Eolien aérien

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Tovi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2220
Inscription : 15 sept. 2008, 23:25
Localisation : Nantes
Contact :

Eolien aérien

Message par Tovi » 26 août 2013, 22:28

http://www.courantpositif.fr/eoliennes- ... le-ciel-2/
Eoliennes volantes : l’avenir de l’énergie est dans le ciel !
11 avril 2013 10 h 40 min24 commentaires

Plus performantes et moins coûteuses que leurs grandes sœurs terrestres, les éoliennes volantes représentent l’avenir de l’énergie. Hissées à l’aide d’un câble à des altitudes oscillant entre 400 et 10.000 m, ces prototypes peuvent générer des quantités d’électricité phénoménales. Développée à grande échelle, cette technologie pourrait satisfaire l’intégralité des besoins énergétiques de la planète. L’exploitation commerciale est prévue dans moins de 10 ans.

Performances décuplées
Eoliennes volantes - Courant Positif


Dans quelques années, des essaims de moutons blancs voleront au-dessus de nos têtes. Ni nuages, ni bovidés évidemment. Mais des éoliennes aériennes aux performances très prometteuses. Alors que leurs grandes sœurs terrestres tournent seulement 20% du temps à la faveur de vents d’intensité modérée, ces éoliennes volantes flirtent avec des vents beaucoup plus constants. Et surtout beaucoup plus puissants. Les plus performantes pourraient produire jusqu’à 10 mégawatts/h. A 1.000 m d’altitude, les éoliennes aériennes produiraient 5 fois plus d’énergie qu’au sol.

A 10.000 m, c’est la cour des grands vents soufflant à une puissance phénoménale. On les appelle « courant-jets », ils balaient les hauteurs du globe à des vitesses allant de 100 à 350 km/h. Selon une étude américaine de septembre 2012, ces vents de haute altitude représentent une énergie estimée à 1.800 térawatts. Si 1% de ce potentiel était exploité par ces futurs volatiles éoliens, la totalité des besoins énergétiques de la planète seraient couverts. Des performances qui pourraient bien accélérer le passage à une économie verte nécessaire pour lutter contre le changement climatique.



Si les éoliennes volantes captaient 1% des vents de haute altitude, la totalité des besoins énergétiques de la planète seraient satisfaits.



4 prototypes sortent du lot

Parmi les prototypes des 20 entreprises à s’être lancées à partir de 2006 dans la course à l’éolienne volante, trois ressortent du lot : l’éolienne cerf-volant offshore constituée d’une voile unique de type kitesurf développée par l’Allemand Skysails qui grimpe jusqu’à 800 m ; les structures à hélices des Australiens Sky Windpower et leurs variantes californiennes de Makani Power et Joby Energy se hissant à 400 voire 600 m ; et la grappe de voiles de l’Italien Kite Gen qui culminerait à 10.000 m. Techniquement, l’éolienne est reliée au plancher des vaches ou à un pilonne marin par un câble. Là-haut, le vent entraîne l’engin dans un mouvement giratoire -pouvant atteindre 400 km/h- qui génère de l’énergie.

Sur les modèles à hélices cette énergie est transformée en électricité par des rotors situés sur l’éolienne elle-même et transmise ensuite au sol par le câble. C’est l’inverse sur les prototypes voiles et cerf-volant : l’énergie est transférée par le câble jusqu’à un générateur situé au sol qui la transforme en électricité. Un quatrième prototype tire également son épingle du jeu : le ballon circulaire à hélium de l’Américain Altaeros Energies, qui lui flottera à 600 m de façon statique. L’électricité est produite à la faveur d’une hélice placée en son centre et transmise au sol de la même façon par un câble.

Avantages multiples

Outre des rendements décuplés, une maintenance aisée et l’absence de nuisances sonores, les éoliennes volantes ont l’avantage de produire une électricité deux fois moins coûteuse : 0,03 euros le kilowattheure contre le 0,06 pour les éoliennes terrestres. Rétractables, ces volatiles ne causeraient en outre pas de pollution visuelle continue. Plus facilement installables, ils permettraient par ailleurs d’alimenter des régions isolées ainsi que les pays en développement affichant d’importants besoins en énergie.

Commercialisation dès 2020

En cas de vent trop faible ou trop fort, l’engin est automatiquement ramené au sol. Avant de passer à l’étape industrielle, reste à résoudre certaines questions de sécurité en suspens. Comme la solidité du câble ou le risque de collision avec un aéronef ou un oiseau. Les plus optimistes pensent pouvoir commercialiser leurs premiers produits à partir de 2015. Le gros des troupes devrait arriver aux environs de 2020.

Nicolas Blain
- See more at: http://www.courantpositif.fr/eoliennes- ... ETyX0.dpuf
Image
Si vous ne faites pas partie de la solution, alors vous faites partie du problème.
Forum des discussions libres

Troti
Brut léger
Brut léger
Messages : 404
Inscription : 09 juin 2009, 18:17
Localisation : Comme beaucoup d'autres, dans le Y

Re: Eolien aérien

Message par Troti » 27 août 2013, 06:24

Ca sent le journaleux qui n'a rien compris à ce qu'il écrivait.
Comment fait-on pour que les ravioles ne collent pas?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien aérien

Message par energy_isere » 27 août 2013, 09:29

Troti a écrit :Ca sent le journaleux qui n'a rien compris à ce qu'il écrivait.
''10 mégawatts/h'' ca commence bien ......
''un pilonne ''

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien aérien

Message par energy_isere » 23 mars 2014, 20:56

Aux derniéres nouvelles la société qui étudie les éolienne volantes Makani à été rachetée par Google en Mai 2013.

Ils ont fait un prototype volant de 30 kW.
Google acquires kite-power generator

Google has acquired a US company that generates power using turbines mounted on tethered kites or wings.

Makani Power will become part of Google X - the secretive research and development arm of the search giant.

The deal comes as Makani carries out the first fully autonomous flights of robot kites bearing its power-generating propellers.

Image
................

The firm has just successfully completed tests on a 30 kW prototype to see if its control system lets it launch, hover, generate power and land without human intervention. Fully working models will be larger and, Makani hopes, be able to generate 600 kW. It hopes the cost of the power generated will initially be competitive with off-shore wind farms.
http://www.bbc.com/news/technology-22636565

pour en savoir plus sur le site de makanipower :
http://www.makanipower.com/how-does-it-work/

Dans la rubrique News il n' y a rien depuis l' acquisition par Google en Mai 2013.

Image

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Eolien aérien

Message par Alturiak » 03 avr. 2014, 22:10

Vidéo : http://www.koreus.com/video/eolienne-ballon-helium.html
La société Altaeros Energies présente BAT (Buoyant Airborne Turbine), une éolienne dans un ballon d'hélium. Cette éolienne est facilement transportable et peut être déployée presque n'importe où (lieux de catastrophe, chantier éloigné... ).Il faut savoir que le vent est plus puissant en altitude qu'au sol. BAT peut monter jusqu'à 300 mètres d'altitude ce qui lui permet de produire deux fois plus d'énergie qu'une éolienne classique. BAT utilise un ballon d'hélium en forme de turbine pour soulever une éolienne dans les airs. BAT peut également embarquer des antennes pour couvrir une zone avec Internet ou le téléphone portable. Il peut également monitorer la météo et plus encore. Autre avantage, il est beaucoup moins cher qu'une éolienne au sol. BAT peut résister à des vents à allant jusqu'à 160 km/h

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Eolien aérien

Message par FOWLER » 03 avr. 2014, 23:39

"....peut résister à des vents...."

C'est cool, ils ont pensé à tout.... :-s

Sérieusement, pour celle là, le prix de l'hélium va les calmer net....
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Répondre