Industrie du solaire PV en France

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7606
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par Remundo » 14 févr. 2012, 17:13

Eva Joly le dit à sa façon... piquante et sans langue de bois
«Nicolas Sarkozy est un pompier pyromane bien opportuniste. Il veut reprendre son rôle de superman à l’approche des échéances électorales quand il a contribué à la casse de cette filière et ignoré les alertes lancées par Photowatt pendant tout son quinquennat. Ce déplacement est une véritable provocation pour tout le secteur des énergies renouvelables
[]
C’est un sabotage organisé.

Quelque soit le repreneur final, il faudra donc reconstruire sur la terre brûlée en assurant à ce secteur un marché domestique et des règles stables et prévisibles dans le temps.
Source : EvaJoly2012.fr

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53752
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par energy_isere » 14 févr. 2012, 19:13

dans mon département.
Nicolas Sarkozy rassure les salariés de Photowatt

14 fev 2012 Usine Nouvelle

En déplacement, mardi 14 février, sur le site de Photowatt en Isère, le chef de l'Etat a affirmé son soutien à la filière photovoltaïque.

Image

C’était certainement son dernier déplacement avant l’officialisation de sa candidature mercredi soir. Chez Photowatt, Nicolas Sarkozy a annoncé les contours de la reprise de l’entreprise par EDF.

EDF doit se développer dans le renouvelable

"Pour l'avenir de Photowatt, la recherche, l'innovation, c'est capital, comme pour toutes les entreprises en France", a-t-il souligné devant les salariés. Ainsi pour justifier la demande du gouvernement auprès d’EDF pour voler au secours de l’entreprise, le président de la République a expliqué : "EDF doit se développer dans le renouvelable, donc le photovoltaïque".

"Nous ne voulons pas que la filière photovoltaïque disparaisse de France", a-t-il martelé.

Les emplois préservés

Puis de promettre la pérennité des emplois aux salariés, probablement rassurés après de nombreuses semaines d’incertitude. "Tous les emplois de Photowatt, tous seront préservés", a-t-il insisté. Il a précisé que 85 d’entre eux seraient embauchés par EDF dans le bassin d’emploi de 60 km autour de Bourgoin.

"Le Président ne manque pas de toupet"

Aussitôt la visite achevée, les reproches ont commencé à fuser de toute part – période pré-électorale oblige. Dans un communiqué, François Bayrou s’indigne et explique pourquoi Nicolas Sarkozy "ne manque pas de toupet". Son porte-parole chargé des questions d’environnement souligne : "Rappelons que la situation de redressement judiciaire de cette entreprise) n'a d'autre conséquence que les décisions du Président de la République lui même, qui, avec le moratoire sur le photovoltaïque début 2011, a mis à terre cette filière émergente".

Le "pompier pyromane"

Réaction identique du côté d’Europe Ecologie – Les Verts. Eva Joly qualifie le Président de "pompier pyromane", dans un communiqué.

"Alors qu'il est prêt à mettre des milliards d'euros pour le nucléaire, le gouvernement sacrifie la filière photovoltaïque et utilise ses déboires comme justificatif fallacieux pour défendre sa politique énergétique pronucléaire. C’est un sabotage organisé", accuse-t-elle.

Quant au candidat socialiste, François Hollande, c'est son conseiller aux affaires énergétiques qui a réagi. François Brottes a repris les propos d'Eva Joly, qualifiant le déplacement du chef de l'Etat auprès des salariés d'"opération de pompier pyromane". "C'est fort de café de voir tout ce qui n'a pas été fait pour faire démarrer les énergies renouvelables", estime-t-il.

Un tarif de rachat spécifique pour les panneaux "made in France"

L'annonce du gouvernement tombe alors à point nommé. En effet, le gouvernement va créer un tarif de rachat spécifique, plus élevé, pour l'électricité photovoltaïque produite à partir de panneaux fabriqués en France. c'est ce qu'a indiqué la ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet, le même jour.

"Il va y avoir un tarif plus élevé, d'au moins 10%, quand l'électricité sera produite à partir de panneaux fabriqués en France, c'est-à-dire à partir de 60% de valeur ajoutée produite en France", a expliqué la ministre aux journalistes de l'AFP.
http://www.usinenouvelle.com/article/ni ... tt.N168719

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7606
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par Remundo » 14 févr. 2012, 19:18

il va y avoir un tarif plus élevé, d'au moins 10%, quand l'électricité sera produite à partir de panneaux fabriqués en France, c'est-à-dire à partir de 60% de valeur ajoutée produite en France", a expliqué la ministre aux journalistes de l'AFP.
Dans le principe, c'est protectionniste... [-(

Sur le plan de la légalité, pas sûr que ce ne soit pas une distorsion à la concurrence libre et non faussée. 8-[

Et sur le plan pratique, je crois que l'usine à gaz des tarifs ne sera pas loin d'exploser :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53752
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par energy_isere » 09 mars 2012, 12:48

Energie solaire : les 12 "travaux d'hercule" d'Enerplan


Après le Syndicat des Energies Renouvelables et son livre blanc, c'est au tour de l'association professionnelle de l'énergie solaire (Enerplan), de présenter aux candidats à la présidentielle, 12 propositions concrètes pour redonner à l'énergie solaire sa place en tant qu'acteur de croissance.

.............
lire ici la suite : http://www.enerzine.com/1/13615+energie ... plan+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53752
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par energy_isere » 19 mars 2012, 16:12

suite de ce post du 10 Juin 2011 : viewtopic.php?p=295869#p295869
La production de modules photovoltaïques a démarré à Vénissieux

16 Mars 2012 Enerzine

La nouvelle unité de fabrication de modules photovoltaïques cristallins de la Division Bosch Solar Energy, qui emploiera jusqu'à 200 personnes, vient de démarrer sur le site français de Vénissieux, près de Lyon.
Il n'aura fallu que 8 mois pour installer cette unité de production d'une capacité de 150 mégawatts crête. "Il s'agit de l'unité de fabrication de modules la plus grande et la plus moderne de France" s'est félicité Bosch dans un communiqué
.

Lorsqu'elle atteindra sa pleine capacité – prévue d'ici juillet prochain – elle produira plus de 2.000 modules par jour, ce qui correspond à un volume annuel de plus de 600.000 modules, soit l'équivalent de la consommation électrique de 51 000 foyers français.

"De par sa situation géographique, la France bénéficie d'un bon ensoleillement, particulièrement dans le Sud du pays. Bosch est une marque forte et la présence d'un site de fabrication de modules photovoltaïques sur le sol français constitue un atout supplémentaire pour compter parmi les leaders du marché national" a déclaré Guy Maugis, Président de Robert Bosch France.

Grâce à cette nouvelle unité de production, Bosch est parvenu à préserver 200 emplois sur son site diesel de Vénissieux, qui avait dû l'an dernier, face à la chute de la demande, arrêter la fabrication d'une pompe d'injection diesel Common Rail. Avec cette solution de substitution, un nouvel avenir se dessine pour le site : "Le succès de la transformation de Vénissieux est le fruit d'un dialogue social exemplaire et inédit", a souligné Guy Maugis.

Bosch précise que le site et tous ses emplois ont pu être préservés par la volonté et la mobilisation de l'ensemble des salariés, de la direction de l'usine, de la direction de Bosch France, des responsables du Groupe en Allemagne et de l'ensemble des représentants du personnel, en collaboration avec un expert économique, l'Agence de Développement Economique de la Région Lyonnaise (Aderly) et des élus locaux.

"Grâce au site de production de Vénissieux, nous sommes plus proches de nos clients français, du Sud de l'Europe et du Nord de l'Afrique, ce qui permet une prise en compte plus rapide et plus efficace de leurs exigences" a ajouté Jürgen Pressl, Membre du Directoire de Bosch Solar Energy et responsable de la production.

Les lignes équipant la nouvelle usine offrent une grande flexibilité. Vénissieux pourra ainsi produire 5 types différents de modules photovoltaïques Bosch, monocristallins mais aussi polycristallins. "Dès le lancement de la production, ce site Bosch a pu mettre à profit la richesse de l'expérience acquise par le passé dans le secteur automobile. Je ne doute pas que nos clients seront convaincus par la qualité de notre production et de nos produits", a expliqué Jürgen Pressl.
http://www.enerzine.com/1/13659+la-prod ... ieux+.html

Ca ne dit pas d' ou viennent les cellules PV elles mémes.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53752
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par energy_isere » 28 avr. 2012, 11:35

EDF se lance dans les ombrières photovoltaïques made in France

27 Avril 2012 Enerzine

La filiale solaire d'EDF EN, spécialisée dans le solaire photovoltaïque en toitures en France, a annoncé hier le lancement des ombrières de parking photovoltaïques chez des professionnels désireux de les valoriser tout en produisant de l'énergie renouvelable.
Isolés, peu valorisés et exposés aux intempéries, les parkings extérieurs ne sont pas les zones les plus attractives des entreprises et des grands magasins. Il s'agit pourtant selon EDF ENR Solaire d'un lieu incontournable qui marque l'accueil et le départ des usagers et clients.

EDF ENR Solaire pense ainsi répondre à ce besoin en proposant une ombrière photovoltaïque nouvelle génération de fabrication française, qui allie "esthétisme", "confort", "innovation et efficacité énergétique."

Classiquement, cette ombrière permet d'optimiser "le confort" de stationnement de ses usagers en protégeant leur véhicule de la pluie, grêle et neige, ou encore en évitant les fortes chaleurs à l'intérieur de ceux-ci pendant l'été. De plus, cette ombrière est compatible avec les véhicules électriques puisqu'il devient possible d’y installer des bornes de recharges électriques.

L'ombrière photovoltaïque en question est composée d'une charpente métallique ou bois. Elle couvre une surface d'environ 230m² et peut accueillir de 12 à 20 places couvertes. Le projet peut aller jusqu'à 3 ombrières ce qui permet de couvrir jusqu'à 60 places. Équipé de panneaux photovoltaïques d'une puissance installée allant de 32 à 99 kWc, cet investissement est censé s'autofinancer grâce aux recettes annuelles issues de la production d'une énergie renouvelable qui pourra être revendue ou autoconsommée.

D'après les données d'EDF ENR, le propriétaire d'une ombrière photovoltaïque pourra rentabiliser son projet en 10 à 14 ans selon la région.

Par ailleurs, des espaces publicitaires pourront être mis en place afin d'optimiser la communication tout en créant une source de revenus supplémentaires a indiqué la filiale de l'opérateur historique. L'offre propose également un système de monitoring permettant de surveiller régulièrement sa production.
http://www.enerzine.com/1/13866+edf-se- ... ance+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53752
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par energy_isere » 24 mai 2012, 16:37

On se souvient que TOTAL avair racheté partiellement l' Américain SUNPOWER :
ce post de Juin 2011
et donc, maintenant :
SunPower Manufacturing de Vernejoul, première usine française de modules photovoltaïques

24 Mai 2012 Usine Nouvelle

Total et SunPower inaugurent ce jeudi 24 mai SunPower Manufacturing de Vernejoul sur le Composite Park de Porcelette (Moselle).

Implantée sur 2 500 mètres carrés, SunPower Manufacturing de Vernejoul constitue la première implantation industrielle du Composite Park constitué à Porcelette (Moselle) pour revitaliser le bassin pétrochimique mosellan de Carling. Les effectifs d’une cinquantaine de salariés passeront à 80 personnes d’ici à juillet prochain.

L’usine, qui présente une capacité de production de 150 000 panneaux photovoltaïque, soit une capacité de 44 mégawatts-crête, constitue la première unité de modules photovoltaïques de France. Elle utilisera la technique de SunPower, considérée comme la meilleure du monde avec un rendement de 20 %. Dédié aux marchés européens, le site destine sa production à la France, à l’Italie, à l’Allemagne et à la Belgique. Total revendique aujourd’hui la position de premier employeur français de l’industrie solaire avec 600 emplois.
http://www.usinenouvelle.com/article/su ... es.N175117

et sur certains forums ou sites un peu à la ramasse, certains racontent que le lobby de l' industrie pétroliére ''empéchent'' les ENR de décoller. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7606
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par Remundo » 24 mai 2012, 23:05

L'on conviendra néanmoins que pour une entreprise dégageant des dizaines de milliards de bénéfices avec du pétrole, la transition énergétique est très très progressive... avec 44 MWc.

Tu peux nous rappeler les capacités chinoises ou allemandes ?

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 923
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par Jeuf » 24 mai 2012, 23:11

A PMO, les amis d'Energy_isère,
on sort un nouveau livre, sur le photovoltaïque (et aussi ça parle probablement de l'héliothermique). Voici la présentation.
Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Les critiques après-coup ne
valent rien ; ou alors il faut faire de l'histoire. On peut demander : à
quoi auraient servi les critiques contre le nucléaire civil et militaire, en
mai 1939, quand Irène et Frédéric Joliot-Curie déposaient leur brevet sur
les "Perfectionnements aux charges explosives" - c'est-à-dire la bombe
atomique ? A rien, sans doute, mais on ne le saura jamais, puisque cette
critique n'eut pas lieu en "temps réel" comme dit le sous-langage
contemporain.

Que le pire nous soit promis et inévitable, soit. Mais faisons en sorte de
ne pas le mériter par notre silence ou notre incurie. Grâce au livre de
Frédéric Gaillard, "Le soleil en face - Rapport sur les calamités de
l'industrie solaire et des prétendues énergies alternatives", nos lecteurs
au moins ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas.

Depuis le « choc pétrolier » de 1973, et plus encore depuis les catastrophes
de Tchernobyl (1986) et de Fukushima (2011), les énergumènes qui nous
gouvernent sont à la recherche d’« énergies alternatives » : géothermie,
biomasse, éolien, hydrogène, etc. Mais le véritable Graal de cette quête
d’un combustible inépuisable et à vil prix reste l’énergie solaire qui, sauf
imprévu, nous alimente pour encore 4,5 milliards d’années.

L’énergie, c’est le « power » dit l’anglais qui confond les deux notions
dans le même mot. Sur toute la planète, dans tous ses laboratoires, le
complexe scientifico-industriel s’est lancé dans une course éperdue aux
technologies solaires les plus puissantes, les plus rentables, les plus
complexes, les plus centralisées, les plus destructrices. En France, c’est
le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA-EA)
qui mène cette course avec ses rejetons et partenaires. Et voilà comment les
pillards de pétrole et d’uranium fossiles s’accaparent maintenant le soleil.
C’est dire que les rêves d’énergie solaire artisanale et individuelle, à la
mode de L’an 01 et des premiers numéros de La gueule ouverte sont déjà
cuits. Le soleil ne brillera pas pour tout le monde.

Après les sacrifiés à l’idole nucléaire voici ceux du nouveau culte solaire
: expropriés des « terres rares », des terres agricoles, des steppes et
déserts réquisitionnés pour les centrales solaires, victimes des ravages
environnementaux – chimiques notamment -, de cette nouvelle industrie. Les
cobayes du laboratoire planétaire, eux, devront toujours leur énergie à une
techno-caste spécialisée et toute-puissante.

"Ce livre entend critiquer l'industrie solaire pour ce qu'elle sera : une
avancée stratégique de l'électrification du monde. Un apport décisif à la
réquisition de nos vies par l'économie. Loin de l'utopie d'une énergie
"propre", produite localement avec un peu de sable comme matière première,
cette énième prolifération high tech ouvre un nouveau cycle de
centralisation industrielle et politique, apportant son cortège de
calamités, de molécules innovantes, d'investissements lourds, de procédés
polluants, de spéculations et de pillage."

Frédéric Gaillard est un semi-urbain trentenaire qui peine toujours à trier
ses déchets depuis son dernier ouvrage, en collaboration avec Pièces et main
d’œuvre : L’Industrie de la contrainte (L’Echappée, 2011).

Disponible en librairie.
Editions L'Echappée, 2012
157 p., 11 €.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 6994
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par phyvette » 24 mai 2012, 23:19

Remundo a écrit :Tu peux nous rappeler les capacités chinoises ou allemandes ?
Ok Total n'est pas à l'avant garde du solaire, pas plus qu'AREVA à la pointe de l'éolien.
Mais serait ce trop difficile de reconnaître une fois que l'argument des lobbies nucléo-pétroliers brideurs d'ENR ne tient plus.

Ce ne serait pas des fois le principe d'un forum de discussion ?
Remundo a écrit :Du débat contradictoire emerge (un peu) de vérité, et parfois même des nuances =D>
Sur certains fils on chercherait en vain.
Quand on ne peut pas prendre place autour de la table, on se retrouve au menu.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7606
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par Remundo » 24 mai 2012, 23:53

Si vous donnez quitus à ces grands groupes pour installer une production annuelle de 44 MWc de PV avec 80 personnes ou bien planter quelques grandes hélices offshore, ma foi c'est une bonne affaire pour eux.

Finalement, le service com' ne sert peut-être plus à rien... y'a moyen d'économiser du personnel tout en se faisant une excellente "green image", pour sûr.

Je suis étonné de votre malléabilité sur ces sujets. De vos emballements et de ces accréditations hâtives et infondées. On est dans le pur effet d'annonce et dans les pouillièmes du mix énergétique et des moyens financiers qu'il faudrait déployer pour une vraie transition EnR. Bref, ils sont dans la manipulation. :?

Alors cette candeur que j'imagine feinte pourrait peut-être s'expliquer si c'est juste pour vous amuser à me faire écrire... j'espère que c'est juste cela. ;)

@+

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 6994
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par phyvette » 25 mai 2012, 00:06

Remundo a écrit : Je suis étonné de votre malléabilité sur ces sujets. De vos emballements et de ces accréditations hâtives et infondées.
« Quand les faits changent, je change d'avis. Et vous Monsieur, que faites-vous ? »
Je suis, je suis ?...
Vous avez 0,20 seconde.
Quand on ne peut pas prendre place autour de la table, on se retrouve au menu.

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3851
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par nemo » 25 mai 2012, 10:41

phyvette a écrit : « Quand les faits changent, je change d'avis. Et vous Monsieur, que faites-vous ? »
Encore faut-il qu'ils aient effectivement changé...
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 6994
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par phyvette » 25 mai 2012, 11:02

nemo a écrit : Encore faut-il qu'ils aient effectivement changé...
Une chose à la fois, il fût un temps pas si lointain ou le Watt/crète coutait 3 Euros, et 6 Euros installés, nécessitant des subventions diverses à hauteur de 500%, et une revente à EdF, pour être rentable en 10/12 ans, une gabegie sans nom.

Il semblerait que les prix soit tombés à 0.70€/080 le Wc, c'est de nature à rendre l'autoconsommation envisageable pour tous très bientôt, et pas seulement par des militants du solaire. A ce prix et en imaginant une instalation aussi simple que de brancher une TV, ça va être la ruée sur le PV.

Opposé à la gabegie financière, mais favorable au solaire non subventionné et auto consommé,
les faits changent, je change d'avis sur l'intalation de panneaux photovoltaîque.

"Et vous Monsieur, que faites-vous ?"
Quand on ne peut pas prendre place autour de la table, on se retrouve au menu.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53752
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Industrie du solaire PV en France

Message par energy_isere » 25 mai 2012, 11:44

Remundo a écrit :Si vous donnez quitus à ces grands groupes pour installer une production annuelle de 44 MWc de PV avec 80 personnes ou bien planter quelques grandes hélices offshore, ma foi c'est une bonne affaire pour eux.

Finalement, le service com' ne sert peut-être plus à rien... y'a moyen d'économiser du personnel tout en se faisant une excellente "green image", pour sûr.....
Je vois que notre ami Remundo n' a pas fait l' effort d' aller voir plus loin que le bout de son nez avec SunPower France et ses futurs 80 employés.
Ceci n' est que la partie visible en France de SunPower qui est controlé à 60% par TOTAL.

Le reste est aux USA avec 5100 employés comme le renseigne Wikipedia dans cette page. :mrgreen:

Répondre