Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par energy_isere » 23 mai 2016, 12:25

Fermeture de Fessenheim : la tension monte autour de l'indemnisation d'EDF

le 20/05/2016
Boursier.com

Pour fermer la centrale nucléaire de Fessenheim, le gouvernement propose à EDF une indemnisation de 80 à 100 ME, révèle la presse. Mais chez EDF, on juge ce chiffre "provocateur", et on estime le coût de cette opération "en milliards"...

Sauf nouveau coup de théâtre, la centrale nucléaire de Fessenheim devrait fermer d'ici à la fin 2018... Mais auparavant, l'Etat et l'électricien public doivent s'accorder sur le montant de l'indemnisation due au groupe EDF. Or, les discussions s'annoncent tendues sur le montant de cette indemnisation, si l'on analyse une lettre de Ségolène Royal au patron d'EDF, révélée vendredi sur le site de 'Echos' et qui confirme des informations publiées plus tôt par 'Le Monde'...

Dans ce courrier, envoyé début mai au PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy, la ministre de l'Energie évalue ainsi entre 80 et 100 millions d'euros, selon les premiers calculs de ses services, le montant de l'indemnisation à laquelle EDF pourrait prétendre en contrepartie de la fermeture anticipée des deux réacteurs de la centrale haut-rhinoise.

"Une injure à l'entreprise et à ses personnels"

Ce chiffre a fait bondir au sein d'EDF, dont plusieurs élus du personnel ont parlé de "provocation"... L'un d'entre eux, Maxime Villota, administrateur salarié d'EDF (parrainé par la CGT), interrogé par 'Les Echos', a estimé que "ce courrier est sidérant... C'est une injure à l'entreprise et à ses personnels" !

Il y a deux ans, les députés Hervé Mariton (Les Républicains) et Marc Goua (PS) avaient pourtant évalué à 4 milliards d'euros le montant de la compensation à laquelle pouvait prétendre EDF, dans un rapport d'information. Cette somme qui correspond à celle de l'augmentation de capital en préparation actuellement chez EDF avait été qualifié à l'époque de "calculs farfelus" par Ségolène Royal...

EDF réclamerait plusieurs milliards d'euros...


Selon une source au sein d'EDF citée par 'Les Echos', l'électricien prévoit d'envoyer sa propre copie dans les deux semaines qui viennent, avec un montant qui se comptera "en milliards" d'euros...

La signature d'une convention d'indemnisation est une condition indispensable pour que le gouvernement prenne un décret qui abrogera l'autorisation d'exploiter Fessenheim. Le gouvernement a promis la publication de ce décret d'ici à la fin de l'année.

A l'automne 2015, Ségolène Royal avait exigé d'EDF un calendrier précis pour la fermeture de Fessenheim, la plus ancienne centrale française, en service depuis 1977. Elle avait estimé que la fin de la centrale alsacienne se ferait en conjonction avec la mise en route de l'EPR de Flamanville, prévue fin 2018. Lors de la campagne présidentielle de 2012, François Hollande s'était engagé à fermer Fessenheim, évoquant initialement l'échéance de la fin 2016...
http://www.boursier.com/actions/actuali ... html?fil88

oleotax
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 903
Inscription : 11 janv. 2007, 15:22

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par oleotax » 23 mai 2016, 12:38

energy_isere a écrit :
oleotax a écrit :
energy_isere a écrit :Je me suis permis de mettre la conclusion en rouge.
Merci
Si ce n'est pas de vous merci de donner la source.
Bien sûr , oubli lamentable
c'est une lettre de Jean Fluchère adressée à un cercle de nucléaristes

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10514
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par mobar » 23 mai 2016, 12:50

Remundo a écrit : Donc effectivement, proposer 100 M€ c'est se "payer" la tête d'EDF (mais quel est le prix de la tête d'EDF ? :mrgreen:), d'autant plus que EDF est lourdement endetté et l'Etat n'est pas sans le savoir...
Qu'EdF soit endetté n'est pas le sujet, il s'agit de sureté.
Un équipement susceptible de créer une catastrophe mettant en péril la pérennité d'un pays et de ses voisins à sa fin de vie, ne se prolonge pas pour économiser quelques centaines de millions d'euros!

Le contexte de la sureté nucléaire à profondément changé depuis Tchernobyl et Fukushima, ce que l'on croyait savoir en 1970 lorsqu’à été conçu Fessenheim s'est avéré faux!

Si on considère :
- qu'à l'époque de sa conception Fessenheim (Mise en service en 1977) a été conçu pour une durée de vie de 30 ans
- que les équipements critiques ne peuvent pas être remplacés et leur degré de sureté amélioré
- ...

100 millions d'euros, pour fermer en 2018, c'est bien payé pour une centrale dont la fermeture était prévue à l'origine en 2007. Ségolène aurait du demander 1 milliard pour participation des citoyens à la prise de risque que représente dix ans de dépassement de la durée d'exploitation!

Enfin c'est la négociation habituelle des marchands de tapis qui se foutent bien de la sécurité des riverains ... ils pensent surement qu'ils trouveront bien le moment venu de la poudre de Pellerin-pinpin pour endormir le bon peuple, comme d'hab!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

oleotax
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 903
Inscription : 11 janv. 2007, 15:22

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par oleotax » 23 mai 2016, 13:37

@Mobar
qu'à l'époque de sa conception Fessenheim (Mise en service en 1977) a été conçu pour une durée de vie de 30 ans
Dites moi Mobar , quand vous avez été conçu, ce n'était pas pour trente ans j'ose espérer, mais certainement pas pour plus de 60 ans ; je connais pas votre âge , mais c'est la même chose pour les centrales nucléaires : avec le progrès technologique et médicale , on fait des miracles ; et quand viendra la fin , on enterrera votre carcasse comme celle des centrales
http://www.ined.fr/fr/tout-savoir-popul ... ie-france/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par energy_isere » 23 mai 2016, 20:43

Sarkozy sur Fessenheim: l'indemnisation proposée par le gouvernement est une "insulte" à EDF

23 Mai 2016,

La proposition du gouvernement d'indemniser EDF à hauteur de 80 à 100 millions d'euros en contrepartie de la fermeture anticipée de la centrale nucléaire de Fessenheim est une "insulte" à l'entreprise, a estimé lundi sur place le président des Républicains, Nicolas Sarkozy.

"Mme Royal insulte l'entreprise avec sa proposition d'indemnisation", a affirmé l'ancien président de la République, lors d'un discours devant les salariés de la centrale alsacienne.

..................

En cas d'alternance en 2017, "Fessenheim ne fermera pas, c'est un engagement que j'ai pris à plusieurs reprises", a martelé l'ancien chef de l'Etat.
Il a répété que la droite abrogerait l'objectif de réduire d'ici à 2025 la part du nucléaire de 75 à 50% dans la production d'électricité. Un tel objectif, inscrit dans la récente loi de transition énergétique, "tout le monde sait bien que c'est impossible, c'est un mensonge!", s'est exclamé M. Sarkozy.
"Cette loi est une honte, la question de son remplacement sera une des questions urgentes de l'alternance", a-t-il poursuivi.
"Fessenheim, c'est 350 millions d'euros par an de bénéfices pour EDF. Utilisons cet argent pour financer les énergies renouvelables", a-t-il proposé.
........................
http://www.leparisien.fr/flash-actualit ... 822445.php

oleotax
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 903
Inscription : 11 janv. 2007, 15:22

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par oleotax » 23 mai 2016, 21:16

Utilisons cet argent pour financer les énergies renouvelables", a-t-il proposé
.
Bon c'est mieux que Ségo, mais il faut qu'il fasse encore un petit effort : laissons les ENR se financer elles mêmes et finançons la recherche pour mettre au point des énergies concurrentielles

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10514
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par mobar » 23 mai 2016, 22:40

oleotax a écrit :@Mobar
qu'à l'époque de sa conception Fessenheim (Mise en service en 1977) a été conçu pour une durée de vie de 30 ans
Dites moi Mobar , quand vous avez été conçu, ce n'était pas pour trente ans j'ose espérer, mais certainement pas pour plus de 60 ans ; je connais pas votre âge , mais c'est la même chose pour les centrales nucléaires : avec le progrès technologique et médicale , on fait des miracles ; et quand viendra la fin , on enterrera votre carcasse comme celle des centrales
http://www.ined.fr/fr/tout-savoir-popul ... ie-france/
Les miracles de style Fukushima?
Qui verraient avec un accident majeur à Fessenheim stériliser un territoire de de quelques dizaines de milliers de km2 couvrant trois pays et condamner à l'exil quelques millions de personnes!

Vos remarques sont déplacées et vous n'avez pas pris la mesure des enjeux

Un outil industriel conçu il y a 40 ans pour durer 30 ans a été financièrement amorti depuis au moins 20 ans.

Les bénéfices qu'espère tirer EdF d'une nouvelle prolongation ne sont possibles que parce qu'en cas d'accident majeur ce n'est pas Edf qui paiera la note mais vous et moi. ce risque ne peut pas être assuré

Ces bénéfices seront au final inexistants si les mises à niveau de sureté et la maintenance sont faites dans les règles de l'art, même dans le cas ou un accident majeur ne venait pas à se produire

Dans tous les cas, pour l'Etat français et pour les pays limitrophes l'arrêt de Fessenheim est un solution sans regret, pour EdF c'est l'évaporation de bénéfices indus qui n'étaient jamais budgétés, pas une perte et encore moins un manque à gagner.

Quelques analyses pertinentes de la situation française
https://blogs.mediapart.fr/guillaume-bl ... nucleaires
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

oleotax
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 903
Inscription : 11 janv. 2007, 15:22

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par oleotax » 24 mai 2016, 09:40

@Mobar
http://www.mcca-ain.org/
Vous en faites partie ?

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10514
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par mobar » 24 mai 2016, 15:01

oleotax a écrit :@Mobar
http://www.mcca-ain.org/
Vous en faites partie ?
Non, je découvre merci pour le lien
ça me semble correspondre d'assez près à ce que je pense du sujet

Une extraction video qui pose assez bien les questions que le nuke mondial pose à la planète

https://youtu.be/zYHggRU7IEM
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par energy_isere » 15 juin 2016, 14:45

EDF rechigne à fermer la centrale de Fessenheim

Par latribune.fr 15/06/2016,

Les dirigeants d'EDF refusent pour l'heure d'enclencher le processus de fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, selon le quotidien Le Monde. La raison : l'argent.


Le bras de fer entre l'Etat et EDF se poursuit, en Alsace. En dépit des demandes répétées de la ministre de l'Énergie Ségolène Royal, le premier électricien de France va refuser de déposer avant la fin du mois la demande d'abrogation de l'autorisation d'exploiter le site, première étape incontournable dans le processus de fermeture de Fessenheim, selon des sources concordantes citées par le quotidien Le Monde. Les représentants du personnel devraient être informés de la décision à l'occasion d'une réunion du comité centrale d'entreprise, prévue jeudi 16 juin.

Pour les dirigeants de l'entreprise, détenue à 85% par l'Etat, la fermeture ne peut être enclenchée sans accord financier préalable. Alors que l'Etat a formulé mi-mai une offre de 100 millions d'euros d'indemnité, somme jugée dérisoire voire insultante par EDF, l'entreprise espère recevoir au moins 2 à 3 milliards.

Fermeture à l'horizon 2018

"Jean-Bernard Lévy, le PDG d'EDF, accomplit ainsi un geste symboliquement fort. Sur un sujet très sensible, très politique, il entame un véritable bras de fer avec sa ministre de tutelle, Ségolène Royal, et plus globalement avec le gouvernement Valls, qui l'a nommé à l'automne 2014", juge Le Monde.
Promise par François Hollande lors de la campagne présidentielle de 2012, la fermeture de la centrale de Fessenheim est fixée à l'horizon 2018, malgré les récentes annonces de la ministre du Logement Emmanuelle Cosse et de Ségolène Royal, affirmant que la fin de l'exploitation du site pouvait intervenir dès 2016.
http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... 79436.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par energy_isere » 21 juil. 2016, 19:49

Fessenheim: l'Autorité de sûreté nucléaire maintient à l'arrêt le réacteur 2

20 Juillet 2016

Le réacteur n°2 de Fessenheim est maintenu à l'arrêt en raison d'une anomalie détectée sur un générateur de vapeur de la centrale nucléaire présentant une irrégularité de fabrication, a annoncé mardi l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). (avec AFP)

EDF avait arrêté le réacteur le 13 juin dernier afin de réaliser des investigations complémentaires. "Aujourd'hui, nous ne sommes pas en mesure de statuer sur l'aptitude au service du générateur de vapeur actuellement installé sur le réacteur 2", a expliqué à l'AFP Julien Collet, directeur général adjoint de l'ASN. Les générateurs de vapeur sont des échangeurs de chaleur qui transforment l'eau du circuit secondaire du réacteur en vapeur pour alimenter
les turbines générant l'électricité. "L'ASN a suspendu le certificat d'épreuve (nécessaires à la mise en service, ndlr) qu'elle avait délivré à Areva en 2012", a annoncé l'ASN dans un communiqué. "La suspension du certificat d'épreuve, tant qu'elle n'est pas levée, entraîne le maintien à l'arrêt du générateur de vapeur et, par conséquent, celui du réacteur". Lire ici le communiqué de l'ASN

Areva a annoncé mardi, dans un communiqué, poursuivre "ses analyses afin de définir les mesures appropriées permettant de lever cette suspension". "Les analyses techniques conduites par les experts d'Areva ont conclu, à ce stade, que l'anomalie n'était pas préjudiciable à la sûreté de l'exploitation", selon le texte. Lire ici le communiqué d'Areva

Fin avril, Areva avait annoncé que des "anomalies" avaient été détectées dans le suivi des processus de fabrication au sein de son usine du Creusot. Ces anomalies ont été découvertes dans le cadre d'un audit qualité lancé en 2015, après la découverte d'un défaut dans la composition de l'acier de la cuve du réacteur EPR fabriquée dans cette usine. Pour le moment, 85 irrégularités ont été identifiées. Pour l'ASN, l'anomalie sur le générateur de vapeur "est le dossier le plus significatif en termes d'enjeux, de conséquences potentielles", a précisé son directeur général adjoint. "Si nous sommes amené à abroger le certificat, le générateur de vapeur ne pourra plus être utilisé", a-t-il précisé. L'anomalie de Fessenheim "ressemble un peu à celle de la cuve de l'EPR", précise Julien Collet."On est susceptible de trouver des concentrations en carbone trop élevées sur certaines zones d'un des composants du générateur de vapeur, mais pas seulement", a-t-il ajouté. Une trop forte concentration en carbone peut entraîner une moindre capacité d'un matériau à résister à un choc et à la propagation de fissures. "C'est un dossier qui va prendre quelques mois", a ajouté Julien Collet.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 51719.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par energy_isere » 25 août 2016, 12:52

EDF recevra au moins 400 millions d'euros pour fermer Fessenheim

Usine Nouvelle LE 24/08/2016

Un accord a été trouvé entre EDF et le gouvernement sur l’indemnisation pour la fermeture des deux réacteurs nucléaire de la centrale de Fessenheim. Cette entente marque la volonté du gouvernement de réaliser la promesse de campagne de François Hollande de fermer l’installation alsacienne.


Le ministère de l’Environnement et de l’Energie vient d'annoncer qu’un accord a été trouvé avec EDF sur les indemnités à verser pour la fermeture de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin). Un premier versement de 100 millions d’euros sera réalisé rapidement. D’autres auront lieu après la fermeture des réacteurs qui doit intervenir fin 2018. A cette date, l’EPR de Flamanville (Manche) devrait entrer en service. Le but étant de respecter le plafonnement de la puissance nucléaire installée en France à 63,5 GW, comme prévu par la loi de transition énergétique.

De source proche du dossier, on précise que l'accord va au-delà de cette somme de 100 millions d'euros. D'ores-et-déjà, un deuxième versement de 300 millions d'euros est prévu un an après la fermeture de la centrale, une somme que le ministère a pour l'instant passé sous silence. Au total, EDF va donc recevoir un premier versement de 400 millions d'euros. Cette somme est quatre fois plus élevée que celle proposée par la ministre de l’Environnement Ségolène Royal au PDG Jean-Bernard Lévy en mai dernier. La ministre limitait alors l’indemnisation entre 80 et 100 millions d’euros, une somme jugée dérisoire par l’électricien.

Une indemnité loin des premières estimations

Mais l'indemnité d'EDF ne devrait pas s'arréter là. Jean-Bernard Lévy avait déjà annoncé fin juillet à l’occasion d’un conseil d’administration que l’entreprise et l’Etat s’étaient entendus sur une indemnisation reposant sur une part fixe et une part variable. La part fixe initiale, à savoir les 400 millions d'euros versés prochainement, est "liée à l’anticipation des coûts liés à la fermeture de la centrale", à savoir les dépenses de reconversion du personnel, le démantèlement de la centrale, les coûts post-exploitation, etc. La part variable s’étend jusqu’en 2041 et dépendra des cours de l’électricité et de la production des réacteurs nucléaires du même pallier que Fessenheim.

Ces quelques centaines de millions d’euros restent cependant loin des précédentes estimations d’indemnités pour la fermeture anticipée de Fessenheim. La plus importante avait été calculée par les députés Marc Goua (PS) et Hervé Mariton (LR) en septembre 2014. A cette date, ces derniers ont avancé un chiffre astronomique avec une indemnité de 4 milliards d’euros. Une somme que la ministre de l’Environnement avait jugé "farfelue".

A l’approche de la campagne présidentielle, le chef de l’Etat pourra mettre à son actif d’avoir engagé la fermeture de la plus ancienne centrale de France, une promesse forte de 2012 même si la mise à l’arrêt était dans un premier temps promise à l’horizon 2016. Une large partie de la droite envisage de revenir sur cette décision en cas de victoire à l’élection présidentielle en 2017.
http://www.usinenouvelle.com/article/ed ... im.N428882

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10514
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par mobar » 25 août 2016, 13:24

energy_isere a écrit : A l’approche de la campagne présidentielle, le chef de l’Etat pourra mettre à son actif d’avoir engagé la fermeture de la plus ancienne centrale de France, une promesse forte de 2012 même si la mise à l’arrêt était dans un premier temps promise à l’horizon 2016. Une large partie de la droite envisage de revenir sur cette décision en cas de victoire à l’élection présidentielle en 2017.
http://www.usinenouvelle.com/article/ed ... im.N428882[/quote]

Remettre en service une centrale dont la fermeture définitive a été enclenchée est ce vraiment possible?

Techniquement, peut être, encore qu'il n'y ai pas d'exemple à ma connaissance
Politiquement, c'est encore moins faisable, le politicien qui prendrait le risque de dire qu'l remettra en service un vieil outil obsolète aussi controversé serait immédiatement grillé

Des noms?
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par sherpa421 » 25 août 2016, 13:49

Mais si, c'est politiquement faisable, il y a qu'a voire les casserole que se traînent tout les prétendants à la présidentiels : ce serait une broutille à leur palmarès. Même hollande serait capable d'annuler la fermeture.
Dernière modification par sherpa421 le 25 août 2016, 13:53, modifié 1 fois.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10514
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Message par mobar » 25 août 2016, 13:53

sherpa421 a écrit :Mais, si c'est politiquement faisable, il y a qu'a voire les casserole que se traînent tout les prétendants à la présidentiels : ce serait une broutille à leur palmarès. Même hollande serait capable d'annuler la fermeture.
Je prends le pari qu'il ne le fera pas et que personne ne reviendra jamais sur la décision, si celle ci est prise
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre