[Charbon] L'ascension du charbon

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59202
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par energy_isere » 23 mars 2013, 12:27

Un bon résumé de la situation dans Energeek :

Charbon en Europe: pourquoi la consommation a-t-elle augmenté ?

ToTheEnd

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par ToTheEnd » 25 mars 2013, 10:25

Cet article m'a laissé songeur et dans les commentaires, un lecteur propose une lecture un peu meilleure des chiffres allemands:

http://energeia.voila.net/electri/allem ... renouv.htm

On y apprend notamment qu'entre 2000 et 2012, la production annuelle d'électricité à partir du nucléaire est passée de 169.6TWh à 99TWh (-37% ou -70.6TWh) alors que dans le même temps, les renouvelables sont passés de 37.9TWh à 135TWh (+97TWh)...

Les tableaux comparatifs sont intéressants mais ils laissent apparaitre une hausse constante du solde exportateur... c'est probablement lié à une surproduction à des moments où le pays a moins de besoins en électricité. Ce constat me fait dire que dans les heures de pointe ou lors de fortes demandes, le pays fait certainement appel à ses voisins. Quid d'une Europe qui aurait la même stratégie... que se passerait-il lors d'une grosse demande mais avec un ciel gris et zéro vent sur plus ou moins l'ensemble de l'Europe?

La réponse viendra probablement d'une infrastructure à gaz ou autre qui restera en fonction afin de palier à ces déficits...

T

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59202
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par energy_isere » 14 oct. 2013, 17:15

Le charbon, première source d'énergie mondiale d'ici 2020

Publié le 14 octobre 2013, DAEGU, Corée du Sud (Reuters)

Le charbon aura ravi d'ici 2020 au pétrole le titre de première source d'énergie de l'économie mondiale en dépit des efforts entrepris par les Etats pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, a estimé lundi le cabinet d'études spécialisé Wood Mackenzie.

Cette évolution s'explique principalement par le poids prépondérant de la croissance de la demande en Chine et en Inde dans l'évolution globale des besoins. Parallèlement, la demande de charbon aux Etats-Unis, en Europe et dans le reste de l'Asie devrait rester stable.

La consommation mondiale de charbon devrait progresser de 25% d'ici la fin de la décennie, à 4.500 millions de tonnes équivalent pétrole, contre 4.400 millions pour le pétrole, estime "Woodmac" dans une présentation lundi au Congrès mondial de l'énergie.

"La demande chinoise de charbon sera pratiquement l'unique moteur de l'accession du charbon au rang de carburant dominant à l'échelle mondiale", a déclaré Williar Durbin, président de Woodmac. "A la différence des énergies alternatives, il est abondant et bon marché."

La Chine, déjà premier consommateur mondial, devrait représenter à elle seule deux tiers de la croissance globale de la demande de charbon sur la décennie en cours. La moitié des nouvelles capacités de production d'électricité construites en Chine entre 2012 et 2020 auront recours au charbon, précise Woodmac.

La République populaire n'a pas d'alternative au charbon, sa production de gaz étant limitée et les importations de gaz naturel liquéfié (GNL) étant plus coûteuses que le charbon, précise Williard Durbin.

"Les énergies renouvelables ne peuvent pas assurer la production d'électricité de base. Le charbon reste donc la source d'énergie primaire", poursuit-il.

Alstom, l'un des principaux fournisseurs mondiaux d'infrastructures de production électrique, estime qu'en Asie, près de la moitié des 600 gigawatts de capacités à construire sur les cinq prochaines années consommeront du charbon, a dit de son côté Giles Dickson, vice-président du groupe en charge des politiques environnementales.

Le prix du charbon représente actuellement un tiers de celui du GNL en Asie et la moitié de celui du gaz en Europe.

Le charbon bénéficiera aussi d'une augmentation de l'offre: les échanges en volume devraient augmenter de 20% supplémentaires d'ici 2020, a précisé Giles Dickson, avec entre autres l'arrivée sur le marché d'une production à qualité inférieure en provenance d'Indonésie, d'Australie et d'Afrique du Sud.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... 20.N208488

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59202
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par energy_isere » 16 nov. 2013, 20:39

La consommation mondiale de charbon explose.
La consommation mondiale de l'énergie fossile la plus polluante va augmenter de 17% d'ici à 2035, selon l'Agence internationale de l'Énergie, qui rendait ce mardi 12 novembre son rapport annuel.


BFMTV 12 Nov 2013

La consommation mondiale d'énergie, même en prenant en compte les efforts déjà annoncés par les États, va provoquer sur le long terme un réchauffement de la terre de 3,6 degrés. C'est l'avertissement lancé par l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ce mardi 12 novembre. En cause, l'augmentation de 20% en 2035 des émissions à effet de serre provenant du secteur de l'énergie, explique l'agence.

Le charbon, le pétrole, et le gaz dans une moindre mesure, sont les principaux responsables de la pollution énergétique. Or les énergies fossiles devraient encore représenter 75% de l'ensemble de l'énergie consommée en 2035, contre 82% actuellement.

La Chine consomme autant de charbon que le reste du monde

Le charbon, parmi les énergies les plus polluantes qui soient, devrait voir sa consommation encore augmenter de près de 6% d'ici à 2020 et de 17% d'ici à 2035, selon l'AIE. En raison de son coût très faible, il est déjà le principal carburant énergétique des deux pays les plus peuplés de la planète, la Chine et l'Inde.

"Les choix politiques" à Pékin "seront particulièrement importants puisque la Chine consomme désormais autant de charbon que le reste du monde", souligne l'AIE.

Une croissance exponentielle puisque le pays qui inaugure des centrales à charbon à tour de bras, ne représentait en 2012 "que" 46,2% de la consommation mondiale. Et l'Inde ne devait pas ravir la place de deuxième consommateur mondial aux Américains avant 2017. A l'époque, l'agence prévenait que le charbon détrônerait le pétrole d'ici cinq à dix ans.
http://www.bfmtv.com/economie/consommat ... 44456.html

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8495
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par kercoz » 17 nov. 2013, 09:25

Entendu sur la Radio que les allemands durant la guerre avaient développé la filière coal to oil ...mais que cette filière , tres polluante , ne pourrait pas dépasser 30% de rendement.......(ce qui pourrait qd meme concurrencer les bitumeux ?)
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

epe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1467
Inscription : 22 juin 2005, 16:33
Localisation : 15' de Lille, de l'autre côté de la frontière

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par epe » 17 nov. 2013, 11:42

La CTL (Coal to Liquid) n'a jamais vraiment disparu. On en a déjà abondamment parlé sur oleocene.

Là par exemple : http://forums.oleocene.org/phpBB3/viewt ... +to+liquid
-Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
Les Shadoks

yvesT
Condensat
Condensat
Messages : 678
Inscription : 23 mars 2013, 12:16
Localisation : paris
Contact :

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par yvesT » 17 nov. 2013, 12:32

kercoz a écrit :(ce qui pourrait qd meme concurrencer les bitumeux ?)
A priori sans prix sur le CO2 ça doit le faire :

Image

(mais à voir aussi les investissements associés)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59202
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par energy_isere » 21 déc. 2013, 20:35

La demande mondiale de charbon va progresser de 2,3 % par an d’ici 2018

Agence Ecofin 20 Dec 2013

L’Agence Internationale de l’Energie (AIE) a estimé, dans un rapport publié le 16 décembre, que la demande mondiale de charbon va progresser de 2,3 % par an d’ici 2018. Ces nouvelles prévisions sont inférieures la croissance affichée sur les cinq dernières années (+3,4 % entre 2007 et 2012), et aux précédentes estimations de l’organisation (2,6 %). Mais la croissance de charbon sera «suffisamment forte pour que ce combustible détrône le pétrole au premier rang des énergies primaires d’ici deux ou trois ans», selon le rapport sur le charbon de l’AIE.

Le bras armé de l’OCDE pour l’énergie explique la montée en flèche de la demande de charbon par l’abondance de cette énergie, sa faible dépendance à l’insécurité géopolitique, la facilité de son intégration dans les systèmes électriques et surtout ses bas prix.

La directrice de l’AIE, Maria van der Hoeven, a indiqué que, malgré le boom des gaz de schiste aux Etats-Unis, la consommation de charbon est toujours plus économique dans bien des pays. C’est le cas en Europe mais aussi en Asie. «Si le Japon, la Corée et Taïwan avaient troqué leurs importations de charbon d’Australie et d’Indonésie contre du GNL (gaz naturel liquéfié) en provenance des mêmes pays, leur facture aurait augmenté de 40 milliards de dollars en 2012», a déclaré Mme van der Hoeven.

D’ici 2018, la Chine représentera près de 60 % de la hausse de la demande. En 2012, le pays a absorbé à lui seul plus de la moitié de la consommation mondiale, autant que l’Allemagne depuis 1990, l’Union Européenne depuis 2006 ou les Etats-Unis depuis 2009.

Au sein de l’OCDE, les pays asiatiques continueront de consommer toujours plus de charbon, mais l’Europe et les Etats-Unis réduiront leur demande, selon les prévisions l’AIE.

Aux Etats-Unis, le gaz de schiste devrait continuer de supplanter le charbon. En Europe, la baisse de la demande découlera du ralentissement économique, des programmes à venir d’économies d’énergie, et du développement des énergies renouvelables.

L’AIE a, par ailleurs, noté que la croissance de la consommation du charbon à l’échelle mondiale aura des retombées désastreuses sur l’environnement. «Continuer ainsi sans rien changer aura des conséquences immenses et tragiques. La croissance du charbon sous sa forme actuelle est tout simplement intenable», a insisté Maria van der Hoeven, rappelant que plus des trois cinquièmes des émissions de CO2 dans le monde depuis 2000 ont été liés à la combustion de charbon.
http://www.agenceecofin.com/charbon/201 ... d-ici-2018

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59202
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par energy_isere » 16 févr. 2014, 20:02

Découverte du plus grand gisement au monde de charbon à coke dans l' Ouest du Canada.
7 milliards de tonnes de charbon à 1000 m de profondeur.
World's Largest Coking Coal Mine Discovered In West Canada

VANCOUVER, Feb 14 (Bernama)

Canadian Dehua International Mines Group Inc (CDI) said the world's largest coal fied has been discovered in west Canada, Xinhua news agency reported.

CDI chief engineer Vincent Li said analytic data showed that the 150 square kilometres coal field, located in the Wapiti river area in northeast British Columbia, contains 7 billion tonnes of coal reserves buried within a depth of 1,000 metres.

The newly discovered mine surpasses the previous largest field, the Tavan Tolgoi in Mongolia, which has 1.8 billion tonnes of coking coal in its 6.5- billion tonne coal reserves.

The data was provided after months of studies conducted by Golder Associates, an environment and energy consulting company, the Snowden Consulting Company and China's Shandong Geological Exploration and Research Institute.

CDI was established in 2004 in Vancouver focused mainly in the exploration and mining of coal, iron ore and other minerals.
http://www.bernama.com.my/bernama/v7/wn ... id=1014492

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59202
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par energy_isere » 14 mars 2014, 10:36

Usine Nouvelle du 13 Mars 2014
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59202
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par energy_isere » 27 mai 2014, 21:28

Le monde est dans l’âge du charbon

27 Mai 2014 Usine Nouvelle

En 2013, le charbon a compté pour 34% de la consommation d’énergie des pays du G20. Et ce taux est à la hausse. La Chine tire particulièrement ce chiffre vers le haut.

Selon l’étude annuelle du cabinet indépendant Enerdata, le charbon croit rapidement dans le mix énergétique mondial. Il est même devenu à l’échelle du G20 (qui compte pour 85 à 90% de la consommation énergique mondiale) la première source d’énergie. En 2013, il représente 34 % de la consommation des 20 pays les plus industrialisés devant le pétrole (29 %), le gaz (20 %), les énergies décartonnes hors biomasse (9 %), et la biomasse (8 %). En 2000, le pétrole occupait la première place avec 35 %.

Ce changement de paradigme s’effectue dans le cadre d’une hausse globale de la consommation d’énergie. Elle est passée de 8,1 Gtep (gigatonnes équivalent pétrole) en 2000 à 10,7 Gtep en 2013. Cette hausse de 2,6 Gtep est due pour 1,5 Gtep au charbon et pour 0,5 Gtep au gaz. Entre 2012 et 2013, la consommation énergétique du G20 a augmenté de 225 Mtep, dont 106 Mtep uniquement pour le charbon. Le reste s’est reparti équitablement entre les autres formes d’énergie.

La Chine compte 52% de la consommation mondiale

Il s’en suit un accroissement des émissions globales de CO2 de 2% entre 2012 et 2013. Un chiffre qui illustre la disparité des volontés au sein du G20 entre les pays qui veulent décarbonner leur économie (avec des réussites variables) et ceux qui tirent résolument vers le charbon comme l’Inde, l’Indonésie...

Le premier contributeur à la croissance de la consommation de charbon est la chine qui compte, seule, pour 52% de la consommation mondiale. Le pays a augmenté sa consommation de 2,2% entre 2012-2103, ce qui vaut pour 80% de l’accroissement mondial.

Autre pays remarquable, les Etats-Unis. Après une baisse structurelle de la consommation de charbon à la faveur des hydrocarbures de schiste, le pays voit sa consommation repartir à la hausse après que le gaz est vu son prix grimpé de 34 % en un an (même si son prix reste très faible). Enfin l’Allemagne s’illustre également. Alors que l’Union Européenne et les pays européens du G20 voient tous leur consommation de charbon en baisse, l’Allemagne est la seule nation à voir sa consommation en hausse depuis 2010.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... on.N265173

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59202
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par energy_isere » 21 nov. 2014, 10:00

Si la Chine arrive à limiter et décroitre sa consommation de charbon on pourrait avoir ceci concernant la consommation mondiale à venir :

Image
source agence internationale de l' énergie Outlook 2014.

extrait de http://petrole.blog.lemonde.fr/2014/11/ ... ment-23436

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10130
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par mobar » 21 nov. 2014, 13:34

Wind Water Sun, la solution pour laisser le carbone (et l'uranium) dans le sol
Le combat perdu des chercheurs de Stanford?

En vidéo
http://www.youtube.com/watch?v=3FqjdQ7i2hQ

et en pdf, xls et ppt ...
https://web.stanford.edu/group/efmh/jac ... y2030.html
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59202
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par energy_isere » 18 déc. 2014, 18:30

La demande de charbon va continuer de croître

16.12.2014

La progression mondiale sera de 2,1% en moyenne par an d’ici 2019 selon l’Agence internationale de l’énergie.

La demande mondiale de charbon va continuer à croître mais à un rythme plus lent pour atteindre 9 milliards de tonnes en 2019, malgré les efforts de la Chine pour modérer sa consommation, selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Après avoir atteint 3,3% par an entre 2010 et 2013, la croissance de la demande mondiale de charbon sera de 2,1% en moyenne par an d’ici à 2019, prévoit l’AIE dans son rapport annuel sur le marché du charbon publié lundi.

L’an dernier, l’AIE avait envisagé une croissance annuelle de 2,3% entre 2014 et 2018.

«Malgré son image d’une industrie déclinante, le charbon est toujours la colonne vertébrale de la production d’électricité dans le monde», a commenté Maria van der Hoeven, la directrice exécutive de l’AIE. Et les politiques mises en place pour lutter contre le changement climatique, auquel le charbon est un des principaux contributeurs, «échoueront pour la plupart à stopper la croissance de la demande de charbon» d’ici 2019, a-t-elle ajouté.

Malgré une diversification de ses sources d’énergies, la Chine, principal producteur, consommateur et importateur de charbon dans le monde, représentera encore les trois cinquièmes de la hausse de la demande d’ici à 2019, avec une prévision de croissance de la demande de 2,6% par an. Le pays n’aura pas donc encore atteint son pic de consommation à cette date, estime l’agence basée à Paris.

La demande de charbon sera par ailleurs tirée par d’autres pays comme l’Inde et les pays d’Asie du Sud-Est, mais aussi le Japon et la Corée du Sud, qui compensera le recul de la consommation de l’Europe et des Etats-Unis.

Il atteindra par exemple 1,7% par an aux Etats-Unis, le développement des gaz de schiste ayant conduit à fermer des centrales à charbon.

En Europe, la croissance de la demande ces dernières années «n’était qu’une hausse temporaire, largement due aux prix bas du charbon et du CO2, aux prix élevés du gaz et à la fermeture partielle des centrales nucléaires en Allemagne», explique l’AIE.

Depuis 2012, le contexte économique morose, l’amélioration de l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables a inversé la tendance.

L’AIE estime aussi que de nombreuses incertitudes pèsent sur ses prévisions, comme les politiques qui pourraient être mises en place contre le charbon et surtout le niveau de ses prix, qui ont encore beaucoup baissé sur un an.

Pendant des années, de nouvelles capacités ont été mises en services, tirées par la demande, mais depuis 2011, le marché se trouve dans une situation de surproduction, qui pousse les prix vers le bas.
http://www.agefi.com/une/detail/archive ... 88431.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59202
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Charbon] L'ascension du charbon

Message par energy_isere » 18 nov. 2015, 22:10

La production mondiale de charbon décline enfin

Loïc Chauveau l e 18-11-2015 Sciences&Avenir

Pour la première fois depuis 200 ans, la production de charbon a commencé à baisser en 2014, un phénomène historique qui sera confirmé cette année.

L'Institute for Energy Economics and Financial Analysis (IEEFA) publie ce jour un rapport* qui fera date. En faisant le tour des principales économies utilisant le charbon pour produire de l’électricité, l’organisme arrive à la conclusion que le pic de production du charbon a été atteint en 2013. En 2014, la baisse a été de 0,7 %, une donnée que l’IEEFA a empruntée aux statistiques de l’énergie mondiale élaboré depuis 64 ans par le pétrolier BP. En 2015, la baisse devrait s’accentuer avec une prévision située entre 2 et 4 %. "Cette nouvelle analyse illustre qu’un changement d’époque est en train de s’opérer sur l’utilisation globale du charbon, principalement sous l’influence des innovations technologiques", affirme dans un communiqué Tim Buckley, directeur des études financières à l’IEEFA. "La Chine, le Japon et l’Inde sont les trois plus grands importateurs de charbon, et ce que l’on constate c’est que leurs importations ont connu un pic en 2013, 2014 et 2015 respectivement". Aujourd’hui, seuls l’Inde et l’Australie continuent à consommer toujours plus de charbon. Quelles sont les raisons nationales de ce phénomène ?

Image
Principales baisses de consommation de charbon dans le monde.

En Chine, consommateur de la moitié du charbon extrait dans le monde, la production s’est établie à 2,73 milliards de tonnes sur les neufs premiers mois de 2015 et après corrections apportées à l'été 2015 aux statistiques qui étaient auparavant fortement sous-estimées. C’est 4,3 % de moins que lors de la période précédente, une baisse déjà constatée en octobre 2014. Les importations de charbon ont, elles, subi une correction de 29,8 % ! La consommation est en baisse de 5,7 % toujours pour les neuf premiers mois de 2015.

Développement des énergies alternatives

L’IEEFA distingue trois explications. La première, c’est que la demande en électricité est désormais découplée de la croissance. Elle n’a été cette année que de 1 % alors que le PIB a grimpé de 7 %. La seconde, c’est que les investissements dans l’éolien, le solaire, l’hydroélectricité, le nucléaire et le gaz commencent à impacter le mix énergétique, une tendance qui va s’alourdir. La production photovoltaïque va en effet passer de 100 Gigawatts (GW) aujourd'hui à 150 GW en 2020, l’hydroélectricité et le nucléaire dépasser les 20GW chacun. Pourtant, le rapport montre que la politique gouvernementale chinoise a du mal à prendre la mesure du virage en cours. Entre juin et septembre 2015, la Chine a approuvé la construction de 155 usines thermiques à charbon (4 usines nouvelles par semaine) pour une capacité totale de 123GW. "Avec une demande en charbon en baisse et une surcapacité en production électrique, ces investissements de 70 milliards de dollars ont de grandes chances d’être perdus", craint Tim Buckley.

Enfin, troisième explication, la baisse plus marquée des importations montre que les Chinois sont en train de protéger leur production nationale de la concurrence internationale. Une très mauvaise nouvelle pour les entreprises comme BHP Billiton, RIO Tinto, Teck Resources, Sumitomo ou encore China Shenhua Energy qui ont investi dans de nouvelles mines.

Aux Etats-Unis, la consommation de charbon baisse de 11 % en 2015. 200 usines thermiques doivent fermer sur les 1200 que compte le pays. La part du charbon dans la production d’électricité n’est plus que de 35 % contre 50 % 10 ans plus tôt. La faute au gaz de schiste bien sûr, mais aussi aux énergies renouvelables avec l’installation de 9GW supplémentaires d’éoliens et 8GW de solaire pour 2015 uniquement. Signe qui ne trompe pas : les demandes de transport ferroviaire de charbon ont baissé de 35 % entre octobre 2014 et octobre 2015.

En Inde, la demande a cru de 3,1 % sur la dernière année ce qui représente un ralentissement très important, la croissance annuelle flirtant habituellement avec les 10 %. Les importations ont diminué de 27 %. Le ministre indien de l’Energie, Piyush Goyal, estime que son pays pourrait cesser d’acheter du charbon à l’étranger d’ici les deux ou trois prochaines années. L’IEEFA signale que la centrale solaire de 500 MW qui va commencer à produire ce mois-ci dans l’état de l’Andhra Pradesh bat le record du prix du solaire le plus bas à 6,5 centimes du kWh. C’est en dessous du prix de revient d’une centrale thermique au charbon.

* Source : le rapport détaillé du IEEFA (PDF, 750 Ko)
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-e ... enfin.html

Répondre