Traqueurs solaires pour panneaux photovoltaiques

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8961
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: girouette à soleil [suiveur solaire]

Message par Remundo » 20 mai 2012, 22:43

Kercoz, tu ne comprends pas...

Le mot "passif" n'a pas de connotations péjoratives : un système passif réagit sans apport d'énergie, comme le tien par dilatation de fluide différentielle.

Un système actif réagit grâce à un apport d'énergie, comme des orientateurs électromécaniques.

Tu te bases sur la transmissivité d'une vitre qui se dégrade peu avec l'angle d'incidence. C'est très bien, sauf que la puissance solaire incidente décroît comme le cosinus ; la puissance solaire extraite = cosinus x transmissivité

C'est le cosinus qui est le facteur maître ! Entre une vitre à 0° (pointage parfait) et une vitre à 45°, tu perds 30% (sans même tenir compte de la transmissivité qui baisse à cause de la réflexion qui s'accentue), c'est grosso-modo le gain des traqueurs solaires actifs par rapport au panneaux fixes.

c'est juste de la physique... les enjeux sociétaux et le mode survivaliste n'y changent rien, mais en effet, avec peu de moyens, on se contente de perdre 30%, surtout si l'apport thermique est jugé suffisant avec une installation basique.

Tout est une question de contexte, lequel régule le "cahier des charges"...

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8623
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: girouette à soleil [suiveur solaire]

Message par kercoz » 20 mai 2012, 23:12

Remundo a écrit :Kercoz, tu ne comprends pas...

c'est juste de la physique... les enjeux sociétaux et le mode survivaliste n'y changent rien, mais en effet, avec peu de moyens, on se contente de perdre 30%, surtout si l'apport thermique est jugé suffisant avec une installation basique.

..
Bon , tu ne comprends pas !
J'ai tres bien pigé que le coef transmission multiplie le coef de surface apparent ...
Mon système ne perd pas 30% puisqu'il "suit" le soleil aussi bien que le traqueur techno ....l'asservissement par des vérins hydrau ou pneumatique basé sur la dilatation sera aussi efficace .
Ce que je dis c'est que le "battement" ou hysteresis n' a pas besoin forcément d' etre compensé , puisqu ' a 5 ou 10 degré près, c'est un rendement identique ....de plus l'angle du matin n' a peu d'importance , vu la puissance diffusée , freinée par la couche d'air .

Le "survivalisme" , ne s'applique pas a l'absence de techno sophistiquée ....Le rond point survivaliste ? ...il gère pourtant 10 fois plus de flux que n'importe quel projet d'intersection muni de feux , caméras , informatique et radars embarqués etc ...ne pourrait le faire !
Je mets sur la table une possibilité de suiveur autonome et on rigole en me disant bof , n'importe quel moteur selsyn en fait autant ....avec une armoire de composants etc .... désolé mais le monde ne me semble pas pouvoir aller ds cette direction .
Maintenant pour que mon truc marche aussi bien que l'electronique , je peux faire , faudra juste que je retrouve mes diagrammes de BODE pour amortir les systèmes asservis .
actuellement ces machins ne fonctionnent qu'aux subventions ....energetiquement dépendants et multiplient les causes de pannes ...avec un DTU de combien ? 20 ans ? ...ca ne pourra servir qu' a une minorité de plus en plus minoritaire sur le dos des non minoritaires .....
Les technologies que l'on doit trouver se doivent d' etre simples et efficaces , faciles a mettre en oeuvre et peu dépendantes du circuit commercial.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8961
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: girouette à soleil [suiveur solaire]

Message par Remundo » 20 mai 2012, 23:34

Bonsoir Kercoz,

Oui en effet, si tu respectes le pointage +/- 10°, ce serait déjà bien. Il faut quand même gérer 2 axes. Si tu as de l'énergie sur les panneaux PV, facile d'alimenter quelque chose qui te fera un pointage quasi-parfait.

Mais je n'ai pas dit que ton système à vérins autodilatés ne fonctionne pas... en fait je n'en sais rien et je ne dénigre pas... :idea:

Ton idée peut être un bon tuyau... à installer sans se mettre "la pression" ! 8-)

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2361
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: girouette à soleil [suiveur solaire]

Message par Glycogène » 21 mai 2012, 00:03

kercoz a écrit :Mon système ne perd pas 30% puisqu'il "suit" le soleil aussi bien que le traqueur techno ....l'asservissement par des vérins hydrau ou pneumatique basé sur la dilatation sera aussi efficace .
A voir quand il y a du vent.
Ou quand il y a de la rosée, du givre ou de la neige sur les vérins.
Les vérins actionnant des volets dans une serre fonctionnent forcément, car ils sont sensibles à la température de la serre et servent justement à éviter une surchauffe de la serre. Tout phénomène limitant la chauffe des vérins limitera en premier la chauffe de la serre, et donc pas besoin que les vérins fonctionnent.
Pour pour le suiveur, le chauffage des vérins est utilisé comme signal dans l'asservissement : il faut obligatoirement que ce signal soit corrélé au soleil, sinon pas d'asservissement.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8623
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: girouette à soleil [suiveur solaire]

Message par kercoz » 21 mai 2012, 08:22

Glycogène a écrit :
kercoz a écrit :Mon système ne perd pas 30% puisqu'il "suit" le soleil aussi bien que le traqueur techno ....l'asservissement par des vérins hydrau ou pneumatique basé sur la dilatation sera aussi efficace .
A voir quand il y a du vent.
Ou quand il y a de la rosée, du givre ou de la neige sur les vérins.
Les vérins actionnant des volets dans une serre fonctionnent forcément, car ils sont sensibles à la température de la serre et servent justement à éviter une surchauffe de la serre. Tout phénomène limitant la chauffe des vérins limitera en premier la chauffe de la serre, et donc pas besoin que les vérins fonctionnent.
Pour pour le suiveur, le chauffage des vérins est utilisé comme signal dans l'asservissement : il faut obligatoirement que ce signal soit corrélé au soleil, sinon pas d'asservissement.
C'est ma faute , je suis trop nul pour mettre des crobars sur l'écran ....

Il te faut comprendre que le "suivi" du soleil est indépendant de la temperature et/ou de l'ensoleillement ...C'est le "delta" c'est a dire la difference de dilatation entre le Ve et Vo ( vérin face est ; vérin face ouest) qui ordonne l'inclinaison.
suivant l'éclairement reçu , les circuits dilatent Ve et V....le matin , Vo pousse plus que Ve ...et le capteur tourne jusqu'a ce que Ve recoive autant de rayons que Vo. ......Si les circuits sont liquides (vaseline) , donc incompressibles , il faut compenser par des ressorts pourne pas que ça explose .....la force d' un verin /liquide est theoriquement infinie , juste limitée par ses fuites ....On peut donc démultiplier par un bras de levier , et 1 cm3 de dilatation peut induire un déplacement de 50 cm ....... Theoriquement ça fonctionne aussi bien par temps tres couvert qu' en plein soleil .....la précision , bien sur n'est pas la meme ...et ce serait sympa de faire des essais ,parce que les coef de dilatation /f t°c ne sont pas linéaires et de plus le contenant se dilate aussi (fil capilaire) ...ou etre hyper fort en math et physique .

@Remundo :
J'ai moi meme tendance a lire en diagonale ...
Pour le suivi de l' inclinaison saisonniere , on peut mettre 2 autres vérins ...mais ce n'est vraiment utile que pour un capteur haute temperature .(a focalisation par ex) ..on doit meme y arriver avec 3 vérins ! .
Ce qui me semble génial , c'est que si l' on fixe les vérins sur le pied du capteur , c'est complet autonome et portable pour un petit modèle .....tu le retournes et ds les 20 mn il devrait reprendre le zénith .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2361
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: girouette à soleil [suiveur solaire]

Message par Glycogène » 21 mai 2012, 08:50

Je voulais dire que s'il y a du vent ou autre qui rend la température des vérins identiques, ça ne fonctionne plus.
Mais vu que ça existe déjà d'après la pub que tu as donné, on peut avoir des retours sur la fiabilité.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8623
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: girouette à soleil [suiveur solaire]

Message par kercoz » 21 mai 2012, 10:25

Glycogène a écrit :Je voulais dire que s'il y a du vent ou autre qui rend la température des vérins identiques, ça ne fonctionne plus.
Mais vu que ça existe déjà d'après la pub que tu as donné, on peut avoir des retours sur la fiabilité.
Dans mon projet , les capteurs de direction (fils capilaires) ,sont dans le capteur de puissance , sous la vitre , coté intérieur ouest et est , donc juste influencé par la température interieure ....qui est egale pour les deux capteur ..c'est donc l'eclarement et l'energie differentielle qui va faire la difference de dilatation ....
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: girouette à soleil [suiveur solaire]

Message par energy_isere » 31 mars 2014, 18:33

Voila a quoi ressemble un tracker solaire à un axe pour des grands parcs de panneaux PV.
Exosun remporte un premier projet solaire aux Etats-Unis

31 mars 2014 enrezine

Exosun, le spécialiste français des trackers solaires, a annoncé la signature d'un contrat de fourniture en Californie (USA) pour un projet photovoltaïque de 30 MVA pour le compte de Abengoa**, un fournisseur espagnol, et EDP Renewables, développeur d'énergies renouvelables**.
La centrale sera équipée de 263 Exotrack HZ, des trackers solaires horizontaux à un axe, portant 121.920 modules photovoltaïques.

L'Exotrack HZ optimise l'orientation des panneaux photovoltaïques tout au long de la journée afin d'augmenter la production d'une centrale par rapport à une installation fixe. Sa conception permet de réduire l'effort subi par le moteur et de minimiser la maintenance sur la durée.

Au cœur du produit se trouve un système de pilotage centralisé, l'Exobox, développé par Exosun. Ce dispositif permet d'agir de façon simple et pratique sur chacun des trackers, localement ou à distance. Intégrable dans le SCADA du client, l'Exobox met à disposition les données de tracking pour le monitoring.

Image

et la commande centralisée qui commande toute une file de panneaux :

Image

"Notre Exotrack HZ a démontré sa capacité à accélérer le retour sur investissements de nos clients à travers 130 MW de projets en Europe. Notre entrée sur le marché américain en plein expansion est une progression naturelle pour notre entreprise" a commenté Frédéric Conchy, PDG d'Exosun. "Nous sommes ravis de pouvoir travailler avec EDP Renewables et Abengoa, grands acteurs internationaux. Leur confiance souligne la bancabilité de nos trackers. Nous espérons que ce premier projet représente le début d'une longue collaboration."

En 2012 l'ADEME est entrée dans le capital d'Exosun dans le cadre des Investissements d'Avenir pour aider la société, notamment à l'international. Exosun a ouvert sa filiale Exosun Inc à San Francisco et a fait valider l'Exotrack HZ aux Etats-Unis à travers un rapport technique rédigé par Black & Veatch et sa certification UL 3703 par le CSA (Canadian Standards Association).

** EDP Renewables en sera le propriétaire et développeur du projet tandis que Abengoa est responsable de la maîtrise d'œuvre.
http://www.enerzine.com/1/17106+exosun- ... unis+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: girouette à soleil [suiveur solaire]

Message par energy_isere » 18 mai 2015, 10:06

Le provençal Optimum Tracker suit la course du soleil

17 Mai 2015 Usine nouvelle

Optimum Tracker a mis quatre ans pour finaliser ses trackers solaires pour centrales photovoltaïques et engranger ses premières ventes. Fondée en 2009 à Meyreuil (Bouches-du-Rhône) par les jumeaux Yacin et Madyan De Welle, jeunes diplômés d’Arts et Métiers ParisTech d’Aix-en-Provence, la société vise désormais un chiffre d’affaires de 12 à 15 millions d’euros en 2015. Trois centrales sont déjà équipées à Sénezergues (Cantal), Garein (Landes) et Pujaut (Gard) d’une puissance de 20 MW. Le dispositif a donné lieu à cinq brevets. Il se décline en deux gammes, l’une autour d’un seul axe horizontal (O-Track HZ), adaptable à des terrains vallonnés, l’autre sur deux axes (O-Track CPV), approprié pour les régions désertiques afin de capter le maximum d’ensoleillement. Les performances sont suivies à distance grâce à une plate-forme logicielle conçue en interne.

Avec ces trackers, le soleil est suivi du lever au coucher. "Le rendement de la centrale est accru de 25 % par rapport à une installation fixe", assure Yacin De Welle, le président de cette start-up qui a bénéficié de nombreux soutiens publics (Bpifrance, collectivités locales, pôle de compétitivité Capenergies…) et privés (CAAP Création, Total Développement Régional, Airbus Group…) pour ses recherches et l’industrialisation de son innovation. Optimum Tracker, qui prévoit de doubler son effectif cette année, a réalisé l’an passé 4,8 millions d’euros de chiffre d’affaires, avec 12 salariés. L’ouverture d’une filiale à San Diego va lui permettre de prospecter aux États-Unis, au Mexique, au Chili… En avril, la start-up a lancé un projet en Tunisie. "En 2015, 20 % de notre activité viendra de l’export, mais, en 2016, nous devrions atteindre les 80 %", prévoit Madyan De Welle.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... il.N329072

Répondre