Pic du charbon vers 2020 ?

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5021
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Pic du charbon vers 2020 ?

Message par Tiennel » 22 mars 2007, 11:29

C'est la théorie de l'Energy Watch Group, que relaie Richard Heinberg, un des peakistes historiques : http://globalpublicmedia.com/richard_he ... _furniture

Base du raisonnement : les réserves déclarées n'ont jamais été actualisées par les pays asiatiques alors qu'ils tapent dedans à fond depuis une décennie. La Chine devrait donc "piquer" d'ici 5-15 ans.

Image

Heinberg conclut, en citant Hansen, que c'est super puisque cela va nous permettre de rester dans un scénario d'émissions de CO2 limité.

Rapidement, comme ça, on dirait le baroud d'honneur d'un peakiste contre le RC... mais je vois toujours le mal partout :smt077

Derrière cet Energy Watch Group, il semble y avoir une petite société de consultants allemands en énergie, qui semblent très peakistes eux aussi (je suis en train de lire un de leurs rapports qui prédit le peak U vers 2030-2040). Comme je le craignais, ce ne sont pas des géologues et ils travaillent sur des données publiques. Donc ce qu'ils disent... a pour moi autant de valeur que le point de vue de n'importe quel forumeur ici. Ce n'est parce que écrit en anglais avec de beaux graphiques que cela a forcément valeur de bonne science (d'autant qu'ils n'ont pas de comité de lecture :-D))
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Message par Alter Egaux » 22 mars 2007, 12:13

Que penses tu alors que cette date du Pic du charbon vers 2020 ?
Pourtant, aux US, ils auraient près de 250 ans de charbon. Bizarre. Comment accréditer cette date si proche. Les USA ont les moyens d'exploiter leurs réserves et vendre à prix d'or de charbon à la Chine.

Ce serait effectivement une bonne nouvelle pour le RC, mais surement catastrophique pour l'ensemble des économies qui n'auront pas fait de transition énergétique avant 13 ans, c'est à dire pratiquement tout le monde.
L'uranium serait alors le dernier pic du fossile+fissile (de quoi te faire "plaisir"). ;)
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2494
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 22 mars 2007, 14:49

Cette démarche est douteuse, puisqu'elle accrédite l'idée que les Peakistes sont des rigolos, et qu'il est donc inutile de s'inquiéter du PO. Ils seraient sponsorisés par Exxon... Mais les couleurs sont jolies.
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

echazare
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 874
Inscription : 23 mars 2005, 17:17
Localisation : Neuchatel (Suisse)

Message par echazare » 22 mars 2007, 15:19

Alter Egaux a écrit :Que penses tu alors que cette date du Pic du charbon vers 2020 ?
Pourtant, aux US, ils auraient près de 250 ans de charbon. Bizarre. Comment accréditer cette date si proche. Les USA ont les moyens d'exploiter leurs réserves et vendre à prix d'or de charbon à la Chine.
Un R/P de 250ans n'est pas incompatible avec un pic dans 20ans....

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Message par Alter Egaux » 22 mars 2007, 15:30

echazare a écrit : Un R/P de 250ans n'est pas incompatible avec un pic dans 20ans....
Tout dépend de l'investissement dans l'extraction du charbon en ce moment. On peut aussi envisager un scénario "Germinal" aux USA, à l'instar de la Chine en ce moment. Non ?
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

echazare
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 874
Inscription : 23 mars 2005, 17:17
Localisation : Neuchatel (Suisse)

Message par echazare » 22 mars 2007, 15:36

Alter Egaux a écrit :
echazare a écrit : Un R/P de 250ans n'est pas incompatible avec un pic dans 20ans....
Tout dépend de l'investissement dans l'extraction du charbon en ce moment. On peut aussi envisager un scénario "Germinal" aux USA, à l'instar de la Chine en ce moment. Non ?
C'est à dire ?
je voulais juste dire que le R/P est un indicateur, mais pas une prévision sur la durée de vie d'une réserve de charbon.

Jägermeifter
Condensat
Condensat
Messages : 750
Inscription : 26 juin 2005, 19:10

Message par Jägermeifter » 22 mars 2007, 16:40

Il y a aussi pas mal de charbon qui brûle sous terre : les feux de terrils en combustion lente. J'avais vu des reportages la dessus et lorsque ca se passe, tout le monde est bien embetté : les ressources brûlent et sont détruites, des tonnes de CO2 sont rejetés et personnes n'est capable d'éteindre ces feux souterrains.
Ces feux réactualisent les ressources en charbon à la baisse.

Info à prendre avec des pincettes car je n'ai aucune idée de l'ampleur de ces feux.
Dernière modification par Jägermeifter le 22 mars 2007, 23:27, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Message par Alter Egaux » 22 mars 2007, 17:24

echazare a écrit : C'est à dire ?
un scénario "Germinal", c'est une grande partie de la population qui triment au fond des mines pour extraire ce qu'il faut pour les élites. C'est bien ce qu'il se passe en Chine, non ?
Alors pourquoi pas ca aux USA (avec perte possible de démocratie).
En ce moment, il suffit de voir la jouissance des libéraux au chiffre de la croissance de la Chine pour comprendre qu'ils ne se troublerons pas si des dizaines de milliers d'américains allaient faire la même chose dans leurs mines à eux, histoire de faire aussi un bon chiffre de croissance...
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

echazare
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 874
Inscription : 23 mars 2005, 17:17
Localisation : Neuchatel (Suisse)

Message par echazare » 22 mars 2007, 17:27

Alter Egaux a écrit :
echazare a écrit : C'est à dire ?
un scénario "Germinal", c'est une grande partie de la population qui triment au fond des mines pour extraire ce qu'il faut pour les élites. C'est bien ce qu'il se passe en Chine, non ?
Alors pourquoi pas ca aux USA (avec perte possible de démocratie).
En ce moment, il suffit de voir la jouissance des libéraux au chiffre de la croissance de la Chine pour comprendre qu'ils ne se troublerons pas si des dizaines de milliers d'américains allaient faire la même chose dans leurs mines à eux, histoire de faire aussi un bon chiffre de croissance...
Tout est possible, le pire comme le meilleur....

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12003
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 22 mars 2007, 18:09

echazare a écrit :
Alter Egaux a écrit :Que penses tu alors que cette date du Pic du charbon vers 2020 ?
Pourtant, aux US, ils auraient près de 250 ans de charbon. Bizarre. Comment accréditer cette date si proche. Les USA ont les moyens d'exploiter leurs réserves et vendre à prix d'or de charbon à la Chine.
Un R/P de 250ans n'est pas incompatible avec un pic dans 20ans....
non c'est vrai : le pic est atteint dans un modèle simple a la moitié de la production , donc lorsque les réserves = la production cumulée. Le ratio R/P n'est pas contraint (en revanche il donne une estimation du taux de dépletion, qui est l'inverse de R/P donc P/R.)

Application pour le charbon : la production cumulée est d'environ 150 Gtep, les reserves estimées de l'ordre de 650 Gtep (selon Lahérrère) En 2020 , la production cumulée devrait etre de l'ordre de 200 Gt et il devrait en rester 600 : selon ces chiffres, on devrait etre encore loin du pic. Etre au pic suppose un URR de 400 Gtep, contre 800 estimés atcuellement , donc qu'on serait un facteur 2 trop optimiste...

si c'est vrai, alors le R/P au pic (a environ 4 Gtep/an de production) serait alors de 50 ans, soit - 2% /an environ.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2307
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Message par Glycogène » 22 mars 2007, 21:52

Jägermeifter a écrit :Info à prendre avec des pincettes car je n'ai aucune idée de l'ampleur de ces feux.
J4avais vu un reportage sur ARTE où des scientifiques allemands et chinois évaluais la perte à 200 millions de tonnes par an en Chine.
Le 1/5 de leur production.

Jägermeifter
Condensat
Condensat
Messages : 750
Inscription : 26 juin 2005, 19:10

Message par Jägermeifter » 22 mars 2007, 23:26

merci glycogène. Effectivement 20% ca commence à faire...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53752
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Pic du charbon vers 2020 ?

Message par energy_isere » 06 avr. 2007, 21:11

Tiennel a écrit :C'est la théorie de l'Energy Watch Group,.....
Energy Bulletin reparle de l'Energy Watch Group : http://www.energybulletin.net/28287.html

ils prévoient le Pic Carbon vers 2025.

Global coal reserve data are of poor quality, but seem to be biased towards the high side. Production profile projections suggest the global peak of coal production to occur around 2025 at 30 percent above current production in the best case. There should be a wide discussion on this subject leading to better data in order to provide a reliable and transparent basis for long term decisions regarding the future structure of our energy system. Also the repercussions for the climate models on global warming are an important issue.

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5021
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 06 avr. 2007, 21:22

J'ai regardé le rapport en détail, il a tendance comme (trop) souvent à chercher les clés sous le réverbère parce que c'est le seul endroit éclairé...
Based on the assessment that reserve data may be taken as upper limit for practically relevant coal quantities to be produced in the future
Autrement dit, il se contente de s'appuyer sur des statistiques officielles du World Energy Council pour des pays comme la Chine, qui déclare à ce genre d'organismes ce qu'elle a envie de déclarer.

Cela revient à essayer de calculer le PO en se fondant sur les données que publie BP chaque année.

Un exercice de style assez vain qui sert évidemment les intérêts de la société qui emploie les auteurs dudit rapport (positionnée sur le développement durable, elle a tout intérêt à annoncer la mort prochaine de King Coal pour empêcher ses clients de se faire séduire par les charbonniers).
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12003
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 06 avr. 2007, 22:11

Tiennel a écrit :Autrement dit, il se contente de s'appuyer sur des statistiques officielles du World Energy Council pour des pays comme la Chine, qui déclare à ce genre d'organismes ce qu'elle a envie de déclarer.

Cela revient à essayer de calculer le PO en se fondant sur les données que publie BP chaque année.

Un exercice de style assez vain qui sert évidemment les intérêts de la société qui emploie les auteurs dudit rapport (positionnée sur le développement durable, elle a tout intérêt à annoncer la mort prochaine de King Coal pour empêcher ses clients de se faire séduire par les charbonniers).
Il est clair qu'il est difficile de juger de la valeur des statistiques officielles, mais y en a-t-il d'autres?
d'autre part pour le pétrole, les divergences ne sont pas sur les réserves conventionnelles actuellement connues (tout le monde est d'accord entre 1000 et 1200 Gbl), mais sur la façon d'y inclure les réserves non conventionnelles : sont-elles capables de remplacer baril pour baril la production conventionnelle, ou non?

je suppose que le problème est à peu près le même pour le charbon....
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Répondre