Le projet FutureGen / centrale thermique a charbon propre

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 26 févr. 2008, 12:35

energy_isere a écrit :Si je comprends bien le texte qui suit, le projet Futuregen tombe à l'eau.....
En Français cette fois ci, grace à Enerzine :

Comme redouté, le DoE (Le département de l’énergie des Etats-Unis) a retiré son soutien financier au projet Futuregen, un projet de centrale à Charbon propre où le CO2 produit aurait été enfoui.

La réaction des deux sénateurs de l'Illinois (D. Durbin et B. Obama) a été vive mais sans effet. Un autre projet de centrale à charbon, respectueuse de l'environnement, est lui aussi en attente. Tenaska Inc. souhaite construire, pour un coût de 2,5 milliards de dollars, une centrale à charbon à proximité de Taylorville dans le centre de l'Illinois. Le projet, capable d'alimenter en électricité environ 600 000 foyers, est soutenu par de nombreux groupes: AFL-CIO (comme Futuregen), the Clean Air Task Force, Illinois Coal Association, American Lung Association of Illinois et le groupement de consommateurs Citizens Utility Board de Chicago.

Les porteurs du projet ne peuvent cependant boucler son financement sans un accord de long-terme avec les compagnies d'électricité de l'Illinois (Ameren et ComEd). Or la dérégulation de l'électricité depuis 1997 dans l'Illinois, interdit à Ameren et ComEd de signer de tels contrats de long-terme. Un nouveau projet de loi qui permettrait cela (Clean Coal Programme Law) a été approuvé à l'unanimité par le Sénat de l'Illinois, mais s'est perdu à la chambre, sous prétexte que le projet n'allait pas assez loin dans la protection de la qualité de l'air. En fait, l'opposante de poids au projet est le ministre de la justice de l'Illinois (Lisa Madigan) dont les exigences sont relayées à la chambre par le speaker Michael Madigan, son père adoptif. Les négociations actuelles portent donc sur les aménagements du projet de loi CCPL.

Il est à noter que la construction d'une telle usine aurait des effets bénéfiques sur le prix de l'électricité. En effet la nouvelle usine permettrait de ne pas avoir recours, pendant les périodes de pointe, aux centrales à gaz naturel beaucoup plus coûteuses que les centrales à charbon, ceci au moins pour les périodes de pointe de l'été (climatisation). IGCC reste très coûteux en particulier au niveau de l'investissement. Pour que IGCC soit rentable, il faudrait que le carbone ait un prix.

Enerzine

Avatar de l’utilisateur
Tovi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2220
Inscription : 15 sept. 2008, 23:25
Localisation : Nantes
Contact :

Re: Le projet FutureGen / centrale thermique a charbon propre

Message par Tovi » 01 janv. 2009, 18:20

Le FutureGen est un projet du gouvernement des USA pour construire un charbon proche - la centrale remplie de combustible de de zéro-émissions qui prévoit pour produire l'hydrogène et l'électricité tout en en utilisant la capture et le stockage de carbone de . L'usine sera construite dans la banlieue noire de Mattoon de , comté de Coles, nord-ouest de l'Illinois du Mattoon, l'Illinois .

Projet
FutureGen sera des 275 - centrale de mégawatts et est actuellement dans l'étape de développement avec la construction à commencer en 2009. L'usine sera en ligne en 2012. Le coût sera — partagé ; $620 millions par le ministère de l'énergie et $250 millions par un grand consortium de charbonnage et de compagnies d'industrie énergétique. Elle sera actionnée comme service de recherche et développement.

FutureGen cherchera à séquestrer des émissions d'anhydride carbonique à un taux de fonctionnement d'un million de tonnes métriques par an en juste proportion d'essai de fatigue par partie représentative d'une formation géologique (avec des possibilités jusqu'à deux millions de tonnes par an). Un essai sur le terrain semblable à ceci a été fait en Norvège.

Sélection du site
Les états ont offert d'accueillir le projet de démonstration, et la participation étrangère a été sollicitée (puisque de 2020 plus de 60% d'émissions faites parhomme du gaz à effet de serre sont prévus venir des pays en voie de développement) - en date du juin 2006, Corée du Sud et l'Inde avait adhéré aux États-Unis dans une association.

En mai 2006 sept états ont soumis des propositions pour accueillir le projet de FutureGen. Le le 25 juillet , des emplacements de qualifié aux finales du 2006 quatre ont été annoncés.

Problèmes potentiels
En décembre de 2007, les fonctionnaires avec le ministère de l'énergie ont averti que les dépassements de coût projetés pourraient retarder le projet. Député temporaire Assistant Secretary pour l'énergie fossile James Slutz a déclaré que des dépassements de coût projetés pour le " de projet ; exiger une réévaluation du design." de FutureGen ; Et ce " ; Ceci exigera de la restructuration FutureGen pour maximiser le rôle de l'innovation de secteur privé, pour faciliter l'association entre le secteur public et le secteur privé la plus productive, et pour empêcher davantage de coût escalation." ;

Le ministère de l'énergie a également averti des fonctionnaires d'industrie impliqués du projet contre annoncer Mattoon, l'Illinois comme emplacement final du projet, citant cela à l'heure de l'annonce l'évaluation des incidences sur l'environnement finale a eu pour être passée en revue encore, et que la DAINE n'avait pas encore passé en revue tous les commentaires publics sur les déclarations relatives aux incidences sur l'environnement. La DAINE est exigée par loi fédérale pour passer en revue tous les commentaires avant de prendre une décision définitive sur l'endroit pour un projet, et en annonçant gagnant l'endroit du projet avant que l'évaluation ait été complète il pourrait être vu en tant qu'une forme de polarisation, et adversaires de projet pourrait employer l'annonce pour réclamer qu'une décision avait été prise avant la revue environnementale finale.
Si vous ne faites pas partie de la solution, alors vous faites partie du problème.
Forum des discussions libres

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7645
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Le projet FutureGen / centrale thermique a charbon propre

Message par phyvette » 01 janv. 2009, 18:34

Tovi a écrit :
Le FutureGen est un projet ...
Dont voici la Source, en total décalage de phase avec l'actualité postée par Énergy, un post plus haut.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
Tovi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2220
Inscription : 15 sept. 2008, 23:25
Localisation : Nantes
Contact :

Re: Le projet FutureGen / centrale thermique a charbon propre

Message par Tovi » 01 janv. 2009, 22:15

Justement, Obama veut le relancer. Je retrouverai la source à l'occasion.
Si vous ne faites pas partie de la solution, alors vous faites partie du problème.
Forum des discussions libres

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Le projet FutureGen / centrale thermique a charbon propre

Message par Raminagrobis » 01 janv. 2009, 22:27

Tovi a écrit :Justement, Obama veut le relancer. Je retrouverai la source à l'occasion.
Le site zoficciel du projet :
http://www.futuregenalliance.org/
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet FutureGen / centrale thermique a charbon propr

Message par energy_isere » 22 janv. 2012, 14:26

Projet de centrale à charbon avec sequestration du CO2.
Au Texas. 2.4 milliards de $.
La puissance electrique n' est pas mentionnée.
La majeure partie du CO2 va servir à la récupération assistée du pérole. Ben oui, on est bien au Texas. :-D
Cleanest Coal Plant in the World Under Construction

SustainableBusiness.com News
20 January 2012

The cleanest coal plant in the world is under construction, and although most people in our field say carbon capture and sequestation is too expensive to be realistic, this techology looks pretty interesting.

A clean coal demonstration project, The Texas Clean Energy Project (TCEP), announced the first power purchase agreement for a commercial-scale carbon capture plant in the US.

CPS Energy, the largest municipally-owned utility in the nation, will buy 200 MW of power a year from TCEP when it comes online in 2015.

The Texas Clean Energy project is the first in the US to combine Integrated Gasification Combined Cycle (IGCC)and carbon capture and storage technologies.

Using IGCC, the plant will emit less than 10% of the carbon produced by a comparable conventional coal plant, and less than 25% of a high-efficiency natural gas plant, says the Department of Energy (DOE).

It will capture 90% of the carbon it produces, as well as 99% of sulfur dioxide, 90% of nitrogen oxide, and 99% of mercury.

Instead of burning coal, it will be sealed in a gasifier - an airtight chamber that allows in only controlled amounts of oxygen. When oxygen is minimized, the coal bakes rather than ignites and enough heat and pressure is created to squeeze hydrogen and carbon monoxide fom the coal. Those gases are then processed into synthetic gas, or syngas.

Water vapor is then added to the syngas, which chemically reacts with the carbon monoxide to create more hydrogen and carbon dioxide. When impurities are removed from the gas it's separated into pure streams of hydrogen and carbon dioxide.

The hydrogen is used to power a turbine to generate electricity and its carbon-free exhaust heats water to generate steam that's fed to a turbine to produce even more electricity.

Of the nearly 2.9 million metric tons of carbon dioxide to be captured annually at the plant, 83% will be used for enhanced oil recovery and the rest will be used to make urea, which has many industrial applications.

DOE's Clean Coal Power Initiative is funding $450 million of the $2.4 billion plant.
http://www.sustainablebusiness.com/inde ... y/id/23334

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Le projet FutureGen / centrale thermique a charbon propr

Message par Raminagrobis » 22 janv. 2012, 15:09

Un autre avantage de ce type de centrale, c'est la polyvalence des gasificateurs. On peut imaginer d'utiliser des charbons de différentes qualité, des résidus de raffinage (cokes de pétrole, asphalte), de la biomasse, des déchets ménagers, de l'orimulsion...

En sortie aussi, on peut faire de la pétrochimie, en locurrence de l'urée.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le projet FutureGen / centrale thermique a charbon propr

Message par energy_isere » 23 mars 2012, 12:40

Charbon : Hitachi va installer une unité de capture du CO2 au Canada

L'électricien canadien SaskPower et l'industriel japonais Hitachi ont annoncé mercredi avoir passé un accord de partenariat pour construire une installation d'essai de capture du CO2 (IECC) à la centrale de Shand de SaskPower dans le sud-est de la province du Saskatchewan.
L'IECC permettra aux 2 structures d'évaluer pleinement les performances de leurs systèmes de capture des émissions de dioxyde de carbone provenant des centrales thermiques alimentées au charbon.

SaskPower et Hitachi contribueront l'une et l'autre à hauteur de 30 millions de dollars environ dans l'IECC, SaskPower agissant en tant que propriétaire /opérateur.

La construction débutera fin 2012 ou début 2013, et la date de fin des travaux est prévue pour l'été 2014. Hitachi mettra à disposition ses équipes de mise en œuvre des processus, ainsi que l'équipement de procédé fondamental en provenance de son unité de production de Saskatoon.

La technologie aux amines propriétaire d'Hitachi sera la première technologie testée à l'IECC. Au cours du cycle de vie de l'installation, SaskPower prévoit d'évaluer plusieurs technologies de capture du CO2 existantes ou émergentes. L'IECC a été construite pour accueillir un large éventail de configurations de tests garantissant ainsi qu'elle restera viable pour de nombreuses années.

En plus de l'IECC, SaskPower sera parmi les premières installations électriques au monde à faire fonctionner une centrale à l'échelle industrielle avec un système entièrement intégré de capture et de stockage du CO2. Le projet de 1,24 milliard de dollars de reconstruction d'une unité alimentée au charbon sur la centrale électrique « Boundary Dam Power Station » et de son équipement d'un système de capture du CO2 entièrement intégré permettra de produire une électricité à "faible émission" ainsi que la capture du dioxyde de carbone pour son utilisation dans l'extraction de l'huile.

Image

etc .....
http://www.enerzine.com/41/13696+charbo ... nada+.html

Répondre