Eolien offshore

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 21 mars 2016, 21:15

Statoil développe un puissant stockage par batteries pour son parc Hywind

le 21/03/2016 lemarin.fr

Le groupe norvégien Statoil a annoncé vouloir installer un projet-pilote visant à relier un champ d'éoliennes flottantes à un ensemble de puissantes batteries. Le premier champ d’éoliennes flottantes au monde, composé de cinq turbines de type Hywind, au large de la côte de Peterhead dans l'Aberdeenshire, en Écosse, est actuellement en construction avec un démarrage de la production attendu fin 2017.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... eries-pour

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 30 mars 2016, 21:11

Éolien : les technologies s’adaptent aux eaux profondes

Publié le 30/03/2016 lemarin.fr

Le Hydrohammer S-4000, l’un des plus grands marteaux hydrauliques disponibles sur le marché, a été livré par la société Royal IHC Iqip à la division offshore GeoSea de Deme pour le projet éolien Nordsee, dans la mer du Nord allemande.

Image
Avec une force de frappe de 4 000 kJ, cette technologie permet l'installation des fondations en mer avec le plus grand type de monopieux. (Photo :IHC IQIP)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -profondes

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 05 mai 2016, 13:11

L’éolien offshore d’Areva intéresse General Electric

MANUEL MORAGUES Usine Nouvelle le 04/05/2016

General Electric s'intéresse de près à Adwen, la coentreprise d’Areva et Gamesa dans l'éolien offshore que Siemens projette de racheter. La perspective de récupérer les trois parcs éolien offshore français attribués à Areva ne manque pas d’attrait. Reste la question des usines prévues au Havre.

General Electric sort du bois. Déjà fort de l’activité dans l’éolien offshore de l’ex-Alstom, le conglomérat américain affiche son intérêt pour l’activité dans l’éolien offshore d’Areva, mariée avec l’espagnol Gamesa au sein de la coentreprise Adwen. "On a toujours été (...) partisan d'une filière française durable dans l'éolien offshore. Il est évident qu'une consolidation des acteurs français s'inscrit dans cette perspective et que dans ce cadre on ne peut que regarder avec intérêt l'évolution du capital d'Adwen", a déclaré Jérôme Pécresse, le patron de GE Renewables, selon Reuters. Et d’ajouter : "Nous avons vocation à être un des trois principaux acteurs de l'éolien offshore." Les deux premiers acteurs étant Siemens et Vestas.

Adwen pourrait bien devenir une proie potentielle. Le champion espagnol de l’éolien Gamesa avait révélé le 29 janvier être en discussion avec Siemens. L’allemand envisagerait d’acquérir Gamesa pour devenir le numéro un de l’éolien mondial, engagé dans un mouvement de consolidation.

Depuis, le dossier semble achopper sur le sort d’Adwen, à en croire les rumeurs rapportées par la presse allemande et espagnole. Si Siemens ne veut pas d’Adwen, et comme le sauvetage d’Areva passe par un recentrage radical sur le combustible nucléaire, General Electric pourrait en profiter pour devenir le seul turbinier français de l’offshore en rachetant Adwen.

Trois parcs et deux usines

Les trois parcs français dont Areva est le turbinier attitré sont au cœur de l’affaire. Avec 500 megawatts (MW) chacun, Le Tréport (Seine-Maritime, avec Engie), Noirmoutier (Vendée, avec Engie) et Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor, avec Iberdrola) représentent plus de la moitié des 2 800 MW du pipeline affiché par Adwen.

Une belle dot tant pour Siemens, qui n’avait pu remporter un seul des six champs mis en jeu, que GE, qui compte déjà à son tableau de chasse les trois parcs - remportés par Alstom avec EDF - de Fécamp (Seine-Maritime), Courseulles-sur-Mer (Calvados) et Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Mais cette dot s’accompagne d’engagements auprès de l’Etat en matière d’implantation industrielle et d’emplois, avec deux usines au Havre prévues.

Pour Siemens, qui construit déjà deux nouvelles usines pour l’éolien en Allemagne et au Royaume-Uni, devoir s’implanter au Havre pourrait être rédhibitoire. Du côté de GE, un doublon havrais du site de Saint-Nazaire dont une partie est déjà opérationnelle, est-il envisageable ? Avec un dispositif industriel encore en construction, l’américain pourrait faire preuve de plus de souplesse que l’allemand. L’Etat français, selon les dires du ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, pourrait se retrouver en position d’arbitre.
http://www.usinenouvelle.com/article/l- ... ic.N389867

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 13 mai 2016, 16:29

[DIAPORAMA] La construction du plus grand parc éolien en mer du Nord

12/03/2016 Usine Nouvelle
Image

Pose du câble électrique :

Image

diaporama complet : http://www.usinenouvelle.com/photos/ene ... rie-anchor

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 03 juin 2016, 20:21

Éolien flottant : DCNS partenaire de la première ferme pilote des États-Unis

Publié le 03/06/2016

En clôture du salon Seanergy, à Biarritz, DCNS a annoncé que le projet de ferme pilote en éolien flottant New England Aqua Ventus avait été retenu par le département américain à l’Énergie. Le projet est développé par un consortium réunissant l’université du Maine et son centre de recherche en structures et composites, les américains Emera (énergéticien) et Cianbro (BTP), et le français DCNS.

New England Aqua Ventus prévoit le développement d’une ferme pilote, composée de deux éoliennes flottantes de 6 MW chacune, au large de l’île de Monhegan, près des côtes de l’État du Maine. Sa sélection par le département américain de l’Énergie lui assure une subvention de 39,9 millions de dollars, « versée en trois fois à la réalisation des différents jalons de la phase de construction », détaille DCNS.

Des tests menés de juin 2013 à novembre 2014 sur un prototype à l’échelle 1/8e ont permis de tester et d’optimiser le design du flotteur de l’éolienne flottante. Le projet abouti donnera naissance à la première ferme pilote en éolien flottant des États-Unis. Un autre projet, mené dans l’Oregon, côté Pacifique donc, pourrait suivre rapidement.

Image
Des tests portant sur le design du flotteur de l’éolienne flottante ont d’ores et déjà été menés de juin 2013 à novembre 2014 sur un prototype à l’échelle 1/8e. (Photo : Aqua .Ventus)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... iere-ferme

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 06 juin 2016, 20:19

Adwen démarre les essais de son éolienne offshore de 8 mégawatts

Manuel Moragues L'Usine Nouvelle le 06/06/2016

Adwen, co-entreprise entre Gamesa et Areva, a annoncé lundi 6 juin le début des essais de son éolienne offshore de 8 mégawatts, qui doit équiper la moitié des champs français. De quoi rappeler qu’au-delà des négociations sur la fin de la coentreprise, le travail sur le terrain continue

Image

Adwen n’est pas que l’enjeu d’interminables négociations ! La coentreprise dédiée à l’éolien en mer d’Areva et de l’espagnol Gamesa a annoncé ce lundi 6 juin 2016 qu’elle commençait à tester son éolienne de 8 mégawatts. C’est cette turbine qui doit équiper la moitié des champs français d’éolien en mer déjà attribués. "Adwen a effectué la mise en service et commencé les essais de la chaîne de conversion de l’AD 8-180 au Dynamic Nacelle Testing Laboratory (DyNaLab)", indique l’entreprise dans un communiqué. Le DyNaLab est un laboratoire de l’Institut Fraunhofer de l’énergie éolienne (IWES) situé à Bremerhaven, en Allemagne.

La campagne de tests est prévue pour durer jusqu’à la fin 2016. "Le processus de validation couvrira les essais mécaniques et électriques sur la chaîne intégrale de la transmission et les principales composants de la tour", précise Adwen. "Après la fin de cette première partie de la campagne d'essai sur la chaîne de conversion, la nacelle de l’AD 8-180 complète […] sera transportée à l'IWES DyNaLab pour des essais et vérifications finaux avant l’installation du prototype à Bremerhaven avant la fin de l’année", ajoute-t-elle.

Incertitude sur le repreneur d’Adwen

Adwen, créée en mars 2015, a hérité des trois projets français pour lesquels Areva avait été retenu comme équipementier : les parcs de Saint-Brieuc (avec l’électricien Iberdrola), du Tréport et de Noirmoutier (avec Engie), pour un total d’environ 1500 mégawatts. Au total, Adwen doit fournir 186 éoliennes, avec l’engagement de les construire dans de nouvelles usines au Havre. Le projet de rapprochement de Gamesa avec l’activité de Siemens dans l’éolien offshore, révélé le 29 janvier par Gamesa, fait cependant peser une incertitude sur les projets français. Gwenaëlle Huet, directrice générale de l’activité énergies renouvelables France d’Engie, l'a déploré auprès de l’Usine Nouvelle.

Les clauses qui lient Areva et Gamesa impliquent en effet que leur co-entreprise soit dissoute pour que Siemens et Gamesa réunis puissent travailler dans l’offshore. Areva se recentrant dans le nucléaire, il devrait vendre ses 50% d’Adwen. Toute la question est donc de savoir qui sera le repreneur d’Adwen. Les deux candidats désignés étant Siemens, le leader mondial de l’éolien en mer mais inexistant en France, et General Electric, déjà engagé sur l’autre moitié des champs français attribués depuis son rachat de la branche énergie d’Alstom. Si les négociations entre Gamesa et Areva peinent à avancer, Adwen aura eu à cœur de montrer que le développement de sa turbine de 8 MW, - elle n’existe pour l’instant que sur papier -, progresse.
http://www.usinenouvelle.com/article/ad ... ts.N395222

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 14 juin 2016, 20:30

L’éolienne flottante Windfloat passe au stade de la construction

Publié le 14/06/2016 lemarin.fr

Après cinq années de tests, le démonstrateur d’éolienne flottante Windfloat, installé au large du Portugal, va passer au stade concret de la construction. La dernière étape du projet Windfloat Atlantique comprendra le démantèlement du système. La turbine Vestas de 2 MW installée depuis octobre 2011, à 5 km de Aguçadoura, va être libérée de ses quatre câbles puis remorquée jusqu’à terre pour un examen complet.

La société et ses partenaires, Engie, EDP, Repsol, Portugal Ventures et A Silva Matos, ont déclaré que le prototype avait « atteint ou dépassé toutes les attentes en matière de conception ». Windfloat a su faire face à des vagues de plus de 17 mètres de hauteur et des vents dépassant 60 nœuds (110 km/h), tout en offrant 17 GWh d'électricité au réseau local.

« Cette activité démontrera les avantages de l’éolien flottant par rapport aux fondations de l’éolien offshore, y compris en ce qui concerne la mise hors service : le risque de déclassement est en effet réduit, comme les coûts et les impacts environnementaux », a déclaré la société. L’installation d’une ferme pilote de trois unités de 5 à 8 MW devrait aboutir en 2018.

Principle Power souhaite à présent évaluer les alternatives possibles pour la réorientation de l'unité. Et se concentrer sur des projets à court terme sur les marchés à travers le monde, à savoir le Portugal, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et le Japon.

En France, Ideol a annoncé le 1er juin à l’occasion du salon Seanergy à Biarritz, l’installation, en 2017, de Floatgen, son éolienne flottante au large des côtes du Croisic (Loire-Atlantique). En 2017, le norvégien Statoil doit mettre en service cinq éoliennes flottantes de 6 MW au large de l’Écosse.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... tade-de-la

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 14 juin 2016, 20:30

L’éolienne flottante Windfloat passe au stade de la construction

Publié le 14/06/2016 lemarin.fr

Après cinq années de tests, le démonstrateur d’éolienne flottante Windfloat, installé au large du Portugal, va passer au stade concret de la construction. La dernière étape du projet Windfloat Atlantique comprendra le démantèlement du système. La turbine Vestas de 2 MW installée depuis octobre 2011, à 5 km de Aguçadoura, va être libérée de ses quatre câbles puis remorquée jusqu’à terre pour un examen complet.

La société et ses partenaires, Engie, EDP, Repsol, Portugal Ventures et A Silva Matos, ont déclaré que le prototype avait « atteint ou dépassé toutes les attentes en matière de conception ». Windfloat a su faire face à des vagues de plus de 17 mètres de hauteur et des vents dépassant 60 nœuds (110 km/h), tout en offrant 17 GWh d'électricité au réseau local.

« Cette activité démontrera les avantages de l’éolien flottant par rapport aux fondations de l’éolien offshore, y compris en ce qui concerne la mise hors service : le risque de déclassement est en effet réduit, comme les coûts et les impacts environnementaux », a déclaré la société. L’installation d’une ferme pilote de trois unités de 5 à 8 MW devrait aboutir en 2018.

Principle Power souhaite à présent évaluer les alternatives possibles pour la réorientation de l'unité. Et se concentrer sur des projets à court terme sur les marchés à travers le monde, à savoir le Portugal, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et le Japon.

En France, Ideol a annoncé le 1er juin à l’occasion du salon Seanergy à Biarritz, l’installation, en 2017, de Floatgen, son éolienne flottante au large des côtes du Croisic (Loire-Atlantique). En 2017, le norvégien Statoil doit mettre en service cinq éoliennes flottantes de 6 MW au large de l’Écosse.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... tade-de-la

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 24 juin 2016, 20:54

Coup d’accélérateur à l’éolien flottant à Hawaï

Publié le 24/06/2016 lemarin.fr

L’appui du gouvernement américain au développement de l’éolien en mer à Hawaï vient de franchir une nouvelle étape. Par la voix de sa secrétaire d’État à l’Intérieur, Sally Jewell, il a annoncé, mercredi 22 juin, le lancement d’un appel à candidatures pour deux zones au large de l’île d’Oahu, destinées à l’éolien flottant.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... tant-hawai

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 06 juil. 2016, 18:05

Éolien : les Pays-Bas passent sous la barre des 100 euros par MWh

Publié le 06/07/2016 lemarin.fr

Le gouvernement néerlandais a choisi Dong energy pour la construction des parcs Borssele 1 et 2. L’énergéticien danois produira de l'énergie éolienne à un prix moyen de 72,7 euros par MWh (contre 180 à 200 euros en France), ce qui permettra au gouvernement d'économiser 2,7 millions d'euros au cours des 15 prochaines années.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... os-par-mwh

Borssele 1 et 2 c'est de l' offshore à une trentaine de km de la cote
http://www.4coffshore.com/windfarms/bor ... -nl0b.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 10 juil. 2016, 13:10

Dong Energy has won the right to build 700 MW of offshore wind farms in the Netherlands

July 5, 2016 evwind

Dong Energy has won the right to develop and build 700MW of offshore wind farms in the Borssele 1 and 2 zones in the Netherlands. The winning strike price bid excluding transmission costs is €72.70 per megawatt-hour. The price support will last for 15 years.

Both 350MW projects will be built by mid-2020 with an additional year of flexibility available under the contract.

Dong said it will deploy monopile foundations some 22km from the Dutch province of Zeeland in water depths of between 14 and 38 metres. Average annual wind speeds reach 9.5 metres per second in the area.

Dong head of wind power Samuel Leupold said: “Winning this tender in a highly competitive field of bidders is another proof of our market-leading position and our business model which builds on continued innovation, industrialisation and scale.

“With Borssele 1 and 2, we’re crossing the levelized cost of electricity mark of €100/MWh for the first time and are reaching a critical industry milestone more than three years ahead of time. This demonstrates the great potential of offshore wind.”

A total of 38 bidders were vying for the rights to build at Borssele. A further 700MW of projects will be auctioned later this year in the zone, followed by further action in the Holland North and Holland South areas later this decade.
http://www.evwind.es/2016/07/05/dong-en ... ands/56864

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 18 août 2016, 19:05

Belgique : un élevage de moules expérimental dans les parcs éoliens

Publié le 18/08/2016 lemarin.fr

Les parcs éoliens belges en mer du Nord vont-ils se transformer en parcs à moules ? Un consortium réunissant des entreprises et des chercheurs veut en étudier la possibilité. À l’automne, ils ont prévu de lancer une expérimentation pour tester « la faisabilité technique et la viabilité économique de cet élevage », rapporte le journal belge néerlandophone De Tijd.

Pour l’équipe, constituée entre autres de l’université de Gand, de Belwind et de C-Power, les opérateurs des parcs éoliens belges de Belwind et Thornton Bank, du distributeur Colruyt et de l’armateur Willy Versluys, le premier travail va consister à installer les filières sur lesquelles doivent pousser les moules.

« Biologiquement, il semble y avoir peu d’obstacles à cultiver les moules dans les parcs éoliens. Le plus grand défi sera technologique », indique Mathieu Wille, chercheur à l’université de Gand. Il va falloir notamment que les moules tiennent sur les cordages.

Situés entre 30 et 50 kilomètres de la côte, les parcs éoliens de Belwind et de Thornton Bank ne sont pas des sites protégés en cas de tempêtes et de fortes vagues. Ils sont, en revanche, interdits au trafic maritime, d’où ce cadre propice pour y installer des filières. Reste à savoir si celles-ci ne gêneront pas les équipes de maintenance du parc.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -les-parcs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 29 août 2016, 19:55

L’installation du parc éolien néerlandais Gemini est terminée

Publié le 29/08/2016 lemarin.fr

Le 23 août, l’Aeolus, navire autoélévateur du néerlandais Van Oord, a procédé à l’installation de la dernière éolienne du parc Gemini, en mer du Nord, au large des côtes néerlandaises. La première des 150 turbines de 4 mégawatts (MW), fournies par Siemens et acheminées depuis le port danois d’Esbjerg, avait été érigée le 16 février.

Image
L’installation des 150 éoliennes du parc de Gemini, aux Pays-Bas, avait commencé en février. (Photo : Gemini)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... gemini-est

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 30 août 2016, 20:02

Dong inaugure les journées portes ouvertes dans l’éolien en mer

Publié le 30/08/2016 lemarin.fr

Image

Dong energy, l’énergéticien danois, a décidé de se transformer en tour-opérateur. Les week-ends des 17-18 et des 24-25 septembre, il invite 4 500 de ses concitoyens à embarquer à bord de navires à passagers pour aller visiter trois de ses parcs éoliens installés au large des côtes du Danemark.

Pour le leader mondial de l’éolien en mer, avec un quart du marché, il s’agit ni plus ni moins d’une opération de communication. À la lueur d’une étude indiquant que huit Danois sur dix sont favorables à la transition énergétique vers les énergies renouvelables mais avouent ne pas en savoir assez sur les sociétés impliquées dans ce business, « Dong veut changer cela », annonce clairement l’entreprise.

Au programme des visites, Dong a non seulement prévu la possibilité de se faire un selfie avec des éoliennes en arrière-plan, mais aussi de rencontrer les employés travaillant sur les parcs. « On a l’habitude d’organiser des journées portes ouvertes dans nos centrales électriques. Cela a été un peu plus compliqué pour le faire en mer, mais maintenant c’est prêt », se réjouit Filip Engel, de Dong energy.

Les places étant limitées, il faut s’inscrire sur un site dédié et en danois pour avoir la chance de participer à la visite du parc d’Anholt, de Middelgrunden ou de Nysted. La sortie est gratuite.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... leolien-en

En France il va falloir encore 4 ou 5 ans pour ça !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eolien offshore

Message par energy_isere » 28 sept. 2016, 21:36

Éolien en mer : une puissance multipliée par trois d’ici à 2025 en Europe

Publié le 27/09/2016 lemarin.fr

Alors que se tient jusqu’à la fin du mois le salon WindEnergy à Hambourg, l’optimisme est de mise concernant l’éolien offshore. Le rapport, dévoilé par le cabinet de consultants Make, spécialisé dans l’énergie éolienne, à l’ouverture du salon, le 27 septembre, donne le ton.

Image
Le cabinet de consultants Make prévoit 39,2 GW d’éolien en mer d’ici à 2030. (Photo : DR)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -dici-2025

Répondre