Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64348
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par energy_isere » 18 avr. 2016, 19:59

Image

EPE_bel
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 981
Inscription : 04 mars 2014, 09:26

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par EPE_bel » 18 avr. 2016, 21:07

Sinon il n'y a pas que la nature qui est solide. Un liquidateur de... 78 ans raconte

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_tc ... id=9271967
Autrefois EPE http://www.oleocene.org/phpBB3/memberli ... file&u=110 Accès au compte perdu

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64348
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par energy_isere » 22 avr. 2016, 17:08

Saône-et-Loire : 30 ans après Tchernobyl la pollution radioactive est toujours présente


Publié le 20 avril 2016

30 ans après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, des sols du continent européen sont toujours "contaminés" au Cesium 137. C’est ce qui ressort d’une étude de l'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO).


Pourquoi les champignons sont-ils observés de près ?
......................

Pourquoi le gibier est-il contaminé par le césium-137 ?
......................
http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 79852.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64348
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par energy_isere » 26 avr. 2016, 19:30

30 ans jour pour jour qu' est arrivé la catastrophe de Tchernobyl.
Tchernobyl: 30 ans après, l'Ukraine se souvient

Paris Match|Publié le 26/04/2016

Image
http://www.parismatch.com/Actu/Internat ... ent-954781

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64348
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par energy_isere » 26 avr. 2016, 19:37

Et on rappelle que les unités 1 à 3 sont arrêtées et à démanteler.
Chernobyl 1-3 enter decommissioning phase

13 April 2015

The Chernobyl nuclear power plant in Ukraine has officially entered the decommissioning phase, following approval by the country's nuclear regulator. The first phase of decommissioning is the so-called final shutdown and preservation stage (FS&P), which is expected to take ten years.

The move into the decommissioning phase for the first three units follows an order issued by the State Inspectorate for Nuclear Regulation of Ukraine (SNRC) that was announced on 9 April. SNRC said work will start on gradually bringing the three units into a 'conserved' state, beginning with FS&P. That permission follows issuance of a licence for decommissioning work at the site that SSE ChNPP, the state company tasked with managing the plant, obtained in March 2010. Public hearings on FS&P were held in 2013.
..............
il y a aussi une zone de stockage de déchet de combustible longue durée en préparation, et qui seront stockés en surface pour une période minimum de 100 ans.

comme dit la suite de l'article :
For the decommissioning of units 1, 2 and 3, the international community is financing, through the Nuclear Safety Account, the Interim Storage Facility 2 (ISF2) at a cost in excess of €300 million and the Liquid Waste Treatment Facility (LRTP). The ISF2 facility is currently in the final phase of construction and will process, dry and cut more than 20,000 fuel assemblies and place them in metal casks, which will be enclosed in concrete modules on site. The used fuel will then be stored safely and securely for a minimum period of 100 years. The LRTP received an operating licence at the end of 2014.
.
source : http://www.world-nuclear-news.org/RS-Ch ... 41501.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64348
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par energy_isere » 26 avr. 2016, 19:40

Que devient Tchernobyl, la Pompéi du communisme, 30 ans après l'accident nucléaire ?

texte et photos par Ludovic Dupin Usine Nouvelle le 26 avril 2016,

Trente ans après la catastrophe nucléaire, la zone d’exclusion autour de la centrale est une immense jachère figée dans le temps. L’arche géante qui abritera le premier sarcophage érigé dans l’urgence doit être installée en novembre.
.................
.
http://www.usinenouvelle.com/article/qu ... re.N388583

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64348
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par energy_isere » 01 mai 2016, 21:21

Arche de Tchernobyl : où en est le projet de confinement de la centrale ?

le 25-04-2016 Sciences et Avenir

Pour isoler le réacteur n°4, ravagé lors de l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl en 1986, une gigantesque arche est en cours de construction depuis 7 ans en Ukraine.

Image

..................
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-e ... trale.html

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9044
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par kercoz » 01 mai 2016, 23:40

Suite au film diffusé sur la TV, un article de Médiapart : Comment on nous la met bien profond.

https://blogs.mediapart.fr/yves-lenoir/ ... e-par-arte
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par FOWLER » 02 mai 2016, 09:28

Ah oui, excellent article ! Figurez vous que le cancer de la thyroïde est bien souvent causé par ?

- Les radiations ??

- Non, non, par la radiophobie !! Ces crétins d'habitants stressent tellement qu'ils se rendent malade eux mêmes...
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64348
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par energy_isere » 08 août 2016, 10:05

Le pari solaire de l'Ukraine pour Tchernobyl

AFP le 07/08/2016

Tchernobyl, théâtre de la pire catastrophe nucléaire de l'Histoire, transformé en gigantesque parc solaire? C'est le pari des autorités ukrainiennes, qui misent sur ce symbole fort pour attirer les investisseurs étrangers.


Le projet peut sembler surréaliste à ceux qui ont gardé le souvenir du drame de Tchernobyl et des conséquences désastreuses qu'il avait entraînées pour toute forme de vie.

Le 26 avril 1986, le quatrième réacteur de la centrale de Tchernobyl, situé dans le nord de la république socialiste soviétique d'Ukraine, explose, contaminant une bonne partie de l'Europe. Et dans un rayon de 10 kilomètres autour de la centrale, fermée en 2000, le niveau de radiation atteint toujours 1.700 nanosieverts par heure, un chiffre 10 à 35 fois supérieur à la norme observée aux Etats-Unis.

"Bien sûr que ce territoire n'est pas convenable pour un usage agricole, mais la zone est adaptée pour des projets d'innovation et de recherche", justifie le ministre de l'Ecologie, Ostap Semerak, dans un entretien à l'AFP.

- 6.000 hectares disponibles -

D'ici à la fin de l'année, deux compagnies privées doivent construire deux centrales solaires d'une puissance allant jusqu'à 3 mégawatts chacune. Elles seront installées sur une superficie d'environ 6 hectares.

C'est peu comparé aux quelque 4.000 mégawatts produits par Tchernobyl à l'époque soviétique, mais il est prévu d'installer d'autres panneaux solaires dès 2017.

Les autorités ont indiqué qu'en tout 6.000 hectares situés dans la "zone d'exclusion", qui se situe dans un rayon de 30 kilomètres autour du site accidenté, étaient disponibles pour construire le parc solaire, sans préciser combien d'énergie elles espéraient produire.

Actuellement, environ 50% de l'électricité est produite en Ukraine par des centrales nucléaires et près de 40% par des centrales thermiques, alimentées principalement en charbon. Les installations hydroélectriques fournissent quant à elles près de 7% de l’électricité et les panneaux solaires moins de 1%.

"De nombreuses compagnies internationales sont intéressées par ce projet. Je pense qu'en cas de négociations fructueuses les projets pourront êtres lancés l'année prochaine", se réjouit M. Semerak.

Il estime que les sociétés étrangères seront attirées par la main d'oeuvre qualifiée et par le fait que les terres situées dans la zone de Tchernobyl restent très peu chères, étant donné qu'elles ne peuvent pas être utilisées pour l’agriculture.

Trente ans après la catastrophe, la zone, qui a été abandonnée par ses habitants si ce n'est une centaine de personnes âgées revenues après le drame, s'est d'ailleurs transformée en une réserve unique où prospèrent animaux et flore sauvages.

Le ministre de l'Ecologie a déjà présenté le projet à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd). Fin juillet, cette dernière a indiqué qu'elle pourrait "envisager de participer au projet à partir du moment où des propositions d'investissements viables sont faites" et des réponses apportées concernant les risques environnementaux.

- 'Beaucoup d'argent' -

Pour les analystes, le projet paraît "techniquement" viable.

"Les conditions climatiques et la quantité de rayonnement solaire sont meilleures en Ukraine qu'en Allemagne, où l'énergie solaire est très répandue. De ce point de vue, la zone d'exclusion est adaptée à l'énergie solaire", indique Dmytro Loukomski, directeur exécutif de la société ukrainienne Rentechno, spécialisée dans les énergies renouvelables.

De plus, les infrastructures héritées de la centrale accidentée, notamment les lignes à haute tension, sont encore sur place et utilisables, ce qui représente un atout non négligeable.

"C'est un facteur très important, étant donné que l'électricité produite par les parcs solaires doit être transportée aux consommateurs", dit l'expert.

Il ajoute cependant que le projet "va nécessiter beaucoup d'argent". "Si des investisseurs s'impliquent, alors les perspectives sont assez bonnes. Sans investisseurs, les chances de réussite sont maigres", estime-t-il.

Et entre le conflit armé dans l'est rebelle de l'Ukraine, qui a fait plus de 9.500 morts depuis son déclenchement en avril 2014, l'instabilité politique, et surtout la corruption endémique régnant dans le pays, l'Ukraine n'est pas en première ligne pour les investissements.

"En général, le climat (des affaires, ndlr) n'est pas attrayant", résume l'expert en énergie Oleksi Khabatiouk.
http://www.boursorama.com/actualites/le ... 5780c5283b

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par FOWLER » 08 août 2016, 12:49

energy_isere a écrit :Trente ans après la catastrophe, la zone, qui a été abandonnée par ses habitants si ce n'est une centaine de personnes âgées revenues après le drame, s'est d'ailleurs transformée en une réserve unique où prospèrent animaux et flore sauvages.
http://www.boursorama.com/actualites/le ... 5780c5283b[/quote]

""Prospèrent"" j'aurai pas dis mieux....

Cet article consternant, illustre le désespoir de l'homme devant un territoire sans profit, et sa quête illusoire pour le rétablir.....
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9797
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par Remundo » 08 août 2016, 15:39

oué, avec 3 x 3 MW, ça va pas aller péter bien loin,

sinon, les 6000 ha ont un potentiel de 6 GWc sur la base de 100 Wc/m²

en fait, un hectare de panneaux PV, c'est en gros 1 MWc.

Mais en puissance moyenne à l'année, ce serait plutôt 1 GW pour les 6000 ha, soit une grosse centrale nucléaire.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64348
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par energy_isere » 01 oct. 2016, 14:46

22/04/2016 batiactu.com
L'assemblage de l'enceinte de confinement de Tchernobyl qui doit venir coiffer le sarcophage de béton, construit dans l'urgence en 1986, se poursuit sous la houlette des groupes de BTP Bouygues et Vinci. L'édifice mobile, hors normes, sera poussé en place à la fin de l'année puis rendu hermétique en 2017 pour que les travaux de démantèlement de l'unité 4 puissent avoir lieu en toute sécurité.
http://www.batiactu.com/edito/tchernoby ... -44676.php


L' arche de Tchernobyl, à l' intérieur :

Image
Une partie des équipes rassemblée sous l'arche de confinement ;
en arrière plan, la centrale de Tchernobyl, dont les 3 réacteurs intacts fonctionnent toujours © Novarka



Image
L'Arche de confinement en quelques chiffres :
257 mètres de portée
162 mètres de longueur couverte
108 mètres de hauteur
86.000 m² de bardage extérieur
20.000 m3 de béton de fondations
25.000 tonnes de charpente + 11.000 tonnes d'équipements
100 ans de durée de vie prévue
-43 °C à +45 °C d'amplitude thermique
Résistance à des tornades de classe 3 et à des secousses sismiques de magnitude 6 (échelle de Mercalli)
1.220 ouvriers ukrainiens présents sur site simultanément + 220 travailleurs expatriés
5 millions d'heures d'ingénierie
17 millions d'heures de travail
http://www.batiactu.com/edito/tchernoby ... -44676.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64348
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par energy_isere » 14 nov. 2016, 20:59

Le dôme de protection géant de Tchernobyl entame sa mise en place

Le 14.11.2016

Le gigantesque dôme, étanche et en acier, devant recouvrir le sarcophage bâti à la va-vite en 1986 au-dessus du réacteur accidenté de la centrale de Tchernobyl a commencé lundi à être mise en place, a annoncé la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd).

"L'un des projets les plus ambitieux de l'histoire de l'ingénierie passe une étape cruciale", a écrit la Berd, qui gère un fonds pour la sécurisation du site, dans un communiqué.

Lourde de 36.000 tonnes et haute de 110 mètres, ce dôme, déjà assemblé, doit se poser progressivement jusqu'à son emplacement final d'ici à fin novembre. D'une durée de vie d'au moins 100 ans, il va permettre d'effectuer en toute sécurité des opérations de décontamination à l'intérieur du réacteur accidenté.

"Pour nous ce dôme, ce n'est pas seulement 36.000 tonnes de métal. C'est 36.000 tonnes de confiance dans le succès (de ce projet, ndlr), de confiance en ce site", a déclaré le directeur général de la centrale de Tchernobyl, Igor Gramotkine, cité dans le communiqué.
.........................
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-e ... ace_108126
.............
Ce lundi, le chantier a franchi une étape cruciale. La nouvelle arche de 108 mètres de haut, construite à proximité du réacteur, a commencé un lent trajet vers sa destination.

Dans un communiqué de presse, Novarka indique qu'il s'agit de «la plus grande structure terrestre mobile jamais construite». L'ensemble, qui pèse 36 000 tonnes, est déplacé par 224 vérins hydrauliques qui décalent la structure de 60 cm à chaque poussée. L'enceinte de confinement devrait être en place après 40 heures de poussage, étalés sur une période de cinq jours. Au final, l'arche aura parcouru 327 mètres.
.............
http://www.parismatch.com/Actu/Environn ... ue-1118438

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64348
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tchernobyl : les suites, jusqu'à nos jours

Message par energy_isere » 14 nov. 2016, 21:10


Répondre