Chaleur solaire dans l'industrie

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Chaleur solaire dans l'industrie

Message par Raminagrobis » 19 déc. 2017, 08:05

On connait trois type d'usage de l'énergie solaire :
* L'électricité photovoltaique
* Les panneaux passifs qui produisent de l'eau chaude pour les usages sanitaires
* Les centrales à concentration, qui délivrent de la vapeur et alimentent une turbine.

Une quatrième possibilité, bien qu'évidente et envisagée depuis des décennies, tarde à décoller. Il s'agit de produire de la chaleur pour l'industrie. D'innombrable usines ont besoin de chaleur (le plus souvent sous forme de vapeur) et utilisent des chaudières (souvent à gaz). L'idée d'y adjoindre des concetrateurs solaires pour économiser du combustible peine pourtant à faire son chemin.

lien un petit démonstrateur dans une usine chimique au Mexique
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Chaleur solaire dans l'industrie

Message par sherpa421 » 19 déc. 2017, 09:03

Dans les type d'usage de l'énergie solaire, tu en oublie beaucoup, par exemples :
- Les mur Trombe
- Les fours solaires
- La photosynthèse
...
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8375
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Chaleur solaire dans l'industrie

Message par Remundo » 19 déc. 2017, 09:18

sous les latitudes européennes, le solaire à concentration est très aléatoire car il nécessite un temps sans nuage.

et comme les usines ne s'implantent pas spontanément au Sahara...

et comme le gaz n'est pas si cher que ça et démarre à coup sûr à la puissance qu'on veut...

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8315
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Chaleur solaire dans l'industrie

Message par kercoz » 19 déc. 2017, 12:02

sherpa421 a écrit :
19 déc. 2017, 09:03
Dans les type d'usage de l'énergie solaire, tu en oublie beaucoup, par exemples :
- Les mur Trombe

...
Si qqun à l' idée de se monter un trombe petit rappel:
- une seule vitre ( rendement meilleur que le double vitrage en basse température ( les 2 courbes se croisent pour un delta T de 35 degrés ..peut se bricoler avec chassis bois, le double nécessite un pro et un chassis fer ou alu.)
- Pour améliorer le rendement placer des ventilateurs d'armoire ( 10 w) dans les trous du mur volant thermique et si plus techno, les faire démarrer qd le delta T Capteur maison est d' environ + 10 degré . L' amélioration du rendement est impressionante.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Chaleur solaire dans l'industrie

Message par Raminagrobis » 28 déc. 2017, 18:47

lien ici c'est une usine de cremes glacées en Inde, qui utilise des concentrateurs solaires pour fournir la vapeur pour la pasteurisation du lait.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Chaleur solaire dans l'industrie

Message par Raminagrobis » 16 déc. 2018, 13:41

lien Le la chaleur solaire pour une malterie en région centre
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Chaleur solaire dans l'industrie

Message par energy_isere » 16 déc. 2018, 14:18

Remundo a écrit :
19 déc. 2017, 09:18
sous les latitudes européennes, le solaire à concentration est très aléatoire car il nécessite un temps sans nuage.

et comme les usines ne s'implantent pas spontanément au Sahara...

et comme le gaz n'est pas si cher que ça et démarre à coup sûr à la puissance qu'on veut...
La chaleur solaire en France c'est quand même aléatoire, c'est pour ça que ll énergie renouvelable la plus employée en industrie en France est la biomasse.
J'ai posté pas mal la dessus à propos de papier et d'agro alimentaire.

Et passer au solaire à concentration ça demande beaucoup de terrain attenant à l'installation industrielle.

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 881
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Chaleur solaire dans l'industrie

Message par Silenius » 17 déc. 2018, 00:04

Voir le calculateur des Suedois Absolicon : http://www.absolicon.com/solar-collecto ... alculator/

200m2 de capteurs coutent quand meme 90 000 euros. Ils ont un modele qui produit de la vapeur a 160 degres.

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 881
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Chaleur solaire dans l'industrie

Message par Silenius » 17 déc. 2018, 00:11

Raminagrobis a écrit :
28 déc. 2017, 18:47
lien ici c'est une usine de cremes glacées en Inde, qui utilise des concentrateurs solaires pour fournir la vapeur pour la pasteurisation du lait.
et ca leur coute plus cher que le charbon :
Hatsun, which till now has been using steam produced in-house by burning coal, is spending more on solar steam. Company officials told BusinessLine that it would pay ₹1.3 a kg of steam, 20 paise more than the cost it currently incurs. But it doesn’t mind paying more because of its commitment to renewables.
petit mensonge sur le site du constructeur : https://protarget-ag.com/en/solar-therm ... le-energy/
With the installation of Protarget’s solar steam boiler system, the company is able to generate its thermal energy, that is required for the production of milk powder and ice cream, significantly cheaper than with the existing coal fired boiler system.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57772
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Chaleur solaire dans l'industrie

Message par energy_isere » 01 janv. 2019, 14:26


Une centrale solaire thermique de 12 MW en préparation à Issoudun

Par Jean-Philippe Pié - 11 décembre 2018

Quinze mille mètres carrés de capteurs solaires thermiques, pour 12 MW de puissance : ce gabarit sera une première en France. L’installation est prévue pour entrer en service en fin d’année prochaine dans une usine de production de malt, à Issoudun (Indre). Développée puis exploitée par NewHeat et financée par Kyotherm, sa production fera l’objet d’un contrat d’approvisionnement sur 20 ans (HPA, heat purchase agreement) signé avec le propriétaire de l’usine, le groupe Boortmalt (filiale de la coopérative Axéréal), au prix de 30€/MWh.

Retour : douze ans

Le tarif se trouve compétitif avec celui du gaz, que la production solaire thermique (8,7 GWh prévus) va
en partie remplacer. En tout cas, l’été. “ En juillet-août, l’effacement du gaz sera quasi complet,” précise Arnaud Susplugas, président de Kyotherm. Cette parité tarifaire solaire-gaz fossile est rendue possible par une subvention de l’Ademe, de 3 M€ sur un investissement total de 6 M€ réalisé par Kyotherm. D’où l’intérêt stratégique du Fonds Chaleur de l’Ademe, aujourd’hui relancé…
Pour sa part, le tiers-financeur Kyotherm, qui va revendre les calories à Boortmalt, attend un retour sur une douzaine d’années. On notera qu’une production plus importante aurait été possible grâce à d’éventuels réservoirs capables de stocker l’eau chaude pendant plusieurs semaines, mais ces ballons auraient doublé le coût du projet, selon Arnaud Susplugas.

Appel d’offres auprès des fabricants

Les trois hectares de capteurs vont servir à sécher puis à cuire l’orge, à une température de 67 C°. Un appel d’offres est en cours pour désigner le fabricant des appareils, sans doute choisi parmi les leaders du secteur que sont le danois Arcon-Sunmark, le finlandais Savosolar et l’allemand GreenOneTec. Ces futurs 12 MW contribueront à “verdir” le mix énergétique de l’usine Boortmalt, qui dispose déjà d’une chaufferie biomasse pour 35% de ses besoins de calories, aussi financée en partie par le fonds Chaleur.

Quels arguments ont convaincu cette entreprise de franchir le pas ? “ Simplement le souhait d’améliorer le bilan carbone et de mieux communiquer vis-à-vis des clients, en bénéficiant en plus d’un tarif compétitif”, indique Arnaud Susplugas. D’autres contrats du même type pourraient être signés l’année prochaine et les partenaires de Kyotherm, comme NewHeat, s’activent aussi sur le sujet.

Selon Kyotherm, la centrale d’Issoudun sera la troisième centrale solaire thermique de gabarit industrielle, après celles ouvertes à Oman et au Chili. Dans le désert d’Atacama, le consortium Arcon Sunmark-Energia Llaima opère depuis 2012 une centrale de 37 MW pour le compte d’une mine de cuivre, remplaçant partiellement le fuel brûlé précédemment. A Oman, la centrale Miraah Solar, en production depuis novembre 2017, produit de la vapeur pour réchauffer le sous-sol de champs pétroliers.
https://www.greenunivers.com/2018/12/un ... un-193751/

Répondre