Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 23 oct. 2022, 23:10

Valeco va construire une centrale solaire flottante de 19,8 MW en Nouvelle-Aquitaine
La filiale française du fournisseur d’électricité EnBW a annoncé le lancement effectif de son projet photovoltaïque de Clave : une centrale solaire flottante de 19,8 MW qui sera déployée sur une ancienne gravière de la commune de Durance dans le Lot-et-Garonne et pour laquelle Valeco a obtenu un permis de construire.

OCTOBRE 20, 2022 MARIE BEYER

Image
Image : Valeco

Valeco a annoncé le lancement effectif de son projet photovoltaïque flottant à Durance, dans le Lot-et-Garonne. Dans un récent communiqué, la filiale française du fournisseur d’électricité EnBW a précisé avoir obtenu le permis de construire relatif au développement de ce qui pourrait devenir, selon la société, la plus grande centrale solaire flottante à ce stade avancé de Nouvelle-Aquitaine.

D’une puissance de 19,8 MW, l’installation sera déployée sur un lac artificiel de 28 hectares qui abritait une gravière de sable du groupe Sibelco, le propriétaire foncier du site. Valeco prévoit, dans le détail, de recouvrir 55% de la surface du lac avec près de 46 000 panneaux photovoltaïques qui prendront ancrage à une dizaine de mètres des berges. Comme sur les technologies flottantes déployées jusqu’à présent, l’entreprise a prévu d’installer les modules sur des flotteurs avec un point d’ancrage au sol pour les maintenir en place, notamment en cas de vent ou de météo turbulente.

La centrale sera rattaché au poste source de Nérac, et devrait permettre de produire l’équivalent de la consommation annuelle de 12 700 habitants. Valeco a annoncé que les collectivités locales percevront un montant global de 170 000 euros par an dans le cadre de cette installation (sans préciser la nature des fonds) et qu’elle fera appel à une entreprise locale pour assurer le terrassement lors des travaux de construction.

« Nous sommes ravis de lancer officiellement ce projet de centrale solaire flottante sur la commune de Durance, un territoire que nous connaissons bien puisque Valeco travaille déjà sur d’autres projets EnR, en collaboration avec la Communauté de communes » s’est réjouit François Daumard, le président de Valeco qui explore ici une solution potentielle à la problématique du manque de foncier disponible en France. Basée à Montpellier, l’entreprise comptait 133 MW de puissance installée solaire au 31 décembre 2021.
https://www.pv-magazine.fr/2022/10/20/v ... aquitaine/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 23 oct. 2022, 23:18

Corsica Sole inaugure la plus grande centrale solaire de Franche-Comté
Située dans le département du Jura, la centrale PV de Picarreau devrait couvrir la consommation annuelle d’électricité de 10 000 foyers avec une production de 29 800 MWh d’électricité par an, faisant d’elle la plus grande installation solaire de Franche-Comté selon la société corse. Le projet a été initié par la commune de Picarreau en 2016 et est lauréat d’un appel d’offres de la CRE de 2019, dans le cadre duquel il s’est ouvert au financement participatif.

OCTOBRE 17, 2022 MARIE BEYER

Image
Image : Corsica Sole

En France, la rentrée est synonyme d’inauguration pour centrales solaires au sol. Le 6 octobre dernier, c’était au tour de Corsica Sole d’annoncer la mise en service d’une installation de son portefeuille. Située dans le département du Jura, la centrale PV de Picarreau devrait couvrir la consommation annuelle d’électricité de 10 000 foyers avec une production de 29 800 MWh d’électricité par an, faisant d’elle la plus grande installation solaire de Franche-Comté selon la société corse.

Corsica Sole explique avoir commencé à travailler sur le projet photovoltaïque dès 2016. C’est, en effet, à ce moment là que sa proposition a été retenue dans un appel à projets pour le développement, la construction et l’exploitation de la centrale sur la commune de Picarreau. « Une volonté de notre collectivité de s’investir dans la transition énergétique a fait naitre le projet de la Ferme Solaire de Picarreau en 2016, explique Dominique Pellin, le Maire de Picarreau. Notre Conseil Municipal a établi un cahier des charges complet et contraignant afin que le terrain, en friches depuis de nombreuses années, devienne un vecteur économique et écologique de la région. C’est à force de détermination, de motivation, de perspicacité que notre équipe municipale a franchi toutes les étapes d’un chemin long et difficile de plus de six années. »

Le projet solaire de Picarreau a ensuite été présenté et lauréat à un appel d’offre de la CRE en 2019. Le capital a ultérieurement été ouvert à l’investissement participatif pour profiter d’un prix de vente majoré, comme prévu dans les appels de la CRE. A cette occasion, le financement a été livré en partie par la commune de Picarreau et par les habitants du département du Jura et les départements limitrophes, à savoir l’Ain, la Côte d’Or, le Doubs, la Haute-Saône et la Saône-et-Loire.

« Le développement de la ferme solaire a été mené en étroite collaboration avec les acteurs locaux et régionaux. Le projet a été instruit afin que la centrale respecte des conditions de haute qualité environnementale relatives au patrimoine, au paysage, à la qualité des sols, de l’air et de l’eau, prévues par la réglementation », déclare Corsica Sole dans un communiqué. « Dans ce cadre, entre autres, 5400 arbres ont été plantés sur un terrain de la commune, la clôture a été adaptée afin de favoriser la bonne circulation de la petite faune et des hibernaculums (nids de bois et roche) ont été créés pour les reptiles. Le terrain a été remis en état de pâturages par l’ONF (Office National des Forêts) pour pouvoir accueillir des bergers des communes voisines. Trois kiosques pédagogiques sont mis en place en bordure du site (le projet, la faune et la flore). »
https://www.pv-magazine.fr/2022/10/17/c ... che-comte/


cette autre source signale que la puissance est de 28 MWc :
https://hebdo39.net/picarreau-la-plus-v ... gion-nait/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 29 oct. 2022, 20:29

TotalEnergies entend capter l'énergie du soleil sur une zone de 19 hectares située à Tour-de-Faure, commune voisine du célèbre village de Saint-Cirq-Lapopie, classé "plus beau village de France". Pour l'instant le site est encore vierge, et son futur fait débat.

Antoine Jeuffin - franceinfo le 29/10/2022

Près de Cahors dans le Lot, des habitants se mobilisent contre un futur parc de panneaux photovoltaïques en projet sur la commune de Tour-de-Faure. Les opposants au projet voulu par TotalEnergies vont marcher ce samedi 29 octobre, pour dire qu'ils ne veulent pas de ces milliers de panneaux sur 19 hectares, soit plus de 20 terrains de football.

Le projet est situé sur un plateau qui donne sur les collines de la vallée du Lot. Une partie de la zone concernée est en face d'un sentier. Sur cette terre très sèche, les arbres ne sont pas très hauts. Marie Cordié-Levy habite à dix minutes d'ici. Elle fait partie du Collectif environnemental Lot Célé (CELC) qui s'oppose au projet. "Je viens tout le temps ici avec mes petits-enfants, mes enfants, raconte la militante. C'est un lieu de promenade, c'est un lieu de repos. C'est un lieu merveilleux, c'est magique. Il va y avoir des barrières de 2,50 m de haut autour du truc, donc on ne pourra même plus y aller."

Tous les terrains en question sont privés. Les cinq propriétaires ont donné leur accord à TotalEnergies. La mairie de Tour-de-Fort a délivré un permis de construire en 2020. Et pour l'adjoint au maire, Jean-Louis Eyroles, la zone concernée n'a rien d'exceptionnelle : "La qualifier de magnifique me paraît exagérée. C'est une zone végétale mais qui n'a pas un grand intérêt sur le plan de l'aspect. Il n'y a pas de forêt proprement dite. Il y a des arbres, mais pas des bois nobles, c'est essentiellement du pin. Bien sûr qu'on ne peut pas se satisfaire pleinement de la disparition d'un certain nombre d'arbres, mais néanmoins, ce projet ne représente qu'une partie très minime du massif."

Un projet démesuré ?
L'adjoint précise qu'il n'y aura pas d'impact sur la vue depuis et vers Saint-Cirq-Lapopie, à peine une tache bleutée depuis les hauteurs du célèbre village. Avec tous ces panneaux, TotalEnergies doit produire chaque année l'équivalent de la consommation électrique annuelle de 7 300 ménages. Et la mairie entend percevoir 10 000 euros par an en taxes. Mais pour le Collectif environnemental Lot Célé, la taille du projet pose problème. "C'est une usine, s'indigne Marie Cordié-Levy. On va voir des champs photovoltaïques comme en Espagne, c'est-à-dire des collines entières recouverts de photovoltaïques, c'est ça qu'on veut ? c'est l'argument rentabilité ?"

Alors qu'on pourrait faire plus petit, avance Jean-Luc Vallet, le maire de Brengues, d'une petite commune proche. Il est aussi vice-président de Céléwatts, une société collaborative qui a déjà construit de petits parcs photovoltaïques. "On est pour un photovoltaïque raisonnable. Nous, on propose comme alternative ce qu'on appelle une grappe de parcs photovoltaïques, c'est-à-dire des petits parcs qui produisent l'équivalent de la consommation de la moyenne des communes du Lot. Par exemple, les deux parcs qu'on a en production en ce moment. Ce sont des parcs qui produisent pour 250 personnes chacun. Nous, on occupe en moyenne 5 000 m²."

Et puis, il y a la question de la protection de la faune locale que le projet menace, selon Marie Cordié-Lévy : "Il y a des chevreuils, des sangliers, des biches. On les voit fréquemment, c'est magique. Je ne sais pas comment les biches vont passer sous les grilles. À moins de prendre une potion genre Alice au pays des merveilles. Les animaux sont sauvages, il faut les laisser courir où ils veulent." La mairie répond qu'il y aura des couloirs de passage entre chacune des trois zones. "Il a été imposé à TotalEnergies de faire une étude par des naturalistes et des botanistes, sur les quatre saisons, de façon à identifier les espèces qui se trouvent sur ce secteur. Tout sera fait pour les protéger", explique Jean-Louis Eyrolles.

"Les bêtes vont pâturer sur la totalité de la centrale"

Pour ses partisans, le projet de TotalEnergies a aussi un intérêt : soutenir l'élevage. Martin Vignals élève des brebis juste à côté de la zone concernée. Il possède deux hectares inclus dans le projet, pour lesquels TotalEnergies va lui verser un loyer. L'entreprise va aussi le payer pour que ses bêtes broutent sous les panneaux photovoltaïques. "Les bêtes vont pâturer sur la totalité de la centrale, détaille l'éleveur. Ils fournissent aussi des clôtures, des abreuvoirs et des postes électriques. L'herbe, elle manque, et le fait de pouvoir aménager ces terres en pâturage avec la garantie que ce soit en bio et avant que les panneaux soient implantés pouvoir semer une prairie multi-espèces que je ferai moi-même."

L'éleveur pourrait voir son troupeau passer de 200 à 300 bêtes. Il faudra pour cela que l'enquêtrice publique rende un avis favorable courant novembre, avant la décision de la préfète, qui aura le dernier mot normalement avant la fin de l'année. TotalEnergies prévoit un an de travaux, et en fonction de recours, prévoit une mise en service d'ici 2025.
https://www.francetvinfo.fr/replay-radi ... 18004.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 31 oct. 2022, 11:06

Ce qu'il faut savoir sur le parc photovoltaïque de 30 hectares qui vient de sortir de terre dans le Var
Jeudi 20 octobre s’est tenue l’inauguration d’un parc photovoltaïque de trente hectares. Il permettra de couvrir les besoins annuels en électricité de plus de 20.000 habitants.

Arnaud Ciaravino Publié le 21/10/2022

Image
Le parc solaire de 30 hectares qui a été inauguré à Moissac-Bellevue (Var). Photo DR

C’est en pleine forêt, à l’abri des regards, que s’est déroulée l’inauguration d’un immense champ de 65.000 panneaux solaires, s’étalant sur une surface de trente hectares, à Moissac-Bellevue.

Une mer de verre trempé et d’aluminium qui fournira, grâce au soleil provençal, une puissance de plus de 30 MégaWatt (MW) d’électricité. Soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de plus de "deux fois la population de la Communauté de communes lacs et gorges du Verdon (environ 20 000 habitants, NDLR)", annonce fièrement Romain Poubeau, représentant de la société privée à l’origine de la construction de la centrale solaire, Urbasolar.

(...abonnés)
https://www.varmatin.com/vie-locale/ce- ... var-802166

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 31 oct. 2022, 20:12

Comment VSB a quasiment doublé la puissance de sa centrale « Soleil de Balsac » pour une même surface
Entre le début du projet en 2016 et sa construction en 2022, les évolutions technologiques des panneaux et une meilleure gestion de l’espace ont permis de passer d’une capacité de 5 MWc à 9 MWc.

OCTOBRE 31, 2022 GWÉNAËLLE DEBOUTTE

Image
Centrale "Soleil de Tougas" à Indre et Saint-Herblain (44). Image : VSN Energies Nouvelles

.....................
lire https://www.pv-magazine.fr/2022/10/31/c ... e-surface/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 12 nov. 2022, 19:46

Voltalia lance la construction d’une centrale de 12,1 MW dans le Grand Est
Située près de Colmar, la centrale solaire de Logelbach s’étend sur une douzaine d’hectares d’une ancienne décharge dont les parcelles ont été mis à disposition par un propriétaire privé. Sa mise en service est prévue au deuxième semestre 2023.

NOVEMBRE 7, 2022 MARIE BEYER

Image
Image : Voltalia

Les projets retardés par le covid et la crise d’approvisionnement qui a suivi finissent par sortir de terre. C’est le cas de la centrale solaire de Logelbach qui sera bientôt mise en place près de Colmar, dans le Grand Est. Initialement prévu pour fin 2021, le début de la construction de l’installation au sol a été annoncé la semaine dernière par Voltalia dans un communiqué. De début 2022, sa mise en service sera donc décalée au deuxième semestre 2023.

Située dans la commune de Wintzenheim, dans le Haut-Rhin, la centrale solaire de Logelbach va s’étendre sur 12 hectares d’une ancienne décharge pour atteindre une capacité installée totale de 12,1 MW. Avec ses 21 384 panneaux solaires, l’installation devrait produire l’équivalent de la consommation en électricité d’environ 6 000 habitants. Toute sa production sera injectée au réseau.

Avec cette opération, Voltalia se renforce dans le Grand-Est où elle exploite, à date, uniquement des parcs éoliens. Plus largement, la région intéresse de manière croissante les développeurs, notamment en raison de la pression foncière toujours plus forte pour les actifs solaires dans les régions les plus ensoleillées. Les économies d’échelle et la recherche de rentabilité en se plaçant près des postes sources (pour éviter les frais de raccordement trop élevés) sont autant d’arguments annexes pour se positionner dans les régions plus au nord.

Ici, le site de « Logelbach » est situé à 400 mètres du premier poste source dans la commune de Wintzenheim. Le lieu-dit « Logelbach » est en partie détenu par un propriétaire privé qui a mis à disposition ses parcelles en vue de l’installation d’une centrale solaire. « Du fait du confinement existant au droit du site relatif à l’ancienne décharge, les fondations des panneaux ont été adaptés afin de ne pas impacter le sol existant. Les fondations par longrines béton ont ainsi été préférées aux systèmes de pieux battus dans le sol », précise Voltalia dans l’évaluation environnementale du projet.
https://www.pv-magazine.fr/2022/11/07/v ... grand-est/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 13 nov. 2022, 22:54

TotalEnergies et le Groupe Ortec s’associent pour la construction d'un parc photovoltaïque

édité le 08/11/2022

TotalEnergies et le Groupe Ortec s’appuieront sur leurs compétences respectives pour développer un site de production d’électricité verte sur la commune de Moussoulens dans le département de l’Aude (11) et ainsi valoriser une ancienne friche industrielle.

Le projet photovoltaïque porté par TotalEnergies a été autorisé en février 2020 sur ce site. La Compagnie s’est adressée à Ortec, et notamment à sa filiale Ortec Soléo pour acquérir le site en vue de réaliser sa dépollution préalable.

Ces travaux seront réalisés en deux phases, dont la première interviendra fin d’année 2022. Les travaux de construction pourront débuter à l’issue de celle-ci, en février 2023. La centrale solaire devrait commencer à produire ses premiers kilowattheures sur le réseau fin 2023. D’une puissance de 4,5 MWc, la centrale produira chaque année 6,1 GWh soit l’équivalent de la consommation électrique hors chauffage de 4 000 personnes.

« Ce projet est la démonstration qu’une friche industrielle polluée peut être reconvertie pour produire de l’électricité verte et ainsi participer à la transition énergétique des territoires. La collaboration avec le Groupe Ortec a permis à la fois de disposer d’un foncier remis aux normes et constructible. » déclare Thierry Muller, Directeur Général de TotalEnergies Renouvelables France. « Nous sommes persuadés que cette première expérience avec le Groupe Ortec en la matière n’est que le début d’une collaboration vertueuse et fructueuse. »

« Dans un contexte de lutte contre l’artificialisation des sols et de préservation des ressources, les équipes d’Ortec Soléo ont développé une compétence pointue dans le traitement des sols pollués. Soutenus par notre centre de R&D et nos équipes expertes en France et à l’international, nous nous sommes engagés sur le long terme avec TotalEnergies pour dépolluer le site de Moussoulens et le convertir en une zone de production d’énergie photovoltaïque. Ce type de projet est enthousiasmant et marque notre engagement à développer des solutions environnementales concrètes. Il représente une nouvelle étape dans le plan d’évolution des offres du Groupe vers des services toujours plus respectueux de l’environnement. Le partenariat avec TotalEnergies présente par conséquent de belles perspectives d’avenir », déclare de son côté Julien Einaudi, Executive Vice-President Global Services du Groupe Ortec.
https://www.euro-petrole.com/totalenerg ... -n-f-24704

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 19 nov. 2022, 19:29

Tenergie va solariser les parkings de 119 gares SNCF en France
Lauréat d’une première tranche de la consultation nationale du groupe public ferroviaire, le développeur et producteur EnR obtient une convention d’occupation temporaire du patrimoine foncier de la SNCF lui permettant d’équiper 119 gares en ombrières de parkings.

NOVEMBRE 14, 2022 MARIE BEYER

Tenergie a annoncé la signature d’un contrat de partenariat avec SCNF Gares & Connexions en vue de la solarisation de 119 gares réparties dans toute la France. Cet accord intervient à la suite de l’appel à manifestation lancé par la SNCF en février dernier et pour lequel le projet de Tenergie a été retenu. Selon le communiqué, près de 180 000 mètres carrés au total seront recouverts de panneaux photovoltaïques sous la forme d’ombrières de parkings.

Selon les estimations de Tenergie, qui se base sur une puissance moyenne d’1 MW pour 5000 mètres carrés, les installations pourrait représenter au total une capacité installée de 30 MW sur les 119 gares. Une première vague de mise en service devrait intervenir d’ici fin 2024. Ce premier portefeuille de projet, une fois réalisé, pourrait être en mesure de couvrir l’équivalent de 15 % de la consommation de l’ensemble des 3000 gares françaises.

L’accord a été conclu sous la forme d’une convention d’occupation temporaire du patrimoine foncier de la SNCF. Le développeur et producteur sera en charge de la conception, de la réalisation, de la mise en service, de l’exploitation et de la maintenance des centrales solaires déployées.

Pour rappel, la SNCF entend poursuivre la solarisation de ses gares et couvrir, à terme, prêt d’un millions de mètres carrés de foncier de panneaux photovoltaïques (soit 150 à 200 MW de puissance totale), en priorité sous forme d’ombrières de parkings et, éventuellement, sur le toit de ses halls passagers. L’objectif d’ici 2030 sera de couvrir l’intégralité de la consommation électrique des gares du réseau SCNF Gares & Connexions en énergie solaire. Ceci reste toutefois un chiffre en terme d’équivalence puisque la production sera, comme ici, en partie injectée sur le réseau – même si la SNCF précise qu’une partie pourrait également être intégrée au réseau électrique des gares directement.
https://www.pv-magazine.fr/2022/11/14/t ... en-france/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 26 nov. 2022, 22:14

Engie inaugure deux ombrières de parking d’une puissance totale de 16,3 MW pour un groupe de transport automobile
Situées en Nouvelle-Aquitaine, les installations photovoltaïques couvrent 13,5 hectares au total et sont mises à disposition de l’entreprise de transport et de logistique automobile DVTA, une filiale du groupe 2L LOGISTICS, qui utilisera cet espace en tant que parking et zone de logistique.

NOVEMBRE 24, 2022 MARIE BEYER

Image
Image : Engie Green


Engie a récemment annoncé l’inauguration de deux ombrières solaires de parking dans le département de la Vienne, en Nouvelle-Aquitaine. L’entreprise mondiale du gaz continue ainsi son positionnement sur les énergies renouvelables, notamment via des opérations médiatisée avec sa filiale Engie Green. Ici, elle signe avec DVTA, une filiale du groupe 2L LOGISTICS, spécialisée dans le transport et la logistique automobile.

Sont livrés, deux centrales en toiture de 36 660 panneaux solaires au total, déployés sur le parc automobile du site de DVTA à Ingrandes-sur-Vienne. D’une puissance totale de 16,3 MW les infrastrutctures photovoltaïques sont raccordées au réseau et produiront environ 19 300 MWh par an, selon Engie, soit l’équivalent de la consommation domestique électrique annuelle de 8 800 personnes. Au total, c’est 12 hectares de parkings couverts qui sont désormais opérationnels avec le nouvel équipement, sachant que DVTA 1 est le site de stockage de l’entreprise alors que le projet DVTA 2 a été développé sur une ancienne base militaire réhabilitée en zone logistique.

Baptisés DVTA 1 et 2, les deux installations photovoltaïques présentent respectivement 6,3 MW et 10 MW de puissance installée et produiront 7 300 MWh et 12 000 MWh par an. Elles couvrent chacune environ 2000 et 4000 véhicules en occupant 5 et 8,5 hectares.

Engie Green affirme avoir déboursé 17,1 millions d’euros d’investissement pour les deux infrastructures (6,6 et 10,5 millions d’euros). « Les centrales solaires en ombrières de DVTA permettront au territoire de bénéficier d’environ 100 000 € de recettes fiscales chaque année. Ce sont les 3è et 4é centrales solaires Engie Green sur le département de la Vienne, pour une puissance installée totale de 31 MWc », précise l’entreprise dans un communiqué.
https://www.pv-magazine.fr/2022/11/24/e ... de-163-mw/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 05 déc. 2022, 17:29

TotalEnergies inaugure une centrale solaire sur trackers de 33 MWc
Le parc installé dans les Bouches-du Rhône valorise une zone délaissée de 49 hectares appartenant à la Société du Pipeline Sud Européen (SPSE), exploitante d’un réseau de stockage et de transport par pipelines d’hydrocarbures.

DÉCEMBRE 5, 2022 GWÉNAËLLE DEBOUTTE

Image
Centrale solaire de La Feuillane ( Bouches-du-Rhône).
Image : BlueMont Film – TotalEnergies


TotalEnergies a inauguré la centrale solaire de La Feuillane, située sur la commune de Fos-sur-Mer, dans le département des Bouches-du Rhône. Les près de 80 000 panneaux photovoltaïques sont installés sur trackers et déploient une puissance de 33 MWc pour une production de 55 GWh d’électricité verte.


Le parc valorise une zone délaissée de 49 hectares appartenant à la Société du Pipeline Sud Européen (SPSE), exploitante d’un réseau de stockage et de transport par pipelines d’hydrocarbures. En effet, les terrains étant situés à proximité de bacs d’hydrocarbures, ils ont été rendus impropres à l’agriculture ou à l’urbanisation.

Le chantier de construction a démarré en septembre 2020 pour s’achever par la mise en service industrielle en février 2022, avec plus de 2 mois d’avance sur le planning initialement prévu. Un des défis principaux autour de la construction résidait dans l’intégration des standards de sécurité inerrants à ce type de site. « Pour mettre en service la centrale, nous avons dû mettre en œuvre un planning et des solutions adaptées au niveau de sécurité du site et aux enjeux environnementaux. C’est grâce à un dialogue étroit avec SPSE, l’administration et nos sous-traitants que nous avons pu parvenir à mettre en service cette centrale avec plus de deux mois d’avance sur le planning initial », a déclaré Erwan Sauvegrain, Directeur des Opérations, TotalEnergies Renouvelables France. Par ailleurs, l’automatisation du déballage des panneaux a permis, sur ce chantier, de limiter les risques de manutention et faire gagner un temps précieux. TotalEnergies a également installé des clôtures lourdes ainsi qu’un réseau incendie raccordé à celui de SPSE.

Concernant le respect de la biodiversité, des espaces ont été préservés pour permettre la nidification du Milan noir identifié aux alentours du site. Par ailleurs, des ovins viendront, en toute sécurité, pâturer sur le site et permettront son entretien en limitant, ainsi, l’utilisation d’engins mécaniques.

Le projet a fait l’objet de deux campagnes de financement participatif ouvertes aux habitants des Bouches-du-Rhône et des départements avoisinants qui ont permis de lever 3,25 millions d’euros, auprès de 109 souscripteurs.
https://www.pv-magazine.fr/2022/12/05/t ... de-33-mwc/

55 GWh annuel pour 33 MWc ca fait du 1.67 MWh par kWc, c'est pas mal. On voit qu' on est dans le Sud de la France.


Image

https://www.usinenouvelle.com/article/t ... r.N2073976

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 18 déc. 2022, 21:47

La SNCF et CVE implantent une centrale PV sur un ancien foncier ferroviaire
Le parc solaire de 17,5 MWc sera mis en service à l’horizon 2026, sur le terrain de l’ancien triage de Nouvion-sur-Meuse (Ardennes). La gare maintiendra son activité, même pendant la phase de chantier.

DÉCEMBRE 16, 2022 GWÉNAËLLE DEBOUTTE

SNCF Immobilier, qui assure la gestion du parc immobilier de l’entreprise ferroviaire éponyme, a signé avec le producteur d’énergies renouvelables CVE une convention d’occupation temporaire de 30 ans pour développer une centrale photovoltaïque au sol, sur un terrain de 13 hectares d’un ancien triage ferroviaire. Un bail de longue durée de 30 ans, et non une cession, a été privilégié. Cela permettra, si nécessaire, de redonner un usage ferroviaire au terrain à l’issue du bail.

Depuis les années 2010 et la baisse du transport de marchandises par voies ferroviaires dans le secteur Grand Est, le terrain de l’ancien triage de Nouvion-sur-Meuse (Ardennes) s’était en effet transformé en une friche industrielle. A l’instar d’autres projets photovoltaïques développés par le groupe SNCF sur d’anciens fonciers ferroviaires, un appel à projet a donc été lancé en mai 2022. Parmi les huit candidatures reçues, CVE a remporté le contrat pour la conception, le financement, la réalisation, l’exploitation et la maintenance d’une centrale solaire photovoltaïque sur le terrain de l’ancien triage de Nouvion-sur-Meuse. Le développeur et exploitant de centrales de production d’énergies renouvelable possède à l’heure actuelle 70 MWc de PV en exploitation et en développement de plus de 70 MWc dans le Grand Est, avec les centrales de Marigny (51), de Regniowez (08) et les futures ombrières qui couvriront le parking du Zénith de Strasbourg.

53 hectares de friches de la SNCF valorisés

Dans le détail, la centrale de 17,5 MWc de puissance sera composée de 30 105 modules photovoltaïques et produira l’équivalent de la consommation électrique annuelle de près de 3 800 foyers ce qui permettra d’éviter l’émission de 7 322 tonnes de CO2 pendant toute la durée de vie du projet. Le montant de l’investissement global est de 13 millions d’euros, porté par CVE et sa mise en service est prévue pour 2026. La centrale solaire s’intégrera au sein d’une base de stockage de rails et de traverses et bénéficie de la proximité avec le poste source RTE.

Dans l’Hexagone, la SNCF est le premier consommateur industriel d’électricité du pays avec plus de 9 000 GWh par an (dont 81 % pour la traction de ses trains) et s’est engagé dans la recherche de production d’énergies renouvelables, dont l’un des volets porte sur la valorisation du patrimoine foncier et immobilier. Cette signature avec CVE fait donc passer à 53 le nombre d’hectares de friches industrielles du groupe transformés en centrales photovoltaïques. C’est en outre une première dans la région Grand Est. « Une dizaine d’autres projets d’implantation de fermes photovoltaïque sur nos fonciers ferroviaires inutilisés dans notre région sont actuellement à l’étude », a avancé Marie-Véronique Gabriel, Directrice SNCF Immobilier Grand Est.
https://www.pv-magazine.fr/2022/12/16/l ... rroviaire/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 20 déc. 2022, 13:45

Une loi pour faire plus de place au solaire en France
Pour atteindre la neutralité carbone, la France doit multiplier par dix le solaire, très gourmand en foncier.

Aurélie Barbaux 20 Décembre 2022

Si la France n’a pas atteint ses objectifs en matière d’énergies renouvelables, ce n’est pas uniquement à cause de problèmes d’acceptabilité et de lenteurs administratives. C’est aussi, pour le solaire du moins, par manque de place disponible. «Le foncier n’est pas un sujet pour l’éolien, dont l’empreinte au sol est très faible», explique Alexandre Roesch, le délégué général du Syndicat des énergies renouvelables (SER). En revanche, en attendant la fin des expérimentations de panneaux solaires biface verticaux par la CNR et Engie, un mégawatt de solaire installé nécessite un hectare de manière incompressible.

[...abonnés]
https://www.usinenouvelle.com/article/u ... e.N2071996

1 ha pour 1 MW de solaire PV, yep c'est bien ce qu' on a repéré par ici.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 31 déc. 2022, 11:27

Neoen a été sélectionné pour 2 nouveaux projets solaires PV :
...............
By NS Energy Staff Writer 13 Dec 2022

Neoen has won two solar projects totalling 42.1 MWp, both located in the Grand Est region. The Isle-sur-Marne (19.3 MWp, Marne) and Morhange 2 (22.8 MWp, Moselle) plants rehabilitate respectively a former quarry and disused military land.
Construction is scheduled to begin in 2023. Morhange 2 is an extension of Neoen’s photovoltaic farm located in the same municipality.
https://www.nsenergybusiness.com/news/n ... in-france/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 07 janv. 2023, 19:47

Orange implante sa première centrale solaire en Europe
L’opérateur de télécommunications français a signé un protocole d’accord avec le spécialiste de l’autoconsommation solaire Reservoir Sun, pour l’installation d’une centrale photovoltaïque à Bercenay-en-Othe (Aube), dont la mise en service est prévue en 2025.

JANVIER 6, 2023 GWÉNAËLLE DEBOUTTE

L’opérateur de télécommunications français Orange va déployer sa première centrale photovoltaïque en Europe, sur le site stratégique de télécommunications par satellite de Bercenay-en-Othe, dans l’Aube. La surface au sol couvrira 50 000 m2 et aura une capacité installée de 5 MW (dont 1 MW pour l’autoconsommation et 4 MW pour la réinjection). Le parc permettra de couvrir 20 % des besoins énergétiques du site et le surplus d’électricité pourra être réinjecté sur le réseau.
..............................
lire https://www.pv-magazine.fr/2023/01/06/o ... en-europe/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 08 janv. 2023, 13:41

TDF signe avec Neoen un Corporate Power Purchase Agreement portant sur 62 MW d’énergie solaire en France

22/12/2022 Groupe TDF

• Neoen a signé un contrat de vente de 62 MW d’énergie solaire avec TDF, pour une durée de 15 ans
• L’électricité sera produite par les futurs parcs solaires de Salernes (16,8 MW) et de Boussès (45,1 MW), détenus à 100% par Neoen. Ces deux parcs, dont la construction démarrera en 2023, seront respectivement mis en service en 2024 et 2025
• Il s’agit du premier Corporate PPA signé en France par Neoen et par TDF. TDF achètera 100% de la production de ces deux parcs


Neoen (ISIN Code : FR0011675362, code mnémonique : NEOEN), leader indépendant français de la production d’énergie exclusivement renouvelable, a signé un contrat de vente d’électricité (Corporate Power Purchase Agreement) de 62 MW avec TDF, opérateur d’infrastructures et de réseaux numériques majeur en France métropolitaine et en Outre-Mer. Il s’agit du premier Corporate PPA signé en France par Neoen et par TDF.

Selon les termes du contrat, TDF achètera à compter du 1er janvier 2026, et pour une durée de 15 ans, l’électricité et les garanties d’origine qui seront produites par les centrales solaires de Salernes (16,8 MW, Var) et de Boussès (45,1 MW, Lot-et-Garonne).

Pour TDF, ce Corporate PPA permettra ainsi d’alimenter en énergie verte une partie notable de la consommation électrique de ses sites de télécommunication et de diffusion audiovisuelle. Cette initiative s’inscrit dans la démarche globale menée par le Groupe en matière de responsabilité sociétale et de réduction de son empreinte carbone.

Les deux parcs solaires, développés par Neoen en concertation avec les élus locaux et les parties prenantes des territoires concernés, entreront en construction en 2023 pour une mise en service prévue en 2024 pour Salernes et en 2025 pour Boussès. Leur production annuelle est estimée à près de 83 GWh. Ils sont détenus à 100% par Neoen qui en assurera l’exploitation.

Par ailleurs, le parc de Boussès permettra de revaloriser un milieu forestier dégradé et malade (formation de chablis, coléoptères xylophages, attaques du Fomes). Au titre de la compensation forestière, 86,2 ha d’arbres sains (dont des essences feuillues) seront plantés dans le département du Lot-et-Garonne, soit plus du double de la surface défrichée.
https://www.tdf.fr/communiquesdepresse/ ... orate-ppa/

Répondre