Centrales thermique à charbon .... pas propres

Modérateurs : Rod, Modérateurs


Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54585
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Centrales thermique à charbon .... pas propres

Message par energy_isere » 27 févr. 2013, 15:52

La technologie au secours du charbon comme source d'énergie ?

27 Fev 2013 enerzine

Les centrales à charbon fournissent aujourd’hui plus de 40% de l’électricité produite dans le monde, les cinq plus gros consommateurs représentant 77%[1] de la consommation totale (Chine 46%, USA, Inde, Russie et Japon).
Malgré des oppositions de plus en plus marquées, il semble impossible de s’en passer à long terme comme le prouve le rapport du World Resources Institute publié le 19 novembre 2012, qui dénombre 1.200 projets de construction de centrales à charbon dans le monde.

La société de conseil Alcimed a dressé un état des lieux des solutions technologiques existantes et du marché.

Les centrales à charbon : Plusieurs technologies coexistent

Les centrales dites « traditionnelles » sont très largement répandues. En 2012 on compte près de 2.400 centrales à charbon dans le monde dont plus du quart localisées en Chine. L’efficacité moyenne de ces centrales est de l’ordre de 32%[2] seulement. Le charbon émettant plus de gaz carbonique que le pétrole (et a fortiori le gaz), ainsi que de nombreux polluants atmosphériques tels que des poussières, des SOx, des NOx…, ces centrales sont aujourd’hui les plus fortement décriées.

Deux solutions apparaissent alors pour limiter l’impact environnemental :

- Augmenter le rendement de ces centrales, pour qu’une tonne de charbon produise plus d’énergie à niveau de pollution égal ou,

- Limiter les émissions de polluants atmosphériques et les dégagements de gaz à effet de serre grâce à des innovations technologiques.

Les technologies de centrales à charbon supercritiques (SC)[3] et ultra-supercritiques (USC), répondent à ces deux problématiques. Ces centrales en atteignant des températures et des pressions supérieures au point critique de l’eau (soit 374 degrés et 221 bars), permettent d’augmenter la quantité d’énergie produite par tonne de charbon pour atteindre une efficacité de l’ordre de 45% dans les centrales supercritiques.[4] On estime que si l’efficacité de la centrale est améliorée d’1%, les émissions de CO2 chutent de 2%.

..................
en entier : http://www.enerzine.com/41/15370+la-tec ... rgie+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54585
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Centrales thermique à charbon .... pas propres

Message par energy_isere » 12 août 2013, 12:44

La BEI ne financera plus le charbon gros émetteur de CO2

Le jeudi 25 juillet 2013

Ce n’est pas tout à fait la fin du charbon en Europe. Et cela ne s’en rapproche pas. Après 10 mois de consultation, la Banque européenne de l’investissement a annoncé, mercredi 24 juillet, une modification de ses «lignes directrices» d’investissement.
Extrait : Dans un communiqué, le bras financier de l’Union européenne précise que la banque «concentrera ses financements sur des projets relevant de l'efficacité énergétique, des énergies renouvelables et des réseaux d’énergie,...
http://www.journaldelenvironnement.net/ ... -co2,35821

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54585
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Centrales thermique à charbon .... pas propres

Message par energy_isere » 22 mars 2014, 19:17

Fermeture forcée d'une centrale à charbon de GDF en Italie suite au décès de plus de 440 personnes

21 mars 2014,

La centrale à charbon de Tirreno, dans la province de Savone en Italie, a été fermée suite à l'ouverture d'une enquête pour « catastrophe environnementale » et « homicide involontaire ». Les rejets de la centrale, détenue à 50% par l'entreprise française GDF, seraient responsables de la mort de 442 personnes entre les années 2000 et 2007. L'Etat français détient 80% du capital de GDF : à l'heure de la transition énergétique française, les Amis de la Terre demandent au gouvernement l'arrêt du charbon et des énergies fossiles non conventionnelles et la redirection des investissements vers la sobriété énergétique, les économies d'énergies et les énergies renouvelables.

L'enquête ouverte par le juge d'enquête préliminaire de la Cour de Savone s'appuie sur les conclusions édifiantes d'un rapport de routine du Ministère de l'Environnement italien qui estime que la pollution émise par la centrale a causé la mort de 442 personnes entre 2000 et 2007. Pour le procureur, l'hospitalisation entre 2005 et 2012 de 1 700 à 2 000 adultes et environ 450 enfants pour des maladies respiratoires et cardiovasculaires serait également directement imputable à la centrale[1]. L'enquête met en cause le non-respect des normes environnementales et poursuit pour « catastrophe environnementale » et « homicide involontaire » Giovanni Gosio, l'ancien dirigeant de la centrale fraichement démissionnaire et son remplaçant Pasquale D'Elia

.........
http://www.notre-planete.info/actualite ... alie-morts

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54585
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Centrales thermique à charbon .... pas propres

Message par energy_isere » 27 mai 2015, 14:05

Un accord à l'OCDE sur la fin des aides au charbon peu probable

Publié le 27 mai 2015, Usine Nouvelle

Les pays les plus industrialisés du monde auront sans doute du mal à conclure le mois prochain un accord sur la suppression des aides à l'exportation de centrales au charbon, ce qui risque de compliquer la recherche d'un compromis global sur le changement climatique lors de la conférence de Paris en décembre, disent responsables politiques et organisations non-gouvernementales.

L'assurance-crédit à l'export permet aux pays développés de favoriser la construction de centrales à charbon et l'extraction de charbon dans les pays pauvres, une pratique de plus en plus critiquée par les promoteurs d'une réduction des émissions de gaz à effet de serre.

L'OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économiques) cherche depuis un an à conclure un accord sur la suppression de ces aides publiques au secteur du charbon, l'énergie fossile la plus polluante.
Mais responsables politiques et ONG jugent difficile de conclure un compromis lors des discussions au niveau ministériel la semaine prochaine et lors d'une réunion du groupe de travail sur le sujet prévue du 9 au 12 juin.

L'OCDE n'était pas disponible pour un commentaire.

Toute chance de conclure un accord avant l'ouverture de la conférence mondiale sur le climat, la COP21, à Paris le 30 novembre, n'aura pas disparu, disent les responsables gouvernementaux, à condition que des progrès suffisants aient été réalisés en juin pour justifier une réunion extraordinaire de l'OCDE en juillet ou en septembre.
Un responsable de l'Union européenne, qui a requis l'anonymat, a expliqué que les pays ayant les positions les plus défavorables à un compromis étaient l'Allemagne au sein de l'UE et le Japon au sein de l'OCDE dans son ensemble.

UN MAINTIEN SOUS CONDITIONS ENVISAGÉ

La France, qui accueillera la COP21, veut limiter les aides à l'export aux technologies permettant de capturer et de stocker les émissions de carbone, une position que l'Allemagne juge irréaliste. Berlin plaide pour la fin du soutien public aux technologies les moins efficaces.

Les utilisateurs de crédit à l'export, comme le français Alstom, assurent contribuer à la limitation des émissions globales en favorisant le recours à des technologies plus efficaces que celles utilisées dans des pays tels que l'Inde.
Rachel Kyte, vice-présidente et envoyée spéciale pour le changement climatique de la Banque mondiale, a déclaré à Reuters que la construction de nouvelles centrales au charbon pourrait être justifiée dans les pays les moins développés si une partie importante de la population n'avait aucune autre option en terme de source d'énergie.
"Pour les pays touchés par des conflits, lorsqu'il y a un réel problème de fragilité, il faut en permanence mesurer la nécessité de l'accès à l'énergie à court terme", a-t-elle dit.

Pour les organisations de défense de l'environnement, comme le Fonds mondial pour la nature (WWF), l'exportation des technologies au charbon ne peut être justifiée qu'à la condition que les gaz à effet de serre émis soient capturés et stockés afin d'empêcher leur rejet dans l'atmosphère.

En l'absence d'accord à l'échelle de l'OCDE, le WWF prévoit de faire campagne au niveau des Etats et de l'UE.
"Un échec signifierait maintenir le statu quo de la politique pro-charbon obsolète de l'OCDE, une honte absolue pour les pays riches l'année de la Conférence des parties", dit Sébastien Godinot, économiste du WWF.
http://www.usinenouvelle.com/article/un ... le.N331853

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54585
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Centrales thermique à charbon .... pas propres

Message par energy_isere » 10 sept. 2015, 11:54

Valls confirme la suppression "immédiate" des crédits exports pour les centrales à charbon sans dispositif anti-CO2

AFP le 10/09/2015

Le Premier ministre Manuel Valls a confirmé jeudi la suppression "immédiate" des crédits à l'exportation pour les centrales à charbon dénuées de dispositifs de capture et de stockage du CO2, lançant à l'Elysée la mobilisation pour la COP21.

"Nous supprimons immédiatement les crédits exports pour tous les nouveaux projets de centrale à charbon qui ne sont pas dotés d’un dispositif de capture et stockage de CO2", a déclaré le chef du gouvernement devant 400 invités, élus et représentants de la société civile française.

La ministre de l'Energie et de l'Ecologie Ségolène Royal avait annoncé jeudi au micro de France Info que les aides de l'Etat à Alstom pour l'export de centrales à charbon allaient être supprimées, mais redonnées au groupe pour investir dans les énergies renouvelables.

Comme annoncé par le président François Hollande lors de la conférence environnementale de novembre, "ces aides vont être supprimées, le Premier ministre va le confirmer tout à l'heure", avait dit Mme Royal.

"Mais j'ai proposé à Alstom que ces aides lui soient données pour investir dans les énergies renouvelables", a-t-elle précisé.

Cette décision est l'une des principales promesses du gouvernement français en matière de réduction des énergies fossiles, qui prend valeur d'exemple à trois mois de l'ouverture de la conférence de Paris sur le climat (COP 21).
http://www.boursorama.com/actualites/va ... 5c5fd91b59

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54585
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Centrales thermique à charbon .... pas propres

Message par energy_isere » 25 mars 2017, 13:02

Le déclin des centrales à charbon se poursuit inexorablement à l’échelle mondiale

Agence Ecofin 22 mars 2017

Les projets de centrales à charbon ont connu, en 2016, un fort recul principalement en Inde et en Chine, principalement, selon le rapport « Boom and Bust 2017 : Tracking The Global Coal Plant Pipeline », édité par CoalSwarm, Greenpeace et Sierra Club.

Selon l’étude, le volume des projets à l’étape de pré-construction (annoncé et ayant obtenu des permis de construction) a diminué de 48% au cours de 2016, tandis que celui des centrales dont la construction a démarré au cours des 12 derniers mois a chuté de 62%. Le volume des centrales thermiques à charbon, achevées, a connu une baisse de 29% et les nouveaux permis délivrés ont vu leur nombre diminuer de 85%. Au total, plus de 100 projets de construction de centrales à charbon, représentant une capacité de 68 GW sont désormais arrêtés dans ces deux pays.

« Le nombre record de chantiers gelés montre que les autorités centrales chinoises et les banquiers indiens ont compris que le fait de construire autant de centrales à charbon aboutirait à un énorme gaspillage. Quelle que soit sa soudaineté, le passage des combustibles fossiles aux énergies propres dans le secteur électrique est une tendance positive pour notre santé, la sécurité du climat et la création d’emplois. De toute évidence, cette tendance est bien partie pour durer.», a affrmé Ted Nace, le directeur de CoalSwarm.

De manière générale, la Chine a gelé 67% de ses projets de centrales à charbon en cours, l’Inde 74% et 67% des centrales en cours à travers le monde ont été gelées. Des records ont également été battus en 2015 et 2016, en ce qui concerne l’arrêt des centrales déjà en exploitation. En Europe et aux Etats-Unis, 64 GW de centrales à charbon ont été arrêtées. Pékin, la capitale chinoise a fermé sa dernière centrale à charbon. Les Etats-Unis ont arrêté, depuis 2010, 251 de leurs centrales à charbon et le recul de 52% de la consommation de charbon, au Royaume-Uni, a permis d’atteindre le plus bas niveau d’émission de carbone depuis 1894.

« Quoi que certains puissent dire, le règne du charbon est terminé.», a affirmé Michael Bloomberg, ancien maire de la ville de New York, faisant allusion à la promesse du nouveau gouvernement américain d’augmenter le nombre d’emplois dans l’industrie charbonnière.
http://www.agenceecofin.com/gestion-pub ... e-mondiale

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5096
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Centrales thermique à charbon .... pas propres

Message par Raminagrobis » 12 déc. 2017, 22:33

lien En Espagne, l'énergéticien privé Iberdrola veut fermer deux centrales au charbon, mais le gouvernement s'y oppose !
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8071
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Centrales thermique à charbon .... pas propres

Message par mobar » 13 déc. 2017, 07:02

Faudrait peut être demander au peuple des Asturias et de Castilla y Leon
Quand les représentants ne font pas le boulot attendu d'eux, les peuples doivent le faire à leur place
Mais ça non plus ça ne convient pas aux oligarques!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre