Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60020
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par energy_isere » 16 mai 2011, 20:19

Sécheresse : EDF s'organise pour le nucléaire

le 16 Mai 2011 Usine Nouvelle

Les risques de pénurie d’eau poussent EDF a adapter son plan de maintenance des centrales nucléaires. Pour éviter toute coupure, l’électricien mise sur ses centrales en bord de mer.

Si la sécheresse perdure, le fonctionnement de l’outil électronucléaire français pourrait être perturbé. Afin de prévenir tout risque de black-out massif, EDF va optimiser la maintenance de ses réacteurs placés sur les côtes françaises afin que ces derniers soient pleinement opérationnels cet été.

Sur les 58 réacteurs français, 44 sont situés au bord de fleuves et de rivières. Avec des nappes phréatiques basses et des cours d’eau en dessous de leur niveau normal, l’alimentation en eau de certains d’entre eux pourrait devenir insuffisante pour assurer le refroidissement des cœurs nucléaires.

Ces cœurs seraient donc arrêtés pour des raisons de sûreté, ce qui grèverait la capacité de production électrique française. Sont menacées, en particulier, les centrales placées en bord de la Loire (Dampierre, Saint-Laurent, Belleville, Chinon). Lors de la canicule de 2003, ces quatre sites avaient déjà dû ralentir leur production pour éviter tout problème de surchauffe.

Les 14 réacteurs restants sont insensibles à la sécheresse car refroidis à l’eau de mer. Aussi, EDF, comme cela a été prévu par le "plan aléas climatique", est en train de revoir son programme de maintenance afin que ces 14 réacteurs côtiers soient pleinement disponibles pendant la période estivale.

Au-delà de ce plan, EDF tâche de gérer finement ses réserves en eau. La société a en particulier diminué de 20 % sa production d’électricité d’origine hydraulique afin de conserver de l’eau dans les barrages en amont des centrales nucléaires. "Nous sommes en phase de gestion fine de nos réserves d’eau et, comme tout le monde, nous attendons qu’il pleuve", explique une porte-parole d’EDF.
http://www.usinenouvelle.com/article/se ... re.N151983

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par FOWLER » 17 mai 2011, 07:06

Question à 2 euros :

Une centrale à quatre réacteurs en arrêt récent doit avoir besoin de pas mal d'eau.(quel % du besoin à pleine charge ?)

Que se passe-t-il si l'eau vient à manquer malgré la mise en arrêt ?
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
ticaribou
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1057
Inscription : 14 juin 2007, 11:06

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par ticaribou » 17 mai 2011, 08:36

FOWLER a écrit :Question à 2 euros :

Une centrale à quatre réacteurs en arrêt récent doit avoir besoin de pas mal d'eau.(quel % du besoin à pleine charge ?)

Que se passe-t-il si l'eau vient à manquer malgré la mise en arrêt ?
à la dernière canicule, je me souviens que les préfets avaient autorisé le rejet d'eau plus chaude que prévu dans les fleuves. question de sécurité pour les centrales, et ça fait clamser et les poissons et les plantes aquatiques. sur plusieurs kilomètres.
par contre, si pénurie brutale...........vaut mieux éviter à mon avis !
Image

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par Alter Egaux » 17 mai 2011, 08:49

ticaribou a écrit :à la dernière canicule, je me souviens que les préfets avaient autorisé le rejet d'eau plus chaude que prévu dans les fleuves. question de sécurité pour les centrales, et ça fait clamser et les poissons et les plantes aquatiques. sur plusieurs kilomètres.
par contre, si pénurie brutale...........vaut mieux éviter à mon avis !
Reste les jets d'eau des pompiers, les aller retours des hélicoptères, etc... :-D
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
ticaribou
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1057
Inscription : 14 juin 2007, 11:06

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par ticaribou » 17 mai 2011, 10:13

Alter Egaux a écrit :
ticaribou a écrit :à la dernière canicule, je me souviens que les préfets avaient autorisé le rejet d'eau plus chaude que prévu dans les fleuves. question de sécurité pour les centrales, et ça fait clamser et les poissons et les plantes aquatiques. sur plusieurs kilomètres.
par contre, si pénurie brutale...........vaut mieux éviter à mon avis !
Reste les jets d'eau des pompiers, les aller retours des hélicoptères, etc... :-D
on appelle les japs ? ils ont de l'expérience pour viser une cible avec un dé à coudre qui pendouille d'un hélico en vol. :-D
Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60020
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par energy_isere » 17 mai 2011, 10:24

ticaribou a écrit :
FOWLER a écrit :Question à 2 euros :

Une centrale à quatre réacteurs en arrêt récent doit avoir besoin de pas mal d'eau.(quel % du besoin à pleine charge ?)

Que se passe-t-il si l'eau vient à manquer malgré la mise en arrêt ?
à la dernière canicule, je me souviens que les préfets avaient autorisé le rejet d'eau plus chaude que prévu dans les fleuves. question de sécurité pour les centrales, et ça fait clamser et les poissons et les plantes aquatiques. sur plusieurs kilomètres.
par contre, si pénurie brutale...........vaut mieux éviter à mon avis !
Ca c' est parce qu'ils avaient laissé les centrales en activité à la puissance nominale.

Si les centrales sont mise à l' arrét, la chaleur résiduelle nécessite 15 m3 par heure comme écrit plus haut.
Soit un camion citerne toute le 2 heures.

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par FOWLER » 17 mai 2011, 10:52

Autre aspect :

Quand la température de rejet est relevée à titre exceptionnel, il est deversé des tonnes de chlore chaque jours dans les canaux pour eviter le développement de germes pathogènes.

Etc etc etc.....
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
CP3
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 868
Inscription : 21 janv. 2007, 20:03
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par CP3 » 22 mai 2011, 12:26

energy_isere a écrit :
ticaribou a écrit :
FOWLER a écrit :Question à 2 euros :

Une centrale à quatre réacteurs en arrêt récent doit avoir besoin de pas mal d'eau.(quel % du besoin à pleine charge ?)

Que se passe-t-il si l'eau vient à manquer malgré la mise en arrêt ?
à la dernière canicule, je me souviens que les préfets avaient autorisé le rejet d'eau plus chaude que prévu dans les fleuves. question de sécurité pour les centrales, et ça fait clamser et les poissons et les plantes aquatiques. sur plusieurs kilomètres.
par contre, si pénurie brutale...........vaut mieux éviter à mon avis !
Ca c' est parce qu'ils avaient laissé les centrales en activité à la puissance nominale.

Si les centrales sont mise à l' arrét, la chaleur résiduelle nécessite 15 m3 par heure comme écrit plus haut.
Soit un camion citerne toute le 2 heures.
15 m3 par heure ( soit environ le volume d' une bouteille de 5 litre par seconde ), pour refoidir un réacteur nucléaire à l' arret , cela semble vraiment très peu .

Ne pourrait il pas plutot s' agir de 15 m3/ seconde .

Avatar de l’utilisateur
krolik
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2873
Inscription : 31 janv. 2009, 17:55
Localisation : Beaugency
Contact :

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par krolik » 22 mai 2011, 12:48

Sauf qu'il ne faut pas oublier que le débit de refroidissement c'est le débit de l'eau qui passe dans les aéroréfrigérants..
Ce qui est extrait de la rivière n'est que partiel du débit total de refroidissement.
Lors de la canicule de 2003 c'était les batiments qui chauffaient trop, au-delà de la norme de qualification de l'équipement électrique validé jusqu'à 50°C.

Mais le problème du refroidissement d'une centrale à flamme est strictement le même, il me semble que la seule centrale à flamme sur rivière qui fonctionne encore, c'est la centrale "Emile Huchet" à Carling reste des Charbonnages, les autres, Le Havre, Cordemais, sont sur estuaire, donc pas de limite.
@+

pascal47
Condensat
Condensat
Messages : 542
Inscription : 05 oct. 2007, 18:30
Localisation : Agen (France)

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par pascal47 » 22 mai 2011, 18:10

FOWLER a écrit :Autre aspect :

Quand la température de rejet est relevée à titre exceptionnel, il est deversé des tonnes de chlore chaque jours dans les canaux pour eviter le développement de germes pathogènes.

Etc etc etc.....
Effectivement mais celà n'est pas une spécifique au nucléaire. Les autres moyens de productions rejettent aussi de l'eau plus chaude dans les rivières.
Daniel Pennac (La fée Carabine)
"Le bonheur individuel se doit de produire des retombées collectives, faute de quoi la société n'est qu'un rêve de prédateur."

http://www.le-message.org/

Yves
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1999
Inscription : 02 déc. 2005, 09:49

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par Yves » 22 mai 2011, 21:34

Sauf quand ils sont à l'arrêt, eux ...
Trop tard, trop peu, trop cher, il n'y aura pas de miracle !!
Notre futur sera d'être la banlieue ouest de la Russie alors que celle-ci aura le regard tourné vers la Chine...

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par FOWLER » 22 mai 2011, 22:13

Pascal 47

Ta devise de Pennac prends un sens particulier sur ces topics :

"Le bonheur individuel se doit de produire des retombées collectives"

:-s
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60020
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par energy_isere » 09 juin 2011, 10:42

La météo risque de mettre EDF à l'épreuve

Le Figaro 09 Juin 2011
RTE, le gestionnaire du réseau électrique français, présente aujourd'hui au gouvernement ses scénarios pour l'été. Un temps sec et caniculaire pourrait pousser le système à ses limites.

Avatar de l’utilisateur
ticaribou
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1057
Inscription : 14 juin 2007, 11:06

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par ticaribou » 12 juil. 2011, 18:51

12 juillet 2011: Sécheresse : alerte maximale pour les centrales nucléaires de France. Un communiqué sur le site de l’Observatoire du Nucléaire.

- Le débit de la Loire bat tous les records de faiblesse alors que l’été ne fait que commencer
- EDF gaspille les réserves des barrages pour tenter de sauver l’image du nucléaire
- EDF doit stopper immédiatement la centrale nucléaire de Saint-Laurent (Loir-et-Cher)
- EDF doit stopper au plus vite les centrales de Dampierre (Loiret) et Belleville (Cher)
- Les centrales de Golfech (Tarn-et-Garonne) et Civaux (Vienne) sous peu en difficulté
- L’ASN doit rejeter la demande de dérogation d’EDF pour la centrale de Cruas (Ardèche)

Il est vrai que si le débit de la Loire est tombé à 37 m3/s, la France est confrontée au problème diamétralement opposé à celui du Nebraska dont le niveau de lâcher d’eau du barrage de Gavin Point sur le Missouri, bien en amont d’ailleurs des centrales nucléaires inondées de Fort Calhoun et de Cooper, est de 4530 m3/s.

http://www.kokopelli-blog.org/
Image

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8961
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le nucléaire et la sécheresse (un autre petit problème)

Message par Remundo » 15 juil. 2011, 18:06

Le photovoltaïque pourrait compenser en partie ce type d'hydrologie étriquée qui freine la production fissile...

Ah, mais bien sûr pas en France puisqu'on a sciemment démoli toute la filière.
lire par ex ce petit communiqué (certes enflammé) pour se faire une idée
http://www.bretagne-durable.info/ecoclu ... A9e-%C2%BB

Dommage car c'est essentiellement en France que le parc électronucléaire est exposé aux sècheresses.

@+

Répondre