L'arbre à vent

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Tovi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2220
Inscription : 15 sept. 2008, 23:25
Localisation : Nantes
Contact :

L'arbre à vent

Message par Tovi » 02 déc. 2012, 18:12

Énergie : connaissez-vous « L’arbre à vent ® » ?
François Hollande a fait de la « transition énergétique » l’une des priorités de son quinquennat. C’est dans le cadre de cette ambition présidentielle que la ministre de l’environnement Delphine Batho a lancé le jeudi 29 novembre un grand débat sur ce thème en vue de l’adoption d’une loi en juillet 2013. Différentes pistes d’action sur le développement des énergies renouvelables seront étudiées. Parmi les innovations évoquées pourrait figurer un nouveau venu : « L’arbre à vent ® »...


Originale sur le plan esthétique et ingénieuse sur le plan technique, cette innovation sera-t-elle appelée à jouer un rôle dans l’avenir énergétique de notre pays ? On peut le penser tant elle est séduisante et potentiellement de nature à répondre à de nombreux besoins énergétiques d’usage local. L’arbre à vent ® a été mis au point à Paris par le cabinet d’études New Wind, spécialisé en recherche et développement dans la récupération d’énergie cinétique. Pour en comprendre le principe, le mieux est de s’en remettre à ses concepteurs :

« L’arbre à vent ® est un système éolien innovant de production d’électricité en forme d’arbre, avec un tronc, des branches et des feuilles mobiles conçues comme autant de mini-éoliennes capables d'assurer puissance et autonomie (3kW correspondant aux besoins d’un foyer de 4 personnes hors chauffage).

Sa disposition à 360° et ses turbines très légères lui permettent d’exploiter les vents les plus faibles (seuil de démarrage abaissé à 2 m/s de vent) comme les vents plus turbulents (vents coulis, vortex, et autres courants d’air ignorés par les autres machines).

Les vidéos du web





http://www.youtube.com/watch?v=fjpnjUJY ... r_embedded







Ses turbines étant dissimulées dans la forme même de l'arbre, il est en mesure de s'implanter partout, en ville comme à la campagne, sans choquer personne. Mieux : parce qu’il a été voulu beau, L’arbre à vent ® entend réconcilier Nature et Technologie, Environnement & Besoins Énergétiques. »

Dans le mensuel Côtes d’Armor Magazine, le créateur du projet, le scénariste et écrivain Jérôme Michaud-Larivière, insiste sur la capacité de L’arbre à vent ® à produire de l’électricité avec un flux inconstant et faible : 2 m par seconde, c’est l’assurance de pouvoir « produire de l’électricité 200 à 230 jours par an, contre 100 jours pour une éolienne traditionnelle », affirme-t-il. Une éolienne qui, précise-t-il encore, « nécessite un vent de 4 à 5 mètres par seconde pour fonctionner. »

Jérôme Michaud-Larivière croit en cette innovation née d’une inspiration littéraire. Il n’est pas le seul car, nous apprend Côtes d’Armor Magazine, New Wind vient d’obtenir un prix de la création et surtout 250 000 euros de l’association d’investisseurs Armor Angels en vue de l’installation d’un projet industriel en pays de Saint-Brieuc. L’arbre à vent ® sera donc développé en Bretagne dès l’été 2013 avant, peut-être, de s’étendre dans d’autres régions françaises et étrangères s’il parvient à convaincre les élus et les populations.


Décliné en deux modèles de taille raisonnable (8 et 12 mètres de hauteur) susceptibles de produire respectivement 2,5 et 3,5 kW, L’arbre à vent ® dispose pour s’imposer dans l’avenir comme un incontournable vecteur de production de micro-électricité d’atouts très sérieux. Á commencer par celui d’être éco-responsable du fait, d’une part de son absence totale de rejet de CO2, d’autre part de son indépendance vis-à-vis des réseaux de transport d’énergie.

Sur le plan esthétique, L’arbre à vent ® a les moyens de séduire les décideurs, tant en ville qu’à la campagne : avec son tronc en acier et ses feuilles de plastique, il s’inscrit en effet sans problème dans l’environnement, qu’il soit urbain ou campagnard, sans susciter le même rejet que les éoliennes.

Sur le plan de la pertinence industrielle, L’arbre à vent ® semble également très bien placé pour répondre à de nombreux usages locaux. Cela va de l’éclairage public et de l’alimentation des bornes de recharge des véhicules électriques à l’éclairage des vitrines de commerces ou aux besoins d’énergie électrique d’une habitation, un seul arbre pouvant répondre à la consommation d’une famille.

New Wind va désormais aborder la phase de test de ses prototypes, et l’on en saura plus dans quelques mois. L’arbre à vent ® se présente donc comme une aventure industrielle à suivre. Au trio majeur de New Wind, le gérant fondateur Jérôme Michaud-Larivière, le chef de projet R&D Nicolas Ruiz et le responsable de la conception des générateurs Benoît Dupuich, l’on ne peut souhaiter qu’une chose : bon vent !
Si vous ne faites pas partie de la solution, alors vous faites partie du problème.
Forum des discussions libres

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arbre à vent

Message par energy_isere » 02 déc. 2012, 19:56

Tovi a écrit : Les vidéos du web

http://www.youtube.com/watch?v=fjpnjUJY ... r_embedded

..........
ça dit 2.5 kW pour un 8 métre , 3.5 kW pour un 12 métre.

Bon, et le prix visé ?

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8397
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: L'arbre à vent

Message par kercoz » 03 déc. 2012, 19:39

Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7654
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: L'arbre à vent

Message par phyvette » 27 avr. 2014, 19:04

Inauguré ce mercredi 23 avril à la Cité des Télécoms de Plemeur Bodou en Bretagne, le nouveau prototype de l’arbre à vent de la société New Wind R&D constitue une innovation prometteuse en matière de technologie éolienne de proximité.
http://lenergeek.com/2014/04/25/un-nouv ... -bretagne/
energy_isere a écrit :Bon, et le prix visé ?
Le prototype installé à la cité des télécoms coûte 20.000 Euros.

Image
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arbre à vent

Message par energy_isere » 03 oct. 2015, 11:07

Le micro-éolien s'est pour faire du micto éclairage ?
L'«arbre à vent», un rêve éolien trompeur

02/10/2015

L'arbre à vent de la société NewWind a su séduire de nombreux investisseurs, mais son efficacité reste à démontrer.

Dans l'idée, l'éolienne de la société bretonne NewWind est très séduisante. Elle ne manque pas d'attraits… mais c'est malheureusement trop beau pour être vrai! La machine ressemble à un bel arbre, d'une dizaine de mètres de haut, pouvant s'intégrer dans les paysages urbains. Cette éolienne doit créer de l'électricité au moindre frémissement du vent (dès 7 km/h), car chacune de ses grandes feuilles (77 cm de hauteur) sont, en fait, des microturbines qui tournent autour d'un axe vertical. L'idée est de «capitaliser des petits watts pour en faire des kilowatts», indique Jérôme Michaud-Larivière, le président de la société, qui revendique la création de «l'éolien biomimétique».
http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/10 ... ompeur.php

Image
L'Arbre à vent prêt à décoller

2 octobre 2015

Pour la jeune entreprise, l'heure est venue de passer à l'industrialisation de sa technologie Aeroleaf.

Après quatre ans de recherche et développement, l'Arbre à vent entre dans la phase de production en pré-série, et voit arriver Arnaud Montebourg à son conseil de surveillance. L’Arbre à vent est un système de production d'électricité en forme d'arbre dont les feuilles (dites Aeroleafs) agissent comme autant de microturbines. « Nous avons montré que notre solution était pertinente pour le milieu urbain et les petites sources de vent turbulentes », estime son président Jérôme Michaud-Larivière. L’Arbre à vent mesure 10 m de haut pour un diamètre de 7,5 m. Equipé de 63 Aeroleafs, il totalise une puissance installée de 4,1 kW pour une production moyenne de 2 400 KWH/an.
Les premières unités doivent être installées dans des sites présentant différentes conditions de vent. Elles seront instrumentées pendant quelques mois pour mieux comprendre le fonctionnement de la technologie et l'améliorer. L'objectif est de passer, dans la foulée, à la production en série afin de commercialiser l’Arbre à vent en France dès 2016, puis l’export en 2017. Pour cela, et pour développer d'autres produits, NewWind envisage de réaliser une quatrième levée de fonds en fin d'année 2015. La dernière en date, en octobre 2014, avait permis de récolter 1,2 million d'euros.
http://www.environnement-magazine.fr/pr ... a-decoller

et quel serait le prix d' un tel bousin qui ferait seulement 2.4 MWh par an ? cad une valeur de 240 € en étant large (100 € par MW.h = 10 cts d'€ le KW.h). :roll:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arbre à vent

Message par energy_isere » 05 oct. 2015, 14:00

Image

Image
.....
La structure de l'Arbre à Vent®, tronc et branches, a été confiée à Eiffage Métal, les Aeroleafs® sont fabriquées et assemblées en France (dans les Côtes d'Armor avec Bretagne Ateliers pour la mécanique de précision, dans le Cotentin pour le circuit imprimé avec SICAP, et dans le Puy-de-Dôme pour l'injection plastique des feuilles). Derichebourg Multiservices est le partenaire installation et maintenance de la pré série de l'Arbre à Vent®.
http://www.enerzine.com/3/18748+newwind ... ance+.html

j' ose pas imaginer la fiabilité de 63 choses comme ça dans l' aeroleaf ........
J' imagine que ça fait .... 63 micro-alternateurs

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13321
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: L'arbre à vent

Message par GillesH38 » 05 oct. 2015, 14:31

évidemment si ça poussait naturellement à l'énergie solaire comme les feuilles, ça serait pas cher .... :roll:
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: L'arbre à vent

Message par Alturiak » 06 oct. 2015, 13:53

energy_isere a écrit :Image

Image
.....
La structure de l'Arbre à Vent®, tronc et branches, a été confiée à Eiffage Métal, les Aeroleafs® sont fabriquées et assemblées en France (dans les Côtes d'Armor avec Bretagne Ateliers pour la mécanique de précision, dans le Cotentin pour le circuit imprimé avec SICAP, et dans le Puy-de-Dôme pour l'injection plastique des feuilles). Derichebourg Multiservices est le partenaire installation et maintenance de la pré série de l'Arbre à Vent®.
http://www.enerzine.com/3/18748+newwind ... ance+.html

j' ose pas imaginer la fiabilité de 63 choses comme ça dans l' aeroleaf ........
J' imagine que ça fait .... 63 micro-alternateurs
J'imagine aussi, puisque Jérôme Michaud-Larivière (soit dit en passant, je l'avais rencontré il y a quelques années lors d'un forum de recrutement...) au eu son idée en pensant à des dynamos de vélos.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arbre à vent

Message par energy_isere » 07 nov. 2016, 21:00

« L’arbre à vent » d’Arnaud Montebourg déplumé (à tort ?) par le canard enchaîné

le 27 octobre 2016 par pierre Thouverez

La start-up NewWind, qui a enthousiasmé l’ex-Ministre du redressement productif et qui remplace les boules des sapins de Noël par des micro-éoliennes, porte plainte contre l’hebdomadaire satirique.


« Arbre à vent, route solaire, la capacité de certains politiques à promouvoir des miroirs aux alouettes énergétiques est sidérante » tonne Thierry Salomon, porte parole de l’association négaWatt. Ceci en réaction au lancement par Ségolène Royal de la construction d’une route solaire en Normandie ainsi qu’à l’article du Canard enchaîné intitulé « L’arbre à vent de Montebourg ? Du vent… ».

Cet ingénieur énergéticien pose une question fondamentale dans une perspective de développement vraiment durable à propos de ces deux innovations très médiatisées : « Une simple question : où sont les études sur le cycle de vie et le temps de retour énergétique (EROI) ? »

L’arbre à vent produit-il (bien) plus d’énergie qu’il n’en consomme ? « Une ACV (Analyse du cycle de vie) sera menée sur la série. Nous ne sommes pas parfaits mais faisons des efforts : bois, chanvre de lin et Steel roots » a déclaré NewWind aux Techniques de l’ingénieur. « Nous revendiquons le droit à nous améliorer, à tester, écouter, corriger, l’innovation c’est du work in progress ».

Thierry Salomon rappelle que « si l’EROI est proche ou inférieur à 1, ces techniques retardent la transition au lieu d’y contribuer ! ». Une remarque potentiellement dérangeante mais absolument essentielle. La meilleure défense sera donc de publier des études environnementales sérieuses.

Qui peut être contre l’innovation ? En fait, pas grand monde. Mais l’innovation peut-elle être sans limite ? Certaines approches sont pipées dans leur conception même. Si un jour un groupe d’ingénieurs propose de tester des éoliennes sur une planète dépourvue d’atmosphère ? Ou si une start-up propose d’installer une centrale solaire sous-marine au fond de La Manche, entre la France et la Grande-Bretagne afin de réduire son impact paysager ? Serait-il judicieux d’y injecter des millions d’euros ?

De l’électricité dans l’air

New Wind a décidé de porter plainte contre le Canard enchaîné, comme en témoigne un communiqué de démenti diffusé le 26 octobre 2016 par la start-up. Le journal fait écho de problèmes de sécurité que poserait l’arbre à vent, problèmes qui ont notamment entrainé l’intervention de l’Apave, spécialiste des risques. La direction de New Wind pense qu’il s’agit d’un coup monté par un salarié en cours de licenciement.

Le journal estime de son côté que « présentée comme une grande innovation » par Arnaud Montebourg, « cette mini-éolienne s’avère dangereuse pour le public, peu productive et chère. L’arbre à vent ne se vend pas. »

Image

Les informations rapportées par le Canard enchaîné dans le domaine de l’énergie ne sont pas toujours pertinentes rappelle Stéphanie Franck, journaliste au sein de la rédaction d’Enerpresse, le quotidien français de l’énergie. L’année dernière le canard affirmait que la moitié des éoliennes françaises ne sont pas raccordées au réseau électrique et donc tournent dans le vide, ce qui est faux.

Le journaliste s’était emmêlé les pâles avec les demandes de permis de construire. Malheureusement la fausse information avait trouvé un écho considérable dans la presse grand public qui bien (trop) souvent ne dispose pas de journalistes scientifiques spécialisés en énergies durables. Cependant les révélations du Canard ne sont pas systématiquement fausses.

Arnaud Montebourg a démissionné de son mandat de président du conseil de surveillance de NewWind en raison de sa candidature à la primaire socialiste pour la prochaine élection présidentielle. Mais il demeure actionnaire. Le socialiste a déboursé 56.000 euros.

L’arbre à vent perdra-il ses feuilles cet hiver ? Ou restera-t-il vert comme le sapin de Noël ? A suivre.
http://www.techniques-ingenieur.fr/actu ... ine-37581/

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8606
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: L'arbre à vent

Message par Remundo » 07 nov. 2016, 22:04

l'arbre à vent, c'est en gros des petits éoliennes Savonius... elles sont connues pour avoir un rendement assez médiocre, mais la surface captée est a priori plus grande, alors difficile de dénigrer en bloc.

Le plastique se recycle, je ne crois pas que l'arbre à vent soit un truc très polluant. En revanche il est clair que ça n'est pas ce qui va sauver la face du monde. C'est un peu gadget, et des éoliennes classiques de grandes tailles bien placées produiront beaucoup mieux.

par contre sur les routes solaires, c'est clairement une grosse bêtise

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9754
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: L'arbre à vent

Message par mobar » 08 nov. 2016, 14:54

Remundo a écrit :l'arbre à vent, c'est en gros des petits éoliennes Savonius... elles sont connues pour avoir un rendement assez médiocre, mais la surface captée est a priori plus grande, alors difficile de dénigrer en bloc.

Le plastique se recycle, je ne crois pas que l'arbre à vent soit un truc très polluant. En revanche il est clair que ça n'est pas ce qui va sauver la face du monde. C'est un peu gadget, et des éoliennes classiques de grandes tailles bien placées produiront beaucoup mieux.

par contre sur les routes solaires, c'est clairement une grosse bêtise
Les routes solaires, elles pourraient servir à les faire tourner quand il n'y a pas de vent :smt104
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8606
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: L'arbre à vent

Message par Remundo » 08 nov. 2016, 18:40

ah oué, finalement les 2 'inventions' ont une complémentarité insoupçonnée... :-P

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9754
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: L'arbre à vent

Message par mobar » 08 nov. 2016, 19:02

Remundo a écrit :ah oué, finalement les 2 'inventions' ont une complémentarité insoupçonnée... :-P
Reste plus qu'à le proposer à Ségoulen!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arbre à vent

Message par energy_isere » 21 mars 2017, 20:45

Ce qui devait arriver arriva :

New Wind liquidé malgré le soutien d’Arnaud Montebourg

Stanislas Du Guerny |Le 21/03/2017

Inventrice de l’arbre à vent, une vraie technologie de rupture dans l’éolien urbain, la société bretonne New Wind n’a pas pu éviter la liquidation en dépit du soutien d’Arnaud Montebourg. L’ancien ministre de l’Economie et du Redressement productif y a investi à titre personnel et a assuré la présidence du conseil de surveillance jusqu’en octobre 2016.

Un vent mauvais souffle sur New Wind. Lancée en 2011, la start-up bretonne qui a inventé et breveté l'arbre à vent, dont les feuilles sont de véritables mini-éoliennes qui produisent de l'énergie électrique grâce à de petites turbines équipées de générateurs, cherchait à lever 5 millions d'euros. Mais elle n'a pas réussi à boucler son tour de table, malgré la présence à son capital d'Arnaud Montebourg. L'ancien ministre de l'Economie et du Redressement productif a engagé 56.000 euros, à titre personnel, dans cette société innovante, dont il a assuré la présidence du conseil de surveillance pendant un an. Il a démissionné de cette fonction en octobre 2016, suite à sa décision de se porter candidat à l'élection présidentielle 2017 dans le cadre de la primaire socialiste. Sa notoriété, son expérience et son carnet d'adresses n'ont pas permis de sauver New Wind, qui vient d'être liquidée par le tribunal de commerce de Saint-Brieuc et son équipe d'une dizaine de personnes licenciées.

Un repreneur potentiel sur les rangs

En octobre dernier, l'ancien ministre indiquait pourtant aux Echos : « Les pistes en cours pour son tour de table sont sérieuses, je ne pense pas avoir travaillé pour rien, je crois en cette entreprise ». Un repreneur potentiel - un industriel français de la plasturgie et spécialisé dans le mobilier urbain - serait sur les rangs pour racheter les brevets et le savoir-faire. Rien n'est encore signé et cet éventuel projet de reprise devra être accepté par le tribunal. « Entre octobre 2016 et mars 2017, les pré-commandes se comptent en milliers », précise, de son côté, Jérôme Michaud-Larivière, le président fondateur de New Wind. Selon un proche du dossier, les coûts de fabrication de l'arbre à vent seraient beaucoup trop importants. Ils ne permettraient pas de dégager la moindre marge. Les dettes s'accumulant, alors que les commandes n'étaient pas toutes honorées, ont conduit les juges à stopper l'hémorragie. L'entreprise peut-elle repartir sur de nouvelles bases ? Son créateur veut d'autant plus y croire que son arbre à vent a bénéficié d'une importante couverture médiatique, qui lui a permis de recevoir de nombreuses sollicitations de collectivités locales, d'entreprises françaises et étrangères. Au début de son aventure, la société a levé des fonds sur la plate-forme de financement participatif Wiseed. Elle a également reçu le soutien d'Armor Angels mais aussi de banques, ce qui lui avait permis de réunir un total initial de 2,4 millions d'euros de fonds propres, mais insuffisants pour assurer la production.
https://www.lesechos.fr/pme-regions/inn ... 074057.php

Image

Répondre