L' emploi secteur éolien en France

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 15 juil. 2013, 10:53

Bremerhaven, port modèle pour l’éolien français

11 Juillet 2013 Usine Nouvelle

Le port allemand a créé en dix ans un complexe industrialo-portuaire unique au monde. Ici, on conçoit, fabrique, embarque, installe et maintient les géantes des mers que sont les éoliennes offshore.

Un matin de juin, le crachin lutte avec le vent. À Bremerhaven, personne n’ira se plaindre de cette bise qui fouette les visages. Bien au contraire ! À l’embouchure de la Weser, en mer du Nord, l’avant-port brêmois s’est fixé l’éolien offshore pour horizon. L’Allemagne compte installer des dizaines de gigawatts de capacité de production d’électricité au large de ses côtes. En une dizaine d’années, la ville de Bremerhaven s’est imposée comme le plus grand complexe industriel et portuaire du pays dédié à l’éolien offshore. Cette mutation fait figure d’exemple pour les ports français comme Le Havre [lire l’encadré ci-contre] et Saint-Nazaire, qui fourbissent leurs armes dans le but de construire les premières fermes tricolores. La route qui traverse la vaste zone industrielle de Luneort, dans le sud de la ville, est bordée d’éoliennes en pièces détachées. Des dizaines de pales de quelque 50 mètres de longueur succèdent aux gros nez d’éoliennes soigneusement empaquetés dans leurs bâches claires. Plus loin se trouvent les tronçons de mâts, de larges colonnes de béton coiffées d’un cylindre métallique jaune. C’est le domaine de REpower, un turbinier pionnier de ces géantes des mers avec Areva, qui lui fait face, de l’autre côté de la route. Le français a fait prospérer l’héritage de Multibrid, une start-up acquise en 2007, qui compte 800 employés à Bremerhaven répartis sur trois sites. L’usine principale assemble les nacelles de la M 5 000, la géante de 5 mégawatts qui tournera sur le champ français de Saint-Brieuc (Côtes d’Armor). Après 55 unités produites en 2012, les nacelles sortant aujourd’hui de l’usine embarqueront pour la ferme allemande Global Tech. Elles sont testées à pleine puissance dans le centre d’essais voisin, unique au monde.

Image
..........
http://www.usinenouvelle.com/article/br ... is.N201129

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 04 janv. 2014, 20:38

Saint-Nazaire. Une grue pour anticiper les besoins de l'éolien
Terminal de Grand Ouest vient de se doter de la plus importante grue mobile en accès direct sur la Loire. Un équipement capable de tenir la dragée haute à l'Europe du nord.


Image

Ce modèle construit par Liebherr, d'une hauteur de 33 m sans la flèche et d'un poids de 400 t, sera assemblé en trois semaines sur les quais. Il est doté d'un impressionnant train de roues qui lui permet de se mouvoir dans toutes les directions. Il faudra ensuite deux semaines de formation aux techniciens afin d'en maîtriser l'utilisation et la maintenance.

« Sa capacité de levage de 144 t pour le vrac représente une offre qui n'existait pas jusqu'à présent dans la région. » Le directeur général fait abstraction de la Bigue de 400 t, parfaite pour l'activité des Chantiers, mais nécessitant le passage de l'écluse pour les navires. Ce nouvel outil va permettre de décharger les bateaux amarrés à quai au terminal en Loire.

L'accès direct à la mer à son importance aujourd'hui. Il permet de faire venir des bateaux plus gros. En revanche « plus un bateau est gros, plus il coûte cher en temps d'immobilisation. Il faut donc travailler vite. » D'où l'importance d'un déchargement rapide pour être rentable.

« Jusqu'à présent, pour être transportés par bateau, beaucoup de colis lourds de la région étaient transférés par route vers Anvers et l'Europe du Nord. » Ce nouvel équipement devrait changer la donne, selon le directeur. « C'est important pour un port d'avoir une activité industrielle. À l'image de l'installation prochaine d'Alstom. À nous d'être à la hauteur, d'offrir des services portuaires et d'anticiper les besoins. »

La nouvelle grue mobile viendra compléter les quatre engins de levage du terminal conteneur. Dans l'immédiat elle sera utilisée pour la ferraille avec une capacité de trente rotations par heure et un grappin de 17 m3. Elle pourra également servir pour tous types de colis lourds, notamment en provenance de BTT, à Nantes. Cette usine fabrique des éléments réfrigérant ou servant à l'extraction du gaz en mer.

Une autre raison a orienté le choix pour cet investissement de 4 millions d'euros. « Nous allons la proposer à Alstom et aux industriels du marché de l'éolien terrestre et offshore, explique le directeur de TGO. Nous disposons d'un espace industriel libre, sans limite de dimension. Idéal pour satisfaire les besoins à venir. »
http://www.entreprises.ouest-france.fr/node/124976

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 25 janv. 2014, 20:17

Saint-Nazaire, un centre industriel de l’éolien offshore en construction

23 janvier 2014 energeek

..............
Alstom s’installe en bord de Loire
C’est sur la rive nord de la Loire, à Montoir, que se construisent actuellement les deux usines d’Alstom, qui permettront au groupe d’assembler les nacelles de ses éoliennes Haliade 150 ainsi que leurs alternateurs : un pôle industriel d’une superficie de 21.300 m² dont la construction devrait s’achever fin 2014 pour un début de production en 2015. Cet investissement de 48 millions devrait permettre la création de 300 emplois pour la production de 100 machines à l’année.

Le groupe a également annoncé qu’il avait l’intention d’implanter sa base de Recherche & Développement sur les énergies marines renouvelables à Bouguenais, dans la banlieue de Nantes. Ce site de 5.000 m², qui emploiera de 200 à 250 personnes, se concentrera sur la recherche technologique dans les domaines des hydroliennes, des éoliennes offshore posées sur le plancher marin et des éoliennes flottantes.

EDF EN vise également Saint-Nazaire

De son côté, EDF Energies Nouvelles a également jeté son dévolu sur les rives de la Loire pour assembler les éoliennes offshore dont les composants seront livrés par Alstom. Un temps envisagée à Brest, la plate-forme d’assemblage de l’électricien sera finalement implantée à Saint-Nazaire. Un site qui occupera 15 hectares et qui nécessitera l’investissement de 10 millions d’euros

Enfin, EDF EN, Alstom et STX France ont annoncé une série d’accords portant sur la production de pièces et d’équipements électriques, la construction de stations de sous-stations et le développement de plate-formes d’assemblage. Des accords qui ne seront validés que si EDF EN et ses partenaires remportent le second appel gouvernemental de 1.000 MW (500 MW à Noirmoutier et 500 MW au Tréport).
http://lenergeek.com/2014/01/23/saint-n ... struction/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 14 févr. 2014, 18:40

EDF EN va implanter à Nantes son centre de supervision des éoliennes offshore

le 13/02/2014 lemarin.fr

La nouvelle a été annoncée lors du colloque dédié aux énergies marines renouvelables qui se déroulait à Nantes le 12 février. C’est donc à Bouguenais que EDF Énergies nouvelles va implanter la structure qui supervisera à la fois la mise en place des champs d’éoliennes offshore dont il est responsable, puis leur fonctionnement. Un centre qui devrait comprendre 50 à 60 salariés.

EDF EN, en alliance avec son fournisseur exclusif Alstom, a remporté les projets de Fécamp (498 MW), Courseulles-sur-mer (450 MW), et Saint-Nazaire (480 MW). Il est en outre candidat avec WPD offshore aux champs du Tréport (Seine-maritime) et de Yeu-Noirmoutier (Vendée).

EDF EN a par ailleurs déjà mis en service deux champs en Europe, celui de C-Power en Belgique (325 MW) et celui de Teesside au Royaume-Uni (62 MW).

L’annonce faite le 12 février ajoute à la vocation désormais bien marquée de Nantes-Saint-Nazaire dans le domaine des EMR. Outre les équipes de DCNS Research, les travaux en cours et à venir au sein de l’IRT Jules-Verne, on y compte également les centres de R&D d’Alstom dédiés d’une part à l’éolien, d’autre part à l’hydrolien.
http://www.lemarin.fr/articles/detail/i ... shore.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 13 mars 2014, 19:37

Schneider Electric équipera les éoliennes d'Areva

13 Mars 2014 enerzine

Areva a sélectionné Schneider Electric comme fournisseur privilégié d'équipements électriques à destination de ses éoliennes en mer, notamment pour son parc de 100 éoliennes de 5 MW dans la baie de Saint-Brieuc et pour les projets en cours d'appel d'offre de Dieppe Le Tréport et Yeu-Noirmoutier (France).

Développés dans le cadre des appels d'offres éolien en mer lancés par le gouvernement français depuis 2011, ces parcs devraient non seulement contribuer au respect par la France des engagements pris dans le cadre du « paquet Energie – Climat » de l'Union Européenne mais aussi accompagner le développement d'une filière française d'excellence au service d'une technologie d'avenir.

Selon les termes de l'accord signé entre les deux groupes, Schneider Electric pourra approvisionner les éoliennes des parcs Areva en transformateurs et disjoncteurs. Ces équipements seront produits sur deux sites industriels Schneider Electric localisés dans les environs de Metz (Moselle) et Grenoble (Isère).

"Schneider Electric se réjouit d'avoir été désigné partenaire technologique privilégié d'Areva dans le cadre de ses projets d'éolien en mer. La conjugaison des savoir-faire de nos deux groupes est prometteuse pour le développement rapide d'une filière française de premier plan dans l'éolien en mer" a déclaré Frédéric Abbal, Directeur général de l'activité Energy de Schneider Electric.

"Cet accord avec Schneider Electric est une nouvelle concrétisation de notre engagement pour le développement en France d'une filière industrielle complète, porteuse d'emplois et valorisant les expertises de nos territoires" a ajouté Louis-François Durret, Président d'Areva Renouvelables.
Excellent ça, de l' emploi éolien offshore dans mon département. :D

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 15 déc. 2014, 20:26

Une startup francaise propose un systéme pour inspecter les pales d'éoliennes.
Eoliennes : leurs pales vieillissent, Cornis les inspecte

Au fil des mois et des années, les éoliennes vieillissent. Aussi les propriétaires et les exploitants de parcs éoliens doivent-ils les surveiller régulièrement et procéder périodiquement à des inspections, en particulier des pales. Des interventions qui nécessitent, le plus souvent, de monter au sommet de l'éolienne pour examiner visuellement chacune de ses pales. En 2011, deux jeunes ingénieurs, doctorat en poche, Thibault Gouache et Baptiste Coulange, fondent Cornis, une start-up, installée à Paris, qui propose une solution permettant de scanner, depuis le sol, l'ensemble de l'état de surface d'une pale. A terme, cet outil compact qui tient dans deux valises de voyage, pourrait être utilisé pour la surveillance et le suivi d'autres infrastructures.

...........
http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /77169.htm

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 17 déc. 2014, 20:43

Boralex : 3ème producteur d'énergie éolienne terrestre en France

17 dec 2014 enerzine

Le producteur canadien d'énergies renouvelables Boralex a annoncé hier avoir fait l'acquisition d'Enel Green Power France, filiale du renouvelable de l'italien Enel pour le montant de 400 millions de dollars canadiens (280 ME).

Suite à cette annonce, Boralex devient donc le troisième plus important producteur d'énergie éolienne terrestre en France, derrière les deux sociétés de services publics, avec une puissance installée de 455 MW.

Les actifs de la société augmentent de 25 % la puissance nette installée, la faisant passer à 940 MW.

Boralex ajoute 12 parcs éoliens, d’une puissance installée totalisant 186 MW, situés dans sept régions de France, notamment dans les régions de Champagne-Ardenne et de Poitou-Charentes. Il posséde également un parc éolien en construction, d'une puissance de 10 MW, qui devrait être mis en service au cours du deuxième trimestre de 2015.

De plus, la Transaction comprend également un portefeuille de projets éoliens et solaires prospectifs de 310 MW, dont 12 projets à un stade avancé qui ont déjà obtenu les permis de construction ou pour lesquels les permis ont été demandés. Ce portefeuille pourrait ajouter jusqu'à 120 MW, principalement d’énergie éolienne, à la capacité nette installée au cours des prochaines années, a tenu à préciser la société canadienne dans un communiqué.

"A la suite de cette transaction, près de la moitié de notre puissance installée nette sera en sol français et nous nous trouverons dans une position idéale pour poursuivre notre expansion sur le marché français ainsi que pour progresser selon notre stratégie de croissance" a indiqué Patrick Lemaire, PDG de Boralex.
http://www.enerzine.com/3/17969+boralex ... ance+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 03 juil. 2015, 19:41

Alstom signe un contrat pour 66 éoliennes Haliade en Allemagne

le 03/07/2015 lemarin.fr

Après les États-Unis, c’est en Allemagne que le groupe français Alstom vient de remporter un second contrat à l’export dans l’éolien offshore. Là où la commande américaine pour le champ de Block Island porte sur cinq éoliennes Haliade 150 de 6 MW, celle signée avec Merkur offshore, le développeur du parc allemand éponyme, est de 66 turbines. Ces éoliennes seront fabriquées dans l’usine Alstom de Saint-Nazaire.

Hormis la fourniture des turbines qui seront installées par le groupe belge Deme, associé à Windriech au sein de Merkur offshore, Alstom s’est vu confier le contrat d’entretien et de maintenance de longue durée du parc. D’une puissance de 400 MW, le champ Merkur offshore, situé à 45 kilomètres au nord de l’île de Borkum, en mer du Nord, est l’un des projets les plus importants outre-Rhin dans l’éolien en mer.

Le parc ayant reçu toutes les autorisations nécessaires et disposant d’une connexion électrique sécurisée, sa construction doit débuter en 2016. GeoSea, une filiale du belge Deme, en aura la charge.

Entre les deux contrats à l’export et ceux pour les trois parcs français de Fécamp, Courseulles-sur-Mer et Saint-Nazaire, Alstom a désormais plus de 300 éoliennes offshore Haliade 150-6MW en commande. Dans le cadre du rachat d’Alstom par l’américain General Electric, pour lequel l’Union européenne s’est donnée jusqu’au 6 août pour se prononcer. Les activités du groupe français dans l’éolien en mer doivent être transférées dans une coentreprise dont Alstom restera actionnaire.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... haliade-en

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 22 juil. 2015, 17:10

Les éoliennes Vergnet se rapprochent du chinois Sinovel

Usine Nouvelle le 22 juillet 2015,

Le fabricant français d'éoliennes de moyenne puissance Vergnet va distribuer celles du groupe chinois Sinovel. L'un des plus grands fabricants mondiaux envisage de localiser une production en France.

Vergnet a retrouvé le sens du vent. Le petit industriel basé à Ormes, près d'Orléans (Loiret), vient de signer un accord de distribution exclusif des éoliennes du groupe chinois Sinovel, qui équipe un quart du parc de son pays. "Le but est de proposer des grandes centrales éoliennes terrestres clés en main associées à des solutions de maintenance et de financement", indique Jérôme Douat, président de ce groupe français spécialiste des centrales de petites et moyennes puissances, contrôlé par Bpifrance et le fonds français Nass&Wind.

L'offre de Sinoval vient renforcer l'offre de Vergnet sur des machines plus puissantes d'1,5 et 3 mégawatts, "en France, dans les Caraïbes, le Pacifique et l’Océan Indien et pour des projets déjà identifiés", poursuit le dirigeant, qui espère également placer une éolienne d'1,5 mégawatt capable de résister à des typhons de classe 4 (vitesse de vent supérieure à 280 km/h) et déjà installée sur l’ile de Hainan en Chine.

Relocalisation en France sur le long terme

Enfin, si cet accord porte ses fruits, Sinovel envisage à plus long terme de localiser en France une partie de la fabrication de ses machines. Vergnet ne précise pas à quelle échéance.

Spécialiste de la production d’énergies renouvelables (éolien, solaire, hybride), le fabricant orléanais qui a une petite usine d'assemblage à Béziers (Hérault), est présent dans près de 35 pays et regroupe 185 salariés et 8 implantations. Son exercice 2014 qui s'élevait à 41,5 millions d'euros de chiffre d'affaires lui a permis de repasser dans le vert après plusieurs années de pertes, grâce à un bénéfice net de 7,6 millions d'euros.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... el.N342424

Eoliennes Vergnet en Ethiopie
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 22 sept. 2015, 19:06

Éolien : Alstom recrute 85 personnes à Saint-Nazaire

Publié le 22/09/2015 lemarin.fr


Alors que l’activité monte en puissance dans l’usine Alstom dédiée à la fabrication de générateurs et de nacelles d’Haliade 150 de 6 MW, le groupe lance sa première grande campagne de recrutement « afin d’honorer ses contrats en cours, en France comme à l’international ». Aujourd’hui, l’usine nazairienne d’Alstom emploie 45 CDI et 24 intérimaires.

Au total, Alstom recherche 73 opérateurs-monteurs éoliens ayant un profil d’électromécaniciens, dont deux électriciens haute tension. Autres postes recherchés : six inspecteurs qualité éolien pour, notamment, contrôler le respect de la gamme d’assemblage, trois chefs d’équipe de production ayant déjà animé une équipe, deux techniciens ordonnancement SAP avec trois ans d’expérience et un technicien process. Soit 85 postes au total, tous en CDD ou en mission intérimaire, jusqu’à fin mai 2016.

La majorité de ces postes intérimaires seront proposés en CDI fin 2016 lorsque le projet de 66 éoliennes pour le champ allemand de Merkur sera entré en production, à partir de septembre. Il y aura donc une période creuse de quelques mois. « L’éolien offshore est un secteur industriel particulier, il faut faire avec ces périodes de non-production. Et on a encore de grosses incertitudes sur les délais concernant les champs français, sur le temps que prendra la délivrance de tous les permis », explique Pascal Girault, directeur de l’usine Alstom de Saint-Nazaire. La production des 238 machines pour les champs de Saint-Nazaire, Courseulles et Fécamp devrait, si tout va bien, démarrer début 2018.


Des profils très variés
................
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... nt-nazaire

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 01 oct. 2015, 16:58

Poma se diversifie dans la filière éolienne terrestre

30 septembre 2015 actu-environnement.com

Le groupe français Poma, concepteur de solutions de transport par câble, se diversifie dans la filière éolienne terrestre, a-t-il annoncé le 29 septembre. Poma, via sa filiale Leitwind, fabricant d'éoliennes, va construire un site d'assemblage en Rhône-Alpes qui produira des éoliennes terrestres "multi-mégawatts" à partir de 2017. Les nacelles, les génératrices et les convertisseurs de puissances y seront assemblés.

Leitwind a installé plus de 300 éoliennes dans le monde, avec des rotors de 70 à 101 mètres de diamètre et des puissances unitaires jusqu'à 3 MW. En 2014, le chiffre d'affaires de Poma s'est élevé à 290,6 millions d'euros.
http://www.actu-environnement.com/ae/ne ... 25358.php4

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 10 oct. 2015, 13:17

Eolien en mer : projet d'usine Alstom à Cherbourg repoussé à 2017

AFP le 29 sept. 2015

Le projet d'Alstom Renewable Power de construire une usine de pales d'éoliennes à Cherbourg est reporté à début 2017, a indiqué mardi à l'AFP le service de communication de la société. La pose de la première pierre pourrait avoir lieu "fin 2016 ou début 2017", selon la même source. En 2014, la société avait évoqué une pose de la première pierre en septembre 2015 avant, début 2015, de ne plus de donner de date.
............
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... 017-150929

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 08 nov. 2015, 12:01

Avis aux jeunes qui viendrait sur le forum :
Un BTS éolien inauguré dans les Côtes d'Armor

Ouest France le 06 novembre

Le lycée Fulgence-Bienvenüe de Loudéac, inaugurait, hier, cette nouvelle filière (quinze étudiants), unique en Bretagne.

Ce brevet de technicien supérieur (BTS) maintenance et système éolien, créé en 2014 au plan national, a ouvert ses portes à Loudéac (Côtes d'Armor) en septembre. « La majorité des parcs éoliens sont situés en Centre-Bretagne », souligne Georgette Bréard, vice-présidente du conseil régional.

Issus de baccalauréats scientifiques, technologiques ou encore professionnels, quinze étudiants ont fait leur rentrée. Ces futurs techniciens de maintenance pourront, après quelques années d'expérience, évoluer vers des postes de supervision des systèmes ou de planification des interventions.

Le travail en hauteur

De gros moyens ont été déployés pour accompagner au mieux ces étudiants. Deux nacelles d'éoliennes ont été achetées en Allemagne (40 000 €) pour la formation pratique. Montage et démontage de palier, multiplicateur, transmission, moteur, génératrice... Tout sera étudié dans les moindres détails.

Pour se former au travail en hauteur, les étudiants s'exercent également à la grimpe sur un mur d'escalade de 13 m.
Cette certification en poche, ces jeunes devront être habilités au sauvetage en mer, sur une éolienne offshore. En mer ou sur terre, travailler sur une éolienne nécessite une bonne condition physique mais aussi de la mobilité. Les techniciens devant parfois travailler plusieurs jours sur des parcs situés loin de leur domicile.

Le lycée Fulgence-Bienvenüe espère désormais pouvoir proposer un jour une licence professionnelle pour compléter le cursus du BTS mis en place.
http://jactiv.ouest-france.fr/job-forma ... rmor-55742

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 08 nov. 2015, 12:08

Parc éolien en mer : les entreprises boulonnaises se placent déjà dans le sens du vent

Le 06/11/2015

ême s’il ne verra pas le jour avant 2024, le parc éolien « Boulogne Grand large » éveille déjà l’intérêt des acteurs de l’économie locale. Une trentaine d’entreprises intéressées par ce projet étaient représentées jeudi à Boulogne pour poser leurs premiers pions dans ce chantier à un milliard d’euros.
.............
Le parc éolien porté par WPD (projet appelé « Boulogne Grand large ») serait situé à 15 km de Berck et 20 km du Touquet. D’une puissance de 250 MW, il serait constitué de 30 à 40 machines. La majorité des emplois directs (environ une centaine) seraient concentrés sur le port de Boulogne, qui serait la base de maintenance du parc.
http://www.lavoixdunord.fr/region/parc- ... 30n3145271

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59138
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L' emploi secteur éolien en France

Message par energy_isere » 18 nov. 2015, 18:55

Les emplois liés à l'éolien sont en nette progression

le 18/11/2015 Boursier.com

France Energie Eolienne indique dans un observatoire qu'en 2014, 12.520 emplois éoliens ont été recensés, soit une progression de 15,4% par rapport à l'année précédente.

A quelques jours de l'ouverture du sommet sur le climat à Paris (COP21), France Energie Eolienne indique dans un observatoire diffusé ce mercredi qu'en 2014, 12.520 emplois éoliens ont été recensés, soit une progression de 15,4% par rapport à l'année précédente. Ceux-ci étaient rattachés à 750 sociétés de toutes tailles, grâce à une nette augmentation de l'activité...

En outre, les auteurs de l'observatoire font part d'une accélération du raccordement et de la construction de nouveaux parcs éoliens onshore (+33,3% à 3.560 emplois). La maintenance nécessite également de plus en plus d'effectifs (+8,5% à 2.420 postes). En revanche, ils sont moins nombreux dans les "études et le développement" (-3,5% à 3.020 postes).

Maillage du territoire

Géographiquement, toutes les régions de France bénéficient, à différents niveaux, de l'essor de l'éolien... L'axe Nord-Est connaît un important développement des parcs, alors que le bassin parisien regroupe les sièges sociaux des sociétés éoliennes. Le 'Grand Ouest' profite pour sa part du développement de l'éolien offshore. Enfin, en Auvergne, Rhône-Alpes, Franche-Comté et Bourgogne, les entreprises sont spécialisées dans la fabrication de composants. La méditerranée, acteur historique, héberge de nombreux acteurs. On notera toutefois que l'Ile-de-France et le Nord-Pas-de-Calais Picardie sont les deux régions concentrant le plus d'emplois éoliens (respectivement 3.550 et 1.300)...

10GW installées

"Dans cette dynamique, la capacité éolienne cumulée en France, s'élève à environ 9.800 MW telle que mesurée à mi-2015, et la barre des 10.000 MW (ou 10 GW) raccordés au réseau a été dépassée en octobre 2015. Rappelons que FEE vise 40 GW de capacités éoliennes terrestres en France d'ici à 2030. La loi sur la transition énergétique promulguée cet été prévoit de porter la part des énergies renouvelables à 40% de la production d'électricité en France en 2030...
http://www.boursier.com/actualites/econ ... html?fil35

Répondre