Projet de nouvelle mine de charbon dans la Nièvre

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 12 août 2006, 13:15

Projet de nouvelle mine de charbon dans la Nièvre (1,2 md EUR)

Une mine de charbon, accompagnée d'une centrale électrique, devrait ouvrir d'ici 5 ans dans la Nièvre pour un investissement de 1,2 milliard d'euros, annonce le quotidien le Journal du Centre dans son édition de samedi.

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5642
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Message par mahiahi » 12 août 2006, 13:25

Super!
On va retrouver la silicose!
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

GOLD
Kérogène
Kérogène
Messages : 77
Inscription : 25 déc. 2005, 16:29

Message par GOLD » 12 août 2006, 13:32

et on va voir ce que ca donne avec les radiations :-)
GAME OVER

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1000
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Message par Jeuf » 12 août 2006, 13:51

De toute façon, il faut réouvrir des mines de charbon en France. Je l'avais démontré de façon définitive et irréfutable :
http://jeuf.free.fr/charbon.htm
dans une manoeuvre stratégique d'argumentation en ellipse de contournement (le lecteur croit au début que j'abonde dans le sens d'une critique du charbon, en ironisant que je suis pour pour, alors qu'en fait pas du tout, et l'argumenteur anti-mine de charbon en France est anéanti)

pat43
Charbon
Charbon
Messages : 271
Inscription : 02 août 2006, 20:33
Localisation : 43

Message par pat43 » 12 août 2006, 18:04

Jeuf a écrit :De toute façon, il faut réouvrir des mines de charbon en France. Je l'avais démontré de façon définitive et irréfutable :
http://jeuf.free.fr/charbon.htm
dans une manoeuvre stratégique d'argumentation en ellipse de contournement (le lecteur croit au début que j'abonde dans le sens d'une critique du charbon, en ironisant que je suis pour pour, alors qu'en fait pas du tout, et l'argumenteur anti-mine de charbon en France est anéanti)
bien sur, je l'avais dit sur saint etienne aussi, la fermeture est une decision politique. en 1980 sur le chantier de la sortie nord de l'autoroute de saint etienne, fut fait une decouverte, une veine de 1 000 000 de tonnes fut exploitée à decouvert, et au bulldozer, et refermée aprés avoir extrait 700 000 tonnes. d'apres les carottages effectues, les reserves sont colossales (et n'ont jamais ete exploitées, sauf les 700 000 tonnes...
- avec ça, il a décimé une panzer-divizion.
- il était dans l'artillerie ?
- Mais non, tu suit pas, il etait dans la LI-MO-NA-DE.
michel Audiard a propos d'une boisson d'homme au gout de pomme.

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 12 août 2006, 20:19

Les réserves de la mine de la Nièvre sont estimées à 250 millions de tonnes (source TF1, ça vaut ce que ça vaut).
Dernière modification par MadMax le 13 août 2006, 13:47, modifié 1 fois.

pat43
Charbon
Charbon
Messages : 271
Inscription : 02 août 2006, 20:33
Localisation : 43

Message par pat43 » 13 août 2006, 12:06

MadMax a écrit :Les réserves de la mine de la Nièvre sont estimées à 250 millions de tonnes (source TF1, ça vaut ce que ça vaut).
c'est à peu pres l'estimation officielle (assez basse d'ailleurs, mais là n'est pas le probleme. le probleme c'est d'utiliser du fossile, pour produire de l'electricité qui sert à produire du chauffage (ce schema est maximal aux usa), on a là une gabegie energetique totale. il vaut mieux utiliser directement le charbon au chauffage.
- avec ça, il a décimé une panzer-divizion.
- il était dans l'artillerie ?
- Mais non, tu suit pas, il etait dans la LI-MO-NA-DE.
michel Audiard a propos d'une boisson d'homme au gout de pomme.

kouack
Brut léger
Brut léger
Messages : 417
Inscription : 28 juin 2005, 19:25

Message par kouack » 13 août 2006, 16:36

...
Dernière modification par kouack le 18 avr. 2008, 14:19, modifié 1 fois.

GOLD
Kérogène
Kérogène
Messages : 77
Inscription : 25 déc. 2005, 16:29

Message par GOLD » 13 août 2006, 17:40

Charbon. Le plus grand gisement d’Europe dort sous les pieds des Nivernais.
Va falloir qu'ils aillent dormir ailleurs :-D
GAME OVER

kouack
Brut léger
Brut léger
Messages : 417
Inscription : 28 juin 2005, 19:25

Message par kouack » 13 août 2006, 18:14

...
Dernière modification par kouack le 18 avr. 2008, 14:18, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 13 août 2006, 19:53

C'est du foutage de gueule en bonne et due forme, point barre. Ces communistes, c'est des Oui-Oui au pays des merveilles.

D'un autre côté, c'est bon pour leurs adhésions... :-D

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 15 août 2006, 00:02

des informations plus précise sur le gisement de charbon de la Niévre :
Jean-François Hénin veut ouvrir une mine de charbon dans la Nièvre

une quinzaine de kilomètres de l'ancienne mine de La Machine, exploitée jusqu'en 1974, dormait, dans le sud-est du département de la Nièvre, le plus important gisement de charbon français. La hausse du prix du pétrole a réveillé les ambitions d'un groupe de financiers regroupés au sein de la Société d'exploitation des ressources énergétiques du Nivernais (Seren).


Dirigée par François Jaclot, ancien directeur général du groupe Suez, cette société a déposé un dossier, fin juillet, au ministère de l'industrie pour obtenir la concession du site pour une durée de cinquante ans.

L'ouverture d'une mine et la construction d'une centrale thermique produisant de l'électricité sont prévues dans ce projet qui nécessitera plus d'un milliard d'euros d'investissements, apportés par la holding personnelle Pacifico de l'homme d'affaires Jean-François Hénin.

Fin 2007, la première phase devrait être bouclée, si les diverses procédures nécessaires à la réouverture suivent un cours normal (mise en concurrence, enquête publique, décret d'autorisation du Conseil d'état puis autorisation préfectorale d'exploitation).

Entre-temps, la Seren aura procédé à des sondages afin d'évaluer les capacités industrielles du site. Mille personnes pourraient être employées au cours des cinq ans de construction des installations et de découverture de la mine. Puis plus de 400 personnes travailleraient, pour la mise en exploitation, en 2012, de la mine et de la centrale ; 400 emplois induits devraient s'y ajouter.

Le gisement avait été découvert en 1981 et exploré par le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) dans le cadre de l'inventaire des ressources nationales de charbon. En 1985, une participation du conseil général de la Nièvre et des crédits de la Caisse nationale de l'énergie a permis de compléter cette exploration.

Situé à une trentaine de kilomètres au sud-est de Nevers, le gisement a été décelé sous 160 mètres à 300 mètres de terrains. Sur une superficie de six kilomètres carrés de terrains agricoles, il recèle 250 millions de tonnes de charbon. Le rapport du BRGM ajoutait que "le charbon lavé contenu dans ce secteur (était) un excellent combustible auquel devrait pouvoir s'ouvrir un vaste marché".


TECHNOLOGIES NOUVELLES


Grâce aux technologies les plus récentes, la centrale thermique devrait pouvoir produire jusqu'à 1 000 mégawatts d'électricité par an en utilisant 2 millions de tonnes de charbon. L'énergie ainsi produite sera transportée vers les différents clients par le Réseau de transport d'électricité (RTE). Par ailleurs, la combustion devrait générer des quantités de gaz à effet de serre inférieures de 15 % à 20 % aux centrales actuelles. Quant aux unités de dénitrification et de désulfuration prévues, elles feront passer les émissions concernées sous la barre - exigée par Bruxelles - des 200 milligrammes par mètre cube.

Longtemps défendue par un collectif créé à l'initiative d'élus communistes, l'exploitation de ce gisement serait "l'investissement industriel le plus important proposé pour cette décennie en Bourgogne", souligne Christian Paul, député PS et vice-président du conseil régional de Bourgogne. Elle serait aussi une excellente nouvelle pour l'économie d'un département où l'activité industrielle n'a pas cessé de s'étioler ces dernières années.

Philippe Dépalle
Article paru dans l'édition du Monde du 15.08.06

fabinoo

Message par fabinoo » 15 août 2006, 09:26

la centrale thermique devrait pouvoir produire jusqu'à 1 000 mégawatts d'électricité par an
Toujours aussi bons, les journalistes du journal de référence.
M'étonne pas qu'on soit dans la m.. (modéré Schlumpf)

go
Kérogène
Kérogène
Messages : 11
Inscription : 18 août 2005, 17:34
Localisation : Caen

Le charbon en France

Message par go » 17 août 2006, 09:14

La france aussi se met au charbon !

News Boursorama de ce matin :

La nouvelle mine de charbon à ciel ouvert de Lucenay-lès-Aix (Nièvre) pourrait être exploitée à compter de 2010 et produire de l'électricité dès 2011, selon un entretien accordé jeudi aux Echos par l'ancien numéro deux de Suez François Jaclot, à la tête du projet

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le charbon en France

Message par energy_isere » 17 août 2006, 10:09

oui, la mine possible dans la Niévre, on en a parlé à partir de ce post : http://www.oleocene.org/phpBB2/viewtopi ... 8148#78148

Répondre