Le nucléaire Sud-Coréen

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Le nucléaire Sud-Coréen

Message par sherpa421 » 30 déc. 2014, 14:56

Remundo a écrit :qu'est exactement ce "gaz d'azote" et quel en est l'usage dans une centrale en construction ?
On utilise l'azote pour tester l'étanchéité des climatiseurs avant de les remplir de gaz réfrigérant. Je suppose qu'il doit y avoir le même genre de procédure dans une centrale en construction.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le nucléaire Sud-Coréen

Message par energy_isere » 26 avr. 2015, 14:20

Séoul et Washington signent un nouveau pacte nucléaire

24 avril 2015

es États-Unis et la Corée du Sud ont signé, mercredi 22 avril à Séoul, un nouveau pacte de coopération nucléaire après des négociations qui se sont étalées sur près de 5 ans. Ce nouvel accord, passé pour une période de 20 ans, fait office de mise à jour d’une précédente entente nucléaire entre Washington et Séoul datant de 1972.

Cet accord, dont la négociation aurait dû se terminer en mars 2014, vise principalement à accroître l’autonomie de la République de Corée en matière d’énergie nucléaire, limitée jusqu’ici par Washington pour des raisons politiques et de sécurité. Les trois thèmes majeurs de l’accord portent sur le traitement des combustibles nucléaires usés, sur l’approvisionnement stable en combustible et sur les exportations des réacteurs coréens à l’étranger.

Dans un premier temps, ce nouveau pacte atomique rend caduque la clause qui empêchait Séoul d’enrichir faiblement l’uranium. Si les conditions restent à préciser en vue d’autoriser définitivement la Corée du Sud à enrichir de l’uranium pour approvisionner ses réacteurs, l’accord laisse d’ores et déjà la possibilité à la Corée de poursuivre ses recherches sur le « pyro-traitement » pour l’enrichissement de l’uranium à moins de 20%.

Second changement majeur, la République de Corée peut désormais mener ses propres projets de recherche afin de mettre en place des moyens de gestion stable des combustibles nucléaires usés. Ce processus s’avère aujourd’hui indispensable à Séoul, dont les capacités de stockage des déchets seront insuffisantes à compter de 2016.

« En se basant sur la confiance que nous prendrons des mesures de sécurité pour la non-prolifération, cet accord nous permettra de mettre en œuvre des projets de recherche dont nous avons besoin sans consentement préalable de Washington », a déclaré Séoul.

Enfin, la nouvelle entente entre La Corée et les États-Unis devrait permettre de favoriser les exportations de technologies nucléaires sud-coréennes sur le marché international. Séoul n’aura plus besoin que d’un simple feu-vert de Washington pour mener des opérations commerciales avec des pays partenaires portant sur des installations nucléaires. De quoi rendre sa filière nucléaire plus compétitive, alors que les clients potentiels de la Corée étaient jusu’à présent inquiets d’éventuels délais.

Avec une part du nucléaire qui s’élève à 30% de son mix énergétique (23 réacteurs en service), la Corée du Sud est actuellement le cinquième producteur d’énergie nucléaire au monde.
http://lenergiedavancer.com/seoul-et-wa ... 015/04/24/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le nucléaire Sud-Coréen

Message par energy_isere » 02 août 2015, 13:34

Corée du Sud : un réacteur entre en service, deux de plus annoncés pour 2029

27 juillet 2015 /lenergiedavancer.com

La Corée du Sud et le nucléaire, c’est déjà une vieille histoire. Vendredi 24 juillet, Seoul a mis en service son 24 ème réacteur, Shin Wolsong 2.
Le pays occupe la cinquième place mondiale en matière de capacités nucléaires installées, et nous ne sommes donc pas surpris par l’annonce de la décision de construire deux réacteurs de plus d’ici 2029. L’annonce a été faite par le ministère du commerce, de l’industrie et de l’énergie dans le cadre du nouveau plan d’approvisionnement en énergie proposé. Ce dernier abandonne dans le même temps la construction de quatre centrales thermiques à charbon pour limiter les émissions de CO2 et en raison des difficultés liées à l’approvisionnement en combustibles.

Après dix ans de travaux conclus par 8 mois d’essais, le 24ème réacteur nucléaire sud-coréen est donc en service. Il permet désormais à l’atome d’atteindre une part de 22,5% dans le mix électrique du pays. Une part qui ne devrait que s’accentuer puisque pas moins de 10 autres réacteurs sont en chantier ou en projet dans la péninsule. Et la construction de deux nouveaux réacteurs supplémentaires vient d’être annoncées, avec un objectif de mise en service pour 2029.

C’est donc un choix et une confirmation pour le futur énergétique de la Corée du Sud qui mise encore un peu plus sur le nucléaire pour, d’une part palier à l’augmentation de la demande grandissante d’électricité, et d’autre part réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays de 37 % par rapport au niveau d’activités normales d’ici 2030. Les projections du gouvernement amènent à estimer que le besoin électrique du pays devrait augmenter et atteindre 656 883 gigawattheures d’ici 2029 alors que la pointe de consommation électrique s’élèvera à 111 929 mégawatts (MW) pour 80 154 MW enregistrés en 2014. Cette augmentation tient compte d’une ferme volonté de réduire la consommation annuelle d’électricité de 14,3 % et la pointe de consommation de 12 %, par rapport au niveau d’activités normales, d’ici 2029.

Les autorités coréennes veulent aussi réduire les émissions de gaz à effet de serre, d’où le choix du nucléaire à la place des centrales électriques à combustibles fossiles qui ne devraient représenter plus que 32,3 % des sources d’électricité du pays d’ici 2029 par rapport aux 34,7 % actuels. La part du nucléaire passera de son côté de 27,4 à 28,2 % alors que celle des énergies renouvelables ne progressera hélas que de 0,1 point, de 4,5 % à 4,6 %, car elles sont jugées encore trop chères selon le ministère.

Ce sont déjà 24 réacteurs nucléaires en activité qui produisent un tiers de l’électricité du pays. 10 autres, dont les travaux de construction sont en cours, vont être mis en fonctionnement et la Corée du Sud allonge donc la liste de deux réacteurs supplémentaires pour un total prévisionnel de 36 réacteurs en 2029. Tout cela en dépit de la catastrophe de Fukushima survenue en mars 2011 au Japon voisin, et la révélation d’un scandale au sein de la filière nucléaire coréenne en mai 2013. Cependant, les orientations sont confirmées par Séoul car le nucléaire en Corée du Sud représente aussi un vrai « savoir-faire » et une technologie qui offre des opportunités d’exportations non-négligeables.
http://lenergiedavancer.com/coree-du-su ... 015/07/27/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le nucléaire Sud-Coréen

Message par energy_isere » 13 sept. 2016, 11:02

Corée du Sud. Quatre réacteurs nucléaires à l'arrêt après des séismes

13 sept 2016

Quatre réacteurs nucléaires ont été arrêtés en Corée du Sud lundi soir par mesure de précaution, à la suite de deux séismes dans le sud-est du pays, a fait savoir l'opérateur nucléaire.

Les secousses, de magnitudes 5,1 et 5,8, se sont produites près de la ville de Gyeongju, indique l'agence météorologique sud-coréenne.

Le tremblement de terre de magnitude 5,8 est le plus fort enregistré en Corée du Sud, selon un responsable de l'agence.

Ce séisme a fait deux blessés, mais aucun dégât grave n'a été signalé pour le moment
http://www.ouest-france.fr/monde/coree- ... es-4470549

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Nucléaire] La relance du nucléaire civil dans le monde

Message par energy_isere » 31 déc. 2016, 19:29

suite de ce post de Mai 2012 viewtopic.php?p=317166#p317166sine

Le premier réacteur de type APR-1400 entre en service en Corée du Sud.
First Korean APR-1400 nuclear reactor enters commercial operation

December 20, 2016

The first Korean-designed Advanced Pressurised Reactor-1400 (APR-1400) officially entered commercial operation on 12 December. Unit 3 of the Shin Kori nuclear power plant in the south east of South Korea was connected to the grid in January.

Construction of Shin Kori 3 began in October 2008. Korea Hydro and Nuclear Power (KHNP) was issued with an operating licence for the unit by the Nuclear Safety and Security Commission in late October 2015. The reactor achieved first criticality on 29 December and was connected to the grid on 15 January.

Image
Shin Kori units 3 and 4 (Image: KHNP)

KHNP noted in a statement today that the start of commercial operation at Shin Kori 3 brings the total number of power reactors in operation in South Korea to 25. Together they have an installed capacity of 23.1 GWe and represent 22.1% of the country's total generating capacity.

"In addition, Shin Kori 3 will produce about 10.4 billion kWh of electricity annually, which will account for about 12% of the power in Busan, Ulsan and Gyeongnam," KHNP said.

Operation of unit 4 at Shin Kori - also an APR-1400 - is expected to be approved during the first half of 2017.
Unit 3 had originally been due to begin operating at the end of 2013, with unit 4 following in September 2014. However, their operation was delayed by the need to test safety-related control cabling and its subsequent replacement.

Two more of the 1350 MWe pressurized water reactors are under construction as units 1 and 2 of the Shin Hanul site in South Korea. Those units are expected to enter service in April 2017 and February 2018, respectively.

Two further APR-1400 units are planned for both the Shin Kori and Shin Hanul sites.
Four more APR-1400s are under construction at Barakah in the United Arab Emirates. All four are scheduled to be in operation by 2020.
http://www.nextbigfuture.com/2016/12/fi ... actor.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le nucléaire Sud-Coréen

Message par energy_isere » 24 juin 2017, 19:53

Corée du sud: le nouveau président veut sortir du nucléaire

AFP le 19 juin 2017

Le nouveau président sud-coréen Moon Jae-In a promis lundi de renoncer aux projets de nouveaux réacteurs nucléaires, dans le cadre d'une politique visant à sortir de l'atome. Le président issu du centre-gauche avait fait campagne en promettant une sortie graduelle du nucléaire, et le développement du solaire et de l'éolien.

La catastrophe de Fukushima au Japon, provoquée en mars 2011 par un séisme et un tsunami, avait profondément marqué l'opinion sud-coréenne quant aux risques associés au nucléaire. "Nous allons entrer dans l'ère post-nucléaire", a déclaré M. Moon dans un discours lors d'une cérémonie marquant le premier démantèlement d'un réacteur nucléaire. "Je vais abandonner tous les projets de nouveaux réacteurs actuellement en cours et je ne prolongerai pas la vie des réacteurs actuels", a-t-il ajouté.

De nombreux réacteurs sont situés près de zones résidentielles densément peuplées, a relevé le président, mettant en garde contre les "conséquences inimaginables" de l'éventuelle fusion du coeur d'un réacteur sud-coréen. "La Corée du Sud n'est pas exempte du risque de tremblement de terre, et un accident nucléaire provoqué par un séisme peut avoir un impact dévastateur", a-t-il dit.

La Corée du Sud compte 25 réacteurs nucléaires qui ont compté pour 30,3% de la production électrique du pays en 2016. Beaucoup d'entre eux sont censés s'arrêter entre 2020 et 2030 et la décision de prolonger leur existence est censée être prise sous le mandat de M. Moon. Il s'était engagé pendant sa campagne à tenter de fermer toutes les centrales nucléaires, mais cela prendrait des décennies.

La méfiance de l'opinion envers le nucléaire a été renforcée ces dernières années par une série de scandales de corruption impliquant les agences publiques du nucléaire. Des séismes ont également alimenté les inquiétudes sur la fiabilité des centrales existantes. M. Moon a également promis de faire entrer son pays dans l'ère "post-charbon" afin, notamment, d'améliorer la qualité de l'air. Mais, dans un pays où le charbon satisfait 28,5% de la consommation d'énergie primaire du pays (en particulier à des fins de production d'électricité), supprimer les centrales thermiques risquerait de provoquer une hausse monumentale des tarifs de l'énergie, avertissent les experts.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... ire-170619

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le nucléaire Sud-Coréen

Message par energy_isere » 21 oct. 2017, 11:43

Séoul achèvera finalement deux réacteurs nucléaires partiellement construits

AFP le 20 oct. 2017

La Corée du Sud a décidé vendredi de terminer la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires, après des mois de débats enflammés sur une potentielle sortie graduelle de l'atome.

Une commission indépendante a recommandé, après avoir interrogé 471 personnes, de terminer la construction des réacteurs Shin Kori-5 et Shin Kori-6, dans la ville méridionale d'Ulsan. "Nous recommandons la reprise (du chantier) des deux réacteurs", a déclaré dans un communiqué le président de la commission Kim Ji-Hyung. Alors que 30% des travaux étaient faits, le chantier avait été suspendu en juillet, au moment où le débat faisait rage sur l'opportunité de sortir du nucléaire en raison des risques associés à cette source d'énergie.

Le nouveau président sud-coréen Moon Jae-In avait promis en juin de renoncer aux projets de nouveaux réacteurs nucléaires. Le chef de l'État issu du centre-gauche avait fait campagne en promettant une sortie graduelle du nucléaire et le développement du solaire et de l'éolien.

Au vu du tollé suscité par la perspective d'un abandon des chantiers déjà lancés, le gouvernement avait finalement décidé de s'en remettre à une commission indépendante chargée d'interroger un large éventail de la population. Environ 1 600 milliards de wons (1,2 milliard d'euros) ont déjà été dépensés dans les projets Shin Kori-5 et Shin Kori-6.

Quatre autres chantiers de réacteurs sont quasiment terminés en Corée du Sud, qui compte 24 réacteurs en service. Le nucléaire fournit 30% de l'électricité consommée en Corée du Sud.
https://www.connaissancedesenergies.org ... its-171020

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le nucléaire Sud-Coréen

Message par energy_isere » 28 nov. 2018, 08:18

70% des gens favorables à l'énergie nucléaire en Corée du Sud :
About 70% of South Koreans Advocate Nuclear Power Generation
http://www.businesskorea.co.kr/news/art ... dxno=26913

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le nucléaire Sud-Coréen

Message par energy_isere » 10 mars 2019, 10:10

Chargement du combustible au réacteur 4 de Shin Kori.
2 autres unités sont en construction sur le même site.

Fuel loading underway at new South Korean reactor
11 February 2019

A ceremony has been held to mark the loading of the first fuel into unit 4 at South Korea's Shin Kori nuclear power plant. The country's nuclear regulator gave Korea Hydro & Nuclear Power (KHNP) permission to start up the APR1400 unit on 1 February.
.......
Construction of two further 1350 MWe APR1400 pressurised water reactors at Shin Kori - units 5 and 6 - began in April 2017 and September 2018, respectively. Unit 5 is scheduled to begin commercial operation in March 2022, with unit 6 following one year later. Two further APR1400 units are under construction in South Korea as units 1 and 2 of the Shin Hanul site.
http://www.world-nuclear-news.org/Artic ... an-reactor

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le nucléaire Sud-Coréen

Message par energy_isere » 28 avr. 2019, 14:48

Suite du post au dessus,
Connection au réseau et 1ere divergence nucléaire.
Second Korean APR-1400 connected to grid

25 April 2019

Unit 4 of the Shin Kori nuclear power plant was connected to the electricity grid on 22 April, Korea Hydro and Nuclear Power (KHNP) announced today. Unit 3 of the South Korean plant became the first APR-1400 to begin supplying electricity to the grid in January 2016.

Shin Kori 4 achieved first criticality - a sustained chain reaction - on 11 April.

KHNP said today the 1340 MWe pressurised water reactor (PWR) was connected to the grid at 5:40pm on 22 April, marking the start of electricity supply from the unit.

The power level of Shin Kori 4 will now be gradually increased to full capacity during the commissioning process. After a successful full-power run, the unit will be ready to begin commercial operation. KHNP expects this around mid-August

.......
http://www.world-nuclear-news.org/Artic ... ed-to-grid

Répondre