nucleaire japonais

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: nucleaire japonais

Message par energy_isere » 07 mai 2014, 14:00

Japon : Areva et Atox créent une coentreprise dans le démantèlement

07 Mai 20014 enerzine

A l'occasion de la visite en France de M. Shinzo Abe, Premier Ministre du Japon, Areva et ATOX, pionnier des services de maintenance des installations nucléaires au Japon, ont annoncé la création de la coentreprise ANADEC**, dans le but de fournir des solutions dans le domaine du démantèlement des centrales nucléaires japonaises.

Cette coentreprise travaillera dès cette année sur le site de la centrale accidentée de Fukushima. A travers elle, les deux sociétés mettront en commun leur expertise afin de contribuer à la stabilisation de la situation du site et à son assainissement.

Areva apportera son savoir-faire et ses technologies de démantèlement, tandis que ATOX, fort de son implantation locale et de son savoir-faire en ingénierie et intervention sur site, adaptera les solutions proposées par Areva aux besoins spécifiques du Japon.

La coentreprise ANADEC proposera entre autres la mise au point de techniques d'investigation et de cartographie afin d'avoir une meilleure connaissance de l'environnement de travail propre à Fukushima ; ainsi que le développement de solutions robotiques permettant d'accélérer le démantèlement de zones difficiles d'accès.

En fonction des besoins futurs du site, la coentreprise pourra étendre son offre à d'autres solutions techniques et s'associer à des industriels locaux.

* Areva and ATOX decommissioning company
** ANADEC : les deux groupes seront actionnaires à 50% chacun
http://www.enerzine.com/2/17251+japon-- ... ment+.html

EPE_bel
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 981
Inscription : 04 mars 2014, 09:26

Re: nucleaire japonais

Message par EPE_bel » 07 mai 2014, 14:07

Comme quoi les accidents nucléaires ça crée de l'activité économique et de l'emploi. Tout bon pour le PIB ça :twisted:
Autrefois EPE http://www.oleocene.org/phpBB3/memberli ... file&u=110 Accès au compte perdu

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: nucleaire japonais

Message par energy_isere » 16 juil. 2014, 21:01

Deux réacteurs japonais en service à l’automne

Usine Nouvelle le 16 juillet 2014,

L’autorité de sûreté nucléaire japonaise a validé les travaux de sûreté réalisés sur deux réacteurs du sud de l’Archipel. La centrale de Sendai pourrait redémarrer en octobre prochain après consultation de la population locale.

Plus de trois ans après l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, l’administration japonaise semble toute proche d’autoriser la relance de deux réacteurs nucléaires dans le sud de l’Archipel. Il s’agit de ceux de la centrale de Sendai opérée par Kyushu Electric, qui a investi massivement pour mettre son outil aux nouvelles normes dictées par l’autorité de sûreté nucléaire, la NRA. Cette dernière a rendu un rapport de 420 pages sur le sujet.

Après consultation de la population, le Premier ministre japonais Shinzo Abe devrait autoriser le redémarrage de la centrale de Sendai au troisième trimestre 2014. Dans la foulée de ces deux premiers réacteurs, 13 autres demandes de remise en service doivent être étudiées par la NRA et le gouvernement. Depuis l’été 2013, les 48 réacteurs japonais (hors les 6 unités de Fukushima définitivement fermées) sont à l’arrêt.

Cette relance s’inscrit dans le cadre de la volonté du gouvernement de miser sur le nucléaire pour s’affranchir des massives et couteuses importations d’hydrocarbures, qui grèvent la balance commerciale du pays (-82 milliards d’euros en 2013). Elle n’est toutefois pas aussi rapide que l’espèrent les électriciens nippons et certains de leurs fournisseurs comme le français Areva. Le retour de l’atome dans le pays s’accompagne également d’un fort engagement en matière d’énergies renouvelables. Le gouvernement affiche sa volonté d’investir 500 milliards d’euros dans les quinze années à venir pour tripler leur part dans le mix électrique nippon afin d’atteindre environ 30 %.
http://www.usinenouvelle.com/article/de ... ne.N274862

ToTheEnd

Re: nucleaire japonais

Message par ToTheEnd » 24 juil. 2014, 16:51

Sauf erreur, 24ème mois de suite que le Japon annonce une balance commerciale négative...
Japan had been recording consistent annual trade surpluses from 1970 to 2010. However, since 2011, the country has been posting trade deficits as costs for imports have surged due to the weakening of the Japanese yen and increased purchases of fossil fuels and gas to make up for the loss of nuclear power following the March 2011 earthquake and tsunami.
Plus d'info...

http://www.tradingeconomics.com/japan/balance-of-trade

A mettre en perspective avec les annonces de relance des réacteurs nucléaires...

T

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: nucleaire japonais

Message par energy_isere » 06 août 2014, 14:08

energy_isere a écrit : Deux réacteurs japonais en service à l’automne

Usine Nouvelle le 16 juillet 2014,

L’autorité de sûreté nucléaire japonaise a validé les travaux de sûreté réalisés sur deux réacteurs du sud de l’Archipel. La centrale de Sendai pourrait redémarrer en octobre prochain après consultation de la population locale. .....
ben finalement ça sera pas avant la fin de l'hiver prochain.
Japan's nuclear restart may be delayed until 2015

TOKYO Wed Aug 6, 2014

The long-awaited restart of Japan's nuclear power plants is facing yet another setback and may be delayed until 2015, Japanese media said on Wednesday, piling pressure on struggling utilities to push for fresh price hikes.

Kyushu Electric Power's two-reactor Sendai plant, located about 1,000 km (600 miles) southwest of Tokyo, is likely to be the first nuclear plant to be allowed to restart under tough new safety regulations after the 2011 Fukushima crisis.

The Sendai plant cleared the Nuclear Regulation Authority's (NRA) initial safety hurdle last month, but the utility was supposed to hand in additional, detailed paperwork on specific safety features at the site and how they planned to construct them.

Japan's public broadcaster NHK and other media said that Kyushu Electric said documentation issues meant final deliberations on the restart would be pushed back by the regulator, delaying the restart until after winter.

A Kyushu Electric spokeswoman said that the company does not have a timeline for starting up the reactors and confirmed comments by an executive that submission of additional documents may be delayed until late September or even October.

"We have been saying that we cannot say when the (restart) will be," the spokesman said.

The utility has said that restarting the two Sendai reactors would cut its fossil fuel purchases by 200 billion yen over a year.

Even after final approval by the nuclear regulator, Japan has said it will defer any final decision on restarting reactors to the local prefecture and host community where the plants are based.
....................


http://uk.reuters.com/article/2014/08/0 ... 3U20140806

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: nucleaire japonais

Message par energy_isere » 10 sept. 2014, 22:34

Feu vert au redémarrage de deux réacteurs nucléaires au Japon

10.09.2014

L'autorité japonaise de régulation nucléaire a donné mercredi pour la première fois depuis la catastrophe de Fukushima son feu vert au redémarrage de deux réacteurs nucléaires dans l'archipel.

Les deux réacteurs de la centrale atomique de Sendai ont été jugé assez sûrs pour redémarrer par l'autorité japonaise de régulation nucléaire. Les 48 réacteurs nucléaires de l'archipel avaient été mis hors service face à l'opposition de la population à l'énergie atomique déclenchée par la catastrophe de Fukushima en mars 2011.

Image
Les réacteurs de la centrale de Sendai pourraient être remis en service avant la fin de l'année.
[AP Photo/Kyodo News - Keystone]



L'autorité se borne toutefois à dire si les installations sont techniquement sûres. Il revient ensuite aux dirigeants politiques locaux et nationaux d'autoriser leur redémarrage.

Redémarrage possible en décembre
Les unités Sendai ont bénéficié d'un traitement prioritaire, car le dossier était jugé plus simple à étudier que celui d'autres réacteurs. Les observateurs estiment que les réacteurs pourraient être remis en exploitation vers décembre.

Le gouvernement du premier ministre Shinzo Abe a demandé que les réacteurs ayant reçu le label de sécurité soient remis en service pour réduire la dépendance du Japon au fuel importé, dont la facture est élevée.
http://www.rts.ch/info/monde/6132575-fe ... japon.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: nucleaire japonais

Message par energy_isere » 10 nov. 2014, 14:42

Le Japon s'oriente vers le redémarrage de deux réacteurs nucléaires

Usine Nouvelle é le 07 novembre 2014,

Le Japon a franchi une nouvelle étape dans son retour au nucléaire. Deux réacteurs de la centrale de Sendai, modernisés pour répondre aux nouvelles normes, pourraient être redémarrés l'an prochain.

En avril 2014, le gouvernement nippon est revenu sur sa décision de fermer tous les réacteurs nucléaires du pays d'ici 2040. Mi-juillet 2013, il avait fait adopter de nouvelles normes de sécurité bien plus contraignantes pour les centrales. Chaque unité doit faire l'objet de travaux importants et être soumise à un nouveau processus de certification. L'autorité japonaise de régulation nucléaire (NRA) mène ces inspections, qui peuvent prendre des mois, voire des années.

FEU VERT DU GOUVERNEUR POUR LA CENTRALE SENDAI

La centrale Sendai, dans le sud du pays, est la plus avancée dans ce processus. La NRA avait validé les tranches 1 et 2 de cette centrale en septembre. Une nouvelle étape a été franchie : le gouverneur de la préfecture de Kagoshima a donné son feu vert, ce vendredi 7 novembre, satisfait par les garanties apportées par l'opérateur de la centrale, Kyushu Electric Power. Le gouvernement de Shinzo Abe devrait donner son aval au redémarrage, qui pourrait intervenir au premier semestre 2015.

Quinze autres réacteurs, sur les 48 que compte l'archipel (tous à l'arrêt) attendent que leur dossier de redémarrage soit examiné. Une procédure longue et fastidieuse.

Le Japon veut remettre du nucléaire dans son mix énergétique pour redresser sa balance commerciale (liée à l'importation d'hydrocarbure), réduire les émissions de CO2 (des centrales thermiques ont été rouvertes pour compenser l'arrêt des réacteurs nucléaires). Mais le Japon s'est, dans le même temps, résolument engagé dans les énergies renouvelables, avec l'objectif de tripler la production. 500 milliards d'euros vont être investis dans les énergies vertes dans les quinze ans à venir.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... es.N295896

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: nucleaire japonais

Message par energy_isere » 30 déc. 2014, 16:43

........
Redémarrages imminents

Pendant ce temps, le gouvernement et les électriciens japonais continuent à pousser au redémarrage des 48 réacteurs japonais actuellement à l’arrêt.
Pour l’heure quatre réacteurs ont été certifiés conformes aux nouvelles exigences de sureté japonaise, à savoir Sendai 1 et 2, puis, mi-décembre, Takashama 3 et 4.
L’autorisation définitive de redémarrage devrait être délivrée en 2015.
extrait de http://www.usinenouvelle.com/article/fu ... nt.N305414

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: nucleaire japonais

Message par energy_isere » 22 avr. 2015, 12:52

Un tribunal autorise le redémarrage de deux réacteurs nucléaires au Japon

Le Monde.fr avec AFP | 22.04.2015

Un tribunal japonais a annoncé, mercredi 22 avril, avoir rejeté un recours déposé par des citoyens antinucléaires, estimant que deux réacteurs du sud-ouest du Japon, Sendai 1 et 2, pouvaient redémarrer.

Cette décision concerne les deux premières réacteurs nucléaires du Japon susceptibles d'être relancés après avoir obtenu le certificat de sûreté technique de l'Autorité de régulation nucléaire, ainsi que le feu vert des élus locaux.
Remis en exploitation dès cet été ?

Si les plans de la compagnie exploitante, Kyushu Electric Power, se déroulent comme prévu, Sendai 1 et 2 – situés dans la préfecture de Kagoshima – pourraient être remis en exploitation dès cet été.
Actuellement, plus aucun des 48 réacteurs de l'archipel ne fonctionne, sans compter les six saccagés par l'accident de Fukushima en mars 2011.

La semaine dernière, un tribunal différent avait bloqué le redémarrage de deux autres unités, Takahama 3 et 4, au motif que les mesures para-sismiques paraissaient insuffisantes.
http://www.lemonde.fr/japon/article/201 ... 92975.html#

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: nucleaire japonais

Message par energy_isere » 23 mai 2015, 13:57

Le régulateur du nucléaire au Japon donne son accord pour le redemarrage d' une 3iéme centrale nucléaire, à Ikata.
Japan approves third nuclear plant for restart

TOKYO
Japan's nuclear regulator signed off on the basic safety of a reactor at a third nuclear plant on Wednesday, as the country inches toward rebooting its atomic industry more than four years after the 2011 Fukushima disaster.

The decision will be a boost for operator Shikoku Electric Power Co, which relied on its sole Ikata nuclear power station in southwestern Japan for about 40 percent of its electricity output before the meltdowns at Fukushima led to the shutdown of all the country's reactors.
................
http://www.reuters.com/article/2015/05/ ... 5L20150520

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: nucleaire japonais

Message par energy_isere » 30 mai 2015, 12:37

L’électricien japonais Tepco, qui gère notamment le démantèlement de la centrale de Fukushima Daiichi, se préparerait à revendre une partie des gigantesques stocks d’uranium qu’il avait accumulés avant la catastrophe de 2011

Les Echos 19 Mai 2015

Cherchant à redresser ses finances et à réorganiser son modèle économique, l’électricien japonais Tepco, qui gère notamment le démantèlement de la centrale de Fukushima Daiichi, se préparerait à revendre une partie des gigantesques stocks d’uranium qu’il avait accumulés avant la catastrophe de 2011. L’agence de presse Kyodo, qui a eu accès à un document interne du groupe, révèle que Tepco pourrait récupérer plus de 100 millions de dollars de la vente de plusieurs (centaines de) tonnes d’uranium acquises dans les années 2000.

L’électricien disposerait actuellement d’une réserve de 17,570 tonnes d’uranium (tU), ce qui lui permettrait en théorie de faire fonctionner pendant dix ans sa gigantesque centrale de Kashiwazaki-Kariwa, mais il ne peut charger aucune de ses tranches puisque toutes les centrales nucléaires du pays sont à l’arrêt. Si le groupe, comme les autres électriciens, parie sur une relance progressive du nucléaire au Japon dans les prochains mois, il estime qu’il n’aura plus besoin de sécuriser les volumes d’uranium qu’il gérait avant la catastrophe de Fukushima. Selon Kyodo, le groupe risque aussi de remettre en cause les contrats d’approvisionnement en uranium négociés, dans le passé, avec les grands fournisseurs de la planète.
http://www.lesechos.fr/monde/asie-pacif ... 120624.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: nucleaire japonais

Message par energy_isere » 07 juil. 2015, 12:03

Le Japon se rebranche au nucléaire
L'alimentation en combustible de la centrale de Sendai, qui a débuté ce mardi, vise à relancer en août le parc nucléaire à l'arrêt depuis 2013.


7 juillet 2015 Libération

C’est bientôt la fin du «zéro nucléaire» au Japon. La compagnie d’électricité Kyushu Electric Power a commencé ce mardi à charger du combustible dans le réacteur 1 de la centrale de Sendai (préfecture de Kagoshima, sud-ouest) et envisage de relancer la production à compter de la mi-août.
Depuis septembre 2013, aucun des 48 réacteurs ne fonctionne dans l’archipel et les 6 unités de Fukushima sont en voie de démantèlement. Un an plus tôt, l’Agence de régulation du nucléaire (ARN) avait édicté des règles strictes de sécurité et enjoint les neuf compagnies électriques du pays à entamer des travaux de mise aux normes si elles souhaitaient redémarrer leurs unités. Celle de Sendai a reçu l’aval du gendarme du nucléaire en septembre dernier, suivi des autorités préfectorales et municipales. Le gouvernement Abe est donc en passe de remporter son bras de fer avec les Japonais opposés au nucléaire, mais de moins en moins entendus depuis 2011.

157 barres de combustibles au coeur du réacteur

Si tout se passe comme prévu, Sendai sera la première centrale à redémarrer avec de nouveaux impératifs techniques et sécuritaires depuis Fukushima. Pendant quatre jours, des ouvriers vont se relayer 24 heures sur 24 pour glisser une à une les 157 barres de combustibles dans le cœur du réacteur à eau pressurisée construit en 1984 par Mitsubishi Heavy Industries. A la fin du mois, les techniciens de l’ARN vont revenir sur le site pour vérifier si le combustible a été chargé correctement et si Sendai 1 est apte au redémarrage. Les ouvriers du site devront également se prêter à des exercices de sécurité visant à simuler un grave accident. Sendai 2 pourrait connaître le même sort dans les semaines qui viennent.

Pour l’instant, ces deux unités seront les seules du parc nucléaire à repartir. Trois autres sites sont en attente. Takahama 3 et 4 (préfecture de Fukui, centre) et Ikata 3 (préfecture d’Ehime, sud) ont reçu le feu vert de l’ARN. Mais pour les deux premières, les antinucléaires ont obtenu une suspension de l’autorisation. Ils font valoir que des risques sismiques n’ont pas assez été pris en compte. Pour la dernière, des travaux complémentaires doivent être finalisés et les élus locaux doivent se prononcer sur un éventuel redémarrage. Il est peu probable que cela intervienne d’ici à la fin de l’année.

20% de nucléaire en 2030 ?

Les autorités japonaises doivent se montrer vigilantes sur le volet de la sécurité si elles veulent relancer une partie des réacteurs. Elles ambitionnent, à l’horizon 2030, d’avoir 20 à 22% de nucléaire dans leur mix énergétique. Rien n’est moins sûr. Sur les 54 réacteurs en service avant le 11 mars 2011, date de la catastrophe de Fukushima, onze vont être démantelés car endommagés ou trop âgés. Positionnés sur des failles sismiques ou contraint à des travaux de mise aux normes faramineux, d’autres ne seront probablement pas relancés. Etant donné le temps pris par l’ARN pour inspecter tous les sites, le redémarrage des réacteurs pourrait s’avérer très lent. «Le maximum qu’on peut attendre est 15% de nucléaire d’ici à 2030, si tous les réacteurs redémarrent et que la règle des quarante ans est strictement observée», a expliqué à Reuters Mutsuyoshi Nishimura, ancien ambassadeur pour les négociations sur le climat.

Le gouvernement Abe table sur un délai extrêmement court de deux ans pour relancer tous les réacteurs viables. Il a derrière lui tout le village nucléaire nippon qui tente de survivre à l’après-Fukushima, notamment en s’exportant à l’étranger (pays arabes, Turquie, Europe de l’est). Ainsi Tepco, propriétaire de Fukushima Daiichi, s’active pour faire repartir Kashiwazaki-Kariwa, l’une des plus puissantes centrales nucléaires au monde. Mais vu ses états de service, la compagnie japonaise a toutes les peines du monde à faire croire qu’elle a changé depuis l’accident de 2011 et son chaotique démantèlement. Elle a demandé à l’Agence internationale à l’énergie atomique (AIEA) d’évaluer les sept unités Kashiwazaki-Kariwa. Verdict le 13 juillet.

Arnaud VAULERIN Correspondant au Japon
http://www.liberation.fr/monde/2015/07/ ... re_1344800

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: nucleaire japonais

Message par energy_isere » 12 août 2015, 15:16

Quatre ans après Fukushima, le Japon relance la centrale nucléaire de Sendaï

Par LEXPRESS.fr avec AFP , publié le 10/08/2015

Le nucléaire a été relancé ce mardi, une première depuis septembre 2013 et l'arrêt des centrales après la catastrophe liée au tsunami de 2011. Un changement de politique controversé, d'abord motivé par des raisons économiques.

L'arrêt du nucléaire n'aura pas tenu deux ans. Tokyo a relancé, dans la nuit de lundi à mardi, un premier réacteur nucléaire, "Sendai 1", deux ans après la fermeture de toutes les centrales nucléaires du pays à la suite de l'accident de Fukushima lors du tsunami et du séisme de mars 2011.

La compagnie Kyushu Electric Power, responsable de son exploitation, a expliqué sa procédure: "Nous relancerons ce réacteur le 11 août et il devrait commencer à générer de l'électricité le 14". L'opérateur souhaite ensuite "faire monter progressivement la puissance" pour atteindre "une exploitation normale à compter de début septembre".

Le réacteur, effectivement relancé à 10h30 locales (soit 2h30 en France), doit entrer en réaction en chaîne auto-entretenue à compter de 23h (soit 16h). Ce redémarrage se fait sous la supervision de l'autorité de régulation nucléaire. Kyushu Electric promet "faire de la sûreté sa priorité et effectuer avec prudence les étapes du procédé de remise en service".

Des manifestations d'opposants

Au cri de saikado hantai ("contre le redémarrage"), environ 200 personnes protestaient aux portes de la centrale. Parmi les manifestants, Naoto Kan, Premier ministre au moment de l'accident de Fukushima et devenu depuis un des plus virulents militants antinucléaires, à l'instar de plusieurs autres de ses prédécesseurs, dont Junichiro Koizumi (2001-2006), mentor de Shinzo Abe.

....................
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/ ... 05822.html

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8786
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: nucleaire japonais

Message par Remundo » 12 août 2015, 21:59

z'ont pas encore retenu la leçon... :roll:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: nucleaire japonais

Message par energy_isere » 12 sept. 2015, 14:03

Le 1er réacteur japonais relancé entre en exploitation commerciale

vendredi 11 septembre 2015 / Écrit par: Guy Belcourt lenerggek.com

Le réacteur nucléaire de Sendai 1 est à nouveau entré en exploitation commerciale après une période d’inactivité de 2 ans due à l’accident nucléaire de Fukushima qui a frappé le Japon en mars 2011. Il s’agit du premier réacteur japonais à reprendre une exploitation commerciale en vertu des nouvelles réglementations de sûreté définies après la catastrophe.

Située sur l’île de Kyushu, au Japon, la centrale nucléaire de Sendai est équipée de 2 réacteurs à eau pressurisée de 846 MW de puissance unitaire, construits par le japonais Mitsubishi. Exploitée par la société Kyushu Electric Power Co depuis le début des années 80, cette centrale, comme l’ensemble du parc nippon, a été mise à l’arrêt par mesure de précaution à la suite de l’accident nucléaire de Fukushima.

Âgé de 31 ans, le réacteur numéro 1 du site a été remis en fonctionnement le 11 août dernier, devenant ainsi le premier réacteur à être réactivé sur les 48 que compte le Japon. L’électricité produite n’était toutefois pas encore injectée sur le réseau électrique du pays. Chose maintenant faite à la suite de l’avis favorable délivré après inspections finales par l’Autorité de sûreté nucléaire.

Kyushu Electric Power prévoit de réactiver le réacteur n° 2 de la centrale de Sendai dans le courant du mois d’octobre. Poussé par ses objecjtifs climatiques et économiques, le Japon souhaite relancer l’ensemble des réacteurs qui répondront aux nouvelles conditions de sûreté imposées par l’autorité de sûreté nucléaire.
http://lenergeek.com/2015/09/11/le-1er- ... mmerciale/

Répondre