sous la seine , au sec ( mais les couilles gelées).
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58154
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par energy_isere » 01 nov. 2017, 13:08

Les victimes de Fukushima gagnent en justice contre l’Etat

Yuta Yagishita (à Tokyo) , le 13/10/2017

Un tribunal a reconnu la responsabilité du pouvoir public dans l’accident de 2011. Un verdict qui peut avoir d’importantes conséquences.

Le tribunal préfectoral de Fukushima a condamné mardi 10 octobre l’État et l’opérateur du site nucléaire de Fukushima, Daiichi Tepco, à verser une amende de 500 millions de yens (3,8 millions d’euros) en reconnaissant la responsabilité du pouvoir public dans l’accident de 2011. « L’accident aurait pu être évité si l’État avait ordonné à Tepco de prendre des mesures de sécurité pertinentes contre les risques de tsunami », a déclaré Hideki Kanazawa, le président du tribunal.

Pour rendre leur verdict, les juges se sont appuyés sur un rapport datant de 2002, à partir duquel l’État aurait pu anticiper un tsunami de 15,7 m de haut. C’est un revers cuisant pour le pouvoir public, qui « n’a jamais reconnu sa responsabilité dans l’accident jusqu’ici » raconte, enthousiaste, Izutaro Managi, un des avocats chargés du dossier.

« Poursuivre la lutte pour la fermeture de toutes les centrales nucléaires »

La décision met également en cause les critères d’indemnisation fixés par l’État. Jusqu’ici, seuls les résidents d’une zone assez limitée de la préfecture de Fukushima, choisie en fonction du degré de contamination radioactive, y avaient le droit. Or, le tribunal a étendu ce droit à des personnes vivant en dehors de cette zone.

« Il faut poursuivre la lutte pour la fermeture de toutes les centrales nucléaires, mesure indispensable pour ne pas répéter l’accident », a insisté Takashi Nakajima, représentant des 3 800 plaignants.

La décision peut peser sur les redémarrages de centrales, contre lesquels ces victimes de Fukushima militent également. « La justice a dit en substance que, pour opérer une centrale nucléaire, il faut prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires. Et ce n’est pas le cas pour les projets de redémarrage actuels », espère Izutaro Managi.
https://www.la-croix.com/Monde/Asie-et- ... 1200883880

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58154
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par energy_isere » 23 déc. 2017, 20:39

5000 personnes sur le chantier des centrales de Fukushima.

Reportage dans Libération :
La centrale de Fukushima à cœur ouvert

Par Rafaële BRILLAUD, Envoyée spéciale à Iwaki et Fukushima — 14 décembre 2017

Eaux contaminées, facture des travaux astronomique, fuites… Malgré les progrès accomplis depuis la catastrophe il y a six ans et demi sur le site japonais, l’urgence demeure.
......................
http://www.liberation.fr/planete/2017/1 ... rt_1616757

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8501
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par Remundo » 24 déc. 2017, 08:53

finalement, le nucléaire est très créateur d'emploi, surtout quand tout a explosé. =D>

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1030
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par Jeuf » 26 déc. 2017, 20:01

"finalement, le nucléaire est très créateur d'emploi, surtout quand tout a explosé."
Faut être cohérent : soit une énergie (ou n'importe quel produit) est "créatrice d'emploi", soit elle est peu chère. On ne peut pas avoir les deux à la fois parce que c'est avec l'argent pour payer l'énergie que les gens sont payées à la produire.
Alors, il y a des râleurs qui peuvent se plaindre de choses chères et destructrices d'emploi à la fois, sans se rendre compte de la contradiction fondamentale.

Ah oui, c'est HS.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9412
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par mobar » 27 déc. 2017, 00:21

L'arnaque avec l'électro nuke c'est qu'il a été vendu comme l'énergie la moins chère, mais on est en train de se rendre compte que ce n'était pas la production d'électricité qui coutait le plus
Le plus cher, c'est tout ce qu'il y a autour,
- l'amont et les guerres pour assurer l'appro, payer les rançons et les barbouzes ...
- l'aval pour gérer les accidents, les indemnisations des déplacés, la gestion des déchets, le démantèlement des sites ...
- et les truc inchiffrables comme l'état policier, les sites miniers abandonnés, les expériences foireuses, la prolifération ...
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7652
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par phyvette » 27 déc. 2017, 01:39

Il faut bien mettre au crédit du nucléaire, la dissuasion nucléaire, qui nous a value en Europe plus de 70 ans de paix.
Parce que quelque dizaines de millions de morts, des destructions gigantesques de bâtiments et d’infrastructures, tout les 30 ans, ça coûte très très chère aussi, sans compter le prix de la douleur.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9412
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par mobar » 27 déc. 2017, 07:41

Le bilan, il se fait à la fin de l'histoire quand tu disposes de tous les éléments de l'actif et du passif
Une technologie et une stratégie basée sur la terreur qu'elle inspire, à priori, il y a moyen de trouver mieux à condition d'associer le plus grand nombre à la réflexion
Ceux qui ont décidé d'engager le mode dans cet équilibre terroriste sont les mêmes que ceux qui pillent la planète et asservissent les peuples en se cachant derrière les bons sentiment qu'ils ne manquent pas d'afficher
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par sherpa421 » 27 déc. 2017, 08:40

Le monde d'après la 2° guerre n'était pas celui d'avant la guerre. Rien ne prouve que sans bombe nucléaire, il y aurait eu à nouveau une guerre du même style. Par contre, c'est une contre vérité de dire que la dissuasion nucléaire a permis 70 ans de paix en Europe : c'est faire l'impasse sur la guerre en Yougoslavie.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9412
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par mobar » 27 déc. 2017, 09:21

Tout à fait!

De plus la bombe n'empêche pas ceux qui la possèdent à faire la guerre à ceux qui ne la possèdent pas.

La France, la Russie, les États-Unis, Israël, le Royaume Uni ... qui tous possèdent la bombe font régulièrement la guerre, la bombe est devenue au fil du temps un moyen de se protéger des réactions de défense des pays victimes de l'impérialisme

Faut peut être pas chercher plus loin la genèse des mouvements djihadistes, un élément de plus qu'il faudra probablement inscrire au passif du nuke
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58154
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par energy_isere » 21 janv. 2018, 20:29

Tepco a envoyé une caméra observer au cœur du réacteur n°2 et à vu des assemblage de combustible au fond.
Tepco surveys interior of unit 2 containment vessel

19 January 2018

An internal investigation of the primary containment vessel (PCV) of unit 2 at the damaged Fukushima Daiichi nuclear power plant in Japan was completed as scheduled today, Tokyo Electric Power Company (Tepco) has announced. The survey - using a suspended pan-tilt camera attached to a telescopic guiding pipe - identified deposits and fuel assembly components at the bottom of the pedestal area.
..............
http://www.world-nuclear-news.org/RS-Te ... 01186.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58154
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par energy_isere » 12 mars 2018, 22:14

Japon : Quelle est la situation à Fukushima, 7 ans après l’accident nucléaire


11 mars 2018
https://www.minutenews.fr/dossiers/japo ... 99018.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58154
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Message par energy_isere » 29 avr. 2018, 14:34

2 millards de $ de dépenses de nettoyage à Fukushima en 2018, idem en 2019 et 2020. ça c'est à court terme.

La note finale pourrait grimper à 75 milliards pour les quelques dizaines d'années à venir.


Total Tally For Fukushima Decommission Is $75 Billion

By Irina Slav - Mar 30, 2018,

The decommissioning of the Fukushima nuclear power plant will cost an annual US$2 billion (220 billion yen) until 2021, an unnamed source told the Japan Times.

Half of the money will be used to tackle the radioactive water buildup at the site of the plant and for removing radioactive fuel from the fuel pools. A small amount of funds will be used to research ways of retreating melted fuel from the reactors that got damaged during the 2011 tsunami disaster.

The US$6 billion for the three years is only part of the total estimated cost for taking Fukushima out of operation.

The total decommissioning tally came in at US$75 billion (8 trillion yen), as estimated by the specially set up Nuclear Damage Compensation and Decommissioning Facilitation Corp (NDF). That’s four times more than the initial estimate of the costs around the NPP’s decommissioning.

Now the operator of Fukushima, Tepco, and the NDF are due to submit their financial plan for the facility to the government for approval by the energy industry minister.

In addition to the US$6 billion allocated for the cleanup, Tepco will spend another US$1.88 billion (200 billion yen) on preparing to start extracting the melted fuel from the three damaged reactors. This seems to be the biggest challenge for the cleanup efforts because of the still high radiation levels as well as technical difficulties.

Tepco is still reeling from the effects of the 2011 tsunami and resulting nuclear meltdown. Around 15,000 people died in March 2011, when a magnitude-9 quake caused a deadly tsunami and erased the coastline in the area of the nuclear power plant.

At the end of 2016, the Japanese government revised upwards the total costs of the disaster to US$192 billion (21.5 trillion yen), stepping up pressure on Tepco to clean up its act and implement urgent reforms to its safety procedures.
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... llion.html

Répondre