Eolien au Danemark

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Eolien au Danemark

Message par energy_isere » 28 juil. 2010, 17:15

Energie éolienne : la leçon danoise

Le Monde | 27.07.10

Envoyé spécial à Esbjerg (Danemark)

A 30 km de la côte ouest du Danemark, au large du port d'Esbjerg, les 91 turbines du parc éolien de Horns Rev 2 tournent jour et nuit, qu'il fasse beau ou qu'il pleuve. Au total, 209 MW sont déployés depuis septembre 2009 sur près de 35 km2. Un peu plus près de la côte, le parc Horns Rev 1, mis en place en 2002, déploie 80 machines d'une puissance de 160 MW. Cet ensemble constitue actuellement le plus grand parc offshore au monde. Il est aussi le plus récent exemple de la politique du Danemark en matière de promotion des énergies renouvelables.

Alors qu'en France l'adoption tumultueuse de la loi Grenelle 2 a ouvert une période d'incertitude pour l'éolien, les Danois affichent les résultats flatteurs d'un développement construit, depuis une trentaine d'années, sur un mélange de volonté politique, de simplification administrative et de coopération avec les populations locales.

Plus de 22 % de l'électricité produite au Danemark provient de l'éolien, terrestre ou marin, contre environ 1,5 % en France. Pour en arriver là, les Danois ont joué sur plusieurs leviers. Tout d'abord, cette énergie est ici un peu plus "l'affaire de tous" que dans d'autres pays. "Le mouvement pour les éoliennes est parti du terrain", explique Ann Pedersen Bouisset, du ministère des affaires étrangères, "les premières petites éoliennes ont été installées par des coopératives issues de communautés ou de municipalités".

L'IMPLICATION DE LA POPULATION

Cette démarche participative est toujours présente dans l'accord de politique énergétique, élaboré en février 2008 par le gouvernement et le Parlement afin de tracer la stratégie énergétique du pays. Le texte permet aux citoyens de prendre des participations dans les projets de parcs éoliens proches de chez eux. Et un fonds aide les associations de propriétaires locaux de turbines à financer les études préliminaires sur les projets d'implantation.

Cette méthode a facilité l'acceptabilité sociale de l'éolien en garantissant aux populations qu'elles auraient voix au chapitre. Ainsi 90 % des Danois citent en priorité l'éolien pour le développement des énergies renouvelables, selon un récent sondage.

Pour les parcs Horns Rev 1 et 2, le dialogue avec les pêcheurs s'est aussi fait en amont. Les pêcheurs d'Esbjerg ne se sont pas opposés au projet, convaincus qu'il valait mieux l'influencer plutôt que de tenter – probablement en vain – de le bloquer. Ils ont réussi à faire déplacer le schéma d'implantation initial pour mieux respecter les zones de pêche, et 1 million d'euros de dédommagement leur a été versé.

UNE ADMINISTRATION RATIONNALISÉE

La simplification maximale du processus d'instruction des projets est une autre clé de la réussite danoise. Un guichet unique, rassemblant les différents ministères concernés et Energinet, le gestionnaire de transport d'électricité, a été mis en place au sein de la Danish Energy Authority. Il gère la sélection des régions, où seront développées les capacités de production, coordonne toutes les études, y compris l'audit environnemental, puis procède à des appels d'offres. Energinet a l'obligation de connecter tout projet autorisé dès son installation et de payer une pénalité si cela n'est pas fait lorsque la production d'électricité commence.

L'éolien a un réel impact sur l'industrie danoise et sur l'emploi. En 2010, les ventes de technologie éolienne devraient représenter plus de 10 % des exportations. Grâce, notamment, aux projets Horns Rev 1 et 2, qui ont pris le relais de l'activité pétrolière offshore, le port d'Esbjerg s'est imposé comme "la première plate-forme logistique du pays pour les équipements offshore", souligne John Snedker, un des élus de la ville.

Depuis ses quais, le Danois Vestas livre des dizaines de turbines à travers le monde, tandis que l'allemand Siemens expédie actuellement des éoliennes fabriquées au Danemark et destinées à être installées au large de l'Angleterre.

Quand la France fait ses premiers pas, le Danemark songe déjà au renouvellement d'un parc vieillissant. Un programme de modernisation soutenu par des primes gouvernementales a été lancé. De leur côté, les industriels danois voient l'avenir dans des parcs toujours plus grands et des machines plus puissantes.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

Avatar de l’utilisateur
krolik
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2873
Inscription : 31 janv. 2009, 17:55
Localisation : Beaugency
Contact :

Re: Eolien au Danemark

Message par krolik » 28 juil. 2010, 17:29

Les Danois ont encore beaucoup de chemin à faire s'ils veulent diminuer significativement leur production de CO2 par tête d'habitant et rejoindre la France. Leur retard est imposant !
@+

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien au Danemark

Message par energy_isere » 26 oct. 2010, 11:31

Eolien : Vestas, numéro un mondial, va supprimer 3.000 emplois

Le numéro un mondial de l'éolien, le danois Vestas, a annoncé mardi 3.000 suppressions de postes, principalement au Danemark, en raison d'un ralentissement du marché européen prévu l'an prochain et de résultats en baisse.

"En 2011, la croissance du marché européen ne va pas atteindre le niveau espéré par Vestas, ce qui explique pourquoi Vestas est contraint d'ajuster ses capacités en Europe", a déclaré l'entreprise dans son rapport de résultats du troisième trimestre, qui sont en forte baisse.

Le groupe danois indique qu'il va fermer des usines, "et tout d'abord au Danemark, où les coûts sont élevés". "Un certain nombre d'emplois administratifs vont également être ajustés à plusieurs endroits au Danemark et à l'étranger".

Au troisième trimestre, les résultats de Vestas sont en recul sur toutes les lignes: le chiffre d'affaires a reculé de 5% à 1,72 milliard d'euros, le nombre d'éoliennes vendues a chuté de 27% à 719 unités tandis que le bénéfice net est tombé de 24% à 126 millions d'euros.

Mais ces résultats en baisse sont meilleurs que prévu: selon Dow Jones Newswires les analystes tablaient sur un bénéfice de 59 millions d'euros et des ventes de 1,57 milliard d'euros.

Après avoir ouvert en forte hausse, l'action Vestas perdait 3% à 194 couronnes vers 08H00 GMT à la Bourse de Copenhague.

Vestas a maintenu de peu en 2009 sa place de numéro un mondial devant l'américain General Electric, dans un secteur où il fait face à la concurrence croissante de groupes allemands, en premier lieu Siemens.

Au troisième trimestre, Vestas a livré des éoliennes pour une puissance totale de 1.456 mégawatts.

Au deuxième trimestre, le danois avait déjà déçu en baissant ses prévisions pour 2010 et avec des résultats inférieurs aux attentes.

Le groupe a maintenu mardi sa prévision d'un chiffre d'affaires 2010 de 6 milliards d'euros et d'une marge opérationnelle (Ebit) de 5-6%.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 021ee66283

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien au Danemark

Message par energy_isere » 27 oct. 2010, 19:15

Pourquoi Vestas licencie et ferme des usines

Le 27 octobre 2010 Usine Nouvelle

La fermeture de 5 usines Vestas signe-t-elle un essoufflement de l’espérée croissance verte ? Voire. Le marché éolien reste dynamique, Vestas doit simplement faire face à une redistribution des cartes chez les constructeurs.

Le groupe danois Vestas va fermer 5 usines, «et tout d'abord au Danemark, où les coûts sont élevés», ainsi qu’en Suède. 3000 emplois passent ainsi à la trappe. La faute au marché, comme l’avance le groupe danois ? « Non, les marché de l’éolien est toujours en croissance de 20% à 30% », indique Jean-Marc Armitano, patron du développeur français de parcs éoliens Eole Res. « Il est normal que la croissance ralentisse par un effet de maturité : nous avons déjà installé 40 GW cette année », poursuit-il. Néanmoins, 39% des capacités énergétiques installées en Europée en 2010 concernent l’éolien, passé devant le gaz qui n’occupe que 24% de ces nouvelles capacités installées en puissance. L’Europe a encore de la marge : seuls 5% de la consommation électrique concernent l’éolien, et les chiffres donnent une année 2011 florissante.

« L’annonce Vestas vient à contre-courant », analyse Jean-Marc Armitano. Ce dernier penche pour une recomposition des forces industrielles en présence. « C’est plus une question de redistribution des cartes entre constructeurs qu’une question de marché » : le Danemark, l’Espagne et l’Allemagne, longtemps fers de lance du secteur, ralentissent, tandis que la France, longtemps lanterne rouge, est le premier marché européen tous les ans. L’Inde et la Chine sont en pleine expansion, deux sociétés chinoises viennent d’ailleurs de s’introduire en bourse sur ce secteur. Autre phénomène : «l’éolien est maintenant en compétition avec le solaire, et les acteurs de la fabrication d’éolienne se doivent de réajuster leur structure de prix de revient pour continuer à être compétitif en face d’une industrie du solaire, dont les prix des modules ont chuté de 50% en 18 mois» ajoute Olivier Galaud, directeur des opérations de l'ensemblier photovoltaïque 3i Plus.

Le marché, lui, reste au rendez-vous. « Alstom se lance, Areva sur l’offshore, dont la croissance est exponentielle… Jean-Louis Borloo devrait d’ailleurs annoncer dans les prochains jours le plan offshore pour l’Hexagone. » poursuit le patron d’Eole Res. « L’industrie éolienne a encore de beaux jours devant elle. Elle crée plus de 500.000 emplois dans le monde» souligne-t-il. « Vestas reste le leader mondial de l’éolien », rappelle-t-il. « Le groupe s’organise pour rester compétitif. Il sait anticiper les retournements. Il s’agit de se préparer à la concurrence asiatique, qui arrive en force sur l’éolien. Dans le solaire, elle est déjà là. »
http://www.usinenouvelle.com/article/po ... es.N140593

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien au Danemark

Message par energy_isere » 19 janv. 2014, 13:11

record de 54.8 % de l' electricité du Danemark faite par l'éolien au mois de décembre 2013.

Mais ca n' est pas toute l' année comme ça.
Wind energy produced half of Danish electricity

16/01/2014 Evwind,

A world record 54.8 percent of electricity was produced by wind turbines in December.

Wind energy produced more than half of Denmark’s electricity needs during December, which is a world record according to Energi Net.

On average, wind turbines provided 54.8 percent of Danish electricity during December, and 68.5 percent of electricity during the week of the Christmas holiday.

The highest proportion of electricity coming from windmills during a single day was on Saturday, December 21, when wind turbines produced electricity equivalent to 102 percent of Denmark’s needs.

Denmark’s wind energy capacity of 4,792 MW produced 11.1 billion kilowatt hours of wind energy in 2013, equivalent to 33.2 percent of the electricity Denmark consumed for the year.

But while Denmark holds the record for the proportion of its energy derived from wind turbines, its wind energy capacity is dwarfed by China, which installed 75,564 MW of wind energy in 2012.
http://www.evwind.es/2014/01/16/wind-en ... city/41765

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7646
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Eolien au Danemark

Message par phyvette » 26 févr. 2014, 01:03

Éolien au Danemark : 33 % de la production en 2013, l'objectif de 2020, soit 50 %, reste d'actualité.
En décembre, c'est 55 % de la consommation qui a été couverte par l'éolien. Zont pas entendu parler des problèmes de l’intermittence de l'éolien le Danois ?
Moi, naïvement, je croyais, qu'on ne pouvait pas dépasser 20 % d'électricité éolienne.

http://www.gen42.fr/leolien-au-danemark ... ectricite/
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

ToTheEnd

Re: Eolien au Danemark

Message par ToTheEnd » 26 févr. 2014, 08:22

phyvette a écrit :En décembre, c'est 55 % de la consommation qui a été couverte par l'éolien. Zont pas entendu parler des problèmes de l’intermittence de l'éolien le Danois ?
Pour être réellement pertinent, je m'attendais à voir dans la source de cette affirmation/question des graphs avec une analyse pertinente de la consommation vs production d'électricité... et comme d'habitude, je suis déçu.

Je ne parle même pas du fait que ce pays compte moins de 6 millions d'habitants et qu'il se trouve à l'extrême nord de l'Europe... c'est un peu comme d'affirmer que l'Islande est un exemple à suivre pour son énergie géothermique ou la Norvège pour son système hydroélectrique.

La production électrique éolienne en Allemagne ou France montre pourtant clairement le problème vis à vis des creux... et avoir 20x plus d'éoliennes ne réglera pas le problème à certaines heures ou tout simplement, dans certaines saisons.

C'est bien cette intermittence qui pose problème, pas le fait que sur une année, une source de production X corresponde bien à la consommation Y.

T

ToTheEnd

Re: Eolien au Danemark

Message par ToTheEnd » 09 mars 2014, 22:11

Jolie et très pertinente animation en temps réelle (ou presque) de la production d'électricité danoise mais surtout, des échanges avec les voisins. Bien entendu, on peut cliquer sur chaque filière pour isoler la production:

http://www.energinet.dk/Flash/Forside/UK/index.html

Au niveau des pays scandinaves il y a quelques informations ici sur les échanges et type de production:

http://www.energinet.dk/EN/OM-OS/Sider/ ... ystem.aspx

T

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien au Danemark

Message par energy_isere » 24 janv. 2015, 20:25

début 2014 phyvette a écrit :Éolien au Danemark : 33 % de la production en 2013,..
encore mieux pour 2014 :
La part des éoliennes dans le mix électrique danois augmente encore

12 janvier 2015 / energeek

Selon les chiffres publiés début janvier par Energinet.dk, gestionnaire du réseau de transport d’électricité et de gaz naturel du Danemark, 2014 a été une année record pour l’énergie éolienne. Les turbines danoises ont en effet permis de fournir 39% de l’électricité consommée au Danemark tout au long de l’année 2014 !

Selon l’opérateur réseau, le vent qui a soufflé sur le Danemark en 2014 n’avait « rien d’exceptionnel ». Cette hausse de la part de l’énergie éolienne dans le mix électrique doit donc être attribuée à l’installation de 100 nouveaux parcs au cours de l’année qui vient de s’achever. Il s’avère que janvier a été le mois le plus productif (l’énergie éolienne a alors généré plus de 61,7% de l’électricité consommée au Danemark) alors que juillet a été le moins productif (23% tout de même).

Il faut cependant souligner que les volumes d’électricité consommés entre janvier et octobre 2014 ont connus une baisse de 5,8% par rapport à la même période en 2013. Une baisse de la demande en raison de températures moins rigoureuses et d’une hausse des importations d’électricité. Le Danemark est toutefois plus que jamais optimiste quant à l’atteinte de ses objectifs de 2020 (50% de son électricité produite par l’énergie éolienne).
http://lenergeek.com/2015/01/12/2014-an ... en-europe/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien au Danemark

Message par energy_isere » 01 mars 2015, 13:48

Vattenfall va construire le parc éolien offshore de 400 MW avec le plus bas prix de vente de l' électricité produite à 10.31 centimes d € le KW.h
Vattenfall to build the world’s offshore cheapest wind farm, 10.31 euro cents per kilowatt-hour

February 27, 2015 evwind

Vattenfall has won a tender to build a wind farm off Denmark, which is expected to produce the world’s cheapest offshore wind energy, Denmark’s ministry of climate and energy said on Friday.

Image

The first wind turbines at the 400-megawatt capacity, Horns Rev 3 park are scheduled to start supplying power in 2017 at an agreed price of 10.31 euro cents per kilowatt-hour, 32 percent cheaper than in Denmark’s latest project, the ministry said.

More cost cutting is expected in the offshore wind power industry as European governments start to curb renewable power subsidies, with average costs seen falling below 10 euro cents/kWh by the end of the decade from around 12.5 euro cents/kWh last year.

“With Horns Rev 3, Denmark is making windmill history through realizing a significant reduction in the cost of establishing offshore wind farms,” said Rasmu Helveg Petersen, Denmark’s minister for climate, energy and building.

“The low price is not just good for Denmark, but also for the international green transition,” he added.

The park will provide cheaper power than recently established wind farms at home and abroad, and will help the Nordic country reach its goal of wind power meeting 50 percent of consumption by 2020, the ministry said.

Wind power accounted for about 39 percent of consumption in Denmark in 2014 — the highest share in the world.

Vattenfall’s bid came below the price of 14.07 euro cents/kWh (15.15 euro cents/kWh in fixed 2015 prices) charged by Dong’s Anholt Offshore Wind Farm, the latest offshore wind power project in Denmark, the ministry said.

That means that Danish consumers could save about 295 million euros over the next 11-12 years, during which the wind park owner will receive subsidies.

However, the agreed price with Vattenfall is more than three times higher than wholesale Nordic power price of 2.8 euro cents per kWh for delivery in 2017.

Danish power consumers will have to cover the difference between the market price and the price agreed with Vattenfall by paying subsidies, which have already made household prices the highest in the European Union, with Germany in second place.

The deal has to be approved by parliament.

If approved, the wind farm will be able to produce electricity for 450,000 households, when all turbines are built by 2020.
http://www.evwind.es/2015/02/27/vattenf ... hour/50718

Remas
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 372
Inscription : 30 déc. 2008, 22:17

Re: Eolien au Danemark

Message par Remas » 01 mars 2015, 14:07

energy_isere a écrit :However, the agreed price with Vattenfall is more than three times higher than wholesale Nordic power price of 2.8 euro cents per kWh for delivery in 2017.

Danish power consumers will have to cover the difference between the market price and the price agreed with Vattenfall by paying subsidies, which have already made household prices the highest in the European Union, with Germany in second place.
Le prix de l'électricité est à 2.8 cents/kWh !
Le reste doit être payé par les contribuables sous forme de subvention pour atteindre les 10.31cents/kWh.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien au Danemark

Message par energy_isere » 19 juil. 2015, 14:20

Pointe de l'éolien au Danemark vers le 10 juillet.

l'electricité eolienne répond à 140 % de la demande du pays pendant quelques temps en pic (l' excédent exporté en Suéde et Allemagne).
et 116 % pour l' ensemble d' un autre jour.


Wind power generates 140% of Denmark’s electricity demand

July 10, 2015 evwind

So much power was produced by Denmark’s windfarms on Thursday that the country was able to meet its domestic electricity demand and export power to Norway, Germany and Sweden.

On an unusually windy day, Denmark found itself producing 116% of its national electricity needs from wind turbines yesterday evening. By 3am on Friday, when electricity demand dropped, that figure had risen to 140%.

Interconnectors allowed 80% of the power surplus to be shared equally between Germany and Norway, which can store it in hydropower systems for use later. Sweden took the remaining fifth of excess power.

The figures emerged on the website of the Danish transmission systems operator, energinet.dk, which provides a minute-by-minute account of renewable power in the national grid. The site shows that Denmark’s windfarms were not even operating at their full 4.8GW capacity at the time of yesterday’s peaks.
.................
http://www.evwind.es/2015/07/10/wind-po ... mand/53284

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien au Danemark

Message par energy_isere » 17 janv. 2016, 19:21

suite de ce post du 24 janv 2015 viewtopic.php?p=370846#p370846
Denmark generated 42.1 percent of its electricity from wind power in 2015

January 15, 2016 evwind

Denmark generated 42.1 percent of its electricity from wind turbines in 2015, system operator Energinet.dk said on Friday, setting a world record and putting a 2020 target of 50 percent in sight.

“This is the highest figure ever and the highest proportion for any country,” Energinet.dk said.

Denmark is home to the largest wind turbine maker, Vestas , the largest offshore wind farm developer DONG Energy and the wind power division of Germany’s Siemens .

The percentage of electricity produced by wind increased from 39.1 percent in 2014, when the International Energy Agency put Portugal and Spain behind Denmark at 24 and 20 percent, respectively.
http://www.evwind.es/2016/01/15/denmark ... 2015/55199

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien au Danemark

Message par energy_isere » 30 janv. 2016, 21:07

2015, une année record pour l’énergie éolienne au Danemark

Selon un communiqué de la compagnie Energinet.dk, publié le lundi 18 janvier dernier, l’énergie éolienne a assuré 42,1 % de la consommation électrique du Danemark en 2015. Un nouveau record du monde dû aux bonnes conditions de vent et qui concrétise les efforts consentis par les gouvernements danois successifs pour le développement de l’éolien terrestre et offshore.

.............
À 42,1 %, la part de l’énergie éolienne dans la consommation d’électricité danoise gagne trois points de pourcentage par rapport à 2014, lorsque le Danemark devançait le Portugal (24 %) et l’Espagne (20,4 %), selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE).
............
http://lenergeek.com/2016/01/26/2015-un ... -danemark/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien au Danemark

Message par energy_isere » 10 févr. 2016, 19:14

Le fabricant d'éoliennes Vestas affiche des ventes record et se désinteresse de Gamesa

Par Manuel Moragues Usine Nouvelle le 10 février 2016

Le danois Vestas a présenté des résultats en hausse sous tous les angles. Son PDG, qui mise sur la croissance interne, a déclaré qu'il n'avait pas l'intention de faire une offre sur Gamesa, convoité par Siemens.

Record de ventes pour le fabricant danois d'éoliennes. Le PDG de Vestas, Anders Runevald, a présenté mardi 9 février des résultats 2015 dans le vert foncé. Un chiffre d'affaires en hausse de 22%, à 8,4 milliards d'euros, un bénéfice net qui a bondi de 75% à 685 millions d'euros et une marge d'EBIT (marge avant intérêts et taxes) de 10,2%. Le flux de trésorerie libre (free cash flow) a même dépassé 1 milliard d'euros au cours de l'an passé.

Pour autant, Anders Runevald ne semble pas vouloir puiser dans cette cagnotte pour s'emparer de l'espagnol Gamesa. Alors que des rumeurs faisaient état d'une contre-offre du danois face aux discussions que Gamesa mène avec Siemens en vue d'un rapprochement, le PDG a clairement affirmé qu'il n'avait pas l'intention de faire une offre. Et d'ajouter, rapporte Bloomberg : "Notre stratégie est centrée sur la croissance organique, et je suis confiant dans notre position".

Interrogé par L'Usine Nouvelle, Nicolas Wolff, directeur général de Vestas pour la France, l'Espagne et l'Afrique de l'Ouest, se félicite de cette "très bonne année" et pointe "un carnet de commandes bien fourni, de 16,8 milliards d'euros, dont 7,9 milliards pour des machines à livrer dans les deux ans et 8,9 milliards dans des services de maintenance s'étalant sur 10 à 12 ans". L'essor dans les services est l'un des quatre piliers de la stratégie de "croissance profitable" mise en oeuvre par Anders Runevald depuis un an et demi. Le rachat fin 2015 des fournisseurs de services indépendants Upwind (Etats-Unis) et Availon (Allemagne) l'illustre.

"Maîtriser notre croissance"

Autre pilier : "la bascule vers les pays émergents, avec la conquête de nouveaux pays comme l'Ukraine, la Serbie et la Géorgie", pointe Nicolas Wolff, qui souligne que Vestas est présent dans 75 pays. Troisième axe : la baisse du coût de l'électricité éolienne. "Un impératif pour survivre dans cette activité et autour duquel on a réorganise la société, en travaillant sur de nouvelles machines, en améliorant les plate-formes existantes et en réduisant les coûts des achats", avance Nicolas Wolff.

Enfin, Vestas veut se garder de la folie des grandeurs qui avait failli le conduire à sa perte en 2012 et mise sur "l'excellence opérationnelle". "Nous avons tiré les leçons du passé et de la crise. On essaye de maîtriser notre croissance et de rester agile", affirme-t-il. De quoi être optimiste pour le futur proche : "Nous visons 9 milliards d'euros de chiffre d'affaires et une marge d'EBIT de 11%".
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... sa.N378446
Numéro 1 en France Regonflé à bloc, Vestas peut aussi se targuer d'avoir été en 2015 le numéro 1 du marché français pour la cinquième année consécutive avec 30% de parts de marchés. Ce qui lui a permis de devenir aussi le numéro 1 en termes de parc installé en France, avec 24% des éoliennes plantées dans l'Hexagone. Avec 1073 mégawatts installés en 2015, la France est le quatrième marché de Vestas. "C'est un marché qui reste intéressant pour les années à venir. Le pays est parti en retard, il reste beaucoup à faire", estime Nicolas Wolff, directeur général de Vestas pour la France, l'Espagne et l'Afrique de l'Ouest.

Répondre