Les Russes construisent des centrales nucléaires FLOTTANTES

Modérateurs : Rod, Modérateurs

aleph0
Goudron
Goudron
Messages : 101
Inscription : 24 oct. 2005, 15:50

Message par aleph0 » 19 avr. 2007, 17:49

Le KLT-40 monté sur les brises-glace utilise de l'uranium enrichi à 40%, donc un taux très supérieur aux centrales terrestres.
Je pensais que le KLT-40C était une variante fonctionnant à un taux inférieur, mais l'article suivant indique une périodicité de recharge de 12 à 15 ans, ce qui est caractéristique d'un taux d'enrichissement très élevé, donc la différence n'est pas là :
http://en.rian.ru/russia/20070415/63666165.html

J'imagine mal qu'on puisse proposer à l'exportation des réacteurs fonctionnant avec un taux d'enrichissement si élevé, dont je vois mal la justification ici.
Je n'en tire pas de conclusion pour l'instant, mais tout celà est assez surprenant.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 19 avr. 2007, 21:07

Le Monde en fait enfin un article :
Moscou lance un projet de centrale nucléaire flottante

LEMONDE.FR avec Reuters / 19.04.07

La Russie a débuté cette semaine la construction de centrales nucléaires flottantes destinées notamment à l'exportation, un projet sans précédent. L'achèvement de la première unité est prévu en 2010 et six autres devraient suivre. Moscou affirme qu'il s'agit d'un moyen sûr et sans risque de prolifération de répondre aux besoins énergétiques des zones les plus isolées ou à l'énorme appétit des économies en pleine croissance, que ce soit en Asie, en Amérique latine ou en Afrique.

Le coup d'envoi des travaux a été donné dans une usine souterraine secrète de la mer Blanche, en présence de l'influent premier vice-premier ministre, Sergueï Ivanov. "De nombreux pays commencent à nous demander quand ils pourront acheter ces centrales", s'est félicité ce dernier.

LE RÉACTEUR DU "KOURSK" SERAIT RESTÉ INTACT

Les centrales flottantes, d'une valeur de 9 milliards de roubles (257 millions d'euros), seront équipées de deux petits réacteurs d'une capacité totale de 70 mégawatts (contre 900 mégawatts pour un réacteur d'une centrale française). Outre la production d'électricité, elles permettront de dessaler l'eau de mer.

Les réacteurs, qui sont les mêmes que ceux des brise-glace, sont suffisamment robustes pour résister à des séismes, assurent les responsables du projet. Ils sont également du même type que celui du sous-marin Koursk, qu'une explosion a envoyé par le fond en août 2000. Ce réacteur était sorti intact, selon Moscou, de la catastrophe qui a coûté la vie à 118 marins.

"Un incroyable procès a été intenté au réacteur [du Koursk], mais, après coup, les experts ont fait savoir qu'il aurait pu redémarrer immédiatement", souligne Sergueï Kirienko, chef du programme nucléaire russe, dans une dépêche de l'agence ITAR-TASS. Les défenseurs de l'environnement, eux, sont inquiets : pour Ivan Blokov, directeur de campagne de Greenpeace Russie, "il s'agit du projet le plus dangereux de la dernière décennie dans le secteur nucléaire". "C'est effrayant, parce ce sera, en gros, une bombe atomique flottante", affirme-t-il.

Parmi les premiers acheteurs de cette centrale flottante, pourraient figurer le monopole d'Etat Gazprom, la région de Tchoukotka, situé à la pointe nord-est de la Fédération de Russie, sur la mer de Bering, ou des pays tels que la Namibie et l'Indonésie, dit-on de sources industrielles.

Vingt ans après l'accident de Tchernobyl, le président Vladimir Poutine a donné l'an dernier le coup d'envoi de la plus importante remise à niveau du secteur nucléaire. L'explosion du réacteur 4 de la centrale ukrainienne, le 26 avril 1986, a considérablement entamé les ambitions russes en la matière. M. Ivanov a ainsi inauguré dimanche le premier sous-marin nucléaire de l'ère post-soviétique.

Michel
Goudron
Goudron
Messages : 140
Inscription : 16 oct. 2005, 13:22
Localisation : 38
Contact :

Message par Michel » 20 avr. 2007, 22:57

Ils savent faire depuis 1959!

Image
Dernière modification par Michel le 21 avr. 2007, 12:59, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 21 avr. 2007, 00:41

@Michel

Yes, mais ca fonctionait pas au perpetuum mobile !

(les habitués du forum comprendront ..... :roll: )

Michel
Goudron
Goudron
Messages : 140
Inscription : 16 oct. 2005, 13:22
Localisation : 38
Contact :

Message par Michel » 21 avr. 2007, 12:58

energy_isere a écrit :@Michel

Yes, mais ca fonctionait pas au perpetuum mobile !

(les habitués du forum comprendront ..... :roll: )
Aux perpetuum mobiles ils font fonctionner l'autre choses.
Devine quoi ils font fonctionner aux P.M.?

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 21 avr. 2007, 16:17

Le latin a été remplacé par l'anglais comme langue scientifique.

NE DITES PLUS
perpetuum mobile
MAIS DITES
Generation IV


:-P
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
Loup Espiègle
Condensat
Condensat
Messages : 786
Inscription : 19 janv. 2006, 15:54
Localisation : S-E

Message par Loup Espiègle » 21 avr. 2007, 22:11

C'est flippant à mort !!! Surtout que je suis en train de regarder La Bataille de Tchernobyl :-(

Avatar de l’utilisateur
gte79
Charbon
Charbon
Messages : 255
Inscription : 18 janv. 2007, 18:20
Localisation : Quelque part pas loin de chez moi

Re: Les Russes construisent des centrales nucléaires FLOTTAN

Message par gte79 » 24 avr. 2007, 22:23

La première centrale nucléaire flottante sera construite en Russie d'ici à 2010 (responsable)
'tain, pas con !
T'as l'électricité pas chère, l'eau douce, et en plus des poissons 4 fois plus gros :-D

Bon, 70 MW c'est encore un peu gros, mais si on miniutarise un peu on pourra vendre des réacteurs à poser dans sa piscine. Mieux que les panneaux solaires, vive le nucléaire individuel ! :smt077

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 28 avr. 2007, 00:07

des poissons quatre fois plus gros avec quat' zyeux aussi...

Et c'est top pour sa piscine... Je vous dis pas le genre de batracien qui va s'y ébattre...
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 06 juin 2007, 12:30

ca refait surface : :cry:

La Russie persiste dans le nucléaire flottant

Le spécialiste du nucléaire Russe, Rosenergoatom projette d'augmenter la production de centrales nucléaires flottantes.

Ce dernier compte construire en dix ans environ sept centrales nucléaires flottantes avec un retour sur investissement d'une centrale sur dix ans.

Une version de la centrale nucléaire flottante destinée à l'exportation serait même à l'étude, et pourrait être opérationnelle d'ici 2014. Elle serait capable non seulement de produire de l'électricité, mais également de dessaler l'eau de mer.

Une vingtaine de pays convoitent déjà ces fameuses centrales, dont le Cap-Vert, l'Indonésie et la Chine.

Enfin, seul les coûts élevés qu'implique la construction des centrales nucléaires flottantes seraient l'unique obstacle susceptible d'entraver les travaux. Pour financer le projet, Rosnergoatom envisage d'attirer un fonds d'investissement ou de trouver des investisseurs prêts à conclure un contrat de fourniture d'électricité à long terme.

Enerzine

Avatar de l’utilisateur
gte79
Charbon
Charbon
Messages : 255
Inscription : 18 janv. 2007, 18:20
Localisation : Quelque part pas loin de chez moi

Message par gte79 » 06 juin 2007, 17:10

energy_isere a écrit :ca refait surface : :cry:
C'est normal, non, pour des centrales nucléaires flottantes ? :-D




OK OK la sortie c'est par là :smt039

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re:

Message par energy_isere » 07 juil. 2009, 12:58

le serpent de mer des centrales nukes flottantes fait surface. :roll:
First floating nuclear power plant to be operational in late 2012

06th July 2009

The world’s first floating nuclear power plant (FNPP), which was being constructed in St Petersburg, in Russia, would be operational by the fourth quarter of 2012, Russian diversified corporation United Industrial Corporation (OPK) has reported.

The construction of the plant, which was being undertaken by OPK’s subsidiary Baltiysky Zavod for Russian nuclear power plant operator Concern Energoatom, was due for completion in the second quarter of 2012, after which it would undergo testing.

On May 14, OPK had reported that the project could cost about 9-billion roubles.

At the time, it said that the project, which would be set in service in Kamchatka, in the port of Viluchinsk, in Russia, would consist of a nonself-propelled vessel with two icebreaker class reactors.

It noted on Monday that the exploitation of the head floating power-generating unit, with a KLT-40C type reactor, would be the final step of this project.

OPK stated that the global economic crisis favoured the development of the FNPP project, owing to increased energy demand.

The developers expected to see increased demand for such projects in industrialised and developing regions in the world, owing to the fact that the cost a kilowatt hour of an FNPP was equal to that of a hydropower station.

Russia is the first country to build a FNPP. Similar projects have been planned in other countries, but have never been completed.

According to data released by the International Atomic Energy Agency, the demand for atomic energy would increase by 66% globally by 2030.
http://www.engineeringnews.co.za/articl ... 2009-07-06

krolilk, tu vas pas nous dire qu' ils vont réellement le faire ??

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Les Russes construisent des centrales nucléaires FLOTTANTES

Message par Alturiak » 07 juil. 2009, 14:26

Une telle installation présente-t-elle des avantages du point de vue de la production d'électricité ? Le rendement pourrait-il par exemple être très légèrement supérieur à celui d'une centrale nuke classique du fait de la proximité immédiate (et du renouvellement constant, au débit quasi-infini) de la source froide ?

Avatar de l’utilisateur
krolik
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2873
Inscription : 31 janv. 2009, 17:55
Localisation : Beaugency
Contact :

Re: Les Russes construisent des centrales nucléaires FLOTTANTES

Message par krolik » 07 juil. 2009, 14:50

Mais il y en deux ou trois en construction.
Le démarrage de la construction de la première barge a démarré il y a deux ans, et ils cogitaient l'affaire depuis 10 ans au moins.

De nombreux pays on déjà montré leur intérêt pour louer ce genre de barge produisant de l'électricité et potentiellement du dessalement d'eau de mer.Des coins comme les îles du Cap Vert, manque cruel d'eau douce, manque d'énergie.
En sus les barges ne sont que louées pour leur production,les autochtones n'ont pas accès à la technologie qu'ils ne pourraient assumer.
Et lorsqu'il faut recharger les réacteurs et bien on amène une barge de remplacement.
La technologie des réacteurs de brise glace est maintenant bien éprouvée,c'est tranquille.

Vous avez l'air de faire un bond avec cette nouvelle, mais les Occidentaux peuvent bien sauter d'un pied sur l'autre les Russes n'en ont rien à faire, mais alors rien du tout. L'UE a demandé la fermeture des RBMK, et bien les Russes devraient en mettre un nouveau en service prochainement : Koursk 5, le chantier avançait bien, et ça travaillait ferme lorsque je l'ai visité il y a deux ans.

Je crois que les Russes ont eu une très bonne idée, des petits réacteurs..
Avec des EPR de 1600 MW en France on vise le dinosaure, nécessitant des infrastructures, des réseaux lourds, du personnel formé...
L'avantage de l'EPR c'est qu'il n'est pas délocalisable dans le cadre de la mondialisation. Mais ce n'est pas là qu'est le marché réeL
D'autant que lorsque EDF se présente en "libérateur de l'énergie" aux USA ou en UK, il se fait "recevoir" tel un envahisseur (les soldats américains arrivant en Irak pour libérer les populations du joug de Saddam..idem), et les gens mettent les chevaux de frise contre "l'envahisseur" en voulant faire appliquer des réglementations qu'ils ne demandent pas à leurs ressortissants...

ll y a une délégation du Minatome russe en ce moment à Paris, j'essaie d'organiser la visite d'un responsable technique de ce projet de barge pour qu'il vienne nous faire une présentation à l'automne, ceci dans le cadre d'un groupe professionnel d'anciens élèves et retraîtés. Nous avons eu comme cela des responsables de Westinghouse, d'Hitachi qui sont venus nous présenter leurs réacteurs.
Si cela arrive à se faire je vous informerai, il y aura bien toujours quelques places pour des extérieurs intéressés.

@+

corium
Kérogène
Kérogène
Messages : 12
Inscription : 19 juil. 2009, 20:24

Re: Les Russes construisent des centrales nucléaires FLOTTANTES

Message par corium » 19 juil. 2009, 20:27

Krolik, permettez- moi de commenter rapidement votre texte sur 3 points :

(1) Le concept de petit réacteur terrestre extrapolé des réacteurs militaires est ancien. Au tout début des années 80 TECHNICATOME a envisagé un réacteur ‘’urbain’’ de petite puissance (90 MWt). J’ai fait partie du groupe de ‘’Revue de Conception’’ de ce projet. Très vite il est apparu qu’il était trop cher au kw installé et qu’il n’y avait pas de marché à l’époque. Je veux bien admettre que les Russes feront mieux mais j’ai des doutes sur le marché export. Inutile de dire qu’il faudra renoncer à une protection contre l’impact d’un aéronef.
(2) L’idée de réacteurs flottants a 35 ans. En 1972 Westinghouse a construit une usine à Jacksonville pour construire les barges et assembler les réacteurs comme des ‘’petits pains’’. Jacksonville n’est pas très loin de Pensacola où W a une usine de fabrication de composants lourds. Deux commandes ont été passées à l’époque (dans le jargon W elles s’appelaient OPS et OQS pour Offshore Power System). Les cuves ont même été fabriquées par Creusot-Loire. Ces commandes ont été annulées après TMI. Il s’agissait de chaudières de la classe 900MWe, classiques à l’époque. Les barges auraient été ancrées en mer, près du rivage en eau peu profonde, et entourées de jetées de protection. L’idée d’installer ce type de barge ‘’inland’’ dans des lacs artificiels était également envisagée.
(3) Je ne partage pas votre avis sur l’EPR et sa puissance. Lorsqu’en 1986 Framatome a initié sa coopération avec Siemens-KWU le premier projet export commun était un 600 MWe. Très vite nous nous sommes rendu compte qu’il fallait taper plus haut pour atteindre un coût au kw installé compétitif. Le coût est dégressif avec la puissance. Avec l’EPR (initialement conçu pour la France et l’Allemagne) nous visons les pays qui disposent d’un réseau important. Ce n’est pas le marché visé par les Russes. L’évolution du marché aujourd’hui nous donne raison. Vous en savez autant que moi sur cet aspect.
D’ailleurs GE-HITACHI est positionné sur le même créneau avec l’ABWR et l’ESBWR qui sont à 1500 et 1600 MWe. Westinghouse a été contraint de passer de 600 à 1100MW (avec son AP1000). Leur produit ne peut pas aller plus haut. Il est déjà limite à 1100.

Quant à l’accueil réservé par les américains à EdF je n’ai pas le même retour que vous. Mais nous n’avons sans doute pas les mêmes sources non plus.

Répondre