Éolien : probléme de l' intermitence, des solutions ?

Modérateurs : Rod, Modérateurs

WizardOfLinn
Charbon
Charbon
Messages : 231
Inscription : 15 mai 2009, 16:09

Re: Éolien : probléme de l' intermitence, des solutions ?

Message par WizardOfLinn » 07 juin 2013, 06:34

Projet VENTEEA : stocker plus d'1MWh d'électricité éolienne
05 Juin 201 enerzine
Saft, fabriquant de batteries industrielles, a annoncé avoir été sélectionné aux côtés d'ERDF et de plusieurs autres partenaires dans le cadre du déploiement du projet VENTEEA.
...
Pour la première fois, Saft prévoit d'installer une batterie Li-ion Intensium® Max dans un conteneur de 40 pieds (12,2 mètres). Il est prévu de tester les multiples services fournis par la batterie afin d'améliorer la performance globale du système tant pour le producteur de l'énergie éolienne que pour le gestionnaire du réseau de distribution. L'utilisation des batteries Li-ion permettrait d'augmenter la capacité d'accueil des énergies renouvelables dans les réseaux, de participer à la stabilisation du réseau et d'accroître globalement l'efficacité énergétique tout en diminuant l'impact environnemental de la production d'énergie.
...
1 MWh = énergie de 100 litres d'essence, l'équivalent de 2 réservoirs de bagnole.
Tout celà dans un conteneur de seulement 12.2 m
Impressionnant.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8900
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Éolien : probléme de l' intermitence, des solutions ?

Message par Remundo » 07 juin 2013, 09:12

l'avantage du Li-On, c'est qu'il y a très peu d'auto-décharge.

Maintenant, ce sont des accumulateurs assez fragiles, nécessitant constamment des équilibrages...

Le volume et la masse nécessaires sont aussi assez énormes en comparaison d'un groupe électrogène, mais dès que l'on compare des densités d'énergie entre les stockages électrochimiques et les carburants fossiles, la compétition est totalement asymétrique.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8567
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Éolien : probléme de l' intermitence, des solutions ?

Message par kercoz » 07 juin 2013, 14:34

Si l' on facture ces effets de pointe à 50% ( ce qui doit etre le rendement du meilleur stockage ....on n' aura plus d' effet de pointe ...
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59740
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Éolien : probléme de l' intermitence, des solutions ?

Message par energy_isere » 07 juin 2013, 14:52

kercoz a écrit :Si l' on facture ces effets de pointe à 50% ( ce qui doit etre le rendement du meilleur stockage ....on n' aura plus d' effet de pointe ...
Ben oui, mais les equipements actuels de comptage ne le permet pas chez les particuliers......
Faudra attendre Linky et que les contrats soient renégociés avec les particuliers.

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Éolien : probléme de l' intermitence, des solutions ?

Message par sceptique » 07 juin 2013, 15:14

De toute façon c'est complétement utopique. Surtout si on compare a une centrale nucléaire capable de fournir des GW (ordre de grandeur 1000 fois supérieure !) en continu et légèrement modulable à la demande (mais moins qu'une centrale gaz). Sachant que en plus elles sont amorties et que le cout d'entretien est faible.

Ces énergies intermittentes ne devrait pas être intégrées au réseau et devrait donc servir à des besoins intermittents capable de s'en servir. Mais, evidemment, pas au prix normal.
D'ailleurs au lieu d'essayer de stocker à un prix rédhibitoire une solution plus simple est de brader le courant excédentaire par exemple au quart du prix. Là il y aura des acheteurs.
Mais alors ce serait avoué que le kWh éolien vaut le quart du kWh classique ...
Et les partisans de l'éolien n'avoueront jamais ! :-D

WizardOfLinn
Charbon
Charbon
Messages : 231
Inscription : 15 mai 2009, 16:09

Re: Éolien : probléme de l' intermitence, des solutions ?

Message par WizardOfLinn » 21 juin 2013, 11:50

En fait, dimanche, le MWh éolien avait une valeur négative, mais dilué sur la production globale, ça faisait le MWh à environ -40 Euros.
Les subventions et priorités à l'éolien et au solaire ont parfois de curieux effets...
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Éolien : probléme de l' intermitence, des solutions ?

Message par sceptique » 21 juin 2013, 12:30

C'est bien pour cela que le prix de rachat du MWh eolien est un non sens économique.
Dans un marché normal le MWh suit l'offre et la demande. Dans ces conditions le MWh éolien aurait une valeur en moyenne faible, bien en deça de son coût de rachat et de revient actuel. Par contre, le MWh gaz disponible quand on veut a beaucoup plus de valeur. Le nucléaire étant intermédiaire.
A mon avis, c'est la principale raison qui va empêcher un développement significatif des ENR.
Je l'ai déjà dit : les ENR devraient être principalement auto-consommées et les surplus rachetés au prix du marché, éventuellement négatif !
Mais dans ces conditions il y aura moins de volontaires ...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59740
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Éolien : probléme de l' intermitence, des solutions ?

Message par energy_isere » 01 sept. 2013, 12:12

La « centrale électrique à accumulation » ou STEP sous-marine

L’innovation d’une start-up norvégienne, SubHydro AS en collaboration avec le SINTEF, le plus grand centre de recherche scientifique de toute la Scandinavie, consiste à étendre l’application des STEP, en exploitant la pression du fond de la mer pour stocker l’énergie. Rainer Schramm, inventeur et fondateur de la société Subhydro, a baptisé cette nouvelle technologie « centrale électrique à accumulation ». Le projet pourrait se concrétiser si la société norvégienne réunit les fonds suffisants pour construire une centrale pilote.
............
SubHydro AS propose de construire, entre 400 et 800 mètres de profondeurs, des réservoirs en contact avec l’air atmosphérique via un tube de ventilation. Ces derniers seraient associés à une turbine.

SubHydro AS propose de construire, entre 400 et 800 mètres de profondeurs, des réservoirs en contact avec l’air atmosphérique via un tube de ventilation. Ces derniers seraient associés à une turbine.

Dans un premier temps, l’eau poussée par la force hydrostatique des fonds sous marins, s’engouffrerait dans ces sphères, ce qui entraînerait une turbine, qui produirait de l’électricité. Dans un second temps, en surface, l’énergie produite par des éoliennes offshores par exemple, alimenterait une pompe qui viderait l’eau de ces sphères, la remplaçant par de l’air. Ces deux mécanismes se succéderaient selon les besoins.

Il s’agit de se servir de l’électricité produite en surplus sur le réseau (par exemple la production nocturne des éoliennes alors que la demande électrique est faible) pour vider les réservoirs d’eau. On les remplirait par la suite lorsque la demande énergétique est forte pour fournir de l’électricité (en journée, par exemple lors des pointes de consommation). Chaque système Subhydro permettrait ainsi le stockage de près de 300MW qui pourrait être utilisés selon la demande.
........
http://lenergeek.com/2013/08/29/la-cent ... us-marine/

je suppose qu' il faut lire 300 MW.h

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10283
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Éolien / énergie

Message par mobar » 24 avr. 2014, 05:49

Le projet Helmeth du KIT de Karlsruhe
Une solution qui vise 85% de rendement sur le cycle stockage/déstockage d'électricité renouvelable
L'éolien et le solaire seront bientôt débarrassés du boulet de l'intermittence et pourront devenir des sources modulables à volonté

http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /75717.htm
Le projet européen HELMETH, coordonné par l'Institut technologique de Karlsruhe (KIT, Bade-Wurtemberg), s'est fixé pour objectif de montrer qu'un rendement de plus de 85% est possible, en exploitant mieux les synergies entre les différentes étapes

...

Le projet HELMETH débute cette semaine avec une réunion de coup d'envoi, regroupant les partenaires du projet au KIT. Sa durée est de 3 ans, et son budget s'élève à environ 3,8 millions d'euros. Il est financé à hauteur de 2,5 millions d'euros dans le cadre de l'initiative technologique commune pour les piles à combustible et l'hydrogène, dans le cadre du 7e PCRD européen. HELMETH est un acronyme pour "Integrated High-Temperature ELectrolysis and METHanation for Effective Power to Gas Conversion". Les partenaires du projet sont, outre le KIT, l'Université de Turin et l'Université technique d'Athènes, les entreprises Sunfire et Turbo Service Torino, l'Institut européen de recherche sur la catalyse (ERIC) et la Fédération allemande des industries du gaz et de l'eau (DVGW).
http://www.kit.edu/visit/pi_2014_14950.php

Et son concurrent industriel

http://www.techniques-ingenieur.fr/actu ... cle_83378/
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8567
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Éolien / énergie

Message par kercoz » 24 avr. 2014, 08:26

je pensais sottement qu' en changeant d'énergie , y' avait une perte plus importante.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59740
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Éolien / énergie

Message par energy_isere » 24 avr. 2014, 09:05

mobar a écrit :Le projet Helmeth du KIT de Karlsruhe
Une solution qui vise 85% de rendement sur le cycle stockage/déstockage d'électricité renouvelable
.....
http://www.kit.edu/visit/pi_2014_14950.php

....
ca dit
“Electrolysis and methanation are often analyzed and optimized sepa-rately,” Trimis says. However, use of the process heat produced by methanation has a big potential for use in electrolysis, for instance. In particular high-temperature electrolysis at about 800°C is associated with thermodynamic advantages that cause the efficiency to further increase. Under HELMETH, it is planned to build a demonstration plant for the production of methane from renewable energy sources with an efficiency of about 85 percent. In parallel, economic efficiency and the climate balance of the new technology will be studied. “Such high process efficiencies would mean a decisive step for the PtG technology towards economic efficiency,” Trimis is certain.
electrolyse qui donne de l' hydrogéne, et ensuite méthanation (réaction avec CO2) pour obtenir CH4.
Ici c' est l' ensemble qui est optimisé, au lieu de traiter l' optimisitation séparée de chaque étape.

C 'est la méme chose que

Image
dans ce post enerzine : viewtopic.php?p=356342#p356342 du 10 janv 2014

dans le fil méthanation

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13879
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Éolien / énergie

Message par GillesH38 » 24 avr. 2014, 13:32

mobar a écrit :Le projet Helmeth du KIT de Karlsruhe
Une solution qui vise 85% de rendement sur le cycle stockage/déstockage d'électricité renouvelable
L'éolien et le solaire seront bientôt débarrassés du boulet de l'intermittence et pourront devenir des sources modulables à volonté
oui mais à quel coût ?

in fine, le seul paramètre intéressant est le coût de production : on s'en fout d'avoir un rendement minable si le coût primaire initial est très faible. Mais si il faut payer cher pour avoir 85 % de rendement, ça n'a pas plus d'avantage qu'un procédé deux fois moins cher avec deux fois moins de rendement.

Quand tu écoutes les chercheurs, ils ont tous un procédé miracle, avec juste un petit problème , c'est que ça coûte encore très cher …

Et il faut se rappeler que lorsque les sources fossiles d'électricité deviendront très chères, tous les autres processus de remplacement le seront tout autant car ils reposent sur des technologies et des processus complexes qui ne sont justement possible que parce qu'on a des fossiles à bas coût ..
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10283
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Éolien / énergie

Message par mobar » 24 avr. 2014, 19:22

GillesH38 a écrit : oui mais à quel coût ?

in fine, le seul paramètre intéressant est le coût de production : on s'en fout d'avoir un rendement minable si le coût primaire initial est très faible. Mais si il faut payer cher pour avoir 85 % de rendement, ça n'a pas plus d'avantage qu'un procédé deux fois moins cher avec deux fois moins de rendement.

Quand tu écoutes les chercheurs, ils ont tous un procédé miracle, avec juste un petit problème , c'est que ça coûte encore très cher …

Et il faut se rappeler que lorsque les sources fossiles d'électricité deviendront très chères, tous les autres processus de remplacement le seront tout autant car ils reposent sur des technologies et des processus complexes qui ne sont justement possible que parce qu'on a des fossiles à bas coût ..
Même si aujourd'hui ça coute plus cher que du fossile, demain ce sera au même prix et après
demain ce sera deux fois moins cher

Quand les ressources fossiles seront "très chères", trop chères, elles seront abandonnées. Ce n'est pas le cas pour l'instant, donc on continue jusqu'à l'épuisement avant de passer à autre chose et à d'autres contraintes

Le Power to Gas, ce n'est plus de la recherche, c'est de la démonstration après ce sera de l'industrialisation puis du déploiement. La complexité du PTG est tout à fait comparable à ce que l'on fait dans l'industrie et dans l'énergie, c'est infiniment moins complexe qu'une raffinerie ou qu'une centrale nuke, cest modulable et ça peut s'installer partout ou tu as un réseau de gaz, une ligne électrique et de l'eau en quantité modérée, peu de déchets, automatisable ...

Comme le solaire et l'éolien ont remplacé les centrales à fuel et remplaceront demain le nuke et aprés demain le charbon. Le PtG les aidera à devenir des sources modulables et ajustables au besoins qui eux aussi seront modulés en cours de journée (ce que ni le nuke ni le charbon ne savent bien faire)

Seulement un question de temps et de travail, du travail tout le mode en veut, quant au temps on a l'éternité devant nous

quels pessimistes vous faites :-"
Dernière modification par mobar le 24 avr. 2014, 19:27, modifié 1 fois.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Pi-r2
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 384
Inscription : 03 janv. 2008, 07:12

Re: Éolien : probléme de l' intermitence, des solutions ?

Message par Pi-r2 » 24 avr. 2014, 19:26

avec ça, on se rend compte que le vecteur d'énergie idéal c'est le méthane.
les bonnes idées triomphent toujours, c'est d'ailleurs à cela qu'on reconnait qu'elle étaient bonnes

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10283
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Éolien : probléme de l' intermitence, des solutions ?

Message par mobar » 24 avr. 2014, 19:30

Pi-r2 a écrit :avec ça, on se rend compte que le vecteur d'énergie idéal c'est le méthane.
L'intérêt du méthane réside surtout dans la capacité de stockage de son réseau de transport
Quand il existe un réseau d'hydrogène, c'est encore mieux, pas besoin de méthanation, une pile à combustible suffit
pour refaire de l'électricité
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre