Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12584
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par mobar » 10 juil. 2015, 21:40

Chiffres clés des performances du PV actualisées par l'INES
http://www.ines-solaire.org/telecharger ... dej=france

Pour télécharger le ppt complet
http://www.ines-solaire.org/telecharger ... dej=france.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12584
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par mobar » 15 juil. 2015, 10:11

sherpa421 a écrit : C'est une des choses qui rendent l'autonomie électriques de plus en plus viable. Pour les particuliers il n'y a que le chauffage (habitation eau cuisine) qui ne "justifie" réellement le coût d'une connexion au réseau électrique.
Le rapport de l'INES ci dessus suggère que ce n'est pas l'autonomie qui est la plus efficace en termes d'investissements mais plutot l'interconnexion d'un nombre important de consommateurs-producteurs
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par sherpa421 » 15 juil. 2015, 10:28

Je n'ai rien lu de tel dans les rapports que tu présente. Ceci dit, l'opinion d'une agence gouvernementale qui utilise le PowerPoint comme mode de diffusion de son "savoir", je m'en balance pas mal.

L'autonomie apporte une modification du comportement des usagers qui n'est intégré à aucune étude dont j'ai eu connaissance.

D'un point de vue purement technique, la rentabilité d'un réseau par rapport à l'autonomie va dépendre du couple puissance utilisé / distance entre la production et l'utilisation.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12584
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par mobar » 15 juil. 2015, 13:22

sherpa421 a écrit :Je n'ai rien lu de tel dans les rapports que tu présente. Ceci dit, l'opinion d'une agence gouvernementale qui utilise le PowerPoint comme mode de diffusion de son "savoir", je m'en balance pas mal.

L'autonomie apporte une modification du comportement des usagers qui n'est intégré à aucune étude dont j'ai eu connaissance.

D'un point de vue purement technique, la rentabilité d'un réseau par rapport à l'autonomie va dépendre du couple puissance utilisé / distance entre la production et l'utilisation.
C'est peut être plus clair dans celui-ci développé par les mêmes

http://www.ademe.fr/sites/default/files ... igents.pdf

Mais tu es peut être aussi imperméable aux rapports pondu par des experts de multinationales associés à des agences gouvernementales?

Le réseau est la condition sine qua none de l'émergence des EnR, l'autonomie et l'autarcie, c'est bon pour le feu de bois et le solaire thermique, à la rigueur
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par sherpa421 » 15 juil. 2015, 14:02

Je ne vois toujours pas dans ce rapport ou il est dit que l'autonomie ne peut pas être une solution.

J'y ai lu :
- Le modèle « Internet »
- Le modèle régulation éclairée

D'ailleurs, c'est complètement fallacieux, le modèle "internet" n'a rien à voir avec le fonctionnement du réseau informatique du même nom. En réalité à quelques nuances prêt ils propose deux fois la même chose : le réseau actuel avec une pincé de com.

Je n'ai lu nul part qu'il était question du modèle "autonomie"

Et bien évidement, la seul lecture de la page 2 "liste des experts sollicités", me suffit pour prendre conscience du caractère extrêmement partial de ce pseudo-rapport.

Ceci dit, je n'ai jamais affirmé que dans l'état actuel des choses l'autonomie était la solution la plus rationnelle techniquement quel que soit le consommateur et le lieu de consommation. Simplement, l'évolution actuel rends le réseau moins pertinent pour de plus en plus de situations.

Tous ces rapports partent du principe que "notre niveau de vie n'est pas négociable". Une fois posé ce postulat, tout changement est impossible pour le pire comme pour le meilleur.

En pratique, on le voit, l'autonomie ce développe parce qu'elle s'impose techniquement dans de plus en plus d'applications.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 66079
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par energy_isere » 23 août 2015, 15:28

Hollande donne un coup de pouce à l’énergie solaire

VERONIQUE LE BILLON / Les Echos | LE 20/08

Deux jours après la publication de la loi sur la transition énergétique au « Journal officiel », François Hollande a voulu lui donner une première traduction concrète, jeudi. En déplacement en Isère et en Savoie, le chef de l’Etat a annoncé un doublement de l’appel d’offres en cours pour la création d’installations photovoltaïques. « De 400 [mégawatts], nous allons passer à 800, nous allons doubler pour que vous puissiez avoir beaucoup plus de capacités de développement », a annoncé François Hollande en visite à l’Institut national de l’énergie solaire au Bourget-du-Lac (Savoie). « C’est un vrai bol d’air pour les entreprises », a salué Jean-Louis Bal, le président du Syndicat des énergies renouvelables.

A l’automne 2014, le ministère de l’Energie avait lancé un appel d’offres pour les installations de grande taille (plus de 250 kWc), qui s’est clos le 1er juin. Or la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a reçu un grand nombre de candidatures : « 574 dossiers ont été déclarés complets, pour une puissance totale de 2.291 mégawatts crête [MWc, soit leur puissance maximale, NDLR] », a indiqué la CRE début juillet. Les propositions sont particulièrement nombreuses pour les fermes solaires d’une puissance de 5 à 12 MWc, et pour celles inférieures à 5 MWC.

Le solaire grimpe très doucement en France

Pour ces deux types d’installations, les candidats proposent un prix d’achat de l’électricité qui sera produite entre 70 et 150 euros le mégawattheure. Si la fourchette est large, le plancher atteint son plus bas niveau et devient comparable aux derniers prix de l’éolien terrestre. Un argument de poids, car la différence entre le prix de l’électricité sur le marché de gros et le prix qui sera accordé aux dossiers retenus, pour un contrat de vingt ans, sera payée par les consommateurs au travers de la CSPE, une taxe qui figure sur leur facture d’électricité.

Dans le choix qui sera fait – par la ministre de l’Energie Ségolène Royal – parmi les dossiers présentés, le prix proposé compte pour 46 % de la note attribuée. L’impact environnemental et la contribution à l’innovation pèseront également. Pour les autres installations faisant partie de l’appel d’offres (ombrières de parking et installations sur bâtiment), le prix plancher proposé par les industriels oscille entre 103 et 110 euros le mégawattheure, et grimpe jusqu’à 200 euros. La CRE a jusqu’au 8 novembre pour instruire les dossiers.
http://www.lesechos.fr/industrie-servic ... 146523.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 66079
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par energy_isere » 08 déc. 2015, 17:30

(France) Centrales solaires de grande puissance : 212 lauréats de l'appel d'offres

8 dec 2015 enerzine

La Ministre, Ségolène Royal, a désigné le résultat de l'appel d'offres solaire photovoltaïque pour des installations solaires de grande puissance (plus de 250 kWc) : 212 projets lauréats, représentant une puissance 800 MW, un milliard d'euros d'investissement et plus de 5 000 emplois.

Les professionnels de la filière se sont réjouis de cette annonce, qui selon eux relancera l'activité du secteur. "Nous sommes particulièrement satisfaits de ces annonces qui renforcent la filière photovoltaïque française sur l'ensemble de sa chaîne de valeur, puisque la moitié de ce nouveau parc sera construit avec des panneaux solaires fabriqués sur notre territoire. La Ministre confirme, ainsi, l'engagement de la France dans le domaine des énergies renouvelables" ont déclaré Jean-Louis Bal et Arnaud Mine, respectivement Président du SER et Président de SER-SOLER.

L'appel d'offres porte sur la réalisation et l'exploitation de centrales solaires au sol, sur ombrières de parking et sur grandes toitures. Il a été conçu pour encourager la compétitivité-coût des projets, et également pour valoriser l'innovation et pour favoriser les projets sobres en carbone et vertueux en termes de bonne utilisation des sols.

Ainsi, la puissance totale, initialement fixée à 400 MW, a été relevée à 800 MW. Ce sont ainsi 212 projets qui pourront bénéficier de tarifs d'achat garantis. La liste des lauréats est disponible sur le site internet du Ministère.

La baisse des coûts du photovoltaïque se poursuit, ce qui permet un déploiement accéléré non seulement en France mais aussi dans le monde entier.

Les niveaux des tarifs d'achats proposés par les candidats dans cette procédure compétitive poursuivent leur baisse rapide, au bénéfice du consommateur final. A titre de comparaison, par rapport à l'appel d'offres précédent (lancé 20 mois plus tôt) :

- pour les installations sur grandes toitures « ISB », le tarif moyen passe de 158 à 129 €/MWh, soit une baisse de 18 % ;
- pour les installations au sol, le tarif moyen passe de 107 à 82 €/MWh, soit une baisse de 23 % ;
- pour les installations sur ombrières, le tarif moyen passe de 146 à 124 €/MWh, soit une baisse de 15 % ;

Cet appel d'offres va avoir des retombées économiques importantes en France. Il illustre les bénéfices d'une économie bas-carbone mise en œuvre par la loi de transition énergétique pour la croissance verte :

• La moitié des modules photovoltaïques utilisés seront fabriqués en France.

• Avec la désignation de ces 212 projets lauréats, c'est près d'un milliard d'euros qui seront investis dans la réalisation de nouveaux parcs de production d'électricité solaire, et qui contribueront à donner une nouvelle impulsion au développement de la filière industrielle française.

• Ces parcs produiront annuellement 1,1 TWh d'électricité renouvelable, entrainant une croissance de la production solaire de plus de 15 %.

De nouveaux appels d'offre pour le photovoltaïque seront lancés début 2016 conformément au calendrier annoncé par Ségolène Royal le 13 novembre dernier.
http://www.enerzine.com/1/18914+central ... fres+.html

autre article dans Usine Nouvelle :
Le solaire français retrouve le chemin de la croissance
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... ce.N367973
Certaines centrales au sol affichent des tarifs avantageux de 70 euros/mégawattheure (MWh). En moyenne, celles-ci se verront racheter leur électricité à 82 euros/MWh, soit une baisse de 23% par rapport au précécent appel d'offres, lancé 20 mois avant celui-ci, en mars 2013.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12584
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par mobar » 25 févr. 2016, 09:01

Etude ADEME qui fait le bilan sur la stratégie de soutien du marché du PV en France et dans le monde

http://www.ademe.fr/sites/default/files ... egie_1.pdf
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12584
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par mobar » 25 févr. 2016, 11:47

sherpa421 a écrit :Je ne vois toujours pas dans ce rapport ou il est dit que l'autonomie ne peut pas être une solution.

J'y ai lu :
- Le modèle « Internet »
- Le modèle régulation éclairée

D'ailleurs, c'est complètement fallacieux, le modèle "internet" n'a rien à voir avec le fonctionnement du réseau informatique du même nom. En réalité à quelques nuances prêt ils propose deux fois la même chose : le réseau actuel avec une pincé de com.

Je n'ai lu nul part qu'il était question du modèle "autonomie"

Et bien évidement, la seul lecture de la page 2 "liste des experts sollicités", me suffit pour prendre conscience du caractère extrêmement partial de ce pseudo-rapport.

Ceci dit, je n'ai jamais affirmé que dans l'état actuel des choses l'autonomie était la solution la plus rationnelle techniquement quel que soit le consommateur et le lieu de consommation. Simplement, l'évolution actuel rends le réseau moins pertinent pour de plus en plus de situations.

Tous ces rapports partent du principe que "notre niveau de vie n'est pas négociable". Une fois posé ce postulat, tout changement est impossible pour le pire comme pour le meilleur.

En pratique, on le voit, l'autonomie ce développe parce qu'elle s'impose techniquement dans de plus en plus d'applications.
Ces propos sont complétement surréalistes, soit c'est de la provocation soit tu devrais changer de dictionnaire et revoir tes définitions

L'autonomie suppose que tu sois capable de produire à tout instant la puissance dont tu as besoin sans jamais faire appel au réseau
C'est une vue de l'esprit et une aberration technique, économique et sociétale dans les conditions de marché actuelles et futures

Pour être autonome tu dois en plus être capable de produire, d'entretenir, de renouveler et de recycler ou éliminer le matériel qui te sert à produire l'électricité photovoltaïque

Personne de sensé ne défends ce modèle qui d'ailleurs n'existe pas et n'est pas prêt d'exister

L'autoconsommation, c'est autre chose.
Elle peut se justifier dans une perspective de circuit court d'allégement du réseau
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9981
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par Remundo » 25 févr. 2016, 12:15

en fait il ne faudrait pas opposer radicalement "autonomie" et "réseau". Quand l'une travail avec l'autre, techniquement c'est pas mal.

Mais derrière, y'a du lobby...

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12584
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par mobar » 25 févr. 2016, 12:57

Remundo a écrit :en fait il ne faudrait pas opposer radicalement "autonomie" et "réseau". Quand l'une travail avec l'autre, techniquement c'est pas mal.

Mais derrière, y'a du lobby...
Quand tu es autonome, par définition, tu n'as pas besoin des autres, tu n'es pas soumis à ton environnement
Quand tu as besoin des autres, tu es hétéronome

Sans réseau, tu dois stocker, réguler, effacer, moduler ... pas du tout le même contexte technique et économique

L'idéal pour producteurs et consommateurs ce serait que le cout d'abonnement au réseau disparaisse pour les producteurs et que les tarifs de rachat soient individualisés et ajustables selon les sources disponibles dès lors que les investissements des installations ont remboursés.

Dans un schéma comme celui là, la composition du parc de production en service pourrait à tout instant être le résultat optimisé d'une analyse fine de l'offre et de la demande

Là c'est sur ça va $être compliqué de convaincre les acteurs en position d monopole ... YANAKI seront pas d'accord du coté du coté de la Défense ... suivez mon regard!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9981
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par Remundo » 25 févr. 2016, 13:26

sur un plan purement technique, très peu de sites justifient d'être en autarcie électrique complète. Le cas de fermes isolées (de plus en plus rares) ou des sites en altitude (refuge montagnard).

99,9% du temps, c'est sympa d'être raccordé au réseau : courant de qualité, pas de stockage à faire etc...

et quand on est aussi producteur, et bien on peut injecter sur le réseau, ou bien soutirer moins au réseau (autonomie complète ou partielle)

Il n'est pas choquant que toute personne raccordée au réseau paye quelque chose ; mais les abonnements sont un peu salés, et pèsent souvent plus que la consommation dans des résidences secondaires par exemple...

J'ai un exemple très perso, avec un compteur à disque de mathusalem (fonctionne toujours très bien !) et l'abonnement pompe plus que les kWh soutirés. Sur ce genre d'antiquités répandues dans les zones rurales, EDF s'en met pleins les popoches depuis des lustres... mais z'en ont besoin, elles sont trouées.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 66079
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par energy_isere » 25 févr. 2016, 15:02

Remundo a écrit :......
J'ai un exemple très perso, avec un compteur à disque de mathusalem (fonctionne toujours très bien !) et l'abonnement pompe plus que les kWh soutirés. Sur ce genre d'antiquités répandues dans les zones rurales, EDF s'en met pleins les popoches depuis des lustres... mais z'en ont besoin, elles sont trouées.
Ah oui, des zones rurales .... dont les habitants sont prêt à décrocher leur téléphone pour faire rétablir le courant parce qu' il y des poteaux tombés par terre au moindre coup de vent ou chute de neige importante.
:-&
On voit ça plusieurs fois par an en France.

L' accés à un réseau de qualité, ben ..... ça se paye.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9981
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par Remundo » 25 févr. 2016, 15:08

c'est beaucoup plus souvent les poteaux de téléphones ou les fils qui se cassent, que la ligne électrique. :roll:

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par sherpa421 » 25 févr. 2016, 17:20

En tout cas le réseau à un coût en soit, le travail administratif aussi. Ça me parait donc logique que pour les très petits consommateurs le montant de l'abonnement dépasse celui de la consommation. 54,45 € / ans pour le tarif de base ça ne me semble pas sur-évalué.
https://particulier.edf.fr/content/dam/ ... 160101.pdf
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Répondre