Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 15 juin 2016, 14:30

Centrale solaire à concentration : Urbasolar inaugure l'installation d'Aigaliers

30 mai 2016 | Marine Calmet actu-environnement.com

Inaugurée le 20 mai, la centrale d'Aigaliers (Gard) s'étend sur 22 hectares et dispose de plus de 1.400 modules à concentration solaire. Mise en service par la société Urbasolar en octobre dernier, le parc présente une puissance totale de 10,7 MWc, dont plus de 30% issus de modules photovoltaïques à concentration. Il s'agit d'une association de lentilles qui permet de concentrer 500 fois le rayonnement solaire avant que celui-ci ne touche la cellule photovoltaïque. Comparé à un module photovoltaïque classique, à insolation directe, le rendement est doublé.

"La production annuelle devrait permettre d'alimenter en électricité plus de 5.800 foyers, prioritairement à proximité de la centrale", annonce la société. Cet aménagement a représenté un budget de 32 millions d'euros. Pour les industriels partenaires, il s'agit d'un investissement qui permet également de fournir une vitrine technologique internationale, image du savoir-faire français en matière d'énergies renouvelables.
http://www.actu-environnement.com/ae/ne ... 26887.php4

et
Urbasolar inaugure un investissement de 32 M€ à Aigaliers

Par Thomas Tedesco 20/05/2016

L'énergéticien montpelliérain a mis six ans pour finaliser ce chantier de 22 hectares d'emprise, sans doute le plus vaste du Gard. L'ensemble développe à lui seul 5% de la puissance photovoltaïque installée dans le département.

Image

Elle est invisible depuis le village et la route. Seuls les oiseaux venant du Mont Bouquet voisin peuvent mesurer l'emprise de la centrale photovoltaïque d'Aigaliers (30) inaugurée vendredi 20 mai par l'énergéticien montpelliérain Urbasolar.

Un record en solaire à concentration

Étendue sur un terrain de 22 hectares, cette installation se targue d'être "la plus grande centrale solaire à concentration jamais réalisée en France". Une technologie qui n'est pas adaptée à toutes les conditions puisque la présence de nuage nuit considérablement à ses capacités de fonctionnement.

"Il a fallu six ans pour réaliser ce projet grâce à un partenariat fort avec la population et la municipalité d'Aigaliers", soutient Arnaud Mine, président d'Urbasolar, à l'heure des discours.

Aigaliers, une commune où le maire boit du petit lait. Discret sur le montant des loyers versés par Urbasolar, le premier magistrat précise toutefois que l'installation de cette centrale double les recettes fiscales d'Aigaliers... ce qui a permis à la commune de dégager dès l'an dernier un excédent budgétaire.

D'autres chantiers à venir

D'une puissance de 10,7 MWc, ce qui permet hors chauffage d'alimenter en électricité quelque 5800 logements, cette centrale compte pour plus de 5 % de la force photovoltaïque installée dans le département, qui s'établit désormais à 203 MWc.
D'un montant de 32 M€, l'investissement d'Urbasolar marque pour l'énergéticien l'aboutissement d'une belle réalisation industrielle avant d'entamer les travaux et démarches pour les 80 MWc à construire, et remportés lors du dernier appel d'offres de la Commission de régulation de l'énergie (CRE 3). L'entreprise, qui possède entre 150 et 200 MWc installés à ce jour et réalise un chiffre d'affaires de 64 M€, prévoit de doubler sa puissance exploitée à l'horizon fin 2018.
http://objectif-languedoc-roussillon.la ... liers.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 17 juin 2016, 13:28

ENR Quadran inaugure une centrale solaire au sol de 10 MWc dans les Corbières audoises

Usine Nouvelle le 16/06/2016 À 16H52

L’opérateur ENR Quadran a inauguré le 16 juin une centrale solaire au sol de 10 MWc sur 17 hectares de friches viticoles à Roquefort-des-Corbières (Aude). L'installation a nécessité un investissement de plus de 11 millions d’euros. Ce site est intégré dans le programme PIESO de Quadran, qui étudie le "processus d’intégration écologique de l’énergie solaire".

Image
Centrale solaire de Roquefort-des-Corbières.

L’opérateur ENR Quadran a inauguré le 16 juin 2016 une centrale solaire au sol de 10,021 MWc composée de 38 600 panneaux solaires de puissance unitaire 260 Wc, implantée sur 17 hectares de friches viticoles à Roquefort-des-Corbières (Aude). La production annuelle de cette ferme solaire raccordée au réseau en février 2016 après six mois de travaux est estimée à quasiment 14 000 MWh, soit la consommation annuelle d’électricité de 11 860 habitants. Elle a nécessité un investissement de 11,1 millions d’euros. À noter que Roquefort-des-Corbières accueille depuis 2011 une autre centrale solaire Quadran, de 4,8 MWc.

La centrale Roquefort Solar, indique Quadran, a la particularité d’être intégrée dans le programme R&D Pieso (Processus d’intégration écologique de l’énergie solaire

suite payante
http://www.usinenouvelle.com/article/en ... es.N397632

1110 € le KWc installé.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 20 juin 2016, 17:32

Une centrale solaire dans la localité de Soler, mais c'est bien sur ! Pourquoi avoir tant tardé avec ce nom prédestiné.
Arkolia inaugure la plus grande centrale solaire sur trackers de France

Usine Nouvelle le 20/06/2016

L’énergéticien héraultais Arkolia Energies inaugure le 20 juin la plus grande centrale photovoltaïque orientable de France au Soler, dans les Pyrénées-Orientales. Cette ferme solaire de plus de 15 MWc, sur 45 hectares, a coûté 16 millions d’euros.

Image

L’inauguration de la centrale solaire au sol d’Arkolia Energies a attiré lundi 20 juin après-midi sur la commune du Soler (Pyrénées-Orientales), à 10 kilomètres à l’Ouest de Perpignan, le président du Sénat Gérard Larcher. Selon Arkolia Energies, cette réalisation de 15,3 MW de puissance crête et de 16 millions d’euros d'investissement, est la "plus grande centrale solaire sur trackers de France". Financée par le CIC avec Bpifrance, elle est portée par la société-projet Arkolia Solar Park 3 montée par Arkolia Energies avec Green City Energy.

L’opérateur héraultais Arkolia Energies a repris un projet initié par EDF EN, en ajoutant des trackers (suiveurs), augmentant les rendements de plus de 15 % et permettant de lisser la courbe de production. 2 500 trackers fournis par la société marseillaise Optimum Tracker optimisent le suivi du soleil (sur un axe Est-Ouest) de 60 000 panneaux photovoltaïques disposés sur 45 hectares. La centrale produira 24 GWh par an, soit la[…] suite payante
http://www.usinenouvelle.com/article/ar ... ce.N397967

et sur le site de arkolia-energies :

Image
http://www.arkolia-energies.com/realisations

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 29 juin 2016, 17:28

Meditourbe et Cap Vert Energie s'associent dans le solaire

29 Juin 2016 Usine Nouvelle

Pour Pierre de Froidefond, associé fondateur de Cap Vert Energie, l'ampleur du projet de 15 millions d'euros conçu et réalisé pour Meditourbe à Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône) peut démultiplier les perspectives dans les toitures industrielles photovoltaïques.

L'entreprise a en effet équipé 28 bâtiments en acier galvanisé de panneaux solaires sur une superficie totale de 5,3 hectares, soit une capacité de production de 6,7 MWc qui représente l'équivalent de la consommation d'une population de 7 400 habitants. Situés à une hauteur de 14 mètres, les 25 000 modules ont été fournis par l'entreprise allemande Solarworld.

Spécialisée dans la production de terreau en sacs, vrac et big bag, à partir de tourbe, Meditourbe portait ce projet depuis sept ans pour couvrir son terminal, protéger ses produits et abriter la tourbe du mistral tout en améliorant son impact environnemental. Meditourbe produit 140 000 mètres cubes de tourbe par an pour un chiffre[… suite payante ]

Image
http://www.usinenouvelle.com/article/me ... re.N400302

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 30 juin 2016, 19:41

Le solaire français gagne en visibilité avec les appels d'offres de Ségolène Royal

Manuel Moragues Usine Nouvelle Publié le 29/06/2016

Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, a annoncé des appels d'offres visant 1500 MW d'installations solaires pendant trois ans et 1000 MW les trois années suivantes. De quoi donner à la filière française une visibilité longtemps réclamée.

Mieux vaut tard que jamais. La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, a annoncé mardi 18 juin, deux nouveaux appels d'offres concernant le solaire photovoltaïque. Le premier concerne les centrales au sol et porte sur un volume de 1 000 mégawatts (MW) par an pendant six ans. Le second, dédié aux installations sur les bâtiments, porte sur un volume de 450 MW par an pendant trois ans. La date et les modalités ne sont pas précisées..

De tels appels d'offres pluriannuels seraient inédits en France. Et représenteraient un virage complet par rapport à la situation actuelle. Concernant les grandes centrales au sol, seulement trois appels d'offres ont été lancés depuis septembre 2011. Surtout, ils n'ont pas été programmés et les deuxième et troisième appels d'offres ont longtemps joué les Arlésienne, mettant à rude épreuve les nerfs de la filière. D'autant que les volumes étaient bien faibles avec 400 à 500 MW à chaque fois et des candidats qui se précipitaient en masse, générant un volume d'offres plusieurs fois supérieur à celui mis aux enchères.

Le syndicat Enerplan "très satisfait"

Depuis des années, la filière photovoltaïque réclamait au gouvernement de lui donner de la visibilité avec des appels d'offres pluri-annuels. Un volume minimal de 1000 mégawatts par an était notamment réclamé par le Syndicat des énergies renouvelables. La ministre reprend aujourd'hui ces revendications. Le syndicat Enerplan s'est ainsi logiquement montré "très satisfait que la ministre apporte de la visibilité sur le volume d’activité à réaliser ces prochaines années, pour l’électricité solaire de plus en plus compétitive au sol et sur bâtiment", selon un communiqué publié ce 29 juin.

Les appels d'offres annoncés par Ségolène Royal s'inscrivent dans la trajectoire de développement de l'énergie photovoltaïque prévue dans le cadre de la loi de transition énergétique. L'arrêté du 24 avril 2016 fixe ainsi à 10 200 MW les objectifs d'installations cumulées en 2018 et entre 18200 et 20 200 MW pour 2023. Aujourd'hui, le photovoltaïque totalise plus de 6 000 MW installés. Si la France veut s'approcher de ces objectifs, mieux vaudrait ne pas trop tarder avant de lancer ces nouveaux appels d'offres.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... al.N400327

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 25 août 2016, 13:26

Ségolène Royal offre 3 000 mégawatts sur trois ans au solaire français

Usine Nouvelle LE 25/08/2016

La ministre de l’Environnement Ségolène Royal a lancé mercredi 24 août un appel d’offres pour 3 000 mégawatts de centrales solaires au sol cadencé en six tranches sur trois ans. De quoi donner à la filière hexagonale une visibilité inédite et longtemps réclamée.

Horizon dégagé pour le solaire français. Un appel d’offres pour 3 000 mégawatts (MW) de centrales solaires au sol sur trois ans a été lancé mercredi 24 août par la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal. "Les nouvelles capacités attendues sont réparties en six tranches de candidature de 500 MW, espacées chacune de six mois. Les projets se réaliseront donc dès 2017, et jusqu’en 2020", détaille le communiqué publié par le ministère.

Cet appel d’offres, annoncé fin juin par la ministre, s’inscrit dans la trajectoire de développement de l'énergie photovoltaïque prévue dans le cadre de la loi de transition énergétique votée il y a un an. Quelque 10 200 MW d’installations cumulées sont visés pour 2018 et 18 200 à 20 200 MW pour 2023. Un autre appel d’offres est attendu concernant les installations sur les bâtiments. Il devrait porter sur un volume de 450 MW par an pendant trois ans. Aujourd'hui, le photovoltaïque totalise en France un peu plus de 6 000 MW installés.

Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) s’est félicité de ce lancement. "Cet appel d’offres répond à une demande répétée du SER. Il va apporter de la visibilité à l’ensemble de la filière sur toute la chaîne de valeur", ont déclaré Jean-Louis Bal, président du SER, et Arnaud Mine, président de SER-SOLER - la branche du SER dédiée au solaire – dans un communiqué.

Virage radical

Cet appel d’offres pluriannuel représente un virage radical par rapport à la situation qui prévalait jusqu’ici. Depuis 2011, seul trois appels d’offres pour les grandes centrales au sol ont été lancés. Surtout, ils n'ont pas été programmés et les deuxième et troisième appels d'offres ont longtemps joué les Arlésienne, mettant à rude épreuve les nerfs de la filière. D'autant que les volumes ne dépassaient pas 500 MW à chaque fois. Les candidats se précipitaient en masse, affichant un volume d'offres plusieurs fois supérieur à celui de l'appel d'offres.

La filière réclamait depuis des années au gouvernement de lui donner plus de visibilité avec des appels d’offres pluriannuels. Un volume minimal de 1 000 mégawatts par an était notamment réclamé par le SER. La ministre a repris ces revendications, satisfaisant le SER qui maintient toutefois sa pression. "Nous attendons désormais avec impatience le lancement du deuxième appel d’offres dédié aux installations sur bâtiment", conclut le communiqué du syndicat.
http://www.usinenouvelle.com/article/se ... is.N429147

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 27 août 2016, 21:07

Photovoltaïque : poursuite de la baisse des nouvelles installations au premier semestre

26 août 2016 | Philippe Collet

Avec 336 mégawatts (MW), la puissance des installations photovoltaïques mises en service au premier semestre 2016 "est en baisse par rapport aux premiers semestres de 2014 et de 2015", constate le Service de l'observation et des statistiques (SOeS) du ministère de l'Environnement qui publie ce vendredi 26 août le Tableau de bord solaire photovoltaïque pour le deuxième trimestre 2016. La baisse atteint 14% par rapport au premier semestre 2015 (389 MW) et 19% par rapport à celui de 2014 (414 MW).

Les chiffres sur trois mois ne sont pas meilleurs. Quelque 154 MW ont été installés au deuxième trimestre 2016, soit un recul de 15% par rapport au premier (182 MW), de 7% par rapport au deuxième trimestre 2015 (166 MW) et de 29% par rapport à la même période en 2014 (217 MW).

La puissance du parc solaire photovoltaïque français s'élève à 6.911 MW fin juin 2016. Le SOeS indique que la puissance des projets en file d'attente est stable, avec 2.141 MW comptabilisés fin juin 2016. Toutefois, il note une légère éclaircie pour les projets disposant d'une convention de raccordement signée. En conséquence, "la puissance des projets amenés à être raccordés dans les trimestres à venir (…) repart à la hausse (+5%) après plusieurs trimestres consécutifs de baisse".

Du côté de la production, le SOeS note une hausse de 12% lors du premier semestre 2016, par rapport à la période équivalente de 2015. Elle s'est établie à 3,8 terawattheures(TWh) et a représenté 1,5% de la consommation électrique française, contre 1,4% un an auparavant.
http://www.actu-environnement.com/ae/ne ... 27385.php4

On devrait passer les 7 GW avant fin octobre à ce (petit) rythme.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 27 août 2016, 21:14

De temps en temps il faut nettoyer !
Chantier «lavage» à la ferme photovoltaïque

le 21/08/2016

Image
La laveuse de panneaux photovoltaïques./ photo DDM

Pendant dix jours, les paisibles moutons habitants de la ferme photovoltaïque des bois de Bassens ont vu circuler une drôle de machine sur leur territoire. Une laveuse de panneaux avec son bras articulé et ses franges en soie a en effet patiemment nettoyé les 770 000 m² de panneaux photovoltaïques que compte l'installation saint martinoise. Au volant de la machine, Franck surveille avec attention la bonne inclinaison du bras pour que le nettoyage soit le plus efficace possible !

Depuis cinq ans, c'est la première fois qu'un tel chantier est organisé à St Martin, et ce n'était pas du luxe : par endroits, des petites plaques de lichen avaient même pris place. Plus loin, Éric Pennone, responsable de l'entreprise Voltnet, attend le bon moment, le bon ensoleillement, pour faire ses mesures : «avec ce nettoyage, c'est près de 3 % de gain de rendement qui vont être récupérés pour la production d'énergie !» explique-t-il. Normalement, ce nettoyage devrait être fait une fois par an, alors ce premier passage de la laveuse va faire du bien au rendement de la ferme photovoltaïque saint martinoise : il faudra toutefois revenir bientôt car certains panneaux n'ont pu être nettoyés à cause des fossés qui ont empêché son passage ! Unique en France, cette drôle de machine voyage dans tout le pays dès le printemps pour que les installations photovoltaïques soient durablement rentables et ne perdent pas de leur efficacité pour un simple problème de nettoyage non prévu au moment de l'installation !
http://www.ladepeche.fr/article/2016/08 ... aique.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 06 sept. 2016, 10:50

Ségolène Royal annonce un prochain appel d'offres pour le solaire sur bâtiment

Usine Nouvelle le 06/09/2016

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a annoncé mardi 6 septembre le lancement prochain d'un appel d'offres pour le solaire sur bâtiment de 1 350 mégawatts. De quoi tenir les volumes promis à la filière.

Et de deux… Bientôt. Ce mardi 6 septembre, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a annoncé sur LCI qu'elle lancerait prochainement un appel d'offres pour le déploiement de "1 350 mégawatts (MW) d'installations solaires sur les
bâtiments". Il devrait s'étaler sur trois tranches annuelles de 450 MW. Cette annonce rassérénera peut-être le Syndicat des énergies renouvelables (SER), qui avait déclaré, le 24 août dernier : "Nous attendons désormais avec impatience le lancement du deuxième appel d’offres dédié aux installations sur bâtiment."

Ce jour-là, la ministre avait enfin lancé un appel d'offres pour 3000 MW de centrales solaires au sol, distribués en six appels d'offres semestriels de 500 MW. Ces deux ensembles d'appels d'offres issus de la concertation autour de la programmation pluriannuelle de l'énergie répondent à une demande pressante de visibilité de la part de la filière, qui a longtemps navigué à l'aveugle face à des appels d'offres erratiques. Le parc photovoltaïque raccordé au réseau en France s'élevait au 30 juin à environ 6900 MW. Passer aux 10 200 MW visés pour 2018 et aux 20 200 MW ciblés pour 2023 impose en effet de changer de régime
http://www.usinenouvelle.com/article/se ... nt.N433512

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 09 oct. 2016, 14:38

Le nouveau parc photovoltaïque de la CNR inauguré à Donzère

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme-Ardèche 7 octobre 2016

La Compagnie Nationale du Rhône a inauguré, ce vendredi à Donzère dans la Drôme, son 15e parc photovoltaïque. Il compte 12.000 panneaux et correspond à la consommation électrique annuelle d'environ 2.800 personnes. La CNR compte désormais 4 parcs photovoltaïques dans la Drôme, 5 en Ardèche.


Image

La Compagnie Nationale du Rhône (CNR) a inauguré, ce vendredi à Donzère dans la Drôme, son 15e parc photovoltaïque, en présence du maire de Donzère, Eric Besson.

La CNR compte désormais 4 parcs photovoltaïques dans la Drôme, 5 en Ardèche. Ce 9e parc photovoltaïque en Drôme-Ardèche est installé le long de la Nationale 7, au lieu-dit Les Peyrauds.

Un nouveau parc de 5 hectares, 12.000 panneaux

Il fait 5 hectares , compte 12.000 panneaux à haut rendement, pour une puissance de 4 MWc. "Ces panneaux vont suivre le soleil du matin au soir, d'est en ouest" explique Julien Chaumont, responsable du développement solaire à la CNR.

Ce nouveau parc photovoltaïque correspond à la consommation électrique annuelle d'environ 2.800 personnes d'après la CNR. Ce parc représente "un investissement de près de 6 millions d'euros" explique la CNR.

..........................
https://www.francebleu.fr/infos/economi ... 1475855922

4 MWc pour 6 millions € soit du 1500 € le kWc.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9787
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par mobar » 09 oct. 2016, 23:22

energy_isere a écrit :
4 MWc pour 6 millions € soit du 1500 € le kWc.
C'est 4 fois moins cher qu'une installation de méthanisation territoriale qui doit collecter 100 000 tonnes de déchets organiques, évacuer 60 000 tonnes de digestats, rémunérer des employés dans un marché ou les acteurs se tirent la bourre pour récupérer le moindre déchet qui traine

D'un autre coté, la production d'une métha c'est 8000 h/an, pas 2000, l'un dans l'autre la rentabilité doit pas être très éloignée, mais les risques ne sont quand même pas les mêmes

Le soleil, lui, il s'arrêtera pas de briller!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 05 janv. 2017, 18:05

Photosol réalise deux nouveaux parcs photovoltaïques dans le Lot et le Tarn

Usine Nouvelle le 05/01/2017

Le producteur d’énergie Photosol va investir 15 millions d'euros dans la réalisation de deux nouvelles centrales photovoltaïques au sol en Occitanie. Un premier chantier démarre à Salviac (Lot) avec la construction d'une centrale au sol d'une puissance de 5 MWc (mégawatts crête – puisssance maximale d'un dispositif), pour un investissement de l'ordre de 5 millions d'euros. La mise en service est prévue pour la fin du premier semestre 2017.

Avant la fin de l'été 2017, Photosol compte lancer un chantier à Gaillac (Tarn). Ce second projet porte sur une centrale au sol d'une puissance de 12 MWc. L'investissement devrait avoisiner les 10 millions d'euros. Le raccordement au réseau de cette centrale tarnaise est prévu pour le dernier trimestre 2017.

Photosol compte déjà deux sites en exploitation en Occitanie : l'un de 0,7 MWc à Saint-Gaudens (Haute-Garonne), raccordé dès 2011 ; l'autre de 11,5 MWc à Sarrazac (Lot), raccordé en 2014.
http://www.usinenouvelle.com/article/ph ... rn.N484009

dysgraphik
Kérogène
Kérogène
Messages : 61
Inscription : 10 mars 2012, 21:05
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par dysgraphik » 16 févr. 2017, 15:05

Une ancienne décharge transformé en parc photovoltaique.
Fermée en 2005, l’ancienne décharge de Ruffec gérée par Calitom accueille désormais
un parc photovoltaïque de plusieurs hectares
Propriétaire du site, Calitom, le service public des déchets, a souhaité valoriser ce centre
d’enfouissement fermé et trouver une source de financement des lourds
investissements consacrés à sa réhabilitation.

Construite et exploitée par SERGIES, la centrale photovoltaïque de Ruffec est un parc
solaire au sol sur « trackers », un système mobile qui permet aux panneaux solaires de
suivre la course du soleil et d’optimiser ainsi la production électrique. La puissance
totale du parc (17 500 m2 de panneaux photovoltaïques) sera de 2,8 MWc
Ce parc photovoltaïque produira chaque année 3 640 000 kWh, l’équivalent de la
consommation d’environ 1 300 foyers
La centrale vient d'être connectée et a atteint son plein régime ce mardi 24 janvier 2017.
Ce parc est ouvert au financement participatif pour un montant de 150000 euros sur la plateforme lumo,
avec des obligations à 4,05% sur 9 ans.
https://www.lumo-france.com/projets/ru ... formations

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 03 mars 2017, 21:34

Arkolia Energies inaugure une ferme solaire de plus de 10 MWc en Ariège

Sylvie Brouillet Usine Nouvelle le 02/03/2017

L’opérateur héraultais Arkolia Energies va inaugurer le 3 mars 2017 une centrale solaire au sol de 10,4 MWc à Daumazan-sur-Arize (Ariège), un investissement de près de 12 millions d’euros. Deux autres centrales sont en construction dans l’Aude et le Lot pour 6,5 MWc et 6,5 millions d'euros d'investissement.

Image
Centrale solaire au sol de 10,4 MWc à Daumazan-sur-Arize (Ariège).
© Arkolia Energies


Les 41 354 modules de la centrale solaire au sol sur châssis fixes de Daumazan-sur-Arize (Ariège), produisent près de 13,2 GWh par an. Inaugurée le 3 mars, cette ferme solaire est la troisième en taille de l’opérateur Arkolia Energies, après celles du Soler, dans les Pyrénées-Orientales, et de La Capelle-et-Masmolène, dans le Gard. Basé à Mudaison (Hérault), Arkolia Energies a mené cette opération de 11,8 millions d'euros avec la Caisse des dépôts. Un bail emphytéotique de 25 ans a été signé avec la commune ariégeoise, qui possède le terrain d’accueil de 26,5 hectares (débroussaillé par 150 brebis).

Le projet de Daumazan-sur-Arize fait partie d’un portefeuille de trois centrales totalisant 15,4 MWc et 17,2 millions d’euros, indique Arkolia Energies. L’opérateur va lancer très prochainement, pour son propre compte, les chantiers des centrales au sol de Salsigne (Aude) et Le Bastit (Lot). Représentant globalement une puissance installée de 6,43 MWc et un investissement[… abonnés]
http://www.usinenouvelle.com/article/ar ... ge.N505404

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 19 mars 2017, 13:36

Une centrale solaire à Susville (Isére) de 5 M€

le 02 juillet 2016

Faisant suite à l'appel d'offre solaire lancée en 2014 par le ministère de l'Écologie, Gaz et électricité de Grenoble et la Compagnie nationale du Rhône vont construire dès septembre une centrale photovoltaïque d'une puissance de 5 MWc à Susville.


Depuis quelques années, Gaz et Électricité de Grenoble (GEG) se met au vert. Disposant de plusieurs centrales hydroélectriques sur le département, GEG à travers sa filiale de production GEG ENeR et CN’Air, filiale de la Compagnie nationale du Rhône se sont associés afin de construire une centrale photovoltaïque à Susville, sur le plateau de la Matheysine.

D’une puissance de 5 MWc, cette infrastructure fait suite à l’appel d’offres lancé en 2014 par le ministère de l’Écologie. Pour cette occasion, une société commune, Susville Énergie Solaire, a été créée par les deux entités dont GEG détient 60 % du capital et CNR, 40 %. « C’est un moment important pour GEG et ce, à double titre », confie Christine Gochard, directrice de GEG avant de poursuivre : « GEG réalisera sa plus conséquente installation photovoltaïque installée sur 9 ha délivrant une puissance de 5 MWc. Elle produira l’équivalent de la consommation de plus de 1 000 ménages grenoblois. »

Revaloriser une ancienne friche​

La seconde raison évoquée se veut plus historique. « A la naissance de GEG en 1852, notre usine à gaz fonctionnait grâce à la distillation du charbon, provenant des mines proches de La Mure. Cela a duré jusqu’en 1962. » Et pour cause ! La future centrale solaire prendra place sur une friche due à l’arrêt de l’exploitation des mines de charbon, plus précisément sur un terril, un site où étaient enfouis les déchets de la houille.

Le projet, retenu fin 2015, va donc revaloriser un site chargé d’histoire, une partie du terril contenant les déchets de houille sera valorisé sous forme de matériau énergétique. Le projet d’un montant de 5 M€ a d’ores et déjà les autorisations administratives, les travaux devant débuter dès septembre.

Un dossier qui s’inscrit dans l’ambition de GEG de développer via sa filiale GEG ENeR, le mix énergétique. GEG compte 11 centrales hydroélectriques, un parc éolien à Rivesaltes de 8 éoliennes ainsi qu’une vingtaine de centrales photovoltaïques en Isère et dans la Drôme et enfin 13 centrales thermiques de cogénération pour une capacité de production globale de plus de 120 GWh. D’ici 2019, GEG prévoit de doubler sa production en ENR pour atteindre les 240 GWh.
http://lessor.fr/geg-s-associe-avec-la- ... 15347.html

5MW pour 5 m€ ça fait du 1000 €/KW, ça devient vraiment intéressant.

GEG est mon fournisseur d' électricité à Grenoble.

Répondre