micro éolien pour maison ou immeuble

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1836
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

micro éolien pour maison ou immeuble

Message par Sylvain » 14 janv. 2006, 10:22

Une éolienne horizontale sur le toit d'un HLM, une première en France
vendredi 13 janvier 2006
Image
Une éolienne horizontale, la première en France, a été installée jeudi sur le toit d'un immeuble HLM d'Equihen-Plage (Pas-de-Calais), a-t-on appris vendredi auprès du bureau d'études qui a travaillé sur le projet. "L'installation d'une éolienne horizontale est une première en France, tout comme l'installation d'une éolienne en milieu urbain", a déclaré à l'AFP Antonin Coliche, ingénieur chargé d'études chez H2 Développement.
"Elle a une puissance de 9.000 kW/h et devrait produire l'équivalent de la consommation nécessaire pour les parties communes des deux immeubles (de 20 habitations chacun, ndlr) situés en-dessous", a-t-il ajouté.

L'éolienne, qui évoque un fouet de pâtisserie couché sur le côté, a été érigée dans la résidence du Grand Air par la société néerlandaise Windwall, à l'origine de l'innovation, et devrait être raccordée au réseau EDF "dans le courant du mois", selon M. Coliche.
Si ce n'est pas de la production décentralisée d'électricité ça ! ;)

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 14 janv. 2006, 11:05

En plus l'impact visuel est beaucoup plus faible. Mais je suppose qu'il un loup quelque part pour que ce fouet géant ne soit pas déjà sur tous les toits d'immeubles ?
Méfiez-vous des biais cognitifs

epe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1467
Inscription : 22 juin 2005, 16:33
Localisation : 15' de Lille, de l'autre côté de la frontière

Message par epe » 14 janv. 2006, 11:10

Il ne faut pas d'habitants de plus d' 1,80m dans l'immeuble sinon c'est considéré comme une guillotine et il faut une autorisation spéciale de Sarkozy! :-D
-Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
Les Shadoks

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

micro éolien pour maison ou immeuble

Message par Lansing » 14 janv. 2006, 11:14

Le site n'est pas génial, mais il y a quelques explications ICI
Comme toujours avec l'éolien, le hic c'est le bruit pour les riverains, lorsque je vois la structure porteuse en acier un peu à l'arrache, je pense que les habitants de l'immeuble vont être en prise direct avec l'éolienne, dans tous les sens du terme.

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1836
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

Message par Sylvain » 14 janv. 2006, 11:29

Merci Lansing.
Ça semble assez au point :
The WindWall is a new kind of urban wind turbine for the generation of sustainable energy. It is a Darrieus turbine with a horizontal axis, developed specifically for deployment in built-up areas, designed to be sited on sloping or flat roofs.
Ils n'en sont pas à leurs coups d'essai :
ImageImage
(Sous réserve qu'il y ait assez de vent dans la zone d'implantation, of course !)

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 14 janv. 2006, 11:32

[quote="Sylvain]"Elle a une puissance de 9.000 kW/h et devrait produire l'équivalent de la consommation nécessaire pour les parties communes [/quote]

9.000 KW ! La puissance se mesure en KW ! Les KW/h ca ne veut rien dire. Maintenant c'est quoi la consommation des parties communes ? (une lampe palière ?). Le système de type Darrieus est très rarement installé, car il est beaucoup moins efficace que les sytèmes à hélice (va falloir se méfier des appellations "éolienne verticale" et "horizontale" maintenant !). L'horizontalité du système oblige en plus à avoir des vents TRES dominants (style front de mer du Pas de Calais, ok). Sinon l'éolienne ne tourne pas. Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi la mettre à plat ? Esthétique ? Je ne vois pas d'autre raison, d'autant plus que techniquement parlant, c'est plutôt mauvais (turbulences au ras du toit, pas de possibilité de profiter des vents "perpendiculaires", dangerosité des pales, etc...)
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

micro éolien pour maison ou immeuble

Message par Lansing » 14 janv. 2006, 11:55

Schlumpf a écrit : ...
d'autant plus que techniquement parlant, c'est plutôt mauvais (turbulences au ras du toit, pas de possibilité de profiter des vents "perpendiculaires",
...
Si justement, cette position leur permet de récupérer le vent turbulé du mur, d'où le nom. Contrairement au vent laminaire, c'est un vent dynamique qui bénéficie de l'accélération veriticale du mur, c'est exactement le même principe utilisé par les parapentistes.
C'est expliqué succintement dans leur site.

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 14 janv. 2006, 13:15

mouais. Pas tout à fait d'accord. Les parapentistes utilisent le vent au sommet d'une verticale... pour s'elever. Chez eux point d'arrière pensée de rendement et autres choses comme ca. En tout ca le vent "laminaire" est toujours supérieur à un vent "tourbillonnant". Le vent laminaire se situe sur la verticale, cad la façade sur un immeuble (et peut-être juste au sommet de celle-ci / cf parapentistes). Au delà -et notamment sur le toit- il ya vent tourbillonaire. C'est à dire que pour une éolienne, la facade est un endroit "top". Le toit, un endroit "pas glop" (peut-être encore en tout limite de façade). Donc la raison de ces éoliennes n'est pas vraiment leur rendement. Un point d'explication serait leur "silence". En effet, les Darrieus sont connues pour leur peu de bruit de fonctionnement. Donc pas de rendement terrible, mais une assez grande flexibilité d'installation (pas de conflit de voisinage). Et puis tant pis pour le rendement. Dans des pays ou 11 mois sur 12 il y a tempête......
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Message par Lansing » 14 janv. 2006, 13:36

En vol de pente le vent n'est pas laminaire, c'est pour cela qu'il est interressant, le truc est de se situer à l'endroit exact de l'accélération dynamique de la pente, légerement au-dessus de la turbulence, en avant il n' y rien (sauf des thermiques l'été) derrière il y a dépression.
Si tu regardes bien, leur éolienne ne se situe pas exactement dans la turbulence du toit mais avec un tiers environ des pales à l'avant de l'aplomb du toit.
Par contre, je suis tout à fait d'accord, à moins d'avoir des stats de vent genre alizés, le système ne doit pas avoir un rendement global formidable.
De ce point de vue l'éolienne Hélicoïdale vertical me plait beaucoup, j'en suis à mon deuxième proto et je suis persuadé qu'en individuel c'est le meilleur système.

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 14 janv. 2006, 14:18

Allez Lansing, montre nous tes protos !
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Message par Lansing » 14 janv. 2006, 16:24

Désolé Schlumpf, pas d'apn.
En fait l'idée m'est venue il y a quelques années lorsque mon marchand de journaux à posé sur le trottoir de mon village un truc publicitaire en forme d'hélice ADN qui tournait avec le vent . C'était ce principe là, je l'ai reproduit une première fois en acier, après avoir trouvé un peu d'éléments théoriques la-dessus.
Je me suis rendu compte de deux trucs:
- il ne fallait pas faire trop léger, le poids permettait une meilleure régularité de fonctionnement. La limite haute de poids détermine la limite inférieure de vent elle même dépendante du couple de résistance de la génératrice de courant.
- Le systeme à un seul pallier est meilleure sur le papier car il représente moins de frottement, dans la réalité un système à deux potences haut/bas est bien meilleur. Sans cela par fort vent, le porte à faux est trop élévé et la résistance de frottement augmente.
J'ai réalisé mon deuxième proto en inox avec des palliers de gyroscope de torpille racheté aux enchères. Une pichenette et l'éolienne tourne entre 5 et 7 minutes !
J'ai fait un équlibrage dynamique des pales comme pour les hélices d'avion.
Mon éolienne tourne sur le toit depuis 1 mois environ à vide, on ne l'entend pas à moins de 25/28 noeuds. On verra en charge après. il y a un petit compte tour électronique de test dessus, il m'indique un rapport vent/vitesse de rotation constant quelque soit la direction, c'est ce que je cherchais.
Maintenant j'attaque l'électricité, je ne pense pas pouvoir continuer à tout fabriquer moi même, si je veux un rendement élevé je m'aperçois que je vais devoir acheter des éléments de qualité.
Le plus dur va être d'obtenir les autorisations légales, je vais faire un paquet cadeau, l'éolienne + le chauffe-eau solaire, on verra bien.

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Éolien / énergie

Message par Schlumpf » 14 janv. 2006, 18:58

ah mais c'est intéressant ca. Tu as réalisé un rotor Savonius si j'ai bien compris, mais au lieu d'utiliser des demi-cylindres, tu préfères deux (sans doute ?) surfaces hélicoïdales. Le système est certes plus complexes à réaliser (on ne peut plus utiliser les demi-bidons) mais il doit avoir un fonctionnement plus régulier. Le type Savonius est rarement utilisé, car son rendement est modeste (il y a toujours un côté qui freine). Néanmoins il est plutôt facile à réaliser et permet finalement d'utiliser une énergie gratuite et renouvelable ! Ca y est on y est !
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 14 janv. 2006, 19:18

Quelquechose comme ça : http://www.set.nl/

Vu à pollutec cette année, ça à l'air très bien.
Ainsi, le premier prix est allé à la société hollandaise SET pour son éolienne de ville. De la forme d’une double hélice, elle se veut très discrète et présente l’intérêt de fonctionner sur une très grande plage de vent. En effet, grâce à sa conception, les ailettes tournent dès que la vitesse du vent atteint 1 à 3 m/s mais peuvent aussi supporter des vents forts, allant jusqu’à 60 m/s. De tels avantages assurent une augmentation de 50 % de la production électrique par rapport à des pales traditionnelles. Le constructeur, Wim Stevenhagen, rayonne : « Quand on parle éoliennes, on se heurte au public et aux gouvernements, qui sont d’accord sur le principe mais n’en veulent pas chez eux. Mon invention, esthétique et totalement silencieuse, permet enfin d’intégrer les éoliennes sur les habitations individuelles. »
http://www.environnement-online.com/pol ... asp#alaune
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 14 janv. 2006, 19:39

Aïe ! On lui a piqué sont idée à Lansing ! Allez ! C'est souvent comme ca. Quand on a une idée, il y toujours quinze autres personnes dans le monde qui l'ont eu avant vous. Il te reste plus qu'à prendre leur gif et en faire un avatar ! (pluriel: avatara ! C'est de l'hindou !)

Image
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

marcel
Goudron
Goudron
Messages : 166
Inscription : 18 avr. 2005, 23:36
Localisation : 84

Message par marcel » 14 janv. 2006, 19:50

Schlumpf a écrit :ah mais c'est intéressant ca. Tu as réalisé un rotor Savonius si j'ai bien compris, mais au lieu d'utiliser des demi-cylindres, tu préfères deux (sans doute ?) surfaces hélicoïdales. Le système est certes plus complexes à réaliser (on ne peut plus utiliser les demi-bidons) mais il doit avoir un fonctionnement plus régulier. Le type Savonius est rarement utilisé, car son rendement est modeste (il y a toujours un côté qui freine). Néanmoins il est plutôt facile à réaliser et permet finalement d'utiliser une énergie gratuite et renouvelable ! Ca y est on y est !
Pour le savonius hélicoidal, il y a un constructeur qui tient depuis des années. http://www.windside.com/old/france/fraframe.htm
Efficacité donnée par le constructeur donc peut être exagérée ???
RAJOUT : schlumpf a été plus vif sur le lien.

Le problème des winwall c'est qu'il n'y a pas d'orientation et que c'est une éolienne à vitesse "très" rapide donc ... risques de projections , bruit, usure ... etc. Mais c'est fonctionnel et bien intégrable si on n'est pas trop grand effectivement... peut-être conçu par les descendants du docteur Guillotin!

Moi aussi j'ai un proto en route mais j'ai dépassé le stade savonius avec un rotor sorti tout droit de ma boite cranienne et déjà partiellement évalué par simulation numérique ... Et j'e suis aussi bien géné par la partie électrique à tel point que j'envisage de ne produire que du jus en prise directe sur un convecteur pour obtenir de la chaleur en hiver.
J'évite ainsi le stockage, la régulation et tous les petits joujoux électroniques.
Le diable est optimiste s'il pense pouvoir rendre les hommes pires qu'ils ne sont.
Karl Kraus

Répondre